Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. Tea for one (Tyler & Ashton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Dim 23 Jan - 23:14

Lorsque la cloche finit par retentir ce mardi soir là, les élèves n'étaient pas les seuls à avoir le sourire aux lèvres. Désirée aussi d'ailleurs. Elle ne prit même pas la peine de leur donner des devoirs et leur ouvrit la porte sans plus de cérémonies : les dernières heures de cours étaient tout simplement insupportables. Il fallait vraiment qu'elle trouve quoi faire contre ça, d'un côté, la blonde savait pertinemment que personne n'aimait finir à 18 heures mais d'un autre côté … Il fallait bien qu'elle avance, elle, non ? Elle poussa un soupir et préféra laisser tomber et rangea ses affaires dans son sac, peut être que dans le fond, Désirée se prenait trop la tête, qu'elle ne devait pas s'investir autant pour ses élèves. Mais elle n'arrivait pas à ne PAS s'investir, c'était tout simplement plus fort qu'elle, elle voulait qu'il réussisse et pas seulement les plus forts, tous ses élèves ! Et ce même si cela impliquait qu'elle doive leur lire elle-même les passages des romans qu'ils étudiants en imitant les divers personnages et en se rendant totalement ridicule par la même occasion. Tant pis … C'était le prix à payer …

Sur ces bonnes paroles, Désirée enfila son trench coat noir, mit son bonnet sur ses boucles blondes, son sac sur les épaules, sa tasse à café dans une autre main et elle quittait sa salle de classe. Malgré l'heure, il y avait encore pal mal de monde dans les couloirs et tant mieux ! Pourquoi ? Eh bien parce que Désirée passait un peu son temps à éviter un certain professeur de biologie ces derniers jours … Ce n'est pas qu'elle n'avait pas envie de lui parler, loin de là, mais elle craignait un peu ce qu'il allait lui demander et ce qu'elle pourrait bien répondre. Vous étiez totalement perdu ? Elle aussi, alors bienvenu au club ! Et puis ce n'était pas que Désirée ne voulait pas, c'était plutôt qu'elle ne pouvait pas … De toute façon, elle ne savait même pas pourquoi est-ce qu'elle y pensait … Il lui fallait juste … Du café voilà tout ! Désirée tourna donc les talons, se dirigeant vers la salle des professeurs : bon okay, le café n'était peut être pas aussi bon que celui de Starbucks (loin, très loin de là même) mais il était gratuit et c'était un fait non négligeable, alors autant en profiter.

Désirée se fraya donc un chemin parmi les élèves, agrippé à sa tasse et à son sac à main comme si sa vie en dépendait. Malheureusement, elle finit par rentrer dans quelqu'un. S'il vous plaît pas Ashton … Ni James d'ailleurs. Faites que je sois juste gentiment rentrée dans un mur, se disait la jeune femme, reprenant son équilibre. Mais ce n'était pas un mur, non loin de là … C'était un jeune homme, et à en juger par sa taille, ce n'était pas un élève. Hmmm … Mignon se dit-elle.
Elle aurait pu s'excuser et continuer son chemin mais pour une obscure raison, il y avait quelque chose dans ses yeux verts-là qui ne lui était pas inconnu … Désirée était certaine de ne l'avoir jamais vu, mais pourtant, elle le connaissait. Bizarre comme sensation, très bizarre même. Elle se reprit bien vite et lui offrit un sourire.


"Excusez moi … Je sais que c'est très bizarre mais … On ne se serait pas déjà vu quelque part. J'ai comme une impression de déjà vu. Oh, je m'appelle Désirée."

Désirée finit par lui tendre la main, en espérant ne pas passer pour une folle. Peut être qu'elle le connaissait, peut être que non ? Elle ne perdait rien à poser une simple question … Si ?


Dernière édition par Désirée Cravy le Jeu 10 Mar - 19:54, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Lun 24 Jan - 0:18

Mardi matin, 9h, Tyler avait passé les lourdes portes de Mc Kinley pour la première fois depuis au moins quinze ans, un carton sous le bras principalement composé de divers DVD et cahiers en tous genres. Balayant des yeux la scène avec une certaine mélancolie dont on pouvait faire preuve en revenant sur les lieux emblématique de notre enfance. Un microscopique sourire traversa ses lèvres alors qu'il empruntait l'allée principale du lycée : direction la salle 407 -> histoire de l'art / culture artistique. Mc Kinley n'était pas un mauvais souvenir pour lui, c'était d'ailleurs un des rares moment de sa jeunesse où rien n'avait été trop chaotique. Lycéen sportif et assez bien dans ses baskets, il n'avait ni été brimé... ni rien d'autres. Revenir ici lui donna la sensation étrange d'avoir remonté le temps et pour cause, presque rien n'avait changé. Sauf bien sur les styles vestimentaires des élèves qui s'étaient définitivement débarrassé du look disco de leur prédécesseurs... Tant mieux !

