Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Lima is the right place to be | Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptyVen 29 Avr - 14:41




JAELYNN FORBES & EILEEN ADAMS
« Lima is the right place to be. »


Jaelynn porta son regard sur la pendule qui surplombait la salle de classe – et que les élèves scrutaient un peu trop souvent à son goût. Le cours devait se terminer dans trois minutes à peine : elle referma son livre et donna immédiatement les devoirs pour la prochaine fois. Elle connaissait parfaitement bien le système du lycée. Non seulement parce qu’elle était aussi passée par là, mais surtout car elle venait de McKinley même ! Quinze années plus tôt, Jaelynn Forbes se trouvait à la place de ceux qui l’écoutaient désormais. Ainsi, elle était parfaitement consciente que dès le déclenchement de la sonnerie, il ne fallait pas espérer pouvoir en placer une ou donner une dernière indication aux jeunes. Ils se ruaient dans le couloir comme si leur vie en dépendait, pressés de rejoindre la cour. En cet instant précis, le raz-de-marée serait encore plus dangereux car midi approchait. L’éducation civique était la dernière leçon de cette classe avant la pause déjeuner. Jay avait même pu entendre quelques estomacs se plaindre depuis le tableau noir. Elle ne donnait pas dix secondes à la salle pour se vider et aurait pu le parier très cher.

« A bientôt, tout le monde ! Passez une bonne après-midi ! » scanda-t-elle toutefois, malgré le brouhaha que faisaient les fermetures des trousses et des sacs, les chaises que l’on tirait sur le sol et les voix des ados, qui s’interrogeaient sur le repas de midi ainsi que les amis avec lesquels ils iraient s’asseoir pour cette fois. Lorsque la pièce fut entièrement silencieuse, la jeune femme s’autorisa à ranger ses propres affaires. Elle mit son livre de cours dans son porte-documents, fit attention à n’oublier aucun stylo et effaça le tableau. Puis, elle sortit de la salle et verrouilla la porte grâce au pass que Figgins lui avait confié le jour de son embauche. Jaelynn aimait se retrouver ici. Lima était toute son existence et McKinley également. Bien sûr, elle n’avait jamais été la plus jolie, ni la plus populaire, toutefois le temps effaçait les mauvais souvenirs. Aujourd’hui, il ne lui restait plus que le bonheur de chanter au glee club et la liberté qu’elle ressentait alors. Quand on avait dix-sept ans, on ne devait pas faire face à autant de responsabilités qu’à trente-deux, c’était bien connu. Déjà, à cet âge, on savait à peine ce que voulait réellement dire le mot « facture ». Ah, la belle époque…

Jaelynn sortit de ses pensées lorsqu’elle atteignit la salle des professeurs. Il était midi, et elle avait beau rire des estomacs bavards des élèves, le sien en demandait autant ! Elle ne prenait pas de gros petit-déjeuner – bien que ce soit un tort – et se contentait donc de manger correctement en milieu de journée. Son regard dévia sur les tables situées un peu partout dans la pièce, et elle remarqua sa collègue et amie Eileen Adams qui dévorait déjà son repas. Aussitôt, elle se dirigea vers elle et esquissa un grand sourire à son attention une fois arrivée à sa hauteur. « Quelle matinée ! » la salua-t-elle en prenant place sur une chaise, juste en face. « Ces élèves sont intenables quand ils sentent que le moment de se remplir le ventre approche ! » rit-elle. Jay ouvrit son sac et en sortit une boîte ainsi que des couverts en plastique. Elle aimait se préparer sa propre salade composée, et ainsi y mettre uniquement les aliments qu’elle souhaitait. Posant devant elle une petite bouteille d’eau également apportée par ses soins, la sous-shérif planta sa fourchette dans une tomate cerise. « Si je ne me trompe pas, ça fait exactement trois mois que tu es ici, » dit-elle ensuite, l’air malicieux. « Raconte, quel est ton bilan ? Lima ? McKinley ? Génial ou tu aurais mieux fait de ne pas déménager ? Dis-moi tout ! » Prête à écouter ce que son amie avait à lui dire sur son installation en Ohio, Jaelynn avala la première bouchée de son déjeuner et lâcha un grognement de satisfaction. Parfois, elle se demandait avec humour qui avait le plus faim entre les elle et ses élèves !
crédit présentation : mycandids
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptySam 30 Avr - 11:00

