Choriste du mois


Partagez | 
 

 03. "Losing my religion" # Ash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 03. "Losing my religion" # Ash   Lun 29 Nov - 22:50


"Tout se résume à une chose :
gagner ou mourir !"
Stephen Frears

Lundi 7h59, la tête dans son casier, Taylor n'avait vraiment pas envie de se rendre à son cours d'histoire. Premièrement parce qu'il n'avait pas réviser son cours, et qu'il était à peu près sur que son prof ferait une interrogation orale surprise, comme à chaque début de cours, et qu'il sentait qu'aujourd'hui c'était pour sa pomme. Mais surtout parce qu'il en avait marre d'avoir le fessier poser sur une chaise 7h par jour. Le lycée ne le passionnait pas vraiment, certes certains cours étaient intéressants, mais généralement les profs récitaient leurs cours de la voie la plus monotone qu'il soit, surement pour endormir les élèves et pouvoir ainsi leur poser des questions et les mettre en difficulté devant les autres élèves. Finalement, si le lycée est si difficile dans la vie d'un étudiant, c'est parce qu'en plus d'être d'une lutte de chaque instant pour être intégré, les profs vous mettent des bâtons dans les roues, juste pour le fun.
Bref, Taylor n'était pas motivé. Il n'avait qu'une envie aller faire un tour sur le terrain de sport, courir, mettre des shout ou faire des pompes, qu'importe. Il était maintenant 8h. Il aurait du se trouver assis à sa chaise, mais non, Taylor était toujours debout au milieu du couloir désert. Il se disait que, comme il n'y avait personne dans le couloir, il aurait pu s'éloigner discrètement personne n'aurait vu qu'il était venu au lycée mais avait sécher. Après facile de faire croire qu'il était malade et d'apporter un faux mot le lendemain. L'idée était tentante.

Taylor referma doucement son casier. Il ne fallait pas faire de bruit. Pris dans son délire, il jouait, seul au milieu du couloir, les agents secrets paranoïaques. Toujours un regard derrière son épaule, il longeait le mur de casier. Taylor savait très bien qu'il aurait mieux de filer à l'anglaise, de ne pas se retourner et de marcher tout droit vers la sortie. C'était beaucoup moins risquer et du moins si quelqu'un était passé dans le coin, élève ou prof, cela aurait moins attiré l'attention sur lui. Mais non cet idiot continuait de faire le mariole dans les couloir. Il ne pourra pas dire qu'on ne l'avait pas prévenu !

Il allait tourné vers la sortie lorsqu'il rencontra quelqu'un. Une personne qu'il ne s'attendait pas du tout à voir, ici au milieu de son lycée. Il le pensait suffisamment plus âgé que lui pour ne plus être au lycée et surtout vue la personnalité de cette personne, il ne le voyait pas en tant que prof, surtout dans ce bahut.
Bref, en le voyant, Taylor resta littéralement sur le c*l, bon aussi parce qu'en percutant cette personne il était tombé en arrière, fesses au planché.
Il se releva et regarda son compatriote avec un gros point d'interrogation dans le regard.

Ash ? Mais qu'est-ce que tu fais là ??


Dernière édition par Taylor Hensley le Mar 8 Mar - 17:59, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Jeu 2 Déc - 20:28


Bip… biiip… BIIIIIIIIIP

La sonnerie du réveil était vraiment insupportable pour les oreilles d’Ashton ce matin la, et il débrancha carrément le réveil. Il était 6h30, et il devait déjà commencer a se préparer pour pouvoir donner un cours à 13 heures. Mais pourquoi se lever aussi tôt ? Parce que aussi bête que cela puisse être, il voulait voir Désirée dans la salle des professeurs ce matin. Et oui, il était prêt a se lever plus tôt rien que pour voir une femme à peine quelques secondes. Ça fait peur hein ?

En tout cas, il se leva assez facilement car bon, il avait quand même une sacrée motivation pour allez en cours, bien qu’il n’allait pas donné cours en soit, mais tant pis, il irai travailler un peu et préparer ses prochains cours. Il fit alors un tour rapide dans la salle de bain, juste le temps de se laver, de se raser, et de se parfumer un peu, car oui, Ashton n’est rien sans son Bleu de Chanel, il faut le savoir. En tout cas, il s’était fait tout beau pour partir en cours, avec chemise et tout ce qui va avec, il ne faisait pas les choses a moitié.

