Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Come on, don't be shy. [Elliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty
MessageSujet: 01. Come on, don't be shy. [Elliott]   01. Come on, don't be shy. [Elliott] EmptyMer 18 Aoû - 12:07

Brittany s'empressait de sortir de littérature, serrant contre elle son classeur de français, dans lequel elle avait entassé en vrac ses notes. Charles Dickens commençait sérieusement à lui sortir par les oreilles. Qu'est-ce qu'on en avait à faire qu'Oliver Twist n'aimait pas les mites, franchement ? Qui pouvait bien aimer ça d'abord ?! De toute façon il était mort depuis le temps le pauvre garçon. On ne pouvait pas plutôt s'occuper des orphelins de notre époque ? Y en avait bien assez comme ça !

Un appel de Santana la fit se retourner. Celle-ci lui faisait signe qu'elle allait directement à la salle de musique pour s'entrainer sans attendre l'heure de début de la répétition. Elle voulait plutôt avoir une chance de mettre le grappin sur Alejandro oui. Elle ne voyait pas vraiment ce qu'elle lui trouvait, certes il était sexy mais pour le reste... eh ben c'était pas son genre. Mais bon, c'était Santana, elle avait tendance à craquer pour ce genre de types machos. D'un signe de main, elle lui fit signe qu'elle la rejoindrait bientôt.

Quant à elle, elle se dirigea vers son casier pour y laisser ses affaires et pouvoir être tranquille, les mains vides, pendant la répétition. Elle jeta néanmoins quelques coups d'oeil prudents de droite et de gauche, pour vérifier que personne ne se promenait avec un gobelet de glace pilée. Elle s'en était reçu un, tout juste une semaine après la rentrée, et la Coach lui avait passé un savon lorsqu'elle était arrivée avec son uniforme tâché. Brit n'avait apprécié ni la corvée de linge sale (surtout qu'elle avait failli se tromper dans les réglages, ce qui lui aurait valu... il ne valait mieux pas y penser) ni les ricanements de certaines.

Le couloir semblant dégagé (la plupart des élèves profitaient de l'intercours pour fumer tranquillement ou traîner dans la cour, d'autant plus que le soleil pointait le bout de son nez et le vent s'était un peu calmé), Brit ouvrit son casier en entrant sa combinaison (la date de son anniversaire, mais chuuut, ne dites rien ! S'il lui fallait trouver autre chose elle ne s'en souviendrait jamais.). Elle y déposa son classeur et referma la porte tout en se retournant. Enthousiaste à l'idée de retrouver son groupe et de passer plus d'une heure à danser et chanter, elle avait le sourire aux lèvres.

Sourire qui se figea en apercevant LA menace, l'ennemi N°1 des membres des chorales : le gobelet de glace pilée ; dans la main d'une cheerleader qu'elle détestait en plus. Lorsque leurs regards se croisèrent, Brit sut qu'elle était foutue. Mais alors que cette fille s'avançait vers elle avec un rictus de satisfaction, une silhouette massive fit son apparition entre elles. Brit cligna plusieurs fois des yeux, mais même de dos, son sauveur était reconnaissable : aucun autre homme n'avait sa carrure incroyable. Elliot Meadows était le surveillant le plus emblématique de McKinley.

Penchant la tête, elle le vit adresser quelques mots à la cheerleader et celle-ci se détourna avec un pincement des lèvres mécontent. Lorsqu'Elliott se retourna, dévoilant son beau visage au sourire charmeur, et le col de sa chemise de travers, Brittany ne put résister. En quelques pas dansants, elle était devant lui et remettait en place son col. Avec son plus grand sourire charmeur, elle le salua :
    « Bonjouuur ! »

C'était plus fort qu'elle, depuis qu'il l'avait porté dans ses bras jusqu'à l'infirmerie l'année dernière, Brittany craquait vraiment pour cet homme. Il était mignon, et gentil, et souriant, et... tout bonnement craquant quoi ! Et puis, si elle avait réussi à avoir Mr Kinney, le gardien, pourquoi pas lui ? Il était à peine plus vieux qu'elle après tout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty
MessageSujet: Re: 01. Come on, don't be shy. [Elliott]   01. Come on, don't be shy. [Elliott] EmptyLun 23 Aoû - 4:29

Meadows était de corvée de couloir ce jour-là. Normalement, il préférait de loin être dans la cours, au grand air, mais il n'était pas le seul surveillant à préférer être à l'extérieur. Il fallait donc faire une rotation pour que cela soit juste pour tout les pions du lycée. Au moins, en étant dans le couloir, il n'avait pas à se taper la corvée d'appeler les parents des élèves absents pour faire justifier leurs absences. En plus, cela semblait être un peu frisquet à l'extérieur. Donc, Elliott essayait de voir les choses d'un bon œil, comme il le faisait presque toujours. Jusque là, il n'y avait pas beaucoup de boulot pour le pauvre surveillant. Il avait séparé un couple un peu trop démonstratif près de l'abreuvoir, ensuite il avait demandé à un première année de ne pas courir dans les corridors, mais rien de plus intéressant. Les étudiants étaient un peu trop sage ce jour-là. Meadows lança un regard songeur vers la porte qui menait à l'extérieur, se demandant s'il n'y avait pas plus d'action de ce côté là.

