Choriste du mois


Partagez | 
 

 05_ i just can't stop loving you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 05_ i just can't stop loving you   Mer 2 Mar - 20:30

Alex Donovan && Kurt H.


i just can't stop loving you
micheal jackson_


.


Kurt ralentit doucement la cadence, jusqu’à s’arrêter et s’asseoir sur le banc où il avait donné ce rendez-vous. C’était une froide journée en ce tout début de février, le ciel était gris, et les averses étaient fréquentes. Kurt s’était décidé à partir de chez lui, tant que la pluie s’était estompée, même si elle allait probablement réapparaitre d’ici peu. C'était vraiment un sale temps, le pire de tous : impossible de s'habiller correctement, un parapluie toujours sous la main, et surtout, surtout, c'était une calamité pour garder une coiffure passable. Kurt s'était alors décidé pour du gel et de la laque, afin de faire tenir ces misérables cheveux épais pour ne pas ressembler à Cruella d'Enfer. Il lui fallait être au meilleur de son style, puisque cette personne qu'il attendait n'était autre qu'Alex. C’était déjà la seconde fois qu’ils sortaient ensemble, après leur rencontre au foyer, et cette fois-ci, les choses seraient différentes, et Kurt le savait déjà. Tout allait changer, grâce à ce qu’avait appris Kurt à propos de son ami, durant ces derniers jours, grâce à Zack Woodward, avec qui il avait passé un moment, dans les sanitaires l'avant-veille. Kurt avait donc envoyé un message à Alex, la veille, l’invitant au karaoké, pour passer la soirée ensemble :
Citation :
Ca te dit de passer la soirée ensemble demain soir ? Le karaoké, 18h30.
Qu’on débatte un peu de cette nouvelle collaboration qui nous attend. ;-)
Préviens-moi.
XOXO Kurt

Kurt s’était contenté d’un message sobre et simple, il ne voulait pas lui annoncer quoi que ce soit sur ce qu’il avait pu apprendre à son sujet. Et il préférait garder un peu de mystère de la soirée qui les attendait. Il comptait soudoyer un peu le barman pour qu’il leur serve quelques boissons alcoolisées, et chanter quelques duos avec Alex, afin de créer un lien toujours plus fort entre eux. Kurt avait demandé à Finn de le couvrir pour ne pas que son père s’en mêle, et s’était mis d’accord sur la meilleure couverture qui soit : ils devaient répéter leur morceau des Michael Jackson pour les Sectionals. C’était la seule personne à vraiment savoir ce qu’il ressentait pour Alex, et à être au courant du complot qu’il avait tramé pour attirer les faveurs du bel anglais.

Kurt ne pouvait s’empêcher de déverrouiller son téléphone toutes les dix secondes, pour rendre compte de l’heure qu’il était, et de s’assurer qu’il ne s’était pas tromper d’heure, et que personne n’était au retard. Autrement dit, le stress commençait à monter, il sentait bien qu’il était vraiment nerveux, et il espérait de tout son cœur que tout se passerait comme il l’avait imaginé, que rien ne tomberait à l’eau, ou qu’Alex ne voit pas les choses de la même manière que lui les voit… En d’autres termes, un demi-million de questions s’acharnaient sur le jeune homme, qui ne cessait de se tordre les doigts. Il attendait impatiemment l’arrivée de son ami, qui, il l’espérait, l’apaiserait un peu, grâce à son sourire et son visage angéliques.


Dernière édition par Kurt Hummel le Mar 8 Mar - 15:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Mar 8 Mar - 14:18

    Brrr, Alex n'aimait pas ce temps. Gris, entre pluies et éclaircies. Il aurait préféré qu'il pleuve franchement, au lieu que la météo joue les lunatiques. Il faisait attention a ne pas marcher trop vite pour ne pas salir ses chaussures et encore moins l'ourlet de son jean taille basse. Les rues étaient pratiquement désertes, et le soleil descendait déjà bien bas à l'horizon, rabattant son voile de lumière orangée qui filtrait à travers les nuages maussades.

    Il mit ses écouteurs dans ses oreilles, et activa la lecture aléatoire. Les premières notes commencèrent a jouer, et Alex reconnu de suite "I just can't stop loving you" de Mickaël Jackson. Cela eu au moins le mérite de lui rendre le sourire, il commença même a chantonner les premières paroles du bout des lèvres.


I Just Want To Lay Next To You
For Awhile
You Look So Beautiful Tonight
Your Eyes Are So Lovely
Your Mouth Is So Sweet
A Lot Of People
Misunderstand Me
That's Because They Don't
Know Me At All
I Just Want To Touch You
And Hold You
I Need You

    Il pensait a lui, ce petit bout d'homme qui l'attendait au rendez-vous. Il aurait voulu lui dire tout ça, mais il savait qu'il fallait y aller doucement avec lui. Il sautillait sans s'en rendre compte, il était déjà pris dans le rythme de la musique. Kurt l'avait invité au karaoké, c'est quelque chose qu'il aimait beaucoup, mais qu'il n'avait plus eu l'occasion de refaire après son déménagement a Lima, alors il était tout excité et se promit de faire un duo avec Kurt dans la soirée.

    Alex arriva finalement a destination, et vit Kurt sur le petit banc humide, regardant sans arrêt son téléphone. Il avait l'air stressé, ou peut-être excité tout comme lui. Il s'approcha en rangeant ses écouteurs dans la poche de son cardigan et salua Kurt en lui faisant la bise. Il avait les joues chaudes maglé le vent froid de février. Il le regarda un instant, plongeant ses yeux dans les siens. La magie était encore intacte...
    - Coucou ! Je sais pas pour toi, mais je suis pret a enflammer la scène ! On ferait mieux de se dépêcher de rentrer avant qu'il ne pleuve a nouveau.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Mar 8 Mar - 16:20

    Kurt jeta un énième coup d'oeil à son téléphone. 18:30. L'heure fatidique était arrivée. Il n'avait cessé d'attendre ce moment depuis le début de sa journée. Il leva alors la tête, impatient, scrutant tout autour de lui les chemins qu'Alex pouvait emprunter. Puis, comble du bonheur, il vit enfin son ami arriver, d'un pas assuré, se dirigeant vers lui. Il avait une classe hors-du-commun, pour ne pas changer. Kurt se leva, ne pouvant s'empêcher d'afficher un sourire béat, qui ne cachait sa joie de le revoir. Alex s'approcha de lui, déposant sur ses joues deux légers baisers : à la française. Il reconnaissait bien là un côté très européen, qui ne faisait qu'accentuer le charme qu'il dégageait déjà. Le tout accompagné de l'odeur enivrante de son parfum. Kurt ne savait plus comment agir, il se sentait tellement bien, proche d'Alex, qu'il aurait voulu ne plus bouger. Mais malheureusement pour lui, il le fallait bien.

