Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyJeu 28 Avr - 22:48


A bien des égards, la fête que donnait Saphira était une réussite. Ses invités ne manquaient de rien. La réserve d’alcool était intarissable, la musique ainsi que les animations prévues parvenaient à maintenir l’ambiance, et chacun semblait profiter pleinement de l’instant présent. Ce n’était pas le cas de Quinn Fabray, qui après avoir discuté avec ses amis avait ressenti le besoin de s’isoler. La jeune fille n’avait pas la tête à s’amuser avec ce qu’elle avait vécu récemment. A vrai dire, elle ne serait même pas venue si sa cousine ne l’y avait pas contrainte. La présence de plusieurs couples à la soirée ne faisait que la renvoyer à l’infidélité de Puckerman. Et bien que ce dernier ne soit finalement pas venu, Quinn ne parvenait pas à se départir de son sentiment de honte. Tout le lycée était au courant de ce qui s’était passé entre eux. Aux yeux des autres, elle passait pour la cocue de service, l’ingénue qui avait cru aux belles paroles d’un menteur.

Elle s’était donc excusée après de Morgan et de Sam – qui, au moment où elle les quittait, étaient très courtisés par les Cheerios présentes – puis elle était sortie dans le jardin. Les températures peu clémentes en cette nuit de février n’incitaient pas vraiment à rester dehors, ce qui, il fallait l’avouer, arrangeait bien Quinn qui voulait rester seule. Elle s’installa sur un petit banc en bois, à l’abri des regards et contempla le magnifique paysage enneigé. Le ciel était dépourvu de nuages et la lune projetait sa clarté sur l’épais manteau blanc.

La jeune fille s’égara dans ses souvenirs. Elle devait sûrement mériter ce qui lui arrivait. Puck ne lui avait fait subir que ce qu’elle avait fait endurer à Finn l’année dernière. Evidemment, les circonstances étaient différentes, mais le résultat était le même. Elle avait trompé une personne qui l’aimait éperdument et Dieu venait de la punir en lui renvoyant l’ascenseur. Elle savait maintenant que ses amis avaient raison depuis le début. Oxanna et Chase s’étaient évertués à lui faire comprendre que Noah n’était pas un garçon pour elle, mais Quinn n’en avait fait qu’à sa tête. Elle ne demandait pas grand-chose dans le fond. Tout ce qu’elle voulait c’était de pouvoir compter sur quelqu’un et d’aimer et être aimée en retour. Malheureusement, elle n’avait toujours pas rencontré cette personne ; elle n’avait fait qu’accumuler échecs et désillusions.

Ses pensées dérivèrent rapidement sur sa fille. Maintenant que Noah ne faisait plus partie de sa vie, Quinn n’avait plus personne avec qui partager sa souffrance. Même si désormais il lui arrivait de ne plus regretter de l’avoir faite adopter, Beth lui manquait terriblement. Il ne se passait pas un seul jour sans qu’elle ne s’interroge sur ce que sa fille penserait d’elle plus tard.

L’adolescente sortit de son introspection en entendant une chanson qui avait beaucoup de sens pour elle. C’était en quelque sorte sa chanson du moment. Et elle n’aurait jamais pensé l’entendre à la soirée de Saphira, ce qui lui arracha un petit sourire. Elle ne put s’empêcher de fredonner les paroles, se sentant à l’abri des oreilles indiscrètes

« Made a wrong turn once or twice
Dug my way out blood and fire
Bad decisionsthat's alright
Welcome to my silly life
Mistreated, misplaced, misunderstood
Miss "no way it's all good" it didn't slow me down
Mistaken, always second guessing,
Underestimated, look, I'm still around... »


Elle ne se rendit pas compte que quelqu’un était en train de se diriger dans sa direction. Et c’était peut-être la seule personne avec laquelle elle avait envie partager un moment ce soir, finalement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptySam 30 Avr - 20:37



Il n'y avait pas à dire, la soirée de Saphira était une pure réussite. Après son arrivée une petite heure plus tôt, les personnes entrant dans la maison avaient défilées et Sam qui avait pensé faire partie du peu de garçons présents s'était bien mit le doigt dans l'oeil car ils étaient maintenant au moins une dizaine à se balader de part et d'autre de la maison. Peu après avoir prit son premier verre il avait été agréablement surprit de voir Quinn arriver à son tour. Lorsque sa soeur avait soufflé ses bougies la veille, le blond avait lui aussi fait un voeu, et il s'était réalisé. Pour lui, c'était maintenant ou jamais. Pour quoi ? Tout simplement pour parler avec Quinn hors du lycée, ce qui était une chose qui ne se présentait pas tous les jours. Depuis qu'ils avaient eu cette conversation dans les gradins il y avait de cela quelques semaines, les deux jeunes gens s'étaient rapprochés, amicalement bien sûr, et il aimait la Quinn qu'il commençait à connaître. Il n'était peut-être pas le plus malin des garçons mais il voyait bien qu'elle n'avait pas vraiment l'air à l'aise ici, ce soir, c'est pourquoi il s'était tout de suite dirigé vers elle avec un verre qu'il lui avait proposé gentiment avant de l'embrasser sur la joue en guise de bonjour. Déplacé ou pas, il l'avait fait et cela n'avait pas semblé la déranger, et puis Morgan les avait rejoint. Il savait qu'ils étaient proches avec Quinn et pourtant, Sam n'avait que très rarement abordé le sujet de son attirance envers elle, pour ne pas dire jamais. Il avait préféré garder ça pour lui, en touchant simplement quelques mots à Finn.

Et puis au fur et à mesure que les minutes passaient, les Cheerios autour d'eux s'étaient rapprochées et leur faisait la conversation, alors que Quinn avait disparu. Sam tenta tant bien que mal de répondre ou de rire aux blagues qu'il entendait mais il se demandait où elle était passée et surtout, pourquoi est-ce qu'elle ne restait pas avec tout le monde. Il était au courant de ce que Puck lui avait fait, et lorsque Morgan le lui avait dit, Sam n'avait eu qu'une envie, celle de trouver le créteux et de lui mettre son point dans la figure. Il ne connaissait pas les détails de l'histoire mais il trouvait tout simplement honteux de ne pas être fidèle à sa petite-amie et surtout Quinn Fabray. Mais il n'avait rien fait, ne voulant pas s'immiscer dans des histoires de couples. Tout ce qu'il savait, c'était que Quinn était devenue son amie, et qu'il allait être de son devoir d'être là pour elle, en mettant de côté les sentiments qu'il avait pu développer au fil des semaines afin de ne pas l'oppresser. Ce fut Morgan qui le tira de ses pensées en lui donnant un coup dans l'épaule parce qu'il n'avait pas répondu à une de ses questions. Il secoua la tête et s'excusa, prétextant une envie pressante pour s'éclipser. Sa mission était maintenant de trouver Quinn, et la maison était grande, très grande. Il commença par la cuisine où il ne vit personne, ce qui était étonnant d'ailleurs, puis retourna dans la salon en espérant qu'elle soit revenue mais non, pas de trace de la blonde. Il attrapa deux gobelets au hasard sur la table avec l'intention d'en donner un à la jeune femme avant d'apercevoir la porte fenêtre qui était ouverte, il décida donc d'aller faire un tour dehors après tout, peut-être qu'elle y était, et si effectivement elle y était, il allait jouer au loto le lendemain car être chanceux comme ça, n'arrivait pas tout le temps (lol). Il enjamba la porte fenêtre puis avança doucement, il y avait deux personnes de l'autre côté qu'il ne reconnaissait pas puisqu'il faisait nuit, mais pas de Quinn. Il décida alors d'aller plus loin et finit par l'entendre fredonner cette chanson de Pink qu'il aimait tant. Elle ne l'avait pas vu arriver alors il se racla la gorge comme pour s'annoncer et ne pas lui faire peur.

