Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. Error. Twin not found

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyDim 6 Mar - 2:43

    Leah sortit de la salle de classe au pas de course, ce n’est pas qu’elle était pressée de quitter le cours de mathématiques de M. Sheffield (quoique, l’imaginer pendant une heure en robe blanche au bras de Logan commençait à lui taper sur le système) mais elle avait entraînement avec les Cheerios. Son livre d’arithmétique, son classeur et sa trousse blottis contre son torse, elle accéléra le pas pour rejoindre son casier. Elle avait déjà assez de problèmes avec la coach Sylvester pour ne pas en plus lui tendre le bâton pour se faire battre en arrivant en retard. Elle s’arrêta devant la porte bleue de son casier et le déverrouilla en tournant le bouton sans même réfléchir pour se souvenir de la combinaison. Elle y déposa ses affaires de cours et plaça son sac de sport à bandoulière sur son épaule. Son regard se posa sur l’intérieur de la porte de son casier alors qu’elle allait la claquer négligemment. Son visage était partout, là il souriait, ici il chantait couvert de sueur, et sur celle-ci il était nu dans son lit… Endormi. Aaaah… Elle eut un soupir en pensant à son idole qui allait se passer la corde au cou (ou la bague au doigt si vous préférez) avec un simple professeur de mathématiques alors qu’il aurait pu avoir une artiste en devenir. Oui, car avec tous les talents qu’elle avait pour la photo, la musique, le chant et la danse, il n’était pas envisageable pour Leah de s’imaginer travailler derrière un bureau. Par habitude, elle posa un baiser sur la photo centrale de Logan (celle où il était dénudé et qu’elle avait prise elle-même le soir de leur aventure) et ferma la porte qui émit un claquement métallique qui reçut des dizaines d’échos alors que d’autres lycéens faisaient la même chose.

    Elle s’apprêtait à se frayer un passage au milieu de la cohue des lycéens quand elle le vit. Il avait la main posée sur la porte de son casier et regardait dans sa direction. A vrai dire, il la regardait elle. Furieuse, elle lui lança un regard noir, certaine de le faire détaler ou au moins baisser les yeux. Mais il continua de la regarder sans la voir, comme si elle était transparente. Elle en oublia instantanément l’entraînement et sa résolution d’arriver à l’heure et fonça sur lui. Non mais franchement, il avait le culot de se pointer dans son lycée et de faire comme si rien ne s’était jamais passé l’année précédente par une chaude nuit Californienne.

    Elle bouscula quelques élèves sous le coup de la colère et quand elle arriva à la hauteur du jeune homme à la gueule d’ange, il avait détourné la tête et était plongé dans l’admiration de l’intérieur de son casier. Non mais c’est qu’il avait vraiment décidé de la snober. Ou alors il ne se rappelait plus d’elle et là c’était dramatique ! Vu ce qu’il lui avait fait, elle espérait qu’il s’était vanté de son exploit de tête-de-con auprès de ses potes. Que sa petite blague ait servi à quelque chose. Sans ménagement, Leah s’appuya sur la porte qui se referma sur le bras du jeune homme. Elle n’y était pas allée trop fort, juste assez pour attirer son attention. Elle n’aurait pas voulu lui sectionner le bras d’un coup sec, si elle devait le mutiler, elle prendrait son temps… Elle l’apostropha alors qu’il la regardait sans comprendre :

      « Ah génial, on dirait que tu n’te rappelles même pas de moi ! Non mais franchement au moins ça te fait ne bonne excuse pour débarquer comme ça dans MON lycée ! »


    Les lycéens autour continuaient à mener leurs vies même si quelques uns commençaient à tendre l’oreille pressentant que quelque chose d’amusant allait se passer. Pendant une seconde, Leah oublia le nouveau lycéen et se demanda si l’un des étudiants qui l’entourait était Gossip Glee. Elle scruta les visages qui faisaient mine de l’ignorer mais jetaient des regards en coin. Mais elle se concentra rapidement à nouveau sur son ex coup d’un soir car elle n’avait rien à cacher à ce sujet. Quoi ? Elle couchait avec des garçons, ça n’était pas nouveau ! Et quand elle tombait sur une tête de nœud comme celle qui se trouvait en face d’elle, elle finissait en petite culotte dans la rue à ne pas savoir où dormir. GG pouvait bien en faire sa une, elle s’en fichait. Leah s’indigna en montrant du doigt le jeune homme :

      « Tu crois quoi ? Je n’oublie jamais un visage ! Et surtout pas celui d’une petite merde comme toi ! Ah ça, je m’en suis souvenue de mon séjour à Palm Spring ! »