      « Pile à l’heure, tu n’aurais pas pu faire plus ponctuel. » dit Kurt, tout sourire. « Oui t'as raison, ou mon brushing n'aurait servi à rien... » ajouta-t-il en plaisantant, en réponse à Alex.

    Il était beaucoup plus à l'aise que les premières fois qu'ils s'étaient vus. Le fait qu'il sache à présent qu'Alex était homosexuel, célibataire, et dans le même tableau que lui pour les Sectionals l'avait entrainé dans une confiance quasi-aveugle. Il savait bien qu'il y avait une once de possibilité que rien ne se passe comme il l'avait prévu, mais au fond de lui, tout semblait si parfait, qu'il se voyait déjà dans les bras du bel anglais. Kurt et Alex marchaient à côté, en direction de la porte d'entrée. Arrivée en face de celle-ci, Kurt se précipita quelque peu, afin d'arriver un peu avant son ami, et tint la porte, en vrai gentleman qu'il était, le sourire aux lèvres, avant de prendre sa suite dans le sas du bar.

    C'était un endroit très convivial, et l'un des seuls bars en ville où les mineurs pouvaient entrer sans se faire refouler. Kurt avait eu l'occasion de s'y rendre à bien des reprises, mais ce soir-là, il n'était pas avec sa bande de copains, il était avec quelqu'un de bien plus spécial à ses yeux. Kurt proposa une table dans le fond de la salle, d'un signe de la main. Il préférait rester un peu à l'abris des regards, et garder un peu d'intimité, tout en gardant un bon point de vue sur la scène, où deux filles répétaient à tue-tête le refrain de Baby, de l'immense Justin Bieber, ce qui fit sourire Kurt. Avant même d'attendre la réponse d'Alex, qu'il espérait positive, il se dirigea vers la table en question d'un pas assez déterminé. Il était impatient de choisir une chanson qu'ils pourraient chanter ensemble. Ils partageaient la musique comme passion, et Kurt savait qu'il lui fallait jouer sur ce point commun pour se rapprocher d'Alex. D'autant plus qu'il ne l'avait encore jamais entendu chanter, ou seulement durant quelques répétitions, fondu dans la masse des Awesome Voices. Après tout, il était bien normal que Kurt ressente le besoin de savoir à quoi ressemblait la voix de son futur partenaire, ainsi que de son adversaire, a fortiori.

    Kurt s'assit sur la banquette, avant de prendre la parole :

      « Je te laisse décider la chanson qui te plait, je vais aller commander nos boissons. »

    Kurt posa déposa sa veste, afficha un radieux sourire, et repartit, laissant son ami face aux carnet de musique, où une multitude de chansons plus ou moins connues étaient réunies. Il se leva, et se dirigea vers le comptoire, demandant deux margaritas, et une assiette de biscuits. Il savait parfaitement qu'il n'avait aucun droit, à son âge, de demander de l'alcool, mais il savait aussi très bien que ça ne serait pas une margarita chacun qui les rendrait ivres morts. Ils ne seraient probablement même pas pompettes. Kurt glissa un billet sur le bar, et retourna vers leur table, le petit plateau à la main.

      « Et voilà pour nous. J'espère que tu aimes, ce sont des margaritas... - Alors, t'as choisi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Jeu 10 Mar - 15:19

    Le bar Karaoké était tout a fait accueillant. Alex se sentit tout de suite à l'aise, et d'ailleurs il fut agréablement surpris du traitement de gentleman dont faisait preuve Kurt. Quand il invitait quelqu'un, il le faisait pas a moitié. Les deux jeunes hommes s'assirent tranquillement a une table dans le fond de la salle, loin des regards mais avec un bon point de vue. C'était un endroit calme, mais avec une ambiance bon enfant qui réjoui Alex. Pour l'instant ce n'était pas le bar le plus animé du monde, mais la soirée venait de commencer et les clameurs augmenteraient surement proportionnellement au taux d'alcoolémie. Pour l'heure Kurt alla chercher les boissons, laissant Alex décider quoi chanter. Il parcouru rapidement des yeux la carte, puis plus en détail, quelque peu perturbé par les "Baby" incessants venant de la scène, ou comment faire un tube avec un seul mot... Cela eu le don de l'irriter et il s'imagina monter sur la scène pour donner un bon coup de poing à la jeune fille qui chantait faux cette horrible chanson. Et de cette idée lui vint naturellement le choix de sa chanson tandis que Kurt revenait avec des Margaritas.

    - J'ai choisi oui, mais je vais attendre un peu avant de monter sur scène. Je prend la première chanson, tu ne vas pas être déçu.

    Il lui adressa son sourire énigmatique, plus si énigmatique que ça pour Kurt mais tout de même, et porta son verre à ses lèvres. Il avait besoin d'un petit remontant avant de faire face à la foule, ça faisait un petit moment qu'il n'avait plus fait de scène. Quelques minutes de discussion plus tard, un "Endless love" massacré, et un verre vidé, Alex se décida a prendre le pas. Il monta sur la scène avec un pointe de stress, et regardait Kurt pour se rassurer. Il empoigna le micro et s'éclaircit la voix. Il sentait tous les regards posés sur lui.

    - Je dédicace cette chanson a toutes les personnes qui ont déjà été des victimes. Ne vous laissez pas faire ! Just beat it !

    Les notes familières a tout le mondé résonnèrent dans la salle, et Alex tapait la mesure avec son pied, fermant les yeux avant de commencer a chanter d'une voix puissante et claire.


They told him don't you ever come around here
Don't wanna see your face, you better disappear
The fire's in their eyes and their words are really clear
So beat it, just beat it

You better run, you better do what you can
Don't wanna see no blood, don't be a macho man
You wanna be tough, better do what you can
So beat it, but you wanna be bad

Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin' how funky and strong is your fight
It doesn't matter who's wrong or right
Just beat it, beat it


They're out to get you, better leave while you can
Don't wanna be a boy, you wanna be a man
You wanna stay alive, better do what you can
So beat it, just beat it

You have to show them that you're really not scared
You're playin' with your life, this ain't no truth or dare
They'll kick you, then they beat you,
Then they'll tell you it's fair
So beat it, but you wanna be bad

Just beat it, beat it, beat it, beat it
No one wants to be defeated
Showin' how funky and strong is your fight
It doesn't matter who's wrong or right


    Il chanta le refrain avec une forte conviction, et une certaine émotion. Il était a fond dans la chansons et on sentait qu'il était vraiment impliqué. Cette chanson le représentait bien, marquant le moment où il a arrêté de se faire marcher sur les pieds et s'est battu pour ce qu'il était. Il mettait son poing en avant, mimant les coups a chaque "beat it". Pendant le refrain il fit même quelques pas de style sur la scène pour occuper l'espace, il semblait très a l'aise d'un coup, et il continua jusqu'à la fin de la chanson ou il laissa tomber le micro et son trépied d'un air désinvolte pour une chic sortie. On l'applaudit dans la salle et il retourna à la table d'un air désinvolte, comme si cela ne l'affectait pas mais à l'intérieur il jubilait. Il était quand même un peu essoufflé par sa prestation.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Jeu 10 Mar - 20:15