« Est-ce que je peux me joindre à toi ? », et avant même d'entendre sa réponse, il lui tendit le gobelet avant de s'asseoir à ses côtés. Qu'elle le veuille ou non il n'allait de toute façon pas la laisser toute seule après tout, c'était une soirée pour s'amuser non ? Et elle n'avait peut-être pas le coeur à ça mais il fallait au moins qu'elle puisse passer un bon moment. « J'adore cette chanson, et tu la chantes vraiment bien, pour le peu que j'ai entendu, tu devrais la faire au Glee Club, je suis sûre que Mr. Schue serait ravi ». A ses yeux, Quinn chantait vraiment trop peu en solo et il n'avait pas trouvé mieux comme engagement de conversation. Et bien oui, il était Sam Evans, il ne fallait pas l'oublier (^^). « Tu es vraiment sublime ce soir, très bon choix de robe » ajouta-t-il en sentant ses joues chauffer un petit peu, signe qu'il rougissait, mais il espérait que le peu de lumière présente empêcherait la jeune femme de le remarquer.


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 21:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyDim 1 Mai - 23:36

« Pretty pretty please, don't you ever ever feel, like your less than fuckin' perfect
Pretty pretty please, if you ever ever feel, like you're nothing, you're fuckin' perfect to me. »


Quinn sursauta en entendant quelqu’un se racler la gorge derrière elle. Si elle se mettait rarement en avant aux répétitions de la chorale, c’était avant tout parce qu’elle n’aimait pas sa voix. Elle se considérait bien en dessous des capacités vocales des autres filles du gleeclub. Le fait qu’on ait pu la surprendre en train de chanter la mettait mal à l’aise, aussi elle sentit ses joues s’empourprer. Sam se présenta devant elle avec un verre d’alcool dans chaque main. Il lui en tendit un et s’installa à ses côtés avant même d’obtenir son consentement, qu’elle lui aurait donné de toute façon. Elle ne le connaissait pas depuis très longtemps mais elle l’appréciait déjà beaucoup ; parce qu’il faisait partie des rares élèves du lycée à ne pas l’avoir jugée. Elle le gratifia d’un sourire en guise de remerciement et se remémora leur première rencontre. Elle l’avait invité à boire un café sur les gradins du terrain de sport afin de lui remonter le moral. Sam effectuait la même démarche pour Quinn ce soir là, sur ce banc et avec une autre boisson, dans laquelle elle venait de tremper ses lèvres. Vodka. Elle en avala une gorgé par politesse, et déposa le verre sur le côté. Elle ne gardait pas un excellent souvenir de la dernière fois qu’elle avait bu de l’alcool.

Sam engagea la conversation sur la chanson qu’il avait entendue Quinn fredonner en arrivant. Il trouvait qu’elle la chantait bien, et lui conseillait même de la présenter au gleeclub, arguant sur le fait que leur professeur en serait ravi. « C’est gentil. Mais je suis complètement tétanisée à l’idée de chanter un solo en public. Je trouve ma voix minable par rapport à celle de Rachel ou de Mercedes. D’ailleurs, je t’avoue je suis morte de honte à l’idée que tu aies pu m’entendre. » se contenta-t-elle de répondre, en haussant les épaules. Quinn avait déjà chanté seule sur scène quelquefois, mais sans parvenir à se défaire de cette angoisse qui l’habitait à chaque fois qu’elle prenait le micro en main. Les compliments de Sam la touchèrent, nonobstant qu’elle avait du mal à le croire.

La conversation dévia ensuite sur la robe qu’elle portait pour la fête et qui, selon le footballeur, lui allait très bien. Il alla même jusqu’à dire qu’il la trouvait sublime. A ces mots, la Cheerio sentit son teint virer dangereusement au rouge. Elle était habituée à recevoir des éloges sur sa beauté, mais Sam était un garçon timide d’ordinaire, et c’était bien la première fois qu’elle l’entendait s’exprimer aussi explicitement. L’alcool devait certainement y être pour beaucoup. Quinn tourna la tête vers lui, et constata qu’il semblait aussi gêné qu’elle l’était.
Elle l’observa plus attentivement, et réalisa à quel point il pouvait être séduisant dans son costume. Soudain, quelque chose d’étrange la frappa. Sam était plutôt joli garçon, et il était bien sous tous rapports. Il semblait aussi faire l’unanimité auprès de la gent féminine. Il n’y avait qu’à voir comment les filles s’étaient comportées avec lui dans le salon. Le footballeur avait du succès, et Quinn ne comprenait pas pourquoi il n’en profitait pas, surtout maintenant qu’elle savait qu’il n’était pas gay.

« Toi aussi tu es très bien dans ton costume. T’as qu’à voir toutes les filles qui te tournent autour depuis tout à l’heure. Mais… il y a quelque chose que j’ai du mal à comprendre. » commença-t-elle d’une voix hésitante. Quinn n’aimait pas passer pour une personne indiscrète, même si elle s’estimait suffisamment amie avec Sam maintenant pour aborder ce genre de sujet. « Je crois que si tous les mecs de ton équipe te traitent de gay, c’est parce qu’il ne t’ont jamais vu avec une fille. Et je t’avoue que moi aussi je trouve ça bizarre que quelqu’un d’aussi bien que toi soit encore tout seul. Tu as vécu une grosse déception dans le passé ? »

Elle baissa les yeux. Elle espérait que sa question n’allait pas mettre son ami mal à l’aise.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyLun 2 Mai - 19:23


06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect AGSr4

Malgré le fait que Sam ait joué la carte de la prévention en annonçant son arrivée, il n'avait pu s'empêcher de sourire un peu en voyant Quinn sursauter. Ca n'était pas son intention mais à sa place il aurait sans doute eu la même réaction. Il ne lui fallut que quelques secondes pour s'asseoir à ses côtés et lui offrir un verre avant de boire deux gorgées du sien. Il était tombé sur de la vodka et même si ça n'était pas son alcool préféré, cela allait faire l'affaire. Un Sam alcoolisé c'était plutôt quelque chose de sympathique à voir, il ne devenait pas dingue et tenait debout, il avait simplement comme la plupart des gens, la langue qui se déliait et avait beaucoup plus de facilités à parler avec les gens. De toute manière de cette soirée, vu comme c'était parti, peu de gens allaient en avoir de véritables souvenirs. Pour dire, il n'avait jamais vu autant d'alcool dans une seule maison. Il garda son verre entre ses mains alors qu'il vit Quinn poser le sien sur le côté. Vu l'expression sur son visage, elle ne devait peut-être pas aimer ça, puis il se mit à penser qu'elle n'aimait peut-être pas l'alcool tout court ? Ils se connaissaient un peu mieux, mais il y avait tellement de choses qu'il ignorait sur elle, et encore plus elle sur lui.

Le seul sujet de conversation qu'il avait trouvé était de lui faire remarquer que le choix de cette chanson pour un éventuel solo au Glee Club pouvait être quelque chose de super. Il avait très peu entendu la voix de la jeune fille mais l'avait tout de suite adorée. C'était une voix douce, agréable à l'écoute, et il était curieux de l'entendre monter en puissance, pour voir ce que cela pouvait donner. La blonde était une fille pleine de surprises selon lui et il ne serait pas étonné qu'elle ait une voix puissante malgré la faiblesse que certains pouvaient déceler lorsqu'elle chantait une chanson douce, simple.

