Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. Black Sins and White Vertus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 05. Black Sins and White Vertus...   Ven 11 Fév - 0:12


Zack & Alice



    Début Janvier - Fin d’un Cours d’Histoire - 15h31

À la douce musique tant attendue de la sonnerie stridente de l’école, les élèves se levèrent tous d’un même mouvement pour quitter la salle de cours où presque tous avaient l’impression d’avoir perdu leur temps par rapport à ce qu’ils s’apprêtaient à faire en cette fin de journée. La salle était maintenant vide, seul, le professeur effaçait encore le tableau. Pas si seul vu qu’assise en fond de classe, Alice venait de sortir son Ipad et se mit à pianoter dessus comme sur un clavier. Le professeur jeta un regard derrière son épaule et s’exprima assez fort pour que la jeune fille puisse entendre : Vous faites les prolongations Mlle Liddell ? La jeune fille paraissait songeuse et n’avait pas entendu les dires du professeur, elle fixait son appareil avec un air de doute sur le visage. Mlle Liddell ? insista le Professeur. La jeune fille daigna lever sa tête, surprise que le professeur soit encore dans la salle. Excusez-moi Monsieur ? Je ne vous ai pas entendu. Ce dernier lâcha un soupir, prit d’une main son cartable et de l’autre une frise qu’il avait déroulé durant le cours et quitta la salle en ruminant quelques vulgarités sur le manque de discipline dans le système scolaire actuel… ou en vers ces couillons d’élèves qui n’en ont rien à foutre d’être dans sa classe ou de mâter leur stylo pendant une heure en le faisant tourner sur leur doigt.

La jeune fille se pencha de nouveau vers son écran. Elle était sur Twitter regardant le dernier tweet d’une cheerleader. Les chorales sont si mauvaises et inutiles que la dernière fois que je suis passé à côté de leur classe je me suis mise à vomir. La prochaine fois je viserai un de ces boutonneux, peut-être il arrivera à fermer sa grande bouche ! Elle hésita encore puis répondit avec la même application littéraire que sa consoeur. Appelle Sue, elle va en remplir la pièce, surtout si ça submerge l’homme choucroute ! Elle soupira et éteint son Ipad avant de le remettre dans son sac. Ça ne lui ressemblait tellement pas d’être comme ça, d’être si cruel, mais en faisant ça elle pensait à sa popularité qui lui importait plus que tout. Elle avait des objectifs et devait s’y tenir pour y parvenir, même si cela lui coûte d’être une véritable peste quand il le faut, et comme Twitter représente le pic de l’iceberg, elle devait soigner cette image.

Elle se leva lentement, rangea ses affaires et se mit à marcher à travers l’Aile Droite de McKinley. Ce qu’elle s’apprêtait à faire c’était l’exemple même de chose qu’elle ne pouvait pas mettre sur Twitter, pour la simple et pure raison que si jamais les pestes rouges l’apprenaient, elles rendraient sa vie infernale et la ferait descendre en bas de l’échelle sociale, ce qui n’était absolument pas concevable. Elle passa devant son casier, sortit son portable et envoya un texto.

    À Zack :

    • Rejoins-moi dans la chaufferie le plus tôt possible, n’oublie pas ta guitare, on risque d’en avoir besoin !

Un sourire se dessinait sur ses lèvres au fur et à mesure qu’elle appuyait sur les touches, c’était les quelques moments de bonheurs de sa fausse vie qu’elle essayait de vivre. Elle glissa son portable dans son jean et attrapa un sac type sac de sport remplit de vêtements blanc et noir sans que l’on puisse en apercevoir les détails. Tenant son sac le plus éloigné des regards possible, elle se mit marcher en direction de la chaufferie.

Une fois face à la porte, elle jeta des regards un peu partout pour vérifier que personne ne la verrait entrer. À peine entrée elle reçut un message :

    De Kourt :

    • On va en ville tu viens ?


    À Kourt :

    • Je suis fatiguée, je suis rentrée me coucher.


    De Kourt :

    • Okay, une prochaine fois.


La jeune fille eut un léger soupir de satisfaction en voyant qu’elle avait gobé son mensonge, tant mieux, il y avait peu de chance pour qu’on la dérange maintenant.

La chaufferie était un vrai labyrinthe, on pouvait facilement se perdre entre tout les tuyaux et le matériel disposé un peu partout par terre. Alice avait l’air de bien connaître le lieu, comme si elle s’y rendait assez souvent en faite, elle marchait à un rythme soutenu en vérifiant que personne ne soit derrière elle. Après quelques minutes de marche, elle se posa et sortit les vêtements de son sac. On distinguait deux costumes : un costume noir taillé pour une femme, un autre blanc taillé pour un homme. Assortis avec ceux-ci, deux chapeaux, un blanc, un noir. Elle sortit aussi deux gants de la main à paillettes blanches. Mais ils étaient tout les deux destinés à une main droite… Elle répartit les vêtements blancs et noirs en deux piles et s’assis satisfaite dans un coin en attendant que Zack ne la rejoigne, en espérant qu’il ne lui pose pas un lapin.