C'est en dirigeant son regard vers les portes qu'il aperçut Ashley, son gobelet de glace pilée à la main. Normalement, lorsqu'une cheerleader se promenait avec ce genre de collation, ce n'était jamais afin de la boire. Derrière Ashley se tenait deux ou trois autres demoiselles, arborant toutes fièrement un regard sadique. Elliott détourna les yeux afin de voir ce que ces jeunes regardaient avec autant de motivation et il aperçut Brittany Van Bockstal, membre de la chorale. Elliott connaissait la demoiselle depuis l'an dernier. Elle s'était faite une blessure durant un cours de gymnastique, ou quelque chose dans ce genre là, puis Meadows, traînant dans le coin, avait été désigné pour l'apporter à l'infirmerie, dans ses bras. C'était même lui qui l'avait mise dans un taxi pour qu'elle retourne chez elle, personne n'étant présent à la maison pour venir la chercher. Depuis ce temps, Brittany était toujours très souriante lorsqu'elle croisait le surveillant.

Une fois de plus, Elliott allait sauver la mise de la jeune chanteuse. Lorsqu'Ashley fut assez près de Brittany, pour confirmer les soupçons de Meadows, ce dernier s'interposa entre les deux. Il faisait dos à Britt et regardait Ashley, avec les bras croisé et un sourire très évocateur. Il fit mine d'être surpris, enchanté même.

- Oh wow! Ashley c'est trop adorable! Tu veux faire une surprise à ton surveillant favori c'est ça? Tu n'aurais pas dut, mais merci beaucoup! Je commençais à avoir soif!

Sans en ajouter d'avantage, il confisqua le gobelet et en prit une gorgée avant d'étirer son bras et de jeter le tout dans une poubelle qui se trouvait à portée de main. Sachant qu'elle venait probablement de s'éviter une colle, Ashley fit un sourire mécontent et retourna vers ses amies, sans dire un mot.

Elliott se retourna alors vers Brittany afin de la saluer. Bien content de son coup, il souriait. Dans un geste gracieux, la choriste sautilla presque jusqu'à lui et tendis les bras vers son cou. Elliott eu un léger mouvement de recul. C'était interdit pour les employés du collège d'avoir des contacts physiques avec les élèves, sauf lorsque ces derniers étaient agressifs ou qu'ils mettaient la sécurité de quelqu'un en danger. En plus, les ragots étaient l'activité la plus naturelle des adolescents, et Meadows voulait éviter au maximum d'en faire partie. Cependant Brittany ne lui sauta pas au cou, elle ne fit qu'ajuster le col de sa chemise bleue favorite. Regardant à gauche et à droite, afin de voir si quelqu'un avait remarqué ce geste, Elliott se détendit. Apparemment, personne ne regardait. Sans vouloir faire de cours de morale à Brittany, le surveillant ne releva pas le geste et répondit simplement au bonjour de l'étudiante.

- Hey! Brittany! Comment tu vas? Tu as changé de coiffure, non? Tu fais plus adulte!

Il prit une pause puis continua:

- Bientôt, je vais suggérer l'idée à l'administration d'ajouter un manteau de pluie aux uniformes des élèves de la chorale. Tu aurais été la quatrième cette semaine. J'espère que cette mode passera d'ici Noël...
Revenir en haut Aller en bas
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty
MessageSujet: Re: 01. Come on, don't be shy. [Elliott]   01. Come on, don't be shy. [Elliott] EmptyMar 24 Aoû - 22:41

Blond aux yeux bleus, grand, le sourire étincelant, la musculature remarquable, le tempérament agréable... l'homme parfait de McKinley s'appelait Elliott Meadows. Et bas les pattes mesdemoiselles, Brittany l'avait vu la première ! Directe et pas introvertie pour un sou, Brit n'avait pas froid aux yeux : aborder les hommes n'avait jamais été un problème. Et qu'ils soient adultes et employés au lycée n'était pas vraiment un obstacle digne de ce nom à ces yeux, ils étaient simplement un peu plus mûrs. Une expérience tout aussi intéressante, faites-lui confiance, c'était du vécu.