Le compliment qu'il lui avait glissé juste après était venu tout seul. N'était-ce pas bien vu venant d'un garçon de complimenter une jeune femme sur sa tenue ? Il avait toujours vu ça dans les films que sa mère regardait, les films à l'eau de rose et il savait bien que la vie réelle n'était pas comme ça, mais essayer ne lui coûtait rien après tout, et puis il était vrai que sa robe était magnifique et encore plus sur elle. Lorsqu'elle était entrée dans la maison, tous les regards s'étaient tournés vers elle, il avait même pu remarquer que certaines filles avaient l'air jalouses. Beaucoup avaient joué sur la provocation, à croire que plus on voyait de peau mieux c'était, alors que Quinn était restée dans le simple, et cela lui allait tellement bien. En se rendant compte des pensées qu'il avait, ses joues se mirent à rougir de plus belle alors qu'il tournait la tête vers la maison, faisant mine d'être intéressé par autre chose une fraction de secondes, histoire de se remettre les idées en place, puis il reporta son attention sur son interlocutrice qui le complimentait sur son costume. Alors là c'était peine perdue, il devait être rouge. En fait si on faisait attention, on pouvait remarquer qu'il avait souvent les joues rouges sans aucune raison, cela venait d'une pigmentation de la peau ou quelque chose comme ça, il ne se souvenait pas exactement de l'explication de sa mère lorsqu'il lui avait demandé pourquoi tout le monde se moquait de lui à l'école primaire en disant qu'il était amoureux de n'importe quelle fille.

Et il ne fut même pas surprit de la question qu'elle lui avait posé juste après son compliment. Elle avait totalement raison, il n'avait jamais été vu avec une fille à McKinley jusqu'ici, puis il se rappela qu'il n'avait jamais dit à Quinn qu'il venait d'une école de garçons, ce qui expliquait pas mal de choses. Il n'avait pas vécu de grosse déception non, si ce n'était celle de ne pas avoir eu la chance de grandir comme les autres, avec des amis des deux sexes et alors de s'épanouir convenablement. En plus de cela, il était dyslexique et avait souvent été la risée de ses camarades étant petits, aujourd'hui les élèves étaient assez âgés pour comprendre mais pas assez matures pour se mettre à sa place et imaginer ce que cela pouvait être. Sam but une gorgée de son verre avant de se tourner complètement vers elle pour lui répondre.

« Je ne te l'ai jamais dis mais avant d'être à McKinley, j'étais dans une école de garçons ». Il prit alors son courage à deux mains et leva les yeux vers Quinn, plongeant son regard dans le sien, pour la première fois depuis longtemps. « Si par déception tu parles de déception amoureuse alors non, j'en n'ai jamais eu, tout simplement parce que j'ai jamais été amoureux. Je suis déjà sorti avec des filles mais c'était rien, ça m'a pas marqué » avoua-t-il. Il était sorti avec deux filles pour tout dire, la cousine d'une de ses amies d'enfance, ils avaient quinze ans, alors côté amour on pouvait repasser car pour lui à cet âge là, on ne sait pas ce que c'est vraiment, et la deuxième était une fille qui venait de l'école voisine à la sienne, une école de fille. Leur principal contact avait lieu lors des pauses du midi où il escaladait le mur pour lui envoyer un mot et vice-versa. Il n'était jamais vraiment, totalement sorti avec une fille. « C'est un peu comme si tu avais toujours été avec des filles et que du jour au lendemain tu te retrouvais mélangée avec des garçons, c'est quelque chose de bizarre, il faut le vivre pour comprendre je crois, du coup ici, avec toutes les filles, les Cheerios, j'ai été un peu déboussolé, c'était trop d'un coup » répondit-il en rigolant. « Et puis je préfère me faire traiter de gay, même si c'est blessant, parce que je suis célibataire que de passer pour un salaud en sortant avec n'importe quelle fille juste pour ma réputation ». Il pensait vraiment ce qu'il disait, oui il voulait avoir une bonne réputation, mais certainement pas de cette manière là. Ses parents lui avaient inculqués des valeurs et même si ça pouvait paraître vieux jeu, il n'était pas quelqu'un qui aimait les trahir. « J'espère que j'ai bien répondu à ta question, et que tu comprends parce qu'avec les trois verres que j'ai déjà bu il se peut que mes phrases soient pas très claires » dit-il en plaisantant. Il ne savait pas si Quinn savait qu'il était dyslexique mais il n'aimait pas en parler et puis, s'il disait tout maintenant, il n'aurait plus rien à dire plus tard non ? « Quinn je sens que tu n'es pas bien et je comprends, tu as du prendre sur toi pour venir ici et te montrer, t'es quelqu'un de fort en apparence mais toi tu as une carapace encore plus épaisse que la mienne, et je sais que c'est pas mes affaires mais sache que tu vaux bien mieux que lui, s'il n'est pas capable de te garder et de tout faire pour toi alors il te mérite pas, et toi tu mérites mieux ».



Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 21:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyJeu 5 Mai - 18:46

Après avoir prononcé ses derniers mots, Quinn regretta l’indiscrétion manifeste dont elle venait de faire preuve à l’égard de son interlocuteur. Sam avait beau être son ami, ils n’étaient peut-être pas encore assez proches l’un de l’autre pour qu’il consente à s’épancher sur un sujet aussi personnel. La Cheerio était bien placée pour le comprendre ; certes, elle aimait attirer l’attention, mais elle supportait assez mal les intrusions dans sa vie privée qui, depuis plusieurs mois, étaient devenues trop récurrentes à son goût. Les rumeurs la concernant allaient et venaient, et d’ailleurs, la dernière en date portait sur son amitié naissante avec Sam. Gossip Glee prétendait que ce dernier n’avait d’yeux que pour la blonde. Même si la principale intéressée n’en croyait pas un mot, plusieurs élèves les avaient déjà surnommés Ken et Barbie. Elle se rendit compte qu’elle n’avait pas encore eu l’occasion d’en discuter et d’en plaisanter avec Sam.

En fait, elle avait d’autres préoccupations, pour le moment. Le mutisme du footballeur la mettait affreusement mal à l’aise, tout comme son comportement fuyant. Il but une gorgée dans son verre, avant de se retourner et de plonger son regard dans celui de Quinn. Cette dernière baissa les yeux, se mordant la lèvre inférieure, un geste qui trahissait son embarras pour ceux qui la connaissaient bien.
« Je suis… » mais Sam ne lui laissa pas le temps de murmurer le mot désolée, car il venait de prendre la parole pour lui expliquer qu’il avait passé toute sa scolarité dans une école pour garçons, et lui intima qu’il n’avait jamais été amoureux.

Face à cette révélation, Quinn ne fut surprise qu’à moitié. Sam avait des problèmes d’intégration au lycée, et surtout auprès des filles. Mais sa timidité n’était pas un handicap. Bien au contraire, c’était grâce à cet aspect de sa personnalité qu’il en faisait craquer plus d’une parmi les Cheerios. D’ailleurs, l’adolescente avait déjà entendu à plusieurs reprises ses coéquipières s’extasier sur le petit nouveau. Camélia Figgins et ses acolytes semblaient très déterminées à l’ajouter à leur tableau de chasse.
L’intérêt qu’il suscitait chez les filles le déboussolait, mais c’était compréhensible pour quelqu’un qui n’avait que très peu d’expérience avec des personnes du sexe opposé. Il ajouta ensuite qu’il préférait rester seul, au lieu de profiter de son succès et de se comporter comme un salaud, même si cela pouvait nuire à sa réputation.

Depuis leur première rencontre, Quin avait compris que Sam était différent des autres garçons. Mais elle le réalisait encore mieux ce soir là, parce qu’il se confiait à elle, et elle se rendit compte qu’elle était de plus en plus séduite par le personnage. Elle ne put réprimer un sourire lorsqu’elle l’entendit douter de la clarté de ses explications, qu’il imputait aux trois verres d’alcool qu’il avait consommé au cours de la soirée.
« Ne t’inquiètes pas, tu tiens mieux l’alcool que tu ne le penses. Je m’excuse. Je ne voulais pas paraître indiscrète. » dit-elle simplement, en resserrant un peu sa veste autour d’elle.
La Cheerio était troublée par Sam, et elle avait toutes les difficultés du monde à le dissimuler. Et cette sensation décupla lorsque le footballeur aborda le sujet Puckerman. Il admirait la force dont la jeune fille faisait preuve en osant se montrer à la soirée, même s’il n’était pas dupe sur son état. Il ajouta ensuite qu’elle méritait mieux que Noah, et que ce dernier ne la méritait pas s’il n’était pas prêt à tout faire pour la garder.

