Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptySam 23 Avr - 23:21

I'm not a monkey so no suit for me


Un pull. Beaucoup de laine, beaucoup trop de tissus. Un vêtement qui était censé vous protéger mais qui constituait le plus grand cauchemar de Zack. Il détestait ça, ça vous collait la peau, ça grattait et pourtant, pourtant, c'était le seul moyen de se protéger du froid. Au Texas, il se remettait à faire beau en Février mais non … Pas à Lima. A croire qu'ils vivaient dans une sorte de bulle les ostracisant du reste du monde, faisant de cette ville un coin à part où il pouvait neiger en Férvier, où on se lançait des slushy pour se réchauffer (et entre parenthèses c'était une technique qui ne marchait PAS) et où certaines personnes pouvaient vous pousser dans les escaliers lorsqu'elles étaient de mauvais humeur. Welcome to Lima City ! Oui, il divaguait complètement mais le jeune homme avait de très bonnes excuses pour expliquer ça : il portait un pull et en dépit de ça il avait froid (quoi le principal était radin au point de couper les chauffages dans les salles de cours ?), et il avait faim. Et, comble du comble, Zack se trouvait en cours d'espagnol en ce moment même et tout ce que son esprit lui répétait c'était : burrito-burrito-burrito-burrito-burrito-burrito-burrito … Saleté de cerveau. Ou d'estomac en l'occurrence. Mais bon, se dit-il en fixant la pendule, il n'avait plus que cinq minutes à tenir à ce rythme là et il serait enfin libre de rentrer chez lui et de dévaliser son frigo tel l'homme d'un mètre quatre vingt cinq qu'il était. Et oui, ce genre d'argument était tout à fait valable pour se servir trois chez lui alors …

Bref, penser à autre chose que de la nourriture. Le regard du Texan se porta sur la fenêtre tandis qu'il essayait de se divertir. Comment écoutez le professeur ? Non ? Il n'avait qu'à se rappeler les sourires ravis de tous ses camarades lorsque les Awesome Directions avaient remporté les Sectionnals et de la petite danse de la victoire qu'il avait effectuée sur scène. Décidément une soirée qui allait rentrer dans son top dix des meilleures soirées de son existence. Peut être même en première place. Wow, stop, oubliez ça, à la première place il y avait et en priorité s'il vous plaît sa soirée avec Oxanna où ils avaient … Non, Zack, fausse bonne idée, ne pas penser à ça en cours, décidément une très grosse fausse bonne idée. Et, comme pour appuyer la justesse de ses propos, la cloche retentit enfin et le jeune homme se précipita ni une ni deux vers la sortie plus guidé par son estomac qu'autre chose. Devoir ? Quel devoir ? Pour l'instant, ce mot était était totalement absent de son vocabulaire, mais merci de poser la question. Non, tout ce que le Texan voulait faire, c'était de trouver Keith afin qu'ils puissent rentrer à la maison. Parfois, c'était vraiment gênant de ne pas avoir sa propre voiture. Parfois seulement, et puis il regardait le prix de la guitare de ses rêves et se disait bien que cette chérie-là méritait quelques sacrifices. Car oui, quand on aime, on ne compte pas.

Il finit par trouver Keith et l'arracha à sa passionnante conversation avec … aucune idée d'ailleurs, aucune importance et le poussa jusqu'à sa voiture. Oui, être grand physiquement avait tout de même ses avantages. Arrivé à la demeure des Cambpell-Woodward, titre auquel Zack ne s'habituerait jamais, il ôta son pull (AH ! Liberté), salua rapidement sa mère et se dirigea vers la cuisine, torse nu s'il vous plaît. Oui, tout le monde commençait à avoir l'habitude et sa mère avait tout simplement pris l'habitude de passer à autre chose, elle avait appris très tôt à ne pas faire attention aux tendances nudistes de son fils. Bref, le dit fils était enfin dans la cuisine prêt à faire sa fête à tous les paquets de cookies dans un rayon de dix kilomètres (au moins, il n'était pas Super Zack pour rien) lorsqu'il reçut le sms fatidique. C'était Oxanna -super sourire- qui lui proposait une soirée pizza -super méga sourire-. Elle lisait dans ses pensées ou quoi ? (Quoi ? Ils étaient deux à avoir des super pouvoirs dans cette relation ? Cool) Bon bah … Zack n'avait plus qu'à attendre. Oh et à s'éloigner de la cuisine … Et mettre un t-shirt avant Oxanna n'arrive ce serait peut être une bonne idée, quoi que … Oh arrête de penser à ça, espèce d'idiot.

Il monta dans sa chambre histoire de gratter un peu sur sa guitare avant qu'Oxanna ne passe le prendre. Et alors qu'il jouait, le jeune homme avait l'impression d'être passé à côté de quelque chose d'important aujourd'hui au lycée. Non vraiment, tout le monde était dans un état d'euphorie incomparable à celui de d'habitude … Mais il aurait été incapable de dire pourquoi, est-ce que cela avait un rapport avec un burrito géant ? Non ? Non, alors Zack ne savait absolument pas de quoi il s'agissait. Tant pis. Quelques minutes plus tard, quelqu'un sonna à la porte d'entrée de la maison et c'est avec un sourire aux lèvres que Zack dévala les escaliers. Nananananananaaaa Super Zack ! (Et pour ceux qui ne comprendraient pas la référence, merci d'aller revoir le générique du premier dessin animé Batman) Le Texan ouvrit la porte pour faire face à Oxanna, et, sans même lui laisser le temps de lui dire bonsoir, il la prit dans ses bras et l'embrassa. "Hey … Tu sais que tu tombes à pic. A croire que tu lis dans mes pensées.Tu m'as volé mes super pouvoirs ou quoi ?" Zack déposa un autre baiser, plus léger et plus rapide sur les lèvres d'Oxanna et ajouta. "Mais je ne crois pas qu'une seule pizza puisse suffire … J'en suis arrivé au point où je crois que je pourrais manger le lycée tout entier."
Et est-ce qu'il était en train d'exagérer ? Non.
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyLun 25 Avr - 16:07

06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Zackox10
Oxanna Prescott & Zack Woodward



La vie de couple apportait son lot de bonheur, mais aussi son lot de concessions. Oxanna venait tout juste de faire sa première expérience en la matière et elle devait bien avouer que cela ne lui réussissait pas des masses. Car ce soir, tous les élèves de McKinley se retrouvaient pour passer une nuit de folie dans la grande salle de l’établissement. Le Bal de la Saint Valentin. Lors de ses deux premières années au lycée, la blondinette avait fait l’impasse sur cette fête aussi ringarde que possible. Oui, sauf que maintenant, elle ne la trouvait plus si nullissime que cela. Comme quoi, il fallait vraiment se retrouver avec un petit-ami pour cesser de dénigrer tout ce qui s’y rapportait – les célibataires n’étaient que des jaloux, rien de plus ! Oui, dans une petite demi-heure seulement, les voitures commenceraient à affluer sur le parking et les vêtements de tous les jours laisseraient leur place aux beaux costumes et aux somptueuses robes de cocktail.

Vêtue d’un pantalon de jogging et d’un débardeur blanc taché – elle venait de faire le ménage dans sa chambre – Oxanna se laissa tomber sur son lit et poussa un soupir à fendre l’âme. Elle avait eu beau supplier Zack pour participer au bal, il n’avait pas voulu. Selon lui, il ne ressemblerait à rien dans ce genre d’accoutrement qui n’était pas du tout son truc. Et puis, il n’avait pas non plus envie de danser au milieu de tous ces gens. Il préférait cent fois être sur scène pour s’adonner à l’une de ses activités favorites. Sentant la dispute approcher, Oxanna avait cédé – jour à marquer d’une pierre blanche quand on connaissait la jeune femme ! – et s’était résignée à manquer le bal. Au fil du temps, elle s’était dit que finalement, ça n’avait rien de si terrible. Mais maintenant que le jour J était là, elle se sentait terriblement déprimée.