HJ : Désolée c'est vraiment nul, je suis hyper crevée >.< Je me rattraperai pour le prochain post (:


Dernière édition par Alice Liddell le Dim 20 Fév - 11:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Sam 12 Fév - 13:19

Bienvenue à McKinley High, terre sainte des footballeurs et des cheerios. Bienvenue … en enfer. Hmm … Peut être que Zack exagérait, se dit-il en voyant les quelques phrases qu'il venait d'écrire sur sa feuille blanche, ou peut être qu'il aurait dû se concentrer au lieu de divaguer. Mais le jeune homme soupira, le cours de physique n'était pas assez intéressant à son goût, le prof se contenant de corriger des exercices qu'il avait fait avec une facilité déconcertante. Oui, lorsqu'il se concentrait quelques minutes, il arrivait plutôt bien à s'en sortir en cours, très bien même … Bref, les études n'étaient vraiment pas les préoccupations actuelles du Texan, mais alors vraiment pas … Par où commencer, déjà, son humeur ne correspondait pas du tout à tout ce qui se passait autour de lui : pour une fois depuis longtemps, Zack était vraiment heureux.

Pourtant il avait toutes les raisons du monde de ne pas l'être. Premièrement, les footballeurs ne le lâchaient toujours pas et les slushies semblaient être de plus en plus fréquent. Ensuite, un nouveau Twitter avait vu le jour sous le nom de Gossip Glee et Zack avait eu le déplaisir de voir sa vie privée déballée en publique. Et en plus, et surtout, le concours interne des AV s'était terminé sur une égalité parfaite et maintenant les deux chorales du lycées devait collaborer dans un beau et grand projet nommé les Awesome Directions. Si, si, maintenant Zack se chargeait de calmer les esprits de tout le monde, comme par exemple de dire à Tim que NON ce n'était pas une bonne idée d'aller slusher un ND comme Kurt ou Rachel. Vraiment pas du tout … (Non, qu'il se contente de faire des plans pour tuer Keith ou Alex… ça encore, Zack pouvait gérer.) Non, en débit de tout ceci, Zack avait le sourire aux lèvres et ce grâce à une seule et unique personne : Oxanna. Oui, parce qu'ils étaient (enfin) ensemble et franchement … Aux yeux de Zack, le reste n'était que superficiel. Oui, il avait une petite amie, et il avait vraiment de la chance parce qu'en plus il sortait avec sa meilleure amie donc les choses n'en étaient que plus simples, plus faciles, plus confortables … Donc, cela valait bien quelques prises de têtes et un ou deux slushy.

Il fut ravi lorsque la cloche sonna et il fit un détour par la salle de répétition, histoire de récupérer sa guitare, oui il avait tenté d'apaiser les esprits des Awesome Voices (et de calmer Tim et ses plans machiavéliques) avec un morceau aujourd'hui. Il mettait son instrument dans son dos lorsque son portable vibra. Et Zack fut plus que surpris en voyant que c'était Alice et apparemment, elle voulait le voir. C'est donc vraiment intrigué qu'il se rendit à la chaufferie. Ce n'était pas qu'il n'avait pas envie de la voir, non elle était très sympa et il pourrait encore se moquer d'elle parce qu'elle faisait trois tête de moins que lui (au moins) mais les dernières cheerios qu'il avait croisées ne lui avaient pas voulu que du bien. Okay, le Texan savait bien qu'Alice était différente des autres, elle lui avait confié, dans des circonstances plus qu'originales, qu'elle aimait bien chanter. Et puis il fallait qu'il lui laisse le bénéfice du doute. Et lorsqu'il arriva dans la chaufferie, il vit qu'Alice était déjà là, assise, en train de l'attendre.

"Hey salut ! Pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'on se parle dans des endroits aussi bizarres ? Non ne répond pas, ce n'était pas une vraie question …"

Il s'assit à son tour et se tourna vers elle.

"Je ne voudrais pas paraître désagréable mais j'espère que tu as une bonne raison pour m'avoir fait venir ici, la dernière personne à qui j'ai envie de parler c'est bien une cheerio."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Sam 12 Fév - 23:32


Please, don't be mad at me...

