Choriste du mois


Partagez | 
 

 04. Take My Hand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
04. Take My Hand  Empty
MessageSujet: 04. Take My Hand    04. Take My Hand  EmptyVen 11 Fév - 16:58

17 décembre 2010

Après la date de fin des cours, le 18 décembre est la date la plus attendue par les étudiants et par les enseignants, car les vacances approchent à grands pas. Le 18 décembre égal quelques jours avant noël, mais aussi la chance d'aider les gens. Aider les enfants malades est probablement l'une des plus belles choses que tout êtres humains en santé peut offrir. Avoir la chance de voir un sourire sur le visage est, à son avis, le plus beau cadeau du ciel. Il n'y a pas un enfant sur cette planète qui mérite de passer sa jeunesse dans un hôpital à lutter. Un enfant doit courir, rire et jouer sans se soucier du fait qu'il fait pleurer ses parents à cause d'une maladie.

Mathïs est entré au travail ce matin avec son sourire habituel aux lèvres. Valise d'une main et café de l'autre, il marche dans les couloirs de McKniley. Depuis un certain temps, l'atmosphère de l'endroit est de plus en plus insupportable, comme si la guerre était déclarée entre certains groupes. L'atmosphère est tendue, mais elle n'est pas pour autant invivable. Cette fête de noël va sûrement apaiser les tensions. Habituellement, c'est toujours lors de ce temps de l'année que les gens mettent de côté leurs opinions et leurs différents pour offrir aux gens moins fortunés ce qu'ils n'ont pas. Mathïs trouve dommage que les gens se regroupent uniquement lors du temps des fêtes, alors qu'il faudrait aider à tout moment de l'année.

Passant à la salle des enseignants, Mathïs a pris son courrier dans le pigeonnier pour finalement ranger son manteau, son foulard et ses gants dans sa case. Il s'est lavé les mains et il s'est installé à une table pour terminer son café et manger un petit quelque chose avant de prendre le chemin de l'aile droite où il a un cours à donner à 10 h pile. Avant d'arriver à sa classe, il passe par la classe d'art plastique, fait les yeux doux à sa collègue qui accepte de lui passer des crayons et d'énormes cartons. C'est en lui donnant un baiser sur la joue qu'il la remercie pour finalement quitter la salle.

Arrivé à sa classe, il a ouvert la porte et il a déposer tout le matériel sur son bureau. Déposant ses bras sur ses hanches, il regarda les bureaux devant lui. Une idée de génie lui est venue à la tête. Il sourit et commence à regrouper les bureaux de façon à faire de grandes tables en collant les bureaux par quatre. La classe compte désormais six grandes tables. Six fois quatre, vingt-quatre, vingt-quatre est le nombres d'étudiants à qui il enseigne dans un seul groupe. Des groupes, il doit en avoir quatre ou même cinq.

La classe réorganisée, il vient déposer un pot de crayons et un carton au centre de chacune des six tables. Aujourd'hui, c'est repos de cours, ses étudiants vont devoir se mettre à l'oeuvre pour tenter de faire les plus belles pancartes du lycée. Des pancartes de quoi? Tout simplement pour souhaiter la bienvenue et de joyeuses fêtes aux gens qui viendront assister au concert.

Un regard vers sa montre, il regarda l'heure, ses étudiants ne devraient pas tarder à arriver. Pendant ce temps, il s'est mis devant l'énorme tableau noir où il a commencé à écrire les noms de ses étudiants. Connaissant les jeunes, ils allaient se mettre en équipe avec leurs amis, ce qui voudrait dire que personne ne travaillerait pas. Ne voulant pas prendre de chance, il a décidé de faire lui même les équipes. Quand il laisse ses étudiants se mettre avec une personne de leur choix, il y a toujours un étudiant qui se retrouve seul dans son coin. Pour Mathïs, le rejet est inacceptable.


« Bonjour, ok, wô, vous restez en avant de la classe, car aujourd'hui on fait quelque chose de bien spécial. »

Dit-il en voyant que certains de ses étudiants arrivent en classe en se dirigeant vers un bureau sans trop comprendre ce qui se passe. Il se met devant la troupe et la cloche sonne, signe que le cours commence.

« J'espère que vous allez bien, car nous avons beaucoup de pain sur la planche. Comme vous le savez tous, demain est une journée bien spéciale pour nous, les "habitants" de McKinley. Demain, nous mettons nos différences de côtés et nous tendons la main aux gens qui ont moins de chance que nous. Comme vous le savez tous, je suis impliqué dans la fête pour le partage de noël et étant plus précisément l'un des responsables de la décoration, j'ai décidé de vous donner congé de cours. »

C'est à ce moment que certains élèves se sont mis à quasiment crier leur joie en se rendant à la porte question de quitter. Mathïs les regarda et ajoute :

« Je vous donne congé de cours, je n'ai pas dit que vous n'aurez pas à m'endurer pendant une heure et quart. Michael, ferme la porte s'il-te-plait.... Bon, je continue. Étant responsable d'une partie de la décoration, j'ai eu la brillante idée de vous faire faire des pancartes pour souhaiter la bienvenue et de joyeuses fêtes à nos invités. Je sais, ça fait pas mal travail pour enfants de maternelle, mais c'est ça ou je vous bombarde de matière compliqué et je vous donne un test surprise à fin du cours qui compte pour 25 % de votre note du trimestre prochain. »

Voyant la "joie" dans les yeux de ses étudiants, un petit sourire vint se dessiner sur son visage.

« Vous allez être en équipe de quatre et bien entendu je fais les équipes, car je n'ai pas envie que certaines personnes se retrouvent seules comme la dernière fois. »

Mathïs commença à faire les différentes équipes qui se dirigea vers chacun des tables.

« Pour terminer, vous quatre, vous êtes ensemble. »

Dit-il à Téo et trois autres étudiants. Il pouvait lire sur leurs visages une certaine "joie" d'être ensemble.

« Allez Téo, va t'asseoir avec tes coéquipiers. »
Revenir en haut Aller en bas
 

04. Take My Hand

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 4
-