    Eileen n’avait pas passé une matinée des plus réjouissante car en effet, il n’y avait pas eu vraiment de vrai cas de maladie : seuls deux trois garçons voulaient faire croire qu’ils avaient la gastroentérite juste pour rater des cours ! Et quelques filles disaient qu’elles avaient des soucis et qu’elles voulaient avoir un mot d’excuse ce qu’elle refusa car elles ne voulaient pas lui donner plus d’indice. Parfois, elle se demandait vraiment à quoi servait cette infirmerie : à distribuer des mots d’absence à tout va et pour rien ? Elle était vraiment désespérée de voir que les lycéens n’étaient pas plus responsables. C’est à cause de ça que l’on ne prend pas au sérieux les infirmières mais tout ça devait changer, la révolution devait avoir lieu ! Même si elle était de nature gentille et timide, il ne fallait pas que la situation empire : elle décida donc d’en parler au directeur qui se montra plus que compréhensif face à la situation ce qui la soulagea grandement. Mais après une question se posait : allait-il faire le nécessaire ou faisait-il celui qui disait « oui » juste pour calmer le jeu ? Seul le temps allait lui donner la réponse… Elle jeta un œil sur l’horloge dans le couloir lorsqu’elle sortit du bureau : 11h45, c’était presque l’heure d’aller manger alors autant en profiter. La jeune femme se dirigea donc en direction de la salle des professeurs dans le but de prendre un peu des forces avant l’après-midi qui s’annonçait très monotone.

    Ce qui était bien quand on arrivait avant midi, c’était qu’on pouvait choisir la place qui nous convenait le plus. Eileen opta pour la table qui était à côté d’une fenêtre : le soleil était légèrement installé mais sans plus ce qui permettait d’en profiter sans pour autant avoir à mettre des lunettes de soleil ! Puis, dans un deuxième temps, elle sortit son repas qui était composé d’une salade, d’un sandwich au jambon de poulet-tomate et d’une pomme. En tant qu’infirmière, elle se devait de montrer l’exemple et donc de manger équilibrer et comme le dit la but : « ne mange pas trop gras, trop sucré, trop salé ! ». Alors qu’elle avait déjà bien entamé sa salade, elle vit une jolie blonde s’approcher, Jaelynn, le professeur d’éducation civique, l’infirmière la plaignait vraiment beaucoup car cela ne devait pas être une partie de plaisir ! Elle lui fit un grand sourire et s’arrêta de manger pour la saluer. « Ca tu l’as dit ! J’ai cru que j’allais faire un meurtre : tous les élèves viennent à l'infirmerie pour ne pas aller en cours. En tout cas, je te remercie car grâce à toi, j’arrive à me repérer et crois-moi ce n'était pas gagné avec mon sens de l'orientation. » Miss Adams rigola à son tour, il fallait dire qu’elle avait raison, on ne plaisante pas avec l’heure du déjeuner ! Et on ne pouvait rien cacher à son amie qui voulait tout savoir ! Il fallait dire qu'elle aussi était très curieuse et que donc elle comprenait très bien la blondinette ! Elle lui sourit avant de répondre : « Dans l’ensemble, la transition se passe bien et puis si tu veux tout savoir, j’avais une très bonne raison de revenir ici… Il y a des choses que j'ai fait et que je regrette beaucoup et c'est pour cela que j'ai débarquée... Mais je trouve que l’établissement est très attachant et puis j’ai déjà trouvé une très bonne copine ! ». C’était un changement radical mais elle savait qu’elle allait se plaire ici, généralement la première impression était toujours la bonne chez elle. « Et toi, toujours pas d’histoire torride avec l’un de tes élèves, c’est très cliché je sais mais on ne sait jamais et puis comme ça, on aura d’autres histoires à raconter ! C’est dingue tous les bruits de couloir qu’il peut y avoir ici… » Elle était loin d'être une miss cancan mais bon, elle disait surtout ça pour rire car elle ne pensait pas que son amie cherchait l'âme soeur chez les jeunes après tout l'amour ne se commande pas comme on dit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptyMar 3 Mai - 21:37

