Choriste du mois


Partagez | 
 

 05. We understand each other better than anyone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: 05. We understand each other better than anyone   Mer 23 Mar - 16:13


Noah P. & Brittany P.
Icons (c) Lilday
We understand each other better than anyone else, don't we ?

La fin des cours avait sonné depuis longtemps et la cour du lycée était relativement déserte. Le temps froid et l'humidité ambiante n'encourageaient pas grand monde à s'attarder sans bonne raison au dehors. Pourtant, Brittany avait élu domicile sur l'une des tables de pique-nique du lycée depuis une dizaine de minutes, sans faire mine d'en bouger. Assise sur la surface de pierre qu'elle avait dégagé des dernières gouttelettes de pluie, les pieds posés sur le banc, les chaussettes remontées jusqu'aux genoux, les mains enfouies bien au fond des poches de sa veste de cheerios, elle n'avait pourtant pas une mine radieuse. Il faut avouer que l'uniforme des cheerleaders n'était pas vraiment le plus adapté par ce temps hivernal. Même le nez enfoui dans l'écharpe tricoté par sa grand-mère et le bonnet enfoncé jusqu'aux oreilles, elle souffrait du froid. Elle essayait de se distraire en observant les volutes de vapeur sortant de sa bouche à chaque expiration, sans réel succès.

Elle tira finalement une main de sa poche, dépliant ses doigts gelés pour attraper son sac de sport, posé à ses côtés. Elle le tira sur ses genoux et ouvrit la fermeture éclair pour fouiller à l'intérieur. Elle en tira finalement un pantalon de jogging utilisé pendant leurs échauffements. Sans se préoccuper des rares passants qui la regardaient avec perplexité, elle enfila le pantalon par dessus ses baskets, ses chaussettes, ses collants transparents, et en dessous de sa jupette. En équilibre, debout sur la table, elle offrait un spectacle particulier sans vraiment s'en rendre compte. Ceux qui auraient pu douter de sa souplesse et de son équilibre malgré ses prouesses en danse en auraient été pour leurs frais en la voyant s'agiter sur un pied, dans des positions plus ou moins saugrenues.

Mais lorsqu'elle eut enfin enfilé son pantalon, beaucoup plus réchauffée, elle frappa dans ses mains avec un enthousiasme retrouvé. Parfait, elle allait pouvoir tenir encore et attendre encore un bon quart d'heure avec ça ! Elle se rassit et referma son sac de sport, avant d'enfouir de nouveau ses mains dans ses poches et son nez dans son écharpe. Pourtant, rapidement, le froid l'a repris et elle dût se redresser de crainte de finir gelée à la pierre. Elle s'agita d'abord légèrement, juste pour réchauffer pieds et chevilles. Et puis, une mélodie se rappela à elle. Depuis le matin qu'elle l'avait entendu dans sa voiture en arrivant, celle-ci ne voulait plus la lâcher. Alors, elle huma doucement les notes de Soulcake, chanté par Sting, et tira ses mains de ses poches. Et elle se mit à danser sur la table, distraitement, à petits pas.

Des bruits de pas la sortirent rapidement de ses pensées et elle se retourna avec impatience.
    « Santana ! Je t'ai atten... » Mais elle s'interrompit d'elle même en réalisant que ce n'était pas sa meilleure amie qu'elle attendait depuis plus d'une demi-heure qui venait d'apparaitre. « Oh... Hey, Puck. » dit-elle en apercevant le garçon à la crête.

Elle ne mit pas longtemps à se remettre de sa déception. Oh moins, elle n'avait plus à attendre toute seule, elle pourrait embêter Puck le temps que Santana arrive ! Contente de son plan, elle sauta de la table sur le banc, puis du banc sur le sol, avant de sautiller autour du nouveau venu.
    « Je pensais que tu étais parti depuis le temps ! Tu faisais quoi ? » demanda-t-elle curieuse. « Oh ! Je sais ! Tu répétais un nouveau morceau ?! » essaya-t-elle de deviner avec entrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   Jeu 14 Avr - 15:45