    Elle élevait la voix sans s’en rendre compte, la plupart des gens avaient du partir à contre cœur pour rejoindre un cours ou remplir une obligation autre. Mais plusieurs lycéens avaient subitement décidé de faire un ménage de printemps dans leur casier ou de renouer leurs lacets à la vitesse d’une tortue. Ils tendaient l’oreille mais Leah n’avait que le visage de jeune premier du nouvel élève en ligne de mire. Il ne s’en sortirait pas comme ça, elle n’était pas du genre méchante mais elle avait décidé dès qu’elle l’avait reconnu qu’elle lui mènerait la vie dure. A moins qu’il ne s’excuse sincèrement ou qu’il ait une bonne raison à lui présenter pour l’avoir mise dehors en petite tenue après avoir couché avec elle suite à un match de football opposant leurs deux lycées. Mais elle doutait fort qu’il puisse la convaincre. Alors il allait souffrir et elle n’allait pas se gêner pour lui faire savoir :

      « Palm Spring c’était peut-être ton territoire, mais ici c’est moi qui mène le jeu entre nous deux ! Et si je te dis que je peux faire de ta vie à McKinley High un enfer, tu peux me croire sur parole ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyDim 6 Mar - 13:23

La sonnerie stridente qui retentit dans les couloirs marquait la fin des cours du matin. Les élèves sortaient tous en masse, marchant en cadence dans la même direction telle une armée de zombies. Sam avait passé une sale matinée, le genre de journée qui commence mal, où son réveil avait sonné en retard, où l'eau de la douche était resté désespérément froide et où un mal de crâne à tuer un dromadaire lui perforait le cerveau depuis des heures. Autant dire que Sam n'était déjà pas dans de bonne dispositions pour faire la connaissance de qui que ce soit ce matin là. La jeune fille qui s'approchait de lui d'un pas déterminé et d'un œil vengeur n'annonçait rien de bon de ce côté là.

Il avait fait un bref arrête au casiers, songeant qu'il fallait qu'il aille voir la coach de l'équipe de football pour s'inscrire quand il aurait le temps... Et pourquoi pas maintenant ? Bonne idée, il avait quelques minutes devant lui avant son prochain cours. Oui mais voilà, la jeune fille citée un peu plus haut en avait décidé autrement. Il était persuadé de l'avoir déjà vue quelque part, ce qui expliquerait qu'il la fixe depuis quelques longues secondes, mais impossible de remettre un nom ou quoi que ce soit sur ce visage, visage qui au fur et à mesure qu'il approchait, semblait de plus en plus furieux. Il zieuta derrière lui pour voir qui allait subir la colère de la jeune femme, plaignant d'avance celui ou celle qui allait subir son courroux. Oui mais voilà, à peine avait-il eu le temps de s'en retourner vers son casier, cherchant son livre d'histoire, que la porte se referma contre son bras, lui arrachant une plainte sourde. La responsable ? A votre avis, c'était la fille en rogne bien sur !

Lui lançant un regard plein d'incompréhension, ponctués d'un soupson d'exaspération, il fut, l'espace de quelques longues secondes, trop abasourdit pour dire quoi que ce soit, la laissant réciter sa tirade incompréhensible. Mais de quoi parlait-elle au juste elle était pas bien ! Essayant de dégager son bras, il lui lança un regard assassin avant de rétorquer non sans agacement.

"Ça va pas bien non ?!"

Il la dévisagea d'un air perplexe, attrapant la porte de son casier de sa seconde main pour débloquer son bras. Cette fille était une vraie cinglée ! Son mal au crâne n'aidait pas et contribuait probablement à ce qu'il trouve cette jeune fille particulièrement antipathique, surtout qu'elle nous sortait un monologue totalement incompréhensible depuis tout à l'heure. Elle venait de Palm Spring elle aussi ? Ça expliquait un peu pourquoi son visage lui disait quelque chose. Oui mais ça n'expliquait pas pourquoi elle avait eu envie de lui arracher le bras... Ni la raison pour laquelle elle avait l'air de farouchement lui en vouloir. Il n'avait eu que quelques aventures dans son lycée et toutes s'étaient bien passée.... C'était complètement incompréhensible cette histoire ! Bref, claquant la porte du casier violemment (sans son bras dedans bien entendu ! xD), il espérait qu'elle se calme vite fait, parce qu'un véritable marteau piqueur sévissait à présent dans son crâne et ça n'avait rien d'agréable...

