Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Who said that the meetings were uninteresting?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptySam 21 Aoû - 19:48

Les jours se succédaient les uns aux autres et le temps suivait son cours sans que rien ne puisse l'en empêcher. Cette généralité était claire pour Roxy alors qu'elle quittait son studio pour se rendre au lycée. Le début de sa journée était pareil à tous les autres et elle souffrait de cette routine. Lever aux aurores, préparer le petit déjeuner, donner à manger à ses animaux, puis enfin s'occuper d'elle. Charlie dormait encore, ne commençant que dans une heure. La veille encore, ils s'étaient disputés et comme à chaque fois, Roxy cédait. Cette fois, il s'agissait de trouver un autre travail pour subvenir aux charges qu'ils avaient. Évidemment, lui ne pouvait pas, travaillant chaque soir au cinéma.

Nerveusement à bout et sans cesse épuisée, Roxy sortit du studio aussi silencieusement que possible et prit sa voiture pour aller au lycée. Au moins, ils avaient pu conserver celle ci mais pour encore combien de temps? C'était un vrai gouffre financier avec l'essence et les contrôles qu'il fallait faire, sans compter l'assurance aussi. Mais malgré tout, ils l'avaient conservé, pour les courses entre autres.

Le trajet se fit rapide pour Roxy jusqu'au lycée, perdue dans ses pensées pendant toute la route.Se garant sur le parking du lycée, elle resta quelques temps à l'intérieur de sa voiture, le temps que son visage retrouve quelque peu sa sérénité. Quand elle y fut parvenue à un résultat qui lui paraissait satisfaisant, elle sortit et se dirigea vers l'entrée du lycée où s'entassaient déjà des tas de lycéens. Les connaissant pour la plupart, elle leur adressa un sourire mais ne s'attarda pas, se rendant directement au panneau d'affichage. Il y avait souvent des offres d'emploi. Mais pas cette fois. Le panneau regorgeait uniquement de demandes d'emploi de la part des lycéens ou de listes pour participer à des activités extra-scolaires.

Comme si ça pouvait intéresser qui que ce soit, ces trucs, murmura t'elle, rageuse à l'intention d'elle même, ne faisant pas attention au garçon qui se trouvait juste à côté d'elle et qui semblait intéressé lui par ces diverses activités.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptyDim 22 Aoû - 14:49

    Les jours n'étaient presque jamais les mêmes depuis cette rentrée. Malgré les petites habitudes agaçantes des footballeurs - comme jeter de la glace pilée en pleine figure -, tout allait presque pour le mieux pour Sevan. Finalement rejoindre les New Directions avait été une excellente idée même si sa popularité n'avait jamais été aussi basse, à la limite elle n'a jamais été brillante. Il avait rencontré une multitude de personnes qui l'avaient accueilli avec une joie non dissimulée, merci Artie ! Sevan avait en quelques sortes trouvé sa place dans ce lycée et il n'avait rien à faire des glaces pilées ! C'est donc avec entrain qu'il prépara ses affaires de classes, déposa un baiser sur la joie de sa mère et quitta leur appartement. Le jeune homme, malgré sa majorité, vivant toujours chez sa mère et son compagnon. Quant à son frère, celui-ci avait décidé de mener sa propre vie ailleurs. Sa présence lui manquait parfois, mais il venait régulièrement à la maison, Sevan était proche de son frère, ce qui n'est pas très étonnant vu leur passé commun. Une fois dehors, le jeune brun se dirigea vers son établissement. Il habitait à une quinzaine de minutes à pied, ses écouteurs dans les oreilles il marchait tranquillement dans la rue. Le soleil se levait doucement sur la petite ville de Lima et l'automne se faisait sentir, les feuilles des arbres commençaient à rougir et un vent frais traversait les rues presque tous les matins. Par précaution, le jeune homme avait enfilé une veste légère en cuir noir par-dessus sa chemise. Cette veste était un cadeau de son beau-père pour son anniversaire. Sevan en prenait grand soin. Il était vrai qu'elle lui allait bien. . Mais une fois le lycée en vue, il rangea avec précaution ses écouteurs, les envieux pourraient essayer de lui voler. Sevan était souvent sujet de moqueries et il lui arrivait parfois d'être bousculé par les footballeurs. Non-violent et d'un caractère réservé, il ne savait pas vraiment comment réagir dans ces situations, il attendait tout simplement que ça passe. Mais ce jour-ci il était venu un peu en avance il ne croisa personne susceptible de l'embêter. Il monta les quelques marches qui le séparaient de l'entrée et se dirigea vers son casier. Une fois à bon port il y déposa ses affaires de l'après-midi et referma soigneusement. C'est qu'il était un garçon appliqué dans ce qu'il faisait. Il jeta un coup d'oeil à sa montre, il lui restait encore quelques minutes avant la sonnerie du début des cours. Il se décida donc d'aller regarder d'un peu plus près le tableau d'affichage. Dessus, il y trouvait parfois des annonces amusantes, intéressante et plus important encore, il espérait une réponse à sa propre annonce. Sevan recherchait un ou une élève susceptible de lui apprendre les bases du piano. Il adorait cet instrument, mais les cours réguliers avec un professeur normal étaient un peu chers pour lui.