Il faisait un froid de canard ce jour-là, et Puck n'avait pas emmené de veste. Il s'en était mordu les doigts toute la journée et était donc de mauvaise humeur depuis le matin. Il avait, par dessus le marché, passé une très mauvaise nuit peuplée de rêves étranges où Quinn se remettait avec Finn puis finissait par épouser Sam.
Non que Puck soit du genre à avoir une multitude de doutes sur tout habituellement, mais quand il s'agissait de Quinn, il n'était plus vraiment lui-même. Cela faisait plusieurs mois à présent qu'ils avaient décidé de se mettre officiellement ensemble, et jusque là, ça avait plutôt bien fonctionné. Depuis la naissance de leur fille et surtout depuis que Puck avait avoué être amoureux de Quinn, cette dernière avait décidé d'accepter de lui faire confiance. Ou plutôt d'essayer. Car il le savait, elle ne lui faisait pas encore confiance à 100%. Elle craignait qu'il la trahisse avec une autre fille et, finalement, elle avait ses raisons car il n'avait jamais été un modèle de fidélité jusque là. Jusqu'à elle. La jeune femme émettait donc pas mal de doutes à son égard, même si dernièrement, elle avait semblé un peu plus confiante que d'habitude. Ils s'étaient pas mal rapprochés, étaient devenus intimes à nouveau et Puck se sentait bien avec elle. A quelques détails près. Car Quinn n'était pas la seule à avoir des doutes. Puck aussi en avait, même s'ils étaient bien différents de ceux de Quinn. Si elle craignait qu'il la trompe, Noah, lui, craignait de ne pas être à la hauteur, et de finir par la voir partir vers un autre, plus intelligent, plus sensible, plus attentionné. Bien sûr, il avait foi en sa capacité à la combler, là n'était pas la question. Mais il se savait plein de défauts et il n'était pas certain que Quinn les accepterait indéfiniment.

C'était la première fois que Puck était réellement amoureux et c'est pour cela qu'il était totalement différent. Le Puck d'avant aimait martyriser les nouveaux, enfoncer les plus faibles, montrer sa supériorité. Mais depuis qu'il était avec elle, ses activités avaient quelque peu changé. Il n'était plus le bourreau des têtes bouclées à lunettes. Il était simplement Noah Puckerman, petit ami de Quinn Fabray, footballeur et membre du Glee Club. C'était un comble et cela en avait étonné plus d'un. Lui le premier, à vrai dire. Il ne ressentait plus le besoin de martyriser les autres. Et puis il savait que Quinn n'appréciait pas spécialement ce comportement. Elle-même n'avait pas toujours été des plus tendres avec les autres et c'est sans doute ce qui les avait rapprochés, mais aujourd'hui pour sa part tout du moins, il avait grandement diminué ses activités de malmenage. Bref, « There's a new man in town », comme disait la chanson, pour le plus grand étonnement de tous. Et Noah avait perdu une bonne partie de sa confiance dans le processus.

Cela étant dit, pour l'instant, le plus gros problème que le couple rencontrait, c'était leur mésentente concernant Santana. Lorsque Quinn avait avoué que Puck était le père de Beth et non Finn, cela avait fortement déplu à la brune qui avait toujours considéré Puckerman comme son objet privé. Depuis lors, Santana Lopez et Quinn Fabray, jadis meilleures amies du monde et le pire cauchemar des autres filles, étaient les meilleures ennemies. Elles se détestaient cordialement. Ou pas. La guerre était déclarée et tous les coups bas étaient permis. Et au milieu de cela ? Puck. Car le jeune homme était officiellement avec Quinn, mais s'entendait toujours bien avec Santana. Le problème, c'est qu'aucune des deux ne le supportait, et elles lui demandaient constamment de choisir, indirectement. Par exemple, si Puck devait faire un duo avec Santana, Quinn lui faisait la tête à chaque fois qu'il devait répéter. Et s'il avait le malheur d'annuler, c'était la brune qui s'appliquait à faire de sa vie un enfer et l'accusait de simplement vouloir aller dans les bras de Quinn. Cette situation était passablement insupportable, car les deux jeunes femmes le mettaient sans cesse dans des situations inconfortables. Elles en oubliaient totalement que le jeune homme éprouvait lui aussi des sentiments et qu'il souffrait de la situation.

Il devait également avouer que l'absence de sa fille le marquait beaucoup, même s'il tentait toujours de le cacher. Il n'en parlait jamais à personne, mais il souffrait énormément. Il avait respecté la décision de Quinn lorsqu'elle avait voulu faire adopter Beth et il la respectait toujours. Mais sa fille lui manquait et il regrettait de ne pouvoir être un père pour elle. Il s'était toujours juré de ne pas être comme son propre père et il ne tenait pas sa promesse... Il était finalement lui aussi un loser.
Tout cela s'était dernièrement beaucoup accumulé dans sa tête et il devait reconnaître au fond de lui qu'il était passablement déprimé. Bien sûr, rien ne transparaissait de l'extérieur. Puck n'étalait pas ses sentiments.

