Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. The horse-riding experience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: 05. The horse-riding experience   Lun 21 Fév - 16:14



OXANNA PRESCOTT & BRITTANY PIERCE
« The horse-riding experience. »


Oxanna venait de passer un agréable moment avec son paternel. Il avait adoré le plat que la blondinette s’était acharnée à faire tout le matin, grâce aux fabuleux conseils de son amie Lucy Jenkins. Et alors qu'elle débarrassait la table, elle songea que son samedi ne faisait que commencer. Car durant les heures à venir, les choses seraient encore plus sympathiques. Normalement, elle avait rendez-vous chez les Pierce pour un nouveau cours de danse particulier avec sa collègue des New Directions.

Mais depuis les auditions pour les AD et surtout, depuis que les Sectionals approchaient à grands pas, Brittany se démenait encore plus qu’avant. Si Oxanna ne lui avait pas planifié une surprise pour aujourd’hui, elle aurait annulé sa leçon : la Cheerio avait tout à fait le droit de se reposer, car le poids qui pesait en ce moment sur ses épaules était grand. Il ne s’agissait pas de n’importe quel concours !

A l’instar de beaucoup de ses camarades – dont certains avaient pu réaliser leur rêve – la jeune détective en herbe aurait apprécié faire partie de cette nouvelle chorale. Non seulement pour avoir l’occasion de chanter et danser avec Zack, Sarah ou encore son récent ami Timothy, mais aussi pour les magnifiques sensations que cela devait apporter. Elle imaginait se produire dans une immense salle, en face de centaines de personnes ! Et puis il y avait la compétition. Elle avait toujours aimé la compétition.

Seulement cette fois, les Sectionals n’étaient pas pour elle. Oxy aurait pu passer une audition comme bon nombre de ND ou de AV. Toutefois, elle se savait trop peu douée en danse pour être choisie. L’adolescente était une bonne chanteuse oui, mais dès qu’il s’agissait de bouger son corps, les choses ne se passaient pas aussi aisément. Depuis un petit moment, Brittany l’aidait à se perfectionner, et elle avait d’ores et déjà remarqué une nette progression. Néanmoins, pas assez pour pouvoir prétendre aux Sectionals. Oxanna en était un peu triste mais tentait de ne pas s’en formaliser : après tout, elle avait encore du temps devant elle serait prête lorsque viendraient les Regionals. Elle s’en faisait la promesse.

Lorsque la cuisine fut à nouveau propre et rangée, Oxy jeta l’éponge dans l’évier et se dirigea vers sa chambre. Elle récupéra un sac à dos et y mit deux pantalons et deux paires de bottes bien spécifiques. Elle possédait ce matériel en double, elle-même l’utilisant assez souvent – cette activité lui permettait toujours de se détendre après une grosse et/ou une mauvaise journée. Et en cet instant précis, fière de sa surprise, elle espérait qu’il en serait de même pour Miss Pierce.

Fin prête, Oxanna jeta un œil à sa montre : si elle partait dans cinq minutes, elle serait à l’heure. Elle fit donc un petit arrêt à la salle de bains pour se brosser les dents, avant de retourner dans la pièce principale. Son père était toujours attablé, un café devant lui et le journal entre les mains. Oxy l’embrassa sur la joue pour lui dire au revoir, le prévenant qu’elle ne savait pas encore quand elle rentrerait mais qu’elle serait sûrement présente pour le dîner, et quitta la maison.

La New Beetle filait dans les rues de Lima, mais Oxanna restait prudente et gardait une vitesse modérée. Il ne neigeait pas aujourd’hui, toutefois ça n’avait presque pas arrêté de toute la semaine et les rues, bien que dégagées pour la plupart, restaient parfois encombrées d’une grosse masse blanche. Si les automobilistes râlaient, la blondinette, elle, était ravie ! Les deux meilleures façons de s’éclater comme jamais à cheval étaient de galoper dans l’eau ou dans la neige. Ca promettait une excellente balade !

Il ne fallut pas plus de quinze minutes à Oxy pour se garer dans l’allée des Pierce. Elle ne coupa toutefois pas le moteur et sortit, remontant instinctivement le col de son manteau. Il faisait froid. Un froid sec, mais tout de même. Heureusement que ses vestes d’équitation étaient toujours dans le coffre, afin de ne jamais les oublier et se faire avoir. Ca pourrait sans aucun doute leur servir.

« Brittany ! » la salua-t-elle d’un air enjoué. Oxanna n’avait même pas eu le temps de frapper à la porte : sa camarade l’avait sûrement entendue arriver et était sortie pour l'accueillir. Sans lui laisser l’occasion de s’exprimer, la jeune détective enchaîna aussitôt, comme si ce qu’elles s’apprêtaient à faire était la chose la plus merveilleuse au monde. « J’ai une surprise pour toi ! Aujourd’hui, on ne va pas danser… » Elle laissa passer un court silence, puis explosa. « On va monter à cheval ! » Elle leva les poings, fière de sa proposition, avant de s’expliquer un peu plus calmement. « Tu fais beaucoup pour moi, Brit. Grâce à toi, je m'améliore en danse et je me devais de trouver un moyen pour te remercier. Alors cette après-midi, je t’emmène faire une promenade au ranch de Susie-Q. Partante ? Attrape ton manteau, et on y va ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Sam 26 Fév - 12:40

Brittany venait de terminer son déjeuner en famille, l'humeur morose. Sa petite soeur et son bulletin de notes irréprochable avaient encore été le sujet de conversation principal, et comme à chaque fois que cela arrivait, cela avait fini par se retourner contre Brit'. Brittany et son bulletin de notes catastrophique ne tenaient pas la comparaison. La demoiselle en était bien consciente et aurait apprécié qu'on arrête de le lui rappeler. C'est ainsi que, la moue aux lèvres, elle retourna dans sa chambre pour se changer. Cet après-midi, elle avait invité Oxanna pour un cours de danse. Une invitation que ses parents n'avaient accepté qu'à la condition qu'elle consacre sa matinée à ses devoirs et révisions. Elle s'y était pliée, résultat : elle avait la tête prête à exploser et ne demandait qu'à penser enfin à autres choses que ses examens.

Elle alluma la chaine hi-fi pour entendre les radios et se distraire. Après quoi elle s'assit sur son lit pour enfiler ses leggings noirs, sa jupette prune, une paire de chaussettes, et des guêtres en laine violettes. Le T-shirt à manches longues qu'elle avait enfilé le matin convenant pour la danse, elle le garda et se releva pour effectuer quelques mouvements d'échauffement. Étirant ses membres longilignes, elle se concentra sur sa respiration pour essayer de détendre les parties tendues. Tendue, elle avait de quoi l'être depuis quelque temps. Contre toute attente, elle avait passé l'audition pour faire partie des Awesome Directions. Il n'avait pas fallu attendre longtemps pour que les premières répétitions aient lieu, les Sectionals n'étant pas loin. L'ambiance de ces réunions avait été... orageuse. Entre les deux professeurs qui ne se supportaient pas et les choristes des deux groupes qui se regardaient en chiens de faïence, soigneusement séparés en deux groupes distincts, on était loin de l’unité attendue pour un tel évènement. Ceci dit, Brittany n’avait pas trop à se plaindre. La division prévue pour le spectacle lui convenait. Aucun de ces deux partenaires n’étaient agressifs ou méprisants avec elle. Même si leur relation semblait particulière et un brin exclusive, elle n’était pas pour autant laissée de côté et ses talents de danseuse étaient mis en valeur. Elle ne demandait rien de plus.

Lorsqu’elle s’estima assez échauffée, elle éteignit la chaine hi-fi. Sortant de sa chambre, elle chantonna la mélodie prévue pour les Sectionals. Elle comptait bien donner le maximum à cette occasion, et elle répétait à la maison également pour que tout soit parfait. Les chansons choisies lui étant connues, cela n’avait rien de difficile, d’autant plus qu’elles faisaient parties de ses favorites. C’était quand même Michael Jackson quoi !
Elle passa devant les fenêtres du premier étage donnant sur l’avant de la maison et remarqua au loin la voiture d’Oxanna approchant. Elle se hâta alors pour l’accueillir, passant en coup de vent devant sa soeur sans lui prêter attention. Dans le hall, elle enfila en deux temps trois mouvements ses ballerines. Elle ouvrit la porte d’entrée et sortit juste à temps. Fière d’elle, Brit’ offrit un grand sourire à son amie. Mais elle n’eut pas le temps de lui souhaiter la bienvenue que la jeune femme s’exprimait avec enthousiasme. Une surprise ? Pas de danse ?! Soit, pourquoi pas ma foi, tant que cela la distrayait quand même… Mais elle s’attendait probablement à tout sauf à ce que lui proposa Oxanna.
    « Ch-cheval... » bégaya-t-elle sous le coup de la surprise.

Etrangère au choc de Brittany, Oxanna continuait son explication. Ca partait très certainement d’une bonne intention. Et même si son amie lui demandait – plus par politesse qu’autre chose, certainement – si elle était partante, vu son enthousiasme, elle se voyait mal lui dire « non » d’un ton terrifié, comme elle l’aurait fait en temps normal. Car Brittany… avait peur des chevaux. Comme n’importe quel quidam féminin craignait les araignées et les serpents, elle c’était les chevaux et les chiens. Mais tout cela répondait à une logique implacable : ni araignée ni serpent ne lui avaient jamais fait de mal, tandis que les chevaux et les chiens… ma foi, c’était quasiment des légendes familiales.
Oxanna l’enjoignit à prendre son manteau et Brittany s’exécuta docilement avec un faible « Ok », trop effrayée pour trouver quoi que ce soit à répondre. Elle rentra donc dans le hall et enfila un épais manteau et une écharpe. Elle échangea également ses ballerines avec des bottes, passant ses guêtres au-dessus du cuir. Lorsqu’elle s’apprêta à sortir, elle hésita avant de lancer :
    « Je sors ! »
    « Où ça ?! » demanda son père, beaucoup plus strict depuis le dernier bulletin de notes abyssal.
    « Au ranch… » répondit-elle avec un ton de condamnée à mort.
    « Au ranch ?! » répéta sa mère, choquée.
    « Pray for me… » murmura Brittany dans son écharpe.

