Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Mar 1 Fév - 22:34




“ Quinn & Sam „

you don't know i'm such a fool for you






Ah la reprise de l'entraînement ! Sam l'avait attendue avec impatience, lui qui adorait jouer au football et qui adorait la coach. Oui au premier abord elle pouvait paraître tout ce qu'il y avait de plus antipathique mais elle s'était révelée être gentille sous sa carapace de grosse dure, du moins avec lui. Il fallait dire qu'il était celui qu'on entendait le moins dans l'équipe et pour cause. Contrairement aux autres, il n'était pas là pour être avec sa bande de potes non, puisqu'il n'en n'avait pas dans l'équipe, par contre, il était là pour jouer, puisque c'était une de ses passions. On aurait pu croire qu'il pouvait alors profiter du jeu à fond, mais tout le monde savait bien qu'il allait à l'entraînement avec la boule au ventre à chaque fois. Et oui, il appréhendait cette reprise tout comme il l'attendait, ce qui était assez contradictoire il fallait l'avouer. A chaque fois, Sam s'attendait à pire venant de Noah et de sa bande, même s'il doutait qu'il puisse y avoir pire. Certes il n'y avait aucune violence physique, mais les violences morales étaient bien plus blessantes et le jeune homme était très bien placé pour le savoir. Il ruminait sa rage contre eux sans cesse, lui qui n'était pas d'un naturel bagarreur sauf lorsque cela concernait ses amis proches seulement voilà, il n'avait personne à défendre ici, et très peu prenaient sa défense, souvent les autres garçons avaient peur de s'opposer à Noah. Le seul qui faisait un petit effort était Finn et heureusement qu'il était là car sinon il y aurait déjà pu y avoir des violences physiques.

La journée de cours s'était déroulée avec une lenteur incroyable, sûrement due à l'envie de se retrouver sur le terrain et il était maintenant l'heure de se rendre aux vestiaires, passage obligé malheureusement. Sam s'y rendit de manière calme, espérant que Noah ait prit de bonnes résolutions et ait décidé de le laisser un peu tranquille mais bon, il ne fallait pas rêver et espérer l'impossible non plus. Le jeune homme était entrain de se changer quand Noah et sa bande arrivèrent dans les vestiaires. Il eut droit à son habituel surnom « Lady Lips » mais ne répliqua pas, comme d'habitude. Le seul moment où Noah le laissait tranquille, c'était quand ils jouaient. Il savait très bien que Sam était un très bon élément de l'équipe et étonnemment, il n'était pas stupide au point de gâcher les chances de victoire de la team. L'entraînement s'était bien déroulé jusqu'au moment où la coach siffla la fin de l'entraînement, le moment redouté. En effet, c'était souvent à ce moment que Noah revenait à la charge et cette fois ne dérogeait pas à la règle.. Le jeune blond avait eu le malheur de se laisser distraire quelques secondes par l'entraînement des cheerleaders à l'autre bout du terrain et cela n'avait apparemment pas échappé à l'oeil affuté de Puckerman.

« Cherche pas, tu pourras jamais en attraper une avec ta tronche, contente-toi de Kurt vieux ». Le sang de Sam ne fit qu'un tour. Pourquoi est-ce qu'il ramenait toujours Kurt sur le tapis ? Il faisait tout pour l'éviter le pauvre, alors qu'il n'avait rien fait, et même en faisant ça, Noah continuait de le vanner là-dessus.

« Je préfère n'en attraper aucune comme tu dis plutôt que de toutes les avoir attrapées et de me dire qu'aucune n'a voulu me garder plus longtemps qu'une nuit » lui répondit-il automatiquement. Il n'avait peut-être pas le tableau de chasse de Puckerman, mais lui allait respecter la fille avec qui il allait sortir c'était certain. Seulement cette remarque sembla ne pas plaire à son interlocuteur qui s'approcha et le poussa à terre violemment. Evidemment la coach n'était pas là et Sam était livré à lui même.

« Vas-y frappe moi, tu y gagneras quoi ? », rien, il n'allait rien y gagner, peut-être juste un oeil au beurre noir que Sam lui ferait un plaisir de lui rendre et encore ça n'était pas sûr. Puck fit alors quelque chose qu'il n'aurait pas pu deviner, il lui cracha dessus et repartit en direction des vestiaires. Sam resta un moment à terre, le temps d'assimiler ce qu'il venait de se passer et en se disant que Puck n'allait alors jamais se calmer. S'il venait de lui cracher dessus, alors qu'est-ce qui allait lui arriver la fois suivante ? Ca n'était plus possible de vivre comme ça. Il essuya le crachat de Puck avec dégoût avant de se frotter la main dans l'herbe et de se relever. Il tourna la tête instinctivement vers les cheerleaders qui venaient apparemment de terminer elles aussi et ne vit pas la blonde qui l'intéressait. Et oui, comme tout footballeur, il avait une cheerleader favorite et la sienne était Quinn Fabray, sans doute la plus inaccessible d'entre elles. Il soupira, il n'allait pas retourner aux vestiaires tout de suite, il allait encore une fois attendre que toute la bande soit partie afin d'y être tranquille.


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 10:50, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Jeu 10 Mar - 17:14

Malgré la fraîcheur des températures ce jour-là, Sue Sylvester avait décidé d’entraîner son équipe en extérieur, sur le terrain de sport. Elle ne cessait de répéter que le froid était un anti-ride efficace, et qu’il permettait de garder une peau ferme et lisse. C’était avec résignation que les Cheerios avaient pris le chemin du stade, conscientes qu’avec ce temps glacial, la séance serait encore plus difficile que d’habitude. Au même moment, Shannon Beiste avait investi l’autre côté du terrain, afin que les footballeurs puissent préparer leur prochain match. Deux heure plus tard, l’entraînement des uns et des autres touchait à sa fin, et la plupart des Titans regagnaient déjà les vestiaires.