Quinn ne savait pas comment interpréter ces propos, et la rumeur lancée par gossip glee fit écho dans ses pensées. Sam n’avait jamais manifesté explicitement son intention d’être avec elle. Bien sur, elle avait remarqué comment il la regardait dans les couloirs du lycée ou sur le terrain de sport, mais tous les garçons de McKinley l’observaient de la même façon : elle était Quinn Fabray après tout.
Elle resta longuement silencieuse et hésitante, en se demandant si le jeune homme lui disait tout cela par simple politesse, ou s’il y avait un quelconque sous-entendu à relever dans ses paroles.
Après ce qu’il venait de lui avouer à propos de son passé, et sur les filles en général, elle ne savait pas comment se comporter par crainte de le brusquer.

« Je… je ne sais pas si je vaux mieux que lui. Après tout, je me suis mal comportée avec Finn. Je mérites peut-être ce qu’il m’arrive, en fin de compte. » commença-t-elle d’une voix mal assurée. « Je n’avais pas envie de venir à la soirée. J’avais peur qu’il soit là, il est le meilleur ami de Saphira. Ma cousine m’a obligée à me montrer, et finalement je la remercierais tout à l’heure, parce que grâce à elle… j’ai découvert à quel point tu étais quelqu’un de bien. Et j’espère que la fille dont tu tomberas amoureux en sera consciente, et te méritera.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyVen 6 Mai - 22:27


06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect IV9BP

S'il y avait bien une chose qui était sûre c'était qu'en venait à cette soirée, Sam n'aurait jamais imaginé en venir a parler de son passé de cette manière. Il y était venu dans l'espoir de décompresser et de faire de nouvelles rencontres, s'amuser un peu, mais aussi dans celui d'y croiser Quinn. Il était sceptique quand au fait de la voir mais n'avait finalement pas été déçu. Et le voilà qui était maintenant dehors, assit auprès d'elle, en train de lui dire des choses qu'il n'avait encore dites à personne à McKinley, si ce n'était Morgan. Quelques détails avaient filtrés lors de leurs conversations mais il y avait encore tellement de choses que son ami ne savait pas sur son compte. Pourtant avec Quinn, les choses paraissaient tellement simples que cela le déconcertait. Certes il avait bu un peu d'alcool, mais il n'y avait pas que ça. Il avait toujours eu un faible pour la Cheerio et ce même avant de lui avoir adressé la parole. Lorsqu'il était arrivé au Glee Club, et il s'en souvenait comme si c'était hier et ça pouvait paraître horriblement cliché, mais il l'avait de suite remarquée. En même temps, une beauté pareille ne pouvait laisser personne indifférent, c'était tout bonnement impossible.

Et c'est avec cette aise déconcertante pour lui qu'il avait finalement prit la parole afin de répondre honnêtement à sa question, en lui coupant la parole sans le vouloir. Parler de son ancienne école, il ne le faisait pratiquement jamais et venait tout juste d'y faire allusion. Il était habituel pour les gens de penser que des garçons confinés dans une école sans aucune présence féminine les faisait changer de sexualité et il était vrai qu'il avait vu plusieurs de ses camarades vivre cette situation, mais il n'avait jamais pensé aux relations qu'il pourrait avoir aussi bien avec des filles qu'avec des garçons, il avait été obnubilé par la musique dès son plus jeune âge et à vrai dire, il ne pensait qu'à ça en dehors des cours lorsqu'il se retrouvait au dortoir, il sortait sa guitare et la gratouillait en pensant à la vie qu'il allait mener une fois qu'il serait parti d'ici. Enfin, il s'était un peu éparpillé dans ses paroles et espérait ne pas ennuyer Quinn qui lui avait posé une simple question alors que lui commençait à dévier un peu alors il s'était un peu justifié en avouant les verres qu'il avait déjà bu mais elle ne semblait pas ennuyée puisqu'elle lui disait qu'il tenait mieux l'alcool que ce qu'il pensait. Lui savait qu'avec deux verres de plus, il serait certainement assit bien plus près d'elle, quitte à se faire repousser gentillement, mais si il tenait bien l'alcool comme elle disait, alors il n'aurait plus l'occasion de faire passer n'importe quel geste sous l'effet de l'alcool pour s'excuser d'une quelconque maladresse...

« Ne t'excuse pas, ça n'est pas gênant tu sais, bizarrement te parler à toi ne me dérange pas, ça me paraît même.. je sais pas, logique, normal » lui avoua-t-il, sûrement en rougissant, puis il remarqua qu'elle resserrait sa veste contre elle et voyant qu'elle n'était pas très épaisse, il se leva pour enlever la sienne avant de s'approcher de la blonde et de la lui poser doucement sur les épaules. « Je m'en voudrais si tu tombais malade » dit-il simplement avant de s'asseoir à nouveau, mais un plus près d'elle cette fois.

Sam savait que Quinn n'était pas bête, et qu'il y avait de fortes chances qu'elle remarque son attitude un plus assurée sans vraiment l'être envers elle et la raison était simple, s'il pouvait être là pour elle et l'aider à se sentir bien, à se faire apprécier peut-être plus qu'auparavant alors il n'allait certainement pas laisser passer cette chance. Quelques jours plus tôt en se rendant à son cours de maths, il avait pu entendre quelques réflexions fuser dans les couloirs mais n'avait pas vraiment tout comprit, seulement le seul fait d'avoir entendu parler de Ken et Barbie avait suffit à le mettre sur la voie. C'était vrai qu'en voyant Quinn, elle avait tout d'une barbie, blonde aux yeux verts, parfaitement formée et de beaux cheveux blonds, alors que lui avait toujours vu des kens bruns mais il n'avait pas cherché midi à quatorze heures, les gens parlaient d'eux. Et il s'était alors alarmé en se disant que son coup de coeur devait être maintenant bien trop flagrant pour que Quinn ne l'ait pas remarqué, ou alors c'était simplement dû au fait que la jeune fille était célibataire à présent enfin, il n'aurait jamais la réelle explication?

Il releva les yeux vers elle et sentit son coeur louper un battement. Elle était vraiment proche de lui, il y avait vingt centimètres à tout casser qui les séparaient l'un de l'autre sur ce banc, c'était le moment où il avait été le plus proche d'elle depuis qu'ils se parlaient, si on ne comptait pas les fois où ils étaient assis à proximité au Glee Club évidemment, et il commençait à se sentir plus vulnérable qu'il ne l'était déjà. « Personne ne mérite d'être trompé » répondit-il, avant de se rendre compte que la phrase n'était peut-être pas appropriée. « Il faut être vraiment timbré pour agir de la sorte avec la fille qu'on est censé aimer, j'veux dire, ce qu'il fait en ce moment n'est vraiment pas louable » ajouta-t-il avant de décider qu'il ne parlerait plus de ça, il n'en n'avait plus envie et Quinn ne devait pas vouloir que cette conversation dévie sur lui maintenant. Puis, comme un petit garçon qu'on aurait prit la main dans le sac, il sentit ses joues chauffer à nouveau car ce qu'elle lui disait maintenant, était quelque chose qu'il avait très peu entendu dans sa vie. Quinn Fabray venait de lui dire qu'il était quelqu'un de bien et que la fille dont il tomberait amoureux devrait en être consciente et qu'elle le mériterait. C'était vraiment une situation gênante et il laissa un petit rire nerveux s'échapper.