    Ils eurent à peine eu le temps de discuter, qu'Alex avait déjà bu son premier verre, et était prèt à aller on stage. Kurt osait à peine ouvrir la bouche, de peur de déconcentrer le jeune homme, qui semblait en pleine préparation vocale. Il était d'autant plus séduisant lorsqu'il avait ce minois sérieux et pensif. Un regard un peu vide, et dénué d'émotion, on aurait dit un enfant âgé de cinq ou six ans tout au plus, perdu dans l'immensité de ses esprits. Kurt esquissa un sourire, ne le quittant des yeux. Vint alors le moment de chanter. Il ne lui avait pas révélé la chanson qu'il comptait vocaliser, mais Kurt se doutait bien que son choix serait de qualité, depuis qu'ils se connaissaient, Alex avait toujours fait preuve de beaucoup de goût, tant sur le plan musical que sur le plan vestimentaire ou tout autre sujet d'ailleurs. A croire que ce que pensait l'un, l'autre le pensait aussi. Peu de sujets les mettaient en désaccord, une véritable osmose. Alex se leva, et se dirigea vers la petite scène, à quelques mètres de leur table. Kurt murmura un petit « merde ! », comme on le faisait dans le métier, pour ne pas porter la poisse. Alors qu'il s'était éloigné à plusieurs pas de lui à présent, Kurt ne pu s'empêcher de lorgner sur les fesses de ce dernier, ce qui le fit rougir légèrement, à l'idée que de telles pensées viennent lui titiller l'esprit. Il baissa alors soudainement la tête, un sourire aux lèvres, se calma et regarda de nouveau Alex, près à chanter. Il semblait un peu stressé. Qu'importe ce qu'il pouvait faire, tout le rendait absolument adorable aux yeux de Kurt.

    Pris par l'excitation d'entendre bientôt Alex chanter, Kurt afficha un large sourire à son égard, et adressa un petit signe vif de la main gauche en guise d'encouragement. Il se sentait un peu ridicule à agir de la sorte, mais il ne pouvait faire autrement : il était tout émoustillé. A y réfléchir, cela venait probablement du verre d'alcool qu'il venait d'ingurgiter. Il se dit immédiatement que ça serait le dernier, il pouvait en être certain. Jamais il ne buvait d'alcool en temps normal, d'autant plus qu'il était à cinq ans de l'âge légal de consommation. Il était bien rare qu'il arrive à corrompre le barman si facilement, ce qui n'était pas plus mal finalement... Il préférait garder la maîtrise de sa personne, il n'était pas question qu'il se laisse aller trop loin à cause d'ivresse. Son père ne lui pardonnerait jamais s'il l'apprenait.

    Les premières notes de la musiques résonnèrent, et Kurt reconnu instantannément de quoi il s'agissait. Comment n'y avait-il pas pensé plus tôt ? C'était absolument évident. Kurt était un grand fan de Michael Jackson, et était enchanté d'apprendre qu'Alex l'était tout autant. Après tout, rien de bien étonnant, puisqu'il s'agissait de la musique qui avait bercé leur enfance, the King of Pop était l'idole de tous, de par sa voix et sa danse. Kurt se trémoussait sur son siège au rythme de la musique, et chantait en même temps qu'Alex, suivant les paroles, qu'il connaissait sur le bout des doigts. Pas besoin des sous-titres lorsqu'il s'agissait de Jackson ! Il était impressionné par la voix de son ami, et était déjà enthousiasmé d'avoir un tel atout dans son groupe pour les Sectionals. Il avait un timbre et une tessiture vraiment particuliers, il semblait qu'il pouvait descendre dans des tons très graves, tout comme les monter, et chanter des morceaux comme Beat It, qui nécessitait un timbre assez aigu tout de même. Kurt était absolument fasciné, et ne se priva pas de le faire remarquer lorsque la musique s'arrêta. Il applaudit avec exaltation, et cria quelques « bravo ! » à plusieurs reprises.

    Alex revint alors vers leur table, et reprit place. Kurt ne cessait de sourire béatement, et continua de le féliciter grandement face à cette prestation exceptionnelle. Il posa alors une main sur ses épaules, et lui carressa amicalement le dos.

      « Tu as été gé-ni-al ! C'était vraiment exceptionnel. ET TA VOIX ! Elle est absolument sublime ! »

    Kurt se rendait compte qu'il en faisait un peu trop, mais c'était cette inhabitude à l'alcool. Il s'emballait vraiment beaucoup trop à son goût, même s'il en pensait chaque mot. Après quelques secondes, son sourire quelque peu exagéré se calma, et il reprit des expressions plus naturelles, malgré qu'il se sentait énervé et avivé. Kurt termina la dernière gorgée de son verre, et se jura intérieurement qu'il s'arrêterai là sur l'alcool pour ce soir, il était hors-de-question qu'il s'euphorise plus qu'il ne l'était à ce moment précis. Il sentait bien que la tête commençait à lui tourner un peu. C'était ça de ne pas être familiarisé avec la boisson, et il en était très bien ainsi, étant donné de son âge.

    Kurt avala quelques biscuits salés qu'il avait commandé, puis attrapa le cahier de chanson, et feuilleta les pages les une après les autres, à la recherche de la chanson parfaite.

      « T'as une idée à proposer ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Ven 18 Mar - 14:49

[J'ai longtemps cherché une chanson pour Kurt, mais finalement j'ai rien trouvé de bien, désolé du temps de réponse]

    A peine Alex avait-il regagné la table que Kurt le congratula chaleureusement, lui dit que ça presqtation était "Gé-ni-ale", et barda sa voix de généreux épithètes. Lui, fit le modeste, faisant mine de ne pas mériter de telles acclamations. « Mais non voyons, ce n'était pas si exceptionnel ». En réalité il adorait qu'on le complimente sur son talent et jubilait intérieurement de voir la salle autant en émoi après sa prestation. C'était quelque chose qu'il avait apprécié depuis le tout premier concours auquel il avait participé, il était vraiment fait pour la scène en fin de compte.

    Il croisa finalement le regard de Kurt, un regard plein d'admiration et de curiosité. Il sourit, comme d'habitude à la vue de son joli minois, il ne pouvait pas s'en empêcher de toute façon. Quand il se regardaient comme cela, les barrières d'Alex s'effondraient et l'espace d'un instant, il n'y avait plus de faux semblants. Il n'y avait plus qu'eux deux, seuls dans l'univers silencieux des regards qui en disent long. Alex se perdait dans la clarté pétillantes des yeux de Kurt...