« Renfiler vos vestes de bibendum, et dépêchez vous de vous mettre en place, les morues ! Je dois vous parler des Nationals ! Et puis, cessez de baver devant ces attardés mentaux ! » s’écriait Sue Sylvester, du haut des gradins, à l’aide d’un mégaphone. Qui était d’ailleurs inutile tant la coach des cheerleaders était capable de crier fort naturellement. Toutes les jeunes filles s’exécutèrent prestement, et s’installèrent autour de leur coach . Toutes sauf une : Quinn Fabray. L’ancienne capitaine des Cheerios observait avec insistance la scène qui se déroulait sous ses yeux, à l’autre bout du terrain. Son petit ami – Noah Puckerman – était en grande conversation avec le nouvel élève. Et visiblement, cela n’avait rien d’une discussion de courtoisie. Quinn était beaucoup trop loin pour les entendre, mais elle connaissait suffisamment Puck pour deviner quelles atrocités pouvaient sortir de sa bouche. Sam était gay, et Noah les avait en horreur. Il avait persécuté Kurt pendant des mois et des mois, avant de finalement le laisser tranquille. Et maintenant, il semblait s’être trouvé une nouvelle victime.

« Arrête de rêvasser la grosse ! » l’interpella Sue Sylvester, avec son tact légendaire. Quinn la toisa longuement du regard, avant d’hausser les épaules et de prendre la direction des gradins. Elle aurait une conversation avec Noah un peu plus tard dans la journée. Sam était un gentil garçon, quoi qu’un peu timide, mais il ne méritait pas d’être traité de la sorte. Quinn avait de plus en plus de mal à supporter l’homophobie dont Puck faisait preuve, et elle avait l’intention de lui en faire part.

La jeune fille s’installa près de Brittany, en essayant de chasser de son esprit le froid qui la tenaillait. Mais elle ne pouvait s’empêcher de lancer quelques regards furtifs en direction des footballeurs, inquiète que la situation ne finisse par dégénérer. Et ce qui devait arriver, arriva. En moins de temps qu’il n’en fallait pour le dire, Puck poussa violemment Sam. Ce dernier s’effondra sur la pelouse humide, mais son humiliation n’allait pas en rester là. En effet, Noah lui cracha au visage avant de tourner les talons, et de regagner les vestiaires, abandonnant sa victime à son triste sort, sans se retourner. Plusieurs Cheerios éclatèrent de rire, à l’unisson des footballeurs encore présents sur le terrain.

Choquée par autant de violence, Quinn ne put réprimer sa colère. Elle abandonna le reste de son équipe, et courut en direction de son camarade de chorale, qui entre temps s’était relevé.
Elle entendait Sue Sylvester vociférer comme une hystérique dans son dos, mais elle n’y prêta même pas attention. Elle savait que quelqu’un irait sûrement rabâcher à Noah ce qu’elle venait de faire, mais elle s’en fichait. Une fois arrivée à la hauteur de Sam, elle posa une main sur son épaule, et lui adressa un sourire gêné.

« Est-ce que ça va ? Sam… c’est bien ça ? » murmura-t-elle en se mordillant la lèvre inférieure, trahissant ainsi son malaise. « Je suis désolée. Ce n’est pas parce que tu es gay que tu mérites de subir ça. Je vais lui en parler, ça ne peut plus durer ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Mar 22 Mar - 14:12




“ Quinn & Sam „

you don't know i'm such a fool for you


Le sport. Ce domaine avait toujours été un échappatoire pour Sam. Il adorait ça et se débrouillait plutôt pas mal, pour ne pas dire très bien. Il y mettait tout ce qu'il pouvait et en arrivant à McKinley, il avait pu s'aperçevoir que le niveau de l'équipe n'était pas vraiment glorieux. Dans son ancien lycée, l'équipe de football était d'un niveau bien supérieur mais cela ne venait pas du fait que les élèves de McKinley étaient moins bon non, cela venait seulement de la stratégie. Alors lorsqu'il avait débarqué dans cette équipe, il avait d'abord prit parti de parler avec la coach pour lui expliquer comment se passaient les matchs qu'il avait disputés auparavant. Il n'avait fait ça que pour aider la team et pas pour se montrer supérieur, malgré ce qu'avaient pu penser les autres au début, et puis la coach avait utilisé quelques stratagèmes qu'il lui avait décrits dans leurs entraînements, ce qui avait fini par payer. Il avait réussi à obtenir un peu de respect sur le terrain, puisqu'il était un peu l'élément déclencheur des victoires qu'ils avaient eu jusqu'ici, ce qui n'était pas rien.

Mais le jeune blond avait été naïf de croire que cela allait peut-être jouer en sa faveur niveau réputation. Dans les films, les séries, les bons footballeurs étaient toujours accompagnés d'une Cheerios à son bras dans les couloirs, ça n'était pas le cas de Sam. La seule Cheerio qui lui avait montré un petit peu d'intérêt jusqu'ici avait été Santana, mais il avait bien vite deviné qu'il y avait quelque chose là dessous et ce n'était pas rien, elle avait Puck à l'oeil. D'ailleurs, il sentait que si elle en faisait trop, il allait finir par lui tomber dessus, déjà qu'il peinait à ce que le fait qu'il observe Quinn ne lui parvienne pas aux oreilles..