Quoi qu'il en soit, ce jour-là, la journée avait été mauvaise. En plus, que Quinn fasse partie de cette nouvelle chorale le mettait en colère. Il prenait ça comme une trahison. Autant de choses qui l'avaient mené à se bagarrer. A la clé : deux heures de colle. Il en sortait à peine, s'apprêtant à rentrer chez lui lorsqu'il vit Brittany dans la cour, suffisamment étrange pour attirer son attention.
Il aimait bien la jeune femme qui était simple et sans jugement. Aussi décida-t-il d'aller lui faire la conversation avant de rentrer chez lui. Lorsqu'il approcha, Brittany crut manifestement qu'il s'agissait de l'une de ses meilleures amies, Santana. Comme Puck, la jeune blonde était entre deux chaises, tiraillée entre Santana et Quinn, qu'elle appréciait l'une comme l'autre.
Elle s'interrompit en voyant que c'était lui et le salua gaiement, sautant de la table pour retrouver le sol ferme et lui sautiller autour telle une petite fille. Elle lui fit part de ses pensées, disant qu'elle avait imaginé qu'il était parti depuis longtemps, et lui demandant ce qu'il faisait. Avant qu'il n'ait pu répondre, elle tenta de deviner, disant qu'il avait dû répéter un morceau, probablement.

Noah lui sourit et alla s'asseoir sur le banc sur lequel elle avait sauté quelques instants plus tôt.


« Non, j'étais en colle... une bagarre. »

Il leva les yeux au ciel, regarda les nuages se succéder sans jamais laisser la place au soleil et n'amenant qu'humidité et froideur. Se passant la main dans les cheveux, ou du moins ce qu'il en restait, puisqu'il s'était rasé la tête depuis un moment sans jamais laisser repousser sa crête, il regarda ensuite Brittany.

« Et toi ? Tu avais rendez-vous avec Santana ? Vous deviez répéter ? » demanda-t-il gentiment.

Il observa la jeune fille un moment en silence, imaginant que pour elle, la situation entre Santana et Quinn ne devait pas être plus vivable que pour lui. Jusque là, il n'y avait jamais prêté attention plus que cela, mais en réalité, il partageait beaucoup avec Brittany, et elle était sans doute la meilleure personne qui pouvait le comprendre en cet instant. Une soudaine envie de parler le prit, mais il aborda le sujet délicatement, ne souhaitant pas déballer ses sentiments comme ça.


« Dis, Brittany... comment ça se passe pour toi, entre Santana et Quinn ? » demanda-t-il innocemment.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   Jeu 21 Avr - 17:10

Puck s'asseyant sur le banc qu'elle venait de libérer, Brittany dut se contenter de sautiller devant lui plutôt qu'autour de lui. Les mains croisées dans le dos, on aurait pu dire qu'elle répétait l'une de ces vieilles danses slaves où seuls les pieds se mouvaient de manière hypnotique. On se réchauffe comme on peut après tout ! Ce temps hivernal ne faisait rien pour arranger le moral de notre blondinette, bien qu'elle essayât de rester positive (tant qu'on ne lui parlait pas de Bryan Ryan et des Sectionals, évidemment...). Ses relations avec ses deux meilleures amies notamment se voulaient ambitieusement rayonnantes, quand, à vrai dire, elles étaient aussi sombres que le ciel du jour.

Au moins, avec Puck, les choses restaient claires et simples, comme elle les appréciait. Et ce n'est pas le bad boy qui allait lui prendre la tête sur ses fréquentations ou son emploi du temps. Brittany l'avait toujours apprécié pour ça : un homme simple à comprendre, assez proche d'elle pour qu'elle se sente à l'aise, assez éloigné pour qu'ils évitent les mélodrames, et en plus il disait les choses clairement ! Bref, la compagnie de Puck lui plaisait, d'autant plus que depuis qu'il était en couple avec Quinn, elle avait peu eu l'occasion de lui parler puisque lorsqu'ils étaient ensemble, Brit' était avec Santana.

« Uhoh. » fit la cheerio en apprenant que le garçon avait passé quelques heures en colle, et non à répéter. « Pas cool. » compatit-elle simplement. Il n'y avait rien à dire de plus : c'était Puck. Une bagarre c'était normal quand on s'appelait Noah Puckerman. Elle fit un tour sur elle-même et fit face à son interlocuteur lorsqu'il lui renvoya sa question. « Ouip ! J'attend Santana, elle a une répét' avec Alejandro ! Et après on a prévu d'aller faire du shopping et puis de se faire une soirée pizzas et DVD ! Parce que c'est vendredi soir ! » répondit-elle avec enthousiasme en dansant sur place. « Mais elle est en retard, pas sûr qu'on ait le temps pour le shopping... » murmura-t-elle en se tapotant les lèvres du doigt.