Imaginant des dizaines de fois ce qu’elle s’apprêtait à faire, la jeune fille était perdue dans ses pensées. Elle attendait sagement dans un coin de la chaufferie, coincée parmi les multiples tuyaux qui l’entouraient. Le seul soucis avec la chaufferie, malgré que l’espace fut propice à des chorégraphies originales, c’est qu’il faisait chaud. Forcément, en une salle, aussi grande qu’elle pouvait être, était rassemblé le chauffage nécessaire à chauffer un établissement entier comprenant plusieurs hectares de terrain. Il est évident que porter un chapeau et un costume dans de tels conditions n’étaient pas la chose la plus enviable, mais Alice s’était faite cette scène dans sa tête et rien ne lui ferait changer d’avis. Elle en venait à se dire que si elle appartenait à une chorale, elle pourrait faire ça plusieurs fois par semaine… Mais la réalité la rattrapait, jamais elle n’atteindrait son objectif en appartenant à une chorale, qui plus est, le pouvoir de Summer vacillait en ce moment et inutile de préciser qu’Alice serait ravie de faire un coup d’état mais peu de cheerios la suivrait et elle se prendrait rapidement un coup de pied au cul qui la ramènerait sur terre.

Elle entendit la porte de la chaufferie s’ouvrir, le sourire malicieux déjà présent sur son visage se métamorphosa en un sourire transcendant qui divisait sa tête en deux. Elle reprit un visage normal lorsque le magnifique Zack apparut dans son champ de vision. À chaque pas qu’il faisait pour s’approcher d’elle, elle admirait sa démarche, son corps, sa taille, ses muscles, son visage… oh, mais il y avait quelque chose qui clochait ? Ah oui, il tirait à moitié la gueule ! Alice aurait tellement été heureuse de le savoir aussi enthousiaste qu’elle pour leur retrouvailles. Même s’ils se croisaient assez souvent et échangeaient quelques mots discrètement, ils avaient rarement eut l’occasion de se retrouver aussi intimement que lors de leur première rencontre. Finalement, la scène qu’elle s’était faite dans sa tête accepterait bien un bémol, s’il souhaitait retirait son t-shirt au lieu de mettre sa veste, cela ne poserait aucun problème… vive la chaleur !

Alors que qu’ils n’étaient séparés que de quelques mètres, le jeune homme se mit à parler. « Hey salut ! Pourquoi est-ce qu'il faut toujours qu'on se parle dans des endroits aussi bizarres ? Non ne répond pas, ce n'était pas une vraie question … » Le sourire de la jeune fille disparut, c’était le sujet qu’elle avait du mal à aborder. Elle ne voulait surtout pas qu’il croit que parce qu’elle le voit peu en publique et qu’elle ne peut pas être avec lui comme avec les autres que ça veut dire qu’elle tient moins à lui, bien au contraire, elle serait prête à sécher une journée entière pour pouvoir passer du temps avec le jeune homme, ils s’entendaient bien et avaient des points communs. Non, décidément, elle ne voulait pas qu’il pense ça, mais avant même qu’elle puisse répliquer il reprit.

« Je ne voudrais pas paraître désagréable mais j'espère que tu as une bonne raison pour m'avoir fait venir ici, la dernière personne à qui j'ai envie de parler c'est bien une cheerio. » Autant crier haut et fort qu’il ne voulait pas la voir. L’entrain de la jeune fille était véritablement blessée, elle ne voulait qu’il la voit comme « une cheerios », ce qui connotait souvent peste sans cœur. Elle se mordit les lèvres, baissa les yeux au sol et prit une grande inspiration. Elle lui avait demandé de venir, il avait accepté, c’était donc à elle de prendre sur soit, il n’était pas bien heureux d’être là mais le bonheur de la jeune fille suffirait à les motiver tout les deux. Lorsqu’elle redressa son visage vers le garçon, il était redevenu radieux comme si le jeune homme n’avait rien dit. Elle se leva et déposa un petit baiser sur ses joues. Elle décida d’ignorer complètement ses propos plutôt que de devoir y répondre/

« Merci d’être venu ! Ça va, tu as passé une bonne journée ? » Elle avait dit ça tout naturellement mais réalisa en suite que c’était lui tendre une perche pour lui laisser lui raconter tout les soucis que lui ont causé ces « pestes de cheerios ». Elle se reprit et décida de passer au vif du sujet «  Oublie ce que je viens de dire. Je vois que tu as apporté ta guitare ! Je nous ai préparé un super truc ! »

Elle se mit de dos à Zack pour respirer à nouveaux, se pencha pour ramasser le costume blanc du jeune homme et le lui tendit tout en lui mettant le chapeau sur la tête. « Il te va à ravir ! J’imagine que tu dois te douter de quel genre de numéro je veux faire ! » Elle lui enfila le gant en même temps et reprit. « Si jamais tu as trop chaud tu peux te mettre à poil rester en t-shirt » Elle lui sourit et commença à enfiler ses vêtements à son tour. Okay il la voyait en string et en soutien-gorge mais de son point de vue, elle s’était déjà mise à nue devant lui en chantant avec lui, le reste n’avait plus trop d’importance, et puis elle n’avait pas honte de son corps, après tout, pratiquer un tel sport avec un tel coach a des avantages pour le physique.

