Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Rencontre inespérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyJeu 28 Avr - 14:26

Heather Swan & Keith Campbell



Heather attendait patiemment son tour dans la file. Que le temps lui semblait long ! C'est dans ces moments-là où elle détestait sa mère. Ces moments où elle ne lui laissait pas le choix. L'épisode du déménagement de dernière minute lui restait encore en travers de la gorge, mais Mrs. Swan avait l'air bien décidée à vouloir pourrir la vie de sa fille unique jusqu'au bout. La famille Swan était arrivée à Lima depuis un mois et Heather ne s'y plaisait toujours pas. Bon, il fallait admettre qu'elle ne faisait pas trop d'efforts pour, mais cette ville la déprimait, elle n'y pouvait rien. Elle avait beaucoup de mal à sortir de sa bulle et n'essayait donc même pas de se faire des amis. Elle se disait que ça viendrait avec le temps et de toutes façons ses vrais amis lui manquaient trop pour pouvoir envisager de penser à autre chose. Sa mère avait donc trouver nécessaire qu'elle se change les idées, elle n'était pas sortie une seule fois depuis qu'ils étaient ici, et Mrs Swan désespérait devant la mine morose de sa fille. Cette fois-ci elle ne lui avait donc pas laissé le choix, elle lui avait glissé de l'argent sur sa table de chevet et l'avait mise à la porte pour un minimum de deux heures. La jeune fille ne pouvait donc plus se défiler et ça la désolait.

Elle n'avait aucune envie de faire du shopping, flâner toute seule au centre commercial, rien n'était plus déprimant ! Elle n'était pas une grande amoureuse des journées shopping, mais il lui arrivait d'en réserver quelques-une à Tara; sans sa meilleure amie cela n'avait plus aucun intérêt ! Ne sachant vraiment pas quoi faire de sa peau elle s'était donc arrêtée au Starbucks Coffee, un endroit qu'elle affectionnait beaucoup à Charlotte et qu'elle n'avait pas eu l'occasion de "visiter" à Lima. Elle allait prendre son habituel "caffé latte" et passer une petite heure ici à bouquiner. Il fallait bien tuer le temps comme on pouvait. En y réfléchissant, ça ne la dérangeait pas plus que ça d'être ici. Elle aimait bien l'esprit du Starbucks, c'était un endroit où tout le monde pouvait se retrouver, personne n'allait vous juger parce que vous faites telle ou telle autre chose. Bon, elle n'y passerait pas non plus ses journées, mais une fois de temps à temps ça lui faisait du bien d'oublier le milieu oppressant du lycée tout en quittant un peu sa bulle. Elle vérifia une dernière fois dans son sac qu'elle avait bien pris le livre qu'elle avait commencé la veille, et fut soulagée de voir qu'il y était. Boire un café en ayant rien d'autre à faire que d'observer les gens devait être bien long, son père lui dirait que ça la forcerait à s'ouvrir un peu, mais elle ne se sentait pas encore prête à s'ouvrir à qui que ce soit ici.

L'homme qui était devant elle prit sa commande et partit s'installer un peu plus loin. Heather s'avança donc vers la caissière et passa commande son habituel petit sourire. Un sourire à la fois timide et chaleureux qui faisait fondre n'importe qui. Son estomac commençait à crier famine, elle ajouta donc un muffin aux myrtilles à sa commande. Avec l'argent que lui avait donné sa mère elle pouvait bien se le permettre. L'argent ! Heather eut soudain un sursaut de panique, avait-elle pris l'argent que sa mère lui avait laissé ? *Tu n'es pas distraite à ce point là, enfin !* Non, elle se voyait clairement récupérer l'argent d'un geste brusque et le fourrer dans le fond de son sac. Sûre de son coup elle commença donc à fouiller frénétiquement à l'intérieur quand la vendeuse lui annonça la somme de 8.65$ à payer. Après quelques secondes interminables les joues de la jeune fille commencèrent à se colorer. Qu'avait elle bien pu en faire ? Elle n'osait même pas regarder la vendeuse qui devait la prendre pour une folle à chercher dans son sac comme une furie. Elle lui adressa pourtant un petit sourire d'excuse et commença à balbutier quelques mots pour elle-même.