Une fois prêt, il parti avec sa Chevrolet en direction du lycée McKinley, et il était environ 7h30 quand il arriva enfin. Il trouva assez vite Désirée, et lui apporta même un café. Oh, il était vraiment attentionné le petit Kinney, mais c’était comme ça, quand il craque sur une femme, elle a le droit a tous plein de petites attentions dans le genre. Malheureusement, elle donnait un cours a 8 heures, ce qui les empêchaient de rester longtemps ensemble, mais tant pis, il savait où il pourrai la retrouver. Il avait une chanson dans la tête, qui exprimait a peu prêt ce qu’il ressentait pour cette professeur de littérature a vrai dire.

Sick of the line that's fading me
I never know what to believe
In a world that's crushing me
You're the only one I see

I don't change my mind for anybody.
I won't waste my time on just anybody.
I won't share my life...
With anyone but you
It's such a long way...
With anyone but you
I couldn't follow...
With anyone but you
Never anyone but you


Oui, il se mettait a chanter dans les couloirs, et elle ne la quittait pas. Cette chanson était gravée dans sa tête et il n’arrivait pas a s’en défaire. Heureusement, à cette heure ci, les élèves sont en cours, et donc personnes ne l’entendrai chanter, bien qu’il ai une belle voix. Il avait donc quelques affaires dans les bras, comme son ordinateur dans une pochette, et commençait a parcourir les couloirs en chantant

They build you up so high
So you can hardly see the stars beneath your feet
I'm falling through the cloud
Then it'll be the next to catch me

Ah, ah, ah
With anyone but you
It's such a long way..
With anyone but you
I couldn't follow...
With anyone but you
Never anyone but
Never anyone but
With anyone but you
It's such a long way..
With anyone but you
And I couldn't follow...
With anyone but you
Never anyone but you


Soudain, il passa une des portes du lycée, et heurta un jeune qui lui voulait sortir, et c’est alors qu’il se rendit compte que le jeune homme par terre, il le connaissait, c’était Taylor Hensley. Mais que faisait t’il la ? Enfin, Ashton avait compris qu’il faisait ses études dans ce lycée, mais pourquoi il n’était pas en cours ? De toute façon, Ashton Kinney n’était vraiment pas le genre d’homme et le genre de professeur a faire la morale à ses élèves, sauf en cas de force majeure.

 « Oh, salut Taylor. Ça me fait plaisir de te revoir, même si je ne pensait pas que ça serai dans ce contexte. »

Il l’aida alors à se relever, et lui fit face en souriant. Taylor lui avait vraiment quelque chose dans le regard, et ça voulait exactement dire la phrase qu’il sorti quelques secondes plus tard, en lui demandant ce qu’il faisait la. Ashton sorti alors un de ses cours, écrit sur papier, avec quelques schéma sur transparent, et les lui montra.

 « Comme tu l‘a surement deviné, je suis professeur de biologie ici, ça t’étonne tant que ça ? »

Il se mit a rire quelques secondes, puis reprit son sérieux

 « Et encore, tu m’aurai percuter quelques secondes avant, tu m’aurais même entendu chanter. Et toi, que fais tu la ? Tu sèche quel cours ?  »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Sam 4 Déc - 23:04


"Tout se résume à une chose :
gagner ou mourir !"
Stephen Frears

« Oh, salut Taylor. Ça me fait plaisir de te revoir, même si je ne pensait pas que ça serai dans ce contexte. »

« Comme tu l‘a surement deviné, je suis professeur de biologie ici, ça t’étonne tant que ça ? »


Taylor, qu'Ashton venait d'aider à sa relever, n'en revenait pas.

La première fois que les deux jeunes hommes s'étaient rencontrés c'était lors d'une soirée spéciale Marlon Brando dans un des vieux cinéma de Lima. Il y avait alors eu une conférence, afin de savoir si Brando était un précurseur de l'Actor Studio, où s'il n'avait été qu'une influence à ce genre de jeu de scène, et qu'ainsi la génération suivante, celle de Paccino, était réellement celle de la dite "Méthode". Taylor et Ashton étaient tous deux d'accord pour dire que l'Actor Studio était sans conteste le fruit du talent de Brando. Et que comme le montrait les films "The Godfather" numéro 1 et 2, tout le jeu de Paccino était un copier/coller de celui de Brando.

Suite à la conférence, les deux hommes avaient continués leur conversation autour d'une tasse de café. Par la suite ils s'étaient retrouvés lors de plusieurs rétrospectives dans ce même cinéma. Une certaine amitié c'était créée au fur et à mesure de ses rendez-vous cinématographiques, alors retrouver Ashton au Lycée et en plus en professeur, rien de moins étrange. Taylor s'était toujours dit qu'Ashton était mécano. Pourtant rien n'avait laisser sous-entendre cela lors que leurs nombreux échanges. Mais Taylor ne l'aurais jamais au grand jamais imaginé professeur, et surtout pas de bio.