Et inutile de lui suggérer d'aller chercher Santana à l'intérieur : c'est d'elle et d'Alejandro qu'on parlait après tout... Ils commençaient à avoir leur réputation... comme Santana et Puck en leur temps quoi. Brittany se contentait donc de prendre son mal en patience. Et de la patience, elle en avait à revendre. Il faut quand vos deux meilleurs amies sont des fortes têtes qui se haïssent. Bientôt cinq mois que cela durait et Brittany avait toujours cette impression permanente d'avancer en terrain miné dès qu'elle approchait l'une d'elles. D'un certain côté, les Sectionals avaient du bon : cela l'occupait assez pour que cela ne soit plus sa préoccupation première. De l'autre, Quinn faisant partie des Awesome Directions, tout comme elle, contrairement à Santana... eh bien je vous laisse imaginer l'opinion de cette dernière sur la place de Brittany dans la chorale fusionnée.

L'appel de Puck fit revenir la jeune femme sur terre, et elle hocha la tête en se penchant en avant, toute ouïe. A sa question, elle se redressa en faisant la moue. Erf, comment répondre ? Ayant dû mal à réfléchir tout en dansant, elle vint s'assoir non loin de Puck. Et comme ne pas voir son visage sans avoir à se tourner la perturbait, elle s'assit en biais et allongea ses jambes sur le banc, les déposant sur les cuisses de son ami sans se soucier de son avis. De toute façon, ils avaient déjà couché ensemble et ce n'est pas eux qui feraient les prudes. Finalement assez bien installée pour donner à la question toute l'attention qu'elle méritait, Brittany déposa son menton sur sa main appuyée au dossier du banc.

« Eh bien... Il n'y a plus de Quinn, Brittany et Santana. C'est Quinn et Brittany ou Brittany et Santana. Quand il y a Quinn et Santana, je fuis de peur de me retrouver au milieu... Dès qu'on mentionne l'autre, l'atmosphère s'assombrit et je peux entendre les éclairs dans l'air. Bref, c'est l'enfeeeer ! » répondit-elle en faisant une mimique qu'elle voulait effrayée mais qui était surtout amusante plus qu'autre chose. « J'ai même dû mettre une technique au point pour dévier la conversation lorsque Santana parle ou pense de toi, de peur de me transformer en télétonnerre ! » avoua-t-elle, ne réalisant nullement qu'elle venait d'inventer un nouveau mot en le confondant avec "paratonnerre". « C'est pas contre toi, hein. » assura-t-elle de peur qu'il le prenne mal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   Ven 29 Avr - 16:31

La jeune femme sautillait à présent devant lui. Brittany était quelqu'un de simple, et c'est cette simplicité qui était le plus apprécié chez elle. C'est vrai qu'elle n'était pas toujours la plus intelligente – en vérité, Puck pensait surtout qu'elle ne voulait pas se montrer intelligente ou simplement, parfois, ne réfléchissait pas – mais elle avait un cœur énorme, et pensait toujours aux autres. Malgré quelques réflexions qui en avaient fait rire plus d'un, la jeune femme comptait plein d'amis, de vrais amis. Notamment les membres du Glee Club, qui l'appréciaient énormément. Puck faisait partie de la bande. Il avait toujours apprécié que la jeune femme ne le juge pas. Il avait fait des erreurs, d'énormes erreurs, et il parvenait toujours lui aussi à se montrer plus bête qu'il ne l'était réellement, et pourtant jamais une fois Brittany n'avait eu une remarque désobligeante à son égard, ou un jugement de valeur. Elle avait toujours accepté Noah tel qu'il était, et il en faisait de même envers elle.
Aujourd'hui, il se rendait compte à quel point ils avaient en commun, tous les deux.