Les adolescents haïssaient les cours pour la plupart. Personne ne dirait le contraire. Seule une poignée de jeunes aimaient rester assis durant cinquante-cinq minutes, écrivant sans cesse sur leurs feuilles format A4 avec leurs stylos de toutes les couleurs en espérant ne rien oublier pour ne pas rater la prochaine interro. Rares étaient les mains qui se levaient lorsque le professeur posait une question ou demandait à ce qu’un exercice soit fait directement au tableau. Et par le fait, les différentes classes n’étaient presque jamais complètes. Il manquait toujours un élève ou deux à l’appel, et ce pour des raisons pas toujours valables. Ceux qui n’étaient pas malades et enfouis sous leur couette essayaient tout simplement de rater les leçons qu’ils considéraient comme les pires de leur emploi du temps. En l’occurrence, afin d’en arriver là sans que les parents ne soient au courant du séchage intensif, il n’y avait pas trente-six solutions : il fallait se rendre à l’infirmerie.

Ah. L’infirmerie. Le domaine privilégié des faux maux de tête, de ventre ou autres sensations désagréables mais tout aussi inexplicables. Heureusement que la majorité des infirmières embauchées dans des établissements lycéens savaient comment gérer l’afflux d’ados plus fainéants que réellement malades. Dans le cas contraire, elles se retrouveraient avec plus d’une vingtaine de jeunes assis dans la salle d’attente à chaque nouvelle heure de cours – ils seraient bien stupides de ne pas en profiter, non ?
De plus, Jaelynn avait totalement confiance en son amie Eileen. Elle ne la connaissait pas depuis des années, mais elles se côtoyaient depuis assez longtemps malgré tout. La blondinette faisait de l’excellent travail au sein de McKinley et avec elle, il était hors de question que l’on vienne la voir pour manquer un cours. Si un élève voulait rester se reposer, il devait avoir une bonne raison de le faire et ne pas se contenter de simuler une migraine du tonnerre. Eileen avait assez d’expérience en la matière pour savoir faire la différence, et rares étaient ceux qui osaient protester quand elle avait rendu son diagnostic.

Jaelynn esquissa un sourire lorsque Miss Adams évoqua son sens de l’orientation. Ou plutôt, son manque de sens de l’orientation. Elle devait avouer ne pas connaître cela : contrairement à la plupart des femmes – selon la croyance populaire – elle savait se repérer n’importe où et le GPS n’était en aucun cas indispensable quand elle prenait la voiture pour s’éloigner de Lima. Elle retrouvait toujours son chemin, peu importe si elle semblait perdue au premier abord. « Je t’en prie, c’était la moindre des choses ! » La sous-shérif mordit dans une feuille de salade et écouta Eileen lui donner son premier rapport sur les derniers mois passés ici. Elle haussa un sourcil, l’air surpris, lorsque son amie lui avoua être revenue ici après avoir fait quelque chose qu’elle regrettait. Il s’agissait d’un événement dont toutes deux n’avaient jamais parlé, encore. Que voulait-elle donc dire par là ? Jaelynn lui aurait bien posé la question, mais ce n’était pas forcément le lieu ni le moment, et puis Eileen avait déjà renchérit sur un autre sujet : les bruits de couloir du lycée…

En parlant de ragots, Jaelynn ne pouvait s’empêcher de songer à cette élève qui jouait les délatrices via son compte Twitter. Elle lui tapait tellement sur les nerfs, que Jay réagit à peine à la blague de l’infirmière concernant sa possible relation avec un lycéen. « Cette Gossip Glee… » soupira-t-elle. « Je vais la choper un jour, et elle regrettera d’avoir ennuyé autant d’élèves. Le pire, c’est qu’elle s’attaque aussi aux professeurs sans aucune crainte de représailles ! Personne ne mérite de subir de telles remarques désobligeantes et humiliantes. Il y a deux semaines, Tammy Faulkner est arrivée dans ma classe couverte de glace pillée, les joues encore rouges de larmes. Elle a tout de même eu le courage de venir, malgré les moqueries de ses camarades, mais je suis certaine qu’elle souffre énormément de cette situation. Ca me rend malade. Quand j’étudiais ici, ce n’était pas rose tous les jours, d’autant que je faisais partie de la chorale – qui était tout aussi impopulaire qu’aujourd’hui. Mais jamais personne ne s’est amusé à dénicher les petits secrets des autres et à les divulguer de cette façon ! Je n’en reviens pas que Figgins ne se bouge pas un peu plus pour tenter de lui mettre la main dessus. »