Prof ? Sérieux ?

Taylor ne pu s'empêcher de sourire lorsque Ashton lui demanda quel cours il était entrain de sêcher. Il est clair que ce n'était pas du tout une réplique de prof. N'importe quel autre professeur lui aurait fait un sermon et l'aurait semer d'aller en cours directement en passant par la case: Principal.
Mais Ashton avait poser cette question sur le même ton qu'un pote lui aurait demandé si sa salade de midi était fraîche.
Taylor n'avait donc aucun mal à lui dire qu'il séchait vraiment les cours.

Un cours d'Histoire, barbant à souhait. J'y aurais surement fini ma nuit, alors autant me rendre utile ailleurs.


Dernière édition par Taylor Hensley le Lun 4 Avr - 23:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Dim 5 Déc - 2:31


Ashton fut beaucoup amusé de voir la réaction de Taylor face a sa révélation. Et oui, Ashton Kinney, un jeune homme de 27 ans et qui, du moins il l’espérait, était plutôt cool, était bel et bien professeur au lycée McKinley. Et pas n’importe quel professeur, non : Il était professeur d’une matière scientifique, et donc incroyablement intelligent, contrairement a ce que l’on pourrai penser de lui a première vue. Ce n’est pas pour rien qu’Ashton a sauté plusieurs classes pendant son parcours scolaire, il avait vraiment un potentiel hors du commun.

Ha ha… oui, je suis professeur. C’est vraiment si dur a croire ?

Il lui avait sourit, puis avait pris place a coté de lui tout en continuant de marcher vers la où Taylor se rendait. C’était quand même un sacré hasard, car bon, ils ne se connaissaient que comme Ashton Kinney et Taylor Hensley, les deux amis qui s’étaient rencontrés au cinéma de Lima lors d’une conférence sur Marlon Brando. Alors la, de découvrir qu’ils étaient depuis tout ce temps dans le même établissement scolaire mais sans ce voir, c’était une situation qui amusait beaucoup notre jeune professeur.

Ashton lui demanda alors quel cours il était en train de sécher car bon, ça l’étonnerai beaucoup si il lui avait dit qu’il était venu une heure plus tôt pour aller a la bibliothèque ou quelque chose dans le genre. Pas sur que cette histoire aurait été crue… Enfin bon, il n’allait pas lui faire la moral, il n’en avait pas envie, et ça ne changerai rien a ses actes, donc autant ne rien dire et profiter du moment présent. Et comme il venait de l’apprendre, Taylor avait décidé de sécher son cours d’histoire, ce qui lui laissait du temps de libre.

Histoire… Ouai, je peux comprendre… j‘aimais pas trop ça non plus… Bon, vu que tu as du temps libre, ça te dit un café ? Je ne commence les cours que cet après midi…

Et oui, étrange le petit Kinney, mais c’est ça aussi de ce lever tôt pour voir une femme qui a cours tôt le matin… Maintenant, il fallait patienter jusqu’au déjeuner pour la revoir… Et puis il n’avait pas vraiment besoin de préparer ses cours, de toute façon la plupart des élèves ne l’écoutaient pas, alors ça ne ce verra pas. Il regarda alors Taylor en attente d’une réponse, et ajouta une petit phrase tout en lui faisant un clin d’œil, pour ensuite rire :

A moins que ça te gène de prendre un café avec un professeur, et que mon statut ne me rende moins cool…

Il profita du fait qu’ils passèrent devant une salle vide pour y déposer ses dossiers et tout ce qu’il avait sur lui, mis a part son portable bien sur. Bon, sûrement que Taylor trouverai ça étrange qu’un professeur lui propose un café, mais ce n’était pas non plus n’importe quel professeur. Et chose encore plus rare, et de prendre un café avec un professeur, mais en plus à la place d’aller en cours. Non vraiment ça, jamais Ashton ne l’avait fait encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Ven 10 Déc - 15:11


"Tout se résume à une chose :
gagner ou mourir !"
Stephen Frears

Ben je ne m'étais jamais dis que tu pouvais être prof. D'ailleurs faut que je te vouvoies et t'appelles Monsieur Kinney ?
Je vais certainement avoir du mal avec ça^^


Taylor avait du mal à s'imaginer converser avec Ashton en l'appelant Monsieur ou Professeur. Il savait bien que lorsqu'il y aurait d'autres élèves autour d'eux, il n'aurait plus le choix. En effet, Taylor ne voulait pas être source de problème pour son ami. Il savait bien que c'était mal vu par l'administration qu'un professeur sympathise avec un élève. Alors aller boire un café, n'en parlons pas !