« Ça va peut-être te paraître bizarre mais c’est Sue qui m’a inspiré ce numéro. Je sais pas si tu connais Gossip Glee ? » Soudain elle réalisa que le jeune homme avait été cité dans le Twitter et qu’il y avait pas mal de chance pour qu’il soit effectivement au courant de ce qui lui est tombé sur la tête… Sachant que c’est grâce à ça qu’elle sait qu’il est en couple, c’était plutôt une bonne chose, sinon elle n’aurait pas hésité à le draguer et ça aurait pu éreinter leur amitié naissante. Encore une fois pour ne pas laisser le temps au jeune de répondre, elle reprit vite. « Euh… enfin bref, ils ont annoncé que Sue voulait faire un show à la Michael Jackson et je me suis dit qu’on pouvait la devancer ! » Avec un grand sourire, et une fois son costume enfilé, elle lui tendit la partition sur laquelle elle avait écrit en gros « Black or White ♥ » ce qui laissait entendre qu’elle appréciait la chanson et la version qu’elle s’apprêtait à en faire ou plutôt qu’elle s’était imaginée.

« J’aime bien cette chanson, elle parle d’accepter les différences… Je suis loin d’être la mieux placée pour parler de ce genre de chose mais… mais j’essaye de m’améliorer… » Avec un regard un peu coupable elle jeta un nouveau sourire au jeune homme, le laissant regarder la partition et elle se répétant les paroles dans sa tête. Elle espérait beaucoup de cette chanson, elle n’en chantait pas beaucoup mais savait qu’elle avait une voix assez jolie même si sa justesse laissait parfois à désirer par faute d’entraînement. Ce qui était sûr c’est qu’elle adorait la voix de Zack, elle l’avait écoutée avec attention les premières fois qu’ils s’étaient vus et s’était même rendu parfois en cachette dans l’auditorium pour l’écouter chanter, c’était un vrai plaisir pour ses oreilles et cela lui permettait de l’imaginer sur d’autres chansons, comme Black or White.

Ce dont elle avait le plus peur c’est de lui déplaire, sa voix, ses mimiques, ses mouvements, sa façon de voir la musique… Elle avait peur d’avoir une bonne impression sur le Duet mais que lui ne l’ai pas aimé sans le lui dire, ce qui la laisserait croire qu’il aimerait en refaire alors que non. Mais ils n’en étaient pas encore là, ils ne s’étaient même pas mis à chanter… Elle murmura les paroles pour se les rappeler tout en claquant dans ses doigts pour marquer le rythme mais discrètement pour laisser Zack se concentrer sur la partition. Pas facile de claquer des doigts avec un gant à strass…

« And I told about equality… and it's true …?… ah oui ; either you're wrong or you're right ! tadam tadam…mm m mem mem ! »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Lun 14 Fév - 21:40

S'il y avait bien une chose qu'on ne pouvait pas dire d'Alice, c'est qu'elle manquait d'énergie. L'adolescente était une véritable pile électrique et en la voyant s'agiter ainsi, le Texan comprenait tout à fait pourquoi est-ce qu'elle était cheerio : avec une énergie pareille, elle devait avoir un besoin permanent de bouger. Et elle lui fit presque, presque, oublier qu'il devait être fâché contre elle. Cependant, cela était très difficile, surtout face aux efforts que faisait la brune et en plus il semblait bien qu'elle avait quelque chose derrière la tête. Elle essaya d'avoir une conversation normale avec lui, comme elle l'aurait fait avec n'importe qui, mais elle fut forcée de se rattraper par endroit. Oui parce à la question : est-ce que tu as passé une bonne journée ? Il y avait des millions de choses que Zack voulait répondre à part oui. Ou même carrément partir. Mais là encore, son bon sens pratique l'en empêchait et Alice semblait vraiment vouloir s'entendre avec lui. Franchement, entre Madison, Abby et maintenant Alice … Il semblait bien que toutes les cheerios qui ne se sentaient pas à leur place venaient toutes leur voir. Franchement, Zack ne voyait pas pourquoi : sa mère lui avait juste appris à bien traiter les filles voilà tout. Et Alice avait bien quelque chose derrière la tête, et quelques secondes plus tard, il se retrouvait affublé d'un chapeau blanc … Et lorsqu'il vit le costume, il vit en quelque sorte là où elle voulait en venir. Le jeune homme haussa les épaules avant de poser précautionneusement sa guitare par terre : il était là, alors autant le faire.

