Choriste du mois


Partagez | 
 

 04.Well wometimes, I go out...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
04.Well wometimes, I go out... Empty
MessageSujet: 04.Well wometimes, I go out...   04.Well wometimes, I go out... EmptyDim 9 Jan - 19:25


♛ SATISFACTION ♛



04.Well wometimes, I go out... Dustin10
    Morgan sortit son portable de sa poche et vit un appel manqué, ainsi qu’un message vocal. Il n’avait pas senti son téléphone vibrer pourtant… Il ne s’attarda pas dessus, et constata que le message venait de James, son camarade de chorale, ainsi que partenaire pour les duos formés par monsieur Bryan. Il l’écouta attentivement. Celui-ci était assez court, mais très explicite : il fallait qu’ils se voient tous deux pour s’entraîner sur la chanson que leur avait attribuée leur professeur : Satisfaction, des Rolling Stones. Morgan rangea son portable à nouveau dans sa poche, et repris ses couverts, en silence. Son père le regardait comme pour savoir ce qui venait de se passer, le jeune garçon n’eut pas à attendre longtemps avant d’avoir une question des plus directes.

« C’était qui ? Il voulait quoi à t’appeler à l’heure de déjeuner ? »


Morgan fit semblant de vouloir attendre de finir ce qu’il avait en bouche, avec le prétexte de ne pas parler la bouche pleine. Pendant ce temps, il chercha à toute allure ce qu’il pourrait bien lui raconter comme autre mensonge, honteux. Comme souvent, il allait tourner cette affaire vers le football, vu que le chant était l’activité qui avait remplacé, en quelque sorte, l’autre. Morgan se décida enfin à parler, se disant que l’improvisation ferait moins « gros mensonge ».


« Un ami qui aimerait qu’on se voit tous pour parler un peu de la saison de football qui va arriver. »


Il n’en rajouta pas plus, et termina son assiette. Il se leva en poussant doucement sa chaise, comme pour ne pas déranger ses parents qui discutaient des travaux qu’ils comptaient faire dans la maison, et alla tout déposer dans le lave-vaisselle. Il prétexta ne pas vouloir rater ce rendez-vous entre copains de football, et sortit de chez lui, téléphonant une fois dehors à James.


« Salut James ! … Oui, j’ai eu ton message, et je suis dehors là, on se rejoint où ? … Bah, en face du centre, ok. … Oui, bonne idée, l’adrénaline tout ça ( lol ). … On se retrouve là bas. … Bye. »


Morgan arriva juste à temps pour le prochain bus, dans lequel il monta. Il n’habitait pas très loin, ce qui facilitait le trajet. Il arriva après à peine dix ou, maximum, quinze minutes. James l’y attendait déjà, avec de quoi mettre de la musique, et tout ce qu’il fallait pour s’entraîner. Le garçon sourit, et s’approcha de son camarade. Il avait vraiment tout prévu, ou presque en tout cas : s’il avait oublié quelque chose, il n’avait pas remarqué.


« Donc on va chanter et faire la choré’ ici ? Devant tous ces inconnus qui passent pour aller faire leur courses, ou alors du shopping ? »


Il demandait cela car il était assez timide, et n’avait pas totalement confiance en lui. Il est vrai que cette caractéristique évoluait chez lui, mais il avait peur de rater, encore. S’ils se tapaient la honte devant eux tous, tous ces gens qui allaient les regarder faire ? Il ne pouvait pas imaginer ça, c’était bien trop ridicule si ça se passait ainsi. Morgan respira doucement, et se dit que ce n’était pas pire qu’ailleurs, au fond. Au contraire, il allait vouloir faire mieux, pour que tous soient étonnés par les deux adolescents. Et puis, c’était pour gagner le concours lancé par monsieur Bryan. Ils devaient gagner. C’était le seul groupe dans lequel il n’y avait pas une haine quelconque, un dérangement dans les relations. Ca devait être une force, non ? Qu’importe, ça devait. Il fallait qu’ils gagnent. Ainsi, il pourrait prouver à son père que le chant… C’est aussi bien voire mieux que le football.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
04.Well wometimes, I go out... Empty
MessageSujet: Re: 04.Well wometimes, I go out...   04.Well wometimes, I go out... EmptyDim 16 Jan - 19:43