    La question de Kurt le sortit de son rêve éveillé et il reposa alors ces yeux sur le registre des chansons, sans grande inspiration. A vrai dire il était plus préoccupé par Kurt que par les chansons, mais il fit quand même mine de s'y intéresser pour ne pas le vexer.

    - Pour toi je ne sais pas du tout, je ne sais pas quel est ton timbre de voix. Tu n'as qu'à me surprendre a ton tour. Par contre pour notre duo j'ai déjà une chanson idéale en tête, donc réserve un peu ta voix pour plus tard.

    Il lui adressa un clin d'oeil comme a son habitude. C'était un peu sa marque de fabrique en fait, et c'était toujours fait avec élégance et discrétion, mais il faisait en sorte que son interlocuteur le remarque a chaque fois. En tout cas il avait vraiment hâte que Kurt lui montre a lui aussi l'étendue de ses talents de chanteur (et de compositeur d'ailleurs, mais ça c'est une autre histoire).

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Sam 19 Mar - 19:39

    Kurt feuilletait toujours le livret de musique, écoutant Alex jouer les modestes. Il ne répondit rien du tout, mais n'en pensait pas moins. Il avait une voix vraiment magnifique, et il devait parfaitement le savoir. Il se contenta seulement de poser un rapide regard vers lui, un sourire en coin en qui en disait bien long, puis il se replongea dans la longue liste de morceaux proposés.

      « Pour toi je ne sais pas du tout, je ne sais pas quel est ton timbre de voix. Tu n'as qu'à me surprendre a ton tour. »

    Kurt tournait rapidement les pages, il avait bien l'intention de surprendre Alex Donovan. C'était le but de la manoeuvre de toute cette soirée. Il avait la vision un peu troublée par l'alcool, et n'arrivait pas à lire tous les titres. Il passait certainement à côté de beaucoup de merveilleuses chansons qui seraient parfaites pour l'occasion, mais pourtant il continuait à survoler le petit carnet. Il était si concentré et rapide, qu'on pouvait croire qu'il savait ce qu'il cherchait, mais il était complètement perdu dans tant de mots, phrases et artistes... C'est alors qu'après être arrivé à la dernière page, il fit la moue, et revint en arrière, jusqu'à tomber dans la section rock. Un titre l'attira instantannément. Il resta bouche bée, et s'imaginait les paroles et le rythme dans sa tête, s'interrogeant sur la justesse de sa voix sur les paroles de Freddie Mercury. Puis il ferma brutalement le livret, et se retourna tout aussi rapidement vers Alex avec un regard fier et taquin.

      « J'ai trouvé ! Et je vais te ridiculiser... » ajouta-t-il sur un ton de défi.

    Kurt avait une immense envie de s'amuser, comme un enfant de sept ans le voudrait. Il avait toujours ce côté enfantin en lui, et les effets de l'alcool ne faisait que les accentuer. Il avait toujours ce sourire charmant et presque charmeur sur les lèvres, et il n'arrivait plus à le quitter, c'était de la joie de vivre à l'état pur. Alex avait affirmer qu'il avait trouvé un morceau pour leur duo, mais Kurt aussi en avait trouvé un. Ce soir, ils allaient chanter et chanter encore, et jusqu'à la fermeture s'il le fallait. Une longue et belle soirée les attendait, et elle ne faisait que commencer.

    Kurt prit une poignée de biscuits salés, les avala goulûment et se décala de la banquette qui entourait leur table, jusqu'à se lever. Il fit un clin d'oeil à Alex. Il avait remarqué qu'il avait l'habitude d'en faire de temps en temps, et avait jugé qu'un clin d'oeil made by Kurt serait apprécié par son auditoire, c'est-à-dire par Alex. Il ajouta un « j'y vais », ainsi qu'un sourire. Il se dirigea vers le comptoire du bar, pour indiquer la chanson qu'il souhaitait, et fila sur l'estrade qui servait de scène. Il saisit le micro, ne quittant le large sourire qui habillait son visage, et les premières notes commencèrent à retentir dans la salle.


      Just one year of love
      Is better than a lifetime alone
      One sentimental moment in your arms
      Is like a shooting star right through my heart
      It's always a rainy day without you
      I'm a prisoner of love inside you -
      I'm falling apart all around you - yeah
      My heart cries out to your heart
      I'm lonely but you can save me
      My hand reaches for to your hand
      I'm cold but you light the fire in me
      My lips search for your lips
      I'm hungry for your touch
      There's so much left unspoken
      And all I can do is surrender
      To the moment just surrender
      And no one ever told me that love would hurt so much
      Oooh yes it hurts
      And pain is so close to pleasure
      And all I can do is surrender to your love
      Just surrender to your love
      Just one year of love
      Is better than a lifetime alone
      One sentimental moment in your arms
      Is like a shooting star right through my heart
      It's always a rainy day without you
      I'm a prisoner of love inside you
      I'm falling apart all around you
      And all I can do is surrender

      Une larme courrut sur la joue de Kurt. C'était une chanson si forte et émouvante, qu'elle touchait toujours son interprète au plus profond de lui-même. Il l'avait chantée pour l'enterrement de sa mère, dix ans plus tôt, avec son père, et elle restait parmi les préférées de Kurt. La musique s'acheva, il passa sa main sur sa joue afin de faire disparaitre toute trace de pleurs, sous un tonnerre d'applaudissements. Son sourire s'était effacé, mais il réapparut quelque peu sous tant de succès. C'était une chanson très douce et lente, mais il semblait qu'elle n'avait pas affecté l'ambiance qui régnait.

      Kurt descendit de l'estrade, et rejoint tranquillement la table où était installé son ami. Il s'assit, et plongea son regard dans celui d'Alex, en attente d'un verdict au sujet de sa performance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Mar 22 Mar - 16:41

    Alex observait les gestes de Kurt en train de feuilleter le carnet, et se rendit compte qu'il était un peu pompette. Soit il ne tenait pas beaucoup l'alcool, soit un ne buvait pas souvent. Il ne put s'empêcher d'avoir un léger remords pour l'avoir laissé boire ce verre, qui était peut-être un peu trop pour lui, donc il allait le surveiller, au cas où les choses déraperaient. Il n'avait vraiment pas envie de voir Kurt bourré... vraiment pas. Et c'est alors qu'il quitta la table en disait avec assurance qu'il allait le battre. Et bien avait hâte de voir ça ! On ne bat pas Mister Donovan aussi facilement !

    Il tendit l'oreille, et le morceau commença. Les premières notes ne lui disaient rien, mais il écoutait avec attention, pour bien capter toute la voix du petit Kurt. Et alors qu'il ouvrit la bouche pour commencer la chanson, Alex fut soufflé. D'un côté il était surpris par sa magnifique voix, d'un autre il se disait qu'il aurait du s'y attendre. Il resta à l'écouter l'air rêveur, le visage dans ses mains, les coudes sur la table, a regarder le petit ange chanter.