    - Je dois bien les avoir quelque part, ils n'ont pas pu disparaître comme ça ! Oh, quel bordel ce sac ! Rassurez-vous ils sont ici, j'en suis certaine.


Son teint était presque devenu écarlate et la panique commençait à se faire entendre dans sa voix. Sa mère pourrait dire ce qu'elle voudrait, elle ne serait pas prête de remettre les pieds en ville, se ridiculiser dès sa première sortie c'était trop pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyDim 1 Mai - 18:26

Citation :
Rencontre inespérée
ft. Heather Swan & Keith Campbell


06. Rencontre inespérée Sanstitre5vu && 06. Rencontre inespérée Avataralex39



Starbucks Cofee, un de mes endroits préférés dans la petite bourgade de Lima qui était devenu mienne. Un des seuls endroits à peu près [i]normaux[ /i] qui nous rattachaient encore à l’Amérique moderne et qui nous dépaysait de ce lycée confiné qu’était peu à peu devenu McKinley High School. Peu à peu, sans même y prêter attention, je m’étais déconnecté du monde réel pour ne plus vivre que dans ce lieu factice, qui en fait, ne devait pas être ma vie. J’avais renoncé à sortir, à prendre l’air ; tout ce que je faisais était en relation avec le lycée, la chorale, le sport, les cours ; les filles aussi il faut avouer … Je ne pouvais rien faire d’autre que chanter à tue tête, réviser pour les examens … Aujourd’hui, j’en avais un peu marre de ce petit train train quotidien. Il fallait que je brise cette routine école maison, maison école. Je pris ma moto et décidait de me diriger vers mon endroit préféré au centre commercial le plus en vogue de l’Ohio. Il faut dire que c’est aussi l’un des endroits les plus coupés du monde, que ce soit en plein milieu de Manhattan ou au fin fond du Nouveau Mexique. Tout était vert, taupe, relaxant, gourmand, fumant. Toujours la même disposition, les mêmes boissons, les mêmes petits goûters. Sur la route, je pensais déjà à ce que j’allais commander, mais j’étais certain, comme toujours, que je perdrais mes mots et que je prendrais tout autre chose. Peut être rencontrerais je quelqu’un pour boire un café, peut être apprendrons nous à nous connaître. Ou bien aussi, peut être, mangerais je seul, accompagné par la morne météo, attendant presque religieusement de vite terminer ce que Dieu avait posé sur ma table pour partir. J’avais décidé que, cette fois, quoiqu’il se passe, j’attendrais patiemment de finir, je regarderais ce qui se passe autour de moi, je prendrais un deuxième café, je lirais quelque chose, j’écouterais de la musique ; et il fallait aussi que je passe faire les magasins pour acheter quelque chose à mettre. Sinon, je n’aurais pas eu la bonne volonté nécessaire pour arriver jusqu’à la porte de chez moi.

Je dépassais les portes coulissantes un peu dégoulinant, les cheveux blonds foncés à cause de la pluie, la veste un peu trempée. Je marchais de mon air décontracté, mon sac en bandoulière à l’épaule. Je traversais le mall pour arriver enfin à l’enseigne verte clignotante décorée de la Statue de la Liberté, rien que ça. Que puis je faire pour ne pas arriver en courant et repartir encore plus vite ? Et bien du lèche-vitrine voyons … Je marchais lentement, happant toutes ces images, ces couleurs de mon regard intéressé. Je repérais les lieux, notait les offres intéressantes. Mais le temps passait, et ce n’est pas vraiment surpris que j’atteins finalement l’entré du café prisé. Je poussais la porte et entrais. La file d’attente était raisonnable, alors je me mis derrière une jeune femme. Arrivée à la caisse, cette dernière ce mis à fouiller son sac de fond en comble avec un petit regard effrayé et une chevrotante. Elle ne trouvait sûrement plus son argent. Je n’avais jamais vraiment compris les femmes avec leur valise, et encore moins comment elles arrivaient à s’y retrouver. Je la devançais et dis à la serveuse un peu impatiente :

« Je prendrais un Frapuccino au caramel et un fondant s’il vous plaît. » Sous son regard décontenancé j’ajoutais avec un sourire « Elle est avec moi ». Quoi de mieux que de venir en aide à une âme en peine pour se faire des amis ? Il faut dire que je l’avais fait par spontanéité et non par charité. Disons que je l’invitais à boire un café. Je posais un billet de 20 dollars sur le comptoir et lui laissais le change. Je pris le plateau et pris une place près de la fenêtre qui donnait sur la rue verte et grise. Je posais nos cafés je m’asseyais à la table.
« Moi c’est Keith »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyLun 2 Mai - 18:39