Brittany sourit de satisfaction lorsqu'il lui parla de sa coiffure et la jugea "plus adulte". C'était bon signe, il l'avait donc remarqué et faisait attention à elle. Sembler plus adulte était également un bon avantage : elle pouvait le deviner, Elliott n'était pas du genre à être intéressé par les jeunes midinettes. Mais ce n'était pas un problème pour la jeune blonde puisqu'elle faisait toujours plus que son âge. Elle n'avait jamais aucun mal à se faire passer pour majeure (tant qu'elle gardait les lèvres scellées...).
    « Tu as remarqué ? C'est pour la douche au sirop ! » expliqua-t-elle avec le sourire en tapotant son chignon. Depuis quelques temps, lorsqu'elle se levait assez tôt pour prendre le temps de passer quelques minutes en plus devant la glace, elle tortillait son habituelle queue de cheval en un chignon tiré à quatre épingles. « C'est plus facile d'enlever le sucre qui colle... » précisa-t-elle.

Parce qu'en effet, auparavant pour éviter de se retrouver les cheveux collants et la risée de l'école, elle devait défaire sa queue de cheval, passer ses cheveux sous l'eau, peigner, sécher, refaire sa queue de cheval. Quand c'était entre deux cours, elle se retrouvait souvent en retard. Maintenant, après une dizaine de sirops dans la figure, elle avait pris des mesures. Un bon chignon, la tête sous le robinet, et hop, la majorité de la substance sucrée était évacuée. Gain de temps non négligeable.
    « Oh, c'est mieux que l'année dernière. Comme on est plus nombreux, ça se répartit : à chacun son tour. » remarqua-t-elle avec détachement lorsqu'Elliott mentionna la "mode des lancés de glace pilée". « Et le K-Way, on a déjà essayé : pas esthétique. » conclut-elle très sérieusement en hochant la tête.

Mais l'esprit de la demoiselle était déjà parti bien loin du problème de glace pilée, elle, elle était toujours obnubilée par l'homme parfait et son désir, cher à son coeur, de le rajouter à son tableau de chasse. Elle ne l'avait tout simplement pas quitté des yeux, oublieuse du couloir et du reste des élèves, ainsi que du fait qu'elle était sensé avoir une répétition du Glee Club dans cinq minutes. Distraitement, elle tendit la main pour frôler la chemise bleue du surveillant (elle ? chercher la moindre excuse pour toucher le beau Elliott ? à peiiiine !).
    « Une tâche... » remarqua-t-elle distraitement lorsque la trace brune qu'elle avait repéré ne s'effaça pas à son contact. « Je voulais te demander : tu as une petite amie ?! » demanda-t-elle soudainement, tout de go, en relevant les yeux avec un sourire charmeur.

C'était la question préalable obligatoire, parce que Brittany avait beau être volage, elle avait une règle d'or : ne jamais s'insinuer entre les couples. Il y avait bien assez d'hommes célibataires pour la satisfaire, et jouer les troubles fêtes c'était s'attirer bien trop d'ennuis pour pas grand chose. Y avait qu'à voir Quinn et Santana... ah non, mauvais exemple en fait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty
MessageSujet: Re: 01. Come on, don't be shy. [Elliott]   01. Come on, don't be shy. [Elliott] EmptyLun 20 Sep - 20:36

Elliott se mit à rire lorsque Brittany lui expliqua la raison de sa nouvelle coiffure, mais en fait, il trouvait cela à moitié comique. En fait, il trouvait bien dommage de voir que les élèves devaient maintenant se coiffer en prévision d'une future attaque de glace pilée ou de purée de pomme de terre. Cette histoire de lancé de nourriture devenait de plus en plus une torture mentale, aussi bien pour les élèves que pour les surveillants. Lui-même avait connu une attaque de glace pilée la veille durant une retenue d'élèves. Ils avaient crus bien drôle de lui faire tomber un seau de glace après y avoir introduit un cactus. Elliott en avait encore les marques sur le visage. Ça devenait dangereux.

Elliott songeait sérieusement à demander qu'on retire les distributrices de slushies de l'école, mais il doutait bien d'avoir un tel pouvoir à l'administration. Puis il eu un sourire un peu plus franc lorsque Brittany douta de l'esthétique des K-Way, en tant que protection contre les tsunamis de glace pilée. Elle avait bien raison, d'ailleurs. Il s'imaginait déjà entrer en classe de retenue avec un parapluie et l'image le fit rigoler. Cela lui aurait été bien pratique la veille.

Son calme légendaire fut brusqué par un contact physique sur son bras. Britt avait prit l'initiative de s'acharner sur une tache de confiture qui s'était glissé sur sa chemise. Les poils de son cou et de ses bras se dressèrent en un frisson. Elliott était tout sauf un idiot, c'était évident que l'adolescente s'était mise dans la tête de flirter avec lui. Il savait reconnaitre les signes; joli sourire, yeux brillants, contacts physiques, et en plus, des questions sur sa vie sentimentale... Elliott se devait de rester professionnel à tout prix, sans pour autant froisser les hormones de la jeune femme. Il eut un mouvement de recul en se détachant de l'emprise de Brittany, puis regarda sa manche tachée de confiture avec un sourire gêné.