Observant de loin les élèves qui flânaient vers les casiers, il passa les porte de sa salle où quelques élèves, déjà, étaient assis et papotaient tranquillement.

"Bonjour tout le monde ! >posant son carton sur le bureau< Je suis le nouveau professeur de cinéma... je remplace Mme Flemming qui était avant moi......
Enfin bref vous le savez déjà ça,
>attrapant un Veleda sur le bureau vide devant lui, il traça quelques lettres en capitales sur le tableau < mon nom est Tyler Munroe."

Quelques minutes plus tard, il avait dégainé sa caméra pour faire passer à tous et à toutes un casting improvisé visant à les faire se présenter uns à uns. Un bon moyen de mémoriser leur tronche et de voir un peu ce qui les intéressaient, le tout de manière agréable et sympa. En fin de matinée il les avait déjà dans la poche, chose facile quand on enseigne une matière comme le cinéma : bien loin des cours jugés "barbants" par les jeunes comme : l'histoire, la littérature (haha !) ou les maths.

L'après midi avait été consacrée à la découverte du club d'audiovisuel qui ne comptait que cinq membres... rien de bien folichon; ils passèrent donc les quelques heures suivantes à bricoler une affiche au design sympa qui serait susceptible de rameuté du monde.

Bref, la journée passée, il sortit de sa salle, cinq ou six affiches fraichement imprimées sous le bras, prête à être épinglées aux quatre coins du lycée; une tasse de café dans la main. Café qui manqua de peu de se renverser sur la totalité de sa veste noire alors qu'il accrochait une des affiches au style cinéma vintage; quand une chose non identifiée vint le percuter mollement. Stoppé net dans son geste, il se retourna vers la responsable : une jeune blondinette confuse, et très jolie au passage. Un sourire en coin, il répliqua d'un "pas de problème" lorsqu'elle s'excusa, avant de réaliser qu'elle ne voulait pas se faire pardonner pour l'impact mais qu'elle engageait même une conversation dont le script semblait sortir tout droit d'un mauvais film à l'eau de rose Hollywoodien.

"Ça m'étonnerait... Vous n'êtes pas le genre de femme qu'on oublie. >Feignant un rire entre deux gorgées de cafés brûlant< Surtout si votre technique d'approche c'est de rentrer dans les gens."

Il considéra un instant la jeune femme, curieux de savoir s'il l'avait effectivement déjà vu ou non, avant de lui serrer la main. Peut-être bien, si elle avait étudier à New York, ou même si elle avait été lycéenne ici... Après tout ils semblaient tous deux avoir le même âge, approximativement.

"Je viens d'arriver ici : Tyler Munroe, le nouveau prof de cinéma.
Vous êtes professeur je suppose ?"


Il termina d'épingler son carré de papier format A4 au mur, observant l'affiche d'un œil distrait en buvant une seconde gorgée de café, avant de se re-concentrer sur la jeune femme.

"C'est possible qu'on se connaisse, vous étiez au lycée ici ? Ou alors vous venez de la fac de New York...? >un sourire en coin< Ou bien votre tête vous joue des tours..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Lun 24 Jan - 22:21

Sans trop vraiment savoir dans quoi elle mettait les pieds, Désirée avait tendu sa main, histoire de se présenter au nouveau venu. Dans lequel elle venait de rentrer. (Elle maladroite ? Un tout petit peu beaucoup, mais la blonde avait toujours le sourire pour se faire pardonner) Forcément un professeur, se disait Désirée, il avait l'air beaucoup trop âgé pour un élève et il dégageait cette espèce de coolitude (oui … coolitude) qui ne s'obtenait qu'au bout d'un certain temps. Et en plus, il avait de la répartie, pensa Désirée en rigolant légèrement face à ses paroles. Elle ne savait pas ce qu'il enseignait, mais quelque chose lui disait qu'ils allaient bien s'entendre.

