Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. Hey baby, I think I wanna marry you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Ven 11 Mar - 3:18

James Sheffield & Logan Quincy


 « - Bonsoir, j’appelle pour confirmer la table de ce soir au nom de Quincy… »

Il devait être aux alentours de 14 heures, Logan Quincy était confortablement installé dans son canapé, son téléphone fixe à l’oreille. Devant lui se trouvait un plateau posé sur la table basse, contenant un bol de café, de la baguette française ayant sur le dessus un peu de pâtes à tartiner, ainsi qu’un grand verre de jus d’orange. Vous l’aurez deviné, pour lui, c’était l’heure du petit déjeuner. Voici un des inconvénients de son boulot : alors que James rentrait du boulot, lui commençait le sien. La plupart du temps, il rentrait vraiment tard, et quelques heures plus tard, James se levait pour aller bosser. Bien sur, Logan s’arrangeait pour que de temps en temps, ils puissent passer du temps ensemble, et ce n’était pas très dur étant donné qu’il était le patron.

Bref, vous vous demander sûrement ce qu’est cette histoire de table pour le soir même ? Et bien remontons un peu dans le temps pour comprendre. Alors qu’il se promenait dans les rues il y a de ça quelques semaines, il finit par se rendre chez le disquaire, afin de parfaire sa collection de CD. Alors qu’il était entré dans la grande boutique, et qu’il regardait les nouveautés, il entendit une de ses chansons passer à la radio : Lovesongs. En entendant sa voix, il ne pu s’empêcher de sourire, avant de continuer sa recherche. Bien sur, il écouta ses propres paroles, et se rappela dans le moindre détails des événements. Comme le thème de la chanson pouvait l’indiquer, il s’agissait d’une chanson anti-amour.

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

The curtain's closed, no way home
The nectar of life run dry
These tainted words, made to hurt
Cut in me with its' knife

Eating my mind, and with each bite
I'm begging "Please Lord, no"
This place is a mess, the one has gone

Lovesongs, they kill me, they kill me... Now
Lovesongs are killing me, are killing me... Right now

♫ ♪ ♫ ♪ ♫

Il avait écrit cette chanson après une rupture, et dont il avait vraiment été anéanti. En même temps, voir votre petite amie dans les bras d’un autre, ça fait mal. Ce n’était pas tellement les sentiments qui le gênait, mais plus que cette femme l’avait humiliée ! Vous imaginez l’énorme coup qu’avait prit l’égo surdimensionné de Logan ? Il avait eu du mal à s’en remettre le pauvre. Il se rappelait même être resté dans son immense demeure pendant des semaines, en espérant que personne ne serait au courant… Mais tout ça était du passé, et en écoutant la chanson passée, il se rendit compte que les paroles pouvait très bien parler de sa rupture avec James, lui étant « The one » dont la chanson parlait.

Mais maintenant qu’il avait récupéré l’homme qu’il aimait, il se fit la promesse de ne plus le laisser filer. Il sortit de la boutique avec seulement une vingtaine de disque, et sur le chemin pour rentrer chez lui, il tomba sur une bijouterie. Un signe du destin ? Sûrement. Il décida alors d’y entrer, juste pour y jeter un coup d’œil, et tomba alors nez à nez sur une bague, magnifique : une alliance. Ce modèle en était une pour femme, avec plein de diamant et tout… Rien de masculin en somme. Mais en la voyant, il imagina alors son propre mariage. Tout devenait possible dans sa tête !

Il finit alors par demander à une vendeuse de lui montrer des alliances, mais pour homme, et une fois devant le rayon, il flasha directement sur une des bagues exposée : une alliance en or blanc. Il savait que les hommes et l’or, ça n’était pas l’idéal. Regarder, rien que pour les gourmettes, tout les hommes en avait en argent… Mais Logan voulait plus ! Bien plus… Alors l’or blanc était vraiment l’idéal. Imaginez, un bijou vraiment magnifique, pure, et idéal… Il repartit avec, et alla mettre le petit paquet dans son bar, à l’abri de tout. Bah oui, imaginez que la femme de ménage décide de tout ranger, et ne laisse le paquet à la vue de tous par inadvertance ? Il ne pouvait pas prendre ce risque. En tout cas, il avait tout prévu, et cela jusqu’à la date.

Nous voila revenu dans la réalité, Logan au téléphone, et engloutissant une tartine, demandant alors si sa table avait bien été réservée. Il raccrocha le téléphone après avoir eu la confirmation de lheure et de l’emplacement de la table, à savoir un petit coin assez intime, avec une magnifique vue panoramique de la ville de Lima. Le meilleur restaurant de la ville ? C’était évident ! Ce soir, ils allaient avoir à fêter beaucoup de chose, et la principale, celle que cette date commémorait, c’était leur deux mois ensemble. Déjà deux mois, que le temps passe vite ! Il avait l’impression que ça faisait des années, malgré ce que le calendrier indiquait. En tout cas, l’ évenement allait en accueillir un deuxième : la demande en mariage de Logan Quincy envers James Sheffield. Et bien oui, c’était ce soir que ça allait se passer.

Il avait pris soin de se préparer et de se rendre au bar karaoké récupérer la bague avant de se rendre au restaurant, afin que le jeune homme s’assure que tout était bien parfait. Mais quelques chose de terriblement anormal se produisit : Logan avait acheter des fleurs ! Un magnifique bouquet de rose qu’il avait posé sur la table, voulant créer une sorte d’atmosphère. Bien sur, il n’y connaissait pas grand-chose, mais dans les films, c’est souvent des roses que l’on offre à celui qu’on aime non ? Logan aurait sûrement préféré des Lys, mais il prit quand même les roses, en espérant que James les aiment.

L’heure était passée à une vitesse ahurissante, et il ne restait que quelques minutes avant l’heure du rendez vous. Logan décida alors d’attendre James à l’entrée du restaurant, vêtu d’un magnifique manteau long qui l’empêchait de frissonner. Son petit ami n’allait plus tarder maintenant… Petit ami, et peut être futur mari d’ailleurs. À cette simple pensée, Logan sourit.