Va pour un café, de toute manière j'ai 2h devant moi. J'ai pas fais ma lopette, j'ai séché 2h.

S'il se permettait de lui dire cela, ce qu'il n'aurait jamais fait avec un autre professeur, c'est parce qu'il sentait qu'il pouvait faire confiance à Ashton. Après tout ces deux là étaient amis. Et puis Taylor ne l'avait pas comme prof de biologie alors il n'y aurait presque jamais entre eux cette relation professeur-élève. Il n'avait donc pas de raison de lui mentir.
Les deux compères étaient entrain de sortir du lycée lorsque le portable de Taylor sonna. C'était un sms d'un gars de sa classe.

"T'as bien fais d'avoir une otite mec. Interro écrite. D'ailleurs c'est quoi les dates de la seconde guerre mondiale ? Si tu me réponds pas, je te balance ;-)"

Taylor lui répondis en même temps qu'il sortait sur le parking en compagnie d'Ashton.

"39-45 mec. Otite ? C'est noté. Merci"

Au fait j'ai vu que le vieux cinéma faisait une rétrospective sur les vieux Western, ça te tente ?

Après tout ce n'est pas parce qu'Ashton était professeur qu'ils ne pouvaient pas se voir en dehors du Lycée. Après tout personne ne le saurait. Et si quelqu'un venait à le découvrir, ils pourraient toujours dire qu'ils venaient de se rencontrer et qu'ils discutaient.

Ils venaient d'arrivé au café à côté du Lycée, lorsque le téléphone de Taylor sonna encore.

" 1800 ou 1900 ?"

Taylor explosa de rire. Son pote était franchement trop fort. A vendre du rêve.
Devant le regard interrogateur d'Ashton il lui expliqua.

J'ai loupé une interro sur la seconde guerre mondiale et un de mes potes me demandes si c'est 1839-1845 ou 1939-1945 la guerre.
Un capuccino, s'il vous plait.
Bref sinon comment ça se fait que tu sois au bahut si t'as pas cours ?


Les profs étaient-ils des nerds qui venaient plus tôt au lycée pour être sur d'avoir préparé correctement leur cours ??


Dernière édition par Taylor Hensley le Mar 8 Fév - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Mar 14 Déc - 23:19


Ashton était vraiment amusé par la situation que cette matinée lui offrait, car en effet, d’entendre Taylor lui demander s’il devait l’appeler Monsieur Kinney, ou le plus simplement du monde, Ashton. Il demanda aussi si il devait le vouvoyer ou pas. Non, selon Ashton, les fait de dire « vous » le vieillissait beaucoup. Et puis, il n’avait que 27 ans, alors pour la vieillesse, on repassera.

 « - Taylor, te prend pas la tête avec ça… Je ne suis même pas ton professeur de biologie, alors appelle moi Ashton, ça ira très bien. Même Ash si tu veux, mais pas monsieur ni rien. Par contre si je suis avec le directeur… la oui, juste Monsieur Kinney… mais c’est tout. »

Ashton lui avait proposé de prendre un café, et il avait directement dit oui. C’était cool, car bon, Kinney avait toute la matinée a tuer maintenant. Taylor lui, avait apparemment comme projet de sécher deux heures, alors ils avaient largement le temps de se poser et de boire un coup tranquillement. Ils avancèrent donc jusqu’au parking, où Ashton avait garé sa magnifique Chevrolet, et monta à l’avant pendant que Taylor écrivait des texto. Il lui demanda pendant le trajet si il était intéressé par une rétrospective sur les vieux western au cinéma de Lima.

 « - Ouai bien sur ! Avec plaisir, dit moi juste quand, et j’y serai. »

Il lui sourit, puis continua a regarder la route, puis continua jusqu’au premier café, situé juste à coté du lycée McKinley. Il était toujours avec son téléphone, et Ashton se demandait ce qu’il pouvait bien faire avec, et il trouva rapidement une réponse a cette question quand se dernier se mit a rire. Ashton arqua un sourcil, en ce demandant ce qui pouvait tant le faire rire. Il lui répondit alors ce l’un de ses amis lui demandait des réponses, et qu’il ne savait pas que la seconde guerre mondiale était de 1939 à 1945. Ah, les jeunes de nos jours…

 « - Non, mais il est sérieux ? Tout le monde est supposé savoir ça quand même… En tout cas, bonne chance à lui pour les autres questions… »

Il s’avança alors jusqu’à l’une des tables, et s’y assit avec Taylor. Il commanda un cappuccino, et Ashton lui, prit un Mocaccino.