Heather ne parvenait plus à masquer sa gêne. A présent, il était évident qu'elle avait bel et bien laissé ces foutus billets dans sa chambre et elle ne savait vraiment pas quoi faire pour s'en sortir. Quoiqu'elle dise de toutes façons elle allait avoir l'air cruche ! Elle n'eut même pas le temps de réfléchir à la façon dont elle allait opérer quand quelqu'un la devança et réclama sa commande. En temps normal la jeune fille aurait trouvé ce comportement assez déplorable, mais elle voyait dans cette interruption une chance inouïe de filer en provoquant le moins de casse possible. L'esprit embrouillé par sa bourde monumentale, elle n'avait pas vraiment fait attention que le jeune homme qui s'était interposé n'avait montré aucun signe d'impatience, bien au contraire. Il ajouta alors à la serveuse qu'il accompagnait la jeune femme, sous entendant évidemment qu'il prenait sa commande en charge. Heather ne savait plus où se mettre, partagée entre la honte et le soulagement elle se tourna vers son sauveur avec un regard de gratitude.

Son visage ne lui était pas inconnu, elle ne pouvait pas vraiment l'expliquer mais elle était persuadée d'avoir déjà croisé ces beaux yeux gris quelque part. Il tendit un billet à la serveuse qui l'accepta sans demander d'explications, bien que son regard incrédule en disait long sur sa pensée. Heather ne put s'empêcher de penser à l'image qu'elle avait du laisser à cette femme et piqua de nouveau un fard. Elle balaya rapidement l'embarras qui se lisait sur son visage et suivit le jeune homme qui venait de l'inviter sans demander son reste. Quand elle y repensait le geste de ce garçon était vraiment adorable. Il avait du prendre pitié d'elle. Dans certains films romantiques qu'elle avait eu l'occasion de voir, ce genre de démarches cachait généralement un besoin de faire connaissance afin d'entamer un jeu de séduction. Mais elle avait toujours trouvé ce genre de film à mourir de rire, tant les situations étaient ridicules et irréalisables. Mais, bien qu'elle soit encore couverte de honte, elle voyait en cette mésaventure une bonne occasion d'entamer la conversation. Bien qu'il ait l'air légèrement plus vieux qu'elle, ils semblaient avoir à peu près le même âge, ce qui ravirait ses parents. Heather ne savait pas trop quoi dire, comme à son habitude, mais elle ne voulait pas non plus ressembler à une plante verte, elle se sentait déjà suffisamment honteuse.

Il se dirigea vers une table près de la baie vitrée où il installa leur plateau. Leur plateau ? Heather avait du mal à croire que son petit café solitaire allait peut-être lui permettre de faire connaissance avec quelqu'un. Ses parents n'avaient peut-être pas tort finalement, mais elle se garderait bien de le leur avouer. La jeune fille se plaça en face du jeune homme qui venait de lui donner son nom : Keith. Elle s'empressa de réfléchir, mais ce nom ne lui disait absolument rien. Pourtant plus elle le regardait, plus elle était persuadée de l'avoir déjà croisé. Lima restait une ville assez importante, même si elle n'était rien comparée à Charlotte, elle avait très bien pu le voir dans la rue avant de venir ici, ou ailleurs, bien qu'elle sorte peu pour le moment. La jeune fille adressa un sourire chaleureux à son interlocuteur tout en se saisissant de sa boisson chaude.

    - Merci beaucoup. Tu m'as tiré d'un bien mauvais pas, je commençais à me demander comment j'allais m'en sortir.


Elle émit un petit rire léger tout en accentuant son sourire. Elle baissa ensuite instinctivement le regard, encore un peu troublée à l'idée de parler à quelqu'un dont elle ignorait tout. Oui, ça s'appelle faire connaissance, mais Heather n'avait jamais été très à l'aise avec ce concept.

    - Et moi c'est Heather, ajouta-t-elle avec la même voix douce et légèrement voilée. Je viens d'arriver en ville.