Chanson : Lovesongs ▬ Cinema Bizarre
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Sam 12 Mar - 14:27

James avait fini les cours plus tôt que d’habitude mais était resté à McKinley pour corriger des copies, comme il l'avait dit à Logan la veille. Les professeurs de mathématiques avaient organisé un sujet d'examen commun dans le but de repérer les lacunes de chaque classe. Et surtout, objectif moins avouable -et d'ailleurs tu- dans l'idée d'établir un classement des meilleurs profs. Car si une classe se démarquait, ce ne pouvait être que grâce à son professeur, n'est-ce pas ?
Ainsi, les matheux de McKinley s'étaient réunis autour d'une table et se concertaient pour apposer une lettre sur chaque feuille. Bien que notre homme eusse préféré passer un peu de temps avec Logan, on ne pouvait pas dire que ça lui déplaisait. En effet, il était toujours plus agréable de corriger des copies à plusieurs que tout seul. Alors autant se débarrasser du taff de la façon la moins pénible possible pour ensuite profiter du bon temps... Et le bon temps, il allait en prendre ce soir ! Je vous vois déjà ricaner, bande de pervers !
Mais voyons, avant ça, il y avait autre chose. Ce ne serait pas un soir comme les autres... Mais cela, James ne le savait pas encore, même s'il commençait à sentir venir la chose.

Voici quelques jours, il commençait à réfléchir sérieusement à un évènement qu'il considérait comme très important pour lui : le mariage. Il aimait Logan. Plus que tout. Alors pourquoi ne pas sceller leurs destins ? L'anglais ne voulait plus le perdre. Ils avaient déjà fait l'erreur de se séparer par le passé, et on avait vu ce que ça avait donné... Temps perdu et ridicule. Deux maîtresses dont on se passerait bien ! Comme le disait si bien Chris, James et Logan étaient faits pour être ensemble, et rien ni personne ne pourrait se mettre en travers de cela. Il était donc temps d'unir pour la vie ces deux êtres. Le début de la vie de famille...

L'anglais en avait également marre d'être "le type qui sort avec Logan Quincy". Non pas dans le sens où il n'aimait pas sa relation avec la rock star, au contraire ! Toutefois, la façon dont les gens parlaient de lui, comme si ce n'était qu'une question de temps pour que le couple explose, cela le titillait. Et l'énervait. Il restait néanmoins confiant, ayant foi en l'amour de Logan. Après tout, ce dernier avait montré plus d'une fois son attachement envers James. Contrairement à ce que croyaient les fan boys, et surtout les fan girls du rockeur, le Gecko et le Panda n'étaient pas prêts de se séparer !! Et ça, les deux hommes allaient bientôt le leur prouver !

Les matheux eurent finit plus rapidement qu'ils ne l'avaient escomptés. Content de sortir plus tôt, tel un élève impatient, James rangea ses affaires et s'échappa vers la sortie après avoir salué les autres professeurs. Il comptait se faire un petit plaisir en cette après-midi ensoleillée. Après tout le Soleil revenait et il n'avait toujours pas de lunettes appropriées !! Alors c'était décidé, il irait acheter une paire de solaire sur l'instant ! Au passage il pourrait en profiter pour acheter un cadeau à son chéri... Après tout ils fêtaient leurs deux mois !! Deux mois déjà que cette fameuse soirée avait eu lieu... Tout s'était enchainé si vite. Menotté plus qu’enchainé, mais passons. Mais alors, que lui offrir pour ce jour si spécial ? Depuis une dizaine de jours, James se posait la question. Il avait rapidement trouvé une idée. Mais allait-elle plaire à Logan ? Il avait tout à perdre... ou tout à gagner. Oui, très rapidement l'idée du mariage s'était inscrite dans son esprit. Il était trop sûr de vouloir finir sa vie avec lui. Si jamais pour une raison quelconque ils en venaient à de nouveau se séparer... Non, ne parlons pas de malheur. Car oui, James allait prendre un risque : il allait demander son Gecko en mariage. Or il savait pertinemment que celui-ci était trop fier et masculin pour vouloir être dans le "rôle de la femme". Néanmoins, avec l'évolution des mœurs il était de plus en plus courant de voir des demandes en mariage provenir à l'initiative de la femme. Il n'y aurait sûrement pas de problème de ce côté-là... Et puis, ce genre de proposition était si importante, si déterminante... mais aussi si belle... Elle symbolisait l'amour d'une personne pour une autre. Du moins James la voyait ainsi dans son cas personnel. Malheureusement, ce n'était pas le cas pour tout le monde sur cette planète peuplée de créatures cruelles, ignobles, abominables et immondes. Mais nous n'étions pas là pour parler de cela. Une pensée quand même pour toutes les victimes de mariages arrangés.

Ainsi donc le rosbif avait pris le temps de la réflexion. Il avait aussi envisagé d'autres cadeaux, notamment un petit élément de déco... une horloge design, arrondie avec des aiguilles d'acier... et en fond, sur le disque,... une image d'une tasse de thé et d'un verre de coca-cola. Quelques effets graphiques et hop... Un présent personnalisé à l'extrême. Mais aussi un objet utile, de très bon goût, sur lequel les visiteurs du loft craqueront... et qui symbolisait leur relation. Unis malgré leurs différences, ils s'alliaient et formaient une belle et heureuse union, attirant les jalousies de certains mais résistant quand même au temps.


Finalement il avait opté pour l'horloge et l'avais commandée sur Internet, en envoyant le fichier image de base. Bien entendu l'entreprise s'occupait de voir les droits avec Coca-Cola. Un graphiste lui avait ensuite soumis des idées et il avait fait son choix. Ni le Coca ni le thé ne ressortait vraiment. Et les couleurs s'harmoniseraient parfaitement avec le reste de la décoration du loft.

Il se dirigea donc vers la boutique où il était censé récupérer sa nouvelle acquisition. Au passage il lorgnait les vitrines. Il souhaitait également trouver un cadeau plus personnel, quelque chose qui serait uniquement pour Logan. Pas une chose utile, mais plutôt une chose dont il aurait envie. Pourquoi pas… un bijou ? Mais un bijou viril, hein !! Pas un bracelet, entre son bracelet de coquillage et les gourmettes données par Chris Lorentz, il avait de quoi faire. Alors… un collier ? Tout dépendrait des modèles qu’il trouverait. Il en fallait un classe, rock et masculin ; pas évident. Alors sans plus attendre il se rendit à la bijouterie. Une fois arrivé dans la boutique, il ne put s’empêcher de lorgner du côté des bagues, en particulier des bagues pour hommes… et des alliances situées juste à côté. Et si le bijou qu’il lui offrait était une bague de fiançailles ? Il n’avait pas renoncé à cette idée…

Et là, James eut le coup de foudre pour une bague. Il savait que ce serait celle-là et pas une autre qu’il voulait offrir à Logan. Ce soir, il ferait sa demande. Rien ne servait de tourner autour du pot et de repousser l’échéance par peur d’un refus. L’impulsivité avait toujours réussi au couple depuis qu’il s’était remis ensemble. Le cœur battant, James vit le joailler apporter un écrin pour y mettre son achat. Il remerciait secrètement le ciel de connaître le tour de doigts de son chéri. Comment ? Haha mais ça ne vous regardait pas !