 « - Pour moi un Mocaccino s’il vous plait. Merci. »

La serveuse s’éloigna, et Ashton continuait d’écouter Taylor, mais s’immobilisa quand il entendit son ami lui demander pourquoi il était la de si bonne heure. Il se bloqua quelques secondes, puis détourna le regard de Taylor, pour regarder le sol qui bizarrement, était devenu très intéressant. Il finit quand même a revenir le regarder, et à avouer doucement pourquoi il était venu plus tôt.

 « - Bah en fait… je suis venu plus tôt pour voir une collègue… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Mer 2 Mar - 16:59


"Tout se résume à une chose :
gagner ou mourir !"
Stephen Frears

Une autre prof ?

Taylor savait qu'elle jungle amoureuse était le Lycée. Les élèves s'aimaient, s'affichaient, se disputaient, se séparaient, se détestaient. Ce n'était vraiment pas rare au lycée. Surtout qu'une soirée suffisait à tout changer. Au matin, vous étiez un couple heureux et soudé, roucoulant dans les couloir, main dans la main, avec un regard niaiseux. Puis une soirée, un peu trop arrosé, des échanges un peu trop langoureux, des collés un peu trop serrés. Et au matin la crise de larmes. Elle déchire vos photos de couple pendant que vous vous excusez et la suppliez. Mais c'est trop tard, pour elle toute est fini. On pourrait se croire dans une mauvaise série B, mais non c'est bien la réalité du lycée, pour les étudiants.

Mais Taylor n'avait jamais imaginé que s'en était de même pour les Professeurs. Il ne put s'imaginer Ashton entrain de faire la cour à une autre prof. Connaissant Ashton et son style peut conventionnel pour un professeur, Taylor s'imagina une prof un peu dans le même style que lui. Inconcevable de l'imaginer avec quelqu'un du style de la Conseillère d'Orientation. Bien que Taylor n'est rien contre elle, elle était beaucoup trop "coincée" pour Ashton, il lui fallait quelqu'un de plus déluré, qui donnerait des cours de langues. Oh oui pas de doute, les langues attireraient Ash [ HS: Oui oui y a du sous-entendu^^]

Je la connais ??
C'est qui ?? Non en fait ne me dis rien, fais moi deviner !!


Une chose est sur ce devait être une très belle femme, on pouvait donc de suite éliminer la Coach Sylvester. On pouvait aussi enlever les professeurs masculains, Ashton avait bien précisé "une collègue". Taylor hésitait entre une belle femme blonde ou brune. Le blond était plus simple, cela aurait enlevé beaucoup de "copine" potentiel.

Laisse moi deviner, est-ce qu'elle est prof de langue ?

C'est à ce moment là que la serveuse revient avec leurs boissons. Elle donna à Taylor son Capuccino, et à Ashton son Moccacino, leur précisant que c'était très chaud. N'écoutant qu'à moitié, Taylor se brula avec la première gorgée de sa boisson.

Pouha c'est chaud !!
Bon alors, Français ? Anglais ? Italien ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Ven 4 Mar - 14:15


Ashton venait d’avouer à Taylor pourquoi était il présent au lycée à cette heure la, et tout ça était à cause d’une femme. Certes, il avait des sentiments pour elle, et elle n’intriguait, mais de la à venir plus tôt le matin alors qu’il n’avait pas cours, ça paraissait un peu… fou non ? Oui, mais fou n’est pas Kinney… Il était prêt à tout pour que la belle demoiselle lui accorde un peu de temps, et se rende compte que c’était un mec bien. Mais oui, venir alors qu’il n’avait pas cours, personne n’avait du le faire avant lui ça.

Mais au moins, ça lui permettait d’aller boire un café avec Taylor sans culpabiliser vis-à-vis de ses élèves. Pfff, de toute façon la plupart de ses élèves n’en ont rien à faire de la biologie, alors pourquoi culpabiliser pour rien ? En tout cas, Ashton s’amusait beaucoup de la réaction de son ami, car à peine avait t-il dit qu’il était venu voir une collègue, il s’était immédiatement transformé en détective, charger de trouver de quelle collègue il était en train de parler.

« - Oui, c‘est une autre prof… »

Il rit légèrement, puis attendit de voir ce que Taylor allait lui sortir. Et immédiatement après lui avoir dit que c’était bel et bien une autre professeur pour qui il avait fait le déplacement, celui-ci chercha immédiatement qui pouvait être cette femme qui faisait tant tourné la tête du professeur de biologie. Il voulait deviner ? Et bien soit… Ashton ne dirai rien pour le moment, le laissant alors dans un épais brouillard.