    Devant le tableau en question se trouvait déjà un petit groupe de lycéens qui se dispersait tout doucement. Il se faufila jusqu'à la vitre pour trouver son annonce. Malheureusement personne ne l'avait prise ou alors écrit une réponse dessus. Sevan allait faire demi-tour quand il entendit une voix féminine prononcer ces mots :


    "Comme si ça pouvait intéresser qui que ce soit, ces trucs."


    Sevan se tourna vers l'origine de la voix, c'était une demoiselle sûrement aussi âgée que lui, plutôt grande qui possédait une longue chevelure brune. Il ne voyait pas son visage, ainsi il osa lui répondre :

    " Tu sais, ça peut être intéressant parfois, c'est comme ça que j'ai découvert les New Directions ... Puis j'attends aussi une réponse pour ma propre annonce ..."


    Aïe, préciser qu'il faisait partie d'un glee club n'était peut-être pas la meilleure chose à faire surtout s'il s'adressait à une étrangère. Avec la chance qu'il avait, il allait se prendre un magnifique vent ou un regard plein de dédain. Il en était habitué, mais pour une fois qu'il répondait de lui-même à quelqu'un qui ne lui avait pas vraiment demandé son avis, il souhaitait quand même un petit signe d'encouragement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptyDim 22 Aoû - 15:33

" Tu sais, ça peut être intéressant parfois, c'est comme ça que j'ai découvert les New Directions ... Puis j'attends aussi une réponse pour ma propre annonce ..."

Se tournant vers la personne qui venait de dire ça, Roxy fronça les sourcils. Était il fou? Prononcer les mots "New Directions" et en faire partie d'autant plus était vraiment un geste de pure folie. Et ça ne manqua pas. Des lycéens se trouvaient présents et avaient entendu les paroles du jeune homme. Aussitôt une avalanche d'œufs s'abattit sur lui, à croire qu'ils en avaient dans leurs poches en prévision de croiser l'un des membres du Glee Club. Puis riant, ils s'éloignèrent, laissant Roxy abasourdie par tant de méchancetés. Bon d'accord, ce ne devait pas être la première fois que cela se produisait mais en sa présence, si. Ecoeurée par tant d'intolérance, elle chercha sur son trousseau la clé du cadenas du casier de Charlie et lui tendit un des t-shirts qu'il y avait à l'intérieur.

Je m'appelle Roxy et toi? lui dit elle, lui adressant un sourire au jeune homme, elle lui tendit le T-shirt. De toute façon, Charlie ne se rendrait compte de rien vu le soin qu'il avait pour ses affaires. Elle le laissa aller se changer et pendant ce temps consulta encore une nouvelle fois les annonces puis lit celle de Sevan. Décrochant l'annonce que venait de déposer le jeune homme, Roxy nota un numéro de téléphone dessus avant de la lui tendre, lorsqu'il revint vêtu du T-shirt qu'elle venait de lui prêter.

