Choriste du mois


Partagez | 
 

 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Dim 30 Jan - 22:02



Lorsque son réveil sonna ce dimanche matin-là, contrairement à ses habitudes, Désirée rejeta aussitôt sa couverture et sauta (oui sauta, vous bien lu) de son lit, direction la salle de bain. Au passage, la blonde alluma sa radio le sourire aux lèvres, sourire qui s'agrandit en entendant une de ses chansons préférés sortir du poste. Et c'est donc en dansant dans sa chambre, qu'elle se brossa les dents. Oui, Désirée était de ce genre de personne qui était totalement incapable de rester devant son miroir bien tranquillement pendant qu'elle se brossait les dents, mais rien à faire, elle adorait cette chanson, elle avait bien l'intention de s'éclater. Et c'est en faisant le moonwalk, bah oui sur du parquet tout était plus facile, qu'elle retourna dans sa salle de bain, pour se rincer la bouche.

Mais pourquoi est-ce que la blonde était d'aussi bonne humeur ? Oh pour trois fois rien, les cours venaient à peine de reprendre que Désirée avait déjà une bonne raison de se réjouir, et cette bonne raison se nommait Tyler. Si le petit-plus-si-petit-que-ça-maintenant Tyler Monroe était désormais professeur à McKinley et qui, bien évidemment, resterait toujours son grand frère préféré, ou plutôt son ex grand frère préféré .. Hmmm … La vie de Désirée était un peu beaucoup compliquée. Mais pas les dimanches, se dit-elle en s'habillant. Enfin, en "s'habillant", la blonde ne voyait vraiment pas pourquoi et surtout pour qui elle devait faire un effort le dimanche, SURTOUT dans son propre appartement. Bon, elle prit tout de même la peine de mettre des sous vêtements, avant d'enfiler un t-shirt aux couleurs d'Iron Maiden qui lui arrivait au niveau des cuisses et des bas noirs. Pas de brossage de cheveux, pas besoin de toute façon …

Et c'est toujours en sautillant que Désirée passa dans son salon/cuisine. Elle manqua de marcher sur quelques livres comme à chaque fois qu'elle traversait son appartement (hmmm rangement quand tu ne nous tiens pas) avant d'ouvrir le réfrigérateur. Génial des muffins, la jeune femme n'était vraiment pas très difficile le dimanche, pour la simple raison qu'elle avait la flemme totale de faire la cuisine … Déjà qu'elle s'était levée AVANT quinze heures, cela relevait presque du miracle. Et en bonne geek qu'elle était … euh en tant que "professeur", Désirée alla chercher son ordinateur portable dans sa chambre et revint s'installer confortablement dans son canapé.
Elle avait encore un roman à finir, des cours à préparer et accessoirement des cours à corriger … Mais ça, c'était uniquement si elle était motivée … Hors on était dimanche … Rhoo et puis tant pis, les élèves n'avaient qu'à se plaindre, Désirée leur jetterai un regard condescendant avant de faire cours. (Bah oui, il fallait bien qu'être professeur comporte quelques avantages … quand même) Oui, elle n'avait qu'à mettre du Queen à fond et à écrire…

Juste à ce moment précis, on sonna à la porte. Désirée posa son portable, un air intrigué sur le visage. Okay, okay, stop. Qui pouvait bien lui rendre visite un dimanche MATIN ? Un dangereux psychopathe ? Non … (Au cas où, elle n'avait qu'à hurler très fort et puis voilà). Un ami ? … Désirée se retint d'éclater de rire : mais oui bien sûr … Bon, un seul moyen d'en avoir le coeur net, sur ce, Désirée franchit l'incommensurable distance entre son canapé et la porte d'entrée (si, si, je vous assure …) la jeune femme ouvrir cette dernière pour tomber sur … Ashton.




What
The
ACTUAL
Fuck ?
...
Qu… quoi … HEIN ? Que faisait-il devant sa porte d'entrée ? Un dimanche matin ? Et comment avait-il su où est-ce qu'elle habitait ? Que faisait-il devant sa porte d'entrée ? Est-ce que c'était vraiment un cadeau entre ses mains ET que faisait-il devant sa porte d'entrée ?


"Ashton ! … Qu'est-ce que tu fabriques ici ?"

Alors qu'elle lui posait cette question, Désirée se rendit compte de sa "tenue". Et soudain, son t-shirt lui paraissait petit … Très petit. Elle se maudit intérieurement avant de s'éclaircir la gorge et de se reprendre.

"Euh je veux dire … Bonjour, entre je t'en prie." Ceci étant dit, Désirée se colla contre la porte, histoire de le laisser passer, se demandant comment cette situation pouvait tourner à son avantage. Parce qu'Ashton Kinney dans son appartement ce n'était définitivement PAS une bonne chose.


Dernière édition par Désirée Cravy le Lun 21 Mar - 19:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Ven 4 Fév - 13:57




Le dimanche était sans aucun doute le jour de la semaine qu’Ashton préférait. En effet, comme toute les semaines, le dimanche il ouvrait les yeux dans son lit, à se demander ce qu’il pourrait bien faire de sa journée. Bien sur, tout ce qui avait un rapport avec les jours et le lycée en général était à bannir, car comme tout dimanche qui se respecte, ça devait être une journée pour lui, sans problème ni déprime, ce qui il en était sur, arriverai si il mettait son nez sur les copies des derniers examens de ses élèves. Il fallait donc qu’il trouve une autre occupation, quelque chose qui lui donnerai envie de se lever, et d’attaquer cette magnifique journée.

Ce matin la, Ashton était resté dans son lit, à regardé le plafond de sa chambre en attendant une illumination, quelque chose qui le motiverai, et c’est après presque une heure, il finit par virer la couette de son corps, et mit alors un pied en dehors de son lit, pour se diriger vers la salle de bain. Car peu importe ce qu’il comptait faire de sa journée, une douche serai essentielle alors autant gagner du temps. Une fois le corps sous l’eau brûlante, Ashton eu une illumination. Ça y est, il savait quoi faire de sa journée… Il sortit alors de la cabine et de la salle de bain embuée, une serviette autour de la taille pour ne pas effrayer ses voisins d’en face en arrivant dans son salon, ayant de grande baies vitrées.

Il y a quelques jours, c’était noël, l’une des fêtes les plus appréciées d’Ashton, et il avait fait des cadeaux pour tous ceux qui était dans son cœur. Il avait acheté à son oncle de quoi lui faire plaisir, en lui offrant quelque chose de typiquement anglais. À son père, un week end à Paris dans un des plus grand hôtel, et le tour était joué. Pour Alex et Allyson, il avait eu un peu plus de mal, mais il avait quand même réussi à trouver. Par contre, il voulait aussi offrir un cadeau à Désirée, la femme pour qui il avait un énorme faible, et qui n’était que l’une de ses amies. Il avait eu du mal à trouvé un cadeau digne de ce nom, mais un soir, il eu une illumination.

Jamais Ashton Kinney n’était resté autant de temps sur un ordinateur de sa vie. Certes, il y allait de temps en temps, afin d’aller sur son Twitter, et envoyer des mails, mais sinon, jamais. Et la, il y avait passé des heures afin de trouvé le cadeau de Désirée. Il finit par trouver exactement ce qu’il cherchait, mais le prix était vraiment, mais alors vraiment très élevé. Il se rabattit donc sur le même cadeau, mais un peu moins exceptionnel, bien que le prix restait quand même cru… Mais rien n’est trop beau pour la femme que l’on aime non ? Bref, Ashton était à ce moment la devenu le bel acquéreur des fleurs du mal, de Baudelaire.

Il savait que Baudelaire était l’un des auteurs préférés de la belle blonde, et Ashton avait dans l’idée de lui offrir la première édition de cette œuvre, mais soyons réaliste, Ashton ne roulait pas sur l’or… Débourser des millions pour un roman, il n’était quand même pas inconscient. Mais bon, l’œuvre qu’il avait acquit faisait partie des dix premières, c’était déjà pas si mal. Alors voila ce qu’il avait prévu pour cette journée : apporter son cadeau à Désirée. Mais il y avait un hic : ou habitait la jolie blonde ?