En parlant de Quinn, Sam, qui avait fini par terre après l'entraînement, se sentait bête. Pourquoi ? tout simplement parce que les Cheerios avaient le leur à l'autre bout du terrain mais qu'une scène comme celle qui venait de se passer ne passait pas inaperçu, même à des centaines de mètres, et elle devait l'avoir vu. Encore une fois il devait passer pour un faible garçon ne sachant pas se défendre mais qu'importe. Il avait attendu quelques minutes avant de se décider à rejoindre les vestiaires, les autres devaient être partis maintenant. Et ce fut lorsqu'il allait se tourner, qu'il sentit une main sur son épaule. Il se retourna pour faire face à la personne qui l'abordait, avant de sourire. C'était Quinn, qui lui demandait comment il allait et qui en plus semblait réellement inquiète. « Oh Quinn heu.. oui.. ça va.. Merci de t'en inquiéter » lui répondit-il en souriant alors qu'il n'avait pu s'empêcher de fixer les lèvres de la jeune fille qu'elle venait de pincer avec ses dents. Mais son sourire s'effaça bien vite en entendant ce qu'elle lui dit juste après. Elle pensait qu'il était gay ? Alors là, c'était sûr qu'il n'avait aucune chance. Il soupira avant de répondre « Je.. Non ne lui dit rien, je ne voudrais pas créer des problèmes entre vous.. ». La mère de Sam lui avait toujours dit que ça n'était pas beau de mentir, mais là, c'était une urgence. Il aurait bien aimé que les choses tournent mal entre elle et Puck, pour qu'il puisse faire son chevalier servant et arriver pour la sauver, mais ça, c'était uniquement dans ses rêves. « Je ne suis pas gay Quinn, loin de là. »


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 10:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Dim 3 Avr - 18:27

Depuis que Quinn était tombée enceinte par accident, sa vie avait changée. Pour commencer, cet écart de conduite lui avait coûté sa place de reine au lycée. Aujourd’hui encore, elle peinait à retrouver sa popularité d’antan, et devait en découdre avec des lancés de slushy intempestifs. Elle s’était aussi beaucoup rapprochée de Noah, autant qu’elle s’était éloignée de Santana. Même si elle ne le montrait pas, cet antagonisme avec son ancienne amie la faisait souffrir, car leur complicité lui manquait terriblement. Enfin, la jeune fille avait gagné en maturité. Elle avait compris que rabaisser les autres ne faisait pas forcément d’elle une personne meilleure. Chose que Noah avait encore du mal à réaliser.

Quinn ne connaissait pas beaucoup Sam Evans. Elle le croisait de temps en temps sur le terrain de sport. Elle avait réintégré le glee club depuis peu, mais elle avait la nette impression que ce nouvel élève faisait tout pour éviter sa présence aux répétitions. Et c’était tout à fait compréhensible. Quinn était la petite amie de Puck, et Sam devait penser qu’elle était aussi mauvaise que lui, puisqu’elle n’intervenait jamais en sa faveur. Mais ce jour-là, Noah avait réellement dépassé les bornes en lui crachant dessus. Quinn avait la ferme intention de lui faire la morale dès qu’elle le croiserait dans le lycée. Mais elle voulait aussi prouver à Sam qu’elle n’était pas comme son petit ami. Spontanément, elle avait traversé le terrain de sport afin d’aller lui porter secours. Elle entendait les beuglements de fureur de Sue Sylvester derrière elle, et savait que la coach lui ferait payer son départ précipité de l’entraînement.

Une fois arrivée à la hauteur du footballeur, elle fut surprise de voir ses lèvres s’étirer en un sourire. Il lui répondit qu’il allait bien, et qu’il la remerciait de s’en inquiéter. Quelques mètres plus loin, certains amis de Puck observaient la scène avec attention. Quinn savait qu’ils iraient le mettre au courant dès qu’ils regagneraient les vestiaires.
Le sourire de son interlocuteur disparut aussi rapidement qu’il était venu, et il lui expliqua qu’il ne voulait pas être une source de problèmes dans leur couple. A ces mots, la cheerleader haussa les épaules. Le fait que des témoins l’aient vue accourir pour parler à Sam, allait de toute manière créer des tensions entre elle et Noah. La discussion qu’elle avait l’intention d’avoir avec son petit ami serait de toute façon inévitable, puisqu’il lui demanderait des comptes à coup sûr.

Sam poursuivit en intimant à Quinn qu’il n’était pas homosexuel. Elle l’observa avec incrédulité, et resta silencieuse quelques secondes. Elle avait du mal à comprendre pourquoi il reniait son orientation sexuelle devant elle. Tout portait à croire qu’il était attiré par les garçons. Elle se souvint alors d’une conversation qu’elle avait eue quelques jours auparavant, avec Mercedes et Kurt. Ce dernier avait recensé à ses deux amies toutes les preuves de l’homosexualité du petit nouveau : ses cheveux décolorés, son look, ses difficultés à s’adresser à la gent féminine. Si pour Kurt, Sam était gay, alors il l’était aussi pour la Cheerio. Et le fait qu’il ne lui dise pas la vérité n’avait qu’une seule explication : il la trouvait aussi mauvaise que son petit ami.

« Il n’y a pas de honte à être gay, Sam. Je ne suis pas comme lui. Tu peux être honnête avec moi. » commença-t-elle, en souriant pour essayer de dissimuler sa vexation. « Je sais que tu penses que parce que je suis avec lui je partage ses idées, mais ce n’est pas le cas. Je ne cautionne pas son comportement, et je vais le lui faire savoir. » expliqua-t-elle.