Lorsqu’il sortit de la bijouterie, l’anglais ne savait plus trop où il était. Ni ce qu’il faisait là. Il était un peu sur une autre planète, euphorique, à la fois excité et angoissé. Cela ressemblait à l’état dans lequel on pouvait être lorsqu’on demandait pour la première fois à quelqu’un de sortir avec lui. En plus puissant. Une fois qu’il eut repris ses esprits, James se dirigea vers l’horlogerie pour récupérer sa commande. Il était paré pour la soirée. Il ne restait plus qu’à faire en sorte que Logan ne voie pas tout cela lorsque le professeur rentrerait chez lui. Pour la bague, aucun problème. Elle était soigneusement rangée au fond d’un sac. L’horloge était, elle, un peu plus encombrante ; mais elle était transportée dans un grand sac en plastique blanc… Il pourrait toujours inventer ! Mais avec un peu de chance, il ne croiserait pas Logan tout de suite, puisqu’il devait travailler dans son bar.

Le professeur arriva à sa voiture. Il plaça ses affaires sur le siège passager –à sa droite… que c’était étrange-. Il attrapa ensuite son téléphone. Une demande en mariage, ça ne se faisait pas n’importe où. Il voulait réserver au restaurant. Au meilleur. Il espérait qu’il restait des places !! C’était une période creuse en ce moment… 15h30… tout n’était pas perdu avec un gros, gros coup de chance. James inspira et composa le numéro de l’établissement dont lui avait parlé son frère. Il avait gardé la carte de visite dans son portefeuille. Quelle anticipation –ou pas vu le moment où il appelle- !

« Allo ? … Oui, bonjour ! Est-ce qu’il vous reste des place pour ce soir... Pour deux… »

Le serveur annonça qu’ils avaient une table de disponible. Un couple venait d’annuler. Gagné !! James lui demanda alors une table discrète avec une belle vue. Le restaurant disposait d’un tel emplacement, malheureusement celui-ci venait d’être réservé un peu plus tôt dans l’après-midi ! Coup de pas de bol. Espérons tout de même que ce ne fusse pas une chance de cocu. Ceci dit, il pouvait très bien se contenter de la deuxième meilleure vue, qui était quasiment semblable à la première. Alors il fit sa réservation au nom de Sheffield. Etant donné la confirmation qu’il reçut, on pouvait dire que le serveur chargé des réservations ne lisait pas la presse people !!

La chance souriait à James, ce sale procrastinateur qui parvenait quand même à s’en sortir avec brio. Le matheux démarra sa voiture. Il aimait les journées comme celles-ci ! Sitôt rentré, il monta directement au loft poser ses sacs. Il planqua l’horloge sous le lit et laissa sa mallette de cours, où se trouvait la bague, sur le bureau. Logan n’irait JAMAIS fouiller là-dedans ! De toute façon, il n’était pas là, et d’ailleurs si James était si pressé de poser ses affaires c’était pour aller lui dire bonjour ! Enfin, surtout pour que cette fois ci il puisse lui répondre. En effet, tous les matins l’anglais disait bonjour à son chum, mais celui-ci dormait. Il était si beau… si paisible… James passait de longues minutes à le regarder, à lui caresser tendrement les cheveux… puis il trouvait le courage de se lever, faisait un bisou sur la joue ou dans les cheveux de Logan et partait se préparer. Un petit rituel dont il ne se lassait pas.

Lorsqu’il rejoint Logan, ce dernier lui annonça qu’il l’invitait au restaurant le soir-même. Dude ! James fit comme si de rien n’était, se montrant souriant et enjoué. Après avoir passé quelque temps dans le bar pour préparer la salle, aidant Logan et le serveur, il remonta au loft. Il fallait quand même qu’il laisse travailler son futur époux sans le déconcentrer, voyons ! Il en profita pour annuler le restaurant –qui devait croire que cette fameuse table n°2 était maudite- et pour emballer l’horloge. Il lui offrirait demain matin au petit-déjeuner. C’était un samedi. Et vu la soirée qui s’annonçait, les deux hommes se réveilleraient plus ou moins au même moment !

Le soir arriva très vite. Logan était déjà parti. James quant à lui finissait de se préparer. Il tenait à ce que tout soit parfait. Terminant d’ajuster ses boutons de manchette il se regarda dans le miroir. Tout lui semblait moins certain et il commençait à angoisser. Ce n’était pas le moment ! Il inspira profondément et expira jusqu’au bout, pour se calmer. C’était parti.


L’anglais arriva au restaurant en taxi. Il était sobre, mais il risquait de ne plus l’être après le repas ! Et ce, quelle que fut la réponse de Logan. Soit il la fêterait, soit il voudrait l’oublier ! Alors il jouait la carte de la prudence. Il sortit du véhicule. James avait revêtu un costume trois pièces dont la veste était assez longue. En effet, elle permettait de couvrir la bosse de son pantalon sur le côté (je vous vois venir, bande de pervers !) due à l’écrin de la bague de fiançailles de Logan. Il ne voulait pas arriver les mains vides. D’un autre côté, pouvait-il vraiment offrir des fleurs à la rock star ? La réponse était oui, s’il s’agissait de ses fleurs préférées. Malheureusement, l’américain adorait les Lys. Et acheter des Lys, pour James, c’était un geste difficile. Du moins symboliquement. Et pourquoi ? Et bien parce que, voyez-vous, le Lys était le symbole de la famille royale française ! Des froggies !!! Notons également qu’au japon lys se traduisait « yuri », terme utilisé pour désigner des relations entre filles, notamment dans les mangas. Alors voilà, déjà qu’il avait l’impression de prendre Logan pour une fille en voulant le demander en mariage, alors si en plus il lui offrait des Lys, c’était complet !

Il rejoint Logan, l’embrassant. Il ne se doutait pas un instant de l’idée qui avait germé dans l’esprit de son futur mari. Les deux hommes entrèrent. En bon gentleman James tint la porte, on n’allait pas le refaire ! Le couple fut ensuite conduit à sa table. L’anglais était émerveillé par la vue sur la ville ; magnifique. Mais ce qui le ravissait le plus étaient les roses. Son sourire s’élargit de nouveau et il se retourna vers Logan les yeux pétillants pour le remercier. Finalement, il aurait dû prendre des Lys, ils auraient été parfaits au milieu des roses… Mais consolons-nous en nous disant que ces dernières étaient rouges… rouge passion… rouge Coca-Cola.