« - Et bien… cherche mon ami, cherche… »

Ashton ne savait pas ce qu’il se passait dans le cerveau de Taylor, mais il devait avoir un don, ce n’était pas possible autrement ! À peine l’avait t’il laissé chercher qu’il avait déjà une hypothèse qui se portait sur une prof de langue. Mais… mais comment avait t-il deviné ?!? Il devait bien le connaître pour savoir le genre de fille qui faisait craquer Ashton Kinney. Alors qu’il le regardait avec des yeux grands ouverts, vraiment abasourdi par une telle trouvaille, il se reprit pour lui répondre.

« - Et bien euh… »

Il fut coupé par la serveuse qui leur apporta leur boisson, à savoir un capuccino et un mocacino. Alors qu’elle venait de dire que c’était chaud, Taylor porta quand même la boisson à sa bouche. Alors à votre avis, qu’allait t’il se passer ? Et bien oui, il s’était brûlé ! Ashton sourit, puis souffla sur le sien avant de boire une gorgée. Il laissa alors quelques secondes passer avant de répondre rapidement.

« - Littérature européenne…»

Bah quoi ? C’était vrai non ? Ashton s’était quand même renseigner sur la matière de Désirée, car il voulait l’impressionné un minimum… Il n’avait pas encore eu l’occasion de lui faire part de ses nouvelles connaissances, mais il le fera, soyez en sur. Il bu une autre gorgée de sa boisson, puis la posa pour continuer sa conversation avec Taylor.

« - Alors, tes talents de détectives ont trouvés qui suis-je allé voir ce matin ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Mar 8 Mar - 19:04


"Tout se résume à une chose :
gagner ou mourir !"
Stephen Frears

Une prof. Une prof de Langue. Littérature européenne. Taylor n'avait pas cette matière dans son cursus scolaire cette année. De nombreux professeurs avaient changés durant l'été. Comment savoir si cette matière avait connu un changement de professeur cette année ? Il se souvenait qu'à son entrée au lycée, le prof de littérature anglaise était un professeur vieux et insupportable. C'était un vieux barbu qui chaque jour de l'année portait son affreux costume à carreaux vert foncé en tweed avec une chemise à rayures vert pomme et une cravate blanche. Autant dire que c'était E.T avec une barbe qui faisait un cours endormissent au possible, puisque leur professeur passait ses cours à lire un bouquin que les élèves pouvaient facilement se procurer sur amazone, bien que ce ne fusse pas leur envie première.
Taylor était presque sur ne pas avoir recroisé "Papy Grany" (le surnom que tous les élève donnait à se professeur), mais comme il n'avait plus eu ce cours depuis presque deux ans, comment être sur.

Attends laisses moi réfléchir. C'est pas comme si je me passionnais pour les profs du Lycée !

Bon c'était une prof de littérature anglaise. Une matière passionnnnnnnnante. Taylor ne voyait pas Ashton avec une "Mamy Grany". Cette prof devait être un personnage haut en couleur tout comme l'était Ashton, ce devait être une de ses profs qui racontent des blagues en cours, un peu jeuns, avec qui les élèves n'hésitent pas à rester papoter le soir après les cours.
Taylor s'imaginait bien son ami courir après une de ses profs un peu Bobo, qui devait surement à ses heures perdues cultiver de l'herbe sur sa jardinière de cuisine, afin de pimenter les concerts de ses rockstars préférés, le samedi soir !!

Ca serait pas cette nouvelle prof, blonde et plutôt jolie ?

Taylor venait d'y penser. Il y avait depuis peu, une nouvelle rpk au lycée McKinley. Bon elle était la depuis un petit moment maintenant, mais Taylor se souvenait qu'à son arrivée, tous ses coéquipiers de football n'avaient parlés que d'elle dans les vestiaires. Une jolie femme, avec de "sacrés atouts" comme avait dit l'un d'eux. Cependant il ne se souvenait plus de son nom. Faut dire que généralement il n'écoutait que d'une oreille distraite les histoires de vestiaires.