Du coin de l’œil, elle remarqua que Sue et les filles de son équipe se dirigeaient vers les vestiaires. Quinn croisa le regard noir de sa coach. Elle trouverait probablement une convocation dans son bureau lorsqu’elle ouvrirait son casier pour récupérer ses affaires du prochain cours : le cours de maths qu’elle avait dans une heure. Cela lui laissait donc un petit moment pour discuter avec Sam, et tenter de le faire changer d’opinion sur son compte.

« Je ne reprends les cours que dans une heure. Ca me ferait plaisir de discuter un peu avec toi. Je peux aller chercher deux cafés le temps que tu ailles te changer. On se retrouve sur les gradins dans un quart d’heure ? » lui demanda-t-elle, en espérant qu’il ne déclinerait pas son invitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Mer 6 Avr - 19:00




“ Quinn & Sam „

you don't know i'm such a fool for you



En arrivant à McKinley, Sam savait qu'il allait être confronté à pas mal de changements. Et le majeur était de se retrouver au milieu d'autres personnes, de personnes de l'autre sexe. En ayant été en pensionnat de garçons, ses relations avec les filles avaient été quasi-inexistantes, et c'était en partie pour cela qu'il n'avait jamais tenté de parler à Quinn Fabray. Il n'était pas vraiment à l'aise et il se voyait mal aller l'aborder elle, la fille la plus populaire du lycée, alors que lui n'était que la risée de ses "camarades". Il y avait un tas d'autres filles qui étaient très belles, et certaines qui auraient même aimé parler avec Sam, aussi étonnant que cela pouvait paraître, mais c'était à elle qu'il pensait lorsqu'il grattait sa guitare, ou lorsqu'il s'ennuyait en cours. Seulement c'était la capitaine des Cheerios. Elle était très prisée, et ce, malgré le fait qu'elle sorte avec Puckerman, et il n'y avait aucune raison que la blonde lui prête la moindre attention et pourtant, c'était ce qui venait de se passer.

Sam avait espéré mieux comme première vraie discussion avec Quinn, mais le destin en avait décidé autrement puisqu'elle l'avait vu dans une position assez embarrassante. Certes il avait prit l'habitude de se retrouver avec un air bête, mais sa dignité en prenait tout de même un coup à chaque fois. Quinn Fabray était là, devant lui, à s'inquiéter, et au-delà du sentiment de bonheur que cela lui avait procuré, la honte n'était pas partie. Alors elle aussi, elle le croyait gay ? Il ne comprenait pas tellement d'où cette idée était venue à tout le monde, il n'avait pourtant rien fait qui aurait pu prêter à confusion, il avait même évité d'être proche de Kurt, ce qui pouvait paraître méchant et puis surtout, cela n'avait servi à rien puisqu'il n'était quand même pas tranquille. Seulement, il ne voulait plus que les choses soient ainsi, c'est pourquoi il avait affirmé Quinn ne pas être homosexuel, mais elle n'avait pas vraiment l'air de le croire. En effet, la jeune fille lui faisait comprendre qu'elle n'était pas comme son petit-ami et qu'il n'avait pas à avoir honte de ce qu'il était.

« Dans ce cas, je ne peux de toute façon pas t'empêcher de lui parler alors... » répondit-il simplement en souriant. Un sourire un peu forcé, puisqu'il ne comprenait pas vraiment. Il n'était pas du genre à se fier à ce que les autres disaient, et avait toujours prit soin de se faire une opinion des autres lui-même et de ne pas les juger sur des "on dit", et inconsciemment, il avait espéré que Quinn voyait les choses de cette manière, seulement il avait du se tromper. Maintenant qu'il y réfléchissait, elle était amie avec Kurt qui lui, n'arrêtait pas de lui affirmer que ses cheveux n'étaient pas naturels avec son sixième sens, comme il le lui avait expliqué, et si Kurt le pensait gay, alors forcément, ses amis allaient suivre son avis.

Reportant son attention sur la blonde, Sam la vit tourner la tête et suivit la même direction, voyant que les Cheerios et leur tyran se dirigeaient vers les vestiaires, il s'était alors dit qu'elle allait partir elle aussi, et il baissa la tête, fixant ses chaussures toute sales, jusqu'à ce qu'elle brise le silence. Est-ce qu'il avait bien entendu ? Quinn Fabray venait de lui proposer à lui, Sam Evans, de passer du temps ensembles ? Le simple fait que les Cheerios et les quelques joueurs qui étaient restés sur le terrain les avaient vus, suffisait à ce que le lycée entier le sache, alors un peu plus ou un peu moins...

Le blond releva la tête, se perdant dans le regard envoûtant de son interlocutrice pendant quelques secondes qui paraissaient de longues minutes, jusqu'à ce qu'il se rende compte qu'elle attendait sans doute une réponse. Il reprit donc son sérieux avant de lui répondre positivement. « Ca me ferait très plaisir, je n'en n'ai pas pour longtemps » dit-il en souriant, puis commençant à se diriger vers les vestiaires, il ajouta « A tout de suite, Quinn », puis il s'éclipsa, un grand sourire aux lèvres.