Elle ressortit et rejoignit Oxanna. Elle s'attacha sur la place du mort (était-ce prémonitoire ?), les mains fébriles, puis enfouit ses mains dans ses poches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Jeu 3 Mar - 12:42

Quel plus beau cadeau aurait-elle pu faire à Brittany pour la remercier de son aide ? Qui ne rêverait pas de faire une balade à cheval dans les lieux naturels les plus magnifiques de Lima ? Oxanna aimait tellement ce sport que dans son esprit, sa camarade était forcément attirée par l’équitation aussi, et serait ravie de pouvoir passer un peu de temps au ranch. Enjouée comme jamais, la blondinette ne remarqua pas l’hésitation de Miss Pierce et s’imaginait d’ores et déjà en train de seller sa monture favorite. Alors que Brittany retournait à l’intérieur de la maison pour récupérer son manteau et prévenir ses parents, Oxy entreprit de l’attendre dans la voiture. Elle était tellement pressée d’arriver que si cette escapade n’avait pas pour but de remercier son amie, elle aurait pu l’oublier sur le bord de la route ! Normalement, elle n’était pas aussi excitée que ça quand elle allait chez Susie, mais ces derniers temps, Oxanna n’avait pas vraiment eu l’occasion de monter à cheval. Elle avait du s’occuper de plusieurs enquêtes pour soulager son père, sans compter que Sarah – qui venait toujours avec elle normalement – avait mis un peu l’équitation de côté afin de se concentrer sur les Awesome Directions. La jeune détective aurait pu y aller seule, mais ça la branchait moins de se promener dans la forêt sans avoir quelqu’un à qui parler, une personne avec qui échanger des nouvelles, des rires et des potins.

« Tu vas voir, tu vas adorer ! » s’exclama Oxanna lorsque les deux ND prirent la route en direction du ranch. « J’ai pris quelques affaires, niveau équitation j’ai presque tout en double. Quand j’en aurais fini avec toi, tu ressembleras à une vraie cavalière ! Ensuite on passera par les écuries pour préparer nos chevaux, on fera un peu d’échauffement dans le manège, et quand tu te sentiras prête on commencera notre balade. Je ne sais pas si tu as déjà eu l’occasion de te rendre aux alentours du centre, mais c’est vraiment magnifique. Il y a de nombreux prés, puis une grande forêt, et enfin une jolie petite rivière où les montures aiment se désaltérer. » Oxy quitta la route des yeux une seconde pour les poser sur Brittany, et esquissa un large sourire à son attention. « Cette après-midi deviendra vite inoubliable pour toi, j’en suis persuadée ! » Un rire joyeux sonna dans l’habitacle, alors qu’elle se concentrait de nouveau sur sa conduite. Brittany et elle auraient pu profiter de la route pour discuter, mais deux ND ensemble dans une voiture, ça ne parlait pas. Non ! Ca chantait… L’adolescente mit donc son iPod dans les mains de sa comparse et lui fit choisir parmi les chansons qui s’y trouvaient. A peine la musique avait-elle commencé que toutes deux se mirent à chanter à tue-tête, ne prêtant aucune attention aux gens qui les regardaient bizarrement lorsqu’elles s’arrêtaient à un feu rouge.

Le ranch se profila bien vite à l’horizon. Un endroit de rêve, qui faisait frissonner Oxanna à chaque fois qu’elle s’en approchait. Elle tourna à gauche et s’engagea dans le chemin de terre qui menait au centre. Sur les côtés, divers chevaux paissaient dans les prés. Oxy fit signe à Evanna, qu’elle apercevait dans l’un d’entre eux, un licol à la main. Elle allait très certainement chercher sa monture, car vu l’heure qu’il était son cours ne devrait pas tarder à commencer. Puis, la New Beetle entra sur un parking où se trouvaient d’ores et déjà de nombreux véhicules, dont quelques vans appartenant à Susie. La blondinette fit signe à Brittany de sortir après s’être garée. Elle fit un tour par le coffre d’où elle en retira un grand sac à dos et des vestes, puis verrouilla les portières. « Allons-y ! » lâcha-t-elle, ne perdant pas une once de son enthousiasme. Les deux lycéennes, Oxanna en tête, rejoignirent une immense cour à pied ; sur la gauche et la droite se trouvaient différentes écuries. Et juste en face d’elles… « Voici le club house, » annonça Oxy. « C’est en quelque sorte le QG du ranch. Ici, il y a les bureaux administratifs, dont celui de Susie, la propriétaire et gérante. On y trouve également un vestiaire et des douches, ainsi qu’une cuisine et un petit salon. Quand les cours sont terminés, les cavaliers aiment se retrouver là pour être encore un peu ensemble avant de rentrer chez eux. Ca donne une ambiance très familiale et chaleureuse, c’est une des choses que j’apprécie vraiment dans cet établissement. Entrons ! » Sans attendre de quelconque réponse de la part de Brittany, la détective en herbe poussa la porte du club house. Quatre personnes s’y trouvaient déjà, des gens qu’Oxy connaissait bien. Elle les salua puis présenta son amie, par politesse. « Voici Brittany Pierce, qui va passer une petite après-midi dans le monde de l’équitation. Je prévois de l’emmener en balade vers la rivière. » « Excellente idée ! Enchantée, Brittany. Je suis Marlene, l’une des moniteurs du ranch. J’espère que cette introduction te plaira, et qui sais, tu nous rejoindras peut-être pour des cours ! » Marlene se tourna vers Oxanna. « Zaral est à toi, il n’a pas encore travaillé aujourd’hui. Et pour ton amie, tu peux peut-être lui proposer Numble ? » « D’accord ! Merci beaucoup ! Viens, Brit, allons nous changer. »

Une nouvelle fois, elle attira Miss Pierce avec elle, jusque dans les vestiaires – vides, ce qui était un bon point. Brittany n’avait pas l’habitude de tous ces gens qui montaient au club et elle aurait sans doute était gênée de devoir partager un vestiaire avec des inconnues. Quoi que, finalement, c’était ce que les jeunes étaient forcés à faire chaque début d’année en cours de sport… Oxanna posa son sac à dos sur l’un des bancs, et désigna un casier à Brittany. « Tu peux prendre celui-ci, il est vide. » Elle sortit quelques affaires et les montra à son amie. « J’ai pris un pantalon d’équitation pour toi, ainsi qu’une veste. Il ne fait pas chaud dehors, et tu seras plus à l’aise avec ça qu’avec celle que tu portes. J’ai aussi pris des bottes, comme ça tu éviteras de salir les tiennes. Je n’ai pas envie que ta mère me haïsse pour t’avoir fait mettre de la terre partout chez toi ! » Elle éclata de rire, et commença à retirer ses propres chaussures maintenant que tout était partagé. Réalisant soudain que Brittany ne s’était pas montrée aussi enjouée qu’elle depuis le début, elle fut prise d’un doute qui lui serra l’estomac : et si… ça ne lui faisait pas plaisir, finalement ? Et si elle s’était trompée ? « Brit… » commença-t-elle, peu sûre d’elle. « Tu as envie, n’est-ce pas ? Je veux dire, monter à cheval. » Avec effroi, elle attendit la réponse de sa professeure de danse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Jeu 10 Mar - 22:35

Cette période n'était décidément pas des plus fastes pour la pauvre Brittany. Après le stress de l'audition pour les Awesome Directions et la nervosité des répétitions à l'ambiance tendue, voilà qu'elle était confrontée à l'angoisse de finir piétinée par un équidé. Avez-vous déjà eu l'impression d'être envoyée à la guillotine ? C'est exactement le sentiment qui habitait Brittany pendant ce trajet infernal et pourtant pas si long que ça reliant la maison des Pierce au Ranch de Susie-Q. Au moins pourrait-elle se réjouir d'avoir chanté à tue-tête "It's my life, it's now or never" avec une bonne amie avant de rejoindre les cieux et se repentir de ses pêchés. Et puis, soyons positif : si elle mourrait aujourd'hui, elle n'aurait pas à subir la furie du loup blond à la prochaine répétition. Désolée Alex et Kurt, ce serait sans elle. A charge de revanche à notre prochaine réincarnation !

En somme, vous l'aurez compris, Brittany avait à peine enregistré les explications que lui avait fourni Oxanna. Pas par snobisme, non, non, elle hocha même la tête au moment où il fallait, marmonnant un vague accord quand il fallait. Mais ça rentrait par une oreille et ça ressortait par l'autre, tout simplement. Et puis si c'était pour entendre les détails de sa mort, non merci. Tout juste enregistra-t-elle "l'après-midi inoubliable", ce qui tira un rictus disgracieux sur son visage habitué aux sourires.
    « Je n'en doute pas... » marmonna-t-elle très bas.
Elle récupéra maladroitement l'iPod qui lui était fourré dans les mains, et mis un instant à le mettre en marche de ses doigts crispés. Elle choisit volontairement des chansons énergiques et positives, histoire de ne pas fondre en larmes trop tôt (elle tenait à ce qu'on dise d'elle qu'elle ait regardé la mort en face ! On y pense jamais assez mais une belle mort, c'est important !) et de pouvoir se détendre ne serait-ce qu'un peu.

Lorsque le ranch apparut, ce qui était un endroit de rêve pour Oxanna était celui des cauchemars pour Brittany. Oooh, elle connaissait ce ranch, elle y était déjà venue enfant. Cela faisait si longtemps que personne ne s'en souviendrait mais elle... elle en était marquée au fer rouge. La voiture s'engagea sur le chemin de terre et les intestins de Brittany se nouèrent, pire encore que le filet de pêche qu'elle avait aidé son grand-père à dénouer pendant l'été.