Il ne la connaissait pas assez pour savoir où elle habitait, mais en tout cas, l’impossible n’est pas Ash… Il avait réussi à avoir l’adresse de Désirée au lycée, par nul autre que le principal Figgins. En même temps rien de plus facile. En lui promettant d’assurer quelques heures de colles bénévolement, Figgins a tout de suite fait en sorte qu’un papier atterrisse comme par hasard dans la poche d’Ashton. Ce qu’il allait en faire ? Ça l’importait peu à vrai dire, du moment que tous les deux y trouvait leur compte. Comme quoi, l’argent fait beaucoup de chose dans ce monde.

Toujours est t’il qu’Ashton était maintenant parti en voiture, habillé avec une chemise blanche, un veston noir, et un jean noir qui lui collait pas mal à la peau. Avec un peu de Bleu de Chanel en guise de parfum, il se mit alors au volant de sa Chevrolet direction l’appartement de Désirée. Il regarda l’adresse sur le papier, avant de le mettre dans la boite à gant, et allumer la radio afin d’y mettre un cd qu’il adorait, et de profiter qu’il était seul pour chanter sans se retenir. Mais il dut arrêter de chanter après un quart d’heure, le temps d’arriver devant sa porte. Il se gara, prit son cadeau dans ses mains, puis alla jusqu’à la porte. Son cœur battait la chamade, il ne savait pas du tout si elle était la, ou si elle allait aimer son cadeau.

Après quelques secondes, la porte s’ouvrit afin de dévoiler ce que jamais il n’avait oser imaginer pour le moment : Désirée en sous vêtement. Tout à coup, les yeux d’Ashton avait doublé de volume, s’étant écarquillés comme jamais. Bon d’accord, Elle portait quand même un t-shirt, mais il avait une belle vue sur ses cuisses… Bien sur, étant un gentleman (du moins il essaye… héritage familial !) Il détourna vite le regard pour la regarder dans les yeux. Il sourit , légèrement gêné, essayant d’ôter ses images de sa tête, et essayant aussi de ne pas laisser ses joues s’empourprer.

« - Je… euh… Bonjour… »

La jeune femme lui demanda ce qu’il faisait ici, mais alors qu’il allait se justifier, elle se rattrapa, et lui permit alors d’entrer. Il sourit, puis entra afin de ne plus avoir à être tenté par ses jambes, avant de se retourner, et de reprendre la parole.

« - A vrai dire, je suis ici pour te donner un… cadeau de noel… en retard…  »

Il lui tendit alors le livre, enroulé dans un ruban, et recouvert d’un très fin papier cadeau. Bon ok, ce n’était pas lui qui l’avait fait, mais en même temps, il préférait que ça soit joli plutôt que mis dans un vulgaire sac en plastique. Il mit alors ses bras derrière son dos, en attendant la réaction de Désirée.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Sam 5 Fév - 22:40

Oh mon dieu, se dit Désirée en refermant la porte derrière le professeur de biologie. Et même : Oh My Ashton Kinney. Ce n'était vraiment PAS une bonne idée qu'il soit là, mais alors pas une bonne idée du tout. Evidemment est-ce qu'elle allait lui dire ? Non … Non … Bien sûr que non, ouvrons lui grand la porte et faisons comme si de rien était ! C'est donc avec un petit sourire crispé que la blonde se tourna vers lui et … Elle eut la confirmation que ce n'était vraiment PAS une bonne idée. Pourquoi ? Parce que s'il y avait bien quelque chose qu'elle n'avait PAS fait pendant les vacances, c'était rouvrir le dossier Ashton Kinney. Elle avait juste promis à Emma de n'en parler à personne, mais elle ne s'était pas repenchée sur le sujet. En même temps, il y avait eu les vacances, elle était retournée chez elle pendant la première semaine, puis s'était enfermée dans son appartement la deuxième semaine. Il y avait ensuite eut la rentrée, Tyler et … voilà. Donc même pas une seule seconde pour penser à Ashton.

Donc … Elle n'était pas du tout près à le voir. Enfin, elle aurait préféré le voir au lycée … Pas dans sa zone de confort personnel où elle était plus que vulnérable, comprenez un peu beaucoup … non en fait pas beaucoup vêtue. Et dire qu'en temps normal, Désirée se disait qu'elle faisait des efforts là son t-shirt lui paraissait mi-nus-cule. Le fait qu'elle porte des bas n'arrangeait rien … mais alors absolument rien. Elle aurait pu filer dans sa chambre et aller au moins enfiler un pantalon, oui, il suffisait juste de dire à Ashton de s'installer sur le canapé … Simple, non ? … Non ? Non, vu que la jeune femme ne dit rien et préféra le laisser prendre la parole. (De toute façon au point où elle en était). Et Désirée avait vu juste, le cadeau était bien pour elle … Aïe … Elle le prit d'une main hésitante. Aïe … Pour le coup, Désirée se sentait mal …


"Je … C'est très très gênant … Je n'ai pas cadeau pour toi. Enfin je veux dire … Je ne m'attendais pas du tout à en recevoir cette année, non mais que ton intention ne me fasse pas plaisir non … loin de là … mais … Je crois que je vais juste l'ouvrir et me taire."

Elle se mordit la langue, oui vraiment histoire de ne pas se rendre plus ridicule qu'elle ne l'était déjà et commença à défaire le papier cadeau. Un livre, c'était forcément un livre. On lui offrait TOUJOURS des livres, elle était professeur de littérature donc évidemment cela ne pouvait que lui plaire (il suffisait de voir le nombre conséquent de livre qui transît dans son appartement). Maintenant il s'agissait juste de savoir ce qu'il avait cho… Désirée fut plus qu'intrigué par la couverture, pas d'indication. Okay … Première étape : sentir le livre, bizarre mais au moins elle en aurait le coeur net. Et elle se retint de grogner : wow ! ça c'était du livre … Désirée l'ouvrit avec la plus infime précaution et elle tomba de haut en voyant le titre … Et la date d'édition. Oh mon Dieu … Oh mon Dieu … Elle leva la tête vers Ashton avant de reporter son attention sur le livre. Ce n'était PAS possible. Elle tourna les pages, cherchant ses vers préférés. Je suis le roi d'un pays pluvieux, riche, mais impuissant … Désirée murmurait les vers qu'elle connaissait par coeur et son visage s'illuminait et un grand sourire se dessinait petit à petit sur ses lèvres. Oui, oui, c'était bien l'une des premières copies des Fleurs du Mal qu'elle avait entre les mains. Absolument rien à voir avec les éditions à quelques dollars qui traînaient sur sa commode. Elle ferma le livre et se tourna vers Ashton.

"Je ne sais vraiment pas quoi dire … Enfin si merci et … oh mon dieu je crois que je vais hyperventiler."

Tout en disant cela, elle s'éventa d'une main. Désirée n'exagérait pas, est-ce qu'il se rendait compte du genre de cadeau qu'il venait de lui faire ? Il avait dû payer ça une fortune et en plus cela voulait dire qu'il se souvenait que Baudelaire était son deuxième auteur préféré et que ce recueil de poème en particulier était également l'un de ses préférés. Wow … Trop d'émotions d'un coup. C'est pour ça que Désirée préféré tout oublier : le fait qu'elle craquait un peu trop pour lui, qu'elle n'était pas très habillée … Tout ! Pour se jeter sur Ashton.
Oui, avec un grand sourire aux lèvres.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Jeu 10 Fév - 22:48


À peine était t’il arrivé dans l’appartement de la jolie blonde, Ashton s’empressa de regarder les murs de sa maison, ainsi que les meubles, les tableaux, et tout ce qui faisait de cet appartement celui de Désirée. Bon d’accord, ce n’était pas non plus pour admirer la décoration de l’appartement, mais bon… c’était plus pour ne pas que les joues du professeur de biologie ne virent au rouge écrevisse, tout ça à cause de la tenue de Désirée, et du fait que cette dite tenue dévoilait ses jambes… Quel homme normalement constitué ne regarderai pas ? Résiste Ashton… résiste !!