- Oh oui, c'est impossible de rester propre toute la journée lorsqu'on travaille dans un lycée et qu'on mange comme un ogre. J'ai toujours une chemise de rechange au cas où dans mon bureau, mais je préfère attendre l'heure du déjeuner avant de me changer.

Il fit un clin d'oeil à Brittany sans réaliser qu'elle pourrait le voir comme un encouragement à ses démarches de drague. Puis il eut un soupire avant de répondre, le plus innocemment possible à la question de la jeune femme.

- Une petite amie? J'ai un horaire beaucoup trop chargé pour avoir le temps de m'occuper d'une petite amie. Et toi? Tu dois en briser des coeurs, non? Un amoureux de vacances?

Il espérait qu'elle voit en cette réponse, le message qu'il essayait de lui passer. Il ne voulait pas qu'elle croit qu'elle avait des chances avec lui, tout en lui confirmant qu'elle avait assez de qualité pour se trouver le copain de son choix... mais de son âge surtout.
Revenir en haut Aller en bas
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty
MessageSujet: Re: 01. Come on, don't be shy. [Elliott]   01. Come on, don't be shy. [Elliott] EmptyMer 22 Sep - 13:32

Bien que déçue du mouvement de recul d’Elliott, Brittany, rôdée dans l’art de la séduction, n’insista pas et accepta la distance qu’il venait d’imposer entre eux. Se montrer trop collante n’avait jamais séduit aucun garçon digne de ce nom, cela les faisait fuir plus qu’autre chose, et Brittany savait se montrer patiente pour attirer ses proies dans ses filets. Les hommes matures, surtout quand ils travaillaient au lycée, avaient cette manie de vouloir paraître ‘corrects’ en public. Mais si elle arrivait à les attraper en privé… les choses pouvaient évoluer de manière différente. Faites confiance en l’expérience de la jeune femme de ce côté là. Le tout était de bien préparer le terrain avant toute chose.

Tiens, voyez, ce clin d’œil discret et amical ? Signe discret mais révélateur ! Brittany esquissa un sourire amusé et émit un petit rire lorsqu’Elliott mentionna son appétit d’ogre. La gourmandise cher ami se limitait rarement à un simple attrait pour la nourriture… voyez ce que je veux dire ? Bref, revenons au vif du sujet. Poursuivre un homme déjà pris était généralement une tâche bien plus ardue, même pour Brittany, et surtout, c’était totalement en dehors des principes de la jeune femme. Ne jamais chasser sur les plate-bandes de ses consœurs était LE principe de base auquel elle ne faillirait jamais… en tout cas, pas de son plein gré. Appelez ça un code d’honneur.

Mais Elliott dissipa rapidement ses contraintes. Pas de petite amie. Il restait libre comme l’air. Voilà qui convenait parfaitement à ses plans, bonne nouvelle. Horaire trop chargé ? Quelle jolie excuse. Mais il n’avait pas besoin de justifier son célibat. Un jeune homme aussi charmant devait naturellement avoir un standard élevé… pas trop quand même de préférence, mais Elliott semblait loin d’être snob, bien au contraire. Néanmoins, Brittany préférait vérifier où elle mettait les pieds.
    « Oh, donc il ne se passe rien avec la nouvelle infirmière. Je croyais... » dit-elle en hochant la tête avec son air innocent habituel.
Ne pas remarquer que ces deux-là s'échangeaient des coups d'oeil réguliers était difficile. Brittany voulait savoir ce qu'il en était. Si elle avait la confirmation que la voie était libre, elle foncerait. Tant pis pour mademoiselle l'infirmière, elle n'avait qu'à s'activer un peu au lieu de laisser passer ses opportunités !
    « Oui... » répondit-elle ditraitement à la question qui lui avait été posée. « Les vacances sont toujours trop courtes... Mais il faut aller de l'avant, n'est-ce pas ? Et puis, les plus matures sont les meilleurs, vous savez... » avoua-t-elle avec un sourire charmeur.

Les bras croisés sous la poitrine, elle mettait ses atouts en valeur sans vulgarité. Les lycéens qui croisaient leur chemin dans les couloirs posaient sur elle un regard un peu plus long qu'il ne devrait être pour rester innocent. Elle n'avait pas la beauté de Quinn, ni le charme exotique de Santana, mais elle était quand même une Cheerio aux avantages non négligeables. Plus d'un apprécierait d'avoir son attention... mais le surveillant, lui...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty
MessageSujet: Re: 01. Come on, don't be shy. [Elliott]   01. Come on, don't be shy. [Elliott] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Come on, don't be shy. [Elliott]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 1
-