Lorsqu'Oxanna lui fit signe de descendre, elle eut un instant de flottement. Puis, elle essaya de se détacher mais même la ceinture était de son avis et ne voulait pas la laisser courir à sa perte. Elle dut s'y reprendre à trois fois pour pouvoir sortir. Les jambes un peu flageolantes, elle suivit son amie vers le bâtiment principal. Elle écouta sans beaucoup d'enthousiasme son amie (mais cette fois-ci, l'information s'arrêta au milieu, au cerveau, car mieux valait se concentrer sur les paroles d'Oxanna que de regarder les animaux du diable qui l'entouraient). Ces quelques explications ne lui faisaient pas de mal étant donné qu'elle ne se souvenait de pas grand chose de son expérience au centre équestre. Ceci dit, l'enthousiasme de la jeune femme était... absolument pas communicatif.

Elle pénétra à l'intérieur (ouuuf, les démons ne pouvaient pas la suivre ici !). Restant en retrait, elle observa les personnes présentes et la décoration tout en gardant une oreille distraite sur la conversation. C'est alors qu'elle enregistra les mots "balade vers la rivière". Elle se tendit alors plus fort qu'une corde d'arc. Quoâ ?! Ba-balade ?! Mais ça voulait dire tenir sur le dos d'un cheval plus de dix secondes ça ?! Et près de la rivière en plus ?! Là où s'était tout mouillé et où ça glissait ?! Doux Jésus, elle y était : l'épreuve pour mériter sa rédemption. Perdant le peu de couleurs qui lui restait, Brittany enregistra à peine les saluts qui lui étaient fait, étirant un nouveau rictus crispé.

Oxanna l'attira vers les vestiaires, et elle la suivit tel un chiot perdu. Elle devait se montrer forte, mériter sa place au paradis. Son amie lui montra un casier et Brittany tourna la tête dans la direction indiquée, le regard vide. Puis, on lui donna des vêtements, et elle les accepta sans piper mot, tendant les bras sans faire mine de les enfiler. C'est alors qu'Oxanna murmura son prénom. Décrochant enfin son regard de l'infinité de ses pêchés, la pauvre adolescente baissa les yeux sur son amie. Celle-ci la regardait avec incertitude et inquiétude. Elle lui demanda finalement si elle avait envie de monter à cheval.

Brittany eut un nouveau blanc. Ses instincts criaient intérieurement "NAOOOOOOOOOOOOON" comme des fous furieux, toutes alarmes rugissantes. Mais c'était une nouvelle épreuve, sans aucun doute. Décevoir l'enthousiasme indiscutable de son amie pour son maigre profit égocentrique était sans nul doute un pêché effroyable (ça l'était plus que de coucher avec un homme et une femme en même temps, aux yeux de Brittany en tout cas !). Pour la première fois depuis qu'Oxanna avait prononcé le mot maudit "cheval", un sourire hésitant étira les lèvres de la jeune danseuse.
    « Oui, bien sûr... qui n'aurait pas envie... de monter à cheval... » répondit-elle courageusement.
Oui mais voilà... Brittany était la plus terrible, la plus effroyable, la plus catastrophique menteuse de tout le lycée McKinley, c'était bien connu. Alors qu'elle disait cela, tout son être criait le contraire et son sourire se finit en grimace malgré ses efforts.

Voyant à l'expression d'Oxanna qu'elle était découverte, Brittany s'effondra comme un château de cartes. Ses nerfs lâchèrent, son expression faciale se décomposa, elle lâcha les vêtements qu'elle tenait, tomba à genoux et enfouit son visage dans ses mains. Les larmes coulèrent à flots, et elle se mit à gémir.
    « J'ai peuuuuur des chevaaaaaaaux... » avoua-t-elle au milieu de ses sanglots, entre deux hoquets et spasmes des épaules.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Mar 15 Mar - 12:20

Le cœur de la blondinette rata un battement. Même si son amie venait de lui dire qu’une balade à cheval lui plairait beaucoup, elle savait que ce n’était pas la vérité. Brittany était peut-être une excellente danseuse, mais s’il y avait une chose pour laquelle elle était nulle, il s’agissait bien du mensonge. Elle était une personne si spontanée – un peu trop, parfois – que raconter des salades pour faire plaisir aux autres ne faisait pas partie de ses capacités. Elle pouvait essayer de mentir, mais elle se faisait griller instantanément. Comme aujourd’hui. Assises sur le banc en bois, dans les vestiaires où se changeaient les cavaliers du club, les deux New Directions avaient l’air complètement désespérées. Brit, car elle se retrouvait dans une position délicate, et Oxanna, parce qu’elle venait de réaliser que sa surprise ne plaisait pas à la principale intéressée.

Elle s’était montrée égoïste, un peu plus tôt ; elle le voyait bien désormais. La jeune cheerio n’avait même pas eu l’occasion de lui dire qu’elle ne voulait pas faire du cheval avant qu’elles ne se retrouvent dans cette pièce précisément. Oxy avait débarqué chez les Pierce avec son excitation toute Prescottienne quand elle s’apprêtait à rejoindre le ranch. Et puis, dans la voiture, elles avaient chanté à tue-tête. La détective en herbe, normalement si curieuse, n’avait même pas pris idée de demander à Brittany si l’équitation la branchait. Cette dernière avait du se sentir forcée, et elle n’avait pas tort. Soudain, alors qu’elle se rendait compte de tout cela, Oxanna se sentit mal à l’aise et surtout terriblement coupable. Comment pourrait-elle se rattraper, se faire pardonner ?

Elle n’eut pas la chance de réfléchir plus avant sur la question, car Brittany se mit soudain à pleurer, expliquant qu’elle avait peur des chevaux. A ce stade, c’était plutôt une phobie, mais le résultat était le même : monter sur le dos d’un équidé risquait de s’avérer une véritable torture pour elle. Combattre sa plus grande peur… peu de gens en seraient capable. Oxanna par exemple, savait qu’elle ne le serait pas. Si on lui collait une araignée à moins de deux mètres, elle fuirait en courant. Pire encore, si quelqu’un voulait qu’elle touche l’une de ses grosses mygales qu’on voyait souvent à la télé, elle se barrerait sans demander son reste et retrouverait l’enfoiré responsable de ça, pour lui faire la tête au carré.

Ainsi, les chevaux avaient beau être l’une de ses grandes passions, Oxy pouvait comprendre que l’on soit effrayé à l’idée de se retrouver dans un box ou sur une selle. Au final, beaucoup de personnes refusaient de trop s’approcher. Ils étaient peut-être trop impressionnants avec leur mètre quatre-vingt au garrot, leur lourds sabots et leurs naseaux frémissants. Et pourtant… Oxanna se rapprocha de Brittany et posa une main sur son épaule. Avant toute chose, avant de lui demander si elle voulait rester ou partir, elle avait une histoire à lui raconter.

« Tu sais, cet été quand je suis rentrée de Lo… Enfin… » Devait-elle tout dire à Brit ? Son secret serait-il bien gardé si elle choisissait de lui révéler une telle chose ? Oxy l’aimait beaucoup, mais elle ne la connaissait pas assez pour lui faire aveuglément confiance. Ainsi, elle se contenta de décrire la situation dans les grandes largeurs. « En fait, il m’est arrivé quelque chose pendant les vacances. Quelque chose qui m’a fait beaucoup de mal, qui m’a presque détruite. Je croyais que je ne pourrais plus jamais retrouver le sourire, tellement c’était douloureux. Le premier truc que j’ai fait quand je suis revenue à Lima, c’est de rejoindre le centre équestre. J’avais besoin de monter à cheval pour me détendre, pour oublier. Quand je suis arrivée près de Zaral, je n’ai pas montré ma tristesse. Je lui ai parlé joyeusement, de la balade qu’on allait faire et du bel après-midi qui s’annonçait. Mais il l’a senti… il a su que je n’allais pas bien. » Prise dans son récit, Oxanna esquissa un sourire presque nostalgique, revoyant parfaitement la scène dans sa tête. « C’était incroyable. Je l’avais mis dehors pour le seller, et à chaque fois que je tentais de mettre le tapis sur son dos, il se poussait. Il ne voulait pas ! C’était la première fois qu’il refusait que je le monte – lui et moi, on s’entend vraiment bien. Comme j’étais sur les nerfs, je me suis mise à lui crier dessus, pour qu’il m’écoute. Mais il a résisté. J’ai baissé les bras, et j’ai alors réalisé que je venais de disputer un cheval pour rien. Zaral a son petit caractère, alors je pensais qu’il m’en voudrait pour ça. Mais non. Je suis revenue vers lui pour m’excuser, et il m’a poussé du ch… du nez. Il me poussait, encore et encore, gentiment, comme s’il attendait quelque chose de moi. J’ai regardé dans ses yeux, et… Je sais pas, j’ai eu comme l’impression qu’il sentait exactement que quelque chose ne tournait pas rond chez moi. J’ai soupiré, et je lui ai raconté ce qui s’était passé cet été. J’ai pleuré aussi, un peu, et il était toujours là, à me pousser doucement, pour me réconforter. Après, j’allais mieux. Et quand j’ai voulu le seller à nouveau pour la balade, il n’a pas bronché. »

Oxanna laissa passer quelques secondes de silence, puis conclut son histoire. « Peu importe la raison pour laquelle les chevaux te font peur, il ne faut pas que cela t’empêche de recommencer, et qui sait, peut-être les aimeras-tu à nouveau ? Ils sont comme nous, finalement. Certains ne sont pas très gentils et ruent ou mordent à tout bout de champs, mais d’autres, comme Zaral, sont tout simplement exceptionnels. » Elle sourit à Brittany, confiante. « Tu ne penses pas qu’ils méritent une seconde chance ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Mer 6 Avr - 19:23

Les épaules secouées de sanglots, Brittany ne vit pas les expressions amenées par la désillusion défiler sur le visage de son amie. Ce n'était pas un mal : cela n'aurait fait qu'empirer son état. Elle se serait sentie mal d'avoir déçue son amie (ce qui était déjà en partie le cas) et d'avoir ainsi gâchée leur sortie, qu'Oxanna avait sans nul doute préparée avec soin et impatience. Sachant que décevoir quelqu'un et gâcher un évènement étaient les deux points qui affectaient le plus Brittany, cela aurait été le pompon.