La jeune fille voulu se mordre la lèvre, mais fit son possible pour s'abstenir. Qu'est ce que ça pouvait bien lui faire de savoir ce qu'elle faisait de sa vie ? Il lui payait un café, il ne voulait pas connaître son curriculum-vitae ! Elle lui adressa néanmoins ce petit sourire attachant dont elle avait le secret et plongea furtivement le nez dans son caffe latte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyMar 3 Mai - 12:23


Elle avait vraiment l’air gênée et ne savait que faire. Je rigolais en la voyant rougir. Pas le rire moqueur de ces Cherrios, non, juste un petit rire sympathique. J’aimais bien sourire, rigoler ; je ne laissais jamais paraître cette facette à l’école. Toujours sérieux, mystérieux, renfermé. Je ne voulais pas que les autres m’aiment, je voulais une réputation. Celle-ci me dépassait un peu trop, alors j’avais décidé de rester vrai, de ne pas me la jouer comme en cours. Je sortais mon téléphone et vérifiai mon compte Twitter. Je faisais tout le temps cela, j’étais comme accroché à mon téléphone par un lien mystérieux et mystique que je ne pouvais détacher. C’était comme un prolongement de ma main. Elle s’appelait Heather et son nom sonnait comme déjà entendu. Elle disait qu’elle venait d’arriver. Je pris mon café distraitement et engageait la conversation. Rien de plus banal, rien de plus normal. Je ne savais pas comment cela était venu, mais j’ai tilté dans ma tête, c’était la toute nouvelle élève du McKinley High School.


« Tu dois sûrement savoir que l’on parle beaucoup de toi à l’école. Les nouveaux élèves sont si rares. Je suis à McKinley en Terminale. Dernière année avant la délivrance. ». J’essayais de paraître engageant et racontai quelques petites choses pour détendre l’atmosphère. Je lui déballai mes petites habitudes au lycée, mon appartenance à la chorale ; toutes les petites choses qui peuvent vous rapprocher de quelqu’un. Je lui demandais de patienter deux petites minutes et me levai en direction du comptoir pour commander deux nouvelles boissons. Je me retournai du comptoir et la vit en train de lire. Cela était vraiment une bonne manière de nous rapprocher. J’étais sur le point de repartir vers la table quand, je crois, j’ai fait de la casse.


Je me retournais, je regardais la table et me mit à marcher. Je n’avais pas fait deux pas que le plateau a faillit m’échapper des mains. J’ai fait un bond en avant et je me suis emmêlé les pieds dans mes lacets. Sur ce, je me suis étalé par terre, le plateau m’ayant volé des mains, il s’est écrasé à quelque pas de moi. Le sol était couvert de café, de débris de verre et d’un plateau cassé. Je ne me voyais vraiment pas faire une gaffe pareille jusqu’à il y a à peine 2 petites secondes. En tous les cas, je crois avoir saigné, car quand j’ai porté mes mains à mon visage, elles étaient couvertes de sang. Je ne dis pas que j’ai peur du sang, mais je crois que j’ai flanché. Le choc, le sang, je crois même que je me suis évanoui. Que de nouvelles aventures au Starbucks pour une nouvelle rencontre. En y pensant, ce n’est pas tous les jours qu’un jeune homme sanglant s’évanouit en plein Starbucks avec un fracas à réveiller les montagnes et du café partout. Je crois surtout que ce n’était pas quelque chose de vraiment commun pour tous les gens assis là-bas. Et au fait, Welcome To Lima Heather.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyMer 4 Mai - 10:27

Faire connaissance avec Keith avait quelque chose d'agréable pour Heather. Elle ne savait pas vraiment pourquoi mais elle se sentait à l'aise, sa façon de parler sans doute. En tout cas la conversation avançait tranquillement sans qu'une seule fois elle ne réfléchisse à ce qu'elle allait dire. Elle s'étonnait elle-même, d'habitude elle ne réservait ce comportement qu'à des amis proches. Bon il y avait toujours des ratés, des bafouillements, mais ce n'était vraiment rien de grave. En tout cas, elle avait cessé de rougir bêtement ce qui était loin de la déranger. La conversation s'orienta ensuite vers le lycée et Heather eut enfin le déclic ! Elle se sentait un peu bête de ne pas y avoir pensé plus tôt, mais lui aussi venait de McKinley High School. Ce qu'elle pouvait être cruche des fois ! Lui était en terminale, ce qui représentait un gouffre entre eux dans l'enceinte du lycée. Voilà sans doute pourquoi elle aimait tant le Starbucks, ici ils pouvaient se parler en égaux sans se soucier de cette hiérarchie stupide mise en place par les footballers et les cheerleaders. Il lui avoua d'ailleurs qu'elle était le sujet de nombreuses conversations, ce qui ne l'étonna en aucun cas. Les nouvelles allaient tellement vite au lycée, et les nouveaux étaient souvent les sujets de nombreuses rumeurs.