Pauvre Ashton… Il ne s’attendait pas à la voir comme ça, et bien qu’intérieurement ça ne lui déplaise pas, il devait quand même se comporter en tant que gentleman avec elle… Mais le fait est qu’il était déjà dans un état plus que critique, et qu’il sentait très bien que ses joues s’empourpraient. Mais tant pis, maintenant que c’était fait… Il souffla un grand coup, et regarda Désirée ouvrir son cadeau de noël. Il guettait la moindre de ses réactions, que ce soit un sourire, des yeux étonnés, ou même une larmes… Bon d’accord, j’arrête…

Avant même que Désirée ouvre le cadeau, elle s’excusa de ne pas avoir prévu de cadeau pour Ashton, ne s’attendant pas du tout à recevoir des cadeaux cette année. Et bien… au moins Ashton l’avait surprise, après, il reste à savoir si c’était dans le bon sens ou pas… peut être qu’elle serai déçue après coup ? Bref, elle le regarda, et fini par se taire, afin d’ouvrir le paquet qu’elle avait entre les mains. Une fois le livre découvert de son papier d’emballage, et la, Ashton arqua un sourcil quand il vit la réaction de Désirée. Il rêvait ou elle sentait le livre ? Bon, après tout, il n’y connaissait rien, donc laissons faire l’experte…

Il la laissa faire et se demanda alors ce que tout ça voulait dire : elle aimait le cadeau ? Ou pas ? Il ne savait vraiment pas et plus les secondes défilaient, plus le doute montait en flèche en lui. Bon signe, Désirée finit par porter un regard vers Ashton, mais ce fut de courte durée, son attention fut rapidement reportée au livre. Le cadeau semblait lui plaire, il arrivait à voir un large sourire se dessiner sur son visage, et ses yeux pétillants, comme ceux d’une petite fille devant un cadeau qu’elle attendait depuis longtemps. À un détail prêt, Désirée ne ‘attendait sûrement pas à recevoir ce cadeau.

Elle se mit alors à murmurer des paroles, sûrement des vers du bouquin, mais en tout cas, Ashton était content de l’effet qu’il avait fait, et se délectait de la moindre expression de la belle blonde. Après quelques minutes, elle finit par reprendre la parole. Selon ses dires, elle ne savait pas quoi dire, mais était vraiment touchée, et l’avait remercié. Il lui sourit, et se passa la main dans les cheveux, puis dans le cou. Il était plus que stressé, mais savoir qu’elle aimait son cadeau lui avait vraiment enlevé un poids.

« - Je suis ravi que ça te plaise. J’ai eu du mal à trouvé un cadeau à vrai dire… »

Bon, c’est vrai qu’il avait fait un maximum de magasin avant d’avoir une illumination, et de trouvé quelque chose de potable.

« - Mais je me suis rappeler que la première fois qu’on a passé la journée ensemble, tu m’avais dit que tes auteurs préférés était Poe et Baudelaire… Je ne connais pas Poe, mais en revanche, j’ai trouvé ça… »

Et à ce moment la, il se passa quelques choses qui surprit beaucoup Ashton, mais il n’allait pas s’en plaindre… En effet, sûrement par un élan de joie, elle lui sauta dessus. Sur le moment, Ashton n’eu même pas le temps de réfléchir qu’il l’avait dans les bras. Mon dieu… mon dieu… Il n’en revenait pas, et pourtant, c’était la première fois qu’il était aussi proche d’elle. En tout cas, il en profita pour mettre sa tête au niveau de celle de la jeune femme, la baissant un peu pour qu’elle soit a peu près à la même hauteur que celle de la demoiselle, et huma alors le doux parfum qu’elle dégageait. Il posa par la suite ses mains sur son dos, afin de la tenir quand même prêt de lui encore quelques temps. Il ferma les yeux, et n’avait plus qu’une envie : ne plus se séparé de ce corps qu’il serrait…

Mais la réalité le reprit assez rapidement, et c’est alors que, tout gêné, il se décolla d’elle, et fit quelques pas pour se retrouvé un peu plus loin, et marcha afin de se rendre dans le salon… Non pas que l’étreinte lui ai déplu, bien au contraire, mais il ne voulait pas trop embêter Désirée. Après tout, la tenir de longue minutes dans ses bras en se délectant de son odeur n’allait sûrement pas lui plaire… N’était-ce pas elle qui avait dit : Juste ami ? Il voulait toujours la conquérir, ne revez pas, mais en aucun cas paraître lourd…

« - C’est ... c'est donc la que tu habite… intéressant, j’imaginais pas du tout ça comme ça… »

Oui bon… il était un peu en panique, alors pour les phrases cohérente, on repassera…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Ven 11 Fév - 21:08

Désirée l'avait encore fait. Mais si, le truc, CE truc qu'elle s'était jurée d'arrêter de faire : agir avant de réfléchir. Et pourtant, elle n'avait pas pu s'empêcher de sauter dans les bras d'Ashton. Non mais est-ce qu'il se rendait compte de ce qu'il venait de lui offrir ? Pour quelqu'un comme Désirée, c'était encore mieux qu'une demande en mariage (OUI ! oui Baudelaire valait bien quelques sacrifices personnels) ou un gâteau au chocolat … Et c'était pour dire à quel point Aston venait de placer la barre haut. Très haut même. Bref, s'il y avait bien une chose à laquelle la blonde n'était pas préparée, c'était de se retrouver aussi proche de lui. Et par le regard qu'ils échangèrent, Désirée sut qu'il pensait exactement la même chose qu'elle : beaucoup trop proches. Mais elle n'était pas décidée à bouger, surtout pas en sentant les mains d'Ashton dans son dos … Non, elle n'avait franchement pas envie de bouger, surtout que ce n'était pas une sensation désagréable et c'est presque timidement qu'elle posa se mains sur son cou tandis qu'il rouvrait les yeux.
Et wow … S'il y avait bien quelque chose que Désirée ne savait pas faire, c'était regarder les gens droits dans les yeux. Les gens qu'elle appréciait vraiment, c'était juste … trop pour elle ? Elle ne savait pas pourquoi mais d'aussi loin qu'elle s'en souvienne, elle n'avait jamais réussi à soutenir son regard face à quelqu'un de vraiment important. Attendez une seconde, stop ! Est-ce que ça voulait dire qu'Ashton était important pour elle ? Après un café et quelques confidences échangées ? Hein ?

Et Désirée fut encore plus qu'étonnée lorsqu'elle constata qu'il l'avait lâchée. C'était sûrement pour le mieux parce qu'elle ne pouvait vraiment pas garantir de ce qui ce serait passé par la suite. Oui, se dit-elle en levant les yeux vers Ashton et en se passant une main dans les cheveux, c'était mieux ainsi. Elle sourit en voyant les efforts qu'il faisait pour détendre l'atmosphère. Juste amis, c'était elle qui l'avait dit elle-même, alors il fallait qu'elle respecte les propres règles qu'elle s'imposait, sinon ...


"Hmm … Oui, c'est ici que j'habite. Euh … mets toi à l'aise pendant que je vais enfiler quelque chose de beaucoup moins confortable et surtout, ranger mon cadeau."

Sur ce, elle lui lança un clin d'oeil avant de filer dans sa chambre le plus rapidement possible. Désirée déposa le livre sur sa commode et son sourire s'agrandit. Ce livre allait très vite, très très très vite même, devenir son livre fétiche : c'est-à-dire qu'elle l'aurait tout le temps dans son sac, passerait son temps à y relire les poèmes encore et encore … Désirée se retint de sauter de joie sur son lit. Non, elle était venue là pour se changer, elle enfila donc le premier jean qu'elle trouva dans son placard, mit un soutien gorge (franchement … heureusement qu'Ashton était mignon), un débardeur blanc avant de se saisir de sa brosse pour se peigner les cheveux.
Pfff … mais qu'est-ce qu'elle faisait là, hein ? Qu'est-ce qu'elle faisait là ? Il y avait un homme, MIGNON, non oubliez ça … il y avait un homme à croquer dans son salon, il lui avait clairement dit qu'il l'appréciait beaucoup, il venait de lui offrir un superbe cadeau et elle … non … rien ! Pfff … Franchement qu'est-ce qu'elle faisait ? Elle contempla son propre reflet en se posant la question. Elle ne savait pas encore si elle pouvait faire confiance à Ashton, parce que dans le fond, et comme elle l'avait si bien dit à Emma, Désirée Cravy n'était qu'une grosse trouillarde avec de sérieux problèmes de confiance en soi résultant des années où elle avait baladé de famille d'accueil en famille d'accueil. Est-ce qu'elle pouvait faire confiance à Ashton ? Désirée observait son propre reflet, attendant un signe, quelque chose, n'importe quoi ! Elle finit par laisser tomber au bout de quelques minutes et retourna dans le salon pour retrouver Ashton, assis sur son canapé. Elle s'assit à son tour, prenant soin de mettre une certaine distance entre eux.