« Je pense qu'elle l'est » répondit-il en baissant les yeux. Il ne savait pas s'il était amoureux de Quinn, mais il en avait tout les symptômes et l'envie en tout cas, et il venait d'avouer à demi-mot qu'il en pinçait pour quelqu'un. Elle venait tout juste de se décrire en plus, puis il se dit qu'il n'aurait de toute manière pas d'autre chance de lui faire part de son attirance que ce soir-là, alors il fallait qu'il se laisser aller. Il attrapa son verre et le vida avant de froncer les sourcils alors qu'il réfléchissait. « Tu veux bien m'attendre quelques secondes ? Je fais vite, il faut que j'aille chercher quelque chose à l'intérieur .. », il la fixa, attendant un signe positif de sa part, et dès qu'il le vit, il se leva et fila vite à l'intérieur. Il fallait absolument qu'il trouve une guitare, il n'avait pas apportée la sienne car il n'en n'avait pas vu l'utilité alors qu'à présent il se haïssait de ne pas avoir prit son bébé avec lui. Il entra en trombe dans la maison et chercha en vain Saphira et ne la trouvant pas, il décida de prendre lui-même les choses en main. De toute manière, les personnes se trouvant dans la pièce étaient bien trop occupées pour lui prêter la moindre attention, il se dirigea vers la chaîne hifi et fouilla dans les cds en priant pour qu'il y ait la chanson qu'il voulait et au bout de quelques secondes il finit par la trouver. Elle était incontournable dans son genre et il savait qu'il avait toutes les chances de la trouver. Il mit le cd en toute hâte dans le lecteur avant de sélectionner la chanson juste avant histoire d'avoir le temps de rejoindre Quinn lorsque la désirée passerait dans les imposants hauts-parleurs de la maison.

Il sortit en toute hâte pour retrouver Quinn qui n'avait pas bougé d'un pouce. « Je n'ai pas trouvé ce que je voulais mais un petit quelque chose de substitution. ». Il se doutait qu'elle ne devait rien comprendre à ce qu'il disait mais tant pis. « Je ne suis pas doué avec les mots et Mr. Schuester nous a toujours dit que le meilleur moyen de s'exprimer était la musique, alors c'est ce que je vais faire maintenant » finit-il par lui avouer. Il allait se sentir seul sans sa guitare, et il allait avoir l'air extrêmement bête mais tant pis, il jouait le tout pour le tout. « Juste, écoute ». Sam dut attendre encore quelques secondes avant d'entendre les premières notes de la chanson aussi il se leva et se planta devant Quinn, avant de commencer à chanter.

Today is gonna be the day
That they're gonna throw in back to you
By now you should've somehow
Realised what you gotta do
I don't believe that anybody
Feels the way I do about you now

Il n'avait jamais fait ça et finalement ça n'était pas si dur, il se laissait emporter par cette chanson, une de ses préférées, et qui représentait bien tout ce qu'il avait envie de dire à Quinn et qu'il ne pouvait pas avec ses mots à lui.

Backbeat the word is on the street
That the fire in your heart is out
I'm sure you've heard it all before
But you never really had a doubt
I don't believe that anybody feels
The way I do about you now

And all the roads we have to walk are winding
And all the lights that lead us there are blinding
There are many things that I would
Like to say to you
But I don't know how

Le moment le plus important de la chanson arrivait, le refrain, ces mots que Sam aurait aimé dire tout simplement au lieu de se mettre en scène de la sorte, bien que ne chantant pas fort et qu'ils étaient seuls, il se sentait très gêné, il aurait préféré être capable de dire lui-même les choses qu'il ressentait.

Because maybe
You're gonna be the one that saves me ?
And after all
You're my wonderwall

La chanson n'était pas terminée, mais Sam s’arrêta là, ne voulant pas aller plus loin et puis pour lui, l'essentiel était dit maintenant, ou plutôt chanté. Il s'était mit à nu devant elle pour la deuxième fois de la soirée et pourtant il sentait que cette fois était beaucoup plus importante. Il était complètement dingue de se lancer dans une chose pareille à ce moment-là, où Quinn semblait triste et peut-être pas prête à entendre de tels mots, à se retrouver face à des sentiments comme ceux de Sam, et peut-être qu'elle allait partir et le laisser là, ou rester par politesse et ensuite briser le peu de liens qu'ils avaient, de peur qu'il ne soit trop collant, mais Sam était comme ça, il était impulsif et ne réfléchissait pas aux conséquences de ses actes.

« La fille dont je suis amoureux est consciente que je suis quelqu'un de bien, même si elle doit me prendre pour un dingue au moment où je te parle, parce que quand je suis près d'elle je perds mes moyens et la notion des choses que je dis ou bien des gestes que je fais, et que je viens tout juste de lui chanter un bout de chanson au lieu de lui parler ». Ces mots étaient sortis tout seuls alors qu'il avait prit la main de Quinn sans vraiment s'en rendre compte, à un moment donné de la chanson sans doute, et qu'il avait baissé le regard dessus, attendant une quelconque réaction de la blonde qui avait définitivement toute l'emprise sur son petit coeur.


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 21:25, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyDim 8 Mai - 21:28

Quinn avait six ans à peine, la fois où elle avait surpris son père en train de roucouler avec sa secrétaire. Cette nuit là, Judy n’était pas à la maison, et l’orage grondait si fort que la petite fille n’avait pas réussi à trouver le sommeil. Elle s’était précipitée dans la chambre de ses parents, dans l’espoir de se blottir contre son père. Mais une autre personne se trouvait déjà dans les bras de Russel, et cette femme n’était pas sa mère. Quinn avait gardé ce lourd secret pendant des années et inconsciemment, elle avait développé une certaine méfiance à l’égard des individus du sexe opposé. Elle n’accordait pas facilement sa confiance aux garçons et c’était avant tout pour cela qu’elle avait fait vœu de chasteté. Après moult efforts, Noah était enfin parvenu à gagner sa confiance. Mais il avait tout piétiné en la trompant avec Summer Davis. Car en découvrant son infidélité, Quinn s’était fait une promesse. Celle de ne plus laisser aucun homme l’approcher…
Sans le vouloir, Sam était en train d’anéantir les bonnes résolutions que la jeune fille avait prises. Au plus elle en découvrait sur lui, au plus elle regrettait de ne pas l’avoir rencontré plus tôt. Il était pourvu cette qualité qu’elle avait recherché – en vain – chez les deux garçons qui avaient le plus compté pour elle : l’attention. En voyant Sam lui prêter sa veste sans qu’elle n’ait rien demandé, Quinn réalisa tristement que ni Noah, ni Finn ne l’auraient fait s’ils avaient été à sa place.

Le footballeur était en train de se rapprocher dangereusement, et l’attraction qu’il avait sur Quinn était si forte qu’elle sentit son cœur s’emballer dans sa poitrine. Elle était frappée par plusieurs sentiments : tout d’abord par le besoin de réduire encore un peu la distance qui la séparait de Sam, afin de se blottir dans ses bras. Mais la peur de souffrir à nouveau était tout aussi intense. Et malheureusement cette sensation prit le dessus, lorsqu’il lui avoua qu’il y avait déjà une fille qui faisait battre son cœur. Une révélation aussi douloureuse qu’inattendue pour Quinn. Elle tenta de fuir le regard de Sam. Mais elle savait qu’elle aurait beaucoup de mal à dissimuler ses émotions, aussi elle acquiesça rapidement lorsqu’il voulu prendre congés. Elle le vit regagner la maison d’un pas décidé, l’abandonner sur ce banc avec pour seule compagnie, celle de sa déception.
Comment avait-elle pu croire une seule seconde aux rumeurs lancées par gossip glee ? Finalement, la mystérieuse bloggeuse avait raison sur un seul point : Quinn Fabray n’était qu’une blonde sans cervelle. D’une stupidité affligeante. Sam était un garçon bien et hélas, elle réalisait qu’il l’était beaucoup trop pour elle. Elle se détestait d’avoir cru qu’il s’intéressait à elle. En y réfléchissant bien, qui pouvait être attiré par une fille infidèle et idiote ? Des personnes du même acabit que Quinn : des Noah Puckerman.

Sam était de retour quelques minutes plus tard. Il annonça qu’il n’avait pas trouvé ce qu’il recherchait, mais qu’il avait quelque chose en substitution. La Cheerio ne comprenait pas où il voulait en venir, mais cela lui était égal. Elle était encore sous le choc, culpabilisant face à sa propre stupidité ; tout ce dont elle avait envie, c’était de rester seule et de surcroît, très loin de Sam. Mais son interlocuteur ne semblait pas disposé à répondre à ses attentes. Il reprit place aux côtés de Quinn et lui parla de leur professeur de chant. Mister Schue leur répétait souvent que la musique était un excellent moyen pour faire passer les sentiments inavoués, et Sam allait mettre ce conseil en pratique.
De plus en plus intriguée, la Cheerio se résolut enfin à tourner la tête vers Sam et lui lança un regard interrogateur.

