Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Ven 7 Jan - 22:18

    Noël approchait. Les rues de la ville devenaient froides. Pourtant l'âme des gens était plus chaleureuse, plus encline à accorder des faveurs... mais aussi beaucoup plus irritables... les faveurs pouvaient se perdre très vite, il fallait savoir agir au moment opportun. En clair : tout le monde était sur les nerfs. Le timing était serré. Le mauvais temps (nous entendons ici la neige, principalement) retardait les livraisons à la période de l'année où l'on en avait le plus besoin. Bien entendu il y avait tout ce qui pouvait constituer un cadeau, mais aussi tout l'alimentaire liés aux fêtes voire plus... par exemple les pièces de voitures, le taux d'accident matériel ayant tendance à augmenter avec le verglas... Et il fallait courir les rues emmitouflé dans son écharpe, le bonnet à la frontière des yeux.

    Oh, the weather outside is frightful
    But the fire is so delightful
    And since we've no place to go
    Let it snow, let it snow, let it snow

    James arpentait la principale rue marchande de Lima à la recherche de quelque chose pour son frère, son neveu et une jeune fille invitée par son frère et un jeune homme invité par son neveu. Il ne savait pas qui elle pouvait être, pas même qu’elle était à McKinley. Andrew s’était montré très mystérieux. Par contre pour lui il savait que c'était Alex Donovan. Mais alors la raison de cette venue était d'une opacité peu commune. Le professeur de mathématiques avait néanmoins l’intuition qu’il allait apprendre des choses le soir de Noël… Enfin, nous n’y étions pas encore…

    James avait hâte de rentrer chez lui au coin du feu... Même si dans son cas ce serait plutôt au coin du radiateur. Si la pluie ne le gênait pas, il n’en était pas de même avec le froid ! Ses dents claquaient alors qu’il resserrait son écharpe. Son nez était aussi rouge que le bout de ses oreilles. C’était décidé, il s’arrêterait pour acheter le premier bonnet qu’il verrait ! … ou pas, il recherchait quand même un certain style. Pas de bonnet rouge façon Père Noël. Pas de bonnet avec des imprimés « cacaille » non plus.

    Sitôt ses emplettes terminées (et non, vous ne saurez pas de quoi il s’agit !), il retourna chez lui. Il s’occuperait de l’emballage personnellement. Croyez-le ou non, James aimait bien cela. Il se concentrait sur une activité manuelle qui lui permettait d’oublier un peu sa morosité et son conflit intérieur. Maxime ? Sue ? Maxime ? Sue ? Il pensait réellement que la question ne se posait pas, alors il s’était cru tout entier à Sue. Mais maintenant qu’il avait des doutes, que Maxime avait peut-être encore des sentiments pour lui, il voyait la chose d’un nouvel œil. Si cela se trouvait, il s’était juste emballé, Sue n’étant qu’une passion éphémère. Un coup de foudre le temps d’un orage. Mais même si c’était le cas, alors l’orage n’était pas terminé.

    It doesn't show signs of stopping
    And I brought some corn for popping

    Pour se détendre après avoir enrubanné ses présents, y compris celui de Sue –IRL j’ai pas encore trouvé, si quelqu’un a une idée SERIEUSE… :saint : - James décida de regarder un bon vieux film de bro : Die Hard. THE film au génial générique de fin… Barney l’en eut félicité (cf Bro Code) ! Pour mieux profiter de sa soirée « ciné », il se fit un bol de popcorn. C’était certes meilleur partagé, mais il ne voyait pas qui inviter ce soir, sur un coup de tête. Andrew avait du monde au restaurant, Ashton devait avoir prévu autre chose… Quant à ses autres américains d’amis, ils refuseraient tout net sans être certain qu’un autre pote vienne, je vous laisse deviner pour quelle raison. Mais alors James aurait ressemblé à Megan Fox, ils auraient accouru ! Pfff ! Vive les british (comment ça se sont les mêmes ?). Sinon il y avait Maxime…

    James regarda par la fenêtre, réfléchissant. Le jour disparaissait au profit du manteau sombre de la nuit. La lumière du soleil éclairait le ciel de nombreuses couleurs chatoyantes sur une gamme allant du jaune pâle au violet sombre en passant par l’orange. Magnifique.

    The lights are turned way down low
    Let it snow, let it snow, let it snow

    Si les doutes de James se confirmaient, il ne valait mieux pas l’inviter. Le mathématicien aurait vraiment apprécié une soirée en sa compagnie, mais il avait peur qu’elle ne dérapât et que le charmant jeune homme n’ait au final que douleur et déception. Bien entendu, l’anglais n’était pas au courant que Maxime, à l’heure qu’il était, se saoulait dans un bar ou une certaine Chris Lorentz, joli bout de femme, ne tarderait pas à le retrouver.

    C’est donc tout seul comme un vieux con que le rosbif se mata ce bon vieux film bien américain… Et pourtant ce n’était pas pour les muscles de John McClane, alias Bruce Willis, que James le regardait, mais pour le charme de l’anglais jouant le méchant allemand de l’histoire : Alan Rickman dans le rôle de Hans Gruber. Comme quoi, même dans une énorme production américaine, on avait toujours besoin de britanniques !

    Alors que Vaughn Monroe commençait à entamer le générique de fin, James s’endormit sur le canapé.

    When we finally kiss good-night
    How I'll hate going out in the storm
    But if you really hold me tight
    All the way home I'll be warm


    The fire is slowly dying
    And, my dear, we're still good-bye-ing
    But as long as you love me so
    Let it snow, let it snow, let it snow



    The fire is slowly dying
    And, my dear, we're still good-bye-ing
    But as long as you love me so
    Let it snow, let it snow, let it snow

    Quelques jours plus tard il ne pensait plus à cette chanson… d’autres pensées lui occupaient l’esprit ! En effet, c’était LE grand jour ! Celui de la veille de Noël. Aujourd’hui le mystère serait peut-être résolu. Lorsque James arriva chez son frère et qu’il sortit de la voiture… il se mit à neiger. Il leva les yeux au ciel en souriant et se reçut des flocons dans les yeux. Bon en fait ce n’était pas si magique que cela cette eau gelée parée de blanc !! Sous les flocons, il ouvrit le coffre et y sortit le sac contenant les cadeaux. La radio fm était encore allumée… la voix de Frank Sinatra résonnait dans la voiture…


    The fire is slowly dying
    And, my dear, we're still good-bye-ing
    But as long as you love me so
    Let it snow, let it snow, let it snow

    James l’éteint. Cli-clic. Il avait fermé sa voiture. Il ne lui restait plus qu’à courir s’abriter dans la villa de son frère, près de la cheminée. Quelqu'un était-il déjà arrivé ?

    [HJ : je n’ai pas décrit précisément l’entrée de James des fois que l’un d’entre vous veuille déjà être présent lorsqu’il arrive. N’hésitez pas à dire que Jaminou vous dit bonjour. Si Ally veut se trouver chez son père à l’arrivée de James, alors il y a juste à savoir qu’il va être très surpris. Ce qui veut dire qu’il va écarquiller légèrement les yeux, racler sa gorge, et reprendre son air impassible –c’est un rosbif Very Happy- )]

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Lun 10 Jan - 1:08

Les professeurs ont un emploi du temps très serré toute l’année, car on ne dirai pas, mais ils travaillent quand même sept jours sur sept. Ce n’est pas parce qu’ils ne sont pas en cours qu’ils ne travaillent pas. Regardez… à votre avis, quand est-ce que leurs cours sont fait ? Ils sont élaborés le week end, ou alors le soir… Et pourquoi ? Pour que des élèves n’écoutent pas, ou alors s’endorment pendant que vous présentez ce que vous avez mis des heures à élaborer… C’est un travail qui ne s’arrête jamais, et qui demande beaucoup de patience.

Alors devinez maintenant pourquoi les vacances de noël sont les préférées d’Ashton ? Et bien tout simplement car c’était de vrai vacances, car il n’avait pas donner beaucoup de devoirs à faire et à rendre la semaines précédant celle la, et donc pas énormément de copies à corriger. Bon, oui, il l’avait fait exprès, mais ne soyons pas dupes, de toute façon, les élèves ne s’en seraient même pas rendus compte, alors autant qu’il se fasse plaisir !

Ils avaient donc tous prévu : le premier jour de vacances, il l’avait passé seul, chez lui, avec pour musique de fond une de ses vieilles compiles. Il adorait cette compile, bien que maintenant, les jeunes trouveraient ça ringard, ou autres, mais lui adorait. Écouter The mamas and the Papas par exemple, il était détendu, et pouvait alors se concentrer sur une seule chose : les copies du dernier devoir, les seules qu’il aurait à corriger pendant les vacances. Au moins, cette chanson allait lui permettre de ne pas s’énerver tout seul, car bon, vous verriez les absurdités qu’ils mettaient, ça faisait limite peur.

Mais après deux bonnes heures de corrections et de musique, il avait enfin fini, et c’est à partir de cet instant précis qu’il se dit que les vacances ne faisaient que commencer. Il lui restait environ une semaine et demi de tranquillité, avant de recommencer à préparer ses cours de la rentrée. Et bien sur, il comptait bien les vivre à fond. Il allait commencer par faire un tour au centre commercial, afin de faire ses achats de noël. D’ailleurs, en parlant de noël, il sentait qu’il serait particulier, et qu’il y aurait quelque chose de changé. Il se mit alors sur le siège conducteur de sa Chevrolet, et alluma la radio.

Il mit plus de quatre heures à trouver un cadeau pour tous le monde. Déjà, pour son oncle James. Il ne savait pas trop ce qui pourrait lui plaire, car il faut l’avouer, il était très mauvais pour les cadeaux… Mais il lui avait quand même trouvé un petit quelque chose qui lui fera sûrement plaisir. Pour Alex, il voulait quelque chose d’exceptionnel, car bon, il se prenait vraiment pour une sorte de père, et voulait vraiment ne pas le décevoir. Bon, ce n’est qu’un cadeau, mais il avait dépensé pas mal d’argent dans un magasin, afin de pouvoir lui acheter quelque chose de bien.