Elle se calma peu à peu et essuya ses joues du revers de la main. Elle reniflait lamentablement. Mais avant qu'elle n'ait eu le réflexe de chercher un mouchoir dans ses poches, un contact sur son épaule lui fit relever les yeux. Oxanna la fixait avec beaucoup de douceur et compassion, contrairement à ce que Brittany avait pu craindre (l'expérience lui avait plutôt appris à s'attendre à des quolibets et des reproches). Lorsqu'elle parla, la jeune cheerio l'écouta sans voir où elle voulait en venir. Peu importait : plus elles parlaient, et moins cela laisserait de temps pour le reste.

La curiosité qui naquit lorsqu'Oxanna mentionna un évènement très douloureux fut bientôt suivie du scepticisme. Se détendre en montant à cheval ? Étrange concept. Puis ce fut l'incompréhension, ne voyant pas où cette histoire de cheval têtu allait menée. Lorsqu'Oxanna fit une pause dans son récit, Brit' essayait vainement d'accepter le concept qu'un cheval puisse se comporter presque comme un être humain. Elle se gratta distraitement la joue, perplexe et sceptique. Pour elle, un cheval, ça n'était jamais qu'une grosse (trop grosse) bestiole avec plein de poils, de dents, et surtout quatre grands sabots.

Elle regarda cependant son amie dans les yeux lorsque celle-ci conclut. Son scepticisme n'avait pas disparu, mais parce qu'elle était Brittany, que sa volonté était plus faible qu'un criquet et sa personne aussi malléable que de l'argile, elle alla dans le sens de l'experte et se laissa convaincre. « Mh... le cheval qui voulait me réduire en tortilla devait être aussi méchant que Bryan Ryan alors... » marmonna-t-elle après réflexion. Peut-être même qu'ils étaient de mèche pour faire de sa vie un enfer ! Suppôts du diable et tout ça... Mais en même temps, si on partait de ce principe, il y avait forcément des chevaux angéliques, à l'image d'Oxanna par exemple, et celle-ci était la mieux placée pour savoir à quel équidé elle pouvait faire confiance, n'est-ce pas ? Ce raisonnement semblait tout à fait logique et à l'épreuve des b... sabots.

Elle inspira profondément et saisit son amie par la main avant de lui répondre en la regardant dans les yeux : « D'accord... je te fais confiance... » Et cela signifiait exactement ce que cela disait : elle ne faisait pas ça pour se réconcilier avec la race équine, mais bien pour faire plaisir à une amie et partager avec elle un moment qui promettait d'être... inoubliable. « Mais je suis sûre que ce Zaral ne m'arrive pas à la cheville... » bougonna-t-elle soudainement, de ses éclats spontanés qui surgissaient sans avertissement. Elle, jalouse d'un cheval ? Eh bien oui, ma foi ! Vous le seriez aussi si l'une de vos amies parlait avec tant d'affection d'un stupide quadrupède à sabots ! Non mais, elle allait lui monter à ce Zaral qu'elle aussi pouvait être une super amie, nah !

Et pour commencer, elle attrapa les vêtements d'équitation qu'elle avait laissé tombé lors de sa crise de larmes et se redressa. La détermination avait remplacé la résignation. C'était désormais une question d'honneur : elle ne perdrait pas face à un quadrupède ! Non madame, hors de question !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Sam 9 Avr - 16:50

Les souvenirs remontaient si facilement que la blondinette avait l’impression de revivre cet instant en le racontant en détails à Brittany. Elle n’avait aucun moment négatif à relater lorsqu’il s’agissait du ranch de Susie où elle passait le plus clair de son temps libre – à savoir, hors lycée et hors enquêtes de son paternel. Bien sûr, certains gosses de riches la prenaient de haut parfois, parce qu’elle n’était pas véritablement une « cliente » du club, ne possédait pas sa propre monture et avait trois ou quatre zéros de moins sur son compte en banque. Toutefois, les équidés eux-mêmes n’étaient aucunement en cause lorsque ce genre de choses arrivait, alors Oxy se contentait de les oublier, de les effacer de sa mémoire pour ne garder que le bon.

Tout le monde avait besoin de son petit instant de liberté, d’une sorte d’échappatoire. Quand elle se sentait mal, quand un sale truc venait de lui tomber sur le coin de la figure, ou tout simplement quand elle avait envie d’oublier son existence un court instant, l’adolescente se rendait illico ici et demandait à Susie quel cheval aurait bien besoin d’une balade. Puis, elle partait dans les prés, dans la forêt et près de la rivière. Seule, avec pour seule compagnie le bruit répétitif des sabots de l’animal qu’elle montait. Un pur bonheur, de son point de vue. Et aujourd’hui, elle avait eu envie de faire découvrir ce bonheur à Brittany, néanmoins elle n’avait pas du tout pensé au fait que sa camarade avait un passé avec les chevaux. Et pas des plus brillants.

Son récit se termina sur une question, et elle espérait avoir assez persuadé Brit’ pour qu’elle y réponde par la positive. Avant toute chose, elle expliqua que le cheval qui l’avait « agressée » devait être aussi méchant que Bryan Ryan. Ceci eut pour effet de déclencher un rire franc chez Oxanna. Elle savait que sa comparse des New Directions ne portait pas le chef des AV dans son cœur non plus. Bon, les choses avaient légèrement changé avec Bryan : Oxy avait découvert qu’il n’était pas si mauvais que ça, mais il restait leur principal concurrent, et cela suffisait aux élèves de Mister Schue pour se moquer à chaque occasion. Et, enfin, Brittany annonça à la blondinette qu’elle lui faisait confiance. Un sourire radieux étira les lèvres de cette dernière. Elle avait sa chance ! Une chance de la faire monter sur un cheval, une chance de lui faire aimer l’équitation malgré tout… Et surtout, une chance que cette « surprise » ne soit finalement pas si mauvaise pour sa professeure de danse personnelle.

« Génial ! Tu ne le regretteras pas, » assura Oxanna tout en hochant la tête d’un air convaincu. Lorsque Brittany se compara à Zaral comme si une compétition existait entre eux – pour les faveurs d’Oxanna ? – la détective en herbe haussa un sourcil avant de pouffer. Elle pouvait facilement tourner ça à son avantage… « Tu sais, Zaral est un étalon très courageux. Il faudra doublement l’être pour le surpasser. » Elle appuya ses propos avec un clin d’œil rapide en direction de Brit’ qui avait entrepris de se vêtir. Oxy en fit de même, et lorsque toutes deux furent fin prêtes, elle mena la marche jusqu’aux écuries. Afin de gagner du temps, Oxanna sella la monture de Brittany avant d’aller s’occuper de la sienne, puis sortit les deux chevaux dans la cour. Elle attacha Zaral, le temps qu’elle aide son amie à grimper sur Numble. « Regarde, je vais te montrer la position à prendre. » Oxanna attrapa la crinière de la jument d’une main, posa l’autre sur le rebord de la selle, mit un pied dans l’étrier et poussa fort dessus. Elle s’éleva, prête à passer sa jambe au-dessus de la croupe pour retomber assise, mais s’arrêta au vol. « Tu as saisi ? A toi ! » Elle redescendit et laissa la place à Brittany. Remarquant son malaise et surtout, son inquiétude face à ce qui pourrait se passer si elle n’y arrivait pas, la choriste l’encouragea. « Tu peux y arriver, tu es courageuse, rappelle-toi ! Plus que Zaral ! »

Cet instant rappelait à Oxanna la toute première fois où elle avait tenté de monter à cheval. Bon, au départ, elle avait commencé par des poneys car elle était beaucoup plus jeune. Ca n’avait rien de simple, et elle s’y était reprise à plusieurs fois avant de se retrouver dans la bonne position. Mais au final, quand elle avait enfin pu s’asseoir sur la selle et faire un ou deux pas avec sa monture, c’était comme si le monde s’était ouvert à elle… Et elle espérait qu’après quelques instants, Brittany finirait par apprécier. Peut-être pas autant, mais au moins, à voir cette activité comme un plaisir et non comme… un danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Mar 12 Avr - 12:23

Ne pas le regretter, ça, c'était pas gagné. Mais la maline Oxanna s'assura qu'elle ne pourrait pas changer d'avis en faisant appel à son ego (celui-ci avait beau être minuscule, il ne supporterait pas de perdre face à un quadrupède). Pinçant les lèvres, Brittany se changea avec la détermination d'une condamnée à mort souhaitant garder la tête haute jusqu'au bout. Elle fourra ses affaires dans le casier que lui avait désigné son amie sans aucune délicatesse. Ses membres lui semblaient lourds et raidis, comme si elle s'apprêtait à participer aux Sectionals (quoi qu'en vérité, ceci était probablement pire). Il lui fallut s'y reprendre à deux fois pour réussir à enfiler les étroites bottes d'équitation, mais lorsque ce fut fait, elle se redressa, les mains sur les hanches, prête au combat.

Elle suivit alors Oxanna jusqu'aux écuries, observant les alentours d'un coup d'oeil méfiant. Lorsque son amie s'approcha de deux chevaux en particulier et commença à s'affairer autour d'eux, Brittany l'observa... à distance. Elle s'était reculée aussi loin que le mur le lui permettait, refusant de se tenir à proximité de ces créatures tant qu'elle n'y serait pas strictement obligée. Elle avait la distincte impression que chacun de ces équidés la fixaient avec un air moqueur et méprisant. Elle ne put s'empêcher de retenir un frémissement en se rappelant le regard hautain de Bryan Ryan le terrible. Très clairement, ils étaient tous à la solde du Diable, cela ne pouvait être que la seule explication possible à tant de haine.