« Wahou… tu fais les choses en grand, mon Gecko… »

James lui sourit tendrement, les yeux brillants d’amour. L’ambiance était divine : à la fois intime et raffinée. La cuisine se promettait excellente, le chef avait une réputation à tenir. La vue était resplendissante : les lumières de la ville de Lima étincelaient dans un noir sans nuages. Les roses embaumaient l’air d’un subtil et exquis parfum. Mais ce qui plaisait le plus à notre anglais, c’était sans conteste l’homme en face de lui. Son étoile, sa vie. S’il savait ce que James lui préparait… Inconsciemment d’ailleurs le professeur passa sa main contre sa cuisse, enlevant discrètement l’écrin de la poche de son pantalon pour le mettre dans celle de sa veste. Question de confort et de praticité. Bien entendu, c’était du côté opposé à la salle. La discrétion était de mise.

En parlant de discrétion, deux serveurs chuchotaient un peu plus loin dans la salle. Celui qui était responsable de la table ne savait pas à qui donner quelle carte ! En effet, l’une d’elles n’avait pas les prix… Elle était généralement réservée aux Dames, puis qu’en bon gentleman l’homme se devait d’inviter. Mais là, … qui invitait qui ? Heureusement que son collègue était venu l’aider, lui indiquant que c’était Mr Quincy qui avait réservé… Et pas la peine de préciser duquel des deux hommes il s’agissait, le serveur avait reconnu la star. Il s’approcha alors du couple pour demander s’ils désiraient un apéritif, les cartes sous le bras. Après avoir laissé Logan s’exprimer, James commanda un Vesper Martini Dry au shaker, pas à la cuillère . Il en appréciait particulièrement l’arrière-goût amer lui rappelant le thé.

La soirée commençait de la meilleure des façons.

« Si tu m’invites ici pour nos deux mois, qu’est-ce que ce sera pour nos dix ans ! », plaisanta-t-il avec une « légère » allusion de longue durée… James ne pouvait s'empêcher de tâter un petit peu le terrain.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Dim 27 Mar - 20:45


Logan était devant la porte du restaurant, attendant sagement que son petit ami arrivent. Une de ses mains était dans sa poche, taquinant un petit objet se trouvant dans le fond. Il saisit le dit objet, et le sortit pour le regarder dans la paume de sa main. En le voyant, Logan ne pu s’empêcher de sourire. Alors petite leçon donnée par monsieur Quincy en exclusivité : Quand vous êtes sur le point de passer un moment très important dans votre vie, que vous devez prendre la parole, et qu’un stress arrive sur vous tel un éléphant débarquant dans un appartement, alors suivez ce conseil. Prenez un trombone, et placez le dans votre poche. Une fois fait, et une fois devant votre auditoire, il suffit de jouer avec le trombone, le faisant passer entre vos doigts, et le tordant. C’est un système magique pour gérer le stress, je peux vous le garantir.

Bon d’accord, quand je vous disait que Logan allait vous donner une exclusivité, ce n’était pas tellement vrai. Son petit secret, il l’avait déjà fait partager à l’homme qu’il aimait il y avait maintenant quelques mois. Lors de leur rencontre, les deux hommes ont apprit à se connaître, et à cette occasion, James lui avait avoué qu’il était professeur de mathématique, et que donc par l’intermédiaire de ce job, il se devait de parler tout le temps à voix haute, devant un auditoire de jeunes qui ne sont pas toujours tendre avec les adultes… En tant que rock star, Logan avait forcement eu ce qu’on appelle le trac une fois dans sa vie, et en particulier lorsqu’il a donner un concert grandiose il y a 7 ans. Une foule en délire, le dernier concert de sa tournée, et les cameras qui filmaient pour faire le DVD live.

Ce jour la, Logan devait faire son apparition en arrivant du sol, sur une plateforme qui l’amènerait sur scène. Il était tellement stressé que la première chose qu’il pensa à faire, c’était de demander à un stagiaire de lui apporter un trombone avant qu’il monte sur scène. Il le lui amena, et alors qu’il monta sur scène, doucement porté par la plateforme, il mit le petit objet dans sa main, au niveau de la paume. Il tenait le trombone avec son annulaire et son auriculaire, tenant le médiator de sa guitare avec les autres. Et entre chaque chanson, il le tordait discrètement. Il avait donné alors à James un trombone, et lui avait expliquer le pouvoir que celui-ci avait sur le stress. Logan savait que James avait déjà du utiliser cette technique, du moins, il espérait.

Bref, Logan venait de prendre le trombone dans sa main, et avait sourit. Dans son autre poche, se trouvait un écrin rouge, dans lequel se trouvait la bague de fiançailles. Il posa juste sa main sur sa poche, et regarda autour de lui, en espérant voir le visage de celui qu’il aime s’approcher de plus en plus. En parlant d’ailleurs de lui, il sourit en voyant son homme sortir dans un taxi, et le rejoindre pour l’embrasser. Il en profita pour le prendre dans ses bras et rapprocher son corps du sien, et après cette étreinte, ils entrèrent tous les deux dans l’établissement le plus chic de la ville. Rien n’était trop beau pour son Panda en même temps… James avait tenu la porte à Logan, ce qui le fit sourire. Il savait que les anglais étaient très gentleman, mais il ne s’était pas encore habitué à tous. Bah oui hein ! Pour le moment, il s’habituait à avoir du thé chez lui… c’était déjà pas mal !

« - Attend, c’est quand même nos deux mois, ça se fête… »

Et encore, il ne savait pas que ça, ce n’était rien par rapport au reste de la soirée. Du moins, si tout ce passait comme il le voulait, ce soir ils seraient fiancés. Wow, Logan Quincy n’allait appartenir qu’à une seule personne. Et oui, je sais, moi aussi ça m’étonne… Mais c’était ça l’amour, alors si il se sentait prêt, alors il le ferait. Ils se placèrent alors à leur table, et la, Logan sentit que son cœur s’emballait. Il était vraiment très nerveux, et il lui aurait fallu au moins une dizaine de trombone pour compenser ce stress ! En tout cas, alors qu’il avait demandé la plus belle vue du restaurant, on lui avait certifié que c’était une vue panoramique magnifique. À vrai dire, il n’était pas déçu, et même plutôt fier de sa réservation.