Maintenant, Sam se boostait intérieurement pour ne pas passer pour pire qu'il ne passait déjà et au contraire, peut-être même monter dans l'estime de la jeune fille. Il avait vite filé sous la douche et profité de sa solitude et de la résonnance de la pièce pour pousser la chansonnette. Quelques minutes plus tard, il était prêt à rejoindre celle pour qui son coeur battait un peu trop vite Il ne se faisait pas d'illusions, elle faisait sûrement tout ça pour être gentille, puisqu'elle avait l'air de se sentir coupable de l'attitude de Puck. Il attrapa son sac et se passa une main dans ses cheveux encore mouillés. Il n'aimait plus se voir avec les cheveux foncés d'ailleurs, mais mouillés, il ne pouvait rien y faire. Puis il sortit. Quinn, comme elle le lui avait dit plus tôt, l'attendait dans les gradins, ce qui le fit sourire. Il grimpa ensuite pour la rejoindre et posa son sac au rang du dessous avant de s'asseoir à ses côtés. Il n'était pas trop près, pour ne pas paraître impoli, et le jeune homme la regarda en souriant. « Merci pour le café, à charge de revanche ». Il attrapa le café et en but une gorgée avant d'hocher la tête positivement. « Tu ne connais pas mes goûts et pourtant, tu m'as pris un café sucré, c'était risqué, impressionnant.» Le café, qui n'avait jamais vraiment été son truc, il l'avait toujours bu sucré pour essayer de faire passer le goût de la caféine, ne voulant pas passer pour un bleu en ne buvant que du chocolat chaud, il s'était fait violence depuis plusieurs années pour en boire de temps en temps, et il était impressionné, peut-être qu'elle n'avait pas fait exprès d'en prendre un sucré, mais c'était osé quand on ne connaissait pas la personne car souvent, le café sucré écoeurait les gens.


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 10:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Jeu 7 Avr - 0:59

Quinn fut surprise - mais agréablement – que Sam accepte de passer un peu de temps en sa compagnie, après l’entrainement. Il avait mis un certain temps avant de lui répondre ; assez longtemps en tout cas pour lui laisser croire qu’il allait refuser sa proposition. Mais il avait fini par dire que ça lui ferait plaisir de la retrouver sur les gradins un peu plus tard, et Quinn avait vu Sam s’éloigner vers les vestiaires, tout sourire. Une fois qu’il fut hors de son champ de vision, la Cheerio se dirigea vers le distributeur de boissons chaudes du terrain de sport, en espérant qu’il n’était pas hors service. En effet, il était régulièrement vandalisé pendant les matchs de foot organisés par le lycée, et les réparations pouvaient prendre des semaines. Quinn pouvait toujours aller chercher des cafés au foyer, mais cela lui ferait perdre beaucoup trop de temps. Par chance, le distributeur était en état de marche.

Une fois face à la machine, elle se rendit compte qu’elle n’avait pas demandé à Sam comment il aimait prendre son café : long ou court, sucré ou sans sucre ? Elle haussa les épaules, ne sachant pas vraiment sur quelle touche poser son doigt. Après un moment d’hésitation, elle opta pour deux cafés longs et sucrés, en espérant que Sam ne ferait pas une grimace de dégoût dès la première gorgée avalée. Lorsqu’elle rejoignit les gradins, le stade était complètement désert. Les températures de ce mois de janvier n’incitaient franchement pas les élèves à rester à l’extérieur. Le vent accentuait la sensation de froid, et Quinn, qui portait toujours son uniforme de cheerleader sous sa veste, se mit à frissonner. Elle espérait que le footballeur ne la ferait pas attendre trop longtemps. Elle sortit son lecteur MP3 et fit défiler plusieurs chansons avant de tomber sur l’une de ses préférées. La jeune fille monta le son - suffisamment fort afin qu’il couvre le bruit de la circulation de l’autoroute toute proche - et laissa libre cours à ses pensées, tout en fredonnant.

Looking out across the Night-time
The city winks a sleepless eye
Hear her voice, shake my window
Sweet seducing sighs

Get me out, into the Night-time
Four walls won’t hold me tonight
If this town is just an apple
Then let me take A bite

If They Say - Why, Why, Tell ‘Em That Is Human Nature
Why, Why, Does He Do Me That Way
If They Say - Why, Why, Tell ‘Em That Is Human Nature
Why, Why, Does He Do Me That Way


Elle s’interrompit rapidement, en constatant que Sam avançait dans sa direction. Le regard de Quinn se porta sur les cheveux du garçon, qui paraissaient davantage foncés puisqu’ils étaient mouillés. Elle le trouvait beaucoup plus mignon ainsi, mais elle ne put s’empêcher de se dire qu’il était complètement fou de sortir comme ça, avec le froid qu’il faisait. Mais elle ne fit aucune remarque à ce propos, et se contenta de lui renvoyer un sourire.
Sam prit position sur le même gradin que le cheerleader, en respectant toutefois une certain distance. Il remercia Quinn pour le café, attrapa un gobelet et but une gorgée. La jeune fille fut soulagée de voir qu’elle ne s’était pas trompé devant le distributeur. Elle ne put contenir son rire lorsque son interlocuteur s’avoua impressionné par son choix.

« L’intuition féminine, tu connais ? » plaisanta-t-elle. « Pour être honnête avec toi, j’ai hésité un bon moment devant le distributeur avant de faire mon choix. Puis finalement, je nous ai pris la même chose. Je n’aime pas les cafés trop forts, et j’espérais que c’était aussi ton cas. »

Puis elle se tut et resta silencieuse un bon moment, ne sachant pas trop quels sujets aborder avec lui, redoutant de mettre les pieds dans le plat. Ils ne s’étaient jamais parlés et jusqu’à ce jour, Quinn pensait que Sam n’avait pas envie de faire plus ample connaissance avec elle. D’ailleurs, elle avait du mal à comprendre pourquoi ce dernier avait accepté de boire un café en sa compagnie. Peut-être que la réaction qu’elle avait eue après l’entraînement l’avait fait changer d’avis sur son compte ? Elle porta le gobelet de café à sa bouche, afin de gagner un peu de temps. Elle en but quelques gorgées, pour se réchauffer un peu, et brisa le silence.