Ensuite, il avait acheter un cadeau pour son père bien sur, et aussi pour une femme qu’il avait invité. Ashton se posait pas mal de question sur cette fille, car il n’avait pas voulu lui en dire plus… Du coup, il se retrouvait un peu piégé, et prit quelque chose de banal, mais qui faisait plaisir à tous le monde. Il avait aussi acheté un petit truc pour sa demie sœur, la fille qu’il avait rencontré il n’y à pas très longtemps au lycée, et qui apparemment, adorait la musique comme lui, donc pas très compliqué… Et enfin, un cadeau pour Désirée… Donc, sur celui-ci, il n’avait pas encore trouvé quoi lui prendre, mais comme il devait lui donner à la rentrée des classes, il allait prendre vraiment le temps de faire quelque chose de bien…

Mais aujourd’hui, c’était le réveillon et il allait y assister avec Alex, pour la première fois. C’était très important pour lui, et tellement important qu’il avait même prévenu son père qu’il allait amener un homme avec lui. Oui, il n’en avait pas dit plus, voulant à tous prit garder le mystère, et le présenter officiellement ce soir. Il n’en avait même pas parler à son père, ni son oncle, c’est pour dire ! Il avait donné rendez vous à Alex chez lui, afin de pouvoir se rendre la bas avec une seule voiture.

Il s’était donc préparé, pour se faire beau et élégant en ce jour de fête. Il avait prit une douche, c’était parfumer avec un de ses parfums préférés : Chrome, puis avait mis un costume. Et bah oui, il faisait les choses en grand cette année. Bien sur, il avait mis une cravate en rapport avec noel, à savoir rouge avec des sapins. Bon d’accord, ça ne faisait pas vraiment beau, mais au moins, ça les ferait sûrement rire plus tard…

Il attendit alors qu’Alex arrive, et après lui avoir dit bonjour, et avoir prit de ses nouvelles, ils prirent la voiture, direction la petite fête familiale. Pendant qu’ils roulaient, Ashton ne pouvait pas s’empêcher de regarder Alex, essayant de voir si il était nerveux, ou si il était détendu.

« - Alors Alex… comment te sens tu ? Tu es prêt à rencontrer ma famille ? »

Ils arrivèrent ensuite dans la magnifique maison, et sonna à la porte, avant que son père ne vienne lui ouvrir. Une fois l’avoir vu, il le salua, et le prit dans ses bras, comme à son habitude, et lui déposa une bise sur la joue. Il entra, puis présenta alors Alex à Andrew.

« - Papa, je te présente Alex… Alex, voici mon père, Andrew. »

Après présentation, et quelques phrases échangées, il vit alors son oncle James dans le salon, et se dirigea alors vers lui, afin de lui aussi lui adresser un bonjour, et un sourire, prenant de ses nouvelles. Oui, avec les vacances et les fêtes, ils n’avaient pas eu le temps de se voir beaucoup.

« - Bonjour James ! Comment va tu ? Ah et attend… suit moi….  »

Il alla alors en direction d’Alex, en compagnie de James, et décida de les présenter l’un à l’autre avant même de dire qui il était pour lui.

« - Alors Alex, voici James, mon oncle… Tu l‘as peut être déjà croiser au lycée, il est prof la bas… Et James, c‘est Alex… » devant l’œil interrogateur de son oncle, il décida de ne pas trop en dire quand même. « - Je vous expliquerai quand tous le monde sera la, ne t’en fait pas…  »

Ashton avait sourit en imaginant ce que son oncle avait pu imaginer. Mais oui, qu’est-ce qu’Ashton faisait avec un lycéen à noël ? Étrange…. Ils seraient bientôt au courant, alors pourquoi se presser ? En tout cas, les présentations étaient faite, et il en profita pour déposer son sac de cadeau, ayant laisser celui pour Allyson et pour quelqu’un de ses collègues dans la voiture.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mar 11 Jan - 15:17

    Dans sa grande flemmardise habituelle, Alex avait attendu la veille du réveillon pour aller faire les courses de Noël. Il faut dire que depuis qu’il avait été invité par Ashton à passer les fêtes chez son père avec sa famille, Alex n’avait pas eu beaucoup d’idées cadeau. Il avait finalement pris son argent de poche, son cardigan, et était allé en ville dans l’espoir de trouver l’inspiration en voyant les vitrines.

    Ce fut un peu plus éprouvant que prévu. A chaque boutique qu’il trouvait sympa, les prix lui rappelaient qu’il ne vivait plus dans le luxe anglais. Cela ne l’empêchait pas de baver sur des fringues de marque. Heureusement il lui restait encore de quoi se vêtir avec classe vu qu’il avait pu emporter la majorité de ses affaires, mais il redoutait toujours quand viendrait le moment où il troquerait ses chemises Lacoste contre des Wall-mart.

    Il décida finalement d’aller dans des boutiques plus basiques, avec des produits moins couteux. Il était un peu déçu de ne dépenser que 15$ par personne, mais il n’avait pas vraiment le choix vu ce que lui donnait sa tante qui n’était pas si riche que ça. Il récapitula les personnes qui seraient présentes dans sa tête, et finalement se lança dans les achats effrénés de la fin de l’année. C’était assez différents des magasins en Angleterre, ici tout le monde se bousculait dans les allées, il vu même deux femmes se crêper le chignon pour prendre le dernier chemisier a 75% de réduction. Il passa ce qui lui sembla être une éternité dans les files d’attente, et se dit qu’il n’aimerait pas être caissier pendant ses périodes.

    Une fois les cadeaux achetés et emballés - Pas par lui, ça aurait été un désastre – il rentra et se livra a son plus grand plaisir des fêtes : Choisir la tenue parfaite. Il ouvrit donc sa penderie et fit l’inventaire des ensembles sympa, des chaussures parfaites, et des cravates de fête. Après plusieurs essais, et des tonnes de fringues dispersées dans sa chambre, il opta pour un ensemble rouge foncé avec une chemise rose et des chaussures noires. Il joua sur la décontraction en ne mettant pas de cravate, puis mis un coup de laque dans ses cheveux avant de partir chez Ashton qui l’attendait surement.
    Spoiler:
     

    Il était très stressé d’aller fêter Noël chez des inconnus, mais la pression retomba quand il rejoignit Ashton chez lui. Sa seule vue suffisait à le calmer et le rassurer, alors il le salua d’un air enjoué et les mains chargés de paquets, mais lorsque celui-ci lui demanda s’il était prêt a rencontrer sa famille, il envie de dire « Je suis stressé comme pas possible » mais il se contenta de dire « Ca va aller, tant que tu ne t’éloignes pas trop ». Puis les deux se mirent en route dans la Chevrolet qui était vraiment belle et bien entretenue, ce qui rappela quelques souvenirs de sa famille a Alex, mais maintenant il avait tourné la page et était avec quelqu’un qu’il considérait comme sa vraie famille et qui l’aimaient pour ce qu’il était.

    Arrivé à destination, Alex fut impressionné par la prestance de la demeure où ils allaient festoyer. Elle était grandiose, presque autant que son ancienne maison, mais le style anglais est très différent du style américain, mais c’était tout de même magnifique, surtout avec la couche de neige qui bardait la propriété d’un voile brillant. Ils entrèrent ensemble, et Alex fut encore plus impressionné par l’intérieur. Il avait un peu l’impression d’être Jack qui découvrait le pays de Noël dans « The Nightmare before Christmas », avec toutes ses couleurs et cette sorte de chaleur qui régnait dans les lieux. Il regardait tout avec admiration, s’émerveillant d’avantage a chaque chose qu’il découvrait de la maison.


What's this? What's this?
There's color everywhere
What's this?
There's white things in the air
What's this?
I can't believe my eyes
I must be dreaming
Wake up, Alex, this isn't fair
What's this?


    Mais bientôt le père d’Ashton le ramena à la réalité. Il le salua avec une certaine courtoisie, mais les seuls mots qu’il prononça furent « Bonsoir, enchanté » vu qu’Ashton s’évertuait à le présenter à tout le monde. Puis il fit la connaissance de James qui s’avérait être l’oncle d’Ashton et un professeur de mathématiques au lycée… décidément ils aimaient enseigner dans la famille mais Alex n’avait absolument aucune idée du lien de parenté qui existait entre les deux profs. Alex suivait Aston à la trace pour ne pas se retrouver tout seul au milieu de cet univers inconnu, et c’était tout de même assez gênant d’être entouré d’adultes alors il se raccrochait à la seule présence qui le rassurait. Il patienta alors en restant positif et courtois envers tout le monde, sans être pour autant très loquace, en espérant qu’il allait pouvoir se décontracter un peu au fil de la soirée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mer 12 Jan - 18:32

La famille, une valeur essentielle sur laquelle on pouvait compter le soir de Noël. Pour beaucoup de personnes, cette fête était l'occasion de passer du temps en famille et de partager un bon moment. Pour Allyson, par contre, ce ne serait pas le cas cette année. Sa mère, repartie au Texas pour son travail avait emmené son petit frère avec elle et par conséquent, ils ne pourraient pas faire le déplacement jusque Lima. L'adolescente crut qu'elle serait contrainte de passer Noël avec les Berry. Certes, elle aimait bien se trouver avec eux mais ne parvenait pas à trouver sa place aussi facilement qu'elle le désirait. Mais elle ferait un effort pour respecter l'esprit de Noël comme elle avait toujours fait malgré qu'elle ne soit qu'une intruse au final.

Elle devait reconnaître également que sa vie à Lima n'était pas vraiment ce à quoi elle pouvait s'attendre aussi. Sa rupture avec Gregory avait provoqué un manque d'inspiration certain en elle et elle n'avait plus vraiment le goût de composer. Mais finalement, ce fut le bouleversement total qui se produisit. Alors qu'elle avait déjà acheté des cadeaux à l'intention des Berry, son père biologique refit son apparition dans son existence chaotique en ce moment. La surprise était de taille et le premier geste d'Ally avait été de raccrocher après quelques insultes bien senties à son égard et des heures passées ensuite dans l'une des pièces de la maison à jouer de la guitare pour calmer sa rage face à ce père qui réapparaissait dans sa vie. Elle aurait dû pourtant s'y attendre depuis le jour où elle avait découvert qu'elle était la demie sœur et la nièce de deux de ses profs. Elle avait même été invitée à passer le réveillon dans sa villa. Mais Rachel s'en était mêlée et lorsqu'il avait rappelé, elle avait annoncé qu'elle serait présente.Et bien sûr, elle ne lui avait annoncé ça que trois jours auparavant, ce qui signifiait qu'il lui était impossible de se rétracter. Comme à son habitude, Rachel s'était une fois de plus mêlé de ses affaires et lui avait acheté une tenue pour l'occasion. En apprenant ça, Ally avait imaginé le pire mais finalement, elle avait dû reconnaître que, bien que ce ne fut pas du tout son style, la robe accompagnée de bottes blanches correspondaient assez à une tenue de Noël classique et que cela lui allait plutôt bien dans la mesure que cela restait exceptionnel.