"Non … Si j'avais voulu vous draguer, je vous serais vraiment rentrée dedans, et peut être même que je vous aurais déjà embrassé. Mais … vous n'êtes pas si mignon que ça !" répliqua t-elle en rentrant dans son jeu.

Bah quoi ? Elle aussi, elle pouvait jouer la blonde écervelée et innocente. Du moment que ce n'était pas sérieux … On pouvait bien s'amuser. Elle eut donc un autre sourire alors qu'il se présentait. Il s'appelait Tyler … Tyler … Oh mon Dieu ! Désirée fut tellement surprise et à la fois sous le choc qu'elle lâcha sa tasse à café, fort heureusement cette dernière ne se cassa pas en tombant sur le sol, et qu'elle se jeta sur Tyler, oui elle se jeta sur lui, pour le prendre dans ses bras. Non, non Désirée n'avait pas encore perdue toute sa tête. C'était juste qu'elle avait raison, elle connaissait Tyler Monroe. Mais bien sûr que oui qu'elle le connaissait, il avait juste changé, beaucoup et énormément grandi mais ses yeux verts là, c'était définitivement ceux de celui qu'elle appelait autre fois Ty. Et elle ne put s'empêcher de le serrer très fort contre elle … Sauf que cela n'expliquait pas son comportement et qu'il pouvait penser qu'elle lui faisait définitivement du rentre dedans. Désirée finit donc par le lâcher, tout en restant proche de lui et déclara avec précipitation :


"Dis moi que tu te souviens de moi ? C'est moi ! Désirée ! On avait quoi … neuf ans ? On était tout le temps fourré ensemble et je t'appelais Ty !"

Il devait bien s'en souvenir, non ? Certes Désirée ne l'avait pas reconnu au premier coup, mais ils ne s'étaient pas revus depuis qu'ils avaient neuf ans. Ils avaient été placés dans la même famille d'accueil pendant quelques mois avant d'être séparés. C'était juste avant que Désirée ne parte pour San Francisco et qu'elle soit adoptée pour de bon. Avant cela, la blonde avait l'habitude d'être baladée de famille d'accueil en famille d'accueil. Comme Tyler d'ailleurs… Elle ne pensait pas qu'elle le reverrait un jour, à dire vrai, elle ne pensait même pas le revoir. Et pourtant, il était là devant elle, beaucoup plus grand que dans ses souvenirs, beaucoup plus mignon aussi, avec toutes ses dents (elle se souvenait même de s'être moquée de lui lorsqu'il en avait perdu une).

"Et je peux savoir ce que tu fabriques à Lima ? Non mais vraiment … Le hasard fait bien les choses ! Je suis ici depuis au moins deux ans et … te voilà qui débarque ! Enfin quelque chose de positif ! Bref raconte moi tout … Comment tu vas ? Qu'est-ce que tu deviens ? Je veux absolument tout savoir !"

Désirée savait très bien qu'elle n'avait plus neuf ans et pourtant … En le voyant, elle ne pouvait s'empêcher de revenir à cette époque où elle avait eu un grand frère. Seulement pour quelques moi, mais lorsqu'on ne savait pas vraiment d'où on venait, ce genre d'expérience comptait vraiment.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Mar 25 Jan - 13:44

"Vous avez raison, pas sur le lieu de travail. C’est mal vu."

Dit-il d’un clin d’œil complice, bien que l’idée ne lui aurait pas déplut au fond, j’en suis sûre ! Mais non, Tyler avait une once de réputation qu’il fallait à tout prix ne pas ternir pour l’instant, après ce qui s’était passé à New York, mieux valait ne pas réitérer la faute et même mieux : apprendre de ses erreur ; ce qui, pour une fois, ne ferait pas de mal à notre très cher Tyler Munroe, adepte de la récidive. Mais voilà, à peine avait-il eu le temps de faire le récapitulatif de ses bonne résolution de l’année 2011 dont figurait en énorme et en début de liste : pas touche aux nana ; que la jeune blondinette lui sauta littéralement au cou. Résultat : ruine totale de ses chances de passer pour l’homme désintéressé qu’il était, puisque deux élèves passant par là au même moment se firent un malin plaisir à pouffer en passant près d’eux, la scène ne leur ayant pas échappé d’une seconde.

"Rapport à ce qu’on disait un peu plus tôt… vous essayez de m’envoyer un message particulier là ?"