"Alors … tu veux boire quelque chose ? Du thé ? Du jus d'orange ? Le seul truc fort que j'ai c'est de la vodka, étant donné que je n'aime pas la bière. Mais quelque chose me dit que tu ne vas pas en vouloir … En tout cas pas si tôt le matin."

Désirée ponctua sa phrase par un rire, redevenant peu à peu elle-même. C'est vrai, ça, elle était dans son propre appartement, hors de question qu'il la fasse se sentir coupable. Aussi, elle reprit ses bonnes vieilles habitudes, qui tout d'abord se résumait à s'asseoir en tailleurs dans son canapé. Pas pratique pour regarder la télévision mais très pratique pour lire. Elle rangea les quelques mèches qui tombaient devant les yeux avant de poursuivre :

"Je suis vraiment désolée de ne t'avoir rien acheté … C'est juste un truc chez moi, je n'achète de cadeaux de Noël à personne et les gens que je connais savent très bien qu'il ne fait pas m'en offrir. Je veux dire … Enfin Noël ce n'est pas un truc pour moi ! La preuve : je n'ai même pas acheté de cadeaux pour Emma ou pour Tyler alors …"

Ce n'était pas de l'égoïsme ou que ce soit, elle ne croyait tout simplement pas en la magie de Noël. Triste à dire mais elle qui arrivait si facilement à plonger dans un roman n'accrochait pas du tout avec la croyance populaire.

"Bref, j'arrête de parler, et toi tes vacances ?"

Une simple conversation, elle pouvait le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Dim 27 Fév - 22:55


Ashton et Désirée… C’était une chose qu’il avait imaginer plus d’une dizaine de fois dans sa tête… Vous le prenez pour un fou ? Vous pouvez… Madame Désirée Kinney… Monsieur et Madame Kinney… BREF ! Ashton, calme toi un peu, d’autant plus que pour le moment, il n’y a rien du tout entre vous… Et même je dirai : plus que rien du tout… Le néant total… Il est vrai qu’Ashton avait rêvé de quelques chose dans le genre il y a quelques jours, à savoir leur deux noms sur une boite à lettre devant leur grande maison… Ashton lui apportant le petit déjeuner au lit le dimanche matin, lui donnant un doux baiser, et se laissant allez…

Pour en revenir à nos moutons, Ashton était un grand rêveur, et il n’était pas vraiment conscient de ce qu’il ressentait, mis a part que c’était plus que de la simple amitié. Il ne se rendait même pas compte non plus qu’en venant chez Désirée, il la verrait en petite tenue, et en plus, il l’aurai serrer contre lui. Il n’en revenait toujours pas d’ailleurs, il l’avait serrer dans ses bras !! Il avait eu son corps contre le sien, et avait même posé ses mains dans son dos !! Non mais vous vous en rendez compte ? Pour lui, c’était Noël, son anniversaire, et le superbowl en même temps !!

Le contact fut bref, mais ça lui parut être une éternité. Mais bon, il savait très bien que sa résistance avait des limites, et que si il ne se décollait pas de ce corps plus que ravissant, les barrières s’effondrerai, et aurait laisser à Désirée un Ashton complètement hors de contrôle… Il avait donc écarté le corps de la professeur de littérature du sien, commençant à marcher en vue de laisser quelques mètres entre eux. Une sorte de… distance de sécurité ? C’était un peu ça oui… Il lui avait donc demandé si c’était ici qu’elle habitait. En même temps… une femme à moitié nue dans un appartement, il y avait de grande chance qu’il soit à elle…

« - C’est charmant »

Il fit le tour du salon, et commença à regarder tout ce qui se trouvait sur les meubles, sur les cadres photos, et les livres qui traînaient un peu partout… Bref, il fallait faire autre chose que regarder les jambes de la femme en face de lui. Elle lui dit de se mettre à l’aise alors qu’elle allait mettre quelque chose de plus… habillé, et Ashton ne s’empêcha pas de grimacer intérieurement. Bah oui ! Elle allait s’habillait, ce n’était plus drôle la… Mais c’était mieux, au moins, il ne sera plus fasciner par son corps… Il lui sourit avant de ne plus la voir, et c’est à ce moment la qu’il se mit à respirer très fort, en fermant les yeux. Wow ! C’était juste impossible !

Une fois dans le salon de Désirée, Ashton retira sa veste, ce qui fit qu’il ne resta qu’en chemise blanche et jean moulant noir. Il enleva les premiers boutons, histoire de paraître irrésistible aux yeux de Désirée, et se mit alors à regarder de plus prêt ce qui se trouvait sur les meubles de la demoiselle. Il n’osa pas non plus fouiller, mais en tout cas, il se délectait des moindres petits détails qu’il apprenait sur elle. Une fois qu’elle fut redescendue, elle lui proposa à boire, chose qu’il refusa poliment en lui souriant. Elle paraissait vraiment genée de ne pas lui avoir fait de cadeau, et Ashton finit par rire en l’écoutant.

« - Ne t‘en fait pas, tu n‘avais pas besoin de me faire de cadeau, et puis… Je pense que je n‘ai besoin de rien »

Par la suite, tout les deux sur le canapé, mais ayant une distance entre eux, elle lui demanda comment s’était passé ses vacances. À ces mots, il fut alors prit d’une sorte de frénésie, et ne pouvait plus s’arrêter de parler. Il lui raconta le périple qu’il avait fait afin de trouver les cadeaux des membres de sa famille juste avant la petite fête organisée par son père, le fait aussi qu’il avait corriger des copies, et surtout le fait qu’il avait regardé la télé au lit, et surtout, il avait eu le temps de se refaire tous les films de Tim Burton. En parlant de ce réalisateur de génie, il n’arrivait plus à s’arrêter. Mais ce n’est pas ce qu’il y avait de plus inquiétant…

Le problème, c’est que pendant qu’il racontait ce qu’il avait penser en regardant pour la énième fois Sweeney Todd, il ne s’était même pas rendu compte qu’il s’était vraiment rapprocher de Désirée… Mais vraiment beaucoup ! Tellement que leur jambes commençait à se toucher… En s’en rendant compte, Ashton arrêta de parler, afin de regarder ce qu’il était en train de toucher. Il aurait voulu se séparer d’elle, mais la vérité, c’est qu’il n’en avait pas tellement envie. Tant pis, après tous, ce n’était qu’un petit contact sans intérêt…

« - hum… Et sinon toi, comment se sont passées tes vacances ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Lun 28 Fév - 23:20

Discuter. Une simple conversation. Désirée pouvait le faire. Elle avait juste à … à l'écouter parler et pour le moment tout irait bien. Et elle eut un sourire en constatant qu'ils avaient un point commun : ils ne pouvaient pas s'empêcher de parler lorsque le sujet les passionnait. Elle se retint de rire lorsqu'il lui conta ses mésaventures au centre commercial (quoi ? avait-elle trouvé quelqu'un de pire qu'elle ? c'était impossible ) et le sourire de la jeune femme s'agrandit lorsqu'elle l'écouta parler de Tim Burton. Pas de doute … Ashton était un vrai fan. Et il était juste trop sexy assis sur son canapé à lui parler d'un de ses cinéastes préférés. Non, se dit intérieurement la professeur de littérature, comment voulait-elle que ça fonctionne si elle n'y mettait pas du sien ? Bon, il était vrai qu'il ne rendait pas les choses faciles, mais alors pas du tout facile, mais il fallait tout de même qu'elle oppose un minimum de résistance … Sa fierté personnelle était en jeu. Aussi, Désirée s'éclaircit la gorge avant de parler à son tour.