Le footballeur se planta devant elle et entonna la chanson « Wonderwall », écrite par Noel Gallagher. Quinn n’avait pas souvent eu l’occasion d’entendre la voix de Sam aux répétitions, elle fut tout d’abord agréablement surprise par son talent. Pour la première fois depuis leur rencontre, il paraissait sûr de lui. Il ne bafouillait plus, il ne baissait plus les yeux… Au contraire, il soutenait son regard et Quinn sentit la main de Sam entrelacer la sienne, peu avant que le refrain n’arrive. Lorsqu’il s’arrêta de chanter, il lui reparla de cette fille dont il était amoureux. Il lui expliquait qu’en sa présence il perdait ses moyens et qu’elle devait sûrement le trouver ridicule, parce qu’il n’avait pas été capable de lui faire part de ses sentiments autrement que par le chant.

Quinn comprenait qu’elle était celle dont Sam parlait. Elle était tellement émue qu’elle resta sans voix, paralysée par cette déclaration qu’elle n’avait pas vu venir. Une fois encore, elle sentit son cœur s’emballer dans sa poitrine. Ce cœur que Puck avait piétiné, brisé en mille morceaux et qui saignait encore à cause de sa trahison. Elle ne savait pas si elle était prête à tourner la page, et à confier son cœur dans les mains d’un autre.
Elle passa en revue tous les mots qu’elle avait échangé avec Sam, depuis ce café qu’ils avaient bu sur les gradins du terrain de foot, jusqu’à la chanson qu’elle venait de lui chanter.

Alors peut-être, tu seras celui qui va me sauver, et après tout… tu es mon mur des merveilles.
Quinn se mit debout sans lâcher la main de Sam qu’elle resserra un peu plus autour de la sienne. Elle s’approcha de lui lentement, et plongea son regard dans le sien. De sa main libre, elle caressait le visage du footballeur. Elle n’entendait plus la musique ni les éclats de voix qui s’échappaient de la maison. Sa vision se brouilla, sauf l’image de la personne qui se tenait là, devant elle. Elle humidifia ses lèvres avant d’aller à la rencontre de celles de Sam qu’elle embrassa longuement avant de l’étreindre de ses bras. Quinn finit par enfouir son visage dans le cou du jeune homme, dissimulant ainsi le sourire qui venait de s’y dessiner.

« I said maybe, you’re gonna be the one that saves me, saves me... »
fredonna-t-elle dans un murmure à peine audible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyMar 10 Mai - 23:46


06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect 3CaZg

Où était passé le Sam Evans hésitant, un peu gauche et surtout mal à l'aise en présence de filles ? On pouvait se le demander car depuis qu'il était sorti de la maison et qu'il avait trouvé Quinn sur ce banc, c'était comme si ce Sam là, il l'avait laissé à l'intérieur avec les autres, et qu'il avait laissé l'autre s'exprimer pour une fois. Il était attiré par la blonde et ce pratiquement depuis la seconde même où son regard s'était posé sur elle sans qu'elle ne s'en rende compte et depuis, il ne s'était pas passé une heure sans qu'il n'espère la croiser. Pouvoir l'observer, la voir évoluer au milieu des autres, elle l'intriguait vraiment seulement il avait du se faire violence pour que cela ne se remarque pas puisque la demoiselle était en couple et puis si jamais elle était au courant qu'il avait des vues sur elle, elle l'aurait peut-être tout simplement ignorer mais c'était mal la juger. Depuis qu'ils avaient passé cette petite heure ensembles juste après une enième confrontation avec Puck, il n'avait fait que l'apprécier encore plus et avait eu de plus en plus envie de la connaître mieux. Les choses s'étaient ensuite enchaînées assez vite et ce sous le regard parfois intrigué de leur entourage puisque les voir s'adresser la parole lors des répétitions ou même quelques fois dans le couloir faisait courir des rumeurs plus loufoques les unes que les autres. Seulement Sam ne pouvait pas le nier, il était devenu tellement accro à cette fille qu'il était forcé que cela finisse par se remarquer.

Le Sam Evans un peu plus sûr de lui avait fait une tentative d'approche alors qu'il venait de mettre sa veste sur les épaules de la jeune blonde, il en avait profité pour s'asseoir plus près d'elle, supprimant un peu de la distance de "sécurité" qu'il pouvait y avoir entre eux. Elle se trouvait maintenant en zone d'inconfort comme Sam appelait ça, c'était la proximité que le blond essayait d'éviter avec toute fille pour ne pas avoir envie de sortir des phrases embarrassantes ou même avoir envie de partir en courant et il avait de lui-même, décidé de ne plus la respecter ce soir-là.
Être si proche d'elle n'était tellement pas commun pour lui qu'une multitude de sensations s'était propagée dans son corps. Il ressentait ce genre de tension, de nervosité que l'on ressent lorsqu'on est proche de quelqu'un que l'on désire et cette frustration de se sentir incapable de faire quoique ce soit, en étant en même temps envoûté par la personne qu'il avait en face de lui, et il avait du prendre sur lui pour être capable de lui dire que la fille dont il était amoureux devait être consciente qu'il était quelqu'un de bien. Il ne savait pas si elle l'avait prit dans le bon sens, si elle avait comprit le sous entendu qu'il avait tenté de faire mais il avait la ferme intention de le lui faire comprendre.

Aussi l'idée de lui chanter une chanson lui était venue naturellement, et il pouvait remercier Mr. Schuester pour lui avoir fait comprendre qu'il ne fallait pas avoir honte d'exprimer ce que l'on ressentait et que cela était plus facile de le faire en chanson car même si ça n'était pas ses propres mots, il y avait assez de chansons dans le monde de la musique pour en trouver qui retranscrivait à peu près ses émotions. Après s'être détesté quelques secondes pour ne pas avoir prit sa guitare avec lui, il avait finalement trouvé une solution, il allait faire avec les moyens du bord. Quelques minutes après avoir "abandonné" Quinn dehors, il la retrouva exactement au même endroit, elle semblait ne pas avoir bougé d'un pouce et il sentit le stress monter en lui. Après avoir inspiré et prit du courage, il s'était lancé et avait commencé cette chanson qui lui tenait particulièrement à coeur, en espérant que cela lui plairait et qu'elle comprendrait alors que c'était elle, celle dont il était tombé amoureux. Une telle occasion n'allait plus se présenter et quelques minutes plus tard il termina la chanson, la main de Quinn dans la sienne était tout ce qu'il voyait maintenant et, n'osant pas relever la tête tout de suite, il avait laissé son pouce glisser doucement sur le dessus de sa main avant de prendre son courage et de lui avouer enfin que c'était elle.

Après quelques secondes de blanc, il sentit une pression sur sa main et vit Quinn se lever, il pouvait sentir son coeur battre dans ses tempes tellement il battait vite et fort et ses yeux se posèrent sur son regard, doux et pétillant à la fois, il aurait pu passer des heures à simplement la regarder tellement elle était belle et le contact de sa main sur sa joue venait de lui faire comme une décharge électrique, il sentait sa joue se consumer à son contact tellement qu'il était possible qu'il n'ait jamais été aussi rouge que ça. Son regard descendit inconsciemment sur ses lèvres et il ne put s'empêcher de se mordiller la lèvre inférieure de nervosité alors qu'il les voyaient se rapprocher des siennes pour finalement les toucher. Plus rien ne comptait autour de lui sinon Quinn. Cela faisait des semaines qu'il n'avait d'yeux que pour elle et là, il se sentait comme dans une autre dimension, comme si tout n'était qu'un rêve mais si cela en était un alors cela devait être le plus beau qu'il n'ait jamais fait auparavant.