Puis, une idée lui vint à l’esprit et elle se redressa aussi vite que l’éclair. Un sourire victorieux s’afficha sur ses lèvres et elle attrapa son téléphone portable. Pourvu qu’il soit disponible ! Il lui sauverait carrément la vie et elle serait prête à faire n’importe quoi en retour pour qu’il lui rende ce service. Lorsque son interlocuteur décrocha, Oxanna lui expliqua la situation et après un rire sonore, il accepta de lui apporter son soutien. Super, maintenant, il fallait enclencher la phase deux – qu’elle avait déjà à moitié prévue quelques semaines plus tôt sans le vouloir. Dernier point ? Prévenir le concerné pour qu’il tombe dans le panneau et le tour serait joué. Ni une ni deux, Oxanna envoya un SMS à Zack pour lui proposer une soirée pizza. Elle passerait le chercher d’ici peu de temps. Elle repassa par la salle de bains afin de se changer et de se maquiller. Lorsque son complice fut prêt également, la détective en herbe verrouilla la porte d’entrée et fila chez Zack.

Il l’accueillit avec un baiser auquel elle répondit sans aucune retenue, avant de rire face à sa remarque. Dévorer tout le lycée ? Quelle merveilleuse idée ! « Si tu pouvais engloutir cette saleté de Gossip Glee au passage, ça m’arrangerait bien, » lâcha-t-elle avec un sourire rempli de cynisme. Mais pas de ça ce soir. Hors de question qu’elle gâche leur soirée en amoureux, elle en avait déjà bien assez fait. Quoi que finalement, sa dispute avec Zack s’était soldée par leur première nuit ensemble, alors Oxanna se demandait parfois si elle ne devait pas plutôt la remercier pour ses ragots concernant Alice. « Viens, allons chercher ces pizzas avant que tu ne décides de t’en prendre à moi. » Elle haussa un sourcil et sa voix se fit douce lorsqu’elle murmura à son oreille. « Le dessert, c’est sensé se manger en dernier. » Oxanna se dirigea vers sa New Beetle et laissa Zack monter. Ayant laissé le moteur tourner, elle se contenta de retirer le frein à main et redémarra aussitôt, prête à rejoindre la pizzeria où ils avaient l’habitude de se rendre.

En chemin, elle aperçut le lycée, puisqu’ils devaient passer devant. De la musique parvenait aux oreilles de la blondinette. Ils devaient bien s’éclater là-dedans… les petits veinards. Le parking était effectivement plein à craquer, et de nombreuses autres voitures étaient garées n’importe comment aux alentours du bâtiment. « Attends, je veux simplement voir si Quinn est là. Elle ne savait pas encore si elle allait y aller la dernière fois que je lui ai posé la question. » Bien sûr, c’était un mensonge mais Zack n’en savait rien du tout. Oxy quitta la route pour s’engager dans l’allée et fit mine de se pencher pour détailler tous les véhicules présents – bien que ce ne soit pas aisé à la simple lumière des lampadaires. Elle ralentit, ralentit, ralentit… Jusqu’à ce ne plus pouvoir avancer. « Oups. Je crois que j’ai calé, j’étais tellement concentrée sur le parking que j’en ai oublié que je conduisais ! » lâcha-t-elle en riant de sa propre connerie – ou de son propre génie, plutôt. Elle coupa le contact avant de redémarrer. Mais rien n’y faisait, le moteur ne voulait plus se lancer. Oxanna tourna son regard vers Zack et haussa les épaules, une grimace gravée sur ses lèvres. « Je crois qu’on est en panne. Je suis vraiment désolée, mais on va devoir se passer de pizza… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyVen 29 Avr - 9:41

Zack était heureux de voir Oxanna, pas de doute là dessus. Et ce n'était certainement pas à cause de la pizza, (NON ce n'était pas à cause de la pizza, silence l'estomac … merci), mais définitivement parce que les choses allaient bien entre eux ces dernières semaines. Très bien même. Tellement bien que le jeune homme n'eut aucune réaction lorsqu'elle parla de Gossip Glee. Non vraiment, tout ça c'était de l'histoire ancienne pour Zack et il avait tourné la page sur leur dispute et l'information à propos de Duncan Baxter avec un grand sourire aux lèvres. Un peu comme celui qu'il affichait en ce moment même d'ailleurs. Sourire qui s'agrandit encore plus face aux paroles d'Oxanna. "Le dessert, c’est sensé se manger en dernier." "Hmmm … Je crois que je pourrais faire une exception pour toi." répondit-il sur le même ton. Il voulut se pencher pour l'embrasser mais Oxanna se dirigeait déjà vers sa voiture. Il la suivit en riant intérieurement de sa propre bêtise : manger Oxanna et puis quoi encore … Bref, il monta dans la voiture côté passager et la laissa tranquillement démarrer. Ils passèrent devant le lycée, pure coïncidence vu que la pizzeria se trouvait quelques mètres plus loin et le jeune homme fut surpris de constater que les lumières étaient encore allumées et pire encore, il y avait un nombre important de voiture garées devant l'établissement. Pourquoi est-ce qu'il y avait tant d'élèves à cette heure-ci encore au lycée ? La plupart du temps, ils essayaient tous de fuir et d'éviter le plus possible ce lieu qu'ils étaient tous obligés de côtoyer pendant la semaine, Zack le premier.

Il se souvint alors … Le bal de la St Valentin … Oh mais quel idiot, comment avait-il fait pour oublier ? Pure question de rhétorique évidemment car le Texan savait parfaitement comment il avait pu oublier : en décidant tout simplement de ne pas s'y rendre à la minute où il avait vu les affiches dans le couloir. Un bal … Dans ce lycée … non mais quelle belle blague ! Le principal pensait que tout était tout beau et tout rose et que les élèves allaient se tenir sages le temps d'une seule soirée, que les populaires allaient oublier de les martyriser sous l'effet de l'amour et que le premier décret du roi et de la reine de la soirée serait d'abolir le slushy ? Et la paix dans le monde aussi ? Zack tourna son regard du bâtiment, essayant de penser à autre chose. Mais la logique aurait voulu que lors d'une soirée comme celle-là, il passe prendre Oxanna chez elle vêtu d'un smoking, qu'ils montent dans une limousine pour aller boire du punch toute la soirée et danser slow sur slow. Ce n'était absolument pas Zack, déjà la limousine ? Yeurk. Boire du punch ? Quelle mauvaise idée. Ensuite porter un costume ? … Un cauchemar pour lui. Un vrai cauchemar, encore pire que porter un pull, pire que tout. Rien que d'y penser … yeurk. Et puis Oxanna ne lui avait pas donné l'impression de vraiment vouloir aller au bal, il avait simplement exprimer son refus, elle s'était contentée d'un simple okay et ils étaient passés à autre chose. Et non, Zack n'était pas en train de culpabiliser là maintenant, parce qu'ils étaient à quelques mètres du lycée. Absolument pas. Si seulement elle pouvait accélérer …

Juste au moment où il pensait cela, Oxanna commença à tourner en direction du bâtiment. Il lui jeta un regard alarmé (mais qu'est-ce que tu fabriques ? La pizzeria est de l'AUTRE côté !!!) auquel elle répondit par une explication qui tenait la route. "Oh … okay …" Voir Quinn. Normal, c'était sa meilleure amie. Ils jetaient juste un coup d'oeil et ils étaient repartis, voià tout ! Ça leur prendrait quoi … cinq minutes ? Oui, cinq petites minutes et c… Pourquoi est-ce que la voiture n'avance plus ? Il ne s'y connaissait pas beaucoup en conduite, voir même pas du tout, mais ça ce n'était définitivement PAS normal. Et il sut qu'il avait raison quand Oxanna lâcha la phrase fatidique."Je crois qu’on est en panne. Je suis vraiment désolée, mais on va devoir se passer de pizza… " "Hein ? Quoi ?" Sur le coup, Zack éclata de rire avant de sortir de la voiture."Pas de … pas de ... Non mais ... Ne dis pas des choses que tu pourrais regretter dans quelques minutes enfin ... C'est pas comme si ... " Mais non qu'est-ce qu'elle racontait … Elle disait ça pour rire, hein ? … HEIN ? Son regard se porta sur le capot de la voiture puis sur Oxanna. Elle ne plaisantait pas. Wow …

"Comment ça on va devoir se passer de pizza ? On va devoir se passer de pizza genre : oh il n'y a plus de pizza Keith a mangé la dernière part ou du genre oh non la pizzeria est fermée, ce sera pour demain soir. Non parce que ce sont deux situations complètement différentes." Bienvenue dans le monde de Zack. Il avait essayé de parler sur un ton calme et serein, mais vraiment, le calme et la sérénité étaient partis depuis quelques secondes déjà. Et puis il aurait aussi bien pu prétendre qu'il était un homme fort, qu'il pouvait se passer de manger et de… Non, n'importe quoi, pourquoi prétendre ? C'était complètement faux, elle le savait, il le savait alors autant essayer de trouver une solution. Sauf qu'il n'y en avait pas de solution, Oxanna connaissait sa voiture quand même, Zack n'était pas mécanicien et personne ne pouvait les aider parce qu'ils étaient tous en train de faire la fête. Il poussa un soupir, dépité. "Qu'est-ce qu'on fait maintenant ?"
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyMar 3 Mai - 18:55

Phase 1… Terminée.
Phase 2… Enclenchement immédiat. En cours de réalisation.