    - Oui, je m'en doute, finit-elle par lui répondre avec un air las. Mais je préfère ne même pas savoir ce qui se dit sur mon compte, on ne sait jamais à quoi s'attendre avec les rumeurs.


Elle replongea le nez dans sa tasse avec un petit sourire, pendant qu'il continuait de lui parler de sa vie lycéenne. Quand elle apprit qu'il venait de la chorale elle se sentit doublement stupide de ne pas l'avoir reconnu aussitôt. Le fait qu'il vienne d'un tel groupe la rassura encore un peu plus. Lui aussi devait être victime de pas mal de plaisanteries douteuses et de rumeurs franchement limites et pourtant il avait vraiment l'air d'un mec bien dans ses baskets. Elle devrait prendre exemple sur ce genre de personnes parfois... Elle se sentait obligée de lui rendre la pareille en parlant un peu d'elle, mais comme à son habitude elle voyait son existence comme un ramassis de banalités inintéressantes. Elle lui parla néanmoins de Charlotte, de tous les attraits de cette ville et de tout ce qui lui manquait. Elle lui avoua même, à demi-mot évidemment, qu'elle ne se plaisait pas tant que ça à Lima. Mais elle devait bien avouer que la jeune fille morose qui était rentrée tout à l'heure dans le Starckbucks Coffee s'était à présent éclipsée. Voyant leurs tasses vides Keith repartit en direction du comptoir pour commander de nouvelles boissons. Heather se saisit alors de son livre et commença à bouquiner en l'attendant. Même si elle discutait parfaitement normalement avec quelqu'un qu'elle ne connaissait pas il y a à peine une heure, elle restait Heather. Et elle préférait ne pas avoir à regarder les gens autour d'elle en attendant sagement. En tournant les pages de son livre une chanson qu'elle avait entendu le matin-même lui revint en tête. Et elle se sentit obligée de la chantonner. Fait exceptionnel, il fallait avouer.

I wanna know
Baby when you're with me
Who do you think you're foolin' ?
Making me feel so short
Turnin' your lovelight down again
Why don't you let me be
You don't know what you're doin'
Making me feel so short
And turnin' your lovelight down again

Elle releva le nez de son roman, Keith était en train de commander et n'allait certainement pas tarder à revenir.

Did it again, did it again
Baby I've got to know
Are we gonna make it ?
Lay it down right beside me tonight and do whatever you feel
Baby your in control
Where you gonna take it ?
Don't you think that I'll do you right you know darn well that I will

I wanna know
Baby when you're with me...

Un bruit de chute et de vaisselle cassée la ramena à la réalité de la salle. Elle releva précipitamment la tête et aperçu le jeune homme étendu au beau milieu de la salle, une mare de café se répandant à ses pieds.

    - Merde ! Keith, tout va bien ?


Non, vous ne rêvez pas, Heather Swan venait bel et bien de hurler en plein cœur d'un Starbucks bondé ! De toutes façons tous les badauds étaient tournés vers le garçon évanoui quelques mètres plus loin. La jeune fille se leva précipitamment et se rua vers lui. Il était inconscient et venait de se faire une jolie entaille à la main. Quelle galère ! La forte odeur de caféine qui régnait autour d'elle commençait à lui donner mal au crâne. Elle ne savait vraiment pas quoi faire. Elle commença à le secouer, à répéter son prénom dans l'espoir qu'il se réveille, mais le jeune homme restait profondément inconscient. Elle leva la tête vers la vendeuse morose qui l'avait servi un peu plus tôt. Elle était plantée derrière son comptoir, regardant la scène avec un air ahuri qui exaspéra la jolie rousse.