Un coup de klaxon se fit entendre alors qu'Allyson attendait sur une chaise, les pensées tournées vers la soirée. Comment cela allait il se passer? Y aurait il d'autres personnes présentes et surtout comment était son géniteur? Elle ignorait tout ou presque de lui et si elle n'avait été lâche, il eut été probable qu'elle n'y serait pas allé sans même prévenir. Mais voilà, ce n'était pas un trait de caractère de l'adolescente qui affrontait toujours ses problèmes de front, quitte à ce que cela lui provoque ensuite des ennuis phénoménaux. Il était de toute façon trop tard pour reculer et fermant la porte derrière elle, Allyson monta dans la camionnette d'un de ses potes, mettant les cadeaux sur la banquette arrière. Un coup d'œil en sa direction lui fit pousser un soupir en constatant le regard qu'il avait vers son décolleté et sa tenue. Ayant compris le message, il démarra et un quart d'heure environ plus tard, ils arrivèrent dans les beaux quartiers de la ville. Lorsque son ami se gara devant l'une des villa, elle constata que deux voitures se trouvaient déjà présentes : une Chevrolet et une Vauxhall Astra. Super, des invités, pensa t'elle, comprenant que cela signifiait qu'elle allait devoir sourire et faire bonne figure. Même la neige qui tombait à gros flocons la dérangeait moins que ça, c'était pour dire. Frappant à la porte, elle attendit qu'on vienne lui ouvrir, intimidée sans que cela ne se voit sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Jeu 20 Jan - 1:46



    A peine James venait-il de se poser dans le canapé qu'on sonna à la porte. Le repos serait de courte durée. Finalement la discussion entre frères aurait lieu plus tard... Et ils ne seraient pas que deux pour mettre la table... Et ça, c'était super parce-que ce cher Andrew se tapait déjà la cuisine... En même temps, il était chef et assez friqué grâce à son restaurant. Il pouvait bien faire un délicieux repas de Noël pour cinq ! (:p) Quant au menu... les convives le découvriraient en temps voulu, mais ça allait être très bon. Le plus vieux des participants de cette réunion de famille était quelqu'un de doué, et il voulait faire plaisir à ses proches. Les occasions de le faire étaient trop rares. D'autant plus qu'il allait retrouver sa fille qu'il n'avait jamais vue. Et son fils. Il avait la PRESSION ! Le matin même, très tôt, il était allé rendre visite à des producteurs, des fournisseurs de son restaurant qu'il connaissait bien, pour récupérer de bons produits. Et depuis le matin il s'attelait à ses fourneaux. D'ailleurs James avait pu humer quelques odeurs alléchantes, et il devait confesser que ses papilles étaient toutes émoustillées d'avance. Qui disait que les anglais cuisinaient mal ? Certes, la cuisine était plutôt un domaine de français... les froggies. Très porté sur le conflit franco-britannique, notre natif de la « Perfide Albion », comme disaient les français, aimait surnommer son chef-cuisinier de frère "froggy".

    Mais revenons-en au sujet, c'est à dire à ceux qui venaient de sonner. James s'était levé pour aller leur ouvrir, son frère étant affairé. Dans l'entrebâillement apparurent son neveu et ... Alex Donovan. Pour le professeur de mathématiques, il était difficile de ne pas se demander quel lien unissait ces deux hommes. Si l'élève avait été un énième enfant d'Andrew, ce dernier l'aurait prévenu ! Et son frère ne pouvait pas non plus être grand-père, si ? Non, bien sûr que non... Là encore ça se saurait ! Ashton et lui étaient collègues et neveu... s'il avait un fils de cet âge (naturel s'entend), il serait au courant ! Alors... C'était quoi ? Ne me dites pas que... NON ! Ashton était peut-être gay (y'en avait une qui criserait ... ) mais il n'irait pas jusqu'à sortir avec un élève ! Vous me direz, il y avait bien un prof qui avait "fait des galipettes" avec une jeune fille ! On aurait dû le renvoyer ! Quelle absence de morale... Ah ces américains !!
    Mais passons, ce n'était pas le sujet.

    James les accueillit avec une poignée de main virile, et une tape derrière l'épaule. Il souriait. Néanmoins dans sa tête les questions se bousculaient et, lorsqu'il croisa le regard de son neveu, il ne pu lui empêcher de lui lancer un regard interrogatif, arquant un sourcil. Mais cela ne dura pas longtemps. Il était très doué pour cacher certaines de ses émotions. Enfin, les cacher était un bien grand mot. En réalité il se contentait de les contenir. Quoi qu'il en fut, Mr Kinney avait dit qu'il expliquerait tout ça devant tout le monde un peu plus tard, alors James attendrait sagement que ce soit le bon moment. Il passa à autre chose en demandant à Ashton et Alex s'ils voulaient l'aider à mettre le couvert. Bien entendu il n'y avait pas qu'un couteau et une fourchette, mais plusieurs paires, notamment celle dédiée aux crustacés. Un vrai service de repas chic... Un peu pompeux au goût de James (qui était tout simplement jaloux de la réussite de son frère), mais c'était Noël donc l'occasion de manger un repas extraordinaire.

    Alors qu'il disposait des serviettes en papier, la sonnerie retentit de nouveau. Le rosbif avait hâte de savoir qui était cette mystérieuse demoiselle... il était certain que c'était elle à la porte... il ne manquait plus qu'elle ! Andrew insista pour ouvrir lui-même. Il voulait être celui qui accueillerait sa fille chez lui. Son cœur battait la chamade et James alla même jusqu'à lui taper l'épaule en lui souriant pour lui redonner de la contenance. Trop d'émotion !
    La main tremblotante et le cœur battant, le propriétaire du Breadsticks ouvrit la porte.

    « Allyson ... !! » s'exclama-il en la prenant dans ses bras... manifestement il y avait des circonstances dans lesquelles le flegme britannique ne s'appliquait pas... ou alors Andrew n'avait pas le même héritage génético-culturel que son frère.

    « Je suis si heureux d'enfin te rencontrer ! », continua-y-il tout en se redressant et en l'invitant à entrer. Dès qu'elle eut obtempéré, il referma la porte derrière elle pour laisser le froid dehors. Il se tourna alors vers Alex, Ashton et James pour la leur présenter.

    « Il s'agit d'Allyson Keenan, c'est ma fille » annonça-t-il fièrement. Le professeur de mathématiques avait reconnue une élève de McKinley, mais ce nom lui disait également autre chose... Toutefois, pour l'heure, il n'écoutait pas sa petite voix intérieure mais sa raison qui lui disait d'aller saluer la demoiselle. C'est avec un large sourire qu'il s'avança vers elle.

    « Bonjour, Miss Keenan. Inutile de me présenter, je suppose. , plaisanta-t-il, Bienvenue dans la fa... » ... WAIT A SECOND !! Mais... ce n'était pas justement ELLE qui... Avec Dean... Non ce n'était pas possible... Mais si... C'était bien elle ! « ...mille...». Il avait baissé le ton de sa voix sous le coup de la surprise, mais la demoiselle ne s'en était pas forcément aperçu car les deux autres avaient décidé d'eux aussi la saluer. James se mit alors en retrait, rejoignant son frère qui regardait ses enfants et l'invité d'Ashton avec des yeux émus et bienveillants. Les yeux d'un père fier de sa famille.

    « Elle a tes yeux, froggy... J'espère que mes enfants seront aussi beaux que les tiens ! »... s'il me sera donné d'en avoir un jour... ajouta-t-il en pensées.

    Andrew fit un large sourire à son frère puis lui tapota la joue en lui disant qu'il avait encore le temps avant de rejoindre le petit groupe autour d'Allyson histoire de voir ce qui s'y racontait. Il mourait d'envie d'en apprendre plus sur sa fille, ce qui était bien normal ! Curieux lui aussi, James se rapprocha. Mais de savoir que c'était elle l'élève qui avait... WEURK ! Enfin bon, ne jugeons pas les gens trop vite, si ça se trouvait c'était une chic fille !


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Lun 24 Jan - 23:16


Ashton savait qu’il allait se souvenir longtemps de ce noël, et cela pour plusieurs raison. La première était que c’était son premier noël dans la ville de Lima, et que contrairement à ce qu’il se disait au début, à savoir la première fois qu’il débarqua sur dans cette petite ville de l’Ohio, il se plaisait assez ici. Il y avait retrouvé de la famille, c’était fait des amis, et surtout, était tombé sous le charme d’une ravissante collègue. Non, il ne regrettait rien du tout, même pas le fait qu’il ai eu du mal à se faire à ce changement radical de vie…

Deuxième raison : Justement parce qu’il allait passer un noël en famille, à savoir toute sa famille, et pas seulement niveau sanguin. Certes, il allait voir son père et son oncle, mais la nouveauté de cette année, c’était qu’il y aurai un autre membre… Il n’avait pas de lien direct, mais le jeune Alex Donovan faisait officiellement parti de la famille. Pour Ashton, il était comme un fils, et était heureux de compter autant pour lui, comme lui pouvait compter pour Ash. C’était assez compliqué comme concept, je vous l’accorde, mais les deux hommes sont maintenant liés par le cœur, ce qui équivaut bien à un peu de sang mêlé non ?