James se réveilla en sursaut et jeta des coups d'oeil effrayé de tous les cotés avant de reposer sa tête sur l'oreiller. Il essuya vivement un filet de bave qui s'étendait le long de son menton. Notre Brittish détestait les cauchemars et celui qui venait de de passer le faisait grave flipper. Ce n'était pas un cauchemar sanglant ou quoi que ce soit mais si il y avait bien une chose qui effrayait James c'était l'humiliation. La honte quoi. Et il venait de rêver que pendant son duo avec Morgan qu'ils allaient devoir présenter devant les awesome voices il décrochait une note horriblement fausse. Jamais au grand jamais James n'avait fait la moindre fausse note en public et cette idée l'horrifiée. Et il savait qu'un seule chose pourrait faire disparaitre cette peur : appeler Morgan et s'entrainer avec lui. James savait qu'ils avaient un avantage que les autres groupes n'avait pas et il comptait bien en profiter : son partenaire et lui était ami voir plus que ça de plus leur voix rendaient superbement ensemble. Et pour couronner le tout la chanson qui leur avait été décerné n'était autre que Satisfaction des Rolling Stones . James avait une petite idée de de qui pouvait constituer un petit challenge pour les deux jeunes hommes : s'entraîner devant un public. Mais il ne fallait pas un public consentant. Non il voulait voir des visages ahuris, de l'imcomprehension. Et le seul endroit qui pouvait procurer ce genre de public était bien entendu le centre commercial. Il saisit son téléphone :12h00 il espérait ne pas déranger Morgan et il l'appela. Son ami ne répondit pas il choisit de laisser un message.

    J.-Mec j'ai eu une idée pour nos repets . Rappelle moi !


Il sauta de son lit, prit une douche rapide, enfila un Jean et un TEE-shirt avant de descendre dans la cuisine pour tenter d'y trouver un plat de pâte. Morgan choisit ce moment pour le rappeler.

    J.-Hey Morgan ... Centre commercial... Oui j'ai pensé que ce serait cool d'avoir un public...Ok donc dans une demi-heure là-bas ? A plus.


Les pâtes de seraient pour la prochain fois. Il prit un morceau de pain y déposa une tranche de jambon et le mangea en de dépêchant. Puis il monta les escalier prit sa chaîne électrique et son CD des Rolling stone avant de sortir en courant pour ne pas louper son bus... Ce qui n'arriva pas. James arriva en face du centre commercial avant son camarade. Il commença par déballer son poste et l'installer à ses côtès. Puis Morgan débarqua.

    J.- C'est ça ! Comme ça il ne pourra plus être question de stress ou de peur de la honte. Si on réussit cette étape on devient invincible.


Il fit une pause en observant les passants

    J.- Si on est chanceux on pourra même demander le numéro des jolies filles.


Sur ces mots il sourit à une passante qui lui fit un signe de la main. A ce charme anglais. James était connue pour être un homme à femme. Où de trouve sa limite? On verra bien.

    J.- trêve de plaisanterie. Voilà le topo. On commence dehors puis on rentre. Une fois dedans il va falloir être vigilant et agiles pour ne pas de faire choper par les vigiles qui ne vont pas appréciés cet improvisation. Si ça tourne mal on se sépare et on de retrouve ici dans une demi-heure... J'ai l'impression d'être dans un film...T'es partant ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
04.Well wometimes, I go out... Empty
MessageSujet: Re: 04.Well wometimes, I go out...   04.Well wometimes, I go out... EmptyLun 17 Jan - 19:33

C'est ça ! Comme ça il ne pourra plus être question de stress ou de peur de la honte. Si on réussit cette étape on devient invincible.


Morgan trouvait la réflexion de James très raisonnée. S’ils réussissaient cette improvisation, et que leur public non prévenu de cette intervention, appréciait leur travail, alors ils pourraient tout faire. Ils avaient tous deux cette rage de réussir, et ils étaient bien partis. Morgan regarda un peu autour de lui, ces personnes qui passaient pour aller faire leurs courses en se demandant ce que faisaient plantés là, deux jeunes garçons avec un poste de musique. Il sourit, et l’œil plein de malice, il se tourna vers James, acceptant ainsi ce défi qu’ils s’auto-lançaient. Ce dernier contempla une dernière fois les passants, ajoutant un petit commentaire qui détendit énormément son camarade :


Si on est chanceux on pourra même demander le numéro des jolies filles.