Machinalement le blond passa une main dans son dos pour la rapprocher de lui alors que leurs lèvres étaient toujours les unes contre les autres et que ses yeux s'étaient fermés, profitant simplement du moment qu'il lui était donné de vivre, puis la serra tout contre lui alors qu'elle avait enfouit sa tête dans son cou. Il ouvrit finalement les yeux alors qu'il la berçait lentement, avant de sourire niaisement d'un grand sourire qu'il n'arrivait plus à contrôler maintenant et qui s'agrandit encore en entendant Quinn lui murmurer ces quelques mots de la chanson qu'il venait de lui chanter. Puis ce fut à son tour de nicher sa tête dans son cou, humant son parfum qui lui faisait tourner la tête, additionné au peu d'alcool qu'il avait bu c'était plutôt spécial comme mélange mais il se sentait parfaitement bien là, avec elle, comme si c'était normal et que ça devait être ainsi. Il ressentait un bonheur immense en lui, même s'il lui restait quelques appréhensions car il ne savait pas où cela allait les mener finalement, et il ne put s'empêcher de déposer quelques petits baisers dans le cou de la jeune fille avant de se reculer et de passer une main dans ses cheveux, jouant avec une de ses mèches ondulées en souriant.

« Pretty, pretty please, if you ever, ever feel like you're nothing, you're fuckin' perfect to me. » murmura-t-il à son tour, avant de déposer simplement ses lèvres sur celles de la jeune femme. « Je ne veux pas que tu penses que je profite de la situation non, ça fait des semaines que je rêve de ça Quinn, que de toi.. » ajouta-t-il avec un petit sourire avant de prendre ses mains et de les caresser doucement, ne réalisant toujours pas ce qui venait de se produire.


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 21:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptySam 14 Mai - 0:39

La soirée que Quinn appréhendait tant venait de prendre un tournant inattendu. Alors que Sam la serrait contre lui, la jeune fille se disait que le destin tenait à très peu de choses. Si Hazel ne l’avait pas traînée de force chez Saphira, elle serait probablement passée à côté de ce rapprochement avec le footballeur. Elle se serait cloîtrée dans sa chambre, et aurait consacré son samedi soir à broyer du noir sur l’infidélité de Noah Puckerman. Au lieu de ça Quinn souriait, et il y avait bien longtemps que cela ne lui était plus arrivé.
Comme toutes les petites filles, elle avait grandi dans l’espoir de trouver un jour son prince charmant. Quelqu’un sur qui elle pourrait compter, et qui l’aimerait telle qu’elle était. Mais elle avait rapidement compris que dans la réalité, ce genre de garçons n’existaient pas…
Ce dont elle avait le plus besoin, c’était d’être rassurée, et de retrouver confiance en elle avant de pouvoir la partager de nouveau avec quelqu’un d’autre. Elle ignorait encore si Sam était celui qu’elle attendait depuis toujours, mais il lui insufflait un sentiment de sécurité qu’elle n’avait jamais ressenti auparavant.

Quinn frissonna légèrement lorsqu’elle sentit les lèvres de Sam vagabonder sur la peau de son cou. Elle plaça une main derrière la nuque du jeune homme et caressa avec douceur ses cheveux blonds. Puis il releva la tête et fredonna quelques paroles de la chanson de Pink, avant d’embrasser Quinn de nouveau. Si elle avait eu le pouvoir d’arrêter le temps, elle n’aurait pas hésité à le faire. Elle se sentait tellement bien en cet instant présent qu’elle avait envie d’en profiter encore et encore, pas crainte de ne plus jamais éprouver cette sensation. La jeune fille continua à caresser les cheveux de Sam, avec un peu plus d’ardeur cette fois-ci.
Les températures extérieures avaient beau être basses en cette saison, Quinn n’était plus du tout incommodée par le froid. Elle sentait un feu la consumer de l’intérieur, alors que le désir était en train de monter en elle.

Lorsque Sam mit fin à leur baiser, elle recouvra lentement ses esprits. Elle ne put s’empêcher de sourire lorsqu’elle l’entendit parler. Il ne voulait pas que Quinn s’imagine qu’il cherchait à tirer profit de la situation, et il lui intima que cela faisait des semaines qu’il rêvait de ce moment là.
« Le rêve est devenu réalité. » murmura-t-elle en se blottissant contre son nouveau petit ami. En prononçant ces mots, elle avait également parlé pour elle-même. Car elle n’en avait jamais rien dit à Sam, mais si elle avait cherché à se rapprocher de lui sur le terrain de sport, ce n’était pas uniquement pour s’amender du comportement de Noah. C’était aussi parce qu’elle avait ressenti une attraction quand elle l’avait vu pour la première fois. Cette même attraction qui l’avait poussée à l’embrasser et qui était en train de prendre de plus en plus d’ampleur maintenant.

Tandis que Sam avait pris les mains de Quinn et les caressait avec les siennes, cette dernière se mit à penser au bal du lycée. Depuis le début de l’année elle s’était imaginée s’y rendre avec Puck, mais à présent cela n’était plus d’actualité. Quelques garçons – qui eux étaient bien décidés à profiter de la situation – lui avaient proposé de l’accompagner, mais elle avait refusé toutes les invitations.
Sam était le seul avec lequel elle aurait accepté d’y aller, mais… il ne l’avait pas invitée.
Elle se demandait s’il avait l’intention de s’y montrer et surtout, s’il avait déjà promis à une fille d’être son cavalier. Il avait beaucoup de succès, alors cela n’aurait rien d’étonnant qu’une des Cheerio lui ait déjà mis le grappin dessus.

La blonde laissa échapper un soupir de frustration malgré elle, et s'en maudit aussitôt. Le bal était bien futile face au moment qu'elle venait de partager avec Sam, et elle avait peur de passer pour une fille superficielle si le sujet venait à être abordé. En revanche, si elle ne justifiait pas la raison de son soupir, il pourrait s'imaginer qu'elle n'était pas bien avec lui. Le choix fut vite fait.
« Tu sais, le bal du lycée approche à grands pas et je me demandais si... tu avais déjà trouvé une cavalière...». Elle se sentait affreusement idiote, parce qu'en général c'étaient aux garçons d'inviter les filles. Elle sentit ses joues s'empouprer.
Sam Evans avait définitivement une grande attraction sur elle, puisqu'il faisait partie des rares personnes à être capables de lui faire perdre ses moyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptySam 14 Mai - 20:37



Embrasser Quinn Fabray, voilà ce que Sam venait de faire et cela lui paraissait complètement dingue. En vérité, c'était elle qui avait "commencé" mais le blond n'avait pu s'empêcher d'en rester là, et lui en avait volé un autre alors qu'il sentait que l'emprise qu'elle avait sur lui ne faisait que grandir un peu plus à chaque seconde où ils étaient proches l'un de l'autre. S'il y avait bien un domaine où il ne connaissait rien c'était l'amour et les relations de couple mais ce léger détail ne représentait plus rien pour lui, il était avec Quinn, ils étaient seuls tous les deux et c'était tout ce à quoi il pensait.

Il savait que la jeune femme était restée un petit moment avec Puckerman et il se doutait qu'elle devait encore avoir des sentiments pour lui, il ne savait pas comment ça fonctionnait mais il n'était pas aussi bête, ils avaient un passé commun tous les deux, il était le père de son enfant et ça c'était quelque chose qui ne pourrait jamais s'effacer alors quel rôle est-ce qu'il jouait lui, dans la vie de la jeune femme ? Ou du moins, quelle place est-ce qu'il allait occuper ? Il n'en n'avait pas la moindre idée, tout ce qu'il savait c'était la place qu'elle prenait déjà. Il n'était pas seulement attiré par elle parce qu'elle était la capitaine des Cheerios et donc populaire, oui il cherchait à se faire apprécier des autres, mais il savait que draguer Quinn ne l'aurait avancé à rien non, et qu'elle n'allait pas être dupe, les choses s'étaient faites naturellement au fil du temps, comme dans un rêve. Il venait d'ailleurs de lui dire le plus sincèrement possible qu'il ne voulait pas profiter d'elle ni de sa peine ou de son besoin de réconfort car c'était quelque chose dont il avait rêvé depuis longtemps et s'était mit à sourire un peu plus alors qu'elle lui disait que le rêve était devenu réalité. Elle ne pensait pas si bien dire.