"Je crois que toi et moi on va très bien s'entendre. J'adore Tim Burton, et son Alice aux Pays des Merveilles … je crois qu'on peut dire que vu le nombre de fois que je l'ai vu … je connais le film par coeur ! Et mes vacances …"

Elle eut un regard dans le vide avant d'avoir un petit rire. Fallait-il vraiment être honnête avec lui et mentir ? A quoi est-ce qu'il s'attendait franchement ? Que Désirée lui dise qu'elle avait passé de superbes vacances dans la villa de l'un de ses amis d'enfance et qu'elle avait passé son temps à boire et à parader en talons aiguilles tout en refusant les avances de chaque homme qui avait bien pu croiser sa route ? Non … ce n'était vraiment pas ce qui c'était passé, et si Ashton s'imaginait que sa vie était cent pour cent glamour jusqu'au bout des ongles … Il se trompait lourdement, Désirée aimait bien traîner chez elle dans des t-shirts ou des chemises trois fois trop grands pour elle, jouer à Guitar Hero et manger tout ce qui lui passait sous les mains avec ses doigts alors … Mais de toute façon, ce n'était pas comme si elle essayait de l'impressionner, hein ?

"Franchement, à part : lire, écrire, dormir, manger, écrire et écrire … je n'ai rien fait de productif. Je suis retournée dans ma famille la première semaine à San Francisco et ça m'a fait du bien de revoir mes parents … Ensuite je suis revenue ici et aussi étonnant que cela puisse paraître, j'ai passé la soirée de Noël avec Chris et …"

Désirée s'apprêtait à lui raconter l'agréable soirée qu'elle avait passé chez la brune, à même lui dire qu'elle aurait dû adresser la parole à Chris beaucoup plus tôt mais à cet instant précis, son regard se baissa pour se poser sur leur jambes qui étaient en contact et ce ne fut que là qu'elle réalisa à quel point ils étaient proches, tellement proches que la main d'Ashton était sur sa cuisse et la sienne sur son genoux. Apparemment, il n'y avait pas qu'Ashton qui s'était rapproché, elle aussi … Pourtant, Désirée ne se souvenait pas vraiment avoir bougé, à vrai dire, elle ne s'en souvenait pas du tout. Elle avait juste … bougé ! Comme si son corps avait agit de sa propre volonté, comme s'il essayait de lui dire qu… Et tandis qu'elle faisait cette révélation, elle se leva d'un bond, sauta hors du canapé pour lui faire face. Non, stop. D'abord Désirée lui sautait dessus et maintenant ça ? Non … vraiment stop. Il fallait qu'elle dise ce qu'elle avait à dire, sinon … les choses risquaient de mal finir, oui, très mal.

"Okay stop ! Ça suffit, il faut que je te pose la question franchement sinon … ça va encore m'empêcher de dormir. Pourquoi moi ? Je veux dire entre Chris, Madeleine ton ex et les milliers de lycéennes qui doivent être à tes pieds … Pourquoi moi, hein ? Pourquoi la blonde de service qui obsédée par son roman qui ne sera jamais publié, qui n'a pas eu de vraies relations depuis environ cinq ans et qui risque de tout faire foirer à la première occasion, hein ? Pourquoi ? "

Est-ce que Désirée était en train de péter les plombs ? Peut être mais il fallait vraiment qu'il l'éclaire. Elle pouvait bien s'envoyer des fleurs à longueur de journée, elle trouvait cela parfaitement normale, c'était ainsi qu'elle était, elle s'aimait un peut trop, elle le savait, pourtant, ce n'était pas pour autant que Désirée s'attendait à ce que les autres en fasse autant.

"Je sais que ça fait complètement cliché de dire ça, et en plus je suis professeur de littérature, je devrais me pendre mais … tu devrais peut être songer à trouver quelqu'un d'autre de …de … quelqu'un de …"

Désirée ne trouvait même plus ses mots. Elle avait juste envie de lui dire de partir et de retourner se rouler en boule dans son lit. Parce que c'était trop tard pour elle, elle avait admis depuis longtemps que sa vie n'était pas un roman comme elle se l'était souvent imaginé étant petite et surtout, surtout, elle n'avait pas envie de finir une fois de plus avec le coeur brisé.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Jeu 3 Mar - 16:02


Première règle : ne jamais au grand jamais engager une discussion sur Tim Burton en présence d’Ashton Kinney. Je vous aurais prévenu… Une fois qu’il a la parole sur ce thème, il ne la lâche plus. Edward aux mains d’argent ? Pas de problème, il connaissait le film, le casting et les décors par cœur… impressionnant hein ? Et c’était pareil pour pas mal de ses films, comme par exemple l’étrange noel de monsieur Jack, ou même les noces funèbres. Ashton n’était pas branché dessins animés, mais depuis qu’il avait vu ces deux la, il était fan. Il lui était déjà arrivé de regardé Les noces funèbres plusieurs fois d’affilé en repassant devant la télévision (bah oui quoi ! Quand on vit seul, on a pas le choix, il faut faire le ménage, repasser, passer l’aspirateur, faire la vaisselle… Pas évident en soit !)

Il était donc parti dans un monologue sur le canapé de Désirée, et sans vraiment s’en rendre compte, il se rapprocha d’elle… Bon, il fallait qu’il arrête de parler avant de passer pour un dingue… Remarque, c’était peut être déjà le cas… Il ne voulait pas monopoliser l’attention, alors il avait posé une question à Désirée sur ses vacances. Il apprit par la même occasion qu’elle connaissait par cœur le film de Tim Burton « Alice au pays des merveilles » Wow… Elle aime Tim Burton… C’est un signe… pensa-t-il. Mais un signe de quoi ? Son cerveau commençait à bouillonner trop heureux de ce point commun. Elle parla ensuite de ce qu’elle avait fait pendant les vacances de noël, et Ashton lui accorda toute son attention.

Elle avait passer ses vacances à lire, dormir et manger ? Wow… il avait presque fait pareil… Mis a part les fêtes de fin d’année… Écrire ? Oui, en même temps, en tant que passionnée de livre, c’était un peu normal. Elle lui dit après qu’elle avait passé la soirée de Noël avec Chris. Sa Chris ?? Wow… Jamais il n’aurait cru que les deux filles étaient amies… Mais pour lui, c’était plutôt un point positif, car sa meilleure amie aurait été le genre de femme à vanter ses mérites sans savoir qu’il avait un faible pour elle. Il sourit alors à cette phrase, et finit par la commenter.

 « - Chris ? Chris Lorentz ? Je la connais depuis que je suis petit… une femme adorable. »

Alors qu’un léger blanc se fit sentir, Ashton se rendit compte d’une chose : il avait la main posée sur la cuisse de la jeune femme. En voyant ça, il rougit très légèrement. Comment cette main était elle arrivée la ?? Et puis surtout… Comment la main de Désirée était elle venu se placer sur son genoux ? Ce contact était certes très léger, mais c’était quand même beaucoup pour notre pauvre professeur de biologie. Et cette fois, il ne comptait pas se détacher d’elle aussi vite que tout a l’heure.

Ou pas.

Il vit Désirée se lever, rompant alors tout contact avec lui. Il ne savait pas trop ce qu’il se passait, et resta assit, sur le canapé, à regarder Désirée debout devant lui. Une question à lui poser ? Pas de problème. Mais il perdu son sourire en entendait la dite question. Pourquoi elle ? Et bien… il ne savait pas trop en fait… Elle cita ses conquêtes, à savoir quelques adolescentes et Madeleine… Hum… certes, c’était quand même bien avec elles, mais bon, avec Désirée, il sentait que c’était différent… Et puis, il n’allait pas faire comme si ça ne comptait pas : Désirée était la plus belle femme du lycée McKinley donc bon, ce n’était pas négligeable.