« Tu sais Sam, je suis surprise que tu m’ais dit oui tout à l’heure. J’espère que tu ne vas pas me prendre pour une parano, mais j’ai l’impression que tu m’évites pendant les répétitions de la chorale. Est-ce que j’ai fait quelque chose de mal ? » commença-t-elle d’une voix mal assurée. Elle leva les yeux vers lui. « Parce que si c’est le cas, je m’en excuse. Je sais qu’on ne se connaît pas beaucoup, mais il y a quelques mois j’étais dans la même situation que toi. J’ai tout perdu du jour au lendemain, et les autres m’en ont fait baver. Alors je comprends ce que tu peux ressentir. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Jeu 7 Avr - 17:03




“ Quinn & Sam „

you don't know i'm such a fool for you



Dans quoi Sam venait-il de se lancer en acceptant la proposition de Quinn ? Il n'en n'avait aucune idée. S'il avait des doutes sur le comment du pourquoi, elle lui avait parue sincère dans ses paroles, et il savait au fond de lui qu'elle n'allait pas se servir de la potentielle conversation qu'ils allaient avoir contre lui plus tard. Non, Quinn ne devait certainement pas être comme ça. Il avait entendu qu'elle pouvait être une peste, mais après tout, quelqu'un avait déjà vu une capitaine de Cheerios angélique et sans problèmes ? Sam ne pensait pas non. Elle avait l'air angélique ça c'était certain, mais au fond, il ne connaissais pas grand chose d'elle, les seules sources de ses informations étaient les bruits de couloirs, et tout le monde savait qu'il ne fallait pas toujours s'y fier. En tout cas ce jour-là, Sam allait de surprises en surprises, alors qu'ils n'avaient même pas commencé à discuter réellement.

C'est tout pimpant qu'il était sorti des vestiaires après sa douche, et il regretta bien vite d'être sorti les cheveux mouillés lorsqu'il sentit le léger vent qui devenait tout de suite glacial lorsqu'il atteignait sa tête. Il la secoua et soupira avant de grimper les marches des gradins, tout en pensant qu'il allait sûrement tomber malade, mais ça n'était pas important, non ce qui était important maintenant, c'était qu'il allait être en compagnie de Quinn, pour une heure tout au plus, mais c'était ce qui comptait le plus. Après s'être installé à ses côtés et l'avoir remerciée pour le café, il eut une autre surprise en buvant une gorgée de café. Sans le savoir, elle avait cerné ses goûts, ce qui était plutôt marrant. Le jeune homme hocha la tête alors qu'elle lui parlait d'intuition féminine. « Je savais que les filles avaient un genre de sixième sens, mais pas à ce point-là » répondit-il en souriant, avant de se rendre compte de sa boulette. Rien à voir avec l'intuition, c'était simplement dû au hasard, et encore une fois, il se sentit bien bête, mais ne dit rien. « Et pour être honnête avec toi aussi, en fait j'aime pas du tout le café, je me force depuis des années à en boire, et le sucré, c'est vraiment le seul qui passe » ajouta-t-il en grimaçant et en buvant une autre gorgée.

Un petit silence s'était ensuite posé entre eux, et Sam ne savait pas vraiment comment le briser. Il fixait son gobelet et de temps en temps il relevait les yeux vers Quinn qui semblait elle aussi plongée dans le sien, alors il détournait son regard sur le terrain qu'il connaissait par coeur, cherchant quelque chose à dire, mais quelque chose de pas trop bête ou de mal venu, et c'était plutôt difficile pour lui de trouver. Mais finalement, c'était elle encore une fois, qui entamait la conversation. Il tourna la tête vers elle, l'écoutant attentivement. Elle était surprise qu'il ait accepté, et il l'était lui aussi, il n'avait pas vraiment réagi lorsqu'il lui avait répondu, c'était venu spontanément, dans l'euphorie de la demande sans doute, mais là où elle ne se trompait pas, c'était sur le fait qu'il l'évitait un peu lors des répétitions. Enfait, il n'était vraiment proche de personne, il était simplement sur sa chaise, écoutant Mr Schue et les solos des autres, il ne parlait pas, il préférait écouter, mais elle n'avait rien fait de mal non. Il se sentit tout à coup gêné qu'elle ait pu se sentir un peu vexée ou mal par rapport au fait qu'il ne l'approchait pas trop, puis ses yeux rencontrèrent les siens, et il fut comme déconnecté de la Terre quelques secondes, avant de retourner son attention sur ce qu'elle lui disait.

« Tu as raison, je t'ai un peu évité, mais ça n'a rien à voir avec toi, d'ailleurs je m'excuse si tu as pu mal prendre la situation, ce qui est normal au fond, si on m'avait fait ce coup-là je l'aurait peut-être mal prit, mais vu que personne ne me parle vraiment je n'ai pas ce genre de... », il mit sa main sur sa bouche comme pour s'arrêter de parler, il partait dans une explication qui n'intéressait sûrement pas la blonde, alors il reprit plus calmement. « Désolé, je sais, il faut que je parle moins. Mais bon, je n'ai rien perdu, puisque je n'ai rien ici, à part une petite place dans l'équipe et à la chorale » répondit-il en haussant les épaules. « Ca a du être bien plus dur pour toi... Je ne sais pas grand chose, juste les "on dit", et ça vaut ce que ça vaut, mais je ne te juge pas ». Sam ne savait pas vraiment pourquoi il lui disait ça parce qu'ils n'étaient même pas amis, donc son jugement ne lui importait sûrement pas beaucoup. « C'est quelque chose que je voulais te dire depuis longtemps mais j'ai juste.. j'ai juste eu peur de t'aborder et.. de me faire rejeter.. ». Il baissa la tête avant de reprendre une gorgée de café et d'ajouter presque en murmurant « Je pourrais presque remercier Puck de m'avoir flanqué à terre, on ne se serait sûrement pas parlé sinon.. »