Oxanna tira les chevaux de leurs boxs et Brittany faillit sursauter. Elle s'empressa de les devancer, faisant mine de tenir les portes (qui tenaient très bien toutes seules) pour garder contenance. Elle serait bien restée cachée derrière le pan de bois, mais Oxy s'adressait à elle pour lui montrer comment monter. Il fallut bien qu'elle lâche sa faible protection et fasse l'effort d'observer et écouter. Lorsque la jeune femme expérimentée saisit la jument par la crinière, Brittany eut une mimique inquiète, puis impressionnée lorsqu'elle fit mine de monter en selle sans effort apparent. Mais lorsque ce fut à son tour, Brit'brit' afficha un air perdu. Quoi ? Il fallait qu'elle monte sur cette chose plus grande qu'elle ?! Même lorsque son amie l'encouragea et lui rappela l'enjeu, la blondinette hésita et fit un petit pas timide en avant.

« Tu es sûre que je ne vais pas lui faire mal en tirant sur ses cheveux ? » demanda-t-elle en se penchant pour voir la tête de la jument. Elle n'avait pas eu l'air de souffrir lorsqu'Oxanna l'avait fait, mais Brittany était à peu près certaine de rater quelque chose. Elle n'apprécierait pas qu'on lui tienne les cheveux comme ça elle...

Avec les encouragements d'Oxanna, la novice accepta d'essayer. Elle imita la position qu'avait pris son mentor et fit une première tentative. Faute d'avoir une bonne prise et de pousser assez, elle décolla à peine du sol. Deuxième tentative : elle y mit plus de force, tellement en vérité que la pauvre Numble fit un pas en avant pour se stabiliser. Sentant l'animal avancer, Brittany poussa un petit cri effrayé, se voyant déjà finir piétinée, et faillit tomber dans la boue. Il fallut qu'Oxanna la rassure et l'encourage pour qu'elle accepte de faire un nouvel essai. Après avoir écouté les nouveaux conseils que lui donna son amie et s'être assurée que celle-ci tenait bien la jument, Brittany recommença. Cette fois-ci, elle se retrouva à plat ventre en travers de la selle, la tête en bas de l'autre côté, un pied coincé dans un étrier et l'autre s'agitant pour l'équilibrer.

Lorsqu'elle réussit à revenir à terre, le visage rougit par le sang lui ayant monté à la tête, elle entendit un hennissement. Elle se retourna et aperçut l'autre cheval, qu'Oxanna avait attaché pendant leurs essais. Celui-ci les regardait et les joues de Brittany se colorèrent pour une toute autre raison. Ainsi donc, c'était lui ce Zaral ?! Et il osait se moquer d'elle ?! Elle lui décocha un regard mauvais avant de se retourner vers Numble. Elle marmonna pour elle-même : « This is war ! » Elle fit un pas en avant sans qu'Oxanna n'ait à l'encourager. Elle glissa un pied dans l'étrier, s'assura qu'il était bien placé, posa une main sur le bord de la selle, l'autre fermement emmêlée à la base de la crinière. Elle inspira. Ça ne pouvait pas être plus dur que les enchainements qu'elle savait faire au saut de cheval, n'est-ce pas ?! Elle ferma les yeux, expira, rouvrit les yeux, inspira, et poussa en se plantant fermement dans ses appuis.

Elle atterrit en position sur la selle, le souffle coupé et les yeux écarquillés. Ne lui demandez pas comment elle venait de faire, mais elle l'avait fait. Elle s'agrippa aux bords de la selle en réalisant qu'elle était désormais loin du sol et reposait sur un quadrupède. Mécaniquement, elle écouta les compliments et les conseils d'Oxanna, qui lui fit glisser son deuxième pied dans l'autre étrier. Lorsque celle-ci la laissa un instant pour monter sur Zaral, Brittany fut néanmoins assez effrayée pour se pencher en avant et glisser ses bras autour de l'encolure de Numble, se serrant fermement contre le corps chaud et rassurant. « Ne me tue pas. » supplia-t-elle à son oreille.

Il fallut à nouveau toute la patience d'Oxanna pour que la jeune cheerio accepte de se redresser et de saisir les rênes qui lui étaient tendues. Mais dès qu'ils se mirent à bouger, Brittany se crispa et tira sur les rênes, ce qui fit que Numble s'arrêta aussitôt avec un petit hennissement surpris. Oxanna dut alors prendre le temps d'expliquer à Brittany comment diriger sa monture et à quoi servait au juste les rênes. Craignant d'avoir fait mal à l'animal et que celui-ci lui en tienne rigueur, Brittany se pencha en avant et dit : « Pardon, je suis désolée, ne me fais pas tomber, d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Jeu 21 Avr - 9:27

Oxanna se recula un peu pour laisser la place à sa camarade, et se mit devant Numble afin de lui donner quelques caresses. Certains chevaux, impatients, commençaient à avancer dès lors que l’on mettait un pied dans l’étrier, mais Numble était une jument plutôt calme que Susie donnait généralement aux nouveaux. Et en l’occurrence, elle était toujours attachée au mur : Brittany ne risquait donc pas de se faire avoir. Attentive à tous ses mouvements, Oxy observa son amie et la vit grimacer en attrapant la crinière de Numble. Evidemment, elle ne tarda pas à poser la question que tout novice en matière d’équitation formulait un jour, ce qui provoqua un sourire en coin chez Oxanna. Elle ne se moquait pas, seulement elle s’y attendait et elle constatait avec un certain amusement qu’elle avait eu raison. « Non, pas du tout. Tu peux tirer sur sa crinière autant que tu veux, je te promets qu’elle ne sentira rien. » C’était exactement ce que Susie lui avait dit, quand cela avait été son tour quelques années auparavant. Après tout, on était en droit de se demander : les humains aimaient-ils qu’on leur fasse subir le même sort ? Absolument pas. Oxanna avait souffert à de nombreuses occasions en dénouant sa tignasse blonde toute emmêlée, et encore elle se considérait comme chanceuse : elle n’était ni épaisse, ni bouclée ! Seulement chez les chevaux, les choses étaient différentes et par le fait, les cavaliers débutants utilisaient toujours la crinière pour se hisser sur leur dos, sans que ça n’ait de conséquences négatives sur l’animal. On ne pouvait pas en dire autant du rodéo, mais il s’agissait d’une autre histoire.

Brittany grimpa une première fois sur Numble mais n’arriva pas à passer sa jambe de l’autre côté. Oxanna la conseilla à nouveau, ignorant les quelques hennissements de Zaral qui semblait impatient de partir en balade. Lorsque la choriste fut correctement installée, Oxy la félicita et revint à sa hauteur pour lui expliquer comment manipuler les rênes. Elle lui montra de quelle façon tourner, ou ralentir, et évoqua les coups de talons pour accélérer. Brittany eut quelques réticences là encore, toutefois la blondinette lui rappela bien vite qu’une simple pression contre les flancs suffisait et qu’il n’était pas question de donner de réels « coups » dans les côtes de Numble. Et, également, que les claquements de langue marchaient tout aussi bien sur elle car cette jument était tout simplement adorable et très obéissante. « Allez, on y va ! » lança-t-elle joyeusement tout en détachant Numble. Elle en fit de même avec Zaral après avoir vérifié que la selle soit bien sanglée et ajusté ses étriers. Une fois sur le dos de l’étalon, elle se plaça aux côtés de Brittany et toutes deux commencèrent à partir au pas en direction des prés.

Il fallut quelques minutes d’ajustement, durant lesquelles Oxanna expliqua à nouveau les principes des rênes et demanda à Brittany de lui montrer comment elle se débrouillait seule pour arrêter et faire repartir son cheval. A un certain moment, Zaral se retrouva derrière puisque la jeune détective avait choisi de l’arrêter pour regarder sa camarade : ni une ni deux, il se lança au petit trop pour rattraper Numble qui le devançait de quelques foulées. Oxy l’arrêta tout de suite et lui fit rapidement comprendre que ce genre de comportement était à proscrire. « Continue à marcher, je reviens, je serais juste derrière toi, » annonça-t-elle à Brittany. Elle devait faire en sorte que sa monture retienne la leçon : elle lui fit faire demi-tour, se plaça un peu plus loin dans le dos de Brit’ et de Numble qui avançaient encore, et le stoppa. Il piaffa, mais elle lui tint tête. Lorsqu’elle lui ordonna de se remettre en route, il marcha au lieu de trotter, écoutant ses ordres. Bien, maintenant elle pouvait retourner auprès de son amie. Félicitant Zaral, elle l’autorisa à prendre le trot un court instant afin de rejoindre les autres. Aussitôt, Oxanna souhaita rassurer Brittany. « Je suis désolée, je n’ai pas pris le cheval le plus calme du club, mais il a besoin qu’on le maîtrise un peu et Susie sait que j’adore m’en occuper. Dresser les chevaux têtus, c’est un fabuleux défi ! » rit-elle. « Il risque de faire une ou deux bêtises mais ne t’inquiète pas, Numble est trop gentille et il n’y a absolument aucun risque qu’elle le suive. Avec elle, tu es tranquille ! Alors, qu’en penses-tu jusque-là ? Ce n’est pas agréable de se promener à cheval au milieu de la nature ? On oublie tout quand on est ici. »