Lorsqu'il lui avoua avoir été en heures de colle, elle fit remarquer que ce n'était pas cool d'une manière qui lui était totalement propre. Puck haussa les épaules. Ce n'est pas ce qui pouvait gâcher une journée, il en avait l'habitude après tout.
Tout en dansant, elle lui répondit qu'elle attendait effectivement Santana, et qu'elles avaient l'habitude, le vendredi soir, d'aller faire du shopping toutes les deux puis de manger une pizza devant un DVD. Un programme assez alléchant quand on le fait avec une personne qu'on apprécie vraiment, et Puck savait que les liens entre Santana et Brittany étaient forts. Elle ajouta, l'air de réfléchir, que le shopping serait probablement annulé, vu qu'il était déjà tard et que la brune n'était pas en avance.
Tandis qu'elle se plongeait manifestement dans ses pensées, il en fit de même. Il s'était pas mal éloigné de Santana depuis qu'il sortait avec Quinn, et quelque part il le regrettait. La jeune femme avait beau être une « bitch » dans toute sa splendeur, elle n'en restait pas moins une personne profonde, quand elle le voulait. Et elle manquait à Noah, quand il y songeait. Quinn l'avait rendu tellement sage... sa véritable personnalité avait été enfouie ces derniers temps, et nostalgique, il repensa comme il pouvait être lui-même en présence de Santana. Elle faisait de ses grands airs, mais elle l'avait toujours laissé libre de faire ce qu'il voulait, au fond.
Cela dit, Puck ne reprochait rien à Quinn. S'il était calme aujourd'hui, c'était parce qu'il l'aimait, et qu'elle méritait quelqu'un qui la respecte... Il fallait juste voir combien de temps cela pourrait durer pour Noah, qui luttait de manière impressionnante contre son for intérieur. Il n'était pas sûr d'être l'homme qu'il fallait pour la blonde, étant donné qu'il n'était pas naturel depuis qu'il était avec elle. Il le souhaitait autant qu'elle, il voulait être à la hauteur, mais il s'en sentait tout simplement incapable. Comme s'il avait été forgé pour être infidèle et salopard de nature.

Ils sortirent tous deux de leurs pensées lorsque Noah osa aborder le sujet Quinn – Santana qui les concernait tous les deux. Elle se pencha pour l'écouter, mais fit la moue quand elle entendit sa question. Apparemment, la réponse n'était pas tout à fait évidente pour Brittany, ce qui amena Puck à penser que la situation était toute aussi compliquée et désagréable pour elle que pour lui.
La jeune femme finit par s'installer à ses côtés, étendit ses jambes sur lui et le regarda, appuyée sur le dossier du banc.
Elle lui expliqua qu'il n'y avait plus le fameux trio d'antan qui faisait la loi dans McKinley. Désormais, elle devait chaque fois choisir entre l'une de ses amies, et l'ambiance était toujours tendue dès qu'on voyait – mentionnait – entendait l'autre. Pour Brittany, c'était l'enfer, comme elle le disait. Elle avoua même avoir dû mettre au point une stratégie pour éviter toute conversation tournant autour de la personne de Puck. Elle confondit un mot pour un autre dans la foulée et Noah la regarda bizarrement. Finalement, elle précisa que ce n'était pas contre lui, et le regarda vaguement. Noah passa sa main sur son crane rasé, réfléchissant.


« Je vois... rien de très amusant. Je suis désolé, c'est en partie ma faute. »

Cela dit, pour une fois dans l'histoire, il n'avait rien fait de mal. Il n'était plus avec Santana quand il s'était mis en couple avec Quinn, et vu la façon dont la brune l'avait jeté, on ne pouvait pas dire qu'elle tenait vraiment à lui, quand il avait couché avec la blonde. Elle avait cette manie de penser qu'il lui appartenait toujours alors qu'elle s'en était débarrassée comme d'un vulgaire jouet dont on n'a plus envie. Cela avait parfois le don de l'agacer, et que Quinn et Brittany en pâtissent ne l'enchantait pas.

« J'ai un peu de mal aussi avec cette situation... Je ne peux plus rien faire avec l'une ou l'autre sans que celle qui n'est pas là fasse la tête. C'est vraiment pas pratique pour les répétitions et pour voir Quinn... Santana ferait bien de ravaler un peu sa fierté, après tout c'est elle qui m'a laissé tomber ! Alors, cette quoi cette technique pour éviter d'aborder le sujet « Puck » avec Santana ? » demanda-t-il, le sourire aux lèvres.

Tant bien que mal, il essayait de cacher le mal que cette situation pouvait lui faire, à lui aussi. Surtout lorsque l'on ajoutait à cela qu'il essayait d'être un mec bien et que sa fille lui manquait terriblement...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   Lun 2 Mai - 14:03

Confortablement installée sur le banc et les genoux de Puck, Brittany en aurait presque oublié le temps pourri qui l'avait frigorifié quelques instants plus tôt. Ceci dit, c'était toujours ainsi pour elle : il lui en fallait peu pour la distraire et lui faire oublier ce à quoi elle pensait deux secondes plus tôt. Une vraie girouette à la mémoire d'une passoire. C'était d'autant plus véridique lorsqu'elle était en bonne compagnie, un ami méritant toujours plus d'attention que tout le reste. Et si, en plus, c'était un ami à qui elle n'avait pas eu l'occasion de parler librement depuis des lustres, alors il pourrait neiger des cordes que cela ne la perturberait pas. Et il était hors de question que quoi que ce soit vienne perturber cet instant, même s’il s’agissait de discuter de ses meilleures amies. Elles avaient un tel don pour lui donner du souci ces derniers mois, celles-là alors !