Et puis la dernière raison, c’était qu’il avait une intuition. Allez savoir pourquoi, il doutait qu’il y aurai quelque chose de spécial dans ce Noël, mais il ne savait pas trop dire quoi. Peut être que c’était du au fait qu’Andrew amène une fille. Une future belle mère ? Peut être… Ashton s’attendait à tous, et il était vraiment préparé au pire, donc quoi que son père lui annoncerai, il était prêt. Et oui, Ashton avait besoin d’une petite préparation psychologique avant d’affronter sa famille, ça gène quelqu’un ? (lol)

En tout cas, Alex à ses cotés, il venait de saluer son père et son oncle, et avait fait les présentations, mais pour le moment, très brièvement. Il voulait attendre que toute sa famille soit là pour pouvoir en parler, car il ne voulait pas avoir à expliquer la situation à chaque membre un par un, ça serai une perte de temps et d’énergie. Donc même face au regard stupéfait de son oncle, il préféra garder le silence. Il s’amusa même à imaginer ce qu’il pouvait penser. Hum… une conquête ? Ça serai drôle de lui faire croire, c’est vrai, mais Ashton n’était pas aussi cruel… ou pas !

Ashton voyait bien qu’Alex n’était pas encore très à l’aise face à sa famille, mais quoi de plus normal ! Il venait juste de les rencontrer, alors c’était assez normal de ne pas pouvoir se fondre dans la masse facilement. Et bien sur, Ashton était à coté de lui, afin de l’aider à s’intégrer, et surtout, parce qu’il aimait aussi sa compagnie. Il parlèrent alors avec James pendant qu’Andrew continuait à cuisiner. Ah… Andrew… Il n’était pas chef pour rien, ses plats étaient divin ! Déjà, du salon, l’odeur de certains plats pouvait déjà se faire sentir, et le ventre d’Ashton n’avait d’ailleurs pas hésité à se manifester.

Il finit quand même par sortir de sa cuisine, et tout le monde se rassembla pour mettre la table. Ashton s’empara des verres, et donna les assiettes à Alex. Il sourit alors de toute ses dents à James, lui laissant le soin de disposer les couverts. Bah quoi, lui ne savait pas faire… Il n’arrivait déjà pas à se rappeler de la place d’un seul couteau, à savoir si c’était à gauche ou à droite de l’assiette. Alors imaginez avec plusieurs fourchettes, couteaux, et autre ? Ashton en désespérait d’avance. Il avait donc rit un bon coup, car oui, il avait réussi à éviter cette tache plus que difficile pour lui. Et par la même occasion, il avait aussi sauvé Alex, ce qui le rendait fier.

Alors qu’il disposait les verres, avec grâce et surtout en prenant tous son temps afin de ne pas avoir de tache compliquées à faire derrière… (flemmard ? Complètement !) il entendit la sonnette de la porte. Machinalement, il voulu ouvrir, mais son père tenue absolument à y aller lui-même. En même temps, c’était normal, étant donné que ça devait être son invitée qui était derrière la porte. Ashton déposa alors le dernier verre sur la table, et sourit alors à Alex, trop excité de rencontrer celle qu’il pensait être la conquête du moment de son don Juan de père. Il prit alors Alex par l’épaule, et le guida avec lui dans le couloir en lui disant à l’oreille.

« - Bon, dans quelques secondes, tu vas voir la nouvelle conquête de mon père. C’est un grand dragueur, elles tombent toutes dans ses bras ! »

Il avait rit, puis lui avait donné une tape dans le dos, amicalement. Puis la porte s’ouvrit, et il vit alors une jeune fille blonde, qui en fait n’était autre qu’Allyson. Ashton resta bloqué, et finit alors par se détendre un peu.

« - Ou pas…  » avait t’il dit à voix basse.

Il attendit alors que son père éclaircisse la situation, car bien qu’il savait qui Allyson était, il ne pensait pas qu’elle serait la femme mystérieuse ! En tout cas, il ne savait plus trop quoi faire, et il laissa alors son père parler, et la présenter comme étant sa fille. Il s’avança vers elle et lui dit alors bonjour, le plus simplement du monde.

« - Bienvenue Allyson… comment va tu ? Tiens au fait, tu connais peut être Alex du coup…  »

D’un coté, Ashton était content de savoir qu’Allyson serai la ce soir, comme ça, Alex ne serai pas le seul adolescent. Car passer toute une soirée avec des adultes, ce n’était pas le noël idéal pour un adolescent. Mais la, ça irai peut être mieux. Il vit alors son père et son oncle discuter tous les deux, et il sourit en les voyant ensemble. Ses deux la avait une vrai complicité, et de temps à autre, Ashton aurait voulu avoir un frère pour partager ça. Il était maintenant le temps pour lui de présenter Alex à la famille, histoire d’abattre toute les cartes révélations pour ce soir.

« - Bon, à notre tour… » Il posa alors son bras sur l’épaule d’Alex, et continua. « - Je dois vous présenter plus en détails Alex… Je sais que c’est assez compliqué mais… il fait maintenant parti de ma famille… de notre famille…  »

Il reprit son souffle, et regarda alors le visage de tout le monde, pour voir leur réaction et apparemment il n’avait pas tellement éclairer leur lanterne…

« - Il vit quasiment chez moi… Comment dire ça… »

Bon, il fallait qu’il fasse vite, car plus ça avançait, plus il semblait s’embrouiller lui-même dans ses explications. C’est vrai qu’on pouvait imaginer beaucoup de chose en le lisant… Mais il ne savait pas tellement comment leur expliquer, car ça voulait dire aussi qu’il devrait dévoiler la vie d’Alex, et ça, il ne voulait pas le faire sans son accord.

« - Je le considère comme mon fils… Donc voilà… Les causes, ça sera Alex qui vous en parlera, si il en a envie, et si il se sent prêt à vous en parler.  »

Il fit alors une tape dans le dos de son « fils » et regardait alors sa famille, en quête de réaction, ou de questions…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Ven 28 Jan - 14:50

    Tout ce que pouvait dire Alex, c’était que la soirée n’avait pas trop mal commencée. Bon, il n’était pas très à l’aise, mais il sentait qu’il y avait un climat accueillant dans la villa et même s’il faisait froid dehors, à l’intérieur c’était chaleureux. Il regarda un instant la neige tomber depuis la grande fenêtre du salon, réfléchissant à mille et une choses comme tout adolescent torturé qui se respecte. Il fut rapidement rappelé à la réalité par Ashton qui lui proposa de mettre la table, ce qu’il accepta bien entendu, pas question de faire le difficile ce soir, déjà qu’ils avaient gentiment accepté sa présence (sinon il aurait passé Noël devant une émission de variété ringarde avec des célébrités idiotes et des gags vu des centaines de fois).

    En plaçant assiettes et couverts, Alex eu vraiment l’impression d’être chez lui. Enfin dans son ancienne maison en Angleterre. Il se souvenait encore le service en porcelaine de sa mère, et les couverts en argent qu’ils ne sortaient que très rarement, la douce odeur de la dinde qu’elle avait passé la journée à préparer. Cela ne lui fit que plus mal quand il réalisa que tout cela était fini et qu’il ne retrouverait sans doute jamais ces moments. Il s’était interdit de repenser à ses parents, mais le fait est qu’il ne pouvait tout bonnement pas, surtout dans ses périodes. Il fit alors le tour de la table magnifiquement dressé, avec un léger sourire mélancolique puis releva la tête, et le sourire franc que lui adressait Ashton lui redonna du baume au cœur. Maintenant c’était lui qui importait.

    La porte sonna alors, et il suivit Ashton qui alla l’ouvrir. En chemin il lui dit que c’était surement une conquête de son père, qui était selon lui un grand dragueur. Mais il sembla aussi perturbé qu’Alex lorsqu’une silhouette familière apparu sur le palier. Allyson ici ? Les deux hommes restèrent visiblement « buggés » un moment devant le caractère inattendu de cette visite. Ashton l’inviter finalement à rentrer, et Alex finit par lui adresser un « salut » et lui faire la bise (c’était un minimum). Elle faisait partir des Awesome Voices, mais Alex n’avais jamais vraiment discuté avec elle, mais la présence d’un autre visage familier le rassura.

    La main d’Ashton sur son épaule le ramena à une autre réalité, et pas des meilleures. Il allait le présenter à tout le monde, ce pourquoi il était là en fait. Tout commença tranquillement, enfin presque puisqu’il sentit Ashton assez hésitant. En regardant la tête des autres convives, Alex eu l’impression qu’ils allaient le prendre pour le petit ami d’Ashton et ça le mis assez mal à l’aise. Plus les secondes passaient, plus la gorge d’Alex se nouait. Il avait peut qu’Ashton en vienne au point qui fâche, celui qui avait fait qu’il ne pourrait plus avoir de Noel en famille.

    - En fait, c’est plutôt son piano qui m’a kidnappé.

    Il tenta de rire, mais la blague tomba à plat. Quelle idée de raconter une blague pourrie en pleine explication… Il avait les mains derrière le dos et se tortillait les doigts avec nervosité. Il tenta de trouver un certain réconfort en lançant un regard à Ashton, mais c’est précisément le moment où il lui refila la patate chaude en lui disant que c’était à lui d’expliquer les choses. Il n’avait vraiment, mais vraiment pas envie de rentrer dans les détails avec ces inconnus, et sa gorge était tellement nouée qu’il ne réussit qu’à sortir des « Euuuum » ou des « Baaaaah ». Il se donna une gifle intérieure du fait de paraitre aussi crétin à ce moment, ce qui lui donna assez d’assurance pour aligner quelques mots.

    - Disons qu’il y a eu certaines choses dans un certain contexte qui ont fait qu’Ashton et moi nous sommes rapprochés.

    Géniale l’explication, typiquement le genre de discours que les politiciens font quand ils ne savent pas répondre à une question. Le genre de réponse qui n’en est pas une au final, et il pouvait toujours lire la curiosité grandissante sur les visages des autres. Les secondent semblaient passer au ralenti, et le silence était pesant. Il pria qu’un âme charitable le sorte de cette situation plus que délicate, en affichant un sourire a moitié convainquant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Sam 29 Jan - 19:01

Une intruse. Voila ce qu'elle serait, songea t'elle. Gênée et vraiment intimidée, Allyson souffla un bon coup avant de frapper à la porte. Un seul coup, bref, comme si elle espérait qu'on ne l'entende pas et qu'ainsi, elle puisse échapper à cette réunion avec des personnes qu'elle ne connaissait probablement pas et un père qui se rappelait à son bon souvenir comme par magie, comme si toutes ces années d'absence s'envolaient d'un coup. Alors qu'elle attendait encore, l'espoir d'y échapper s'éteignit lorsque la porte s'ouvrit. Un sourire fugace apparut sur son visage, sourire qui disparut, remplacé par la gêne lorsque l'homme en face d'elle la prit dans ses bras comme s'il voulait lui faire un câlin.