Taylor bu une longue gorgée de son café en attendant que son ami lui réponde. mais il savait déjà que dès demain, il essayerait de savoir et de voir 'Shton en mode *plan drague* Et ce dernier devait vraiment s'attendre à se faire chamber sur cette révélation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Sam 12 Mar - 1:18


Ashton avait donné plusieurs indices sur l’identité de la belle blonde pour qui il avait un énorme faible, et malgré tout ça, Taylor n’avait toujours pas trouvé. Le temps était à la réflexion, et le peu qu’Ashton pouvait entendre, il se rendait compte qu’il était sur la bonne voie… Alors que Taylor était en recherche intensive, Ashton lui, sirotait tranquillement son mocacino, tout en gardant les mains dessus. Non, personne ne voulait lui voler, mais c’était une sorte de réflexe qu’il avait acquit avec les années. À l’époque ou il était adolescent, et que lorsqu’un jeune voulait lui prendre son café, ou son soda, il se laisser faire. Oui, les traumatismes des adolescents…

En tout cas, voir son ami se prendre la tête pour chercher l’identité de Désirée Cravy le faisait bien rire. Comme il lui avait si gentiment dit, il ne se passionnait pas pour les professeurs du lycée. Remarque, c’est normal, citez moi le nom de trois élèves qui s’intéressent aux professeurs au lycée McKinley… Peut être des élèves leche-cul voulant avoir des bonnes notes, mais ce n’était pas du tout le genre des élèves en général… Comme à son habitude, Ashton passa sa main dans ses cheveux ébouriffés, et attendit les opinions de son ami.

Ah ! Ça y est, Taylor avait trouvé ! Bon, d’accord il n’avait pas donné le nom de cette femme, mais il avait dit « nouvelle prof, blonde et plutôt jolie » alors forcement ! Il n’y en avait pas trente six milles ! Ashton sourit, lui montrant qu’il était tombé juste, et rêvassa quelques secondes, juste le temps de se remettre en tête l’image de la belle blonde. Ah… Désirée… la beauté à l’état pure… HUM ! Ashton devait se reprendre, et vite… Il bu alors une énième gorgée de son mocacino, et regarda Taylor.

« - En effet, c’est bien elle… Elle est magnifique, elle est blonde… Elle est grande… Elle est intelligente… »

Ashton aurait pu continuer cette liste pendant des heures, mais pour être honnête, ça aurait été vraiment fastidieux, et surtout, inutile. Il existait un mot qu’Ashton utilisait rarement, car il savait à quel point ce mot voulait dire énormément de chose. Mais oui, elle était Parfaite. Du moins, à un détail prêt…

« - Je suis allé la voir après un cours, et on a parler… Bien sur, comme un idiot, je lui ai dit que… qu’elle m’attirait beaucoup… Et elle m’a gentiment fait comprendre qu’il ne se passerait rien… »

Cette phrase avait dévasté Ashton, mais l’après midi qu’ils avaient passés ensemble était quand même très agréable, et comme il se le répétait, c’était mieux que rien…

« - Et toi alors ? T’es avec quelqu’un en ce moment ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Mar 5 Avr - 0:20


"Tout se résume à une chose :
gagner ou mourir !"
Stephen Frears

Taylor avait vu juste, l'amoureuse secrète d'Ashton était bien cette nouvelle prof de littérature. Le jeune garçon avait beau entrechoquer ses deux neurones il ne parvenait pas à se rappeler le nom de cette nouvelle prof. Pourtant il était sur de l'avoir connu, après tout son arrivée avait fait grand bruit au lycée. Tous les gars n'avaient parlés que de cela pendant plus d'une semaine et croyez le vous ne voudriez pas savoir ce qui s'est dit dans les douches des vestiaires à propos de cette jolie blonde.
Bon, c'était une cause perdue, Taylor ne parvenait vraiment pas à se souvenir du nom de la jeune femme. De plus il fut interrompu dans sa réflexion par un plaidoyer mélioratif voir onirique « - En effet, c’est bien elle… Elle est magnifique, elle est blonde… Elle est grande… Elle est intelligente… »
En y réfléchissant bien, Taylor était sur de n'avoir jamais entendu Ashton sortir ce genre de phrase, et pourtant ils en avaient passé des heures à discuter des grands Films du cinéma Américains comme International. Mais jamais, Taylor n'avait vu Ashton dans un tel état.

Eh bien, y en a un qui me semble plutôt accro.

Taylor avait dit cela avec un grand sourire. Un sourire qui disparu lorsqu'Ashton rajouta « -Et elle m’a gentiment fait comprendre qu’il ne se passerait rien… » Taylor avait parlé trop vite. Son ami assis en face de lui, le regard perdu au fond de sa tasse de café, semblait vraiment affecté par cette phrase. Taylor pouvait le comprendre. Il n'était pas sur d'avoir une meilleure réaction si Madison l'avait envoyée balader de la même manière. Ahh ces femmes, elles allaient finir par avoir leur peaux à eux, pauvres hommes inoffensifs et sans défense !