    C'était une chanson d'amour. Pourquoi avoir choisi ça ? Était-ce un signe, un message ? En tout cas les paroles le touchaient, elles étaient tellement proches de Kurt, et il interprétait avec une telle grâce et un tel flots de sentiments qu'il en versa lui même une larme. C'était comme s'il pouvait lire le cœur de Kurt, il était tellement a fleur de peau... Sa gorge se noua sous l'émotion, mais lui ne versa pas de larme malgré que ses yeux s'étaient un peu humidifiés. Il n'avait pas du tout envie que cela se termine, il aurait voulu l'entendre déclarer son amour toute la nuit. Il s'avoua vaincu, et de loin.

    Il se frotta rapidement son sang froid et se frotta les yeux tandis que les dernières notes résonnaient dans la salle et que Kurt revenait à sa place. Les deux se regardèrent un moment, dans le silence qui suivait l'émouvante prestation. Alex ne trouvait pas les mots pour lui exprimer ce qu'il avait ressenti, a vrai dire il n'était pas très doué pour parler de ses sentiments sans chanter alors...

    - Whao ! C'est tout ce que j'ai a dire... WHAO ! C'était époustouflant, Kurt. Tout la salle était en émoi je crois. Je m'avoue vaincu, bravo.


    Il s'inclina pour lui témoigner symboliquement son respect, malgré que ce soit un peu caricatural. Et oui il préférait passer par la plaisanterie pour dédramatiser la situation, et pour cacher qu'il avait été aussi touché par la prestation. Il croqua un biscuit salé au gout "fromage chimique" et s'enfonça a nouveau sur la banquette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Mer 23 Mar - 15:15

    Kurt afficha un large sourire, heureux de voir qu'Alex avait apprécié sa prestation. Il savait qu'elle ferait l'unanimité, Queen ne pouvait rendre qu'un effet positif.

      « Whao ! C'est tout ce que j'ai a dire... WHAO ! C'était époustouflant, Kurt. Tout la salle était en émoi je crois. Je m'avoue vaincu, bravo. »

    Kurt s'adossa à la banquette, et tendit le bras pour attraper les quelques gâteaux qui avaient survécus à l'attaque des deux morfales, assit l'un à côté de l'autre. Comble du hasard, Alex eut la même idée au même moment et leurs mains s'entrechoquèrent. L'alchimie qui fusait entre eux, semblait être de plus en plus intense. Alors qu'il ouvrait la bouche pour le remercier de cette horde de compliments, il resta muet. Il ne put s'empêcher de rougir, et d'ajouter vivement :

      « Excuse-moi !! Vas-y, vas-y, prends les derniers. Je vais aller au bar en demander. »

    Kurt ne laissa pas le temps à Alex de répondre, et se leva en vitesse pour rejoindre le bar. Son visage était illuminé du plus grand sourire qu'il n'ait jamais eu. Il soupira pour reprendre son calme, et remua sa main droite devant son visage pour se faire de l'air. Tant d'émotions en si peu de temps, avec la sensation d'être pompette, c'était terrible pour Kurt qui ne savait plus où donner de la tête. Il arriva au comptoire, et s'aperçut qu'il n'avait aucune idée de ce qu'il était venu chercher. Devait-il prendre des boissons ? Ou se contenteraient-ils des petits biscuits salés ? Il opta pour un grand verre de limonade fraîche pour lui, et une seconde margarita pour Alex, qu'il ramena sur un petit plateau vers leur table.

      « Je t'ai repris une margarita. J'ai hésité, j'espère que ça te va. » déclara-t-il en souriant.

    Kurt se rendit compte que depuis qu'ils étaient arrivés, ils ne s'étaient presque pas parlés. Il se tourna alors vers Alex et resta bloqué quelques secondes à le regarder. Il n'avait absolument aucune idée de ce qu'il pourrait bien lui dire ou lui demander. Mais il savait que s'il restait ainsi trop longtemps, un malaise s'installerait, et les choses seraient encore pire. Il se sentit soudainement stressé de ne rien trouver à dire, et lança la première chose qui lui vint à l'esprit, sans même y réfléchir. Ce sont souvent les phrases les moins réfléchies et les plus directes qui sont les meilleures. Du moins, c'est ce qu'on dit.

      « Ca va ? »

    ... Ca va ? Ca va ?! Kurt se sentit ridicule. Il y avait une quantité inconsidérable de questions possibles à poser, mais il avait préféré choisir la plus niaise et insignifiante. C'était bien le genre de question idiote et inutile qui ne ferait avancer en rien la conversation. Mais c'était trop tard, il se contenterait de trouver quelque chose de plus inventif la prochaine fois. Kurt n'ajouta rien de plus, acceptant avec regret son manque d'imagination, et attendit la réponse d'Alex.


Dernière édition par Kurt Hummel le Sam 9 Avr - 17:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Ven 1 Avr - 15:42

    Alex grignota les derniers biscuits apéritifs en regardant Kurt s'éloigner. Bien sur il jeta un coup d'oeil à ses fesses, on ne perd pas ses "gayflexes" aussi facilement. Il se dandinait tranquillement a travers le bar, sans peur des regards, ou peut-être était-ce du à son ébriété naissante... Une fois le dernier biscuit avalé (et l'envie terrible d'en manger d'autres) il posa un œil sur sa main qui avait percuté celle du jeune garçon quelques secondes plus tôt. C'est fou comme il ressentait tout au centuple quand Kurt était là. Il avait une envie folle de l'embrasser, mais il avait comme le sentiment qu'il ne pouvait pas le toucher, comme s'il le casserait sinon. Vraiment perturbant...

    Il était en retour avec a nouveau des boissons, et Alex fut soulagé que Kurt ai pris un breuvage sans alcool, sinon il aurait été obligé de la lui siphonner en cachette pour ne pas qu'il finisse a vomir sur les pavés.

    « Oui ne t'inquiète pas ça me va. Ce n'est pas mon cocktail préféré mais j'aime bien celui là aussi. Longue vie au Cosmo.»

    Il rigola en trinquant avec Kurt puis porta le verre à ses lèvres pour déguster une gorgée. La margarita n'était pas trop chargée en alcool donc elle passait très bien, mais cela n'égalait pas celles qu'il avait déjà bu lors des banquets mondains de son père en Angleterre. Mais ce soir il se fichait de la qualité des cocktails et des petits fours puisque tout était délicieux a côté de Kurtounet. Il se ravisa et effaça tout de suite ce surnom de sa mémoire.

    « Ca va ?»

    Heuuu, oui ça allait, pourquoi cette question ? Est-ce qu'il avait l'air de ne pas aller bien ? Est-ce qu'il paraissait pompette lui aussi ? Pourtant la tête ne lui tournait pas encore... Il observa Kurt un instant, dubitatif.