Quand j'étais petite, j'avais un professeur de piano. Aujourd'hui, elle doit être à la retraite mais elle est très sympa et elle m'appréciait beaucoup. Si jamais ça t'intéresse, dis lui que tu me connais, elle devrait te faire un bon prix sur les cours.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptyDim 22 Aoû - 19:57

    Sevan ne se doutait pas qu'on l'écoutait et encore moins qu'on l'entendrait. Pourtant, cela ne manqua pas. A peine eut-il le temps de finir sa phrase que des élèves se retournèrent vivement vers lui et sortir des oeufs il ne savait d'où. A croire qu'ils se baladaient tous avec une petite boîte dans le sac. On ne sait jamais, ce serait tellement bête de louper une occasion pour rabaisser quelqu'un. Quoi qu'il en soit, la seconde d'après, le jeune homme se retrouva couvert de blancs et de jaunes d'oeufs collant, Miam ! C'était tout ça, depuis son entrée dans ce lycée il n'avait encore jamais connu les oeufs d'aussi près ! Les petits plaisantins s'éloignaient déjà en ricanant. Sevan soupira, comment se prendre la honte devant une demoiselle qui n'avait fait aucune remarque sur lui. A coup sûr, elle allait s'éloigner en gloussant le laissant avec sa chemise humide et tachetée de jaune, heureusement qu'il avait rangé sa veste dans son casier, comme quoi, on peut toujours avoir un peu de chance dans son malheur. Pourtant, à son grand étonnement, la demoiselle à qui il venait d'adresser la parole semblait s'offusquer d'une telle situation. Ah ? Quelqu'un de normal dans ce lycée ? En plus, il la vit, avec son air contrarié, fouiller dans son sac à la recherche de clefs puis se diriger vers un casier. Tout étonné qu'il était Sevan resta en plan devant le panneau d'affichage. Il fut à son tour totalement abasourdi quand elle revint vers lui avec un T-shirt propre tout en ce présentant. Sevan eut un moment d'hésitation, elle avait l'air gentil puis elle se présenta, ce qui l'encouragea davantage à ce saisir du vêtement.

    " Et moi c'est Sevan, merci beaucoup ... Tu ... Euh .... C'est vraiment gentil de ta part. Je reviens vite."


    Oui c'était parfaitement Sevan ça, il ne sait jamais ou presque jamais faire des phrases sans avoir un moment d'hésitation au milieu. Que voulez-vous, quand on est timide et que soudainement une demoiselle vous sauve la vie - enfin vous sauve votre tenue de la journée - on ne sait pas vraiment quoi répondre d'intelligent. Sevan se précipita dans les toilettes des garçons, se dépêcha d'enlever sa chemise qui était magnifique tâchée qu'il roula en boule dans son sac. Il se tourna ensuite vers la glace et les lavabos, se passant un coup d'eau dans les cheveux pour enlever le blanc d'oeuf collant qui restait. Une fois près, il fit demi-tour et retourna là où il avait laissé Roxy. La demoiselle était toujours là. Ouf ... Au moins une personne un minimum respectueuse. Il ne la connaissait pas encore, mais il avait un bon sentiment. Une fois arrivée à son niveau, Sevan remarqua qu'elle lui tendait une feuille, sans rien dire il la prit et se rendit tout de suite compte qu'il s'agissait son annonce.


    " Quand j'étais petite, j'avais un professeur de piano. Aujourd'hui, elle doit être à la retraite, mais elle est très sympa et elle m'appréciait beaucoup. Si jamais ça t'intéresse, dis lui que tu me connais, elle devrait te faire un bon prix sur les cours. "


    Effectivement sur la feuille se trouvait un numéro de téléphone. Roxy avait une jolie écriture. Il leva le nez vers elle, la mine ravi. Cela faisait un petit moment qu'il cherchait, la demoiselle lui donnait un sacré coup de main. Sevan était vraiment content, finalement, malgré quelques oeufs, la journée commençait bien. Il lui répondit d'une voix chaleureuse tout en plia la feuille et la rangeant dans son sac :

    "Merci beaucoup ! Je ne manquerai pas de l'appeler. Tu ... tu es vraiment sympa avec moi, malgré le groupe dont je fais partie ! C'est vraiment rare. Pourtant, je n'ai aucune honte, j'aime chanter et il y a vraiment des gens formidables. "