Oxanna eut beaucoup de mal à ne pas sourire en annonçant la terrible nouvelle au pizza-fan qui lui servait de petit-ami. Mentir au nez de gens qui ne comptaient pas réellement pour elle était plus facile que de calculer ce que donnait deux plus deux. En réalité, elle était même Reine dans ce domaine : combien de clients avaient eu droit à son air le plus innocent alors que sa bouche formulait des inventions de sa part ? Elle ne comptait plus. Mais avec Zack, les choses étaient bien différentes. Depuis le début de leur relation, Oxy espérait une franchise sans égale de sa part, et estimait qu’elle devait en faire autant. Elle était parfaitement consciente qu’un couple solide ne pouvait exister que s’il était basé sur une confiance quasi-aveugle. Lui en voudrait-il de l’avoir mené en bateau ? Lui pardonnerait-il un jour ou considérerait-il cela comme une trop grande trahison ? Un instant, Oxanna se surprit à regretter le plan dans lequel elle s’était embarquée ce soir. Mais il était trop tard pour reculer maintenant. Et puis rien qu’à l’idée de ce qui devait se tramer dans cette salle à McKinley… Non, elle avait bien fait. Lui-même le reconnaitrait forcément au cours de la soirée.

Ses doutes furent balayés temporairement face à la réaction du jeune choriste. Elle ne put retenir un rire sonore après l’avoir entendu bafouiller, les yeux exorbités comme si c’était la pire nouvelle du monde. En fait, un observateur extérieur aurait parfaitement pu croire qu’Oxanna venait de lui annoncer l’hospitalisation d’un proche. Zack n’aurait probablement pas agi autrement si cela avait été le cas d’ailleurs… Mais pour une pizza ? Ce qu’il pouvait aimer ces trucs-là ! L’adolescente savait qu’on pouvait priver son petit-ami de tout, mais pas de pizza ni de ses guitares. Manque de chance, elle était obligée d’en arriver là pour mettre son projet à exécution. C’était notamment pour ça qu’elle avait peur des représailles : s’ils avaient été en chemin pour un Chinois, ça aurait paru beaucoup moins grave aux yeux de Zack de se passer de repas. Mais Oxy n’avait pas eu le choix, puisque seule la pizzeria se trouvait sur le chemin du lycée, depuis la maison des Campbell-Woodward. Oh, il y avait bien un restaurant aussi, mais le Texan aurait probablement grillé la détective en herbe si elle lui avait proposé un menu à quarante dollars. Ce n’était pas comme si l’un ou l’autre en avait les moyens, avec leur – maigre – argent de poche.

« Je dirais… On va devoir se passer de pizza genre : c’est beaucoup trop loin pour qu’on se tape tout le chemin à pied, faut qu’on remette ça à une autre fois. Demain ? » proposa-t-elle pour faire bonne mesure, histoire de lui remonter un peu le moral – après tout, ce n’était pas si loin. Attendre vingt-quatre heures ne devrait pas lui poser trop de problème, quoi que. Dépité, Zack demanda ce qu’ils allaient bien pouvoir faire. Oxy haussa les épaules avant de détacher sa ceinture, puis sortit du véhicule et souleva le capot. Elle fit mine de farfouiller dessous et le referma à l’instant où son petit-ami la rejoignait. « Je serais bien incapable de comprendre d’où ça vient et de résoudre le problème. Il va falloir que j’appelle un mécanicien mais à cette heure, les garages sont tous fermés et si je fais déplacer quelqu’un, ça me coutera beaucoup plus cher que d’attendre une heure décente demain, » expliqua-t-elle en soupirant, comme si cette situation l’ennuyait plus qu’autre chose. Finalement, elle était une très bonne actrice et aurait probablement pu faire carrière au cinéma si l’investigation criminelle ne l’intéressait pas autant. Mmmh, il faudrait éventuellement qu’elle y songe, dans le cas très peu probable où elle raterait ses études. Mais on n’était jamais à l’abri de rien, après tout.

« Et puis, maintenant qu’on est là… » enchaîna-t-elle, laissant planer le restant de la phrase dans l’air durant un court instant. Elle tourna son regard vers l’entrée du lycée. Une bonne dizaine d’élèves en tenues habillées discutaient dehors, un verre de punch aux fruits à la main – au final ça n’avait rien d’un punch, mais le terme donnait l’impression d’être grand et d’avoir l’âge requis pour boire de l’alcool. Ce qui était stupide, certes, toutefois on ne pouvait pas refaire le monde et encore moins les adolescents de Lima. La musique parvenait encore à ses oreilles, ainsi que des rires, des cris, des conversations en bruit de fond. Elle avait envie d’entrer là-dedans comme jamais elle n’avait eu envie de quoi que ce soit. Si elle fermait les yeux là tout de suite, Oxanna pourrait presque s’imaginer en train de danser un slow dans les bras de Zack. Normalement, ce n’était pas son truc et quelques temps plus tôt, elle aurait ri au nez de couples romantiques. Mais c’était avant. Avant qu’elle ne tombe amoureuse du Texan, avant qu’il ne fasse de sa vie un véritable Paradis sur Terre.

« Tu sais, » reprit-elle, « ils n’ont sûrement pas de pizza entière rien que pour toi, là-bas, mais il y a forcément des trucs à grignoter au buffet. Tu ne crois pas que ce serait beaucoup mieux que d’appeler nos parents pour qu’ils viennent nous chercher ? Sans compter que j’ai su-per faim, je ne suis pas certaine de pouvoir attendre jusqu’à ce qu’on nous ramène chez toi ou chez moi. » Ah, la corde sensible ! Oxanna n’était pas vraiment en manque de nourriture, mais elle savait que Zack oui, et jouait de son appétit insatiable pour le faire entrer dans cette salle bondée de monde. Serait-ce suffisant pour qu’il accepte ? Probablement… Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyDim 8 Mai - 15:32

Est-ce que vous aviez déjà vu Inception ? Si, si, je vous assure, c'est une question très importante pour comprendre dans quel état se trouvait Zack. Bref, vous savez cette "partie" où tous les personnages sont en train de paniquer parce que (et je cite), "the dream is collapsing" (Sans oublier le BRRMMMM caractéristique) … C'était là qu'en était le jeune homme pour être plus que précis. Exagération ? Métaphore ? Lui à deux doigts de la crise cardiaque ? Non ... Pas du tout. Et les paroles d'Oxanna ne le rassurèrent pas le moins du monde, bien au contraire. Elle lui disait certes la vérité, mais elle aurait pu y aller avec des pincettes. Ouch son pauvre petit estoc… coeur ! Le jeune homme était désormais, et ce à cent pour cent convaincu, qu'il était maudit. Cela avait été débile de croire que le fait d'avoir gagné les Sectionnals pouvait le protéger de ce genre d'incident. Non, quelqu'un en avait décidé autrement. Eh bien soit, se dit Zack, il resterait là assis devant la voiture à attendre que le temps passe … ou mieux encore, juste le temps qu'il apprenne à envoyer des ondes télépathiques et à capter la fréquence des pizzas et voilà, problème réglé. Il s'appuya donc contre le capot de la voiture et son regard se porta sur Oxanna … Il était carrément en train d'exagérer, la soirée n'était pas totalement gâchée. (Non, pas totalement, silence l'estomac.) Ils étaient ensemble … Sans moyen de transport pour le moment mais … ensembles! Avec aucun autre plan prévu pour la soirée mais … ensembles! Et, comme le suggérait Oxanna, ils allaient voir ce qui se passait dans la salle de bal du lycée ens… Wow, stop. Quoi ?