Tout était parfait, que ça soit la vue, les roses, l’homme en face de lui, la nappe, le service… tout… Logan regarda son petit ami avec un sourire, le laissant observer la magnifique table qui allait accueillir leur dîner d’anniversaire. Logan regarda alors dans la même direction que James, et assista à un spectacle des plus amusant. Leur serveur pour la soirée avait apparemment un petit problème avec les cartes. Logan en rit quelques secondes, puis vit le serveur avancer vers eux, leur demandant ce qu’ils allaient prendre en apéritif. Logan commanda le premier.

« - Je vais prendre un whisky coca. »

Bah quoi ? Ça vous étonne vraiment ? James commanda sa boisson, et le serveur reparti chercher ce qu’ils avaient demandés. Une fois seuls, Logan posa alors sa main sur celle de James, et le regarda dans les yeux. Il était vraiment magnifique ce soir, et ça se voyait qu’il avait passé du temps à se préparer. Bon, il ne disait pas non plus que le reste du temps il était laid, loin de la, mais la, il était irréprochable, vraiment merveilleux… James fit une remarque sur le restaurant, et lui demanda où ils iraient dans dix ans. Dans dix ans ? Logan ne pu s’empêcher de sourire. Venait il de les imaginer ensemble dans quelques années ?

« - Dans dix ans ? Hum… Laisse moi réfléchir… Je pense que déjà, le restaurant sera en dehors de Lima… Je t‘inviterais sûrement dans un des meilleurs restaurant des États-Unis. Et pourquoi pas d‘Europe ? »

Il fut interrompu par le serveur qui leur apporta quelques petites mise en bouche, ainsi que leur deux apéritifs. Il versa le coca servit à part, puis regarda son verre plein. Bon, il fallait qu’il commence à tâter le terrain, voir si la demande qu’il allait formuler n’était pas trop prématuré. Il leva son verre, mis une de ses mains dans ses poches pour taquiner le trombone, et se lança.

« - à notre anniversaire, mon amour… »

Il le regarda dans les yeux, s’avança au dessus de la table pour l’embrasser, tout en fermant les yeux. Deux mois… C’était un cap pour Logan, mis a part avec son ex, jamais il n’avait eu de relation aussi longue. Mais ce qu’il y avait de différent avec James, c’est que lui, il l’aimait… Il en était fou amoureux, sinon, jamais il n’aurait penser au mariage… Il trinquèrent, dans les yeux, bien entendu, et Logan reprit la parole.

« - J’imagine déjà notre vie dans une dizaine d’année… »

Oula… ça passe ou sa casse… Qu’allait faire cette phrase dans le cœur de James ? Allait t’il être gêné ? Enthousiasmé ? Logan guettait les moindres petit geste de son homme, se demandant si oui ou non, cette soirée était la bonne pour prononcer la phrase la plus importante de sa vie amoureuse…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Mer 6 Avr - 23:06

Deux mois. James allait fêter sa relation américaine la plus longue. Un grand cap de franchit. Les personnes avec qui il était allé aussi loin dans le temps ne se comptaient que sur une main. Et encore, la plupart s’étaient terminées peu de temps après. En réalité, il n’avait pas eu de relation excédent huit mois. Un comble pour un homme qui se dévouait totalement envers l’être aimé. Vous l’aurez compris, il avait été à chaque fois plaqué. Laissé sur le carreau. Abandonné. Vous trouvez que j’exagère ? Pourtant c’était bien ce qu’il s’était passé. James venait de fêter ses six mois avec Andrea. Que cette personne soit un homme ou une femme, ce n’était pas important. Ce qui comptait c’était qu’elle (la personne) était partie avec le meilleur ami de James à l’époque : Stuart. La lettre qu’Andrea avait laissée était plus que cruelle, elle avouait n’avoir séduit le professeur de mathématiques que pour se rapprocher de Stuart… Je vous passe les détails. L’idée à retenir était que James n’avait jamais vraiment eu de chance et que malgré sa volonté de bâtir sur le long-terme (chose rare pour un homme), il n’était pas parvenu à faire de ses rêves une réalité. On pouvait penser que du fait de sa bisexualité assumée, et même affichée, ainsi que par ses remarques ou attitudes un brin osées envers d’autres adultes il menait une vie de débauché. Pas qu’il rêvait de se marier et d’avoir des enfants. Mais pas du tout. Il était juste lui-même, sans se cacher derrière de fausses apparences. Certains étaient de grands démons, pourtant on leur aurait donné le bon dieu en confession. James, quant à lui, avait fait le choix de l’honnêteté. Certes il avait une part d’ombre, mais celle-ci ne cachait pas une petite vertu.

Mais revenons-en au sujet. Disons même au cœur de l’action… Logan et James, James et Logan… Trinquant les yeux dans les yeux… La rock star avait répondu à la plaisanterie de son futur mari. Il avait pris le parti de se projeter dans le temps. En fait il s’était même projeté dans l’espace puisqu’il avait parlé d’Europe… Ah l’Europe ! Pour Logan c’était si lointain… Peut-être un symbole d’un art de vivre. Au moins il savait que l’Europe n’était pas un pays. Du moins James osait l’espérer… Son homme avait fait des tournées mondiales, il devait tout de même connaître mieux sa géographie qu’un américain moyen…

L’européen sourit à cet homme qui avait tout pouvoir sur son bonheur… Il était noyé dans son regard noisette. Certains trouvaient cette couleur trop commune mais quand on regardait bien, chaque teinte était différente. Pour preuve, il n’y avait que le regard de Logan qui pouvait déclencher le torrent d’émotions qui secouaient James à chaque fois. Même si on aurait pu prétendre que l’autre personne avait elle aussi les yeux « marron », ce n’était pas la même chose. Enfin bref, tout ça pour dire que tous ceux qui détestent le romantisme, les mièvreries et par-dessus tout l’amour auraient pu vomir rien qu’à voir le regard de James et Logan plongés les yeux dans les yeux, la main de l’un ayant attrapé celle de l’autre.