    « Oui oui, ça va très bien... »

    Il entraperçu la gêne dans le regard de Kurt et se rendit compte alors qu'il voulait juste combler le vide de la conversation. Alex reposa son verre, il allait prendre l'initiative cette fois, Kurt en avait déjà beaucoup fait à son gout.

    «Tu as vu le nouveau clip de Lady Gaga, Born this way ? Je le trouve excellent comme toujours, même si j'ai toujours un coup de coeur pour le clip de Téléphone. Elle a même défilé pour Thierry Mugler sur cette chanson, et j'ai trouvé la collection excellente. »


    Il espérait qu'il appréciait la Lady autant que lui, mais il devait sans doute aussi être branché mode vu les tenues qu'il mettait au lycée. Il le voyait tout de même bien chanter sur ses chansons, même si personnellement il n'avais que tenté pleinement la version acoustique de Poker Face au piano.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Sam 9 Avr - 19:10

    Alex semblait avoir cerné que Kurt cherchait à tous prix à entamer une conversation digne de ce nom, et avait pris le relais, en engageant sur le meilleur sujet qui soit avec Kurt : GAGA ! Automatiquement, un large sourire enchanta le visage angélique du jeune homme. Enthousiasme qui venait autant du choix du sujet, que du le fait qu'Alex appréciait cette artiste ! C'était absolument impressionnant qu'ils aiment tous deux les mêmes choses, et ce, sur tous les sujets. Il fallait croire qu'ils étaient fait pour se rencontrer. C'était même étrange que le destin ne les ait pas mené l'un à l'autre auparavant. Kurt observait le jeune homme du coin de l'oeil, tout en sirotant sa limonade, avant de reprendre la parole avec entrain.

      « Oh my ! Ne m'en parle pas, elle est gé-ni-ale ! J'ai dû regarder son clip au moins cent vingt-cinq fois depuis qu'il est sorti ! » révéla-t-il avec humour. « J'adore la manière dont elle a su se mettre en scène à travers ce côté un peu androïde, c'est sensationnel ! »

    Inutile d'ajouter que Kurt était emballé dans ses propos. Une fois parti dans cette optique, rien ne pouvait l'arrêter. Il espérait seulement qu'Alex le joindrait dans ses accès d'euphorie, et qu'il ne serait pas trop effrayé par cette exaltation. C'était presque des tests, sans vraiment en être, pour s'assurer qu'il avait affaire à la bonne personne.

      « Mais bon, je préfère quand même Telephone... » ajouta rapidement Kurt, au moment même où Alex annonça qu'il s'agissait de son coup de coeur.

    Kurt ne pu s'empêcher de lâcher un petit cri d'hystérie, lorsqu'il eut terminé sa déclaration. Il laissa échapper un rire, et ajouta : « Ca m'aurait étonné, si ça avait été autrement ! ». Hé hop, un petit sous-entendu bien placé, qui n'en disait ni trop, ni pas assez. Finn le lui avait conseillé, pour mettre son bien-aimé en confiance. Mais tout bien réfléchit, il n'était pas vraiment surpris. Après tout, Telephone restait le meilleur clip que Lady Gaga avait fait. Elle avait su mélanger ses talents de chanteuse, et d'actrice, telle une véritable diva. Et puis ce style qu'elle savait toujours améliorer et rendre aussi surprenant. C'était sans aucun doute, l'icône du moment. Même Thierry Mugler l'avait remarqué. Alex avait raison, sa collection était magnifique, surtout la robe qu'il avait confectionné pour la star en question. Exactement l'excentricité qu'il fallait pour Gaga.

      « J'ai une cousine qui est photographe, et qui a pu assister à ce défilé. Il parait que c'était vraiment grandiose ! Ca me plairait tellement de pouvoir aller à une fashion week ! »

    Pour Kurt, ça serait un rêve qui se réaliserait. D'autant plus pour ce jeune homme qui n'avait jamais quitté sa nation étatsunienne. Ce serait un vrai privilège pour lui, de pouvoir aller à Londres, Paris, ou Milan pour apprécier un tel évènement. Il était inutile de dire que la mode était sa passion, après le chant, et qu'il ne serait rien sans elle. Comment pourrait-il se faire remarquer autrement ?

      « Elle m'a dit que Londres c'était superbe... Tu y es déjà allé ? » interrogea Kurt avec tellement d'intérêt et de fascination que ses yeux en brillaient.


HRP : J'ai cindé les paroles d'Alex en trois, j'espère que ça ne te dérange pas trop. :)
HRP2 : EDITE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Ven 15 Avr - 15:14

    Alex affichait un sourire satisfait. D'une part parce qu'il amené un très bon sujet sur la table mais en plus il avait un autre indice sur le petit Kurt puisqu'il semble suivre la célèbre équation GAGA. Non... pas celle-ci
    Citation :
    (RAH)² (AH)³+ RO (MA + MAMA) + (GA)² + OOH(LA)² = Bad Romance
    Bien qu'elle soit très connue aussi, il s'agissait plutôt de
    Citation :
    Garçon + Lady Gaga = Gay
    Évidemment, c'était l'icône Gay du moment alors il faut quand même se poser des questions quand un garçon s'en dit fan inconditionnel. Quoi qu'il en soit, les petits cris d'excitation de Kurt ne faisait que conforter Alex dans son raisonnement alors qu'il porta de nouveau sa margarita a ses lèvres.
    De toute façon, ceux qui n'aiment pas Lady Gaga sont souvent les gros machos ridicules qui se tapent dessus pour avoir un ballon, et ça pendant deux heures. Une de ses amis avait baptisé cette espèce les Néant-Sapiens a cause du vide qui remplace leur cerveau, et c'est vrai que ça collait parfaitement bien.

    Kurt lui confia ensuite son envie d'aller voir un défilé pour de vrai. Il fut d'abord étonné qu'il n'en ai jamais vu un, mais ensuite il réalisa que ce n'est pas a Lima qu'il y aura le moindre défilé... C'était bien dommage d'ailleurs.