"J'imagine que je n'ai pas le droit de dire non ? C'est fou j'adore qu'on me demande mon avis comme ç …"

Mais Zack fut réduit au silence parce qu'Alice avait décidé d'enfiler son costume. Devant lui. Comme ça. Okay … Le jeune homme se retourna aussitôt, oui, il était bien élevée. Okay … Elle devait certainement avoir l'habitude de se changer devant tout le monde à cause des vestiaires et puis de toute façon, elle savait très bien qu'il avait une copine, non ? Non ? Et puis pourquoi est-ce qu'il était encore en train de réfléchir au lieu de se changer. Il fit passer son t-shirt par dessus ses épaules avant de répondre à ces précédentes questions …

"Oh j'ai passé une journée absolument magnifique puisque tu poses la question. Cours, slushy, cours, une tape plus qu'amicale sur l'épaule de mes amis les footballeurs et cours. Franchement … Je ne sais pas qui est Gossip Girl mais si c'est comme ça qu'elle s'amuse … Je ne trouve pas ça du hilarant du tout … " Rien que le fait d'y penser mettait Zack vraiment en colère, et ce n'était jamais une bonne chose lorsqu'il était énervé. Aussi, il préféra enfiler le bas du costume et penser à autre chose. "Enfin bien sûr c'était avant que tu m'appelles et illumine ma journée bien sûr "

Il avait fini de s'habiller et il se tourna vers Alice, se regardant pas du tout convaincu. Wow … Il était VRAIMENT trop gentil, parce que les costumes ce n'était pas pour lui, il n'était beaucoup plus à l'aise dans son t-shirt de Led Zeppelin et son jean taille basse.

"Oh mon Dieu … J'ai l'air complètement ridicule. Mais je fais ça pour la bonne cause …"

Il avait bien compris qu'Alice faisait ça en partie pour se rattraper, de toute les fois où ses "amies" le slushaient ou l'insultaient et qu'elle ne pouvait rien dire ou rien faire … Accepter ses différences ? Franchement, il faudrait bien plus qu'une simple chanson pour faire changer les mentalités à McKinley mais … c'était toujours un début et Zack ne comptait pas laisser passer cette chance. Et il ne put s'empêcher de sourire en voyant les efforts que faisait Alice …

"C'est parce que tu te concentres trop sur ce que tu fait … Regarde et apprends petite Alice."

Ceci étant dit, il attrapa sa guitare et se mit à jouer le fameuse air. Michael Jackson ? Aussi influent pour lui que Led Zep ou Deep Purple, pas de doute, il connaissait les accords.

I Took My Baby
On A Saturday Bang
Boy Is That Girl With You
Yes We're One And The Same

Now I Believe In Miracles
And A Miracle
Has Happened Tonight

Difficile de danser avec une guitare à la main, mais Zack avait les épaules et la tête qui bougeaient en rythme, sans compter que son pied droit lui servait pour les accords. Il fallait qu'Alice comprenne qu'un glee club ce n'était pas seulement la musique, les costumes ou les paroles … Il fallait aussi savoir s'amuser.

But, If
You're Thinkin'
About My Baby
It Don't Matter If You're
Black Or White.

They Print My Message
In The Saturday Sun
I Had To Tell Them
I Ain't Second To None


Ses doigts voyageaient sans problèmes sur la guitare et il fit un mouvement de tête vers Alice, c'était à son tour maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Mer 16 Fév - 20:04

Le jeune homme paraissait songeur en voyant la jeune fille bouger dans tout les sens et se déshabiller sous ses yeux. La jeune fille ne put pas vraiment apercevoir sa réaction vu qu’elle était de dos à lui mais lorsqu’elle se retourna et vit le jeune homme se changer, elle fit mine de tourner la tête même si ses yeux restaient toujours fixés sur le corps sculpté du jeune homme. Elle ne put s’empêcher de sourire, dommage que le jeune homme fut déjà pris, même s’ils ne se connaissaient pas vraiment, le garçon avait l’air adorable et anormalement indulgent en vers les filles et puis le fait qu’il soit venu en était une preuve non négligeable. Qui plus est, le jeune homme était un véritable Apollon comme on en voyait que rarement dans les couloirs de McKinley. Une fois le jeune homme changé, la jeune fille lui envoya la partition et tout ce qui en suivait. Effectivement, maintenant qu’il était là, elle ne lui laissait pas vraiment le choix, elle avait prévu les costumes, avait amené la partition et travaillé les paroles. Non, elle ne lui laissait vraiment pas le choix.