Puck s’excusa d’être à l’origine de ces conflits, mais Brittany haussa les épaules, balayant l’idée d’un mouvement du menton. Elle tendit la main pour lui tapoter l’épaule et répondit avec un sourire malicieux :
« Bah, si tu devais t’excuser de tout ce qui se passe par la tête de toutes tes conquêtes, t’aurais pas fini. » Cela lui rappela d’ailleurs un – très vieux – souvenir qu’elle décida de partager pour détendre l’atmosphère. « Tu te souviens de la fois où tu es venu dormir à la maison ? J’avais oublié de fermer les volets alors je t’ai embêté pour que tu y ailles, et quand tu t’es levé… paf ! Pauvre Toupie… » rappela-t-elle, les yeux dans le vague. Cette nuit-là, Noah avait marché sur la queue du chat de Brittany (celui-ci avait dû se faufiler dans la chambre sans qu’ils le voient), ce que Toupie n’avait bien entendu pas du tout apprécié. Mais ce qu’oubliait Brittany, c’est que celui qui avait le plus souffert c’était probablement Puck, qui avait écopé de belles griffures à la cheville… Ahlala.
Tout ça pour souligner à Puck qu’il ne pouvait être véritablement tenu responsable, surtout quand il était lui-même victime. Tremblez devant les exemples Pierciens !

Ceci dit, Brittany n’était de toute manière pas du genre à lancer la pierre à qui que ce soit, elle ne se considérait pas apte à juger les autres et ne voyait pas pourquoi elle en aurait le droit. C’était l’une des – nombreuses – raisons pour laquelle, entre Quinn et Santana, elle n’avait jamais pris parti. Et elle comptait bien persévérer dans cette voie. Ainsi, lorsque Puck blâma Santana et souligna les torts de la demoiselle, sa meilleure amie se contenta d’hausser les épaules. Il n’avait certes pas tort, mais ce n’est pas qui le lui dirait, et ce n’est pas elle qui s’en mêlerait. Elle devait déjà supporter plus sur ce sujet qu’elle ne l’aurait aimé, pas besoin d’en rajouter.

Elle fut cependant tout à fait partante pour révéler sa « technique anti-sujet-Puck », bien que, comme vous pourrez le constater, celle-ci n’avait rien de franchement originale.
« Eh bien tu vois, à chaque fois que je sens qu’elle pense à toi ou qu’elle va mentionner ton nom sans même le faire exprès, tout de suite, je la coupe, et je parle d’autre chose ! N’importe quoi ! Alejandro – en général, ça marche bien, ça ! –, les répétitions des Cheerios, la dernière rumeur… La dernière fois, j’ai même fait semblant de glisser et d’envoyer un slushie dans la figure de l’un des Awful Voices ! » confia-t-elle avec un air fier. Elle se considérait très maligne quand elle faisait cela, même si, en toute franchise, Santana devait probablement s’en douter.

Son sourire disparut rapidement pourtant, et son regard se perdit dans la direction de la porte d’entrée du lycée. Deux personnes semblaient discuter sous le porche, mais pas de trace de Santana. Lorsque Brittany retourna son attention vers Puck, elle avait une expression un peu plus triste et pensive qui ne lui ressemblait pas. « Mais ce n’est pas vraiment drôle tous les jours, hein… c’est même plutôt fatiguant… » remarqua-t-elle. « Ҫa et le reste… » Elle se passa une main dans les cheveux, machinalement. « L’autre jour, pour l’entrainement aux Sectionals, Monsieur Schue m’a demandé de choisir une chanson dans laquelle je pourrais dire ce que je ressens, tu vois ? Ça m’a fait du bien… de chanter ça. J'aimerais tellement qu'elles redeviennent amies – Quinn et Santana je veux dire – mais après tout ce qui s'est passé, je ne sais pas si ce sera possible... probablement pas tant que Quinn et toi sortirez ensemble en tout cas... » dit-elle distraitement, sans même se rendre compte que ces derniers mots pourraient être difficiles pour son interlocuteur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   Ven 27 Mai - 12:44

La jeune femme ne semblait perturbée par rien. Pour autant que Puck la connaissait, il savait qu'elle prenait, la plupart du temps, la vie comme elle venait. C'était un de points forts de Brittany, et un aspect de sa personnalité que Puck appréciait beaucoup. Il n'était pas du genre à avoir des regrets ou à vouloir sans cesse ce qu'il n'avait pas. S'il voulait quelque chose, il allait le chercher et s'il n'y parvenait pas, alors il acceptait la situation telle qu'elle était. Brittany était un peu comme ça, elle aussi, se contentant de ce qu'elle avait ou obtenait sans jamais vouloir tout le reste constamment.