    « A vrai dire, je suis déjà allé voir une Fashion Week a Londres il y a deux ans. C'était... exceptionnel. Tous les flash, la foule, et surtout les vêtements ! Il faut au moins que tu assistes a ça une fois dans ta vie, c'est quelque chose d'unique. Jamais je n'avais vu un tel déballage de richesse et de mode concentré au même endroit. C'est un peu la Gay Pride mais en petit comité. » Il rit gentiment et continua « J'avais assisté au défilé Dior et Christian Lacroix, et j'ai été soufflé, littéralement. Voir le podium de ses propres yeux c'est beaucoup plus impressionnant que voir un défilé à la télé par exemple. Surtout tu veux bien voir les détails des tenues, la démarche des mannequins, c'est vraiment sublime. »

    Il s'arrêta ensuite, il n'avait pas envie de dégouté Kurt non plus. Et puis tout ça s'était son ancienne vie, il savait qu'il n'y aurait plus de Fashion Week pour lui non plus et ça lui faisait mal à l'intérieur. Il se contenta donc de regarder les yeux pétillants de Kurt, et s'égara un instant dans ses pensées, les imaginant tous les deux au premier rang d'un défilé, les tenues assorties et main dans la main. Il prendraient des photos, se moqueraient des mannequins anorexiques, mangeraient dans les restaurants de luxe...
    Mais une pauvre cantatrice massacrant "You're the one that I want" le ramena a la dure réalité de la vie d'un étudiant normal. Pas de manoir, pas de limousines, pas de Fashion Week... Il reposa durement son verre sur la table et en renversa un peu a côté. Il passa rapidement une serviette en papier sur le débordement en poussant un léger grognement. Son visage paraissait plus contrarié qu'autre chose maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Dim 24 Avr - 16:09

    Kurt écoutait très attentivement Alex. Il avait un coude sur la table, la tête posée sur sa main, et il buvait chacune de ses paroles, observant les mouvements de ses lèvres fines et rosées, de ses dents parfaites, de ses joues, et de son front qu'il plissait lorsqu'il réfléchissait... S'il ne se retenait pas, il serait probablement en train de l'embrasser depuis environ un quart d'heure. Il devenait une véritable obsession. Tout ce qu'il faisait ou disait devrait devenir un culte, selon Kurt. D'autant plus lorsqu'il se mettait à parler de mode. Kurt se sentait emporté, il avait l'impression d'être assis au premier rang, devant le podium des défilés, un calepin dans la main gauche, un stylo dans la droite, Alex à ses côtés, et d'assister à l'événement mode de l'année. Les flashs, la foule et les vêtements, comme le décrivait Alex. Tout semblait si réel, et si beau...

    Voir des défilés à la télé, ça il savait ce que c'était. A chaque fois, il regardait ça, sur le petit écran familial de cinquante-cinq centimètres. Et ça lui convenait. Mais avec tout ce qu'on lui en avait dit, il commençait à se dire que la prochaine Fashion Week allait avoir goût de trop peu. Il lui fallait absolument trouver de l'argent pour assister à celle de New York l'an prochain, grâce au biais de sa cousine, il trouverait bien un moyen d'avoir une place pas trop mal.

      « C'est vraiment sublime. »

    Kurt s'imaginait très bien à quel point ça pouvait être sublime. Même si en réalité, il n'en avait qu'une idée très subjective. Alex s'arrêta alors sur ce propos, leurs visages toujours un peu marqués par des illusions et histoires de rêves qu'il venait juste d'exprimer. Tous deux restaient pensifs, à se regarder mutuellement, sans rien ajouter de plus. Ils devaient vraiment avoir l'air de deux songeurs chimériques, comme ça.

    Au même moment, ils revinrent à la réalité, à cause de cette mauvaise prima donna, qui s'était mis en tête d'interprêter You are the one that I want. Elle aurait pu s'en passer, et épargner les oreilles de tout le monde, ici. Kurt observa cette jeune fille, vulgairement habillée, et qui semblait envoyer des ondes sexuelles à un homme au fond de la salle, qui tentait de se cacher tant bien que mal. Un sourire de moquerie s'afficha sur le visage de Kurt, et il regarda de nouveau Alex, qui avait soudainement complètement changé d'attitude et d'expression.

    Kurt avait l'impression d'avoir loupé un épisode. Il semblait contrarié, et même presque triste. Il ne savait alors plus du tout quoi faire. Ce détail n'était pas prévu dans le plan de-la-mort-qui-tue de Kurt, qui avait pourtant essayé de penser à tout... Que faire ? Changer de sujets ? Se moquer de cette poufiasse sur l'estrade ? Essayer de le consoler et de comprendre ce comportement ? Ne rien faire, peut-être ?

      « Quelque chose ne va pas ? Tu peux me parler, tu sais... »

    La meilleure solution restait probablement de l'interroger, et de discuter de ce qui le perturbait à ce point. Il ne voulait plus voir ces yeux contrariés sur le visage d'Alex. Il le préférait bien plus lorsqu'il gardait son allure virile et angélique. Kurt comprenait petit à petit qu'il avait affaire à quelqu'un de fragile, quoi qu'il en dise, et Alex avait apparemment du mal à accepter certaines choses qui restaient encore secrètes, mais qu'il finirait probablement par exprimer... Il devait y avoir un lien avec sa vie anglaise, mais Kurt préférait ne pas précipiter les choses, et laisser Alex venir à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Mar 26 Avr - 14:17

    Alex releva les yeux vers Kurt qui semblait se faire du souci a son sujet. A ce moment il paraissait être une lumière dans l'univers ombragé du britannique, quelqu'un a qui il pourrait se raccrocher. De toute façon il n'avait pas envie de lui cacher quoi que ce soit, mais les mots sont parfois difficiles a prononcer, surtout quand cela touche au plus profond de soi. Il passa quelques secondes a regarder Kurt dans les yeux sans dire un mot, sans bouger, juste a contempler ses yeux d'un bleu si pur. Il ouvrit la bouche pour parler, mais aucun mot ne parvint a sortir. Il ferma les yeux un moment, comme si se retrouver dans le noir l'aidait a oublier le reste du monde.

    « Excuse moi, c'est juste que... parler de ça me rappelle certains souvenirs que j'aimerais oublier, même si je sais que je ne pourrais jamais vraiment. »

    Il rouvrit les yeux, et cette fois son expression semblait sincère, il montrait son "moi" intérieur, son côté a fleur de peau. Il ne se cachait plus derrière son sourire bright et son attitude de mauvais garçon, il montrait sa fragilité au grand jour, et il n'avait pas peur parce qu'il y avait Kurt en face de lui.

    « Tu dois sans te demander pourquoi j'ai atterri dans cette ville alors que je vivais une enfance dorée en Angleterre, n'est-ce pas ? Et bien... c'est juste que mon père m'a jeté à la porte quand il a appris que j'étais gay. J'ai retrouvé mes valises dans le hall en rentrant chez moi avec un aller simple pour Lima. Je ne l'ai dit qu'à une seule personne pour l'instant alors je compte sur toi pour rester un minimum discret... C'est encore dur a digérer. »

    Il voyait encore la scène comme si c'était hier. Le visage indigné de ses parents, la tristesse de ses sœurs... Son père n'avait même pas daigné lui dire au revoir, ni lui adresser un seul mot depuis. Il en voulait à son père, mais aussi a lui même parce qu'il se disait parfois que si il avait été "normal" tout ce serait mieux passé. Mais il n'avait pas choisi d'être comme ça, on naît ainsi et puis c'est tout.