Euh... bonjour, parvint elle à dire lorsqu'il la lâcha et la pria d'entrer. Dans sa tête, elle se demandait bien comment se déroulerait la soirée. Le fait de voir "son père" à ce point enjoué en la présentant aux autres personnes présentes ne l'aidait pas et ne rendait pas les choses faciles. Elle s'était plus préparé à avoir une discussion avec lui sur ce point, seule à seul et lui demander des explications. Mais au lieu de cela, il affichait un air heureux. Oui, il semblait heureux réellement de la voir qu'elle était totalement perdue et ne savait que penser de tout cela. Était il en train de rejouer la comédie du bonheur ou ses sentiments étaient réellement sincères?

La présentation aux autres invités l'empêcha de se triturer davantage l'esprit. Elle se rendit compte alors qu'elle était la seule membre féminine de ce petit comité improvisé pour Noël. Cela n'était pas vraiment quelque chose de dérangeant pour elle, ayant toujours préféré la compagnie masculine à celle des filles. Assaillie par ses deux professeurs, elle songea à juste titre ce qu'ils devaient penser d'elle. Mais peu lui importait. Ce qui était fait était du passé et revenir dessus n'était pas la meilleure des choses à faire. La situation en elle même était déjà assez tordue comme ça.

Euh merci, prof.... Enfin, Mr Sheffield. s'embrouilla t'elle. Comment devait elle l'appeler? Professeur? Mr Sheffield? Tonton? Oncle James? Tant de noms possibles pour le désigner et rien ne paraissait convenir. Dans une ultime tentative, elle avait finalement opté pour le traditionnel, respectueux et banal "Mr Sheffield". Et le compliment qu'il fit à son égard concernant sa beauté la rendit plus gênée une fois encore. Elle comprenait maintenant d'où venait la couleur de ses yeux, aucun autre membre de sa famille n'ayant les mêmes.

Cela ne fut pas vraiment clair non plus avec son autre professeur, même s'ils avaient partagé un bon moment musical une semaine plus tôt. Au moins, elle se sentit à l'aise en constatant la présence d'Alex, un membre du Glee Club dans lequel elle se trouvait également. Mais la déclaration de son demi frère envoya tout cela aux ordures quand il déclara qu'il considérait Alex comme son propre fils.

Oh p*tain, mais dans quoi je suis tombée là?? songea t'elle, en écoutant les explications vraiment confuses d'Alex. Le pauvre semblait vraiment confus et aussi gêné qu'elle. Elle devait reconnaître qu'il y avait de quoi. Pour détendre un peu l'atmosphère, Allyson alla le voir.

Bah bienvenue parmi nous alors. J'espère que la soirée te permettra de te sentir à l'aise. Mais par pitié, ne m'appelles pas tatie Ally sinon je t'égorge, tenta t'elle de plaisanter. Elle eut un sursaut en sentant une grande main se poser sur son épaule. Se retournant, elle vit son père la regarder avec fierté et un grand sourire aux lèvres.

Ça c'est bien ma fille. Toujours polie et gentille avec les autres. A ce que Rachel m'a dit, tu es douée en cuisine. Si tu le souhaites, je pourrais t'apprendre encore plus. l'entendit elle lui suggérer. Bon sang mais qu'on la sorte de là. Elle n'était pas une célébrité mais un coup de main ne serait pas malvenu. Mais visiblement son appel muet ne fut apparemment pas entendu .....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Dim 6 Fév - 13:09


Allyson avait bafouillé, ne sachant comment l'appeler. Rien d'étonnant. A sa place James en aurait fait de même. Elle devait se sentir particulièrement mal à l'aise et pas là où elle devrait être... Pourtant elle avait autant le droit d'être ici que quiconque dans la pièce. Allyson Keenan était tout sauf une intruse. D'ailleurs si quelqu'un était l'intrus ce serait sûrement James. En effet, lui n'était pas issu de la branche "Andrew". Il faisait partie du côté "James" de l'arbre. Vous savez, ce bourgeon n'ayant donné aucune ramification...

« Tonton, appelle moi tonton, voyons ! ... Mais pas au lycée ! » , répondit l'anglais à la question de sa nièce. Il lui semblait normal d'être appelé par son lien, même si au début ça lui ferait bizarre... Et d'ailleurs ça risquait également d'être difficile pour Allyson, du moins dans les premiers temps. Se rendre compte d'un tel lien avec un professeur au milieu de l'année scolaire ce n'était pas rien ! Par contre dans une relation hiérarchique comme celle qu'il y avait au lycée il ne fallait pas entrer dans des considérations familiales. Du moins pendant les cours, dans les couloirs il pourrait en être autrement. Mais les surprises ne s'arrêtèrent pas là puisque le second point sombre du réveillon fut éclaircit.

Que de révélations en ce sacré jour sacré, mes aïeux ! Ainsi donc Ashton était père, en quelque sorte. Voilà qui n'était pas pour décomplexer notre Jamichou toujours célibataire sans enfants. Néanmoins il était soulagé au fond de lui que ses craintes ne fussent pas fondées. Ashton et Alex n'étaient pas ensemble, ouf ! Quant à savoir le pourquoi du comment, James n'en avait pas besoin pour considérer Alex comme étant de sa famille, surtout que le jeune homme était anglais, huhuhu ! Alors si un jour il voulait raconter toute l'histoire, il serait là pour écouter. Mais en attendant pas de curiosité mal placée, pas la peine de remuer le couteau dans la plaie. Il s'approcha de Mr Donovan pour lui donner une tape virile -mais pas forte- dans le dos, lui souhaitant ainsi la bienvenue dans cette famille atypique.

« By Jove ! ... Me voilà Grand Oncle ! », dit-il en rigolant.

« Que devrais-je dire ! Je suis grand père ! », poursuivi Andrew avec le même sourire que son frère. Il devrait se faire à l'idée !

« Oui mais c'est normal, tu es vieux, toi ! », répliqua le professeur de Mathématiques, ne pouvant s'empêcher de taquiner son ainé. Les deux hommes étaient heureux de passer ce réveillon avec "la relève". Peu importait qu'Alex n'aie pas de sang Sheffield dans les veines, si Ashton le considérait comme son fils, alors il devait en être de même avec les autres membres. Les liens du cœurs étaient les plus puissants. Et c'était cette raison même qui avait poussé Andrew à inviter sa fille. Il s'était très mal comporté avec la mère de la demoiselle. Mais ce n'était pas parce qu'il avait des problèmes de couple qu'il devait punir son enfant à laquelle il avait toujours pensé. Lorsqu'il l'avait vu, il avait été étouffé d'émotion. Lorsqu'il s'en sera remis, un peu plus tard il aurait une discussion en privé avec elle pour lui expliquer des choses et la laisser lui poser des questions éventuelles... En résumé, pour apprendre à se connaître tout en construisant une relation sur des bases saines et honnêtes. Car tout n'était pas tout blanc tout n'était pas tout noir. Si Andrew avait quitté la mère d'Allyson lorsqu'il avait appris sa grossesse c'était bien pour une raison. Une raison simple : le chantage. Mais cela, c'était une autre histoire (si ça te va pas Ally, je peux changer ce passage ^^).

Alors qu'Andrew discuta avec sa fille, James s'éclipsa faire de la place sur la table basse au salon. Quand il revint il frappa une fois dans ses mains et dit :

« Bon c'est pas tout ça mais si nous prenions l'apéro ? »

Notre homme ne perdait pas le sens des priorités ! Mais à vrai dire cela permettrait à tous de s'installer plus confortablement pour discuter tout en créant une ambiance un brin moins oppressante, bien plus décontractée.



[HJ : pour mieux situation l'action, j'ai besoins de précisions : sommes-nous le 24 au soir ? le 25 midi ? le 25 au soir ? Je tablerais plus sur le 25 midi, chacun des invités ayant déposé à son arrivée les cadeaux qu'ils ont apportés (s'ils en ont apporté ^^) au pied du sapin. Autre question, on ouvre les cadeaux à l'apéro ou au dessert ?
Pour finir, pour la scène du repas, si vous voulez la mettre dans votre RP, vous pourrez l'abréger. Pas la peine de faire 4 postes sur l'entrée, 10 sur le(s) plat(s) de résistance et 7 sur le dessert^^]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Lun 28 Fév - 17:06


Au plus grand plaisir d’Ashton, il constatait que l’atmosphère se faisait de plus en plus calme, sereine, détendue qu’elle ne l’était à leur arrivée. Lui qui s’était imaginer le pire ! Entre son père qui avait invité une fille, et lui qui allait ramener un homme, l’ambiance aurait du être électrique ! Mais non, pour le moment, ça allait. Andrew avait finit par présenter Allyson à tous le monde, leur disant qu’elle était sa fille. Bon, fausse nouvelle, car Ashton le savait déjà. Il y avait maintenant quelques semaines, lui et la jeune fille avait parler de leur famille, et il s’était avéré que le jeune homme connaissait la mère d’Allyson, faisant partie d’une des conquêtes de son père. Alors oui, il l’avait deviné…

Mais par la suite, il avait annoncé à tous le monde l’arrivée d’Alex dans la famille, le présentant comme son fils. Du moins, son fils de cœur, car niveau sanguin, il n’avait pas encore d’enfant. Du moins, pour avoir un enfant, il faudrait déjà qu’il ai une petite amie, une femme, une compagne… Du moins, il l’avait trouvé, mais il faudrait que cette femme sache qu’il existe… Bref, pour la soirée, Désirée devait sortir de son esprit. Du moins, il savait que son père lui en parlerai car il lui avait expliquer la situation par téléphone. Pour en revenir à Alex, il était heureux de voir que sa famille ne le rejetait pas.

Alex avait même fait une petite blague sur le fait qu’il n’était venu chez Ashton que pour son piano. Bon, c’était un peu vrai, car il adorait le piano, mais il n’y avait pas que ça. Allyson prenait plutôt bien le fait d’avoir un « neveu » de son age, et qui plus est, était dans le même lycée que lui. Andrew et James, eux, était parti dans des petits pics qu’ils se lançaient mutuellement. A l’annonce d’Ashton, l’un s’était déclaré grand oncle, et l’autre grand père. En même temps, c’était vrai, ils avaient de quoi prendre un coup de vieux en quelques minutes.