Malgré que la jeune fille ait essayé de se rattrapé, le jeune homme raconta sa journée. Décidément, ce n’avait pas l’air simple à supporter, la jeune fille voyait son désir d’intégrer une chorale s’éloigner à chaque fois que le mot slushy était prononcé. Rien que le fait de se retrouver dans les toilettes à rincer des dizaines de fois ses cheveux jusqu’à ce qu’il retrouve une couleur normale… non elle n’était vraiment pas prête pour ça. Après il y aurait bien quelques avantages, bien que la jeune fille adorait son costume de Cheerleader, elle aimait encore plus s’habiller et bien choisir ses vêtements, d’où son désir d’apporter des costumes pour pimenter la chorégraphie. Et puis les personnes comme Zack arrêterait de la voir comme une peste… à contre partie, les autres la verrait comme une loseuse… ce qui ne veux pas forcément dire être une mauvaise personne… Elle n’aurait pas le soucis des coups venant des footballeurs et heureusement… mais des batailles de chiffonnières avec certaines cheerleader effectivement cela était envisageable… La vie d’Alice ne méritait vraiment pas sa place sur le blog de Gossip Glee… même pas du tout. Il est vrai que Zack y avait été cité mais cela n’était pas si horrible que ça, enfin, tout le lycée savait qu’il était en couple avec Oxanna après avoir lâché Madyson… Oui et alors ? Sa vie était rendue publique mais c’était de toute manière l’objectif de Twitter… non ? Parfois elle se disait qu’elle aimerait bien qu’on parle d’elle de temps en temps. Mieux vaut que l’on parle de nous en mal plutôt qu’on ne parle pas du tout de nous. Alice détestait être ignorée et elle se rendait compte parfois que toute sa soit disant popularité ou plutôt sa protection anti-slushy se résumait au port d’un simple costume de cheerleader. À part ça elle n’était pas grand chose, les peu de gens qui la connaissent n’aurait presque rien à dire sur elle, quand aux autres le nom d’Alice n’évoquait que le cher roman de Lewis Carroll. Le jeune homme paraissait énervé rien que de parler de la Gossip Girl… On le distinguait dans son visage, le virage que prirent ses sourcils, les rides qui apparurent sur son front et par-dessus tout son regard. Elle posa une main compatissante sur son épaule en espérant l’apaiser.

Illuminer sa journée ? Rien que ça, la jeune fille y voyait là une certaine ironie et se contenta de rire jaune. Elle savait bien qu’il n’était pas particulièrement content d’être ici, qu’il préfèrerait être avec sa chorale ou bien avec Oxanna et c’était normale. Alice se sentait un peu égoïste de le faire venir ici alors que lui avait visiblement autre chose à faire … Mais finalement il y prit goût, du moins il paraissait y prendre goût… Il se regarda de haut en bas… et tira une drôle de tête, la jeune fille le trouvait splendide, exactement comme elle l’avait imaginé, le chapeau lui sied bien, le costume était bien taillé, le pantalon ni trop moulant ni trop large, il était vraiment splendide, elle aussi se trouver pas mal, le noir l’affinait, son costume taillé en décolleté mettait en avait ses attributs… Avec un peu de chance il apprécierait. «  Il te va à ravir ! »

La jeune fille s’entraînait, se mélangeait même un peu les pinceaux dans les paroles… Elle stressait même un peu, quant au jeune homme, il paraissait très à l’aise, il ne faisait plus la même tête que lorsqu’il vit la jeune fille nue, et s’improvisait même donneur de conseil pour la jeune fille. Il prit sa guitare sans vraiment regarder la partition et se mit à jouer l’air, au bout de quelques mesures, il se mit à chanter, sa voix était magnifique et donnait à la chanson un souffle nouveau. Il tapait des mesures avec ses pieds, secouait la tête dans tout les sens ce qui mit la jeune fille à l’aise jusqu’à en rire. Elle lui tournait autour en sautillant et en souriant, et lorsqu’il tourna la tête vers elle et qu’elle comprit que c’était son tour, elle bisa la joue du jeune homme et chanta à son tour !

And I Told About Equality
An It's True

Elle lui fit un clin d’œil

Either You're Wrong
Or You're Right

But, If
You're Thinkin'
About My Baby
It Don't Matter If You're
Black Or White


Elle se mit à taper dans ses mains en rythme avec la guitare et dansait autour du jeune homme, elle était vraiment à fond dedans et n’hésitait pas à improviser des petits pas de danses. Elle ne s’arrêtait plus et laissait leurs voix se mêlaient dans un duo plutôt joli.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Sam 19 Fév - 21:34

Lorsqu'elle ne se concentrait pas sur les paroles, la performance d'Alice était nettement meilleure. Il fallait qu'elle s'éclate, il fallait qu'elle se lâche et qu'elle s'amuse parce que dans le fond, c'était ça le plus important. C'était peut être un vrai cliché mais avec le peu d'expérience qu'il avait dans la musique, le Texan savait malheureusement que c'était tout à fait vrai. Et c'était un véritable plaisir de la voir chanter, sans se soucier le moins du monde de sa voix, et de danser tout autour de Zack comme si elle avait fait ça toute sa vie .. Lui, il jouait de la guitare et chantait en même temps, sa voix se mêlant agréablement à celle de la jeune cheerio, le sourire aux lèvres.

Finalement, il avait bien fait de venir et de passer cet -affreux- costume. Entre tous ses problèmes, c'est-à-dire : Gossip Glee, les cheerios et les footballeurs qui voulaient sa peau, les slushy, la collaboration forcée avec les New Directions et, comment pouvait-il oublier, la fameuse affaire "Madison/Summer", le jeune homme n'avait pas eu une seule vraie minute à lui pour se poser et faire ce qu'il adorait le plus : chanter et danser. Juste pour le fun, juste parce qu'il en avait envie, sans se soucier le moins du monde de sa performance ou le fait qu'il puisse paraître ridicule. Cela faisait du bien, et le fait que c'était avec Alice n'avait pas vraiment d'importance en fait … Cela ne ferait que lui servir d'exemple pour montrer à la jeune fille qu'être soit même était vraiment le plus important.