Il devait avoir l’air godiche, avec sa tasse de café dans une main (qui miraculeusement, ne s’était toujours pas renversée depuis), ses affiches sous le bras, et Désirée lui accordant une étreinte à en faire pâlir les trois quarts des professeur de McKinley. Enfin, quelques longues secondes de silence plus tard vint la sainte réponse à la multitude de question qui trottait dans sa tête en cet instant.

"Quoi… sans rire ? Daisy ? LA ptite Daisy ?"

Il n’en croyait pas ses oreilles, personne n’en croyait ses oreilles ! D’ailleurs il contempla un long moment la jeune femme, cherchant les raisons pour lesquelles il ne l’avait pas reconnue. Elle était devenue grande, très mignonne… bien loin de l’image de petite fille de 7 ans à peine qu’il avait gardé en mémoire après tout ce temps. Ils avaient vécut peu de temps ensemble, quelques mois à peine, mais ces rares instants avaient été les seuls où il s’était retrouvé dans une famille plus ou moins stable, avec une petite sœur. Peut-être qu’avec elle, il avait eu la sensation que quelqu’un était comme lui, Daisy lui avait permis de se ressaisir à un moment de sa vie où il aurait eu tendance à se morfondre sur lui même. Je dirais même qu’endosser le rôle du « grand frère » l’avait recadré un peu. Mais tout ça ne dura qu’un temps, un temps très court même, puisque seulement quelques mois plus tard ils étaient réexpédiés ailleurs, Tyler dans une nouvelle famille, et Désirée… on ne sait où. Depuis rien, nada, enfin jusqu’à aujourd’hui !

"C’est plutôt à moi de te demander ce que tu fais ici ! Moi j'ai jamais vraiment quitté Lima... Enfin quelques années mais bon... >dans un soupire de dépit< va falloir que je me fasse à l'idée de moisir ici pour le restant de mes jours !"

Moisir n'était pas le bon terme, mais il est vrai que Tyler avait redouté le retour à la vie en dehors de Washington D.C., mais peut-être que tout ça se révélerait être moins désagréable que ce qu'il pensait, finalement.

"Tu veux pas qu'on aille se poser un peu ? >ramassant la tasse de Désirée tombée au sol peu avant< tu voulais un café, non ? Comme ça tu me fera visiter la salle des profs, et tu pourra me raconter un peu ce que j'ai manqué depuis... mieux vaut pas compter, ça me déprime..."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Jeu 27 Jan - 19:42

Eh oui, c'était bien elle, la petite Daisy, juste en plus grande et avec les cheveux plus longs. (Et aussi avec plus de poitrine, mais chut !). La blonde était tellement contente de revoir Tyler qu'elle ne grinça pas des dents en entendant ce surnom, et Dieu savait à quel point elle le détestait. Pas celui-ci en plus, elle avait sainte horreur de tous les surnoms qu'on s'amusait à lui trouver : c'était Dé-si-rée un point c'est tout. Mais tant pis ! Tyler était là alors le reste n'avait pas vraiment d'importance ! Désirée avait juste envie de le bombarder de centaines de questions pour savoir ce absolument tout ce qui c'était passé dans sa vie depuis qu'ils s'étaient perdus de vu, même le moindre petit détail insignifiants avait son importance. Oui, elle allait faire la fouineuse et lui poser plein de questions sans aucune gêne. Désirée éclata de rire face aux remarques de Tyler face à Lima.

"Moisir ici ? Eh bah c'est super sympa pour moi dis donc ! Tu veux savoir ce que je fais ici ? Bah … je me suis un petit peu baladée partout dans le monde et je suis même allée à NY, mais … malheureusement, je crois que ce n'était pas une ville faites pour moi et j'ai choisi Lima, sur un coup de tête. Mais tu sais comment je suis non ? Oui une folle, et tu seras ravie d'apprendre que je n'ai pas changé le moins du monde !"

Et Désirée n'exagérait pas : elle avait décidé de devenir professeur juste … parce que ! Elle avait emménagé à Lima parce que … le nom de la ville lui plaisait bien, pareil pour son appartement, elle n'y avait pas plus réfléchi que ça ! Mais c'était comme ça qu'elle résonnait, et du haut de ses vingt sept ans, elle n'était pas du tout effrayée par son manque de sérieux : du moment que les factures étaient payées, qu'il y avait à manger dans son frigo … Désirée ne se posait pas plus de question que cela.