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 10:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Jeu 14 Avr - 18:56

En repensant aux évènements de l’année dernière, Quinn baissa les yeux et son regard se perdit dans le vide. Les choses s’étaient enchaînées très rapidement, sans qu’elle ne parvienne à les maîtriser. Elle avait perdu l’amour de son père, la confiance de Finn et sa place au sein des Cheerios, qui allait de paire avec sa popularité. Elle était rapidement devenue une bête de foire pour les autres élèves, à la merci d’humiliations et de railleries en tout genre. Et même si elle avait accouché depuis plusieurs mois maintenant, et que Sue Sylvester l’avait réintégrée dans l’équipe, elle n’avait toujours pas retrouvé son statut d’antan. Les moqueries et les coups bas perduraient, et les rumeurs sur son compte allaient bon train. D’ailleurs, peut-être que certaines étaient parvenues jusqu’aux oreilles de Sam…
La Cheerio dut réprimer une envie de fondre en larmes. Les blessures qui entouraient la naissance de Beth ne s’étaient pas totalement refermées et les évoquer, même à demi-mot, la plongeait dans une mélancolie sans fond.

Puis, elle se rappela que Sam se tenait à ses côtés, en entendant le son de sa voix. Pendant quelques secondes, elle s’était complètement déconnectée de la réalité, absorbée par une foule de souvenirs. Elle releva les yeux, tourna la tête en direction du jeune homme, et croisa son regard. Ce dernier rassurait Quinn, lui disant qu’elle n’y était pour rien s’il évitait sa présence aux répétitions. Il s’excusait même si quelque chose dans son comportement avait pu faire douter la blonde du contraire.
Quinn ne comprenait pas pourquoi le footballeur s’amendait de la sorte. Ils n’étaient pas proches, et ils ne s’étaient encore jamais parlé jusqu’à présent. C’était étrange qu’il s’excuse pour une mauvaise impression qu’il avait laissé à son interlocutrice.
Sam évoqua ensuite les bruits de couloirs qu’il avait entendu à propos de Quinn et lui intima qu’il ne la jugeait pas. La cheerleader fut touchée par ce discours qui semblait sincère. L’émotion se mit à la submerger de nouveau, faisant naître quelques larmes au coin de ses yeux. Mais Sam ne semblait pas l’avoir remarqué. Aussi il lui intima qu’il n’avait jamais osé venir lui parler par crainte d’être rejeté. Il remerciait presque Puck de lui avoir donné une occasion de discuter avec sa petite amie.

Quinn resta coite un long moment, essayant de lutter contre ses émotions. Elle fournissait les plus gros efforts afin de retenir ces larmes qui menaçaient de rouler sur ses joues, mais sans grand succès. Et ce qui devait arriver, arriva. Elle éclata en sanglots. Elle était bouleversée. Pas tant par ce que Sam lui avait dit. Mais surtout par ce que leur conversation avait réveillé ses blessures.
Elle s’en voulait de se montrer dans un tel état de faiblesse devant une personne qu’elle ne connaissait pas, elle qui n’avait jamais aimé s’afficher en public. Mais elle redoutait que sa réaction ne mette son interlocuteur mal à l’aise, aussi elle s’efforça d’articuler quelques mots, d’une voix tremblante :

« Je suis sincèrement désolée que tu assistes à ça, je ne veux pas te mettre mal à l’aise. » s’enquit-elle, en séchant ses larmes d’un revers de manche. « C’est vrai que ça n’a pas été simple pour moi, et d’ailleurs aujourd’hui rien n’a vraiment changé pour moi au lycée. Mais je te remercie de ne pas me juger sur des qu’en dira-t-on. » elle marqua une pause, le temps de reprendre un peu ses esprits. « Et je ne te juges pas non plus. Je ne suis plus l’espèce de pimbêche que je reconnais avoir été autrefois. Je ne vais pas te rejeter parce que tu es différent, tu n’as donc pas à avoir honte de ce que tu es. » dit-elle en faisant référence à la supposée homosexualité de Sam. « Je crois que j’ai compris pourquoi je t’ai demandé de me rejoindre sur les gradins après l’entraînement. Ce n’était pas uniquement à cause du comportement de Noah. C’était aussi parce que tu ne m’as pas connue quand j’étais au plus bas. Ni même quand j’étais au plus haut. Et je ne voulais pas que tu me vois uniquement comme la pauvre pétasse qui a été mise enceinte l’an dernier. Je voulais que tu me vois telle que je suis vraiment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   Sam 23 Avr - 18:25