Lorsque Puck s'excusa que Brit soit dans une position délicate « par sa faute », la jeune fille haussa les épaules, et fit un geste de la main désinvolte, comme pour lui enlever tout responsabilité. Geste que Noah apprécia. Elle lui tapota l'épaule gentiment, ajoutant que Puck ne pourrait pas s'excuser de tout ce qui se passait dans la tête de ses conquêtes. Il rit en l'écoutant. Elle n'avait pas tort, Noah avait beaucoup trop de filles à son palmarès pour commencer à porter une quelconque responsabilité.
Elle changea tout à coup de sujet et lui rappela un épisode qu'il n'avait pas oublié de sitôt, sa jambe s'en rappelant encore très bien. Après une fête, il était allé dormir chez Brittany et elle lui avait demandé de fermer les volets, ayant oublié. Le chat de la jolie blonde s'était trouvé dans le chemin et c'est les chevilles de Puck qui en avaient fait les frais. A l'évocation de ce souvenir douloureux, Noah sourit malgré lui. Brittany et lui étaient amis depuis un moment et ils avaient quelques souvenirs en commun. Il la regarda avec un air presque attendrissant, aimant la sympathie de son amie qui ne demandait jamais rien en retour.

Toutefois Puck souligna que lorsqu'il était sorti avec Quinn, Santana l'avait déjà laissé tomber, abandonnant ainsi tous ses « droits » sur lui. Brittany qui, Puck s'en doutait, ne voulait pas prendre parti, ne releva pas et se contenta d'hausser les épaules. Il préféra alors lui demander comment elle déviait le sujet de sa personne quand elle sentait que Santana allait vers des eaux dangereuses. Elle lui expliqua donc qu'elle sentait tout de suite quand ça allait dévier, et la façon dont elle avait ses sujets de prédilection pour attirer suffisamment Santana vers d'autres chemins. Alejandro, ce « nouveau » qui avait les faveurs de la brune, les cheerios et même les Awesome Voices, « affectueusement » appelés les « Awful Voices » par les New Directions.

Pourtant, malgré le côté marrant de la chose, le sourire de Brittany disparut. Elle avait un air triste quand elle reprit la parole. Cette fois, elle entra directement dans le vif du sujet, magnétisant l'attention de Puck. Pour elle non plus, cette situation n'était pas marrante tous les jours, elle se disait fatiguée par ça et le reste. Le reste ?
Noah n'eut pas l'occasion d'en demander plus, la blonde poursuivait, évoquant une chanson dans laquelle elle devait exprimer ce qu'elle ressentait. Elle dit que ça lui avait fait du bien, qu'elle aimerait beaucoup que Santana et Quinn redeviennent amies. Mais elle évoqua la relation que Puck avait avec cette dernière comme un obstacle à toute réconciliation.
Devant cette constatation, Puckerman resta un instant silencieux. Il imaginait mal mettre dans la balance son histoire avec Quinn face à l'ancienne amitié de la blonde et la brune. A ses yeux, cela n'avait aucune comparaison et jamais il n'envisagerait de rompre avec Quinn pour permettre à Santana de lui reparler. Il estimait cette solution ridicule et injuste. Si le geste devait venir de quelqu'un, c'était de Santana, à ses yeux.


« Le reste ? Quel reste ? Tu as d'autres soucis ? » demanda-t-il, soucieux.

Pendant un instant, il réfléchit à nouveau, puis reprit la parole.


« Je sais que tout démarre du moment où je suis sorti avec Quinn. Mais je ne mettrai pas fin à ça pour les beaux yeux de Santana qui ne supporte pas de voir celui qu'elle a jeté comme une merde dans les bras de quelqu'un d'autre. D'autant que ce quelqu'un d'autre, elle l'aime, et ce quelqu'un d'autre... je l'aime aussi... » termina-t-il sur un ton beaucoup plus bas, n'ayant encore jamais dit cette phrase à voix haute.