    - Vous voudriez pas appelez un médecin ? Ou au moins venir nettoyer ici ? Ce serait bête si quelqu'un d'autre venait à se blesser, vous croyez pas ?


Dans ces moments de panique Heather ne se reconnaissait plus. En fait elle ne réfléchissait même plus à ce qu'elle faisait. Toute son attention était centrée sur ce qu'elle devait faire. Soudain un souvenir lui revint en mémoire. Deux ans auparavant elle avait reçu un violent choc en cours de sport. Elle s'était évanoui et Andrew lui avait mis une telle claque que tout le monde s'en souvenait encore. Tout le monde sauf elle, mais cette idée lui apparaissait à cette instant comme la meilleure à faire. Elle n'arrivait même pas à croire qu'elle était sur le point de gifler un garçon qu'elle venait à peine de rencontrer, au beau milieu d'un lieu public plein de curieux. Mais sans perdre une seconde de plus elle lui envoya une formidable gifle sur chacune de ses joues, en espérant que ça soit suffisant pour le ramener à lui.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyMer 4 Mai - 17:00

J’étais là, étalé sur le sol gorgé de caféine, de sang et moi en plein milieu. Tous les regards étaient rivés sur moi ; je reprenais peu à peu mes esprits. J’essayai de me relever, avec ma main, mais celle-ci glissa par terre. Je me cognais alors violemment la tête contre le sol. Je laissais échapper un grognement de douleur. Je remarquai alors Heather à côté de moi, et quelque chose dans son regard me fit dire que quelque chose c’était passé en mon absence au pays des merveilles. La serveuse au comptoir avait les yeux écarquillés et je lui souris, ce qui ne fit qu’accentuer son état trouble … Je me tournais vers Heather en me disant que je devais avoir une tête quelque peu pâle. Je me passais la main dans les cheveux ; pas de chance, elle était pleine de sang. Je me rendis alors compte que je saignais toujours. Que j’étais pathétique, je me mis alors à rire un tant soit peu. Je me sentais chaud. J’avais sûrement le rouge aux joues. Je me levais plus prudemment cette fois, sur mes coudes. Je regardais aux alentours, une foule de gens s’était amassée autour de moi, ou plutôt de nous, Heather étant la seule à avoir brisé le cercle de curieux pour venir m’aider. A mesure que je revenais à moi, je crois que les gens reprenaient leur respiration, et le bruit aussi revint, les couleurs… Les sensations aussi revinrent, plus fortes qu’avant, comme amplifiées par ce retour de vie. Je ressentais chaque chose comme jamais, peut être était ce par contraste à la noirceur de l’évanouissement … Je ressentais la blessure sur ma main, je ressentais mon visage brûlant, mon crâne frappé, mes jambes ankylosées, mes coudes ayant un peu plus de mal à me supporter à cause du sol dur. J’essayais tant bien que mal de m’asseoir. Ma tête tournait un petit peu. Je me retournais vers la jeune fille qui m’accompagnait pour lui faire signe que j’allais bien. J’essayais de parler mais ce n’est que d’une voix rauque et tremblotante que je réussis à lui dire tant bien que mal :
« Est-ce que ça va ? Je n’ai pas trop une tête de mort ? ». Je n’avais pas trouver d’autre manière pour dire que j’allais bien mais que je devais avoir une tête assez moche. C’est fou quand on se dit que je devrais me soucier de bien d’autres choses que mon physique, mais non. A croire que je passais mes journées devant le miroir. J’hésitais à appeler de l’aide, si j’appelais mes parents, ils s’inquiéteraient trop, appeler Zack était une option à considérer, quoique… Je ne crois pas non plus que Heather connaisse tellement de gens à Lima qui puisse me raccompagner chez moi. Je crois que dans quelques temps tout ce sera arrangé, et je pourrais à nouveau conduire mon scooter. Oui, c’est bon. Il fallait juste que je me relève, et que je réussisse, puis que j’arrive à ma place sans plus de dégâts… En tous les cas, j’étais sûr que cela ferait le tour de l’école … En attendant, il fallait commencer la mission impossible ; cela risquait de prendre un peu de temps !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée EmptyMer 18 Mai - 11:24