“ Quinn & Sam „

you don't know i'm such a fool for you


En arrivant à McKinley, Sam s'était noté plusieurs objectifs sur un carnet qu'il gardait précieusement dans sa chambre. Parmi ceux-là, on pouvait trouver des choses telles que « Jouer dans l'équipe », « se faire des amis », « sortir avec une fille ». Vu de l'extérieur, cela pouvait paraître complètement débile. D'ailleurs, il redoutait le jour où quelqu'un tomberait dessus, c'est pourquoi il le changeait de place tous les jours de peur que quelqu'un puisse lire ses pensées ou ses désirs. Autant dire que depuis qu'il était arrivé, il n'en n'avait réalisé que très peu. Il jouait dans l'équipe, et il s'y plaisait, il adorait aller à l'entraînement et se retrouver sur le terrain, il adorait le sport et l'ambiance qu'il y avait dans une équipe. Coach Beiste était pour lui la meilleure coach qu'une équipe pouvait rêver d'avoir. Et puis aux entraînements de football étaient greffés les répétitions du Glee Club. Il n'avait jamais pensé faire partie d'une chorale auparavant. Oui il aimait la musique, jouait de la guitare et du piano, mais ça il le faisait chez lui généralement, et chantait sous sa douche. Alors quand Finn lui avait proposé de rejoindre le club, après avoir longuement réfléchi, il s'était laissé tenté par l'offre et s'y était rendu. Il ne le regrettait pas, même si en contrepartie il avait droit à des slushies, ça piquait, c'était froid, et sa dignité en prenait un coup à chaque fois mais après tout, quelle était sa dignité à McKinley ? Il n'avait pas de réputation, il essayait d'en avoir une, mais sans succès jusque là. Ce qui le faisait se remettre en question, surtout ces derniers temps.

Enfin, il s'était un peu égaré dans ses paroles en expliquant à Quinn qu'il ne la jugeait pas, il pouvait même la comprendre, un tout petit peu. Elle avait une réputation, elle était au top et avait tout pour réussir, elle était capitaine des Cheerios, était sortie avec le quaterback puis avec Puck, mais tout s'était écroulé pour elle en un instant. Il ne connaissait pas les détails, et ne voulait pas les connaître, sauf si elle ressentait le besoin de le lui expliquer un jour, il n'y avait que sa parole à elle qu'il allait croire de toute manière. Mais il ne s'attendait pas à la voir pleurer. Il allait de surprises en surprises ce jour-là, et là, il ne savait plus vraiment quoi faire, à part l'écouter. Elle ne voulait pas le mettre mal à l'aise mais il l'était, il fallait juste qu'il fasse en sorte que cela ne se voit pas trop, même si elle devait s'en douter un peu. Il avait mit le temps avant de lui dire qu'il ne la jugeait pas et qu'il n'écoutait pas ce qui circulait sur elle mais il n'avait jamais pensé au fait qu'elle puisse être touchée par cela. Après tout, il n'était personne pour elle, si ce n'était un footballeur de plus dans l'équipe à soutenir et un membre de plus dans le Glee Club.

Seulement voir pleurer une fille était quelque chose que Sam n'aimait pas. Elle avait l'air tellement vulnérable maintenant, et devait se sentir gênée alors qu'il n'y avait pas de honte à craquer de temps en temps. Lui avait juste envie de la prendre dans ses bras et de lui dire que tout allait aller pour le mieux pour elle, parce que ça ne pouvait que se passer bien dans sa vie, c'était Quinn Fabray après tout, non ? Elle était belle, intelligente, et Sam pensait qu'elle pouvait toujours retomber sur ses pattes. La jeune femme lui confiait que les choses n'avaient pas été simples pour elle, il s'en était d'ailleurs douté, et qu'elle ne le jugerait jamais, car elle n'était plus comme elle avait pu être auparavant. Sam haussa un sourcil, c'était gentil de sa part, même s'il ne se sentait pas tellement différent des autres. Il allait lui répondre quelque chose mais elle avait reprit la parole, alors ne voulant pas la couper, il la laissa s'exprimer. Il y avait quand même quelque chose qui le chiffonnait. Il pensait qu'elle n'en n'avait rien à faire de son point de vue mais au contraire, elle avait voulu qu'il la voit autrement que l'image qu'elle pouvait refléter.

« Il n'y a pas de honte à pleurer tu sais, au contraire, ça fait du bien quelques fois », lui dit-il en sortant un paquet de mouchoirs de sa poche et en le lui tendant. « Je suis un peu comme Saint-Thomas, je ne crois que ce que je vois, et je ne t'ai pas vu agir de manière déplacée envers quelqu'un jusqu'à aujourd'hui, donc je crois pas ce que j'entends, c'est tout. » répondit-il avant de reprendre tout de suite « Alors si je t'avoue un secret, tu ne te moqueras pas ? En fait tu vois, mes cheveux ? Quand ma mère a accepté de m'inscrire ici, j'ai voulu changer de tête, pour paraître plus cool, je me suis vidé les bouteilles de jus de citron qu'on avait en stock sur la tête pour éclaircir un peu mes cheveux, mais j'avais jamais pensé que ça pouvait devenir aussi blond » lui avoua-t-il en grimaçant. « Du coup tout le monde croit que je me teins les cheveux et que c'est un truc d'homosexuel, et si c'était à refaire, je ne le referais plus crois-moi » ajouta-t-il en souriant. Il ne savait pas trop pourquoi il lui avouait ça mais il avait eu envie de détendre un peu l'atmosphère et lui montrer qu'elle pouvait avoir confiance en lui. Sam ne savait pas pourquoi il n'avait pas peur de lui dire les choses, il avait confiance alors qu'ils ne se connaissaient même pas, c'était simplement quelque chose qu'il avait ressenti et il était du genre à suivre son intuition. « Je te vois comme tu es, là je te regarde et je vois une petite fille qui a l'air effrayée de quelque chose, et je ne sais pas quoi, mais moi j'ai envie de voir cette petite fille rire et être heureuse »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]   

Revenir en haut Aller en bas
 

04. you don't know i'm such a fool for you [Q&S]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-