Elle termina enfin son monologue et se tut, concentrée sur la tomate cerise qu’elle n’arrivait pas à attraper avec sa fourchette. Elle piqua plusieurs fois, mais l’aliment roulait toujours et les pics de son couvert finissaient par racler le fond de son Tupperware. Enervée, elle grogna, prit la petite tomate entre ses doigts et la fourra rageusement dans sa bouche. Puis, face au regard étrange de son amie, Jaelynn secoua la tête en un signe de dénégation. « Je suis vraiment désolée. Je crois que cette fille me sort tellement par les yeux, que j’avais besoin de me défouler un peu. Je m’excuse que tu en aies fait les frais. » Elle esquissa un sourire contrit, puis reprit sur le ton de la confidence, enfin calmée et désireuse de passer à autre chose avant que ses nerfs ne lâchent encore. « Alors, raconte-moi cette histoire… Pourquoi es-tu revenue à Lima ? Qu’est-ce qui t’a fait poser à nouveau tes valises ici ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptySam 14 Mai - 11:47

    Eileen trouvait ça tout à fait normal de remercier la jeune femme pour tous les nombreux services et conseils qu’elle lui avait fournit depuis qu’elle avait fait ses premiers pas. C’était pas facile pour elle d’arriver en cours d’année comme ça, elle ne connaissait personne en ville et c’est vrai qu’elle déprimait un peu… Pas facile de se sentir seule et loin de tous ses proches. Même si elle pouvait les joindre par téléphone, ce n’était pas pareil. Heureusement grâce à Jaelynn, elle avait trouvé quelqu’un sur qui compter et avec qui parler. Elles avaient fait quelques sorties ce qui lui avait vraiment changé les idées. Il fallait dire qu’elles s’entendaient très bien, même si elles se connaissaient depuis peu, la jeune femme avait confiance en elle car elle semblait avoir la tête sur les épaules et ne pas être une mauvaise personne.

    Concernant les rumeurs, l’infirmière ne put s’empêcher de rire lorsqu’elle entendit la réaction de son amie. C’était tout elle ! Il est vrai qu’il était toujours marrant d’imaginer que les professeurs pouvaient avoir une liaison avec l’un de leurs élèves même si c’était tout à fait immoral ! Il était vrai que beaucoup de rumeurs circulaient dans l’établissement à cause d’une mystérieuse jeune femme qui s’exprimait anonymement grâce à un blog. Heureusement, Eileen était nouvelle et donc, elle n’avait pas encore était victime de rumeurs mais c’est vrai que ça mettait dans l’embarras pas mal d’élèves ce qu’elle comprenait totalement ! « Tu n’as pas à t’excuser bien a contraire, je comprends tout à fait ta colère. Si elle pouvait s’occuper de ses affaire et laisser tout le monde tranquille, ça serait parfait ! Tu chantes ? Enfin je veux dire, je ne pensais pas que tu avais fait partie de la chorale. Je comprends maintenant pourquoi ça te tient tant à cœur… C’est vrai que la chorale est complètement délaissée au détriment des cheerleaders ce qui est totalement injuste : une chorale c’est quelque chose de magique alors que les pompom girls c’est superficiel, ça ne reflète pas la réalité. » C’était dommage car cela pourrait faire augmenter la popularité de l’établissement seulement le proviseur préférait contenter Sue et ses exigences. Elle était là depuis peu mais elle connaissait toute l’histoire grâce à la miss. Durant son enfance, la blondinette avait été terrorisée par les cheerleaders, elles se croyaient toutes si belles et si formidables qu’elles traitaient les autres comme des moins que rien… Elles en avaient fait souffrir du monde et ça n’avait pas l’air d’avoir trop changé même si il existait quelques exceptions.