 « - Et oui, vous êtes vieux tout a coup… Oh mais… que vois-je… Des cheveux blancs James ? »

Ashton sourit, puis comme l’avait proposé James, ils pourraient maintenant passé à l’apéro. A ce mot, Ashton accouru pour aller derrière le mini bar, et remonta les manches de sa veste, et haussa un peu la voix.

 « - Merveilleuse idée James ! Je m’en occupe, papa travaille assez en cuisine. Asseyez vous, je vous amène les boissons. Qui veux quoi ?  »

Bon, il savait ce que son père et son oncle prenait, du moins si c’était comme d’habitude, mais pour Allyson et Alex, il ne connaissait pas encore leur goût de boisson les jours de fête. Il prit alors les commandes, les exigences et envie de chacun, et finit par les rejoindre dans le salon avec les boissons sur un plateau, et commença la distribution. Par la suite, il s’assit alors sur un des canapés, à coté d’un des membres de sa famille, et décida alors de lancer une discussion.

 « - Alors, quoi de neuf dans vos vies ? Ça fait longtemps que je ne vous est pas vu tous… »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mar 8 Mar - 13:17

La soirée venait à peine de commencée, mais pourtant, déjà plusieurs heures s’étaient écoulées. L’idée de revoir tous les membres de sa famille en même temps angoissait Andrew, mais il était obligé d’admettre que cela devait se faire à un moment ou à un autre. Confiance ou pas confiance. Envie ou pas envie. Il soupirait, tandis qu’un sourire s’étendait peu à peu sur son visage. Au fond, il devait bien l’admettre, il adorait cette situation. Et il avait hâte de renouer avec sa fille. Les retrouvailles familiales n’avaient pas été le principal sujet de la soirée, étant donné que les nouveautés fusaient. Ainsi, Andrew présentait pour la première fois Allyson au reste de la famille comme étant sa fille, et Ashton venait de présenter Alex comme son fils adoptif. James se faisait alors grand oncle tandis qu’Andrew devenait grand père. Il y avait de quoi se sentir plus vieux d’une minute à l’autre. Mais les deux frères n’en parurent pas blessés le moins du monde et préférèrent s’envoyer des piques mutuellement. Une vraie ambiance de fête. Sauf que tout le monde ne prenait pas ces révélations de la même manière, et qu’Andrew voyait bien qu’Allyson était perdue. Il devait en effet être dur d’apprendre du jour au lendemain que deux de ses professeurs faisaient partis de sa famille direct. Mais même si elle ne savait pas encore comment appelait qui, Andrew ne doutait pas qu’elle retrouverait vite pied. Surtout si elle tenait de sa mère. Le père échangea quelques mots maladroits avec sa fille, tandis qu’il regardait le charmant spectacle qu’il avait sous les yeux. Des sourires étaient présents sur l’ensemble des visages des invités et les discussions allaient bon train. Le dirigeant du Breadsticks sentit alors un fin fumé s’élevait de la cuisine et alors qu’il se rendait en cuisine pour surveiller la cuisson des plats, James partait faire de la place sur la table basse du salon. Il semblait évident qu’il avait une idée derrière la tête, et lorsqu’il revint en frappant vivement dans ses mains, Andrew eut la certitude que le fait que son frère débarrasse la table basse n‘était pas anodin. « Bon c'est pas tout ça mais si nous prenions l'apéro ? » Avec un sourire aux lèvres, Andrew apparut à l’entrebâillement de la porte de la cuisine, une poêle à la main et une cuillère de bois dans l’autre. Il retournait les premiers mets constituant le repas tout en regardant son frère avec un éclat joyeux dans les yeux. « Volontiers très cher ! » lui disait-il alors qu’une douce odeur montait de la poêle pour se répandre dans la pièce. Il retourna poser la nourriture sur le feu pour qu’elle continue de cuir, finis de retourner les autres ingrédients du plat puis retourna au salon. C’était en compagnie de sa famille qu’il se sentait le mieux, et même si il savait que sa fille ne le portait pas forcément dans son cœur, il l’aimait au même titre qu’il aimait Ashton. Il jeta un regard à son fils qui s’afférait à sortir les boissons derrière le bar tandis que les commandes du reste de la famille fusaient en sa direction. Lorsqu’il eut fini ses préparatifs, il ramena alors les boissons jusque dans le salon sur un plateau, et l’ensemble des personnes présentes vinrent s’asseoir sur l’un des canapés qui entouraient la table. Andrew fit de même, et il s’installa ainsi maladroitement entre son frère et son fils. « Alors, quoi de neuf dans vos vies ? Ça fait longtemps que je ne vous ai pas vu tous… » Andrew adressa un grand sourire à son fils en lui attribuant une accolade dans le dos. Dans cette famille, les gens avaient le don de savoir engager les discutions ! Le père de famille laissa les autres faire le compte rendu de leurs vies récentes avant de répondre à son tour : « Pour moi, tout roule ! Le Breadsticks n’a jamais eut un tel succès, et je retrouve ma famille au complet. Que pourrait-il m’arriver de mieux ? » Il laissa échapper un léger rire qui transmit son bonheur aux autres occupants de la pièce.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mar 8 Mar - 14:47

    L'heure de l'apéritif était arrivé, enfin. Il fallait bien un prétexte pour s'occuper les mains et s'assoir pour ne pas paraitre trop gêné. Alex était habitué a ce genre de cérémonial mais le fait de se retrouver avec sa "nouvelle famille" le gênait quelque peu. Il s'assit a côté d'Allyson, parce qu'il se sentait quand même plus proche d'elle que de l'univers des adultes discutant entre eux de choses étrangères a Alex. Le champagne arriva sur la table, rien de tel pour un repas de fête. Tous les convives furent invités a trinquer, et se regarder dans les yeux s'il vous plait, sinon sept ans sans sexe...

    Il entreprit d'entamer la discussion avec Allyson en lui proposant un des amuse-bouche, qui étaient vraiment délicieux, puis lui glissa « C’est drôle qu’on se retrouve là pour noël, si on me l’avait dit je ne l’aurais jamais cru ». Il ne savais pas vraiment quoi lui dire ni comment réagir. Certes ils étaient tous les deux dans les Awesome Voices mais il ne lui avait jamais vraiment adressé la parole avant mais il la trouvait plutôt sympathique a première vue. Tout le monde discutait et l'ambiance se décontractait a mesure que le taux d'alcoolémie grimpait.

    Alex considérait toutes les personnes présentes dans la pièce. Personne n'avait l'air foncièrement déplaisant ou malveillant au contraire, même si James et Andrew étaient assez intimidants pour lui. Il observait James depuis un long moment et il eu une étrange impression quand a ses manières. Certes il savait qu'il était anglais, mais il y avait anguille sous roche...

    Finalement il fut temps de passer a table. Elle était magnifiquement dressée, et admirablement bien garnie de mets de qualité. Il y avait même des recettes anglaises, pour le plus grand bonheur de James et d'Alex. Tout le monde semblait se régaler, et même quand tout le monde sembla être repu, il y avait encore beaucoup de restes. Alex prit part aux conversations d'à peu près tout le monde, plus à l'aise le ventre plein. Il ne regretta pas d'être venu à l'invitation d'Ashton finalement, il passait un vraiment beau Noël.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Sam 19 Mar - 12:55

« Tonton, appelle moi tonton, voyons ! ... Mais pas au lycée ! » entendit elle, suite à quoi elle hocha brièvement la tête pour montrer qu'elle avait compris.

D'accord, alors va pour tonton.... répondit elle en lui adressant un sourire qui perdit de son intensité en entendant la raison de la présence d'Alex ici. Déstabilisée, elle remarqua néanmoins l'éclat de tristesse passager qu'elle avait lu dans le regard de son désormais oncle. Éclat qui disparut rapidement lorsqu'il fit passer cela en plaisanterie visiblement puis en taquineries entre son frère et lui concernant leur âge respectif avec Ashton qui se mit dans la partie, faisant même rire la jeune femme sur les éventuels cheveux blancs de James. Il dût ne pas vraiment apprécier car il changea de sujet aussitôt en proposant de prendre un apéritif.

Pendant que les vieux (Tongue) discutaient entre eux, Ally se rapprochait d'Alex. Le fait de leur présence ici et des points communs, notamment le fait qu'ils soient tous les deux chez les Awesome Voices leur permettait de trouver des sujets de discussions pour ne pas rester seuls dans leur coin.

Je dois avouer que je n'y aurais jamais cru moi non plus. En tout cas, je suis vraiment contente de ne pas être seule ici. Il faut avouer que c'est le premier Noël que je fête avec eux moi aussi. continua t'elle, en souriant, désormais un peu plus à l'aise.

Prenant un verre de champagne, elle trinqua avec tous et ils parlèrent de choses et d'autres avant de se mettre à table pour manger la succulente dinde farcie qui trônait au centre de la table. Cela sentait si bon qu'Ally en avait l'eau à la bouche et se resservit même une seconde fois, chose qui ne lui était arrivé que peu de fois dans sa vie jusqu'à présent. Repus pour l'instant, ils sortirent de table avant le dessert. Tandis que James, Ashton et Alex discutaient entre eux près du feu de cheminée, la jeune femme se rapprochaient de son père qui était occupé à découper la buche pâtissière qu'il avait dû faire lui même vu le soin qu'il prenait à celle ci et la vaisselle monstrueuse qui s'entassait dans le lave-vaisselle, resté ouvert. De nouveau intimidée, elle s'éclaircit la gorge et attendit qu'il eut terminé pour lui proposer de sortir quelques instants et discuter tous les deux.

Une fois à l'extérieur, la jeune femme s'alluma une cigarette, en proposant une à Andrew, ignorant s'il fumait ou non. Passant sa langue sur ses lèvres, elle prit alors la parole.