    Il ne voulait pas se montrer faible devant Kurt, mais son regard azur le poussait a se confier, à exprimer ce qu'il y avait au plus profond de lui, et étrangement cela l'avait soulagé qu'il soit au courant a présent. Il avait joué carte sur table, il n'y avait plus la possibilité de reculer mais il ne redoutait pas la réaction de Kurt parce qu'il savait intimement qu'il n'était pas du genre a tourner le dos pour ça.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Mer 27 Avr - 1:14

    Kurt sentait qu'il avait touché à un point sensible. Et Alex semblait gêné de devoir parler de ça. Pourtant, il prit une forte respiration, ferma les yeux, et commença à parler. Kurt ne pu s'empêcher de sourire face à cette scène qu'il trouvait particulièrement attendrissante. Il aurait bien prit son nouvel ami dans ses bras afin de le réconforter durant ce moment, manifestement compliqué à exprimer. Pourtant, il réussit à s'exprimer, commençant par s'excuser. Il aurait voulu lui dire de ne pas s'en faire, et qu'il pouvait arriver à n'importe qui de ne pas avoir le moral, mais il n'eut pas le temps. Alex le coupa dans son élan, avec une phrase très lourde d'émotions. La gorge de Kurt se serra, s'attendant au pire. Il avait un peu peur de ce genre de confessions intimes, souvent fortes et qui semblait si importante aux yeux d'Alex qu'elle toucherait probablement Kurt au plus profond de son coeur. Alex reprit la parole, expliquant ce pourquoi il avait soudainement changé de comportement quelques instants plus tôt.

      « ...mon père m'a jeté à la porte quand il a appris que j'étais gay. J'ai retrouvé mes valises dans le hall en rentrant chez moi. »

    Kurt déglutit difficilement. Jamais il n'aurait pu s'imaginer qu'un garçon comme Alex Donovan avait pu vivre de tels choses dans sa vie, alors qu'il était âgé de seulement dix-sept ans. Ses mains se mirent à trembler, les larmes lui monter aux yeux... Il ne pu s'empêcher de comparer sa vie à celle du jeune anglais. Que ce serait-il passé si son père avait agit de la même manière ? Jamais il n'avait envisagé cette possibilité, il ne s'était même pas imaginé que cela puisse encore se passer de nos jours. Kurt reprit son calme, et souffla lentement. Il essaya de mettre ses idées au clair. Les questions qu'ils se posaient précédemment sur 'comment s'y prendre avec le changement de comportement d'Alex' semblaient à présent insignifiantes par rapport à ce qu'on venait de lui annoncer. Même s'il savait qu'il était gay, il avait touché au point sensible de toute une vie, et l'ambiance serait difficile à rattraper.

      « Je... je ne sais pas quoi dire... Je suis désolé pour toi. Sincèrement... Et ça me touche énormément... »

    Kurt se sentit alors soudainement très mal. C'était un lourd secret, un lours passé, et il avait eut suffisamment de courage pour se confier, et en parler, alors qu'il n'y avait qu'une seule personne qui était au courant. Il se devait d'être franc avec lui, à son tour, et de faire preuve d'autant de témérité qu'il avait sû le faire. Kurt prit son verre de limonade, bu une longue gorgée. Il regarda Alex droit dans les yeux. Les mots ne venaient pas, il se demandait comment il avait pu jouer carte sur table de cette manière, avec ce secret qu'il transportait. Plusieurs secondes s'écoulèrent. Kurt posa les yeux sur la table, et attrapa précipitament le verre d'Alex qu'il vida en quelques secondes. Il le reposa, et ferma les yeux, de la même manière que l'avait fait précédemment le jeune homme.

      « On m'avait dit que tu étais gay. Et je comprends d'autant plus ce que tu ressens que... je le suis aussi. » finit-il par murmurer dans un souffle.

    Kurt n'osa pas rouvrir les yeux. Il fronça les sourcils, en attente d'une réaction de la part d'Alex. Il se doutait bien qu'il ne réagirait pas mal, il n'y avait aucune raison, mais ces mots semblaient terriblement compliqués à dire lorsqu'il était face à ce garçon. Son coeur battait comme jamais, ses jambes tremblaient. Et il fut obligé de mettre ses mains sous la table, pour ne pas qu'on remarque que ses mains l'étaient toutes autant. Il ne pouvait pas croire qu'il avait dit ça. C'était complètement insensé, pour lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   Lun 2 Mai - 2:13

    Comment une simple invitation au karaoké a pu aboutir a une séquence confession entre les deux garçons ? Ils étaient venus, avaient bu, et avaient vécu une soirée inoubliable en quelques heures seulement. En une simple fraction de secondes, avec de simples mots échangés, les barrières avaient volés en éclats et les deux avaient révélés leur moi le plus profond. Deux adolescents que rien ne rassemblaient au premier abord, avec un passé et un entourage radicalement différents, avaient finalement complètement flashés l'un sur l'autre. Ce sont parfois des choses qui arrivent dans l'océan agité de la vie, des miracles locaux qui changent tout, des personnes qu'on sait déjà a l'avance que c'est pour la vie.

    Alex était en train de faire ce raisonnement dans sa tête en regardant avec toute la sensibilité du monde dans le regard, le visage aux yeux clos de Kurt. Lui même exhalait une sensibilité extrême, allant même jusqu'à trembloter discrètement sous la table. Alex l'avait remarqué malgré les tentatives de Kurt a masqué son trouble, tout comme lui-même l'avait fait quelques minutes plus tôt. Mais cette fois, il n'allait pas ignorer leur gêne commune, alors il lui saisit la main et l'enserra dans les siennes, comme pour canaliser les peurs et les appréhensions du jeune garçon. Il lui adressa aussi un sourire, pas parce qu'il voulait le rassurer, mais cette fois parce qu'il était vraiment content; content de savoir, content que tout ai été dit.

    Il posa ensuite sa main droite sur la joue de Kurt, toujours sans un mot, toujours en le regardant avec des yeux brillants de larmes de tristesses transformées en larmes de joie en une fraction de secondes. Il ne pouvait pas se passer du contact tactile, de cet afflux de chaleur et de réconfort que lui procurait Kurt, rien qu'en était là près de lui. Il ne pouvait pas rester une seconde de plus loin de lui, alors il se rapprocha d'avantage et dépose ses lèvres suaves sur celles de son partenaire. Leur contact était chaud et électrisant, une vague de frisson parcourut entièrement le corps de l'anglais quand le contact fut établi. Il resta ainsi quelques longues et prolifiques secondes avant de s'en détacher, presque a contre-cœur pour de nouveau chercher une réponse dans le regard du petit Kurt.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 05_ i just can't stop loving you   

Revenir en haut Aller en bas
 

05_ i just can't stop loving you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-