« En Europe… mmmh à Londres ? Ou pourquoi pas… En France, à Paris ? »

Alors, vous êtes choqués ? Et oui, James préférerait un restaurant à Paris plutôt que dans sa ville natale… Etrange, non ? Et bien pas tant que cela tant qu’on y réfléchissait… puisqu’il était évident qu’au bout de dix ans de vie commune, les deux hommes auraient mangé plus d’une fois à Londres. Ne serait-ce que pour certains repas de famille. Ou pour fêter disons… leur 1 an et leurs 5 ans ? Bon, certes, ils n’y seraient pas tous les quatre matins… mais ils auraient quand même l’occasion de déguster de délicieux mets. Comment ? Vous entendrais-je rire ? La gastronomie anglaise vous ferait-elle marrer ? De quoi ?! Cette phrase en elle-même vous semble être un oxymore ?! Et bien… vous avez bien raison. Toutefois relisez-moi. Je n’ai pas dit « restaurant anglais » mais bel et bien d’un restaurant « à Londres ». Ceci fait toute la différence. Les voyageurs et amateurs de goût le savaient bien, la capitale de la perfide Albion regorgeait de restaurants de cuisine du monde absolument divins. Avec un coup de cœur pour les libanais.

Alors plutôt que d’aller dans sa ville natale, il avait proposé une alternative. Mais cette proposition était tout de même suspecte dans la bouche si habituée au thé de James. Lui, un rosbif, rêver de la France ? Mais voyons, il s’agissait tout de même du pays de la bonne cuisine. Du bon vin également. James n’était anti-français que dans la plaisanterie. Il avait retenu les leçons données par Shakespeare dans Roméo et Juliette.Et ne disait-on pas que Paris était la ville la plus romantique au monde avec ses ponts ? La ville des amoureux ? Il n’y avait bien qu’eux pour occulter tout le monde autour d’eux ! Visages moroses et blasés, passants fermés et pressés, touristes… pas besoin d’adjectifs, vous voyez ce que je veux dire par touriste. Sans oublier bien entendu que nous parlions de « french kiss » et de « french condom » -alors qu’outre-manche on dit « capote anglaise », cherchez l’erreur…-. En somme, un voyage qui promettait d’être intéressant !!

Mais les deux hommes qui se dévoraient du regard n’en étaient pas encore là. Pour l’instant, ils venaient de recevoir leur apéritif… Le début d’une longue histoire.

« A notre anniversaire, mon chéri. »

James se leva également pour embrasser l’homme de sa vie, l’homme qui avait allumé le feu dans son cœur et dans son âme. Heureusement que la bougie était décalée sinon la métaphore aurait pris tout son sens physique ! Le baiser passé, James rouvrit les yeux. Il les replongea quasi instantanément dans ceux de Logan pour trinquer. Et il prit peur. Si… Si finalement ce mariage c’était vraiment une mauvaise idée ? … S’il … s’il perdait tout ça ? S’il perdait Logan ? Cette fois ce serait définitivement, il ne se faisait pas d’illusion. Peut-être valait-il mieux attendre encore un peu, finalement ? Mais sa paranoïa aussi subite et puissante qu’éphémère et non fondée se dissipa lorsque le gérant du bar karaoké reprit la parole. Il s’imaginait déjà leur vie dans dix ans…

« Hahaha, ah oui ? »

Son visage et sa voix riaient. Ses yeux aussi par la même occasion. Se moquait-il ? C’était un bien mauvais présage… Toutefois il reprit cette fois plus sérieusement…Il avait… des étoiles dans les yeux. Il n’y avait pas besoin de le connaîter pour sentir qu’il allait dire une phrase cruciale, poser une question décisive. Pas the question, mais presque.

« Et avec combien d’enfants nous imagines-tu ? »

Il termina sa phrase sur un ton mi-sérieux, mi rêveur. Dans l'ombre de sa veste, il maltraitait un trombone. Son cœur accélérait à mesure qu'il attendait la réponse...


Dernière édition par James Sheffield le Mer 11 Mai - 21:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Ven 6 Mai - 1:05


Déjà deux mois… Deux mois que James et Logan étaient en couple… Deux mois de bonheur… Bien sur, en vrai, ça faisait plus longtemps qu’ils avaient été en couple, mais avec une pause entre les deux. Cela faisait alors deux mois qu’ils étaient ensemble, et un peu moins qu’ils partageaient la même habitation. Deux mois que Logan était heureux, vraiment heureux. Il avait déjà appelé sa famille pour les mettre au courant de sa relation, et avait aussi prévenu son meilleur ami Tyler. La relation devenait officielle, et c’est ce qu’il préférait. Logan Quincy était en couple, et heureux de l’être.

Choquant hein ? Et bien pas vraiment en fait. Ce n’est pas parce qu’il collectionnait les conquêtes, et qu’ils avaient déjà essayé d’être un homme marié qu’il ne pouvait pas avoir de relations amoureuses stables. Vous trouvez que si ? Bon d’accord, c’est vrai que c’est assez dur à croire. Incroyable mais vrai ! Et la preuve que Logan allait apporter au monde entier, ce serait le mariage de ce dernier. Du moins, si James acceptait de lier sa vie à la sienne… Mais pourquoi il dirait non ? Tout était possible, et le doute n’avait jamais été aussi gros dans son esprit. Que ferait t’il si il disait non ?

Après s’être assit devant la table que la rock star avait réservée, les deux amoureux trinquèrent les yeux dans les yeux, levant leurs apéritifs. Un baiser, et hop, retour à la boisson. Après avoir bu une gorgée du liquide, ce dernier exposa à James tout ce qu’il imaginait pour leur dix ans de vie commune… Il s’imaginait tout les deux, plus vieux (un peu seulement hein, il ne faut pas que Logan prenne peur), s’aimant comme au premier jour, et se rappelant encore et encore leur retrouvailles. Logan venait de proposer que pour leur dix ans, ils aillent dans un restaurant en dehors des états-Unis. Ils pourraient voyager, que ça soit en Europe, ou même en Asie.

Bien sur, pour le moment, ce n’était que des suppositions, mais Logan se plaisait à imaginer ce que serait sa vie dans quelques années. Lui, James, une grande maison avec une clôture blanche autour. Une terrasse avec meubles de jardin, dont un lit (si si je vous jure, ça existe !) : idéal en été pour prendre l’air dans un confort optimal ! Avec des enfants qui serait encore en bas âge, mais qui feront le bonheur de leurs pères. Et qui sait, peut être même un autre album pour notre chère rock star ! Depuis qu’il s’était remit en couple, pas mal d’idée de chanson trottaient dans sa tête. Mais ici, le nouvel album de Logan n’était certainement pas une priorité !