Maman ne m'a pas vraiment parlé de toi pour être honnête. Elle a juste dit que tu étais parti en apprenant qu'elle était enceinte. Ce qui me surprend, c'est que maintenant, tu réapparais dans ma vie comme si tu voulais me connaître et faire de moi ta fille. Ce qui me parait surprenant étant donné que jusqu'à présent, je n'ai jamais rien eu de toi, pas de lettres, rien. Alors pourquoi justement maintenant, tu veux être un vrai père pour moi? Qu'est ce qu'il y a de changé pour que tu réagisses de cette façon désormais envers moi, comme si tu étais fier de moi? lui demanda t'elle, voulant mettre les choses au clair dans son esprit. Je sais que ce n'est pas le moment parce qu'on est censés passer une bonne soirée mais j'ai ces questions qui m'obsèdent depuis tellement longtemps et j'aimerais avoir une réponse. Savoir enfin la vérité....
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mer 23 Mar - 22:30

James savait que c'était pour plaisanter. Qu'il n'y avait pas de raison de s'offusquer. Que c'était de la taquinerie. Oui, mais voilà, c'était un point sensible. Il vieillissait de jours en jours et se retrouvait à 35 ans comme il était à 20 : célibataire et sans enfant. La fougue de la jeunesse en moins. Toutefois, il n'était pas perdu : certain(e)s trouvaient les hommes mûrs plus attirants. Il avait eu de la chance d'être né homme. Les femmes elles ne faisaient que souffrir de la vieillesse, malheureusement. Néanmoins, il ne put s'empêcher de répondre à Ashton sur un ton mi-plaisantin mi-boudeur.

« C'est les soucis ! » Na !

Vint ensuite l'heure de l'apéro. James remercia son neveu qui avait servi tout le monde tandis qu'Andrew avait amené des toasts de sa confection. Il trinqua les yeux dans les yeux -le châtiment s'il ne l'avait pas fait était trop cruel !-. Cela faisait bien longtemps que l'anglais n'avait pas passé un aussi bon moment même si l'ambiance était... bizarre. Il connaissait son frère depuis sa naissance. Son neveu aussi, bien qu'ils se soient peu vus... Mais Allyson et Alex... il les avait vraiment rencontrés trois mois auparavant. Et encore, c'était plus de simples connaissances, des têtes sur un trombinoscope, des notes en maths et un comportement en cours. Éventuellement des remarques en conseil de classe. Et surtout, surtout une appartenance au Glee Club de Bryan "insupportable" Ryan. Or ils étaient là, à fêter en toute légitimité Noël en famille avec eux. Le destin était amusant parfois. James découvrait ainsi des personnalités bien plus sympathiques qu'il ne pensait aux premiers abords. Pour lui les Awesome Voice n'étaient que des copieurs de New Direction mais peut-être qu'en fin de compte il se trompait. Les jeunes n'étaient pas coupables de la vendetta instaurée par l'immaturité de leur directeur.

Tout en révisant son jugement qui finalement était un peu trop hâtif il sentit un regard sur lui. Rapidement il en identifia la source : Alex Donovan. Croisant son regard il haussa un sourcil interrogateur. Cela avait-il un lien avec Kurt Hummel ? James sentait bien qu'il se passait quelque chose entre ces deux-là, il n'ignorait pas les sentiments du New Direction puisqu'il était en quelques sortes son confident. Du moins quelqu'un en qui Mr Hummel pouvait se confier, avoir confiance et recevoir quelques conseils.

Ce fut ensuite l'heure de passer à table !! Là, ça commençait à devenir du sérieux. Avant même de connaître le menu James savait qu'il se régalerait. Son frère était bien plus doué que ce qu'il ne montrait au Breadstick. C'était son choix de ne pas être rentré dans la rude compétition des restaurants gastronomiques. Trop de folie des grandeurs, peut-être. Quoi qu'il en fut, ses mets avaient l'air d'être apprécié étant donné la façon dont tout le monde se régalait !
Le professeur de mathématicien prit part aux discussions mais il fit moins le "pitre" qu'à l'accoutumée. Le fait d'avoir deux de ses élèves attablés avec lui y était pour beaucoup. Ce n'était pas parce qu'il était adulte qui ne ressentait pas une certaine gêne. Comment pourrait-il paraître crédible en tant que professeur s'il commençait à raconter des bêtises ou des blagues ? Bon, d'accord, il en faisait déjà un peu en cours... mais dans le cercle familial il était encore plus lâché ! Et puis si jamais il disait un mot de trop, qu'il lâchait une "bombe", le lycée entier risquait d'être au courant ! Si cela se trouvait, derrière l'écran de Gossip Glee il y avait Alex... ou Allyson. Qui savait la vérité ? Alors laissons un peu le temps travailler les relations avant de parfaitement se sentir à l'aise. Tout cela était trop nouveau pour être parfaitement maîtrisé. Mais au moins James ne ressentait aucune animosité envers sa famille. Au contraire, il les appréciait plus maintenant qu'il commençait à mieux les connaître.

Après le repas, tout le monde aida à débarrasser avant de retourner s'installer près du feu. Sauf que nous avions perdu trois personnes en chemin : Andrew, qui était resté en cuisine pour finir de préparer la bûche, Allyson qui voulait avoir un moment en privé avec son père et... James qui était allé se les cailler dehors pour récupérer les cadeaux qu'il avait acheté ! On n'allait pas tarder la distribution alors il fallait bien qu'il les ai sous la main. Il ne tarda pas à rejoindre Alex et Ashton près du feu, ayant déposé auparavant les paquets au pied du sapin, tradition oblige.
L'anglais frotta ses mains devant les flammes, il avait les joues rouges. Il aurait bien voulu parler, mais pour l'instant il avait surtout froid, alors il écoutait. Bien qu'ayant le ventre déjà très bien rempli il avait hâte d'attaquer le dessert !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mar 29 Mar - 14:54


Quand James avait proposé de passer à l’apéro, Ashton avait tout de suite prit l’initiative de passer derrière le min bar, afin de préparer tout ce que les invités du jour désirait. Il prit quand même une bouteille de champagne, et alla dans la cuisine remplir un seau de glaçon pour la mettre dedans. Il mit des coupes de champagnes sur un plateau, et alla le poser sur la table basse. Il retourna derrière le bar, et prépara alors les cocktails individuel. Pour son père, il prépara un whisky on the rock, qu’il mit sur un autre plateau. Alex lui, s’était déjà emparé d’une coupe de champagne qui trônait sur la table, et vit que sa petite sœur avait fait de même.

Sa petite sœur… C’est vrai qu’Ashton avait encore un peu de mal avec cette appellation, mais il sentait qu’il allait s’habituer au fur et à mesure qu’il allait la connaître. Il connaissait suffisamment son oncle pour savoir ce qu’il avait pour habitude de prendre. À chaque fois qu’ils prenaient l’apéro tout les deux, il prenait un Vesper martini dry, au shaker, et pas à la cuillère. Avec le temps, Ashton avait apprit à le faire, et s’était même découvert une passion dans la création de cocktail. Il s’était même acheté un livre pour apprendre à les faire, et n’avait pas arrêter depuis.

Il lui prépara son verre, et pour lui, il se fit un zombie, un cocktail à base de trois rhum différent, et qui avait la réputation de vous rendez comme un véritable zombie au bout de trois verres. Malheureusement pour Ashton, il trouvait se cocktail délicieux, et ne pouvait donc pas s’empêcher. Bien sur, étant donné l’atmosphère de fête qui régnait, il avait décidé de réduire un peu les doses pour être sur de ne pas finir bourré dès le début de soirée. Il ramena alors tout sur la table, prit son verre, et s’assit à coté de son oncle, mais en gardant une petit place entre eux pour quand son père sortirait de la cuisine. Une fois la, Ashton leur demanda ce qu’il y avait de neuf dans leur vie, et écouta les réponses de ses aînés avec attention.

Il regarda ensuite les deux jeunes assit en face d’eux, parler comme si la situation était des plus normal. Remarque, Ashton préférait ça, plutôt que tout le monde soit mal à l’aise. Il sourit en voyant leur intégration réussie, puis retourna à la discussion des plus âgés, laissant les jeunes faire plus ample connaissance. Il sentit le bras de son père lui entourer les épaules, et il sourit tout de suite. Il ne voyait pas assez son père à son goût, et le retrouver, avoir une complicité avec lui lui avait affreusement manqué. Bah quoi ? Ce n’est pas parce qu’on est un adulte de vingt sept que l’on aime pas avoir son père à coté ! Il fut ravi d’entendre que son restaurant marchait bien, et prit la parole par la suite.

« - C’est vrai que c’est agréable de tous se retrouver. Il faudrait faire ça plus souvent ! Et moi aussi, de mon coté, tout va bien… »

Bon, d’accord, il y avait encore ses sentiments pour Désirée qui n’était pas totalement réglé, mais il n’avait pas du tout envie de parler du fait que la jolie blonde l’avait gentiment envoyé sur les roses lorsqu’il lui avait fait part de ses sentiments pour elle. Il préféra se taire, et rester dans un atmosphère de fête. Ils finirent par aller à table, et déguster les délicieux plat que son père avait préparé. Ashton était fan de sa cuisine, et toutes les personnes ayant assisté au dîner pouvait en témoigner. Il avait reprit plusieurs fois de tout les plats et commençait à avoir pitié de la pauvre balance qui allait lui annoncer le nombre de gramme prit dans la soirée…

À la fin du dîner, Andrew alla dans la cuisine, et fut suivit de près par Allyson. Ashton aurait bien été aider son père à nettoyer la vaisselle, mais il préféra les laisser en tête à tête tout les deux. Vu la discussion qu’il avait eu avec Allyson la dernière fois qu’elle avait été collée, il savait pertinemment qu’ils avaient sûrement pas mal de choses à régler. Ashton se retrouva seul avec Alex, James étant parti chercher ses cadeaux. Il mit alors un bras autour des épaules d’Alex, et lui sourit.