"Eh oh calmos, c'est quoi ton problème ? Je sais pas de quoi tu parles, je te remets pas et j'ai jamais aimé qu'une cheerlader vienne me prendre la tête ! alors écrase et passe ton chemin !"

Il se massa les temps d'un air douloureux. S'il y avait bien des élèves qu'il n'aimait pas dans la hiérarchie débile des lycée c'était bien les cheerleader. Pourquoi ? Vous en avez un petit aperçu un peu plus haut avec la blondinette énervée. Ces filles imbues d'elles mêmes prête à tout pour être les reines quitte à trainer les autres dans la boue... C'était tout à fait le genre de personne qu'il détestait. Sans parler du fait qu'il avait subit leurs railleries pendant ses quelques années de collèges ou début lycée.

"Tes petits délires paranoïaques de sous-reine du lycée, ça m'intéresse pas ! Qu'est-ce qui se passe, t'as perdu un de tes rembourrages de soutient gorge à Palm Spring et t'as peur que j'aille le raconter à tout le monde ici c'est ça ?"

Un sourire mesquin étira ses lèvres. D'ordinaire Sam était quelqu'un d'amical et ne cherchait pas spécialement les problème. Mais cette fille là, elle l'avait bien cherché et il n'allait pas se laisser marcher dessus sans rien dire. Surtout que la gueulante de la demoiselle avait attirée l'attention des quelques élèves environnant... Génial, il avait bien besoin de se taper l'affiche à peine arrivé au lycée. Observant autour d'eux, il lançait quelques regards plein d'incompréhension aux quelques spectateurs présents. Non franchement, il n'arrivait toujours pas à dire ce que lui voulait cette fille.

"Faire de ma vie un enfer... Non mais je vous jure... Et comment tu comptes t'y prendre au juste ?"

Un avait fait suivre cette remarque d'un ton narquois qui lui allait si bien. Il ne trouvait pas cette fille spécialement impressionnante et ne se laisserait certainement pas marcher sur les pieds. Surtout qu'elle lui avait fait une très mauvaise première impression...


Dernière édition par Samuel J. Fitzgerald le Jeu 10 Mar - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyJeu 10 Mar - 0:17

    Leah n’en croyait pas ses oreilles, cet imbécile de footballeur faisait comme si il ne se souvenait pas d’elle. Elle voulait bien croire qu’il en avait fait passer des pom-pom girls dans son lit mais au point de ne pas la reconnaître du tout ! Elle n’était tout de même pas aussi passe-partout que ça, si ? Il lui demandait de se calmer, mais elle n’en avait pas envie. Elle se souvenait très bien de cette soirée d’après match qui avait mal tourné. McKinley avait perdu, rien de très étonnant. Ce qui avait surpris Leah c’était surtout qu’ils soient arrivés si loin dans une compétition pour avoir à se déplacer en Californie. Si elle se souvenait bien, c’était un concours de circonstance avec une équipe qui avait déclaré forfait pour cause de démission de l’entraîneur et une autre qui avait été atteinte d’une épidémie de grippe. Le plus amusant, c’était qu’ils avaient failli gagner malgré leurs accès de fièvres et leur fatigue musculaire. Oui, les Titans portaient bien mal leur nom. Et donc, l’équipe de Lima avait perdu. Il y avait un petit repas d’après match puis une sorte de soirée pour les sportifs et les pom-pom girls. Leah avait été rapidement approchée par ce garçon, elle avait oublié son prénom mais pas son visage, il était attirant et beau parleur. A force de flatteries et de regards de braise, ils s’étaient embrassés et très vite, il l’avait amenée chez lui. Mais à peine avait-il eu ce qu’il désirait qu’il l’avait menée à la porte en culotte et s’était esclaffé en agitant le soutien gorge et l’uniforme de la jeune-fille à la fenêtre.

    Elle avait beau être dans un quartier pas trop mal famé, il aurait pu lui arriver malheur ! Mais elle avait eu la chance de croiser des filles de son âge qui connaissaient bien le coupable et lui avait offert une douche et des vêtements de rechange avant qu’elle ne rejoigne le groupe de McKinley. Elle avait du inventer un mensonge stupide sur la raison pour laquelle elle ne portait plus son uniforme et s’était fait passer un savon par la coach Sylvester.