    Il eut un moment d'hésitation. Et si elle se comportait comme cela parce qu'elle avait pitié de lui. Cette idée ne lui plaisait pas du tout. Il n'aimait pas qu'on s'apitoie sur son sort surtout que celui-ci pourrait être nettement pire. En tout cas c'est ce qu'il pensait. Peut-être était-elle gênée et n'attendait qu'une chose, partir rejoindre ses amis devant sa salle de classe. Surtout que les regards intrigués et moqueurs qui passaient à leur niveau n'étaient pas des plus agréables. Il reprit :

    " Ecoute, tu sais ... Tu n'as pas besoin de rester parler avec moi. Si tu n'en as pas envie, enfin ce que je veux dire ... C'est qu'une fille comme toi ... Tu sembles pas être aussi impopulaire que les membres des GleeClub donc je pense que ... Je comprendrai que tu veuilles partir."

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptyLun 23 Aoû - 2:35


"Merci beaucoup ! Je ne manquerai pas de l'appeler. Tu ... tu es vraiment sympa avec moi, malgré le groupe dont je fais partie ! C'est vraiment rare. Pourtant, je n'ai aucune honte, j'aime chanter et il y a vraiment des gens formidables. "

Si au départ, Roxy souriait, ce ne fut plus le cas quand elle entendit ce qu'il venait de dire. Ainsi donc, selon lui, tous les élèves se donnaient le droit d'être des ordures sous prétexte qu'untel faisait partie d'un groupe. C'était d'un ridicule consommé et totalement pathétique. Mais ce fut encore pire lorsque Sevan continua de parler, lui disant qu'elle n'avait pas besoin de parler avec lui pour une histoire de popularité. Pendant ce temps, elle n'adressa même pas un regard à ceux qui passaient en se moquant d'eux.

Eh bah non, je reste. Si tu veux tout savoir, je me fous totalement d'être populaire ou non. Tout ce qui compte c'est la personne avec qui je discute et si elle s'avère intéressante ou non. Tu es Sevan, je suis Roxy et rien d'autre ne compte pour moi. Je ne suis du genre à juger les gens par rapport à ce qu'ils font comme activité extrascolaire ou vis à vis de leurs passions. En dehors de ça, il y a une personne avec des qualités et des défauts. Aucune catégorie, nous faisons tous partie de la même : les êtres humains. Qu'on soit noirs, blancs, jaunes ou n'importe quelle couleur de peau, qu'on ait un handicap ou non, qu'on ait des caractéristiques physiques différentes, chaque personne sur Terre vaut la peine qu'on s'intéresse à elle et ne mérite nullement de se faire insulter. Tu peux être fier de faire partie du Glee Club parce que c'est ta passion tout comme certaines personnes se passionnent pour le sport ou pour toutes autres choses. Au lieu de ça, tu te rabaisses en te considérant comme un moins que rien. Et tant que tu réagiras ainsi, il y aura toujours des personnes pour te marcher dessus et te dire que tu ne vaux rien.

Elle se rendit compte qu'elle s'était vraiment emballée mais ce genre de choses l'indignait vraiment. Tout le monde était égal sur Terre. Mais elle ne regrettait pas ses paroles, les pensant vraiment du plus profond d'elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptyVen 3 Sep - 17:59

    Lorsque Sevan sortit sa dernière phrase, il ne s'attendit pas à la tirade qu'allait sortir la demoiselle. Il la vit passer du gentil sourire à la mine contrariée. Elle se campa sur ses appuis pour être bien droite devant lui. D'un ton assuré, digne d'une des meilleures avocates du pays, elle lui sortit une tirade des plus emblématiques que Sevan ait jamais entendu. Elle parlait avec conviction et assurance, elle pensait profondément en ce qu'elle disait, luttant contre les discrimination. Le jeune homme était sur les fesses. Sa phrase avait été des plus anodine, mais il ne savait à qui il avait à faire. En tout cas, il savait qu'il avait une alliée en face de lui, une jeune femme des plus remarquables. Se devait bien être la première fois qu'il se trouvait en face d'une fervente défenseure de l'égalité de traitement entre élèves malgré les différences sociales. Sevan admirait énormément son assurance, peu de personnes devait la déranger, elle savait sûrement s'imposer dans des situations difficile, ce qui n'était pas du tout le cas du jeune brun. Il était plutôt du genre à éviter les ennuis comme la peste même si ceux-ci lui collaient généralement aux baskets.. A la fin de sa longue tirade, il lui offrit un grand sourire, il était toujours très agréable de trouver des personnes qui vous défendaient ou vous comprenaient. Il lui répondit alors avec plus d'entrain :