Elle marqua une courte pause, puis reprit en lui faisant comprendre qu’il valait mieux pour lui qu’il trouve quelqu’un d’autre. Mais… pourquoi trouver quelqu’un d’autre. N’avait t’elle pas compris qu’il n’y avait qu’elle qui l’intéressait ? Ce n’était pas pour rien qu’il était venu dans son bureau pour faire plus ample connaissance avec elle ! En tout cas, il ne comptait vraiment pas trouver une autre fille, ça ne l’intéressait pas. Il finit alors par se lever, et avança doucement vers Désirée, la regardant dans les yeux.

 « - Premièrement, Chris n’est qu’une amie, je ne me vois vraiment pas avec elle sachant qu’elle a éperdument aimé mon meilleur ami avant qu’il ne meurt. Deuxièmement, Madeleine, si nous avons rompu, ce n’est pas pour rien… Et comment ose tu penser que tu passe après les élèves ? Crois moi, tu les surpassent, et de beaucoup.  »

Il n’était plus qu’a quelques centimètres de Désirée, une vingtaine pour être plus précis. Mais il ne comptait vraiment pas s’arreter maintenant. Il respira un grand coup, et continua.

 « - Je ne sais pas tellement pourquoi toi… Mais quand je t‘ai vu, ça m‘a paru évident. Je sais que ça peux être bizarre de dire ça, mais c‘est la vérité. Et non, il n‘y a personne d‘autre qui m‘attire autant que toi. »

À ce moment, il se pencha légèrement et déposa un léger baiser sur les lèvres de la professeur de littérature. Ça n’avait duré que quelques secondes, mais quelques secondes qui lui donnèrent le sourire immédiatement.

 « - Je sais que tu veux de moi comme simple ami, et je pense que j’aurai du mal à m’y faire, mais, soit… Mais non, ne me dit pas de trouver quelqu’un d’autre. »

Il lui sourit, puis la prit dans ses bras. Oui, il ne fallait pas qu’il se montre trop lourd non plus ! Déjà qu’il l’avait embrassé alors qu’elle ne voulait de lui que comme ami… Alors autant ne pas tenter le diable. Il préféra alors faire comme tout à l’heure, et la prendre dans ses bras tout en étant collé à son corps parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Jeu 3 Mar - 20:47

Pourquoi … Pourquoi ? Se demandait Désirée. Pourquoi maintenant, hein ? Pourquoi aujourd'hui, après tant d'années où elle s'était efforcée de mettre ses rêves de prince charmant au placard, pourquoi est-ce qu'elle ne le rencontrait que maintenant ? Et pourquoi est-ce qu'elle avait le coeur qui battait aussi vite ? Là tout de suite, Désirée avait juste envie de se prendre la tête entre les mains et de tout simplement disparaître. C'était peut être une réaction excessive pour quelqu'un d'autre mais pas quand on s'appelait Désirée Cravy. Pas quand toutes les expériences amoureuses que l'on avait pu avoir s'étaient soldées sur des échecs. Non … Elle ne pouvait pas juste croire qu'il était sous son charme pour la bonne et simple raison qu'elle était fabuleuse, non. Il lui fallait du concret, pour qu'ensuite elle lui fasse comprendre qu'il se trompait lourdement à son sujet.

Mais Désirée n'était pas du tout préparée à ce qui allait suivre. Elle ne recula pas lorsqu'Ashton se leva à son tour pour s'avancer jusqu'à elle. Et ce qu'il lui dit ne l'aidait pas beaucoup à trouver des arguments pour le faire partir … Bien au contraire. Parce que si elle était honnête avec elle-même, Désirée devait admettre qu'elle aussi avait remarqué cette attraction, ce sorte de magnétisme malsain, entre eux deux. Elle jetait de bref coup d'oeil à Ashton lorsqu'il faisait mine de ne pas le voir et rien que ce qui c'était passé sur le canapé avec sa main sur son genou était un signe révélateur … Mais un signe révélateur de quoi ? Une partie d'elle avait juste envie d'envoyer tout faire foutre et se jeter sur les lèvres d'Ashton, juste pour voir. Et l'autre partie était à la fois terrifiée et intriguée à l'idée de ce qu'il pourrait se passer si jamais elle … Enfin s'il …

Cependant, ce n'était apparemment plus le moment de réfléchir car Ashton se penchait vers elle. Désirée retint sa respiration et elle avait un air plus que surpris sur le visage au moment où il posa ses lèvres sur les siennes. Ni plus ni moins. Et cela n'arrangea rien au battement de son coeur, bien au contraire. Elle se sentit rougir, oui rougir, et elle resta figée sur place quand il la prit dans ses bras. Désirée n'arrivait pas à réfléchir … C'était … Inhabituel comme situation pour elle. Ashton acceptait absolument tout sans sourciller et n'essayait même pas d'aller plus loin qu'elle le lui avait demandé.
Wow … il devait vraiment tenir à elle, se dit Désirée coincée entre ses deux bras. Et si … Oh et puis … Zut.
Désirée recula et prit le visage d'Ashton entre ses mains et elle le regarda droit dans les yeux pendant quelques secondes.


"Mon Dieu je n'arrive pas à croire que je vais suis en train de faire ça … " murmura t-elle. Elle eut un maigre sourire avant d'ajouter. "Vous vous y prenez très mal monsieur Kinney, ce n'est pas comme ça qu'on doit embrasser quelqu'un."

Et cette fois-ci, ce fut elle qui posa ses lèvres sur les siennes, sauf que le baiser de la blonde n'avait rien de chaste, ni d'innocent. Ses mains atterrirent dans les cheveux d'Ashton et elle se colla contre lui d'une manière tout à fait incorrecte. Mais la blonde s'en fichait, elle avait laissé ses envies reprendre le dessus et Désirée fut brusquement ramenée à la réalité lorsqu'ils retombèrent sur le canapé, elle au dessus d'Ashton. Elle s'écarta de ses lèvres, légèrement à bout de souffle et ne put s'empêcher d'éclater de rire et cela lui fit du bien. Elle se sentait un peu moins stressée. Elle posa son index sur les lèvres d'Ashton, histoire qu'il ne l'interrompe pas et se lança.

"Je sais que je suis en permanence en train de me jeter des fleurs mais crois moi quand je dis que je manque affreusement de confiance en moi. Si … et je dis bien si, j'accepte de … sortir avec toi, il faut que tu me promettes deux ou trois trucs avant. "

Okay, si Désirée pouvait arrêter d'avoir peur cinq secondes et donner une chance à Ashton, il pouvait faire une ou deux petites choses pour elle … Non ?

"Je ne plaisante pas quand je dis que ça fait très longtemps que je ne suis pas sortie avec quelqu'un … Donc il faut vraiment qu'on y aille doucement … okay ? Tu vas aussi devoir faire face à mes habitudes plus que bizarres comme manger des chips à trois heures du matin ou lire la tête en bas parce que parfois c'est plus confortable. Oh et une dernière chose … Ne me brise pas le coeur."

Sur le dernier point, Désirée était plus que sérieuse. Elle ne savait pas ce qu'elle avait à offrir à Ashton, mais s'il piétinait ça … Elle risquait de partir en courant pour ne plus jamais revenir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Ven 11 Mar - 23:20


Une fois les lèvres posés sur les siennes, Ashton se dit alors que cette date allait être gravée comme celle où il avait enfin pu embrasser la femme de ses rêves, celle qui le hantait depuis quelques semaines maintenant. Bon, d’accord c’était un baiser très chaste, fait par le bout des lèvres, et qui ne dura quelques secondes, mais pour lui c’était déjà beaucoup ! Ils n’allaient peut être jamais former un vrai et beau couple, mais au moins, il aurait su ce que ça faisait d’embrasser la jeune et jolie Désirée Cravy au moins une fois dans sa vie de célibataire qu’il allait bientôt devoir assumer.

Il s’était doucement séparé d’elle, et avait posée ses mains sur sa nuque, lui disant d’arrêter de lui dire de trouver quelqu’un d’autre. Il n’en avait pas du tout envie, et il ne laisserai personne lui dicter sa conduite. Il avait un égo assez développé, bien que pas trop non plus… Bref, il la regarda, et lui sourit comme à son habitude, et enleva doucement ses mains de sa nuque, en les faisant glisser sur ses épaules. Après l’avoir enlacé une dernière fois, il voulu se détacher de leur étreinte, afin que la jeune femme puisse à nouveau respiré, mais c’est à ce moment la qu’une chose le surpris.