    L
    e fautif en face d’elle la traitait de parano, de sous-reine et faisait allusion au rembourrage de son soutien-gorge ! Elle crut exploser ! Voilà la preuve, s’il parlait de rembourrage c’est bien qu’il se souvenait avoir kidnappé la lingerie de la demoiselle en question, non ? Elle riposta aussitôt :

      « Ah ! Tiens, tu passes aux aveux, Monsieur le fétichiste de la lingerie et des uniformes de pom-pom girls ?! Qu’est-ce que t’en as fait de mes fringues ? Tu les portes peut-être à l’occasion espèce de pervers ! »


    Oh oui, elle allait faire de sa vie un enfer ça c’était certain. Elle n’était pas Summer, elle n’avait pas une ribambelle de Cheerios à sa botte pour slusher le premier venu mais elle avait des amis populaires. Et puis, quand elle voulait, elle pouvait être une vraie peste aussi. Elle pourrait raconter à quel point c’était un con, lancer des rumeurs, et il n’aurait plus aucune fille à mettre dans son lit ! Elle rétorqua :

      « Oh ne t’inquiète pas pour ça, j’ai des centaines de façons de te pourrir la vie ! Tu n’as aucune réputation ici, je peux la forger. Coureur de jupons, goujat, mauvais coup… ! Ah puis je pourrai aussi faire en sorte que tu sois rejeté de l’équipe de football ! »


    Elle afficha le même air narquois qui ornait son visage quelques secondes plus tôt. Leah s’était penchée vers lui en parlant comme pour accentuer la menace, maintenant elle reprenait sa posture et se rendit compte que tout le monde les regardait à présent, sans aucune exception. Elle les observa à son tour avec insistance et leur ordonna de se disperser avec un geste autoritaire de la main. Certains obéirent, d’autres pas, elle n’était pas vraiment l’archétype de la méchante cheerleader même si elle en donnait l’impression en ce moment même et beaucoup savaient qu’ils ne risquaient rien avec elle. Un élève passant devant eux au pas de course avait un Slushy dans les mains, elle hésita une seconde à l’attraper et le balancer sur cet idiot de première qui prétendait ne pas la reconnaître mais elle se ravisa. Non, elle ne devait pas s’abaisser à son niveau. Elle reporta son attention vers lui et s’écria :

      « Non mais franchement ! A quoi tu pensais ? T‘as du être fier de raconter ta connerie à tous tes potes des Tigers ! En culotte ? J’aurai pu me faire assassiner, moi ! »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyDim 13 Mar - 11:14

On virait au plein délire, il soupçonnait d'ailleurs la jeune fille d'avoir une case en moins. Mais de quoi parlait-elle au juste ? De lingerie, de fétichisme de pom-pom girls... il l'observait pendant ses accusations diverses et variées, se demandant si elle n'avait pas rêvé ou imaginer tout ça.

"Aux aveux de quoi ? T'es en plein délire ! Je t'ai jamais vu avant que tu ne me saute dessus comme une furie !"

Elle le traitait de travestit maintenant, pourtant Sam ne se souvenait pas, même bourré, d'avoir enfilé des bas résilles et une tenue de Cheerladers. Il en avait fait des soirées, peut-être même qu'il y avait des pom-pom girls, mais jamais il n'avait parlé à celle qui en ce moment même le traitait de sociopathes. Elle était pourtant assez mignonne, quel dommage qu'elle ait un si mauvais caractère ! Enfin surtout qu'elle ait une imagination visiblement débordante, ou des fantasmes hallucinatoires, il ne pouvait pas bien dire à ce niveau là. Surtout qu'il n'avait plus trop envie d'ouvrir la bouche après ce qu'elle venait de dire. Elle semblait bel et bien avoir envie de lui pourrir son existence, parlant de le faire passer pour un mauvais coup, un coureur de jupons... Pire encore, elle voulait le faire recaler de l'équipe de Football !

"Quoi ? Mais t'es complètement folle comme fille ! Et je pige toujours rien à ce que tu me raconte."

Elle avait touché une corde sensible. Jamais il n'avait pu entrer dans l'équipe de football de son ancien lycée, la faute à qui vous savez, et maintenant qu'il était à l'autre bout du pays et libre de ses choix, quelqu'un allait l'empêcher de faire ce qu'il voulait. C'était quoi ce délire ! Elle rêvait celle-là si elle pensait pouvoir l'intimider en le menaçant ! Il n'allait certainement pas se laisser faire... Il n'avait pas à craindre d'une pom-pom girl, après tout qu'est-ce qu'elle pouvait faire du haut de son mètre 60 ? L'attaquer avec ses pom-pom rouges en papier ?