"Oui ! On commence à devenir vieux … Surtout toi en fait ! Le seul point positif c'est qu'on devient plus mignon avec l'âge!' Elle éclata de rire. "Oui, je veux bien du café, il n'y a pas à dire, tu sais toujours comment me parler. "

Ceci étant dit, Désirée lui attrapa le bras et l'entraîna joyeusement vers la salle des professeurs.

"Maintenant que je t'ai récupéré, hors de question de te lâcher ! Oh mon Dieu ! Je ne sais même pas où est-ce que tu habites dans Lima ? Il faut que tu visites mon appartement et … non je sais, il faut qu'on se fasse une soirée ensemble. Bon, je ne sais pas faire la cuisine, mais je me souviens que tu aimes la pizza et … je crois que je sais toujours commander une pizza alors … surtout n'hésite à sonner à ma porte. En général, je suis un peu grincheuse mais je pourrais faire une exception pour toi."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Lun 31 Jan - 22:49

"Ben je t'avouerais que passer de prof à la fac de New-York, au lycée d'un bled de l'Ohio... Ça m'a pas tellement enthousiasmé à la base, mais jamais je n'aurais pensé t'y croisé ! Finalement ça promet d'être plutôt sympa."

Un sourire en coin étira ses lèvres, il réajusta d'un coup sec les quelques affiches qui tenaient partiellement cotre son coude dans un équilibre précaire. Finalement, si l'enfance de Tyler avait été assez chamboulée, il ne pouvait pas se vanter comme Désirée d'avoir une vie imprévisible. Au contraire, il avait beau adoré ce qu'il faisait, son job, ses élèves; sa vie était quand même sérieusement plan plan. Si, jeune, il s'était vu ainsi; il se serait foutu un sacré coup de pied au cul pour aller faire autre chose de sa vie. Comme participer au tournage d'un film, entrer dans le milieu, finir dans les cercles très fermés du cinéma d'Hollywood... Mais non, rien de tout ça, prof à McKinley c'était déjà pas mal après tout... (*tousse*)

"Tu étais à New-York toi aussi ? >d'un air amusé< ah je vois, tu me suivais en fait, ptite psychopathe va !"

Il lui ébourrifa son superbe brushing d'un coup de main fraternel; la laissant l'entrainer Dieu seul sait où, c'est à dire à la salle des professeurs. Tant mieux, elle allait pouvoir le présenter un peu à ses futurs collègues, en espérant qu'elle ne le catalogue pas direct auprès de la gente féminine comme le dragueur invétéré qu'il était n'était pas. Après tout, si Tyler avait déjà séjourné ici près de 5 ans (principalement dans la salle de retenue d'ailleurs), il fallait avouer qu'il devait refaire entièrement ses repères. C'était plus le lycée... enfin si, mais plus pour lui !

"Plus mignon avec l'âge ? Je doute qu'on puisse faire encore mieux que ce que je suis actuellement..."

Dit-il d'un air on ne peut plus sérieux où vint s'insinuer un sourire qu'il n'arriva pas à retenir. Elle le tira dans les couloirs, manquant de lui faire lâcher ce qu'il tenait à bouts de bras. Mais quelques détours de couloirs plus loin, ils arrivèrent enfin vers la salle des prof. Tiens ? Il ne se souvenait pas qu'elle était ici avant... Bref on s'en tape.

"Dis donc, tu dis ça comme si c'était moi qui t'avais abandonnée ! Je te signale que moi j'ai jamais bougé d'ici !"

Il leva les yeux au ciel dans un air de faux reproche. Bien entendu il ne culpabilisait pas Désirée pour ça, il savait bien qu'à 7 ans, on ne choisit pas où on va. Finalement il avait même été super content pour elle, qu'elle trouve une famille et qu'elle quitte le bordel monstrueux dans lequel ils avaient évolués tous les deux bien trop longtemps.

Amusé par son empressement et la capacité qu'elle avait à débiter clinquantes phrases aléatoires par secondes, il la laissa débiter tout ce qu'elle avait à dire, posant ses affaires sur une table vide pour aller allumer la cafetière un peu plus loin.

"Je suis vers le centre, un appart pas très loin du musée du coin. Il est pas sensass mais hors saison c'est tout ce que j'ai pu trouver de pas trop mal. T'aura qu'à venir voir un de ces soirs si tu veux."

Récupérant sa tasse, la cafetière fraichement allumée gronda légèrement sous la pression de l'eau chaude, il s'adossa à un mur pas loin, observant la jeune femme.