Zack la regardait à présent comme si elle était folle. Pourquoi est-ce qu'ils devaient rentrer dans la grande salle, maintenant, en plein milieu du bal ? Pourquoi ? Le jeune homme avait dû louper un ou deux épisodes, ou même tout le raisonnement d'Oxanna. Appeler leur parents ? Non, Zack y était fermement opposé, non ils les aimaient bien mais il vivait un peu beaucoup avec eux et toute excuse était bonne pour sortir de la maison. Oui, il devait très certainement y avoir un buffet à l'intérieur, bon argument… Il se mordit la lèvre inférieure en voyant qu'Oxanna le prenait par les sentiments. Hmmm … Buffet ? Nourriture … Estomac rempli ? Bon … peut être que Zack pouvait faire un effort, un minuscule et ridicule petit effort. Mais cela ne voulait pas pour autant dire qu'il allait accepter de se faire prendre en photo, danser ou même s'amuser. Non, ils allaient discrètement se diriger vers le buffet, piquer les mini-saucisses et les petits fours, ressortir à une vitesse grand V, et crier "victoire pour le peuple" une fois qu'ils seraient revenus à la voiture d'Oxanna. Un point c'est tout, un plan simple, parfait, efficace et … Facile à mémoriser. Cependant, il y avait un léger détail qui ne leur permettrait pas de passer la porte d'entrée, Zack baissa les yeux vers son jean et eut une légère grimace.

"Tu veux qu'on aille à l'intérieur en attendant … On est un peu beaucoup mal habillés pour l'occasion …" Son regard se porta alors sur les élèves qui se dirigeaient vers la soirée, pas de doute, c'était forcément tenue correcte exigée et il devait très certainement y avoir des professeurs pour encadrer le tout. L'idée de Zack et celle d'Oxanna tombait à l'eau, aucune chance qu'ils puissent passer la porte d'entrée. Et puis zut d'abord, se dit Zack, c'était complètement absurde d'imposer un dress code aussi stricte, qui avait dit qu'on ne pouvait pas s'amuser en Converses … hein ? Il se tourna donc vers Oxanna."Et puis ce n'était pas comme si tu pouvais sortir un costume de ton co…" Zack avait commencé sa phrase avec un léger sourire avant de s'interrompre face au regard d'Oxanna. Oh non … Il connaissait ce regard, c'était celui qu'elle avait lorsqu'elle était en pleine "mission secrète" pour son père et que la dite mission était tellement secrète qu'elle n'en parlait à personne, même pas à Zack. Une chose était certaine, Oxanna avait quelque chose derrière la tête et il pouvait le voir dans son regard. La question à présent était de savoir quoi. Sa voiture était en panne et elle voulait aller demander de l'aide dans la salle de… NON !

Le jeune homme ouvrit grand la bouche et posa ses mains dessus, s'éloigna légèrement d'elle, la regardant avec une expression horrifiée. (La même expression que l'on a généralement dans les films d'horreur, là où tout le monde renverse son pop corn et au moment où le vilain psychopathe arrive pour vous tuer … avec une petite cuillère.) "Oh non … Non, non, non, non …" Mais si. Il n'y avait pas d'autres explications, elle l'avait tout simplement piégé et attiré ici, sachant pertinemment qu'il n'irait jamais au bal de son plein grè. Elle l'avait attiré en se servant de quelque chose de sacré pour lui : les pizzas."Oxanna Skye Prescott … Ne me dis pas que tu as osé ? Tu m'as attiré ici avec … tu savais quel été mon talon d'Achille oh non …" Et Zack passa de la stupeur à la surprise, et puis enfin au rire. Il fallait reconnaître que son plan était plutôt parfait et il avait fait plus que marcher ! A ce stade-là, il était en train de courir. Enfin bon, passons, ils étaient là à présent, et coincés pour un bon bout de temps à ce qu'il semblerait. "Franchement là tout de suite, je ne sais pas si je dois rentrer chez moi ou t'embrasser … Vraiment j'hésite." Mais le jeune homme savait très bien que rentrer chez lui ne ferait que prouver qu'il était le plus mauvais copain de la terre entière. Surtout quand on savait que les derniers mois n'avaient pas été de de tout repos pour le couple. Décisions, décisions … Après tout le mal qu'elle s'était donnée, Zack n'allait pas rebrousser chemin, non ? Il poussa un soupir en la regardant, réalisant soudainement qu'il allait revenir sur quelque chose qu'il avait juré de ne jamais faire. C'était bien parce que c'était Oxanna et personne d'autre. "Je veux bien faire un effort mais … tu me dois au moins deux semaines de pizzas, au moins ! Et Oxanna … la prochaine fois que tu veux vraiment quelque chose, essaye de faire passer le message … d'une autre manière."
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyDim 15 Mai - 18:45

La main de la blondinette se crispa sur le capot de sa voiture. Elle savait que Zack était un véritable estomac sur jambes, mais cela serait-il suffisant pour le faire rejoindre la grande salle ? N’allait-il pas se douter de quelque chose avant même que sa dernière arme ne soit dévoilée ? Oh, elle avait tellement envie de se rendre au bal, avec lui ! S’il avait accepté dès le départ, Oxanna n’aurait pas été dans l’obligation de monter tout un scénario pour le mener jusqu’au lieu des festivités. Seulement il avait dit non, et elle n’était pas prête à essuyer un refus. Pas alors que la Saint-Valentin, pour la première fois de sa vie, prenait enfin tout son sens. Mais s’il rechignait à porter un costume pour elle, nul doute qu’il se sacrifierait si cela pouvait lui permettre de se remplir le ventre. Oxy en était persuadée et espérait avoir eu raison, car son plan entier était basé sur l’appétit vorace du jeune Texan. Quoi qu’il en soit, elle ne devrait pas tarder à être fixée, car c’était au tour de Zack de donner son point de vue sur leur problème du moment.

A la seconde où il parla de leur tenue, Oxanna sut que c’était gagné. S’il en était arrivé à ce point, c’était que l’idée-même de participer au bal ne le rebutait pas tant que ça, et qu’il accepterait de s’y rendre avec les fringues adéquates. La détective en herbe esquissa un sourire en coin et tout en le laissant parler, se dirigea vers le coffre de sa voiture. Après avoir passé quelques secondes à fouiller, elle sortit, victorieuse, deux cintres dont les vêtements étaient protégés par une housse transparente. Elle se mit à rire, comprenant que l’esprit de Zack avait traversé le sien ; si bien qu’il n’eut pas le temps de finir sa phrase et se retrouva la mâchoire pendante, les yeux écarquillés et observant ce qu’Oxanna tenait sur son bras comme s’il s’agissait d’un bébé alien. Il n’en revenait pas d’avoir été piégé ainsi, et même si pour l’instant l’étonnement était tout ce que l’on pouvait lire sur son visage, Oxy prit les devants. Il était hors de question que cette surprise lui gâche la soirée : le Texan devait comprendre à quel point cet événement était important pour elle. « Je suis désolée, mais je n’avais pas le choix. Je ne l’aurais pas fait si ce bal n’avait pas autant compté à mes yeux. On a beau dire ce qu’on veut mais… Pour notre première Saint Valentin ensemble j’avais envie de faire les choses en grand, pas de simplement manger une pizza devant un film d’horreur ou un DVD live des Led Zeppelin. » Un petit sourire, plus timide, se dessina sur ses lèvres et elle attendit avec appréhension la réaction de son petit-ami. Il aurait le droit d’être fâché, même si elle n’avait pas pensé à mal finalement. A sa place, elle se sentirait probablement vexée – au minimum.

Ce fut au tour d’Oxy d’ouvrir des yeux ronds comme des soucoupes, lorsque Zack se demanda à voix haute s’il allait rentrer chez lui ou l’embrasser. Il poussa un long soupir, qui parut durer une éternité pour la blondinette, avant d’accepter de faire un effort. Toutefois, de son air le plus sérieux, il ajouta que la prochaine fois elle devrait trouver un autre moyen de le convaincre. Oxy hocha la tête, indiquant qu’elle avait parfaitement compris. « Merci, Zack. » Heureuse de la tournure que prenaient les événements de cette soirée, son esprit taquin revint au galop. « Et puis, je suis certaine que tu ne dois pas être si mal que ça dans un costume. De toute façon, on ne va pas tarder à le savoir, huh ? » Elle ouvrit de nouveau le coffre, sortit le petit sac à main qui allait avec sa robe et le mit sur son épaule. Tout était déjà dedans – elle avait prévu que Zack accepterait son offre, c’était évident. « Ils ne nous laisseront pas entrer comme ça, même si on a nos tenues avec nous. Viens, suis-moi. » Oxy prit la main de son petit-ami et, à moitié baissée, se faufila parmi les buissons qui entouraient le parking du lycée. Ils parcoururent quelques mètres sur l’herbe avant d’atteindre une porte coupe-feu qui donnait sur l’un des couloirs normalement vides à cette heure – car plutôt éloigné de la grande salle. Oxanna fouilla un instant dans son petit sac et en sortit un trousseau, muni de plus de porte-clefs que de clefs tout court. Peu après son arrivée à McKinley, elle avait fait un double du pass qui donnait accès à tout l’établissement. Le principal n’en avait jamais rien su, car l’original était revenu dans son bureau en une petite poignée d’heures. Les deux adolescents entrèrent dans le fameux couloir, effectivement vide mais toutefois éclairé. Des toilettes se trouvaient non loin. « On se retrouve ici dans cinq minutes ! » lança Oxanna, embrassant son petit-ami avant de lui tendre son costume. Un sourire à son attention plus tard, elle se dirigeait d’un pas ferme vers les toilettes des filles. Se changer devant lui n’était pas un problème, cependant ils ne devaient pas oublier qu’ils se trouvaient dans leur propre lycée. Autant éviter des situations qui pourraient vite mal tourner dans le cas où on leur tomberait dessus par hasard. Surtout s’ils se faisaient prendre par un membre du corps enseignant…