Quelqu'un passa avec un slushy, la coutume d'humiliation du lycée destinée aux élèves impopulaires comme les membres de la chorale par exemple. Était-ce son tour de se faire ridiculiser à coups de boissons fluo ? Délaissant du regard l'élève qui s'éloignait, il planta ses yeux dans ceux de la demoiselle d'un air de dire "fais ça et tu vas voir...". Dire qu'il avait eu tant de mal à récupérer le minimum de popularité qu'il avait perdu au collège, cette pauvre fille n'allait certainement pas tout gâcher sur un coup de tête.

"J'ai jamais été ami avec les Tiger ! Bon écoute tu me gonfle ! Je sais pas ce qu'on t'a fait mais je suis pas là pour en prendre plein la gueule à la place d'un autre." Ouvrant son casier pour récupérer son livre, il lève les yeux au ciel, montrant son exaspération. "Préviens moi quand tu auras réussi à détruire ma vie, ok ?"

Claquant la porte en ferraille, sans son bras dedans cette fois, il lui tourna le dos, bien décidé à ne pas perdre sa matinée avec elle. Lui, ami avec les Tiger, et puis quoi encore...! Jamais il n'avait trainé avec eux, ces abrutis lui avaient mené la vie impossible pendant trop longtemps ! Et son frangin ne s'en était pas privé non plus... tiens ? Un détail lui traversa l'esprit alors que deux footballer en tenue passèrent non loin.

"Attends une seconde..." Se tournant vers elle, il observe le panneau d'affichage plus loin, là où se trouvait la feuille d'inscription pour l'équipe. Il n'avait pas encore mis son nom dans la liste des inscriptions... "Comment tu sais que je veux entrer dans l'équipe ? J'en ai parlé à personne."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyVen 18 Mar - 20:03

    Elle vit passer dans le regard du garçon un bref sentiment de peur, oui, il avait peur qu’elle lui mène la vie dure dans ce lycée qu’il ne connaissait pas, dans cet environnement hostile. D’autant qu’elle avait abattu la carte du football. Elle en ricanait intérieurement. Si elle arrivait à faire de cet imbécile prétentieux un outsider en lui bloquant l’accès à la popularité que l’appartenance à l’équipe de football offrait, alors, elle tenait sa vengeance. Mais, il continuait étonnamment à nier tout en bloc même en sachant que s’il avouait sa faute et s’en excusait, cela apaiserait la colère de la pom-pom girl. Mais non, au lieu de ça, il avait décidé de prendre congé. Il se fendit d’un nouveau mensonge en assurant ne pas être ami avec les Tigers. Elle soupira d’exaspération pour signifier que sa défense était tout sauf crédible. Il avait une place importante dans l’équipe de football et à la soirée d’après match il n’avait pas du tout eu l’air d’être fâché avec ses coéquipiers. Puis il claqua son casier, demanda à être tenu au courant de l’avancée de la destruction de sa vie. Elle répondit sèchement :

      « J’y compte bien. »


    Puis, il s’éloigna. Elle n’en avait pas fini avec lui mais elle ne comptait pas lui courir après non plus. Elle s’était déjà assez ridiculisée avec lui l ‘année précédente, elle n’allait pas le suivre comme un toutou même si c’était pour se transformer en chien féroce. Elle allait faire demi-tour avec un air de dédain quand il stoppa sa retraite, fit volte-face et lui posa une question stupide. Enfin quoi ? C’était évident, non ? Il la prenait pour quoi ? Une sorte de médium ? Elle répliqua avec consternation :

      « Ben c’est évident, vous autres, les footballeurs, vous ne lâchez pas la popularité que ça rapporte en changeant de lycée, hein ? Fallait pas être Madame Irma pour deviner ! »


    Elle s’était avancée vers lui pour appuyer ses paroles, elle désignait son cerveau comme pour signifier qu’elle était capable de s’en servir. Il la prenait vraiment pour une idiote de Cheerleader, c’était ça. Il croyait vraiment qu’elle allait gober que ce n’était pas lui qui l’avait humiliée ? Qu’il avait un sosie dans la ville de Palm Spring ? Mais il n’avait même pas nié être de là-bas ! Il avait même dit ne pas apprécier les Tigers, ce qui signifiait qu’il les connaissait. Elle ne put s’empêcher d’exprimer ses doutes à voix hautes :

      « Non, mais je sais pas ce que tu veux me faire croire ? Que t’as un sosie dans l’équipe des Tigers qui, il y a de cela un an, a couché avec moi puis m’a jetée dehors à moitié nue ? C’est quoi ? Un jumeau maléfique peut-être ? »