    Eileen sourit en voyant Jaelynn lutter contre sa tomate cerise, elle avouait volontiers que ce combat allait être difficile ! Elle avait l’impression que son interlocutrice prenait tout cela vraiment à cœur ce qui avait le don de l’attendrir. Elle trouvait ça vraiment adorable de la part d’une personne extérieure à la chorale. « J’ai une idée ! Et si on essayait de démarquer cette pipelette ? On pourrait y arriver en recherchant son adresse IP, qu’en penses-tu ? » La jeune femme était sûre de son coup. Si personne ne voulait s’en charger, à deux, elles auraient plus de chance de la retrouver et de la dénoncer au moins le principal n’aurait qu’à la sanctionner et tout le monde serait content sauf la jeune fille punie. Mais tout cela serait un mal pour un bien, non ? « Tu penses sûrement que je suis folle mais j’ai l’impression qu’elle gâche la vie de tout le monde et que si on pouvait la repérer et la faire tomber, tout le monde irait mieux et pourrait vivre comme il l’entend et ce en toute tranquillité sans risque que sa vie soit dévoilée à tous sur le net ! » La jeune femme aimerait beaucoup mener cette enquête avec son amie qui se sentait si concernée par tout ça. Elle avait vraiment envie de lui rendre la pareille. Et puis elle adorait les jeux où il fallait chercher le coupable alors cela tombait bien !

    Elle se sentit ensuite gênée lorsqu’elle lui posa la fameuse question, elle avouait qu’elle en avait trop dit mais il était à présent trop tard pour reculer. Elle savait qu’elle pouvait tout dire à Jaelynn seulement tout n’était pas aussi simple et elle avait vraiment honte de ce qu’elle avait fait par le passé. Elle soupira doucement avant d’ajouter : « J’ai rencontré quelqu’un de formidable au cours d’un voyage… Je ne suis pas une fille qui s’attache facilement à quelqu’un mais cette personne à réussit à me perturber si on peut dire ça comme ça. On a commencé à sortie ensemble seulement on a du s’éloigner et j’ai préféré rompre car j’avais peur qu’il se trouve quelqu’un et qu’il rompe par téléphone. Je sais, c’est idiot et c’est encore plus idiot quand on le raconte… Mais j’ai appris par hasard qu’il était à Lima donc, après avoir bien réfléchi, j’ai décidé de le retrouver et de m’installer en ville. J’espère toujours le croiser même si je ne l’ai pas revu depuis que je suis arrivée… Donc voilà, tu connais toute l’histoire en gros. Et toi, tu es accompagnée ?» Oui, elle était curieuse mais elle s’intéressait à sa nouvelle amie et voulait savoir si il y avait quelqu’un de spécial ou si elle était seule ce qui n’était pas un tare mais elle trouverait ça dommage car la jeune prof était d’une gentillesse sans limite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptyDim 5 Juin - 21:22

Jaelynn sentit son cœur se réchauffer lorsque son amie approuva l’importance d’une chorale dans un lycée. Les élèves pouvaient enfin sortir de leurs vies parfois peu faciles, oublier leurs problèmes personnels et se concentrer sur ce qu’ils aimaient : la musique. Si seulement davantage de monde pouvait comprendre cela ! Malheureusement, il n’y en avait quasiment que pour le football et les cheerleaders. Ce n’était pas uniquement à Lima, mais partout sur le territoire Américain. Les membres des glee clubs se trouvaient relégués au rang d’inutiles, d’invisibles ou de losers. Comme si le fait qu’ils sachent chanter et danser était une tare plus qu’une grande qualité.