Sept minutes plus tard, Oxanna était changée mais… également coincée, bien que cela fasse entièrement partie de son plan. Elle prit son téléphone portable et envoya rapidement un SMS à Zack, qui devait patienter dans le couloir. Ne m’attends pas, je serai un peu en retard. Je te rejoindrai dans la salle de bal le plus vite possible. Je t’expliquerai. Profite du buffet en attendant ! Je t’aime. Bon maintenant, il n’y avait plus qu’à espérer une entière coopération de sa part. S’il venait voir ce qui se passait, tout tomberait à l’eau. « Tu es prête ? » Oxanna se retourna pour faire face à la personne qui se trouvait avec elle, et acquiesça aussitôt. « On ne peut plus prête ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyLun 23 Mai - 12:50

Oxanna l'avait souvent entraîné dans des coups foireux mais là … Là, Zack se devait de lui donner un oscar. Elle venait de donner une tout autre définition au mot surprise et, même si une certaine partie de lui-même lui en voulait encore, il ne pouvait s'empêcher de sourire. Il n'y avait qu'Oxanna qui pouvait l'avoir ainsi et ce parce qu'elle le connaissait par coeur et qu'il avait une confiance aveugle en elle. Quoi que … Maintenant il se méfierait un peu plus la prochaine fois qu'elle l'inviterait à sortir, tout comme il ferait un peu plus attention quand on lui proposerait de "manger une pizza". Bref, Zack avait baissé sa garde un peu trop vite et Oxanna en avait profité. Pas de doute, un de ces jours, il lui ferait le même genre de plan Il ne savait pas encore où ni comment mais … qu'elle se méfie désormais, le Texan était sur le coup. Et non, Zack n'allait pas faire demi-tour, cela aurait vraiment été bête et très impoli et pas du tout galant. Surtout quand elle était en train de lui faire comprendre qu'il n'était pas un expert dans ce domaine. Quoi … Qu'est-ce qu'elle avait contre les live de Led Zeppelin ? Bon, peut être qu'ils ne faisaient pas des choses extraordinaires depuis qu'ils étaient ensemble mais … Elle devait bien avoir remarqué non, qu'elle sortait avec le garçon le plus ennuyant de toute la planète ? Zack était le premier à le dire : il n'était absolument pas intéressant et étant incapable de tenir une conversation sans revenir sur ses groupes de rock et ses plats préférés. Mr Pas Intéressant, c'était lui. Et en plus de ça, maintenant il était devenu Mr Pas Intéressant et Pas Romantique ? Génial ! "J'admets que je ne suis pas le garçon le plus romantique de la Terre mais crois moi … Une simple conversation aurait été suffisante." fit-il entre ses dents. Le point positif c'est qu'il avait un an pour s'améliorer, non ? Non …

En même temps, Zack n'aurait jamais cru qu'Oxanna était le genre de fille à vouloir porter une robe pour une seule et unique soirée dont elle se rappellerait uniquement en ouvrant le livre de leur promotion ou en se connectant sur Facebook pour parler avec de vieilles connaissances … Visiblement il avait eu tort, comme quoi, passer de meilleur ami à petit ami impliquait des changements … Pour elle comme pour lui. Et il fut ramené à la réalité lorsque que, OUI, elle sortit un costume de son coffre et le lui tendit. Il prit l'immonde chose dans ses bras et leva les yeux vers elle, complètement médusé. "Mais … Tu avais vraiment tout prévu depuis le début ?" Hein … Franchement, pour le coup, Zack ne savait pas quoi dire. Oxanna connaissait parfaitement son aversion pour … cette chose-là, plus communément appeler un smoking, et c'est pourtant avec un sourire aux lèvres qu'elle entraîna Zack à l'écart pour qu'il puisse se changer. Disant que le costume lui irait sûrement. "Oui bien sûr et .. il neige au Texas au mois de juillet ?"Il n'ajouta rien d'autre et se retrouva ainsi tout seul … A devoir se changer. Lui pudique ? Absolument pas, et ce n'était pas là la question mais … mais … vraiment ?! Zack poussa un soupir, retournant le costume dans tous les sens. C'était quoi déjà ce proverbe à propos de l'amour et les sacrifices … Hmmm … Il poussa un autre soupir et se changea, tout en se disant que cette soirée était en train de devenir n'importe quoi. Il voulait juste une pizza lui …

Zack ferma les boutons de sa veste en fermant les yeux, bien content qu'aucun miroir ne se trouve devant lui. Sinon, il y aurait eu de forte chance qu'il change d'avis. Son téléphone vibra à ce moment là et il le sortit de la poche de son jean … avant de regretter son geste. C'était une blague ?! Oxanna voulait qu'il se rende dans la salle de bal … devant tout le monde … sans elle. Okay, se dit-il, pas de panique, il pouvait le faire. Le Texan fit un rapide détour vers son casier pour y poser ses vêtements avant de revenir sur ses pas … et de rentrer dans la salle de bal. Parce que si certains rêvaient d'aller au lycée et de se se rendre compte qu'ils avaient oublié leur vêtements dans leur salle de classe … Les cauchemars de Zack étaient quant à eux bien différent. La nudité … passe encore mais ça … Ça c'était presque de la torture. Au début, ses pas étaient hésitants, et puis le jeune homme prit rapidement conscience qu'en fait … Personne ne se souciait du fait qu'il soit là, costume ou pas, il était toujours invisible. Le jeune homme put enfin respirer librement et, se retenant de danser sur place, il se dirigea … vers le buffet. Oui le plus important, et ayant rempli deux ou trois assiettes sous l'oeil intrigué de certains professeurs (quoi ? Personne n'allait le coller parce qu'il avait faim … non mais ho …), il chercha Oxanna des yeux.
Où était-elle ?



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyJeu 26 Mai - 10:38

Au naturel, Oxanna Prescott était une jolie jeune femme. Oh bien sûr, elle n’avait rien d’un top model non plus, toutefois elle n’avait pas besoin de se mettre un pot de peinture sur le visage pour ressembler à quelque chose. C’était précisément la raison pour laquelle elle ne se maquillait jamais beaucoup : un peu de fard à paupières histoire de mettre un peu de couleur et c’était fini. De toute façon, elle n’aimait pas passer dix ans dans la salle de bains à s’occuper de sa petite personne. Elle prenait soin de son corps sans en faire trop, et cela lui convenait parfaitement.

Néanmoins ce soir, Oxanna allait devoir faire un petit effort. Le jeune lycéen qui se trouvait avec elle la regarda à travers le miroir, alors que la blondinette faisait une grimace face à ce qui l’attendait : un bon quart d’heure de torture, voilà ce que c’était de son point de vue. Mais là encore, ne fallait-il pas faire quelques concessions dans la vie de couple ? Elle avait traîné Zack jusqu’au bal, maintenant elle devait lui faire plaisir à son tour. Et pour cela, rien de mieux que de se laisser chouchouter par le maître du relooking de McKinley. « Ne fais pas cette tête, ce n’est pas si terrible ! » lança son comparse de chorale, amusé par son comportement tout embarrassé. « Je sais bien. En tout cas, merci Kurt. Merci de m’aider. Ce soir, je veux être parfaite pour Zack ! » « Et tu le seras. Allons-y, si tu le fais attendre trop longtemps il risque de s’impatienter. » Oxy hocha la tête, ferma les yeux et… oublia tout ce qui se passait autour d’elle.