    En le disant à voix haute ça semblait encore plus improbable que dans l’esprit de Leah. Elle secoua la tête comme pour souligner l’improbabilité de cette éventualité. D’ailleurs, maintenant qu’elle lui avait donné de la matière, elle ne doutait pas qu’il allait assurer qu’il avait un jumeau footballeur et qui était une tête de nœud du genre à jeter les filles dans la rue en sous-vêtements. Elle s’en voulut de lui donner matière à se défendre et se promit de ne pas croire un mot d’une excuse de la sorte. Il faudrait une photo des jumeaux pour qu’elle puisse croire une telle histoire. Mais de toutes façons, elle en était persuadée, c’était lui qu’elle avait rencontré à Palm Spring.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyLun 21 Mar - 14:13

(tu n'imagines pas comme c'est dur de se concentrer pour rp avec la tronche de Sue que tu as en avatar... xD)

"Mais j'ai jamais été footba…"

Il n'en avait pas fallu plus pour que la réponse lui saute au visage comme l'avait fait la jeune Cheerios peu de temps avant. Serrant les dents, il trouvait la coïncidence presque trop extrême, et surtout pas drôle du tout. C'était définitivement pas possible !

"… et m*rde."

Plus elle lui dépeignait celui qu'elle prenait pour Sam, plus il trouvait la réponse évidente. Un footballer de l'équipe des Tiger, capable de foutre une fille à la rue à poil... Il fallait vraiment que son mal de crâne le rende stupide pour qu'il n'ait pas compris plus tôt. Il pensait que s'exiler de l'autre côté des USA lui permettrait d'avoir la paix, mais non ! Le sort s'acharnait sur lui en plaçant sur sa route les victimes de Kyles. Qui c'est ça vous allez me dire ? mais c'est son frère bande de moules à gaufres ! y'en a qui dorment au fond visiblement ! Et bien sur, Sam et Kyles se ressemblaient comme si l'un était le clone de l'autre. Pas étonnant que la jeune fille ait fait l'amalgame, tout le monde les confondait. Laissant s'échapper un léger soupire, il se massa les tempes comme si ça allait miraculeusement le guérir, ou faire disparaitre la fille devant lui. Mais non, quand il ouvrit les yeux elle était évidemment toujours là, sa migraine aussi. Il fallait donc réfléchir à la manière dont il allait lui expliquer ça… "Nan mais tu vois en fait j'ai un frère jumeaux psychopathe"… bonjour l'excuse bidon !

Il était quasi sur qu'elle ne le croirait pas, après tout l'histoire était tellement improbable. Surtout qu'elle venait tout juste d'émettre l'hypothèse d'un jumeaux, comme si l'idée était trop grosse pour être vraie. Malheureusement elle avait raison, et il ne pouvait pas être tenu responsable des conneries de son frère ! Surtout si c'était pour qu'elles lui gâche la vie. Combien d'autres élèves avait-il traumatisé par Kyles ici ? Il pria pour que la blondinette devant lui soit la seule, histoire qu'il ne se fasse pas sauter dessus tous les jours par je ne sais quelle ex petite amie énervée.

"Maléfique je sais pas, mais j'ai bien un frère, oui."

Il farfouillait dan son sac, à la recherche de son portefeuille, pour en sortir un cliché de photomaton, où Kyles et lui se partageaient la vedette. Si lui aurait pu dire qui des deux il était, ce n'était pas à la porté de tout le monde… même de personne, à vrai dire. Lui tendant la photo noir et blanc, il esquissa un petit rictus qu'il arborait bien trop souvent lorsqu'il s'agissait de son frère. Il pointa son index sur l'un des deux visage rigoureusement identiques.

"Voilà Kyles, footballeur chez les Tiger : Mon frère... Ca fait un peu cliché, je sais, j'aurais adoré te voir en petite culotte... mais c'était pas moi." avoua t-il, feignant un rire penaud.

Il s'appuya contre la paroi fraiche de son casier, espérant que cet éclaircissement lui fasse ravaler sa colère. Il n'avait pas trop envie de se fâcher contre les pom-pom girls après tout, déjà que Kourtney l'avait dans le pif… Comment pouvait-il espérer entrer dans l'équipe si les Cheerios décidaient de lui pourrir la vie ? Surtout qu'elles étaient capable du pire, il l'avait bien remarqué, et ce dès ses première heures à McKinley.

