Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. Pretty little liars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 04. Pretty little liars.   Sam 18 Déc - 19:58

PRETTY LITTLE LIARS
will schuester and emma pillsbury

Lorsqu’Emma Pillsbury sortit de la salle de bain, elle ne put s’empêcher de pousser un long soupir. En cet instant précis elle n’avait qu’une envie : trouver l’idiot qui avait décidé de mettre son nom aux enchères et lui dire ses quatre vérités… ce que, bien sûr, elle ne ferait pas. Miss P. était bien trop gentille pour ce genre de choses et même si parfois elle finissait par s’énerver, cela n’arrivait tout de même pas souvent. Sa rancœur remontait à l’après-midi même. Elle avait été mise au courant quant à un certain projet de ventes aux enchères. Cela consistait à proposer le nom d’une personne et les individus y participant devaient faire grimper les enchères dans le but de gagner une sortie avec cette personne. Mais ce que l’on n’avait pas dit à Emma c’était qu’elle-même avait été choisie pour faire partie des « lots ». Quelle fut donc sa surprise lorsqu’elle entendit son nom proposé et plusieurs hommes lever leurs espèces de petits panneaux ridicules pour gagner un diner en sa compagnie ! Elle n’avait donc pas le choix et passerait sa soirée avec un parfait inconnu qui avait remporté la mise, puisqu’elle en était réduite à ce genre de vocabulaire. Après une longue journée comme celle qu’elle venait de passer, la jeune femme n’avait pas spécialement envie de passer des heures à se préparer pour une soirée en tête à tête. Et puis, ce n’était pas comme si elle était célibataire. Fronçant soudainement les sourcils à cette pensée, Emma se rendit compte qu’elle n’en avait même pas parlé à son petit ami. Oups. La jeune femme, enveloppée d’une simple serviette, s’élança à travers le couloir de son appartement afin de rejoindre son salon et prendre son téléphone. Composant le numéro qu’elle connaissait par cœur, elle attendit plusieurs secondes la réponse de son petit ami, en vain. Il ne répondait pas, alors elle lui laissa un message sur son répondeur, quelque chose du genre « hey Carl, je voulais juste te prévenir que je ne serai pas disponible ce soir j’ai un... empêchement. Je t’expliquerai plus tard, promis. Passe une bonne soirée ». Posant son portable sur la table basse, elle poussa un nouveau soupir. Ne pouvait-elle donc pas souffler et passer une soirée, une simple soirée, à nettoyer et ranger son appartement ? La définition même du repos, pour elle.

Au lieu de ça, elle finit par rejoindre sa chambre et enfiler une tenue banale, tout en faisant bien attention à accorder les couleurs, ce qu’elle faisait toujours de toute façon. Une fois prête, c’est en fronçant le nez que la jeune femme quitta son appartement, prête à affronter le froid hivernal pour aller à la rencontre du parfait inconnu avec lequel elle avait rendez-vous… Pourvu qu’il soit propre, au moins ! Quelques minutes plus tard, la jeune femme était installée derrière le volant qu’elle observait fixement. Le ciel était déjà teinté d’un noir d’encre que la nuit réserve d’ordinaire mais qui est courant en hiver, lorsqu’il fait déjà sombre à partir de dix-sept heures. Emma secoua la tête de droite à gauche, se faisant la promesse qu’elle irait voir Figgins dès lundi en lui demandant qui avait osé insérer son nom dans ces enchères, qu’elle puisse aller régler ses comptes avec l’intéressé. Elle quitta finalement sa place de parking, pestant intérieurement contre tout ce qui trouvait en travers de son chemin. Elle avait rendez-vous à vingt heures au Breadsticks, ce restaurant qui faisait fureur et qui se trouvait dans le vieux quartier de Lima, et comme d’habitude elle avait un peu d’avance. Trouvant rapidement une place, elle gara sa voiture et en sortit, se dirigeant vers le restaurant. Ce n’était pas spécialement le genre d'endroit où l’on pouvait trouver Miss Pillsbury un samedi soir, elle qui préférait de loin les petits repas chez soi. En marchant, elle crut reconnaitre quelques visages familiers de lycéens venant de McKinley, discutant en groupe dans la rue animée. Elle passa devant l’épicerie, puis la librairie avant de finalement arriver devant le fameux restaurant. Jetant un nouveau coup d’œil à sa montre, elle constata qu’elle avait dix minutes d’avance. Elle décida donc d’attendre son inconnu du soir devant le restaurant, en espérant qu’elle le reconnaitrait. Si ses souvenirs étaient bons, c’était un homme plutôt grand aux cheveux blonds et aux grands yeux verts. Il avait semblé particulièrement attaché à ce tête à tête, bien qu’elle ne le connaisse même pas, car il n’avait cessé de surenchérir après chaque proposition. Emme espérait ne pas tomber sur une espèce de célibataire endurci ou pire, un Don Juan se prenant pour la septième merveille du Monde et espérant qu’elle tomberait amoureuse au premier regard. Il en était de toute façon hors de question. Elle n’était pas libre.

Se mordant la lèvre inférieure, Emma frissonnait légèrement, la morsure du vent glacial sur ses joues devenant de plus en plus douloureuse. Les mains dans les poches de son manteau à rayures vertes, elle observait les personnes passer près d’elle, seules, en couple, ou en groupe. Il n’était pas rare de voir quelques adolescents porter le bonnet rouge et blanc du père Noël, c’était toujours la mode en cette période de l’année et les lycéens de McKinley n’avaient pas dérogé à la règle, s’amusant à porter l’accessoire tout au long de la semaine. Elle se rendit compte qu’elle ne les reverrait plus avant un moment puisque les vacances de fin d’année étaient arrivées et que chacun allaient profiter des fêtes de fin d’année en famille. Ce qui signifiait qu’elle ne reverrait ni élèves ni enseignants avant deux semaines… Bien sûr, ce ne serait certainement pas Sue qui allait lui manquer, il n’y avait pas de risque de ce coté-là ! Toutefois elle se rendit compte qu’elle n’avait même pas dit au revoir à Will et lui avait encore moins souhaité de passer de bonnes fêtes. L’année dernière, cela s’était traduit par un baiser après de bien nombreuses péripéties… Emma s’en souvenait comme si c’était hier, car ce n’était pas un souvenir qu’il était facile d’oublier, ou que l’on avait envie d’oublier. Chassant ces pensées de son esprit, la jeune femme regarda de nouveau sa montre qui lui annonça que son « rendez-vous » ne devrait pas tarder à arriver… Pourtant, lorsqu’elle sentit une main lui taper délicatement sur l’épaule et qu’elle se retourna, ce n’était pas l’homme blond auquel elle fit face. Non. Ce visage lui était bien plus familier ; à vrai dire elle doutait qu’il y ait plus familier à ces yeux que ce visage en particulier. Quant à ce sourire, il avait suffisamment hanté ses nuits pour qu’elle le reconnaisse… Se tenait devant elle, le regard pétillant, nul autre que Will Schuester.
Revenir en haut Aller en bas
 

04. Pretty little liars.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-