Oui, absolument tout. Les messages accusateurs de Gossip Glee, les slushies dans la figure, les devoirs écrasants, les enquêtes du paternel qui s’avéraient parfois ennuyeuses, les aventures secrètes avec le plus stupide des élèves de McKinley, les abandons et trahisons en tous genres… Il n’y avait plus que le cheval, la forêt et soi. Sauf que dans peu de temps se dérouleraient les Sectionals, et Oxanna ne pouvait s’enlever ça de la tête. Elle n’en faisait pas partie pourtant, ayant choisi de ne pas se présenter aux auditions. Contrairement à notre Brittany ici présente. « Alors, comment se passent les préparations aux Sectionals ? J’imagine que tu dois beaucoup travailler, c’est aussi pour ça que je voulais te faire une surprise aujourd’hui et t’éviter un autre cours de danse. Il faut savoir se reposer de temps en temps ! Ce concours ce n’est pas rien, alors jusqu'à ce qu'il soit terminé, si tu préfères que l’on remette nos séances à plus tard, n’hésite pas à me le dire, je comprendrais ! » Brittany adorait danser, et aimait tout autant enseigner cette pratique aux autres. Oxanna avait de la chance de l’avoir pour se perfectionner. Toutefois, elle en avait beaucoup sur les épaules en ce moment avec ces fameux Sectionals. Oxy n’avait pas envie d’être un poids de plus pour elle, et profitait donc de l’occasion pour le lui dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Sam 23 Avr - 15:56

Se concentrant sur les explications d'Oxanna, Brittany fit le choix de prendre ce cours d'équitation tout comme elle le faisait pour les cours de maths : elle détestait ça, mais c'était un mal nécessaire (enfin, c'est ce que prétendait les adultes en tout cas), il lui fallait donc s'appliquer et faire appel à toutes les fibres de concentration et de masochisme qu'elle pouvait cacher dans les recoins de sa personne. Suivant donc méthodiquement les consignes de son mentor, elle effectua une légère pression des talons. Aussitôt, Numble fit quelques pas, calmement et simplement. Brittany tira légèrement sur les rênes, et l'animal s'arrêta. Une chose était certaine, le résultat était beaucoup plus probant que pour les maths ! Peut-être n'était-ce pas aussi sorcier qu'elle l'avait cru finalement ?

Malheureusement, entendre Zaral au trot rappela soudainement à la jeune femme pourquoi elle craignait tant les chevaux. L'image d'un étalon prêt à la piétiner lui revint en mémoire et elle se crispa sur sa selle. La pauvre Numble, tirée par les rênes et des talons enfoncés dans les flancs ne sut qu'en comprendre. Elle choisit ce qui devait probablement lui paraître le plus sûr : s'arrêter. Brittany lui en fut reconnaissante car aussitôt elle lâcha les rênes et se cramponna à son encolure. Elle devait être bien ridicule et n'importe quelle autre monture aurait probablement réagit impatiemment avec une boule de nerfs aussi imprévisible sur le dos. Bien heureusement, ce ne fut pas le cas de Numble qui resta passive.

Oxanna lui demanda de continuer à marcher et Brittany lâcha un faible gémissement d'assentiment. Elle jeta un coup d’œil par dessus son épaule, effrayée. Oxanna semblait mâter sa monture avec détermination. Cela la rassura un peu. Son amie ne laisserait jamais cette sale bête la piétiner, elle pouvait lui faire confiance. Le nez enfoui dans la crinière de la jument, Brittany murmura : « Ce Zaral est aussi mauvais que du Charal, mais toi Numble, tu es comme du Crumble ! J'adore le crumble... surtout aux pommes. » La jument qui se faisait comparer à un plat culinaire ne sembla pas le prendre mal, poussant au contraire un léger hennissement agréable que Brittany prit comme une approbation.

Elle se redressa alors et reprit les rênes. Une pression des talons et elles étaient tranquillement reparties. Bientôt, elles furent rejointes par Oxanna et son bout de viande. Brittany décocha un regard moqueur à l'étalon avant d'écouter les explications de son amie. Dresser des chevaux têtus, un défi ? Une folie, certainement. Par contre pour Numble : « Oui, je sais... » répondit-elle, confiante en sa monture après que celle-ci ait supporté et approuvé ses bizarreries. De là à dire que c'était agréable... oui, enfin, fallait pas trop lui en demander pour l'instant. C'était pas abominable quoi, c'était déjà ça... Par contre, c'est vrai qu'elle oubliait tout... tout ce qui n'était pas relié avec une mort horrible par piétinement. Brittany approuva néanmoins pour ne pas briser l'enthousiasme d'Oxanna. Si ça plaisait à cette dernière, c'était déjà ça !

Lorsqu'elle mentionna les Sectionals, ce fut quelque peu inattendu et Brittany mit un instant à passer du mode "flippe à cause des chevaux" à "flippe à cause du loup blond". Mais lorsque ce fut effectué, elle tourna un visage terrifié vers son amie et lâcha d'une voix sanglotante : « Je hais Monsieur Ryaaaaaan ! » Oxanna avait de la chance qu'elles soient à cheval et que Brittany ne puisse pas se jeter à son cou sans vouloir s'en détacher un jour. La blondinette exemplaire extra-blonde, avait zappé la fin des paroles de son amie, s'arrêtant à sa question. Et la réponse à celle-ci était : mal, ça se passe mal. « Enfin, je travaille avec Kurt et l'autre brun des Awful Voices qui lui tourne autour là, comment il s'appelle ? ... Alex ! Je suis avec Kurt et Alex pour une chanson tu vois, et avec eux ça va, ils sont gentils et tout, ils veulent que je danse et que je participe malgré tout tu vois, même s'ils s'adorent et se quittent pas des yeux quoi... Mais à chaque fois que Monsieur Ryan vient nous voir ou nous entrainer, il est toujours méchaaaant avec moi. Il est méchant avec Kurt aussi mais Alex le défend quand il fait ça... mais en même temps quand il est méchant avec moi c'est Kurt qui me défend - il est trop gentil mimi. » expliqua Brittany.

Elle parlait si rapidement que c'était à se demander quand elle respirait. Il était évident qu'elle en avait gros sur le coeur. L'avantage ceci dit, c'est que pendant qu'elle parlait ainsi, telle une horrible pipelette, c'est qu'elle en oubliait ses craintes d'être à dos de cheval. « Alors maintenant Monsieur Ryan nous évite et c'est surtout Monsieur Schue qui s'occupe de nous, ce qui est beaucoup beaucoup mieux. Mais Monsieur Ryan s'occupe parfois des échauffements par petits groupes tu vois, et alors c'est horrible... la dernière fois c'était avec Rachel... »
Et elle parla, et elle parla... jusqu'à ce qu'elle ne sache plus quelle était la question d'Oxanna. Elle regarda alors autour d'elle et demanda : « Mais où on est ? »



[HJ : Je précise que je suis bien consciente que Charal est une entreprise agro-alimentaire française qui a peu de chance d'être connue aux USA, veuillez m'excuser de cette liberté artistique. Nota Bene : je n'ai rien contre les entreprises Charal, je vous assure.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Mar 26 Avr - 11:02

Les Sectionals étaient un sujet pour le moins épineux. Oxanna avait encore son manque de talent en travers de la gorge, et qui était responsable de son échec. Elle aurait tellement aimé faire partie des Awesome Directions ! Ne serait-ce que pour avoir enfin une chance de se retrouver sur scène avec Zack et Sarah. Seulement, sa voix n’avait rien d’exceptionnel – pas comme celle de Mercedes par exemple. Quand à sa façon de bouger, le fait qu’elle ait besoin de cours en disait bien assez long. Certes, l’adolescente aurait pu se présenter malgré tout et passer une audition comme les neuf dixièmes de ses camarades. Mais elle n’avait pas voulu. D’autres méritaient sa place, des chanteurs ou des danseurs hors pair qui sauraient illuminer la salle et hypnotiser le public. Oxy adorait faire partie du glee club, toutefois elle devait bien admettre que ne jamais se retrouver sous les projecteurs était douloureux. Bien sûr, ce choix de Mr Schue était totalement justifié car encore une fois, elle était beaucoup moins douée que la plupart des élèves. Elle se consolait en se disait qu’elle n’était pas la seule dans ce cas, cependant il lui arrivait de le regretter énormément. En cet instant précis, son plus gros regret était de ne pas être assez forte pour mériter une place aux Sectionals.

Elle n’aimait donc pas tellement aborder ce sujet-là. Néanmoins, Oxanna se tenait au courant de ce qui se passait, de comment les répétitions se déroulaient. Si, à chaque fois, un pincement au cœur lui rappelait qu’elle n’était pas des leurs, au moins elle les suivait de près. N’était-ce pas normal ? Ils étaient son avenir à la chorale ! S’ils perdaient, s’ils ne réussissaient pas à aller jusqu’aux Nationals, Figgins ne les garderait jamais. Oxanna n’avait certainement pas l’intention de voir les chorales détruites ; elle voulait y participer jusqu’à la fin de l’année. Déjà qu’elle regrettait de ne pas s’y être enrôlée plus tôt, il était hors de question que le Principal la prive de plusieurs mois de musique, sous prétexte qu’il n’avait plus de budget à leur consacrer. S’il le fallait, elle irait elle-même renflouer les caisses du lycée. Comment ? Ca, elle n’en savait encore rien. Elle y réfléchirait le moment venu, en espérant ne pas avoir à le faire.

« Il est si horrible que ça ? » demanda Oxy lorsque Brittany lui confia haïr son nouveau chef de chorale. Son interlocutrice partit alors dans un monologue sans fin pour lui prouver que oui, il était vraiment méchant et que si elle n’avait pas son « gentil mimi » de Kurt pour la défendre, elle aurait sûrement déjà fait une déprime. Tout en l’écoutant, Oxanna ne put s’empêcher de sourire, amusée par la situation. Brittany avait un véritable don pour s’exprimer. C’était même carrément hallucinant. Beaucoup pensaient qu’elle ne savait dire que des conneries, et qu’elle était le parfait exemple de ce que signifiait « avoir la blonde attitude ». Oxy devait bien avouer que les premiers temps, elle ne voyait pas Brittany d’une autre façon et il lui est de nombreuses fois arrivé de se moquer des paroles de la Cheerio. Jusqu’au jour où elles ont commencé ces cours de danse particuliers. Toutes deux avaient eu l’occasion de discuter un peu plus, en dehors de l’atmosphère du lycée. Et Oxanna avait réalisé que non, Brittany n’était pas une élève sans cervelle. Ses connaissances très pointues sur les maladies félines faisaient même presque peur… « Il faut que tu tiennes le coup, dis-toi que ce n’est que temporaire ! Lorsque les Sectionals seront passées, tu reviendras chez les ND et tu pourras dire au revoir à ce sadique de Bryan Ryan. » Elle lui fit un clin d’œil, mais Brittany ne le remarqua pas. En fait, peut-être même ne l’avait-elle pas entendue : elle était bien trop occupée à observer les alentours, l’air perdu.