Rien n'est jamais perdu 'Shton, tu le sais bien. Des fleurs, un bon dîner et des sourires ravageurs, sont arrivés à bout des femmes les plus tenaces. Elle ne doit pas être bien différente d'une autre.
Et puis dis toi que dans l'histoire c'est elle qui est perdante !![
/b]

Taylor essayait de remonter le moral de son ami, qui semblait aussi bas que le niveau de café dans sa tasse. Il fit signe à la serveuse de lui en apporter une, identique. Il avait encore beaucoup de temps avant de retourner en cours, et puis si Ashton en avait besoin ou envie, il pouvait sécher un cours de plus, après tout il n'était plus à un cours prêt.
Puis le sujet de conversation migra vers la propre relation amoureuse de Taylor, qui pour l'instant était non existante. Bien sur, il y avait cette fille, mais...

[b]Non, tu me connais je suis un éternel célibataire !!
Mais c'est vrai qu'il y a cette fille. Jolie, intelligente et pas du tout ce que le reste du monde pense qu'elle est. Mais je suis sur de n'être qu'un ami pour elle, et vois-tu ça me va. C'est toujours mieux que rien !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   Mar 26 Avr - 10:44


Quand Taylor dit devant Ashton que celui-ci semblant drôlement accro à la belle blonde, il ne pu s’empêcher de sourire en prenant une autre gorgée de sa boisson chaude. Oui, il en était accro, et ça n’était pas une chose facile à gérer. Rien que de la voir dans les couloirs en sachant qu’elle est inaccessible était assez compliqué pour lui. La plupart du temps, le professeur de biologie ne se prenait pas autant la tête pour une femme : si la dite femme n’était pas intéressée par lui, il laissait tomber, et reprenait le cours de sa vie.

Après avoir refusé de sortir avec lui, Ashton avait déprimé, c’est vrai. Mais un conseil, ne lui parlez pas trop de cette période si vous êtes au courant, car il n’est pas tellement pour le fait de se rappeler être rester dans son lit, à manger des glaces Ben & Jerry en regardant le seul film qui arrivait un peu à lui remonter le moral : « Rebels without a cause ». Mettez lui n’importe quel film de James Dean, et vous pouvez être sur que pendant la durée du film, Ashton aura oublié tout ses problèmes.

Il écouta ensuite Taylor lui donner quelques conseils sur « comment être sur de faire craquer une fille », ce qui le fit sourire. Certes Désirée Cravy était une fille, mais elle n’était pas comme les autres, à se laisser avoir juste avec des fleurs. Elle avait l’air d’une femme forte, avec beaucoup de caractère, et c’est aussi un peu ça qui plaisait à Ashton : elle n’était pas banale et simple comme les autres. Comment ça vous pensez qu’Ashton se complique la vie ? L’amour ne se commande pas voyons !

Par contre il avait raison sur un point : les sourires ravageurs. Ça, Ashton savait très bien faire, et il avait bien vu que ça ne laissait pas sa collègue insensible. Il essayait de s’en servir le plus possible, mais elle ne le regardait pas souvent non plus. Enfin, il fit une légère grimace, et vit que Taylor venait de lui commander un autre tasse de café. Il le remercia en souriant, mit de coté la tasse qui maintenant était vide.

 « - Merci… Et ouai, pour les sourires, j’espère que ça suffira ! Je pense déjà lui acheté un cadeau de noël… »

Ashton questionna ensuite son ami sur ses propres relations amoureuses, et celui-ci lui avoua qu’il y avait quelqu’un dans son cœur. Maintenant, la curiosité du professeur de biologie était plus que développée, et il voulait en savoir un peu plus. Il écouta Taylor lui dire qu’ils n’étaient qu’amis, et que ça lui convenait comme ça. Certes c’était mieux que rien, mais pas encore assez au goût d’Ashton.

 « - Jolie… Intelligente… N’est pas ce que l’on pense… De loin, ça me semble une fille bien. Elle est au lycée ? »

Après la réponse, il continua sur sa lancée.

 « - Tu sais, tu n‘es peut être qu‘un ami pour le moment, mais ça peut devenir plus… Un dîner, des sourires, et voila. »

Et oui, il venait de ressortir exactement les arguments de Taylor face à sa propre situation, mais en y réfléchissant bien, les deux situations étaient similaires.

 « - Je me doute qu’être ton ami te suffit, mais c’Est-ce que tu dis pour le moment… Que dira tu quand, en tant qu’ami, elle te demandera ton ami sur sa future vie amoureuse ? Alors que si tu le veux vraiment, et que si tu as de la chance, tes sentiments sont peut être réciproques, et ça t’empêcherait d’avoir à souffrir. »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 03. "Losing my religion" # Ash   

Revenir en haut Aller en bas
 

03. "Losing my religion" # Ash

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 3
-