« - Alors Alex… Comment ça va ? Pas trop dur cette soirée ?  »

Ashton lui avait sourit, et avait regardé les cadeaux sous le sapin.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Mer 30 Mar - 16:17

L’apéritif ainsi que le repas passèrent à une vitesse folle. Andrew enchaînait les allers et retours en cuisine, et il avait dut essuyer des perles de sueur sur son front à maintes reprises lorsqu’il avait été à l’abris des regards indiscrets. L’ambiance avait été plutôt bonne pendant la soirée, même si le cuisinier avait trouver que son frère paraissait moins lâché qu’à son habitude. Mais en y réfléchissant bien, l’absence des blagues ennuyeuses de James n’avait pas dérangé Andrew, même si il était conscient que son frère devait se sentir moins à l’aise que son habitude, rien que par ce léger changement. Lorsqu’il revenait dans le salon, Andrew ne se privait pas pour échanger quelques phrases dans la joie et la bonne humeur avec son frère et le reste de sa famille. Il était vraiment heureux que tout le monde soit ainsi rassembler, et il avait hâte d’en apprendre d’avantage sur sa fille ainsi que Alex - qu’on lui avait présenté comme étant son petit-fils. Et même si il était conscient qu’une bonne relation entre sa fille et lui tarderait à venir, Andrew n’en était pas moins impatient que cela arrive. Au diable les années qui fileront, j’ai tellement hâte d’en savoir plus sur elle, pensait-il en son fort intérieur. Lorsqu’il fut à table pour le dernier plat et que les assiettes furent entièrement vidées avec appétit, Andrew échangea un regard plein de sens avec son frère. James profiterait certainement des dernières minutes qu’il faudrait au vieil anglais pour terminer la bûche pâtissière qui servirait de dessert, pour ramener ses cadeaux au pied du sapin qui se dressait fièrement dans le salon. Andrew sortit de table en emmenant avec lui toutes les assiettes des convives qu’il avait placé avec adresse sur son bras, ce qui témoignait de nombreuses années de pratiques. Entrant dans la cuisine, il déposa délicatement toutes les assiettes dans l’évier, et entreprit de les laver avant de se lancer dans ce qui lui rester de la confection de sa bûche. Ajoutant un peu d’une crème blanche qu’il affectionnait particulièrement sur la surface chocolaté de sa bûche, il se surprit à être satisfait de son travail. Reculant d’un pas, il admira son œuvre quelques instants avant que des pas ne le sorte de sa rêverie. Sa fille entra dans la cuisine, et se dirigea vers la terrasse extérieure. Elle eut l’air d’attendre Andrew, sentiment qui s’intensifia lorsqu’elle s’éclaircit la gorge bruyamment pour attirer son attention. Il la suivie sur la terrasse. Andrew la regarda s’allumée une cigarette d’un geste machinal qui marquer l’habitude, et il refusa gentiment la cigarette qu’elle tentait de lui offrir. Fumer l’avait toujours dégoûté, même si les fumeurs ne le dérangeaient pas. Il l’écouta attentivement déballer sa tirade avant de prendre une profonde inspiration et de s’approcher d’elle. L’enlaçant gauchement pendant quelques secondes, il s’obligea à lâcher sa fille aussi vite. Il ne voulait pas qu’elle le rejette, et il préféra donc la lâcher avant qu’elle ne parvienne à faire le moindre mouvement, de peur de voir son cœur se briser. Lorsqu’il la lâcha, une larme se mit à rouler le long de sa joue. Il s’obligea à fermer les yeux pour ne pas laisser partir un torrent de larmes, et il essuya la larme déjà existante d’un simple revers de main. Reprenant peu à peu ses esprits, il put enfin ouvrir les yeux sans avoir peur de verser de nouvelles larmes. Il s’autorisa à attribuer à la jeune blonde un faible sourire dans lequel il plaça tout l’amour qu’il portait à sa fille. C’était totalement indescriptible.  « J’étais désorienté. C’était la deuxième fois que cette histoire m’arrivait, et ta mère s’est révélée être avec moi réellement insupportable. Elle profitait du fait que je l’avais mis enceinte pour que je reste toujours auprès d’elle, comme ci elle essayait de me capturer pour me garder pour elle toute seule. Et pourtant, je n’allais même pas voir à côté si c’était mieux. Je n’arrivais pas à accepter l’idée qu’elle me coupe ainsi les ailes. J’avais besoin de m’envoler, de goûter encore un peu à ce sentiment de liberté. Mais elle ne voulait pas me laisser faire. » Andrew déglutit difficilement avant de porter un regard emplit de tendresse dans la direction de sa fille. Il l’aimait plus que tout au monde, il n’aurait pas put mieux espérer que de pouvoir la retrouver, et il voulait réellement rattraper le temps perdu, même si il savait que techniquement cela lui était impossible. « Je comprends tout à fait que tu puisses m’en vouloir… Et c’est pour ça que je voudrais te demander que l’on prenne un nouveau départ. Je ne serrais pas éternel, et je m’en voudrais certainement pour le restant de ma vie si je devais t’abandonner alors que je viens à peine de te retrouver… »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Jeu 31 Mar - 15:32

    Le diner était enfin terminé, enfin presque. Il ne restait que la buche à dévorer, et Alex avait déjà le ventre plein, mais il en mangerait un bout plus par gourmandise que par pure politesse. Il lui restait toujours de la place pour un gâteau. D’ailleurs il s’étonna de la capacité des estomacs a s’agrandir pendant les fêtes, mais il se dit que ce devait être psychologique ou quelque chose du genre.

    Ashton vint l’agripper, profitant du fait qu’ils étaient tous les deux seuls dans le salon. Andrew et Allison étaient dans la cuisine pour parler manifestement, et James parti dans une des nombreuses pièces du manoir. Le contact des bras d’Ashton réconforta Alex, ça avait toujours été le cas, depuis leur première vraie discussion.

    « - Alors Alex… Comment ça va ? Pas trop dur cette soirée ? »

    Il sourit à Ashton en retour et suivit son regard qui se dirigeait vers les cadeaux sous le sapin scintillant. Il se mordit instinctivement la lèvre en observant ses propres cadeaux, il espérait ne pas avoir été a côté de la plaque, puisque rien n’était plus embarrassant que quelqu’un qui reçoit un cadeau qu’il n’aime pas. Heureusement il avait été mis au courant de la liste des invités et avait fait des choix plutôt réfléchis. En pensant à tout ça, il en vint a penser a sa famille en Angleterre. Que faisaient-ils à cet instant ? Est-ce qu’ils pensaient à lui ? Ces pensées vinrent lui serrer le cœur un moment. Puis il balaya à nouveau la pièce des yeux, et l’ambiance lui réchauffa vraiment le cœur. Même si il était loin de sa famille, il se sentait chez lui ici. Il n’aurait jamais pensé que ces blessures ses refermeraient si vite, et même s’il souffrait toujours un peu, il sentait qu’un jour il guérirait complètement.

    « Ça va. C’est juste… C’est parfait. »

    Et c’était vrai, tout était parfait, trop parfait peut-être. Comme dans les comédies romantiques sur Noel avec les acteurs démodés qui s’accrochent au premier rôle qu’on leur propose, comme Jennifer Aniston en somme. Elle n’aurait jamais du continuer après Friends. Quoi qu’il en soit, il n’avait pas envie que la soirée tourne au drame comme dans l’un de ces films. Il sourit encore à Ashton, serrant sa main dans la sienne un instant, puis l’invita à aller s’asseoir sur le canapé. Alex posa sa tête sur l’épaule d’Ashton, profitant du petit moment de répit avant la reprise des hostilités avec le dessert et les cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    Ven 8 Avr - 0:58

Profitant de ce moment où son père s'était éclipsé, Allyson l'avait suivi dans la cuisine, laissant James, Ashton et Alex dans le salon où ils pourraient discuter tandis qu'elle pourrait éventuellement profiter de cet instant pour poser des questions à ce père qu'elle venait à peine de retrouver. Certes, la soirée n'était pas vraiment idéale pour cela mais il y avait ce besoin intense et vraiment puissant qu'elle ne parvenait pas à contrôler et qui s'échappa de ses lèvres alors qu'il venait à peine de la rejoindre dans le froid extérieur où elle se trouvait pour fumer une cigarette sans déranger qui que ce soit par l'odeur pas très agréable pour les personnes qui ne fumaient pas.

Surprise par le geste qui s'ensuivit, elle resta immobile, émue plus qu'elle n'aurait voulu le laisser paraître et fut un peu déçue de la brièveté de ce rapprochement entre eux. Mais elle songea que ce ne devait pas être évident pour lui non plus alors elle se tut, l'écoutant attentivement alors qu'il venait de prendre la parole pour répondre à ses interrogations. Dans un sens, cela lui fit comprendre le motif qui l'avait poussé à partir mais les paroles qu'il prononça lui apportèrent également de la souffrance car elle songea que sa mère l'avait conservée parce qu'elle était un moyen de garder Andrew auprès d'elle et non par amour. Il lui suffisait de constater à quel point elle était aigrie quand elle la regardait pour comprendre qu'en fait sa mère ne l'avait jamais véritablement aimée. Une larme, traitresse, coula le long de sa joue, sans qu'elle songe un seul instant à la stopper. Celle ci s'arrêtant à la commissure des lèvres, elle en gouta le sel en passant sa langue dessus.

J'aurais tellement voulu te connaître, ne serait ce que par l'envoi d'une simple lettre. Tous les jours, j'espérais un coup de téléphone, un courrier ou quelque chose qui aurait pu prouver que tu pensais à moi mais il n'y avait rien, jamais..... dit elle, en écrasant le mégot de sa cigarette sur le sol, en conservant celui ci dans le creux de sa main pour ne pas polluer l'extérieur. Elle se blottit alors dans les bras de son père, pour une étreinte dans laquelle elle voulait faire passer tout ce qu'elle ressentait en cet instant.

Je suis d'accord pour cette seconde chance et j'espère vraiment que cette fois, on aura vraiment l'occasion de se connaître. Ce serait vraiment dur pour moi de te voir partir alors que je viens à peine de te retrouver, tu sais. reprit elle, sur un ton chargé d'émotions. Lui adressant un sourire, elle rompit l'étreinte et suggéra de rejoindre les autres qui devaient probablement s'impatienter pour le dessert. Le laissant se charger de la buche, elle prit le temps de se remettre de ses émotions puis le suivit, dans le sens inverse, pour se rendre au salon où tous les attendaient. Reprenant sa place à table, elle attendit la suite des évènements, à savoir la buche et les cadeaux mais dans quel ordre? Et ensuite, que se passerait il?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille    

Revenir en haut Aller en bas
 

04. [Villa de A. Sheffield] Réunion de Famille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-