« - J’étais sur qu’en parlant de l’Europe, tu aurais Londres en tête… Mais oui, ça peux être une excellente idée… Je n’ai jamais eu l’occasion de visiter la ville… Je sais juste qu’il y a une grosse horloge… »

Son objectif de la soirée : demander son homme en mariage, mais ça, vous l’avez compris… Mais avant ça, il doit préparé le terrain. Il n’était pas vraiment sur que James allait accepter, alors pour ça, il devait préparer le terrain, savoir si c’était vraiment le moment opportun… Et pour ça, quoi de mieux que de parler du futur ? Mais quand il lui dit qu’il imaginait leur vie dans dix ans, il vit son homme rire. Oh… Mauvais signe… Logan fit tout pour ne pas montrer la déception sur son visage, et bien sur, il réussit. Hey, on est un Quincy ou on ne l’est pas ! Mais il retrouva le sourire quand James lui demanda plus de détails, à savoir combien d’enfants il aimerait avoir.

« - Je ne sais pas vraiment… un ou deux ? Mon rêve serait d’avoir des jumeaux… On a encore le temps… surtout qu’avant, il faudrait déjà qu’on se marie… »

Ça y est, la bombe était lâchée… comment allait t’il réagir ? Maintenant, il n’y avait deux options : soit James repartait dans un rire, ou alors lui disait un truc du genre « Ouai… Un mariage… Et sinon, ta journée ? », soit Logan pourrait voir l’enthousiasme de James, et le demander en mariage tout de suite après. Il mit alors la main la ou la bague se trouvait, un peu comme si ça allait lui porter chance, ou n’importe… Son cœur battait la chamade, attendant patiemment la réponse de James. Mon Dieu… pourquoi les secondes lui paraissait si longue ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Jeu 19 Mai - 12:22

La dernière fois que James avait eu sa mère au téléphone, il avait du tout lui raconter sur sa relation. Préférant ne pas s’emballer, l’anglais avait décidé d’attendre que ce soit devenu sérieux pour en parler à sa famille. Il savait que son père réagissait mal vis-à-vis de l’homosexualité de son fils. Mais avant même que la deuxième semaine se soit écoulée sa mère l’avait appelé ! « Alors comme ça on raconte que tu serais de nouveau avec Logan Quincy ?! C’est pour faire vendre des magazines people ou c’est vrai ? Pourquoi tu m’as rien dit ? Tu pourrais avoir un autographe pour ta nièce ? ». Rien ne semblait pouvoir la calmer, elle était hystérique. Son fils avec une star !! Alors imaginez ce que ça pouvait être maintenant que ça durait ! Mais le pire, c’était qu’elle se mêlait de tout. Elle n’avait pas autant de retenue britannique que James… Récemment encore elle lui avait dit « je ne sais pas ce qu’il te trouve –elle le taquinait, bien sûr- mais en tous cas j’ai compris pourquoi tu restais, il a une sacré réputation ton Logan »… il avait répondu un « MUMMY ! » outré en rougissant derrière son combiné. C’est vrai que Mr Quincy avait une réputation sulfureuse, mais de là à placer ça dans la conversation… ! En tous cas James était heureux de voir sa mère de si contente pour lui. Sa famille en Angleterre lui manquait terriblement. Mais… il la reverrait sûrement bientôt… pour cela il n’avait qu’à poser une question à Logan… une seule petite question… En espérant que la réponse soit oui.

Retour à la soirée. Logan… ses yeux… si brillants… pétillants. Le bonheur était palpable. Ce qui n’empêchait pas l’anglais de sentir son cœur s’accélérer à mesure que la discussion avançait. Parler du futur allait forcément les conduire à parler d’union. Lui et Logan… pour la vie. James s’était toujours montré particulièrement passionné dans ses relations, s’investissant corps et âmes. Cela contrebalançait son apparence trop placide. Lier sa vie à celle d’une autre personne était le couronnement d’une relation. Il ne voulait pas s’engager à la va-vite, voulant être certain d’avoir trouvé « the one ». A trente-cinq ans, il se sentait prêt. Plus, il le voulait.

Et Logan lança sa bombe.
« - Je ne sais pas vraiment… un ou deux ? Mon rêve serait d’avoir des jumeaux… On a encore le temps… surtout qu’avant, il faudrait déjà qu’on se marie… »

La respiration de James s’arrêta, comme si par ce geste il pouvait arrêter le temps. Devait-il le faire, là maintenant ? Devait-il attendre une autre occasion qui ne se représenterait peut-être pas ce soir ? Le rythme soutenu de son cœur le ramena rapidement à la réalité et il reprit son souffle. Il fallait qu’il prenne sa décision maintenant. Comme ça, là, sur le vif. Presque un peu au dépourvu. Il lui fallait gagner du temps !

« Et bien… » Commença-t-il d’un air grave… « Avant toute chose j’aimerais te faire découvrir l’Angleterre parce-que… on ne peut pas penser à l’avenir sans que tu aies vu d’où je viens, mes racines… C’est un pays qui compte beaucoup pour moi, tu as du t’en apercevoir… » Evidemment que James faisait allusion à son accrochement au thé ! Ainsi qu’à ses manières, son accent, sa façon de se comporter, ses vêtements, ses expressions… Un « pur » sujet de Sa Majesté ! God Save the Queen. « Je sais que tu as sûrement déjà vu Londres grâce à tes tournées, mais l’as-tu réellement visitée ? As-tu pris le temps de t’installer une après-midi à l’ombre des arbres du Regent’s Park ? T’es-tu déjà assis sur la fontaine face à Buckingahm Palace en attendant la relève de la garde pour observer tous ces beaux militaires ? Que dirais-tu de passer un petit moment là-bas ? Fouiner dans les boutiques de Covent Garden, vivre au rythme de Big Ben… avec moi ? »

Il éludait le sujet ! Et oui, James donnait l’impression de ne pas vouloir parler mariage mais plutôt voyage ! L’un rimait avec l’autre, vous me direz… Mais avant d’avoir fini sa phrase il se leva et contourna la table tout en continuant de parler…

« Et puis , en Angleterre… »

Il fouilla dans sa poche, baissant la tête parce que malgré son flegme britannique, il ne pouvait s’empêcher de sourire tellement son bonheur en suspend et son stress étaient intenses «… le mariage homosexuel est légal. ».

Il se mit alors à genoux face à Logan, le regardant droit dans les yeux. Sa main sortit de sa poche pour présenter l’écrin ouvert contenant la bague de fiançailles que James avait choisie. Disons plutôt une chevalière.