"Alors raconte, ça fait longtemps que tu bosses ici ? Les gens sont sympa ? Tu enseignes quoi d'ailleurs...? >retenant un rire< Y'a des jolies filles ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Ven 4 Fév - 20:25

Désirée, toujours un grand sourire aux lèvres, entraînait Tyler vers la salle des professeurs. On aurait pas dit comme ça, mais la blonde pouvait être très, très persuasive lorsqu'elle y mettait du sien. En même temps, ils avaient tellement de choses à se dire, ou plutôt : elle avait milles et unes questions à lui poser. Il fallait vraiment que Tyler se prépare pour la tornade qui allait s'abattre sur lui, parce que s'il y avait bien quelque chose qui n'avait jamais changé chez Désirée, c'était sa capacité à parler beaucoup plus vite que les humains normaux et ce, toujours avec un sourire aux lèvres. C'était un truc cent pour cent Désirée, et même si c'était très déroutant au début (et, avouons le, pas du tout charmant), elle ne comptait pas changer ses habitudes. Et Désirée leva les yeux au ciel face aux remarques de Tyler, tandis qu'ils s'asseyaient dans la salle des professeurs. Comment avait-elle pu oublier que c'était un beau parleur ? En plus, il semblait que cela ne s'était pas arrangé avec le temps …

Génial, ils habitaient tous les deux dans le centre ville de Lima et il leur serait donc très facile de se voir. Et Désirée qui se plaignait toujours de son manque de contact, cette réputation d'asociale allait enfin s'éloigner d'elle. Oui, la jeune femme se voyait tout à fait débarquer chez Tyler avec un grand sourire aux lèvres … Ou plutôt l'inverse, oui, la blonde pouvait être légèrement flemmarde lorsqu'elle le voulait. Elle rigola légèrement face à sa dernière remarque lorsqu'il se leva pour faire du café. (S'il était autant accro qu'elle, ils allaient très bien s'entendre.)


"Hello … Tu as la plus jolie femme du lycée devant toi !" Elle lui fit une moue digne d'un grand mannequin avant d'éclater de rire à cause de sa propre bêtise."Non je plaisante bien sûr !"

Oui, car s'il y avait bien une chose que Désirée ne faisait pas, c'était de se prendre au sérieux. Les gens sérieux étaient toujours les gens qui s'en allaient en premier alors … Une chose était certaine, Désirée ne connaissait pas le stress. Enfin … sauf si elle n'avait pas sa dose de caféine, et elle remercia Tyler par un clin d'oeil lorsqu'il la servit. Elle souffla légèrement sur sa tasse avant de boire une gorgée. Noir, sans sucre : le meilleur.

"Tu sais, je n'ai jamais vraiment été très intéressante … Cela n'a pas vraiment changé. Je suis juste partie à New York pour réaliser mon rêve, je sais c'est vraiment très cliché mais il fallait bien que je tente ma chance comme tout le monde ? Ça c'est plutôt mal fini d'ailleurs … "

Et elle disait la stricte vérité. Peut être qu'elle aurait dû se méfier, mais Désirée ne pouvait vraiment pas. C'était Tyler, les dizaines d'années qui les avaient séparés ressemblaient à des secondes maintenant, et parler avec lui était aussi facile et confortable que de discuter avec son meilleur ami. Chose que la jeune femme n'avait pas fait depuis très longtemps.

"Enfin, ne parlons pas des choses qui fâchent je vis à Lima maintenant, et je crois qu'on peut dire que je suis fière d'être prof de littérature … Tous les élèves ne partagent pas cet avis mais je m'entretiens …"

Certes, Désirée s'était un peu éloignée de son grand et beau rêve de devenir un écrivain reconnu, mais patience … Peut être que cela allait arriver un jour, peut être pas … Quoi qu'il en soit et en attendant, elle restait dévouée à ses élèves, toujours là en cas de problème et elle faisait en sorte que personne ne s'ennuie jamais.

"Mais hors de question que je sois la seule à faire des confidences."dit-elle en se cachant derrière sa tasse à café.



Dernière édition par Désirée Cravy le Ven 25 Fév - 18:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Mer 23 Fév - 21:09

(A rééditer.)