Elle laissa Kurt sortir une trousse de son sac, contenant diverses pinces à cheveux ainsi que du maquillage. Il réservait ce matériel à toutes ses amies qui, comme Oxanna, avait besoin de ses services à certaines occasions. Il adorait ça. Oxanna n’avait donc aucunement hésité à se tourner vers lui lorsque son plan lui était venu en tête : il avait été son deuxième coup de fil, après son ami aux talents de mécano qui avait bidouillé sa voiture. Heureusement pour la jeune femme, Kurt était disponible et prêt à lui consacrer quelques minutes de son temps. Elle ne le remercierait jamais assez, et espérait que Zack apprécie le geste.

« C’est fini ! » entendit-elle soudain. Finalement, le temps avait passé plus vite que prévu, elle qui pensait que les secondes deviendraient rapidement des heures. Toujours face au miroir, elle ouvrit lentement les yeux et sa bouche forma un O de surprise lorsqu’elle s’aperçut. On aurait dit qu’une autre Oxanna, aux mêmes traits que l’originale mais pourtant bien différente, se tenait en face d’elle. L’adolescente ne se reconnaissait quasiment pas. « Angelina Jolie peut aller se rhabiller, tu ne crois pas ? » lança-t-elle soudain d’un air espiègle. « Je prends ça pour un compliment. » « Tu peux ! Je te dois une fière chandelle, Kurt. Je ne l’oublierai pas. » « Allez, file ! Et profite de ta soirée, surtout ! » « Merci ! » Sans plus attendre, et après un dernier sourire empli de gratitude envers son camarade, Oxanna sortit dans le couloir afin de rejoindre la grande salle. Elle croisa quelques élèves qu’elle connaissait simplement de vue, mais ne fit pas spécialement attention à leur présence. Une seule chose comptait désormais : retrouver Zack. En cette soirée sous le signe de l’amour et des couples, elle considérait avoir passé bien assez de temps séparée de lui. Elle avait envie que leur première Saint Valentin soit inoubliable, et allait tout faire pour que ce soit le cas.

Oxy se trouva très vite derrière les doubles-portes battantes. Elle regarda par l’un des hublots avant d’entrer pour de bon : la salle était pleine de lycéens qui se déhanchaient au rythme de la musique. La décoration était vraiment magnifique, tout comme les jeux de lumière. Ils avaient fait du bon boulot, on ne pouvait pas le nier. Ca aurait été un crime de rater un tel bal ! Oxy se décida enfin à faire son entrée, laissant son regard courir sur la salle afin de repérer Zack. Evidemment, il était en train de dévorer un canapé provenant du buffet. Avec le plus amoureux des sourires gravé sur ses lèvres, Oxanna se dirigea vers le Texan. Son cœur battait à tout rompre : et s’il n’aimait pas sa robe ? Sa coiffure ? Son maquillage ? Maintenant, il était trop tard pour faire marche arrière. Et soudain, comme si les choses n’étaient déjà pas assez stressantes, la musique changea du tout au tout. Les lumières se firent plus discrètes, les élèves plus calmes… La très attendue sélection des slows venait de commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyMer 1 Juin - 14:08

Il y était. Oui, en dépit de toutes ses réticences et de ce qu'il s'était promis, Zack était bien au bal de la St Valentin, dans un costume et bien entendu près du buffet. Histoire de garder un semblant de normalité et surtout de se remplir l'estomac … Son regard se promenait toujours dans la salle à la recherche d'Oxanna. C'était tout de même pour elle qui l'avait fait l'effort de s'habiller ainsi et que surtout, il était rentré dans la salle … Comme quoi l'amour vous poussait vraiment à faire de drôles de choses. Zack n'était pas le genre de personnes qui revenait sur sa parole facilement. Cependant Oxanna n'était pas n'importe qui pour lui et c''était très bête à dire et affreusement romantique, en somme pas vraiment son domaine de prédilection, mais le jeune homme s'était également juré de la faire sourire à n'importe quel prix. Alors vraiment, porter un costume n'était pas la pire chose qu'elle pouvait lui demander (et, soit dit en passant, elle lui devait toujours un millions de pizzas).
Il cherchait des visages familiers, son regard tomba sur Summer et il ne fut guère surpris, évidemment qu'elle allait être là, elle était encore reine du lycée. Pour combien de temps encore ? Intéressante question. Zack soupira, hors de question de se prendre la tête avec ce genre de bêtises ce soir, et continua son exploration de la scène. Il reconnut également Tim et Ezrael, deux autres Awesome et c'était tout.

En même temps, il n'était pas la personne la plus populaire du lycée et cheerios et footballeurs étaient encore à l'honneur sur la piste. En parlant de piste de danse … Qu'est-ce que c'était que cette musique horrible ? Zack grimaça intérieurement en se prenant un autre canapé, parfois cela avait parfois du bon de ne pas écouter la radio. Et le jeune homme en était là de ses réflexions, et très certainement à son vingtième apéritifs (mais qui comptait franchement … qui ?) lorsque l'atmosphère de la salle changea. Ou pour être plus précis, la musique changea : c'était le moment fatidique des slows, chacun devait aller trouver sa cavalière histoire de s'assurer que cette dernière passait une bonne soirée. Mais … Où était donc sa cavalière à lui ? Il commençait légèrement à paniquer en se demandant jusqu'où Oxanna allait pousser la surprise, Zack était arrivé au point où il s'attendait à tout. Si elle pouvait sortir un costume du coffre de sa voiture, dans sa logique, il n'y avait vraiment plus rien qui pouvait stopper Oxanna. Et ce fut uniquement lorsque l'intro de la première ballade de la soirée retentir dans la salle, qu'il l'aperçut enfin. Et wow …

Un sourire apparut sur les lèvres de Zack alors qu'elle se dirigeait vers lui. Il ne regrettait plus du tout d'être venu, plus du tout, surtout pas lorsqu'il avait la plus jolie cavalière de tout le lycée. Le jeune homme avait toujours trouvé Oxanna, là n'était pas la question, mais là elle était tout simplement magnifique. Et le rouge était définitivement sa couleur et juste … wow. Lui qui trouvait toujours les mots justes et qui était incapable de se taire quand il était surexcité ou de bonne humeur était tout simplement à court d'inspiration. Et en même temps … Zack ne pensait pas connaître de mots justes ou encore assez puissants pour décrire ce qu'il ressentait. Ce n'était qu'une simple robe, un simple et stupide bal, il était toujours Zack et elle était toujours Oxanna, et pourtant son coeur battait plus fort qu'auparavant et il se sentait incroyablement bien. Même lui dire je t'aime ne lui paraissait pas suffisant à cet instant, à moins de de s'élancer sur la scène, d'exiger le silence et le hurler dans le micro. Cependant il n'allait pas le faire, il se contenta de prendre les mains d'Oxanna, il eut même un léger sourire avant de finir par prendre la parole. "Je ne sais pas qui tu cherches à impressionner mais si c'est moi … je peux te dire que ça marche."

Ceci étant dit, et avec se sourire qui n'était réservé qu'à Oxanna, il la rapprocha d'elle et déposa un léger baiser sur ses lèvres. "Et ça m'énerve un peu de l'admettre … Un peu beaucoup d'ailleurs mais … Je crois qu'on a bien fait de venir. Mais interdiction de le répéter à qui que ce soit, parce que je nierai tout en bloc." Le jeune homme fit passer ses bras autour de la taille d'Oxanna, la regardant droit dans les yeux. En se demandant comment est-ce qu'il pouvait être aussi chanceux … Il avait dix huit ans, ne savait absolument pas ce qu'il allait faire de sa vie si ce n'était pour les rêves de succès qui étaient rangés dans un coin de sa tête, il sortait avec la fille de ses rêves et ils étaient au bal de la St Valentin. Quand on y réfléchissait cinq secondes, Zack avait vraiment beaucoup de chance. Okay, les trois-quarts des personnes qui étaient présentes dans la salle ne savait absolument pas qui il était, certains d'entre eux lui avait même contribuer à faire de ses journées au lycée un véritable enfer sur terre … Et pourtant, il se tenait là à fixer ses yeux bleu, le coeur battant la chamade et il se disait que le reste n'avait aucune importance. Il était amoureux et ce soir hors de question de lui en demander plus, car il ne comptait être que ça. "Bon … puisqu'on est là … On danse ?"
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyJeu 2 Juin - 12:59

Une fois lancée au centre de la grande salle, Oxanna garda les yeux rivés sur son petit-ami qui ne l’avait pas encore vue approcher. Elle tentait de ne pas faire attention aux divers regards qui se posaient sur elle lors de son passage. Contrairement à Zack qui jouissait d’une certaine tranquillité au sein de McKinley, la situation de la blondinette était bien différente : on la connaissait pour ses talents d’investigation hérités de son paternel. Certains appréciaient ses services, d’autres la détestaient pour avoir vu leurs secrets étalés au grand jour par pure vengeance.