"Moi c'est Sam..." ajouta t-il, comme si donner son nom allait dissiper tout soupçon. D'un autre côté il aurait vraiment fallut être barge pour inventer un mensonge pareil, avec photo à l'appui ! Se frottant l'arrière de la tête, comme il le faisait souvent quand il n'était pas à l'aise (sale habitude qui ne le lâchait pas), il tourna la tête pour s'apercevoir que certains spectateurs n'avaient pas bougé depuis tout à l'heure telle la bande de voyeurs qu'ils étaient... "sans rancune ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyMar 29 Mar - 15:18

    [HJ : Ahah désolée pour la nuisance Sylvesterienne mais j’ai la box qui m’a lâché en plein défi du schizophrène xD]

    Et voilà, il faisait l’étonné qui venait d’avoir une subite illumination. Comme si les paroles de Leah avaient réveillé en lui une mémoire soudaine qui lui rappelait qu’il avait effectivement un frère jumeau avec un mauvais fond et qui s’amusait à balancer les pom-pom girls dans la rue en sous-vêtements. Il ne savait pas s’il était maléfique mais en tous cas il avait un frère. Oui ? Et alors ? Beaucoup de personnes ont un frère ça ne leur permet pas de s’exonérer de leurs frasques ! Elle leva les yeux au ciel, souffla bruyamment en croisant les bras sur sa poitrine. Franchement il croyait qu’elle allait gober ça ? D’ailleurs, elle le lui dit :

      « Franchement tu croyais que j’allais gober ça ? »


    Et le voilà qui farfouillait dans son sac, qu’est-ce qu’il allait lui sortir ? Son soutien-gorge de l’époque qu’il trimballait partout en guise de trophée ? Eurk, là ça en deviendrait franchement flippant et elle serait obligée d’aller tout raconter à Figgins ! Elle le voyait déjà s’indigner avec son accent indien : « Mais Mademoizelle Woudz ! Vous vous exposez à toutes sorrrtes de perrrverrrs en faisant prrreuve de parrreille déprrravation !! ». Mais non, elle fut soulagée de le voir sortir son porte-feuille. Il en extirpait un petit polaroid ou des photos d’identités, elle ne voyait pas encore. Elle espéra qu’il ne l’avait pas immortalisée cette nuit-là dans sa chambre ou dans le rue. Mais au lieu de cela il lui tendit une photo de lui. Est-ce qu’elle voyait double ? Elle cligna des yeux tandis qu’il désignait son parfait sosie en le prénommant Kyles. Mais oui, c’était ça. Il s’appelait Kyles ce stupide footballer des Tigers ! Elle regarda le jeune homme avec incongruité, puis reporta son attention sur la photo. Son regard fit plusieurs allers retours comme ça et l’expression de son visage alla d’une méfiance affichée à une gêne profonde en étant passé par le doute et la surprise.

    Oui, elle venait d’accabler un jeune homme en l’accusant d’être un sale con et en laissant à tout le lycée le loisir d’apprendre qu’elle s’était faite humilier un an plus tôt. En même temps, on ne pouvait pas lui en vouloir, ils étaient totalement identiques. Tellement qu’elle en était bouche bée devant la photo. Elle la rapprocha de ses yeux qu’elle plissa comme pour déceler l’indice d’une contrefaçon mais non, ils étaient identiques mais différents à la fois. Peut-être dans leur regard, dans leur expression du visage et puis même dans leur tenue vestimentaire et leur coiffure. Oui, elle avait fait une méprise. Elle avait insulté, menacé et physiquement agressé un innocent. Et elle était honteuse. D’ailleurs, ce devait être flagrant, elle avait la bouche entrouverte, son teint rosé par la colère avait pâli brusquement et elle regardait son interlocuteur avec gêne. Il s’était appuyé contre le casier avec l’air las. Il devait être excédé, et c’était bien normal. Il n’avait pas à payer pour les conneries de son frère. Et en le regardant ainsi, débarrassée de toute colère, elle retrouva la beauté de l’autre jumeau mais avec quelque chose en moins : l’arrogance. Elle le trouva soudain très séduisant. Il s’appelait Sam et avait envie de faire la paix. Elle avait du lui faire peur avec son uniforme de Cheerios, son attitude agressive et ses menaces de bousiller sa vie sociale. Elle était stupéfaite d’être tombée sur le jumeau d’un ex et de l’avoir ainsi malmené ! Il devait la prendre pour une mégère qui avait mérité le traitement de son frère. Elle se mordit la lèvre et s’approcha près du jeune homme pour lui dire avec une moue d’excuse :