Les deux jeunes filles étaient en effet arrivées à la lisière d’une forêt. Oxanna s’y engagea, suivie de près par Numble. Lorsque le chemin de terre fut assez large, elle se remit aux côtés de son amie. « Nous sommes dans les grands bois qui bordent Lima. C’est chouette n’est-ce pas ? Et d’ici quelques minutes de marche, on atteindra la rivière, tu verras le coin est encore plus époustouflant. On s’y arrêtera le temps que les chevaux boivent un coup et ensuite on fera le chemin du retour. Sinon, ça va, jusque-là ? » Oxanna se permit quelques instants de contemplation intense, comme elle le faisait à chaque fois que ses promenades à cheval la menaient jusqu’ici. Elle aimait le couvert des arbres au-dessus de sa tête, les feuilles qui bruissaient, les sons que provoquaient les petits animaux cachés un peu partout. L’été, c’était encore mieux. Si Brittany finissait par apprécier l’équitation, Oxy se promit de l’emmener de nouveau ici une fois que les beaux jours seraient installés.

Elles avançaient petit à petit, à un pas tranquille, lorsque Numble trébucha sur une pierre. Elle se rattrapa à temps mais Brittany fut violemment projetée en avant et se retint au dernier moment à la crinière de la jument. Ouf, plus de peur que de mal, Numble ayant déjà recommencé à marcher comme si rien ne s’était passé deux secondes plus tôt. Il n’était pas rare que les chevaux se prennent les sabots lorsqu’ils évoluaient sur des espaces naturels, car on y trouvait de tout : des branches cassées, des petites roches, des souches. Heureusement, les trois quarts du temps ils savaient faire attention, mais Numble devait être fatiguée aujourd’hui. Ou pas réellement concentrée. Oxanna leva les yeux vers Brittany et remarqua sa panique. « Ce n’est rien, elle n’a simplement pas réussi à repérer la pierre avant d’arriver droit dessus. Mais tout va bien. » Brit’ ne semblant pas convaincue, Oxy songea qu’il était de son devoir de la rassurer, peu importe le moyen employé. Qu’aimait faire Brittany, qui lui permettrait d’oublier ce petit instant de quasi-chute ? Ah, elle savait ! Sans prévenir son amie, Oxanna se mit alors à chanter.

To make a mountain of
Your life is just a choice
But I never learned enough
To listen to the voice that told me

Always love
Hate will get you everytime
Always love
Don't wait 'til the finish line

Slow demands come round
Squeeze the air and keep the rest out
It helps to write it down
Even when you then cross it out

Elle s’arrêta avant le prochain refrain, poussant Brittany du regard à l’accompagner pour le restant de la chanson.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Jeu 5 Mai - 22:43

Brittany S. Pierce était une personne sensible et sans défense face à la cruauté humaine. En cette capacité, elle était bien placée pour vous dire qui était la personne la plus horrible de Lima (ou du moins, de ce qu’elle en connaissait). Pendant plus d’un an, Sue Sylvester, coach tyrannique, avait tenu la tête du podium. Depuis peu, elle venait d’être détrônée par Bryan Ryan, loup blond. Ceci dit, toute la différence résidait probablement sur un point tout à fait subjectif : la capacité qu’elle avait de palier à la mauvaise humeur de ces terreurs.

Or, l’expérience en tant que sbire de la Coach lui avait permis d’apprendre à se protéger du plus gros de la tempête. Pour cela, les règles étaient assez simples : se plier à tout ce qu’elle ordonne ou décrète tout d’abord, puis donner le meilleur de soi-même (et même plus !) lors des entrainements. En appliquant ces principes, vous n’échapperez pas pour autant au tonnerre de reproches mais vous ne finirez pas grillée par sa foudre.
Mais Monsieur Ryan, lui… c’était un mystère, une énigme, un puzzle mouvant. Rien de ce qu’elle semblait pouvoir dire ou faire ne semblait pouvoir le satisfaire, au contraire : tout l’énervait encore plus ! Même quand elle ne faisait ou ne disait rien, c’est pour dire ! Du coup, Brittany aurait pu se promener en plein orage qu’elle n’aurait probablement pas remarqué la différence : les coups de tonnerre étaient constants, les éclairs tombaient plus ou moins loin et sans logique aucune (en tout cas, aucune compréhensible par la pauvre Brit’).
Tout ça pour dire que…

« Il n’y a pas plus horrible dans tout Lima. » affirma Brittany avec assurance. Oxanna la rassura alors et l’encouragea à tenir bon. La jeune femme en avait bien besoin et hocha la tête, désireuse de s’accrocher à ces bonnes paroles et d’y croire. Elle aurait brandi le poing pour se donner du courage si celui-ci n’avait pas été fermement enserré autour des rênes.

Le sujet des Sectionals fut cependant écarté par le changement de décor qui étonna Brittany. Pour dire vrai, la demoiselle n’avait pas franchement l’habitude de se promener en pleine nature. Mademoiselle était plutôt une fille des villes. Ceci dit, Oxanna n’avait pas tort, c’était… chouette. Pas chouette comme pouvait l’être un super building moderne comme elle les aimait avec baies vitrées, ascenseurs, escalators, fontaines et tout et tout… mais chouette comme les champs de fleurs au bord d’un ruisseau où sa famille avait l’habitude de pique-niquer quand elle était petite. Cela lui rappelait des souvenirs et elle esquissa un léger sourire en approuvant son amie. « Oui, c’est sympa. Plus que je ne pensais. »

Evidemment, si elle avait été seule et à pieds, elle aurait eu la trouille de se perdre, elle se serait pris les pieds dans la première racine venue et la tête dans une branche (en même temps, tant qu’à faire), elle se serait fait piquer par un quelconque insecte bizarroïde, elle aurait marché dans la boue ou même dans des sables mouvants que seule elle était capable de dégoter à Lima… parce que c’était une citadine pas franchement franchement dégourdie. Mais elle avait Oxanna pour guide et ce n’était même pas à elle de faire attention où elle mettait les pieds, alors tout allait bien…

… Se disait-elle avant que sa jument ne trébuche (comme quoi elles étaient faites pour s’entendre… ou pas), la projetant violemment en avant. Dans un de ces réflexes bien à elle, Brittany lâcha les rênes et enserra l’encolure de sa monture de ses deux bras (cela allait devenir une habitude !), s’y agrippant comme un naufragé à une bouée. Du bout des lèvres elle murmura la première prière qui lui vint à l’esprit (et qui n’avait strictement rien à voir avec sa situation), se voyant déjà aplatie comme une crêpe et bonne pour l'au-delà.

Pourtant, pas de chute, pas de douleur, juste le mouvement devenu familier de Numble avançant au pas. Elle rouvrit les yeux et regarda autour d’elle d’un air hébété. Le ciel ne lui était pas tombé dessus, rien n’avait changé… Elle se redressa et entendit l’explication rassurante d’Oxanna. Elle lui adressa un regard quelque peu sceptique mais récupéra maladroitement ses rênes sans oser piper mot. La tension qui l’avait peu à peu quittée précédemment était revenue au galop. Brittany se força à déglutir et respirer, mais elle était crispée.

Que la voix de son amie s’élève pour entamer les premières paroles d’une chanson du groupe Nada Surf la surprit. Elle se tourna pour observer sa compagne de promenade et en oublia un instant de garder les dents serrées. Voix et paroles la détendirent peu à peu, et lorsqu’Oxanna l’invita du regard à l’accompagner, elle ne se fit pas prier pour se joindre à elle :
Always love
Hate will get you everytime
Always love
Even when you want to fight

Self-directed lives
I want to know what it'd be like to
Aim so high above
Any card that you got dealt you

Always love
Hate will get you everytime
Always love
Hate will get you

I've been held back by something
Yeah
You said to me quietly on the stairs
I've been held back by something
Yeah
You said to me quietly on the stairs
You said
Hey you good ones

Elles terminèrent la chanson le sourire aux lèvres, Brittany la première. Pendant le refrain, elle n'avait cessé d'agiter la tête en rythme avec la musique. Si elle avait pu, elle aurait volontiers dansé, c'était un besoin quasiment viscéral pour elle parfois. Mais le pas régulier de Numble y avait palier. C'était réconfortant... d'une certaine manière...

« J'aime ça. » déclara-t-elle soudainement. « Je veux dire... les chevaux me font toujours peur et je refuserai d'approcher l'un d'entre eux si tu n'es pas avec moi et je ne ferai pas ça tous les jours et j'aime toujours pas Ch-Zaral... » précisa-t-elle dans un souffle. « ...mais je suppose que je pourrai m'y faire. » conclut-elle en se grattant la joue, légèrement incertaine malgré tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Lun 16 Mai - 11:13

Avoir peur de chuter en étant à cheval était une expérience désagréable pour tout cavalier débutant. Mais cela l’était davantage lorsque la personne en question avait une dent contre l’univers équestre ! Oxanna pouvait parfaitement comprendre le mal-être de Brittany alors que Numble avait failli l’envoyer par terre en trébuchant sur une petite roche. Elle-même se souvenait de ses premiers instants à poney : le galop lui faisait peur, le moindre petit écart lui arrachait un cri, même le hennissement inattendu de sa monture lui donnait la chair de poule. Quoi de plus normal quand on ne connaissait encore rien des réactions de l’animal ? Quand on débutait tout juste ? Alors pour Brittany, qui associait le nom « cheval » à tous les mots négatifs existants du vocabulaire suite à un essai infructueux, ce devait être carrément effrayant. Que faisait-elle lorsque quelque chose la tracassait ? Oxanna n’eut pas à chercher bien loin, après tout sa camarade était également une membre des New Directions. Chanter et danser, telle était sa passion première – surtout danser, mais en l’occurrence il serait bien difficile d’en faire usage en plein milieu d’une balade à cheval.