« Logan Quincy, rock star mais surtout homme de ma vie, voulez-vous venir en Angleterre pour nous unir, voulez-vous m’épouser ? »

Le regard clair de James était plongé dans les yeux du brun ténébreux face à lui. Il n'avait pas pensé à un mariage aux Etats-Unis, ayant renoncé à toute cérémonie dès qu'il avait su qu'en Ohio, c'était interdit. Mais il restait l'espoir de l'Angleterre. D’un mot, d’un seul, sa vie pouvait basculer dans l’euphorie ou la mélancolie. La question qu’il venait de poser était à double tranchant. Mais il fallait se jeter à l’eau un jour ou l’autre. Et ce jour était arrivé.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    Mer 8 Juin - 0:04


Le mariage était une chose que Logan connaissait, c'est vrai. Il n'était pas à son premier, mais surement son dernier. D'ailleurs, en y penssant, comment Logan faisait il pour vouloir se marier de nouveau. Bon, certes, la première fois il était jeune, et sa femme était aussi jeune que lui, et ils n'avaient pas encore la maturiré qu'il fallait pour se marier. De plus, on ne peux pas vraiment dire qu'il en avait envie. Il se rappelle juste qu'elle attendait un geste de sa part, et qu'il avait besoin de son père pour se lancer dans la musique, et avoir de quoi sortir son premier album. Oui, c'est mal... Se marier par interet... Qui aurait pensé que Logan Quincy aurait fait une chose aussi affreuse.

Bon, ça va hein ! comme si c'était le seul... En tout cas, ne pensez pas que son mariage n'avait été que de la souffrance, et qu'il avait été horrible... Il avait réelement aimé sa femme pendant le temps ou était avec, à savoir sa jeunesse, et avait même fondé une famille avec elle. Il aimait son fils, Gus, alors jamais il ne pourrait dire qu'il regrettait cette période. Il avait meme une fille, mais ça, il ne le savait pas encore. Et oui, c'est ce qui arrive quand on est une rock star et qu'on couche de tout les cotés. D'ailleurs, Logan se demande souvent comment, avec du recul, pour ne pas avoir attrapé le sida, ou une autre maladie grave avec tout ce qu'il a pu faire...

Mais maintenant, il s'agissait d'un vrai mariage, une vraie union entre deux etres qui s'aimeient, et qui veulent se le prouver. Bien sur Logan ne soit pas un grand romantique, il était toujours excité par les mariages, que ce soit le sien, ou n'importe lequel... Peut être à cause de tout l'amour qui regnait dans ce genre de cérémonies ? Peut être... En tout cas, il esperait de tout coeur pouvoir renouveler l'experience avec celui qu'il aimait, James Sheffield. Et oui, il allait demander à un anglais de l'épouser ! Je sais je sais... C'était étrange... Mais croyez moi, on s'y fait rapidement.

Ayant commencé leur diner, Logan et James avaient commencé à parler de leur vie future, une manière pour Logan de tater le terrain avant de faire sa demande. Combien d'enfant il voulait... Hum... Il avait toujours rever d'avoir des jumeaux, alors pourquoi pas ? Il regarda alors son -peut etre- futur mari avant de lui faire part de son envie. Par contre, il ne vit pas exactement ce qu'il voulait... C'était lui ou James avait une sorte de bug ? Il ne bougeait pas, et avait l'air de chercher quoi faire. Mais il fut bien vite rassuré quand ce dernier se mit à lui proposer de venir avec lui en Angleterre. Il avait raison, Logan était souvent venu en Angleterre, mais juste pour chanter, jamais pour visiter. Alors... Pourquoi pas ? Surtout que comme James venait de le préciser, c'était un pays qui comptait beaucoup pour lui, surement autant que Logan envers l'Amérique.

" - Je t'avouerais que... Non... Je n'y allais que pour chanter, et encore. j'arrivais la bas, j'allais dans la chambre d'hotel, puis la salle de concert, et pour finir... Je me retrouvait dans ma chambre d'hotel sans me rappeler ma soirée ! Alors... Pourquoi pas ! "

Alors que Logan lui répondait, James avait eu le temps de se lever, de s'approcher de lui, et mit une main dans sa poche en lui anoncant que la bas, le mariage homosexuel était légal. Euh... PAUSE ! Il se passait quoi la ? Qu'allait il sortir de sa poche ? Pourquoi était il en train de mettre un genoux à terre ? Pourquoi était il en train de le demander en mariage ! Le coeur de Logan loupa un battement, et tenta de rester calme. Ils avaient eu la même idée ? Et oui... Quelques secondes plus tard, il lui demanda de l'épouser, de la façon la plus conventionnelle qu'il soit. Si Logan n'avait pas été un coeur de pierre, il aurait surement versé une larme. Non pas qu'il ne ressentait rien, il n'arrivait juste pas à exterioriser...

" - James c'est... innatendu... "

La rock star prit alors une grande bouffée d'air, et afficha un sourire comme seul lui pouvait les faire, et qui fallait bien tout les oui du monde.

" - Oui, bien sur que oui... Mais à une condition... "

Pour cela, il devrait renoncer au thé. Bon d'accord, ça c'était dans les rêves de Logan, et il aimait trop James pour lui demander une chose pareille. Surtout que ce dernier devait ressentir la même chose pour la merveilleuse boisson qu'est le coca cola. Trève de plaisanterie. Logan finit par lui aussi prendre l'écrin qui comportait la bague de fiancaille qu'il avait prévue pour James, et finit par rejoindre James au sol.

" - J'aimerais qu'ensemble, nous allions non seulement en angleterre, mais aussi à New York. Car certes nous sommes aux Etats Unis, mais Lima est vraiment un coin paumé... Alors je t'emmenerais dans la ville que je préfère, te faire visiter les plus grands monuments, ainsi que pleins d'autres choses qui me tiennent à coeur. "

Il ouvrit alors la petite boite devant James, et la sortie pour la prendre entre son pouce et son index.

" - Et même si le mariage homosexuel n'est pas autorisé partout dans les Etats unis, je m'en fiche. J'aimerais quand même que nos amis puisse partager ça avec nous. Alors tant pis pour les dirigeants du pays, nous nous marierons... Meme si ça ne sera pas officiel, ça le sera pour nous. Alors James, veux tu m'épouser aussi dans ce pays aussi ? "

Ils finirent bien sur par l'échange des bagues, se passant la bague au doigt l'un après l'autre, et finirent par un baiser. Ah bah oui, vous vous attendiez à quoi ? Logan finit par serrer James dans ses bras, plaçant ses mains dans les cheveux de son -on peux le dire- futur mari.

" - Je t'aime tant "

Après quelques secondes, ils purent entendre les quelques félicitations du peu de tables qui avaient eu le privilège d'assister à la scène, ce qui fit sourire Logan.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 05. Hey baby, I think I wanna marry you    

Revenir en haut Aller en bas
 

05. Hey baby, I think I wanna marry you

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-