Dernière édition par Tyler J. Munroe le Jeu 10 Mar - 15:05, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Sam 26 Fév - 22:45

Le rêve de Désirée ? Honnêtement, il n'était pas très difficile à deviner lorsqu'on la connaissait un tant soit peu et qu'on était conscient de son obsession pour la lecture. Et puis la blonde savait bien que Tyler était en train de la taquiner, c'était un truc … Un truc entre frères et soeurs. Et, si elle était honnête avec elle-même, Désirée devait admettre que c'était à la fois terrifiant et réconfortant de retrouver avec une telle facilité ce genre de liens avec Tyler. Et dire qu'il lui avait fallu au moins une dizaine de cafés avec Emma et des conversations sans queue ni tête avant de lui avouer qu'elle avait été adoptée. Pas de ça avec Tyler, pour la simple et bonne raison qu'elle le connaissait déjà. Une présence réconfortante, un ami de plus à Lima, une véritable chance pour elle qui était légèrement asociale sur les bords. Et elle ne put s'empêcher de rire lorsqu'il essaya de deviner ce qu'elle avait tenté de faire à NY.

"Tu me sous estimes donc à ce point là ? Si c'était ça mon rêve, il ne fait aucun doute que j'aurais réussi ! J'aurais eu un appartement sur Park Avenue comme n'importe quelle blonde New Yorkaise de ce nom … Mais non … Il se trouve que je suis autre chose qu'une énorme poitrine …" dit-elle en posant ses deux mains sur la dite poitrine.

Désirée eut un autre sourire avant de tirer la langue à Ty. Tout de même … Elle n'était pas superficielle à ce point là. Son seul talon d'Achille, sans mauvais jeu de mots, c'était les talons aiguilles. C'était la seule chose qui pouvait prouvait que parfois elle se comportait comme n'importe quelle autre femme. Sinon … Elle ne se souciait pas de son poids, mangeant ce qu'elle avait sous la main, ne prévoyait pas de se marier pour ses trente ans et encore moins avoir un enfant pour ses quarante. Non, la blonde était entièrement dévouée à son art, à savoir : la littérature. Et il était hors de question qu'on dénigre sa matière … Grand frère ou pas. Aussi, pour se venger, elle s'attaqua à son bras, se comportant comme une gamine de cinq ans en le pinçant, mais toujours avec le sourire aux lèvres.


"Hey ! On ne critique pas ma matière sinon je t'assure que je te fais manger ton t-shirt. Et je me rappelle très bien qu'une ou deux fois j'ai réussi à te botter les fesses alors…"

Alors qu'il ne la cherche pas sinon elle se ferait un plaisir de se jeter sur lui pour lui montrer qu'elle pouvait encore lui botter les fesses. Mais Désirée se retint, comme quoi dès fois elle pouvait, et se contenta d'écouter Tyler lui faire ses propres confessions.

"Le cinéma c'est cool ! Mon rêve à moi … C'est de devenir écrivain … Tu te souviens que je te forçais à me lire Alice aux pays des merveilles tous les vendredis soirs ? Je n'ai pas vraiment changé..."

Enfin ça … ce n'était que son avis à elle. Il ne faisait aucun doute que Tyler verrait les changements. Après tout, la dernière fois qu'ils s'étaient vus, elle avait neuf ans, aimait encore rouler dans l'herbe et préférer lire que de penser à embrasser des garçons … D'ailleurs à ce propos, Tyler venait de lui poser la question qui vraiment … n'avait pas de réponses. Parce que franchement, la vie amoureuse de Désirée aurait pu nettement concurrencer n'importe quel roman à l'eau de rose tellement cela avait été du grand n'importe quoi depuis ses seize ans. Mais ça c'était calmé depuis quelques temps … Depuis qu'elle était à Lima en fait …

"Monsieur Cravy oh mon dieu … est-ce que j'ai une tête à avoir un Monsieur Cravy dans ma vie ? Non … Il n'y a personne … Enfin si, bref, c'est compliqué et il est HORS de question que j'en parle avec toi. Ce serait juste trop … trop bizarre."

Déjà qu'il fallait qu'elle soit ivre pour se confier à Emma alors … Ce n'était pas à Tyler qu'elle allait parler d'As… de personne.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Jeu 10 Mar - 15:05

"Une énorme quoi ?"