Désirée venait elle de lui dire comment il fallait embrasser ? Mais, pourquoi venait t’elle de lui dire ça ? Que voulait t’elle dire ? Qu’il embrassait mal ? Alors la, Ashton en prit un gros coup dans la gueule… Pourquoi, la plupart de ses ex trouvaient qu’il embrassait à merveille… alors pourquoi disait t’elle le contraire ? Alors qu’Ashton allait lui dire le fond de sa pensée, il sentit des lèvres se poser sur les siennes. Alors la, son cœur loupa un battement, et ferma les yeux, surpris. Mais agréablement surpris bien sur… Le baiser fut beaucoup plus sensuel que le premier, plus passionné aussi… Un vrai baiser entre adulte consentant…

« - Wow… »

Oui, il ne savait quoi dire la… Elle qui ne voulait pas avoir de relation avec lui, son corps était en train de dire le contraire… D’ailleurs, son corps n’avait jamais été aussi prêt de la belle blonde que maintenant, et alors qu’il se laissait aller avec elle, il fut tirer de sa rêverie quand il tomba sur le canapé. En essayant de se rattraper, il attira Désirée dans sa chute, et se regardèrent dans le blanc des yeux. Ashton ne pu s’empêcher de se mordre la lèvre, tout en passant ses mains dans le dos de la magnifique Désirée, en traçant bien ses courbes, avant de finir les mains sur ses cuisses.

« - Je t’écoute… »

Trois choses pour pouvoir avoir Désirée ? Ashton était tout ouie… Ne pas aller trop vite ? Ça allait très bien à Ashton, lui sortait tout juste de relation, mais on ne peux pas dire que c’était avec une personne de son âge… Il allait devoir s’adapter à une vraie relation, et non à une partie de jambes en l’air ! Pour le deuxième point, c’était des habitudes plutôt étranges… Manger des chips très tôt le matin (ou tard le soir, ça dépend comment on vois les choses…), tant qu’elle le laissait dormir, et ne laissait pas des miettes partout dans le lit, ça ne le gênait pas.

Par la suite, elle lui dit que le troisième point était : ne pas lui briser le cœur. Bien sur, Ashton se doutait bien que ce point était sûrement le plus important des trois, et ce point la était sûrement aussi le pire pour lui… Bien sur, jamais au grand jamais il n’aurait dans l’idée de briser le cœur de la belle blonde, mais il savait pas de quoi l’avenir serait fait. Si jamais un jour il était écrasé par un bus, il lui briserait le cœur par son absence… Bien sur, il savait qu’elle ne voulait pas parler de ça, mais plus du fait qu’il la quitte, ou la trompe, ou lui faire du mal, peut importe comment. Alors la, oui il pouvait jurer…

« - Je te le promet… Ce n’est vraiment pas mon objectifs de te faire du mal, crois moi… »

Il prit alors son visage dans ses mains, lui caressa les joues, et finit par s’approcher de son visage, afin de l’embrasser de nouveau. Et voila ! Il en était accro maintenant ! Surtout que… la position dans laquelle il était maintenant était loin de lui déplaire, et il voulait en profiter. Ce moment était un des plus beaux de sa vie, alors il en profitait quand même un petit peu. Doucement bien sur, il voulait tenir sa promesse sur le fait d’aller doucement… Il laissa alors ses baisers prendre le dessus sur sa conscience…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Dim 13 Mar - 2:06

Dans la vie, il fallait se lancer, non ? Oui, c'était ce que s'était dit Désirée en se jetant littéralement sur Ashton. Ça et aussi le fait qu'elle aurait tout le temps de regretter sa décision plus tard. Ou pas … Peut être pas en fait, vu le regard que lui adressait le professeur de biologie. Il avait l'air si certain de lui, tellement certain d'avoir trouvé la bonne personne. C'était le genre de chose qui faisait un peu peur à la blonde. Comment faisait-il pour ne pas remettre en cause ses propres sentiments ? La jeune femme le faisait constamment et c'était en parti pour cela qu'elle ne s'engageait avec personne, ça et tout un tas d'autres choses … Alors si elle faisait une exception pour Ashton, une très grosse exception même, elle avait besoin de certaines garanties. C'était peut être complètement cliché de lui demander ça, mais Désirée avait besoin de l'entendre de l'entendre de sa propre bouche. Aussi, face aux paroles d'Ashton, elle ne put s'empêcher d'ajouter :

"Ne dis pas ça juste pour le dire, il faut vraim…"

Cependant, Désirée fut stoppée par Ashton lui-même. Qui s'était remis à l'embrasser. Au début, la blonde allait protester, si si, je vous assure, mais au final, elle se laissa faire et ne put s'empêcher de sourire contre les lèvres d'Ashton. Wow se dit-elle, elle regrettait même de lui avoir dit qu'il ne savait pas embrasser, visiblement, Ashton savait ce qu'il faisait et il le faisait bien … Un peu trop bien d'ailleurs ? Désirée ouvrit grand les yeux lorsqu'il la fit basculer sur son canapé … Euh Ashton ?Mais une fois de plus, elle fut arrêtée par la bouche de ce dernier. Okay … Okay … Il fallait juste qu'elle se détende, s'il ne faisait que s'embrasser tout allait bien et … Wow … Est-ce qu'il venait vraiment de mettre sa main ?
Non ce n'était pas désagréable, pas du tout d'ailleurs mais … Mais … Il fallait qu'ill arrête , oui il fallait vraiment qu'il arrête sinon le peu de contrôle qu'il restait à Désirée serait réduit à néant (ce genre de chose pouvait partir très facilement s'il continuait de l'embrasser ainsi) et elle risquait de faire quelque chose qu'ils regretteraient tous les deux dans quelques heures. Comme lui arracher son pantalon, sa chemise et le ramener dans sa chambre et … Okay stop.


"Euh Ashton … Tu te souviens de ce truc que je viens de dire il y a quelques minutes … A propos d'y aller doucement …"

Après si tu veux que je t'attache tout de suite, il suffit de le demander, se retint d'ajouter Désirée en se redressant. Non, non, il ne fallait pas qu'elle cède à ses envies, se dit-elle en lui adressant un sourire gêné, qu'elle fasse les choses bien cette fois-ci. Oui, elle n'avait qu'à ignorer le fait qu'Ashton était plus sexy que tous ces petits amis réunis et tout irait bien dans le meilleur des mondes …

"Et puis … c'est meilleur quand on attend, non ?"

Ceci étant dit, elle déposa un rapide baiser sur ses lèvres en se demandant intérieurement s'il savait dans quoi est-ce qu'il s'était embarqué.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Dim 20 Mar - 2:40


À ce moment de sa vie, une deux chose donnaient envie à Ashton. La maintenant, si il était seul ou alors si il pouvait, il ferait ses deux choses : La première, danser. Mais quand il dit danser, c’est plutôt bouger n’importe comment, en agitant les bras, en sautant partout, et surtout en effectuant un mouvement dont seul lui avait le secret : vous vous mettez debout, les bras tendu devant vous, les poings serrés, et maintenant, vous tournez les deux poings dans le sens des aiguilles d’une montre, en faisant de grands gestes. Et avec votre postérieur, vous faites de grands cercles aussi, mais dans le contresens des aiguilles d’une montre.

Et oui, c’est le Ashtonwalk ! La deuxième chose qu’il aurait adoré faire, c’est littéralement se jeter sur Désirée pour l’embrasser passionnément et profiter au maximum de ses douces lèvres sur les siennes. Mais pourquoi ne le faisait t’il pas en fait ? Ah oui… parce qu’il n’était pas en couple avec elle… Du moins, pas avant qu’il ne l’embrasse, et qu’elle fasse de même quelques minutes plus tard, mais beaucoup plus intensément… oh mon dieu… Ashton n’en revenait toujours pas. Désirée Cravy, la plus sexy des professeurs du lycée McKinley venait de lui donner un baiser qui le faisait planer.