Et le pire, c’est que sur ces mots, une fille au charme indéniable lui fit un signe de la main, avec un petit sourire en coin. Ce geste fit rire Morgan qui connaissait le côté « homme à femmes » de son ami. Maintenant beaucoup moins stressé, il se savait capable de réussir ce challenge. Ils étaient tous deux assez doués pour ça, c’était certain, n’est-ce pas ?


Trêve de plaisanterie. Voilà le topo. On commence dehors puis on rentre. Une fois dedans, il va falloir être vigilants et agiles pour ne pas de faire choper par les vigiles qui ne vont pas apprécier cet improvisation. Si ça tourne mal on se sépare et on se retrouve ici dans une demi-heure... J'ai l'impression d'être dans un film...T'es partant ?


Morgan frappa dans la main de son partenaire en ajoutant qu’il était totalement partant. Mais il est vrai qu’il avait oublié un ‘petit’ détail : les vigiles. Ceux-ci n’allaient sûrement pas aimer ce petit coup de théâtre, littéralement, de deux adolescents chanteurs. Mais pour une fois, Morgan voulait profiter de cette adrénaline, et se lancer, vraiment. Il avait peur d’avoir la honte, mais il s’efforçait aussi de se dire que plus jamais il ne reverrait ces gens, ou du moins ne les reconnaîtra-t-il pas, l’empêchant ainsi de penser à ce jour catastrophique. S’ils ratent. Et comme l’a si bien dit James : les filles. Very Happy


Morgan allait commencer. Il s’avança vers le poste en sautillant, et mit la musique. Les premières notes raisonnèrent, donnant le rythme aux deux garçons, qui avaient un grand sourire aux lèvres. L’ancien footballeur compta les temps, et commença à chanter en marchant à reculons, face à James.

« I can’t get noo…. Sa-tis-fa-ction… ! »


Il se retourna pour marcher face à lui, et tournant autour d’une passante, répéta à nouveau la phrase :


« I can’t get noo… Sa-tis-fa-ction… ! »


Morgan lança un regard amusé à James qui entra en scène.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
04.Well wometimes, I go out... Empty
MessageSujet: Re: 04.Well wometimes, I go out...   04.Well wometimes, I go out... EmptyMar 25 Jan - 19:47

James avait beau afficher un sourire enjouée il mourrait de peur. Le stress est un des plus grand fléau de l'homme et le fait est que James était très stressé de nature même si ce n'est pas de ces traits de caractères qui de remarquent directement quand on rencontre une personne. Et ce qu'il considérait comme un défaut ou plutôt comme une imperfection était un vrai combat au quotidien. Cet état d'esprit lui avait déjà fait loupé quelques tests, castings, et James comptait bien suparssait cette peur un jour. Et avec la création des AV il avait vu une occasion en or de profilait. Quoi de mieu que combattre le stress par la pression constante et l'envie d'être le meilleur sur tous les terrains. C'est une des raisons majeures qui a poussé James a rejoindre ce Glee club en plus de son amour pour le chant et le monde de la musique en général. Quand Bryan Ryan avait annoncé les groupes et les chansons qu'ils allaient devoir interpréter James avait ressentit du soulagement. Il était avec un de ses meilleurs amis et il allait interpréter une chanson qu'il adorait. Il avait d'abord crut la victoire déjà acquise. Du moins jusqu'à ce que leur professeur précisa qu'il serait encore plus intransigeant avec eux car ils partaient avec un avantage. A partir de ce moment James s'était creusé la tête pour trouver le bon moyen de de surpasser et ce petit passage devant un public composé d'inconnu lui semblait un exellent exercice. Mais bien entendu il était terrifié et espérait qu'au moment fatidique sa voix ne tremblerait pas. Morgan se dirigea vers le poste et activa la musique avant s'enchaîner les deux premiers phrases. C'est alors que James rentra dans la piste :

J.-Cause I try and I try And I try and I try !

Il effectua une pirouette sur place et se dirigea ensuite en marchant et en marquant chaque pas vers une femme qui le fixait. Quand il pût la toucher il de propulsa en arrière tout en enchainant en même temps que Morgan sur le:

J.- I can't get no ! I can't get now !

Sa voix ne tremblait pas il sentait bien comme propulsait par le pouvoir de la musique. Chaque geste, chaque intonation lui venait naturellement. De plus cette chanson lui correspondait tellement. Et sa voix s'accordait à la perfection avec celle de Morgan comme il l'avait pressentit.