Elle n'était pas une passade, une lubie, ou encore un vulgaire pari, rien de tout ça, elle était simplement la fille avec qui il avait envie d'être, celle qui le faisait se sentir différent et bien dans sa peau, quand il était avec elle il oubliait tous les soucis qu'il pouvait avoir à côté et ce qui lui faisait peur ou l'inquiétait dans ce lycée. Seulement il savait qu'il y allait y avoir des représailles car Puck avait beau avoir fait le salaud avec elle, s'il voyait que quelque chose se passait entre eux, il n'allait sûrement pas laisser faire sans rien dire mais ça, ça allait être une toute autre histoire et il avait bien le temps d'y penser.

Toujours l'un contre l'autre, il laissait sa main monter et redescendre le long du dos de la jeune femme qui ne devait pas sentir grand chose vu l'épaisseur de sa veste qu'elle avait toujours sur elle, avant de prendre ses mains et de les caresser doucement sans rien dire, jusqu'à ce qu'il la voit soupirer. Sam baissa la tête, voilà, elle devait s'être rendue compte de ce qu'il venait de se passer, et s'être dit que ça n'était pas bien, et elle allait sûrement lui dire qu'elle était désolée et que rien ne pourrait se passer entre eux, qu'elle n'aurait pas du se laisser faire et puis lui rendre sa veste avant de repartir à l'intérieur et il se disait que lui resterait là, seul à pester contre lui-même d'avoir foiré de cette manière. Il avait toujours le regard baissé sur leurs mains alors que Quinn prit la parole pour lui parler du bal.

Le bal ! A vrai dire Sam y avait pensé, il s'était demandé avec qui il aurait pu y aller si ça n'était avec Quinn, mais il avait entendu dans les vestiaires qu'elle refusait les propositions de tout le monde, ce qui avait un peu remit en question la fameuse question qu'il voulait lui poser. Mais quelque chose clochait, cela ressemblait à une demande non ? Et ça n'était pas à elle de prononcer ces mots, les sous-entendus qu'elle venait de faire ne faisaient pourtant aucun doute.

« Ben en fait, je voulais inviter une fille tu sais, mais j'ai entendu dire qu'elle croûlait sous les propositions et qu'en plus, elle les refusait toutes alors... » avoua-t-il doucement. « Et je pense que si elle refuse la mienne aussi, je n'irais pas, parce qu'il n'y a qu'avec elle que je veux passer cette soirée ». Le jeune homme, qui avait voulu rester sérieux un moment, n'avait pas vraiment réussi et se mordait la lèvre inférieure pour ne pas rire nerveusement puis il prit une inspiration avant de se lancer « Would you go to the prom with me Quinn Fabray ? ». Même si tout laissait à penser qu'elle allait accepter, Sam ne pouvait s'empêcher d'imaginer la situation inverse et se préparait psychologiquement à entendre des excuses ou quelque chose du genre, mais il s'imaginait vraiment au bal avec Quinn, elle avec une robe magnifique qui la rendrait encore plus belle et lui, en costume, qui lui offrirait le fameux corsage de fleurs qu'elle porterait à son poignet toute la soirée et qui serait assorti aux fleurs qu'il aurait dans la poche de sa veste. Si elle acceptait d'aller au bal avec lui, il serait certainement le garçon le plus heureux du lycée.



Spoiler:
 


Dernière édition par Sam Evans le Mar 26 Juil - 21:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect EmptyJeu 19 Mai - 18:29

L’un des passe-temps favoris de Quinn était de coiffer la couronne de sa mère, et de se contempler des heures durant dans le miroir. Judy avait été élue reine de sa promotion, et depuis sa prime enfance, Quinn caressait l’espoir de suivre ses traces. Elle rêvait de porter une robe digne d’une princesse, de captiver tous les regards, y compris celui de son cavalier, et l’entendre lui dire qu’elle était la plus jolie fille qu’il n’avait jamais vue. Malheureusement, à quelques jours du bal, Noah avait brisé ce rêve de toute une vie en la trompant avec Summer. Quelques garçons avaient tenté leur chance, et proposé à Quinn de l’accompagner à cette soirée, mais cette dernière avait décliné toutes les invitations. Elle se demandait si Sam s’était déjà engagé auprès d’une fille, mais elle espérait de toutes ses forces que ce n’était pas le cas. Elle aurait du mal à voir son petit ami tenir la main d’une autre pendant le bal. Il était le seul avec lequel elle voulait y aller. Le seul, en dehors de Noah, qui était capable de faire de cette soirée, un moment magique et inoubliable.

Elle ne put réprimer un sourire lorsqu’elle entendit Sam parler de cette fille qu’il voulait inviter, mais qui refusait toutes les propositions. Il disait que si elle n’acceptait pas non plus la sienne il n’irait pas au bal, parce qu’il ne voulait s’y rendre avec personne d’autre. Le cœur de la Cheerio s’emballa quand le footballeur finit par lui proposer d’être son cavalier. Elle avait attendu et espéré cette invitation si fort, qu’elle avait du mal à réaliser qu’elle n’était pas dans un rêve. Quinn se hissa sur la pointe des pieds, gommant ainsi la différence de taille qu’elle avait avec Sam, et plaça ses deux mains derrière le cou du jeune homme. Elle appuya son front contre le sien. « C’est avec plaisir que je te laisserais être mon cavalier pour le bal » murmura-t-elle, du bout des lèvres avant de les déposer sur celles de Sam, dans un long baiser.

Quelques heures plus tard, Quinn était dans son lit, emmitouflée sous ses couvertures. Le sourire qu’elle affichait n’avait plus quitté ses lèvres, depuis qu’Hazel était venue la chercher chez Saphira. Elle finit par fermer les yeux, serrant très fort contre elle la veste de Sam, qu’elle avait oublié de lui rendre en partant. Le tissu était imprégné de l’odeur de ce dernier, dont elle s’enivrait avant de trouver le sommeil.

Elle se voyait descendre les escaliers de chez elle, vêtue d’une magnifique robe rouge à longue traîne. Son cavalier l’attendait au bas des marches, et n’avait d’yeux que pour elle. Lorsqu’elle parvint à sa hauteur, il se pencha lentement et lui prit la main, avant d’y déposer un baiser. Sam lui disait qu’elle était la plus belle fille qu’il n’avait jamais vue, tout en nouant autour de son poignet un corsage de fleurs assorti à celles qu’il avait dans la poche de sa veste.
Judy, qui se tenait dans le vestibule, les observait avec bienveillance. Elle avait un appareil à photo à la main. Elle s’approcha du couple et invita sa fille et son cavalier à prendre la pose, afin d’immortaliser ce moment. Quinn ne savait pas encore si elle rentrerait chez elle avec une couronne sur la tête, mais elle savait que cette soirée serait l’une des plus belles de son existence. Parce qu’elle se promenait au bras de la personne qu’elle avait choisie pour l’accompagner, et c’était tout ce qui lui importait.

Lorsqu’elle rouvrit les yeux, les rayons du soleil perçaient timidement entre les lattes des stores, et il lui fallut quelques secondes avant qu’elle ne retrouve ses esprits. Quinn venait de se réveiller d’un rêve magique et regrettait qu’il n’ait pas duré un peu plus longtemps. Mais finalement, sa frustration fut de courte durée… car jamais ce rêve qu’elle venait de faire n’avait été aussi proche de la réalité. Elle se leva et alla chercher son téléphone pour entendre la voix de Sam. Elle avait très envie de le revoir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect   06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. [Harper] Soirée entre Cheerios ? | Fuckin' perfect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-