      « Bien sur, sans rancunes. Je suis terriblement désolée, c’est que vous vous ressemblez tellement et… J’ai vraiment pas apprécié cette histoire. On va repartir à zéro, d’accord ? Enchantée Sam, moi c’est Leah. »


    Elle lui tendit la main autant pour enterrer la hache de guerre que pour cette présentation tardive dans la discussion. Elle avait envie de se racheter et de faire connaissance avec lui pour se persuader que c’était bien un autre homme que le Kyles des Tigers et qu’elle pouvait lui accorder son amitié et son aide pour se faire pardonner. Elle posa sa main sur son épaule et proposa :

      « Je sais, on va aller au café en face de McKinley, je t’invite à boire un verre. Et je vais essayer de me faire pardonner. »

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyMer 6 Avr - 14:46

"Vous vous ressemblez tellement", bien sur, c'est justement le principe des jumeaux. A cette révélation il esquissa un sourire, même si il n'y avait rien de drôle dans tout ça. Avoir une double physique, il avait toujours détesté ça. Enfin ça les avaient bien fait rire quand Kyles et lui étaient encore des mômes. Mais en grandissant c'était vite devenu bien moins drôle. Surtout quand 95% des gens les connaissant faisaient l'amalgame, un peu comme avait fait cette jeune fille juste avant. Bien sur ça n'était pas leur faute, mais Sam aurait de loin préféré avoir un grand ou un petit frère, plutôt qu'un sosie. Surtout que Kyles était pas vraiment ce qu'on pouvait qualifier de "frère idéal", la preuve quand on voit le sale tour qu'il avait joué à Leah. Bref, être pris pour un autre il en avait l'habitude, il ne pouvait pas vraiment lui en vouloir, surtout en voyant avec quel air désolé et honteux elle avait pris la nouvelle.

"Pas de problème t'as pas à t'en vouloir. C'est pas la première fois que ça m'arrive j'aurais dû comprendre dès le début, même si j'aurais jamais cru que ça arriverait à plus de milles bornes de chez moi !"

Dire qu'il s'était exilé en Ohio pour éviter d'avoir affaire à son frère qui, depuis quelque mois, ne lui revenait décidément pas. Peut-être était-ce parce qu'il était presque complètement responsable de son renvoie dans son ex-lycée. Bref, pour une raison ou pour une autre les deux jeunes frères n'étaient pas en bons termes. Et il continuait à lui pourrir la vie même à distance le saligaud !!

"Je crois que personne n'aimerait que ça lui arrive ! " Dit-il dans un sourire amusé, lorgnant les environs pour voir que tout le monde avait disparu dès lors qu'ils avaient enterré la hache de guerre. "Je te filerait son adresse la prochaine fois que tu iras à Palm Spring… t'auras qu'à clouer un rat mort sur sa porte."

Ce serait bien drôle puisque monsieur Kyles, footballeur coqueluche de ses dames avait une sainte phobie des rongeurs… Et qu'il avait la sale tendance à chouiner comme un gosse à la vue d'une boule de poil à longue queue. Bref, passons. Comme témoin de son désir de se faire pardonner, elle l'invita à aller boire un verre (de soda bien sur !) dans le café juste devant le lycée. S'aurait été une bonne idée si il n'avait pas fallut, pour ça, faire une croix sur le repas du self qui arrêtait de servir dès 13h, surtout que Sam aurait bien vu LA coach (oui, il n'avait pas pu s'empêcher d'être surpris devant la nouvelle) histoire de discuter d'une possible intégration chez les Titan.

"Pas de problème, mais plutôt après les cours. Je voudrais aller voir la coach là, pour entrer dans l'équipe." Sur ces mots, il enfila son sac sur l'une de ses épaules, avant de revenir sur la jeune fille, un air narquois accroché aux lèvres. "A moins que tu veuilles toujours m'en interdire l'accès ?"

Les quelques footballeurs qui passèrent près d'eux à ce moment là suggéra que leur entrainement était terminé. Et si il voulait aller voire la coach c'était maintenant, en somme.

"Disons 16h devant l'entrée. Ca te va ?"

Après avoir convenu d'une heure, il quitta la jeune Cheerios pour les vestiaires (je vois de suite arriver les pervers).
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found EmptyJeu 5 Mai - 13:59

SUJET CLOS
(On se fait la suite du RP? Parce que là j'ai un peu trop laissé traîner, ça sert pas à grand chose que je réponde Wink)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
05. Error. Twin not found Empty
MessageSujet: Re: 05. Error. Twin not found   05. Error. Twin not found Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

05. Error. Twin not found

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-