Quoi qu’il en soit, les choses étaient simples : on n’avait pas l’habitude de voir La Fouine(use) en personne dans une magnifique et longue robe rouge, elle qui se contentait normalement de ses nombreux jeans. Il était donc normal que certains élèves l’observent avec curiosité et se lancent quelques remarques – sympas ou non – entre eux. Oxy se doutait que parmi ce qui se murmurait à son propos, il y avait davantage de négativité, voire de moquerie. Mais elle s’en fichait, d’où sa concentration extrême sur Zack. Elle avait fait cet effort d’apparaître dans un style vestimentaire qu’on ne lui prêtait pas, et c’était uniquement pour lui. Afin qu’il soit fier de l’avoir à son bras ce soir. Car bien évidemment, tout comme le Texan, Oxanna n’aurait pas hésité à se rendre au bal dans ses fringues de tous les jours si cela avait été possible…

Tu veux rire ? Au fond, tu jubiles de pouvoir ressembler à une Princesse de Disney au moins un jour dans ta vie, lui répondit une petite voix dans sa tête. Une voix qui, au passage, n’avait pas franchement tort. Peut-être même qu’elle avait entièrement raison, et que la lycéenne ne souhaitait simplement pas se l’avouer.

Oxy arriva à la hauteur de Zack encore moins sûre d’elle que quand elle avait décidé d’entrer dans l’immense salle décorée. Après tout, elle avait fait cela pour lui, et lui plaire plus que d’habitude en cette soirée spéciale était primordial à ses yeux. Il ouvrit des yeux ronds comme des soucoupes en l’apercevant, et Oxanna sut alors à l’expression de son visage qu’elle avait gagné son pari. Son poing la démangea mais elle se retint de le brandir en signe de victoire – ici, c’était McKinley et pas un champ de bataille, aussi ravie puisse-t-elle être en cet instant précis. Zack prit les mains de sa petite-amie entre les siennes, et elle esquissa un sourire plein de tendresse à son attention, avant de rire face à ses mots.

« En fait, c’était plutôt lui que je cherchais à impressionner, mais j’apprécie le compliment, » fit-elle, espiègle, avec un signe de tête en direction d’un élève qu’elle ne connaissait même pas – probablement un première année, lunettes rondes à la Harry Potter, dans une telle posture qu’on lui devinait un balai enfoncé dans les fesses. Et surtout, seul à une table, noyant sa solitude en cette période de slows dans un grand verre de jus de fruits. Zack et Oxanna éclatèrent de rire, se moquant gentiment de la blague que venait de faire cette dernière. « Sérieusement, je trouve mon petit-ami très sexy ce soir. Contrairement à ce que tu pourrais penser, le costume te va comme un gant. »

Il déposa un doux baiser sur ses lèvres, et avoua alors quelque chose qui déclencha un sentiment de victoire encore plus fort chez la blondinette : il était ravi d’être là. En d’autres mots, elle avait bien fait de monter ce plan pour le pousser à participer au bal de la Saint-Valentin, parce que désormais il ne se voyait pas passer la soirée autrement. Mais interdiction de le dire à qui que ce soit ! « Ne t’en fais pas, ton secret sera bien gardé, » le rassura-t-elle d’un air amusé. « Je suis contente, parce que le but, après tout, c’est qu’on passe tous les deux un excellent moment ici. On pourra toujours profiter de la « Saint-Valentin Pizza » l’année prochaine, et toutes celles d’après si tu veux ! » L’esprit de nouveau rieur en les imaginant avec leur carton de pizza à quatre-vingts ans, elle laissa Zack l’enlacer et l’espace d’une minute, ils se contentèrent de se regarder sans prononcer un mot. Chacun était perdu dans ses pensées. Zack se disait-il qu’il était heureux de l’avoir à ses côtés ? Car elle, en tout cas, le pensait chaque seconde. Elle détestait que certains adultes discréditent leur relation car elle avait lieu au lycée, parce qu’ils étaient jeunes et qu’ils découvraient tout juste ce qu’était l’amour. Oxy avait un avis totalement différent, et alors que son regard était plongé dans celui de Zack, elle n’avait jamais été aussi sûre de quoi que ce soit. Un jour, ils prouveraient à tous ces quarantenaires aigris qu’ils avaient raison, que l’âge ne comptait pas. Que parfois, quand des petits-enfants demandaient à leurs grands-parents comment ils s’étaient rencontrés, certains répondaient qu’ils s’étaient connus au lycée, très jeunes, pour ne plus jamais se quitter. C’était exactement ce qu’Oxanna ressentait face à Zack.

Les sortant de leur quasi-torpeur, le jeune choriste évoqua l’idée de danser, maintenant qu’ils se trouvaient au bal… autant qu’ils en profitent. Oxanna hocha la tête, ravie qu’il propose de l’emmener sur la piste, et aperçut Kurt un peu plus loin qui lui lançait un regard interrogateur. Il devait sans aucun doute se demander si son relooking express sur la demoiselle avait plu au destinataire. Afin de le rassurer, Oxy laissa apparaître un sourire ravi sur son visage et leva discrètement le pouce en sa direction. Kurt, content de cette nouvelle, fit mine d’applaudir puis s’en retourna à ses occupations. Ce soir, il lui avait rendu un énorme service et elle lui devait désormais une fière chandelle. Bien qu’il soit déjà au courant, elle n’hésiterait pas à lui redire dès demain qu’elle était là s’il avait besoin de quoi que ce soit. C’était le moins qu’elle puisse faire pour lui !

Oubliant son ami pour ce soir afin de se concentrer sur la soirée à venir, en tête à tête avec Zack, elle se rapprocha de lui et posa son front contre le sien, alors qu’ils entamaient les mouvements si distinctifs des slows, aussi lents que les chansons qui avaient été choisies. Ils ne prononcèrent aucun mot durant un instant, laissant leurs pas les guider, puis Oxanna se recula légèrement pour ouvrir de nouveau les yeux sur Zack. Elle fut des plus sincères lorsqu’elle lui avoua : « Merci d’avoir accepté de venir, vraiment. Et… de ne pas m’en avoir tenu rigueur pour le coup monté. » Elle esquissa une petit grimace désolée. « J’avais simplement envie de partager un moment unique avec toi. Il faut bien avouer qu’on a plus l’habitude des soirées pizzas que des bals en amoureux. » Oxy s’approcha doucement de lui et l’embrassa, avant de murmurer un « Je t’aime » au creux de son oreille. Afin de marquer ses mots, elle le serra un peu plus contre elle, et songea que là, à cet instant bien défini, elle n’avait jamais été aussi heureuse de toute son existence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyDim 5 Juin - 20:10

Si c'était un rêve, alors Zack ne voulait pas se réveiller. Et si ce n'en était pas un … Il n'avait plus qu'à espérer que la soirée ne se termine jamais. Parce qu'il n'avait absolument pas envie de replonger dans la folie, colorée aux slushys s'il vous plaît, qu'était sa vie de tous les jours. Absolument pas. Le jeune homme était très bien là, à danser un slow avec Oxanna dans ses bras. Il ne voulait penser à rien d'autre … Tout était parfait, il n'y avait absolument rien à critiquer. C'était le genre de fin que l'on voyait uniquement dans les livres pour enfant, pas dans la vraie vie. Et très certainement pas à Lima et encore moins pour quelqu'un qui pensait que dormir en cours d'espagnol ou sourire en permanence était la solution à tous les problèmes. Juste pour une nuit et juste pour cette nuit, la vie de Zack était digne d'un conte de fées. Il ne voulait pas refermer le livre, pas maintenant, ni jamais. Il voulait continuer de danser au rythme d'une éternelle et interminable ballade, Oxanna dans ses bras. C'était tout ce qu'il désirait. Simple mais complet. Oxanna était tout ce qu'il voulait et il se voyait très bien avec elle dans cinq, dix, voir même trente ans ! Avec elle les choses les plus simples devenaient extraordinaires, elle savait toujours ce qui allait le faire sourire ou grimacer, il pouvait être lui-même. Il pouvait être lui-même parce qu'Oxanna était son amie, sa confidente, sa source d'inspiration et la femme qu'il aimait. Elle représentait tout cela à la fois et rien que le simple fait de se tenir près d'elle était déjà merveilleux à ses yeux. Alors qu'est-ce que Zack pouvait dire vraiment ?