Keith émit un gémissement et commença à bouger légèrement. Il revenait enfin à lui ! Il avait perdu connaissance à peine quelques minutes, mais le temps avait paru interminable pour Heather. Elle s'affaissa à ses côtés en soupirant de soulagement et attendit patiemment qu'il retrouve ses esprits. Elle préférait ne pas le brusquer, même si elle était impatiente de savoir comment il se sentait. Il se releva doucement avec l'air hébété commun à toutes les personnes vaporeuses. Les gens continuaient de les fixer avec la même stupeur qu'avant, ne sachant que faire mais ne voulant pas rater une seconde de ce spectacle. Heather se sentait très mal à l'aise, autant pour elle que pour Keith. Elle avait le sentiment d'être une bête de zoo qu'on venait admirer à travers des barreaux. Elle ne quittait pourtant pas son camarade des yeux, accaparée par son état de santé elle retenait son souffle, attendant qu'il brise le silence. Il passa sa main dans ses cheveux avec un geste nonchalant et la blessure qu'il avait à la main apparut encore plus clairement aux yeux de la jeune fille. Elle semblait plutôt sérieuse, en tout cas le jeune homme saignait encore beaucoup. Mais Heather savait que le sang ne voulait souvent pas dire grand chose, elle préférait donc ne pas s'inquiéter inutilement, chose qu'elle faisait pourtant à merveille depuis le petit incident.

Elle croisa alors le regard de Keith et en fut étonnamment troublée. Il lui adressa un sourire, lui faisant comprendre qu'il n'y avait aucun mal, bien qu'elle ne soit pas très sûre de cela. Mais elle fut soulagée en l'entendant rompre le silence pesant qui régnait autour d'eux. Elle ne put s'empêcher de rire nerveusement devant la réflexion qu'il venait de faire. Elle trouvait ça presque mignon qu'il puisse se préoccuper autant de son physique à cet instant. C'était sans doute la preuve qu'il allait réellement bien, et malgré son inquiétude persistante, Heather se détendit un peu plus. Elle lui jeta un bref coup d'œil. C'est vrai qu'il était vraiment très pâle et son regard vaseux n'arrangeait rien. Pourtant, malgré le café qui dégoulinait un peu partout, elle se surprit à lui trouver un certain charme.

    - T'en fais pas, tu n'as rien d'une tête de mort. Ou alors la plus belle que j'ai pu voir...


Heather s'arrêta dans son élan, un dixième de seconde. Ça lui avait échappé, elle ne savait même pas pourquoi. Bien sûr, elle avait sorti ça pour la blague, mais ça pouvait être mal interprété, et avec tous les gens qui les regardaient... Quelle idiote, mais quelle idiote ! Sentant le malaise arriver si elle ne trouvait pas rapidement quelque chose à dire, elle s'empressa de reprendre la parole.

    - Heu...tu es sûr que ça va aller ? Tu penses pouvoir te relever ?


Elle se mit rapidement sur ses jambes, en faisant attention de ne pas déraper sur la mare de café à présent froid, et s'approcha de Keith, le saisissant par les épaules.

    - Attends je vais t'aider. On va retourner s'asseoir et j'essaierais de regarder ta main.


Elle joignit rapidement le geste à la parole, lui permettant de prendre appui sur elle pour se mettre debout. Il semblait en état de marcher seul, mais Heather ne voulait prendre aucun risque. Elle le guida donc vers leur table, brisant de nouveau le cercle de badauds qui commençaient à se disperser. Une fois assise elle était incapable de le quitter des yeux, comme si elle craignait qu'il ne retombe dans les pommes juste sous son nez. Elle lui adressa un petit sourire et se saisit de sa main. Elle fut soulagée de voir que l'entaille n'était pas si profonde qu'elle ne l'avait cru. Elle prit quelques serviettes et commença à nettoyer le sang qui gouttait encore.

    - Il te faudra peut-être quelques points, mais ce n'est pas si grave que ça. Tu sais que tu m'as fait une sacrée trouille ! lâcha-t-elle finalement avec un petit rire nerveux. J'espère que ça va mieux.


Elle lui adressa un petit sourire à la fois désolé et rassurant, sans même se rendre compte qu'elle ne lui avait toujours pas lâché la main.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
06. Rencontre inespérée Empty
MessageSujet: Re: 06. Rencontre inespérée   06. Rencontre inespérée Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. Rencontre inespérée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-