Dit-il en éclatant de rire quand elle se pelota le soutient gorge sans gêne. Désirée était décidément une fille à part, avec un franc parlé qui pourrait en désarçonner plus d'un. Mais il se doutait bien que les aspirations de la jeune femme allait plus loin qu'un appartement avec baies vitrées devant Time Square, un mari rangé et des bambins à têtes blondes. Désirée était un ovni que les préoccupations primaires des femmes trentenaires ne semblait pas toucher. Pourtant, la logique aurait voulu que, étant adoptée, elle cherche à tout prix à créer la stabilité d'une famille, qu'elle cherche un mari qui ne l'abandonnerait pas lui aussi. Mais sur ce point, elle devait aussi étrange que lui, et il était bien mal placé pour lui faire une quelconque remarque. 34 ans, célibataire, la simple idée de se faire passer la bague au doigt lui donnait envie de prendre le premier avion pour la Patagonie. Pourquoi ? Aucune idée, il devait sans doute vivre une crise le la quarantaine précoce, il voulait rester "jeune" et ne pas franchir la barrière si mince qui sépare les adultes des vieux cons.

"Uniquement parce que je te laissais gagner !"

Levant les yeux au ciel, il devait rétablir un semblant de vérité qui n'en était pas, perdre devant une fille et puis quoi encore ! Bref, qu'elle lui saute dessus au lycée n'était pas une très bonne idée, ils n'avaient ni la même tronche, ni le même nom, il était peu probable qu'une personne passant par là prenne ce geste comme une embrassade entre frère et sœur. Et Tyler n'avait définitivement pas besoin d'une nouvelle aventure au boulot, ni des problème que ça engendre.

"Tu veux dire que je vais devoir venir chez toi les vendredi soir et ressortir mon vieux tome de Carroll ? >retenant un rire< Enfin ! Ça ne m'étonne pas trop, en plus, je sais pas si tu t'en souviens, mais t'arrêtais pas de me gonfler pour que j'écrive les histoires interminables et sans queue ni tête que tu déblatérais à longueur de journée ! C'était trop mignon…
Du coup t'es sur un projet de bouquin ?"


Son rêve à lui c'était… aucune idée, il en avait eu tellement qui ne s'étaient jamais réalisés, qu'il s'en était retrouvé blasé à force. Il ne pouvait qu'hausser les épaules intérieurement (je vous jure que c'est possible !) en terminant son mug de café bien noir, tout en continuant à lorgner la jeune femme d'un œil attentif. Quand il s'agissait de parler de sa vie privée, la demoiselle était bien moins bavarde, elle lui avait quand même plus ou moins donné un élément de réponse.

"D'accord d'accord, j'insiste pas ! Mais je le saurais tôt ou tard !"

Un sourire coquin traversa ses lèvres, Mister Cravy, ou quelque soit ton nom, tu n'allais pas pouvoir rester dans l'ombre très longtemps ! Reposant sa tasse sur un meuble plus loin, il loucha un instant sur la pendule au mur, une légère grimace parcourant son visage. Mince, il se faisait tard, et il n'avait pas installé ses affiche promotionnel du club d'audio, et il n'avait pas rangé le bordel des auditions de cet après midi. Or demain il commençait à 8h…… Mieux valait régler ça ce soir. Surtout que son frigo ne renfermait qu'un demi pot de moutarde et un reste de yaourt, il fallait donc passer par la case supermarché…. Awesome. La perspective de cette soirée le réjouissait d'avance.

"Bon miss, j'adorerais rester à parler du bon vieux temps avec toi, mais ces affiches ne vont définitivement pas s'épingler toutes seules, et il faut que je repasse dans ma classe avant de filer. On se voit demain ?"

Récupérant un bout de papier de la pile qu'il tenait dans ses bras, il crayonna quelques signes avant de lui tendre ce qui semblait être son numéro de téléphone.

"Tiens ! Mais t'avise pas de m'appeler les dimanches matins ou je t'étrangle."

Sur ces belles paroles, il récupéra dans un équilibre précaire le reste des affaires qu'il avait posé un peu n'importe où, adressant un petit signe de main à Désirée avant de quitter la salle. Le lycée semblait absolument désert, c'était à se demander s'il ne restait pas que lui et Désirée dans l'enceinte. Et les mecs du ménage alors ! Quelle bande de feignasse… Mais de toute évidence il se trompait largement puisque, une fois arrivé devant sa salle, quelqu'un sembla lui barrer le passage. Relevant la tête vers l'homme, il se racla la gorge comme pour lui signaler qu'il dérangeait.

"Excusez moi, je peux rentrer ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   Mar 22 Mar - 19:37



Suite du RP ICI
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 04. Tea for one (Tyler & Ashton)   

Revenir en haut Aller en bas
 

04. Tea for one (Tyler & Ashton)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-