J.- When I'm driving in my car

Il fit comme si il conduisait avec ses mains vers le poste qu'il prit avant de faire demi-tour.


J. - And That men comes on The radio

Il avait mis le poste sur son épaule et de dirigea vers les portes du centre commercial tout en continuant à marquer chacun de ses pas en rythme. Arrivé à cinq mètres des portes il s'arreta et se retourna vers Morgan qui continua les paroles. En attendant qu'il le rejoigne James continuait à marquer chaque temps en pliant les genoux ou en claquant des doigts. Il faisait complètement abstraction de ce qu'il l'entourait. Il n'avait donc pas conscience de tous ces regards qui les fixaient à la Fois pleins d'incrédulité et de contentement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
04.Well wometimes, I go out... Empty
MessageSujet: Re: 04.Well wometimes, I go out...   04.Well wometimes, I go out... EmptyVen 28 Jan - 21:33

Dés que Morgan eut fini le début de la chanson, James entra dans le jeu de l'improvisation, et de la surprise au passant, qui était là, à la base, pour faire ses courses.


« Cause I try, and I try, and I try, and I try ! »


Morgan imita James dans un geste de symétrie, s’approchant d’un pas rythmé d’une petite fille qui avait poussé sa mère à s'arrêter, ou plutôt à s'approcher des deux adolescents. Elle devait avoir un peu plus de six ans peut être, et avait de jolies petites bouclettes blondes, qu'il caressa très rapidement de sa main droite... Mais à une demi seconde près, il se recula en même temps que son camarade, tournant sur lui-même pour enchaîner avec la suite de la chanson, reprenant exactement au même moment que James, tout en attribuant un dernier petit clin d'oeil à leur petite fan d'une minute.


« I can’t get no !
I can’t get no ! »



Morgan, qui pensait avoir à contrôler ses émotions dues au stresse, ne se sentit pas si stressé que ça. Enfin si, la tension était là, mais il se sentait tout de même bien, devant ce grand centre commercial, à chanter sur les Rolling Stones. Bon, ils ne pouvaient pas être aussi bons qu’eux, mais c’était vraiment pas mal pour une improvisation chorégraphique devant des inconnus ! Surtout que leurs vois s’accordaient parfaitement. Ce n’était pas nouveau, d'où leur avance sur les autres groupes, mais la situation faisait qu’il s’en rendait encore plus compte en cet instant précis. Morgan fit quelques pas sur place, pendant que James allait chercher le poste, en chantant les premières phrases du couplet.


« When I’m driving in my car
And that man comes on the radio »



Il le posa sur son épaule, et commença des petits pas de danse, fléchissant les genoux et ce en claquant des doigts, et autres petits gestes qui rythmaient la chanson et qui les aidaient, involontairement. Morgan prit immédiatement la suite de la chanson. James et lui avaient une sorte de communication par bluetooth version ‘chant’, ce qui facilitait la question « qui chante quand ? ».


« And he’s telling me, more and more »


Le jeune garçon claqua des doigts, suivant le rythme de la chanson, et donc James. Il s’était approché d’une jeune fille de son âge environ qui distribuait des sortes de flyers de publicité, il n’en savait trop rien. Et chantant cette deuxième phrase, il lui en enleva quelques un des mains sans vraiment regarder pour les balancer d’un geste vif.


« About some useless information »

Ne pouvant couper la phrase ainsi, il continua. Il gratifia cependant la jeune fille en question d’un sourire, comme s’excusant d’avoir gâché quelques petits feuillets. Le charme du sourire, en plus de la chanson et des pas de la… ‘Chorégraphie’ dut avoir de l’effet, car elle le lui rendit d’un air amusé.


« Supposed to fire my imagination ! »


Il s’était de nouveau rapproché de James, amusé en se rappelant de ce qu'il avait dit quelques minutes plus tôt ( "Si on est chanceux on pourra même demander le numéro des jolies filles" ), qui tenait encore le poste sur son épaule. Morgan, continuant à chanter en même temps que James le fameux « I can’t get no ! », laissa à son camarade le plaisir du « Oh no, no... noo !.. ».

[hj : j'suis pas tellement fière mais bon^^ lol]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
04.Well wometimes, I go out... Empty
MessageSujet: Re: 04.Well wometimes, I go out...   04.Well wometimes, I go out... Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

04.Well wometimes, I go out...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-