Alors, désireuse de calmer le rythme cardiaque de sa comparse qu’elle devinait extrêmement élevé, la blondinette se mit à chanter. Elle choisit le premier morceau qui lui vint à l’esprit : quelque chose de positif, qui transmettait un message d’amour et d’espoir. Brittany ne tarda pas à rejoindre la voix de son amie et entonna le premier refrain de Always Love de Nada Surf. Elles finirent la chanson en chœur, souriant joyeusement comme si elles étaient en train de déballer leurs cadeaux de Noël. Oxanna devait bien avouer que ça lui avait beaucoup plu, et songea à demander un duo avec Brittany lors des prochains exercices de Mr Schue.

Sans s’y attendre réellement, Oxy reçut soudain le premier point positif de l’après-midi surprise, qui eut le don de la sortir de ses pensées dirigées vers le glee club. Brittany avoua que cette promenade n’était finalement pas si mal, et qu’elle pourrait se mettre à aimer cela. Bien sûr, Ch… Zaral lui posait toujours problème et Oxanna éclata de rire, comprenant parfaitement ce qui se passait dans la tête de Brittany – elle en avait usé pour la faire grimper sur Numble ! « Je suis contente que cette idée soit finalement une réussite. Et puis, je suis certaine que tu ne pourras plus te passer de cette jument, maintenant ! » dit-elle en faisant un signe de tête vers la monture de Brit’. « On recommencera quand tu voudras. Ce sera un plaisir. » Elle esquissa un sourire avant de reprendre, réalisant qu’elles étaient arrivées à destination. « Tiens, regarde. On est à la rivière ! » Au détour d’un gros arbre, apparaissait une petite clairière. Un filet d’eau la traversait, et des rochers permettaient de s’asseoir et de tremper les pieds dans l’eau – malheureusement le temps de ne s’y prêtait pas du tout aujourd’hui. Oxanna descendit de cheval, suivie par Brittany et elles laissèrent leurs montures se désaltérer alors que toutes deux observaient les alentours et discutaient un peu.

Dix minutes plus tard, elles remontaient à cheval et cette fois, Oxy fut contente de s’apercevoir que son amie avait beaucoup plus de facilité à se mettre sur le dos de Numble. Peut-être que l’équitation était vraiment faite pour elle, qui sait ? Les deux adolescentes reprirent leur chemin, en direction du centre. Oxanna eut une furieuse envie de lancer Zaral au galop devant cette immensité de prés, mais se retint. Brittany ne pourrait pas la suivre et elle ne voulait pas la laisser seule pour finir cent mètres plus loin. Elle n’était encore pas prête à essayer cette allure, il fallait y aller étape par étape. La prochaine fois, elles feraient un peu de trop, et tenteraient le galop plus tard – dans la mesure où Brittany souhaitait remonter à cheval, cela allait de soi.

Arrivées sur place, elles laissèrent les chevaux sellés et les attachèrent simplement en extérieur : ils seraient pris pour un cours d’ici quelques minutes et les filles n’avaient donc pas besoin de s’en occuper. Dommage, car Oxanna considérait cette partie comme un véritable plaisir aussi. Une façon de remercier sa monture de l’avoir promenée aussi agréablement, d’avoir travaillé pour elle et de l’avoir – plus ou moins bien – écoutée. Toutefois en un sens, ce n’était pas plus mal, car Brittany n’aurait peut-être pas forcément voulu aller aussi loin pour ses nouveaux rapports avec le monde équestre. Après tout, il ne fallait pas oublier qu’elle avait eu une première expérience assez douloureuse. Y aller en douceur, c’était l’arme secrète !

« Alors, comment définirais-tu cette petite demi-journée ? » s’enthousiasma Oxanna, alors que les deux choristes remontaient dans la voiture. « Est-ce que j’ai bien fait de t’emmener ici ? » La blondinette se tourna vers Brittany et la regarda droit dans les yeux. « Et je veux une réponse franche, Brit’ ! Crois-moi, tu ne me vexeras pas en me disant que tu ne serais pas prête à y retourner et que tu aurais préféré me donner un cours de danse. » Elle esquissa un sourire pour bien lui faire comprendre que ce n’était pas des paroles en l’air. Oxy adorait partager ses passions avec les autres, leur faire découvrir de nouvelles sensations. Mais elle ne voulait rien imposer et si Brittany souhaitait mettre un stop à leurs aventures au ranch, alors elle comprendrait et respecterait ce choix. Quoi qu’il en soit, pour sa part, elle avait passé un excellent moment !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   Jeu 19 Mai - 15:57

Certes, Brittany appréciait Numble et lui faisait confiance là où elle fuirait tout autre équidé, mais de là à ne plus pouvoir s’en passer, elle avait des doutes. De toute façon, son préféré était et resterait son Toupie d’amour et rien ni personne ne pourrait prendre sa place, encore moins un cheval, nah ! Ceci dit… vous savez ce qu’on dit… il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis (et malgré ce qu’on prétendait à son sujet, elle était naïve et pas très brillante, il n’empêche que !). Brittany se contenta d’un mouvement du menton pour indiquer qu’elle était heureuse qu’Oxanna accepte de continuer à l’accompagner. Sans elle, ce n’était même pas la peine d’y penser. Avant ce jour ci, elle s’était toujours arrangée pour éviter les ranchs et prés où broutaient des chevaux comme la peste alors il ne fallait pas s’attendre à un brusque miracle.

Oxanna l’informa bientôt qu’elles étaient arrivées au point qu’elle souhaitait lui montrer et Brittany se laissa charmer par la beauté et la sérénité du lieu. Lorsque son amie descendit de cheval, elle voulut suivre son exemple mais fut incertaine de la manière dont elle devait s’y prendre. Se basant sur les gestes de la cavalière aguerrie, elle porta son poids sur une jambe et passa les deux du même côté. Elle fut si maladroite qu’elle faillit tomber à terre, un pied toujours dans l’étrier, ce qui aurait sans nul doute été aussi douloureux que peu glorieux. Mais Numble était toujours aussi posée et laissa à la jeune débutante le temps de se démêler, même si celle-ci s’appuyait sur elle de tout son poids et que cela ne devait pas être très agréable.

Lorsqu’elle fut sur le plancher des vaches, les deux pieds à leur place, Brittany rejoignit son amie, la démarche malhabile. Leur promenade n’avait pas duré si longtemps que cela, mais la demoiselle avait été si crispée et inhabituée qu’elle marchait en crabe. Elle le sentait : elle avait l’air ridicule. Oxanna réussit pourtant à se retenir de rire et elle lui en fut reconnaissante. Cette pause lui fit un bien fou en tout cas, elle fit quelques mouvements pour se détendre et dénouer ses muscles maltraités. Le bruit de l’eau sur les rochers, accompagné par le chant des oiseaux, était relaxant. Elles discutèrent de tout et de rien, si bien que lorsque le moment fut revenu de monter en selle, Brittany était bien plus décontractée qu’à son essai précédent. Elle était toujours extrêmement loin de l’aisance d’Oxanna, mais une tentative fut suffisante. Une fois qu’elle avait compris le truc, la gymnaste usait de son agilité pour l’appliquer.

Le chemin du retour fut sans surprise et Brittany put alors se concentrer véritablement sur les sensations qu’apportait l’équitation. Ainsi, lorsqu’il fallut de nouveau descendre de cheval, pour de bon cette fois-ci, un léger sourire flotta sur ses lèvres. Elle offrit une caresse de remerciement derrière les oreilles à Numble et l’animal la poussa légèrement du museau, lui extirpant un léger rire. Parfaitement satisfaite de laisser là les deux chevaux, nullement consciente que ce n’était pas à cela que s’arrêtait l’équitation, Brittany suivit son amie à l’intérieur. Elles se changèrent rapidement et remontèrent en voiture. Elle s’enfonça alors dans le siège confortable, assez contente de retrouver quelque chose de plus… de moins… vivant ? Elle tourna la tête vers Oxanna et lui répondit, très honnêtement :
« J’aurais préféré te donner un cours de danse. » Mais un sourire naquit sur ses lèves après ce couperet et elle rajouta : « Et la prochaine fois que tu me ramènes ici, il vaut mieux que tu évites de me prévenir à l’avance. » Ce qui, en somme, voulait tout dire. Elle croisa les jambes et conclut : « Mais ce n’était sans doute pas une si mauvaise idée que cela. »

Elles en rirent et Oxanna mit le contact. Elles étaient à peine sorties du ranch qu’elles chantaient de nouveau à tue-tête au son de l’autoradio. Cependant, cette fois-ci, Brittany était on ne peut plus enthousiaste. Lorsque son amie l’eut déposée chez elle et qu’elle passa la porte d’entrée, elle fut accueillie par les regards inquiets de ses parents.
    « Tout va bien ma chérie ? » lui demanda sa mère, inquiète du traumatisme que son bout de chou avait pu subir.
    « Parfaitement ! Je vais prendre un bon bain chaud ! » répondit Brittany par-dessus son épaule en montant les marches deux par deux. Inconsciente des regards surpris qui s’échangeaient derrière son dos, elle continua à chanter, toutes pensées sur les Sectionals et un certain loup blond envolées.




- RP Clos -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 05. The horse-riding experience   

Revenir en haut Aller en bas
 

05. The horse-riding experience

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-