Son sourire s'agrandit lorsqu'elle lui murmura je t'aime au creux de l'oreille, et il déposa un baiser sur son front, murmurant les mêmes mots contre sa peau. Et lorsque la chanson se termina, il la tenait toujours contre elle, pas du tout prêt à basculer dans la réalité. Mais quelle réalité ? C'était ça sa réalité, elle était son présent et son futur et cette pensée seule aurait dû le faire trembler. Il aurait dû être complètement terrifié car en dix huit ans d'existence c'était bien la première fois que Zack était prêt à se donner de cette manière là à quelqu'un. Mais il n'arrivait pas à avoir peur, non, en fixant ses yeux là, il savait parfaitement qu'il pouvait lui faire confiance et que tout irait bien. C'était bête quand on y pensait. Personne ne savait de quoi l'avenir était fait et leur couple avait déjà connu des hauts et des bas et lui, plus que quiconque aurait dû être sur ses gardes cependant il ne pouvait pas. Bien sûr qu'il y aurait encore des disputes à l'avenir mais … Ils y arriveraient, Zack en était certain. Il eut un autre sourire en sortant de sa rêverie, réalisant seulement qu'il était en train de la fixer depuis quelques minutes déjà.

Le jeune homme s'éclaircit la gorge, bien ravi qu'elle ne puisse pas lire ses pensées. "Oh attends … Je suis encore en colère contre toi. Ça ne se voit pas comme ça, mais je t'assure que je t'en veux encore beaucoup."Ceci étant dit, le Texan hocha la tête avec un air sérieux sur le visage avant de craquer et de l'embrasser. "Énormément même … Mais tu peux continuer de me dire à quel point je suis irrésistible dans ce costume et ça finira par passer … Enfin je dis ça je dis rien." Même si Zack était certain qu'irrésistible soit le mot exact pour le décrire là tout de suite … Tout ce qu'il avait à espérer c'est que personne ne prenne de photos. Oh et aussi que les jeans soient autorisés au prochain bal où ils se rendraient … Mais ça, il savait bien que ça n'arriverait jamais. Ne se sentant plus tellement d'humeur à danser, il attrapa la main d'Oxanna et l'entraîna un peu à l'écart de la piste de danse. "Alors qu'est-ce que tu as prévu pour le reste de la soirée ? Me transformer en élève modèle jusqu'au bout ? Je suis au bal de la St Valentin dans un costume … lundi je rejoins l'équipe de football ? Oublie ce que je viens de dire …Très mauvaise idée. Définitivement une mauvaise idée." Zack finit sa phrase par un autre sourire, se demandant vraiment ce que leur réservait le reste de la soirée. Est-ce qu'il était en train de s'amuser ? Hmm … Juste un tout petit peu.
Revenir en haut Aller en bas
Oxanna Prescott
OXY ∞ Home sweet home.
Age : 24 ans
Occupation : Détective à la Police de Lima
Humeur : Enfin heureuse
Statut : En couple avec Keegan
Etoiles : 2957

Piece of Me
Chanson préférée du moment : death cab for cutie ; transatlanticism
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
OXY ∞ Home sweet home.
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) EmptyJeu 9 Juin - 11:50

Oxanna ne représentait en aucun cas la femme parfaite, et ne le serait jamais. De son point de vue, elle était même pleine de défauts – plus ou moins dérangeants. Quand elle pensait à son manque de confiance en les autres, à sa façon de toujours se méfier de tout et de tout le monde, Oxy se demandait si elle arriverait à changer un jour. Car si certains de ses traits négatifs faisaient son charme, du moins selon son petit-ami ici présent, ce n’était pas le cas pour d’autres. Zack l’aimait profondément, et Oxanna le savait. Alors pourquoi ne pouvait-elle pas simplement le croire sur parole, plutôt que de lui donner toujours tort comme s’il était forcément le coupable dans l’histoire ? Par exemple, quand il s’était retrouvé dans le sous-sol avec cette cheerio, Oxy lui avait presque tout de suite sauté à la gorge sans vraiment lui donner le temps ou l’occasion de s’expliquer. Si elle lui avait accordé le bénéfice du doute, il se serait probablement montré plus coopératif. Moins… blessé par sa réaction extrême, et qui prouvait bien qu’elle ne lui faisait pas encore confiance à cent pour cent.

Mais là, alors qu’ils étaient tous les deux dans les bras l’un de l’autre, comme s’ils étaient dans leur propre bulle et que le monde ne comptait pas, Oxy sut qu’elle changerait. C’était devenu aussi clair que de l’eau de roche, comme… une évidence. Oui, elle saurait être une personne plus attentionnée, moins chiante et surtout, elle ne serait plus une petite-amie capable de coller un GPS sous l’hypothétique voiture de Zack afin de vérifier qu’il n’ait pas une aventure avec une autre. Plus jamais elle ne voulait se disputer avec lui comme l’autre jour, plus jamais. Et elle voulait aussi oublier son passé douloureux : l’abandon de sa mère, la découverte de sa nouvelle vie avec d’autres enfants. Ce que Kate lui avait fait subir ne devait pas régir son existence ni son futur, et encore moins sa relation avec le garçon dont elle était amoureuse. Zack ferait d’elle quelqu’un de meilleur, jour après jour et, l’espérait-elle, année après année.

Zack la fit sourire en lui affirmant qu’il était encore énervé contre elle, mais que lui faire des compliments sur sa tenue ferait passer la chose. Dans le fond, et ils le savaient tous les deux, il ne lui en voulait déjà plus du tout. Cela aurait été le cas si la soirée ne lui avait pas plu, mais il ne pouvait cacher que la blondinette ne songeait pas toujours à des idées étranges et que parfois, elle savait exactement ce qui leur ferait du bien à tous les deux. En l’occurrence, une soirée de Saint Valentin unique et absolument parfaite. Dommage qu’ils aient loupé la séance photo à cause de leur retard, car miss Prescott devait bien avouer qu’un souvenir de leurs belles tenues aurait été très sympathique. Enfin, ce n’était pas grave, ils se rattraperaient bien assez tôt lorsqu’ils iraient au bal de promo – ce que la demoiselle se garda bien de dire à Zack. Elle l’aurait à l’usure, mais lui parler d’une autre fête où le costume était obligatoire risquait fort de ne pas lui plaire là, tout de suite… Elle eut un sourire en coin à cette pensée.

Lorsque les slows laissèrent la place à une musique plus rythmée, Oxanna sentit son petit-ami la tirer à l’écart. Réussir à le faire entrer dans des vêtements de ce genre avait déjà été un exploit, et il ne fallait pas trop lui en demander non plus : outre pour les balades, la piste de danse était un terrain fortement évité par le Texan quand les trois quarts du lycée étaient présents. Et puis, Oxanna avait effectivement d’autres plans pour la soirée. « Que dirais-tu que l'on grimpe dans ma voiture, » Zack lui lança un regard lourd de sens et elle esquissa une grimace désolée – il avait compris qu’en fait, elle était parfaitement capable de réparer ce que son ami avait fait pour les bloquer sur le parking – « et qu’on aille chez moi ? » Elle anticipa la question concernant la présence de son paternel et avant même que Zack ne le demande, Oxy lui fournit une explication. « Il semble que mon père se soit trouvé quelqu’un, même si je ne l’ai pas encore rencontrée – il dit que c’est trop tôt. Ca me parait plutôt sérieux, et d’ailleurs il passe la nuit chez elle. Il m’a annoncé tout à l’heure qu’il ne rentrerait pas avant demain après-midi. On a la maison pour nous tous seuls et… j’ai le plaisir de t’annoncer qu’il y a de la pizza dans le frigo. » Les yeux de son petit-ami s’illuminèrent et Oxanna éclata de rire. Elle savait qu’il ne pourrait pas résister à cet appel, même si elle espérait bien qu’il accepte pour elle également ! Après tout, ils seraient complètement livrés à eux-mêmes, un soir de la Saint Valentin… Et ils allaient en profiter comme les deux jeunes adultes amoureux qu’ils étaient.

FIN DU TOPIC
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty
MessageSujet: Re: 06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)   06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna) Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. I'm not a monkey so no suit for me (ft Oxanna)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-