    " Whouaou, c'était ... impressionnant ! Tu es douée, tu devrais faire avocate après le lycée ! Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais malheureusement, on n'est pas nombreux à penser comme cela. Le lycée est un milieu impitoyable ..."


    Il était vrai que la plupart des élèves de McKinley portaient une grande importance à la popularité, comme la plupart des adolescents des Etats-Unis. Rares étaient les personnes qui se fichaient des règles, les enfreignaient ou faisaient en sorte d'ignorer les codes sociaux. Sevan ne faisait pas vraiment partie de ce genre de groupe, il se contentait de vivre sa vie comme il le pouvait, c'était-à-dire le mieux possible.Il était quelqu'un de plutôt simple, réservé. Ce n'était pas un problème. Le jeune homme reprit alors la parole après avoir jeter un coup d'oeil à sa montre. La sonnerie n'allait pas tarder à sonner, entrainant ainsi le début des cours :

    " Je, euh ... Dès que je pourrai je te rendrai le T-Shirt. Tu commences par quel cours ? Histoire de savoir si on fait un bout du couloir ensemble ?"


    C'était aussi pour meubler la conversation. Sevan n'était pas très doué pour trouver des sujets de conversation intéressant. Il était même carrément nul, enfin c'est son avis sur la question. Puis il était rare pour lui de se faire aborder ou même d'aborder les personnes avec qui il n'avait jamais parlé auparavant. C'était un peu nouveau pour lui de rencontrer de nouvelles têtes, mais il s'y habituait assez rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? EmptyDim 5 Sep - 19:46

Se sentant un peu débile d'avoir été aussi virulente à exprimer ses émotions, Roxy eut tout de même un sourire en entendant le " Whouaou, c'était ... impressionnant ! Tu es douée, tu devrais faire avocate après le lycée ! Je suis tout à fait d'accord avec toi, mais malheureusement, on n'est pas nombreux à penser comme cela. Le lycée est un milieu impitoyable ..." que Sevan venait de dire.

C'est justement ce que je veux faire, avocate, lui avoua t'elle, un sourire aux lèvres. Et c'est vrai que le lycée est un milieu impitoyable mais c'est à toi de faire en sorte d'y être accepté. Après tout, rien n'empêche que tu n'aies pas ton mot à dire. Ce n'est pas ce que tu fais qui compte dans ce cas ci mais ce que tu es. Ne te laisse pas marcher sur les pieds et essaie de t'intégrer. Une fête par exemple? Il suffit de prendre la personne la plus populaire de votre groupe, comme Quinn par exemple et de montrer aux autres que vous aussi vous savez vous amuser.

Lui adressant un sourire complice, elle haussa les épaules quand il lui dit qu'il lui rendrait le T-shirt plus tard. Ne t'en fais pas, tu as le temps. Charlie ne s'en rendra même pas compte, j'en suis sûre. Et j'ai espagnol là avec Mr Schuester. Et toi, tu suis quels cours ce matin? lui demanda t'elle. Sa mauvaise humeur semblait s'être dissipée en présence de Sevan. Finalement peut être que la journée ne serait pas aussi mauvaise qu'elle ne le pensait. Elle repensa à l'idée qu'elle lui avait donné au sujet de la fête.

J'espère être invitée tout de même si vous faites une fiesta? lui demanda t'elle, un sourire malicieux sur les lèvres. Elle le voyait songeur depuis qu'elle avait parlé de ça, donc elle supposait, à tort ou à raison que c'était ce qui le préoccupait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty
MessageSujet: Re: 01. Who said that the meetings were uninteresting?   01. Who said that the meetings were uninteresting? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Who said that the meetings were uninteresting?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 1
-