I Am Tired Of This Devil
I Am Tired Of This Stuff
I Am Tired Of This Business
Sew When The
Going Gets Rough
I Ain't Scared Of
Your Brother
I Ain't Scared Of No Sheets
I Ain't Scare Of Nobody
Girl When The
Goin' Gets Mean

Elle était derrière lui à présent et il lui donna une léger coup d'épaule en continuant leur duo. En les voyant, il était vraiment difficile de croire qu'une fois retournés dans les couloirs de McKinley, ils allaient juste s'ignorer, qu'Alice allait retourner dans le camp des populaires et Zack dans son propre camp de paria. Et puis aussi, on aurait pu être surpris de les trouver dans la chaufferie pour chanter … En général, les élèves ne venaient pas ici pour ça, mais bien pour autre chose … Zack s'en fichait, peut être qu'il marquait sa différence en ayant provoqué une mini guerre chez les cheerios, parce qu'il sortait avec une ND … Mais bon, il chantait un air qui parlait d'accepter ses différences : sur ce point au moins, le jeune homme n'avait absolument aucun problème avec lui-même. Il était rare qu'il se pose beaucoup de questions et sa mère lui avait appris que sourire dans la pire des situations pouvait s'avérer être la meilleure solution …

Il sortit de ses pensées pour lâcher quelques instants les cordes de sa guitare et pour taper dans ses mains, il jeta un coup d'oeil à Alice avant de lui lancer :

"Hors de question de faire marche arrière maintenant. Tu vas rapper avec moi, que cela te plaise ou non."

Evidemment qu'il connaissait les paroles, tout le monde connaissait les paroles. Il se souvenait sans problème de ses jeunes années de guitariste où il tentait d'apprendre le solo de Beat it à la perfection, pas de toute, pour lui, Michael Jackson était complètement rock.

Protection
For Gangs, Clubs
And Nations
Causing Grief In
Human Relations
It's A Turf War
On A Global Scale
I'd Rather Hear Both Sides
Of The Tale

Oui, Zack ne chantait plus, il était carrément en train de parler … Mais tout était dans l'attitude et dans les gestes de main, non ?

"Allez Alice … Je sais très bien que tu connais le reste des paroles."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Mer 23 Fév - 1:32

La jeune fille se lâchait vraiment, que ce soit dans ses mouvements, son attitude ou sa voix, elle était littéralement enivrée par le rythme de la chanson, danser en suivant le tempo, continuait de « chercher » le jeune homme en lui tournant autour et en jouant de son regard, tout ça avec humour évidemment. Elle ne chercherait jamais à goûter d’un morceau entamé de peur qu’on lui vole le sien même si en ce moment elle était plutôt végétarienne…

Surtout que le grand benêt avait l’air bien heureux avec sa blondinette, unis dans la souffrance d’être dans une chorale mais aussi unis dans la passion d’être dans une chorale, après va savoir ce qui prend le dessus, le masochisme est si récurrent aujourd’hui que l’on pourrait parfois douter. Elle essayait vraiment de se défouler, d’être elle-même, d’être comme si elle s’était retrouvée seule sous la douche et mise à chanter. Elle bougeait aussi la tête en rythme avec celle de Zack qui avait un large un sourire aux lèvres alors qu’il chantait et jouait en même temps ce que, même en faisait du piano depuis longtemps, la jeune fille avait du mal à faire.

En toute familiarité, le jeune homme lui donna un petit coup d’épaule, et dire que d’ici une demi-heure sûrement les coups d’épaules seront moins familier et les slushy sûrement plus tâchant car à cet instant, à part pour en déguster, les slushys n’avaient pas leur place dans la chaufferie. À croire que dans ce lycée personne n’en boit juste normalement. Pour la jeune fille qui adore en boire, c’est une vraie tare au quotidien, à chaque fois qu’elle sirote son slushy dans les couloirs, soient les gens s’écartent soit ils la regardent avec sadisme en essayant de deviner dans quelle tête il atterrira. Tête non, mais ventre oui et avec Sylvester de toute manière elle ne pouvait pas se permettre beaucoup d’écart dans la semaine.

Le soucis éternel de cette pièce pour Alice c’était quand même de se trouver si proche d’un aussi beau morceau de viande, le roi des steaks, la crème des volailles ! Et elle ne pouvait s’empêcher de baver à chaque fois qu’elle glissait à côté de lui, mine de rien elle posait sa main sur son torse, ni vue ni connue, histoire de tâter de la tendresse de la viande. Il fallait absolument qu’elle arrête de le dévorer des yeux. Elle s’exécuta lorsque le jeune homme prit la parole pour l’inciter à chanter ou plutôt à raper.