Mais il finit par redescendre de son petit nuage utopique pour écouter ce qu’elle avait à lui dire. Désirée venait de lui donner une liste des conditions qu’elle posait avant d’engager une relation avec lui, et ce n’était pas insurmontable, loin de la. Manger à n’importe qu’elle heure ? Ok. Allez doucement ? Ok aussi… même si l’envie de lui sauter dessus était quand même élevée. Pour ne pas lui briser le cœur, il ferait de son mieux, car vraiment, c’est la seule chose qu’il n’oserait jamais lui faire. C’était un peu vieux jeu de dire ça, mais faire souffrir une femme est vraiment quelque chose que jamais il ne ferait, même pas à sa pire ennemie.

En tout cas, après avoir accepté tout ça, Désirée douta de lui. Normal en même temps, il le comprenait parfaitement. Alors qu’elle avait commencer à lui dire qu’il fallait qu’il le pense, Ashton était déjà repartit à l’assaut de ses lèvres qui lui donnait tant d’envie depuis qu’il était arrivée chez elle. Au fait, qu’avait dit Désirée tout à l’heure ? Qu’il ne savait pas comment embrasser ? Elle allait voir… Alors qu’il passait sa main dans ses cheveux, il s’appliquait à l’embrasser dignement et sensuellement. Un peu trop même ?

Pris dans son élan, Ashton posa une main dans le dos de Désirée, et s’en servit pour la faire basculer sur le canapé, afin qu’elle soit au même niveau que lui, et plus sur lui. Il vit un léger mouvement de recul, mais retourna immédiatement au contact de ses dernières. Alors qu’il avait posé sa main sur la taille de la jeune femme, il ne se rendit pas compte que celle-ci commençait à remonter… NON ! Ashton… calme toi… Tu étais d’accord pour aller doucement je te rappelle ! D’ailleurs, heureusement que Désirée se redressa tout en le repoussant gentiment.

« - Oui, je sais… Je… suis désolé… à vrai dire, je sais pas ce qu’il m’a prit… »

Il finit par lui faire un sourire embarrasser, rougir un peu, et passer une main dans ses cheveux, finissant sur sa nuque. Quel abruti il était ! C’était déjà dur pour qu’il ai une chance avec elle, alors il ne fallait pas la gâcher. Sa phrase sur l’attente lui rendit sa bonne humeur, surtout après avoir reçu un baiser de sa petite amie. Wow… Petite amie… ça sonnait bien non ? En tout cas, maintenant qu’il avait retrouvé ses esprits, il n’allait plus replongé… pas aujourd’hui du moins… Il y arrivera…

« - Alors, comment avance ton roman ? »

Oui, il était au courant. Elle ne lui avait pas souvent parler de ça, juste quelques références à de l’écriture, mais il fut au courant pour ce roman grâce à Emma, une de ses amis qui était l’une des meilleures amies de Désirée. D’ailleurs, c’est Désirée qui ont rapprocher les deux adultes. Bref, il voulait en savoir plus sur cette passion qui apparemment dévorait le temps libre qu’elle pouvait avoir. Les seules choses qu’Ashton savait écrire, c’était des appréciations sur des copies, et éventuellement quelques notes aux tableaux…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    Lun 21 Mar - 19:23

Désirée ne savait pas comment, par quel miracle elle avait réussi, mais elle l'avait fait, elle avait décollé ses lèvres de celles d'Ashton. Non pas que le fait qu'ils s'embrassent là dérange … Absolument pas. Voir carrément pas. Même que si elle s'écoutait vraiment, elle ne se serait très certainement pas arrêté et aurait fait passer les choses de son salon à sa chambre. Mais ça, ce n'était qu'une partie de l'iceberg, au fond d'elle il y avait cette petite voix, toute petite et qui ressemblait un peu beaucoup à la voix d'Emma (hmmm … sa conscience c'était Emma ? Elle méditerait sur ce point plus tard. Mais genre beaucoup plus tard) et cette voix lui disait qu'elle était carrément en train de se jeter dans les bras d'Ashton. Non mais d'abord … Il fallait qu'elle reste un minimum ferme et lui prouve qu'elle voulait quelque chose de sérieux, et pas quelque chose qui pouvait se terminer dans un placard du lycée ou sur le bureau du professeur de biologie, juste à côté des microscopes. Et non, Désirée n'avait absolument pas rêvé d'Ashton et elle dans ce genre de position, non, elle préférait tout nier en bloc.

Bref, doucement, cela vraiment devenir son mot d'ordre à présent. Et c'était vraiment très difficile à faire lorsqu'Ashton avait l'air aussi craquant en s'excusant. Désirée lui offrit un sourire tout en se demandant pourquoi est-ce qu'il s'excusait. Hein pourquoi ? Sérieusement. Il avait été assez gentlemen pour lui laisser de la place lorsqu'elle l'exigeait et même lorsqu'il s'était présenté sur les pas de sa porte il y a quelques minutes de cela, c'était avec les meilleurs intentions du monde. Donc, aucune raison de s'excuser. (Sauf si c'était pour s'excuser du fait de ne pas avoir de jumeau ce qui aurait vraiment rendue les choses intéressantes, mais bon passons.)


"C'est pas grave … C'est pas comme çi je t'en voulais vraiment et puis … Je sais que je suis irrésistible. … Et tu remarqueras que je t'épargne un jeu de mots bidon avec mon prénom."

Désirée finit sa phrase dans un rire en se disant qu'elle était vraiment trop bête, mais ça faisait parti de son charme, non ? Elle se retint de poser la question à Ashton et préféra rester dans ses bras. Génial ! se dit-elle enfin une bonne excuse pour rester aussi près de lui sans passer pour une psychopathe. Et non, elle ne se leva pas pour le gratifier de la danse de la victoire (non, franchement, c'était le genre de choses qui ne se faisait pas en public), et se contenta de sourire. Oui, sois belle et tais toi. La question suivante d'Ashton la surprit et elle lui lança un coup d'oeil bizarre. Hein ? Quoi ? Stop ? Comment il était au courant ?
Ce n'était pas comme çi elle lui en avait vraiment parlé, bon okay, Désirée avait fait peut être une ou deux allusions, en général elle parlait de ce choses avec … Emma. Emma. Bien entendu qu'Ashton et Emma se parlaient, et bien entendu le lui avait raconté. En temps normal, cela aurait un peu beaucoup dérangé (non parce qu'elle racontait beaucoup de choses à Emma, des choses qu'elle n'avait pas forcément envie que Mr Kinney sache) mais là honnêtement … Elle s'en moquait. Elle se contenta donc d'un soupir avant de répondre :


"Hmmm … Question suivante. Non mais sérieusement … il avancerait bien si je ne me mettais pas à tout réécrire au bout de deux cents pages écrites mais bon … Je finirai par trouver une bonne idée … Enfin une idée mieux que les précédentes …"

Est-ce que Désirée tentait à parler de ses fiascos littéraire avec Ashton ? Certainement pas, elle n'arrivait pas à mettre de l'ordre dans cet énorme bazar, à croire qu'elle n'était bonne qu'à écrire que des poèmes et des nouvelles … Rien que d'y penser elle déprimait.

"On peut parler d'autre chose, sinon je vais vraiment t'ennuyer..."

Et la dernière chose que la blonde voulait, c'était passer pour une copine chiante. Parce qu'elle n'était pas chiante, elle était super cool et super sexy … D'abord.

"Enfin bref … tu veux jouer à la Wii ? Sauf si bien sûr tu préfères que ta petite amie ne te mette pas une raclée … Auquel cas, je comprendrais parfaitement."

Désirée avait dit à cela en se levant, essayant d'adopter une attitude nonchalante et d'ignorer totalement le fait qu'elle l'avait enfin dit à voix haute : oui, elle était la petite amie d'Ashton. Bon, elle se sentait un peu vieille pour ce terme, et ça faisait vraiment bizarre de l'utiliser mais … Elle s'habituerait, non ?


Fin du Topic


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]    

Revenir en haut Aller en bas
 

04.[Appartement de Désirée] Whole Lotta Love [Ashton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-