« Je sais bien que Quinn mériterait mieux que moi, mais... je ne peux pas. Je n'ai pas la force de la quitter, même si je sais que ça serait mieux pour elle. Parce qu'un jour ou l'autre, je sais que je lui ferai du mal malgré moi, je sais que je ne serai pas à la hauteur de ce qu'elle attend de moi. Mais en attendant... je ne peux pas m'empêcher de profiter de ce qu'elle veut bien me donner... »

Il se tut, ayant l'impression d'en avoir beaucoup trop dit. Mais il avait confiance en Brittany. Elle ne le jugerait pas. Et ne le répèterait pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   Sam 4 Juin - 18:24

Peu importait sous quelle perspective on observait la situation, celle-ci était vraiment néfaste. Personne n’en tirait aucun bénéfice mais les inconvénients, eux, persistaient et devenaient de plus en plus fatiguant au fil des mois. C’était en tout cas le point de vue de Brittany, mais probablement pas celui de Santana et Quinn puisque celles-ci persistaient inlassablement leur vendetta. Ou bien était-ce la fierté qui les poussait à se détruire mutuellement ? … La fierté et la jalousie, très certainement. Brittany avait beau être naïve, elle connaissait bien ses deux amies. Chacune voyait en l’autre tout ce qu’elles n’avaient pas et jalousait l’autre pour cela sans jamais arriver à se satisfaire de ce qu’elle-même possédait. C’était un cercle vicieux. Un cercle dans lequel Brittany serait bien incapable de tourner. Si elle avait été de nature jalouse, elle en serait probablement devenue folle vu tout ce qu’elle pouvait envier à autrui. Elle était bien trop passive pour cela de toute façon. C’était dépenser bien trop d’énergie pour peu de résultats. Elle en avait le parfait exemple avec ses meilleures amies.

« Mh ? » fit-elle lorsque Puck revint sur quelques mots qu’elle avait prononcés sans y prêter beaucoup d’attention. Mais oui, il y avait ‘le reste’, autre chose que le conflit entre ses amies, qui lui pesait sur les épaules. Elle inclina la tête sur le côté. « Moui. Tu sais, je fais partie des Awesome Voices avec Quinn et… l’autre prof, Bryan Ryan, est vraiment vraiment méchant et il me fait peur et du coup ça me stresse et je veux pas aller aux répétitions et tout… » avoua-t-elle de manière un peu décousue. La tête en arrière, elle fixa le ciel orageux avec une moue défaitiste.

Elle se reprit rapidement et se redressa. Ce n’était pas le moment de se laisser démoralisée par ce sujet, elle avait bien le temps de déprimer par ailleurs, autant profiter de la présence de Puck pour se distraire plutôt ! Profitant du fait qu’il ait continué leur conversation, elle répondit avec un hochement de tête : « Oh mais je ne disais pas le contraire. Surtout que ce serait vraiment bête d’être obligé de choisir entre l’amour et l’amitié… même si c’est pas comme si on te laissait le choix. »

Elle se gratta distraitement la tempe, gênée de réaliser ce détail. Les mots suivants de son ami la firent brusquement réagir. Elle se leva vivement et fit face à Noah. Elle se pencha et posa ses mains sur ses épaules, le forçant à lever les yeux pour lui faire face. Son visage avait un sérieux inhabituel.

« Ne dit pas ça Puck ! » ordonna-t-elle en plissant les yeux. « Tu l’aimes et si elle est avec toi depuis des mois c’est qu’elle a également des sentiments pour toi. Alors peu importe l’avenir, tout ce qui compte c’est que vous appréciez les moments que vous passez ensemble. Et elle est heureuse en ce moment, non ?! Moi je pense en tout cas, elle est radieuse ! Et si on ne profite pas d’être avec quelqu’un parce qu’on redoute d’être blessé un jour, alors autant vivre ermite en Hamilaya ! » déclara-t-elle avec beaucoup de conviction. Elle se redressa et, une main sur la hanche, l’autre pointée vers le ciel, continua : « Il faut profiter, à fond ! C’est pas égoïste, c’est réaliste ! Tu peux me croire, je m’y connais. Et toi aussi tu devrais le savoir ! Ça ne te ressemble pas Puckerman ! Allez, positive ! Allez ! »

Bien déterminée à remonter le moral de son ami, qu’elle sentait en mauvaise forme, elle le tira par la main pour le forcer à se lever et à s’agiter avec elle ! Elle se mit ensuite à esquisser quelques pas de danse et à interpréter une version quelque peu modifiée de Jump :

I get up, and nothing gets me down
You got it tough, I've seen the toughest around
And I know, Pucky just how you feel
You've got to roll with the dou-oubts to get to what's real

Oh can't you see her standing here
You've got your back against the love machine
It’s not the worst that you've seen
Oh can't you see what I mean

Might as well jump, jump
Might as well jump
For her, jump, jump
Go ahead and jump
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 05. We understand each other better than anyone   

Revenir en haut Aller en bas
 

05. We understand each other better than anyone

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 5
-