À vrai dire la jeune fille ne s’attendait pas du tout à devoir chanter ce bout là, bien sûr elle connaissait les paroles mais elle et le rap ça faisait dix. Enfin, elle l’avait ramené jusqu’ici elle pouvait bien se plier à ces exigences… Elle le laissa débuta puis s’y mit à son tour.

See, It's Not About Races
Just Places
Faces
Where Your Blood
Comes From
Is Where Your Space Is
I've Seen The Bright
Get Duller
I'm Not Going To Spend
My Life Being A Color


La jeune fille en profita pour s’amuser des mimiques des rappeurs et à partir dans un délire solitaire, elle se lâchait complètement maintenant et essayer d’attirer le jeune homme dans son trip. Elle reprit un peu son sérieux lorsque la musique normale reprit mais elle ne put détacher ce sourire qu’elle avait sur les lèvres.

Don't Tell Me You Agree With Me
When I Saw You Kicking Dirt In My Eye

But, If
You're Thinkin' About My Baby
It Don't Matter If You're Black Or White

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   Lun 28 Fév - 20:29

Evidemment qu'Alice allait rapper, ou plutôt parler en tentant de suivre le rythme de ses mains, avec lui. Elle était venue ici pour s'amuser et non pour se poser des questions. Et Zack dut se retenir pour ne pas rigoler face à la performance d'Alice … Il fallait dire qu'avec son un mètre soixante cinq et sa robe brillante, elle ne faisait pas vraiment "gansta", non … Elle était juste trop mignonne et absolument adorable. D'ailleurs, en la voyant ainsi, il était vraiment difficile de se dire que la brune n'avait personne dans sa vie. Car en dehors de la chaufferie, Alice était protégée par son uniforme de cheerio et la popularité qui allait avec, son expérience du lycée devait être bien meilleure que celle de Zack. Et pourtant, elle était là avec lui, c'était son aide à lui qu'elle avait demandé et pas celle de l'une de ses "amies", et pour Zack, c'était ça le plus important. Il se saisit donc une nouvelle fois de sa guitare avec le sourire aux lèvres, pour les dernières notes de la chanson. Sa voix se mêla une dernière fois à celle de la brune tandis qu'ils finissaient l'air. Le Texan fut assez gentlemen pour lui laisser la dernière note, oui tout de même … Il était très bien enlevé. Zack posa sa guitare avec précaution avant de défaire le ridicule noeud papillon du costume qu'il avait été obligé d'enfiler.

"Bon … c'était plutôt pas mal … Non je te taquine, c'était très bien .. Maintenant grande question : quand est-ce que tu rejoins les Awesome Voices ? Non je plaisante … Et puis je pense que Bryan Ryan risque de me tuer si je ramène une cheerio de plus ! Déjà que je pense qu'il n'a toujours pas digéré l'événement Madison …"

Oui … Parce qu'il semblerait que Madison veuille rejoindre les Awesome pour de bon et même qu'elle envisage de remettre sérieusement Summer à sa place. Summer qui, d'après ce que savait Zack, avait dû voir la blonde venir à des kilomètres … Mais il ne fallait plus qu'il en pense … Même si cela lui en coûtait beaucoup, le jeune homme avait promis qu'il ne s'en mêlerait plus … En même temps ce n'était trop de sa faute, à chaque fois qu'il essayait de mettre de la distance entre lui et une des cheerio, il y en avait une autre qui débarquait dans sa vie, et là, c'était Alice. Peut être qu'il était trop gentil … Il ne savait pas trop, mais c'était au-dessus de ses forces d'en vouloir plus de dix minutes à quelqu'un. Même face à Summer, il avait craqué … Alors ce n'était pas à Alice qu'il allait dire non ...

"Enfin bref … si tu le permet je vais enlever ça … Les costumes ce n'est vraiment pas fait pour moi … "

Non vraiment ! Il n'exagérait vraiment pas en disant que cela le mettait plus que mal à l'aise de se retrouver avec ce genre de vêtement. Il savait pourtant qu'il allait sûrement devoir en porter pour de futures représentations mais quand même … Bref, Zack défit vraiment le noeud papillon avant d'ôter la veste, puis la chemise du costume.

"Non franchement … il n'y a pas assez de place ici, peut être que ça va pour quelqu'un de ta taille mais moi … Tu devrais venir dans notre salle de répétition … juste pour voir … Et je ne peux même pas t'inviter chez moi … Sinon les gens risquent de parler … même si je m'en fiche en règle général, je n'ai vraiment pas besoin de ce genre de mauvaise publicité en ce moment "

Non vraiment, se dit Zack … pas la peine de se jeter lui même des pierres alors qu'il recevait déjà suffisamment de slushy comme ça.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 05. Black Sins and White Vertus...   

Revenir en haut Aller en bas
 

05. Black Sins and White Vertus...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-