Néanmoins, et ce depuis qu’elle-même avait commencé la chorale à McKinley lors de son entrée dans l’établissement, Jay avait une théorie : les autres étaient jaloux. Ceux qui méprisaient leurs camarades choristes les enviaient énormément en réalité. Sinon, ne serait-ce pas de l’hypocrisie pure et simple ? Comment ne pas aimer des adolescents qui font de la musique, alors que ces mêmes personnes qui leur lancent des slushies toute la journée achètent des CD et sont fans de Rihanna, ou encore de Muse ? Non, en réalité, ils ne les trouvaient pas nuls : ils bouillonnaient de savoir que jamais ils ne pourraient devenir des rock-stars, alors que chaque élève du glee club avait la chance d’être à cette place un jour. A Broadway, ou encore en tête des ventes, en concert dans les plus grandes salles du monde…

C’était ce que Jay se disait autrefois pour arriver à supporter le comportement des autres chaque jour. Et elle espérait aujourd’hui que les membres des New Directions ou des Awesome Voices faisaient de même, car ils méritaient tous d’aller au bout de leurs rêves, de ne pas se laisser abattre par la moindre critique – surtout pas celles qui émanaient de garçons et de filles hautains et méprisants. En tout cas, savoir que quelques professeurs – tout comme Eileen – soutenaient les chorales et trouvaient cela injuste que les cheerleaders passent avant la rassurait. Peut-être qu’un jour, ils seraient assez pour taper du poing sur le bureau de Figgins, et exiger un budget beaucoup plus conséquent pour ces élèves aussi doués que brillants une fois montés sur scène.

Jaelynn était en train de boire une gorgée d’eau lorsque son amie lui proposa de mener l’enquête sur cette fameuse Gossip Glee – l’élève qui donnait du fil à retordre à tout le monde. Elle esquissa une grimace et secoua négativement la tête, l’air désolé. « J’ai déjà essayé, tu sais. En tant que sous-shérif de la ville, je ne suis pas sans ressources. Mais nous n’avons pas encore réussi à lui mettre la main dessus. Concernant son adresse IP, elle a déjà été traquée mais elle renvoie à des lieux qui se trouvent partout dans le monde à la fois. Elle l’a dissimulée pour qu’on ne la débusque pas. Elle est peut-être mesquine, mais on est aussi sûrs d’une chose : c’est une ado extrêmement intelligente. »

En tous les cas, Eileen avait raison. Cette inconnue gâchait la vie de tout le monde ici, et Jaelynn déboucherait sans aucun doute une bonne bouteille de Crémant quand ils l’auraient attrapée. En tant que mineure, ils ne pourraient pas lui faire grand-chose, toutefois Jay saurait se montrer assez convaincante pour qu’elle se range. La blondinette n’avait peut-être pas l’air bien méchante, mais elle n’était pas arrivée au statut de sous-shérif en restant dans l’ombre : quand on la cherchait, on la trouvait, et Gossip Glee l’apprendrait bien assez tôt.

Afin de changer de conversation – ses nerfs étaient sur le point de lâcher, cette petite peste ayant le don de l’agacer jusqu’au point de rupture – Jaelynn évoqua le retour de son amie à Lima. Lorsque cette dernière lui donna la raison de ce déménagement, la jeune femme esquissa un sourire attendri. C’était une jolie histoire : Eileen revenait ici pour revoir un homme qu’elle n’avait pas réussi à oublier. Dommage qu’elle ne l’ait pas encore croisé, en tout cas les retrouvailles promettaient d’être riches en émotion ! « Ca fait combien de temps que tu l’as rencontré ? Quand était ton voyage ? C’était où ? » Jaelynn rougit soudain et afficha une mine contrite. « Désolée, déformation professionnelle. Je ne veux pas que tu aies l’impression de faire face à un interrogatoire ! Mais, je suis curieuse… Quel est son nom ? S’il habite à Lima depuis longtemps, il est fort possible que je le connaisse. Il y a peu de gens qui m’échappent, ici ! » avoua-t-elle avec un clin d’œil complice en direction de son amie. Elle décida de reprendre une bouchée de son repas avant de répondre à la question qu’Eileen venait de lui poser. Une question qui paraissait simple de prime abord, mais qui en réalité était beaucoup plus complexe que cela…

Car si Jay souffrait d’une chose, c’était bien de ne pas avoir de famille. Elle avait tout donné pour son parcours professionnel, mettant de côté les rêves tels qu’un mari pour lui dire bonjour tous les matins et des enfants à qui préparer le petit-déjeuner. Plus elle avançait dans l’âge, et plus elle avait peur. Pour le moment, elle n’avait même pas encore trouvé la bonne personne, l’homme qui serait le père de petits bouts de chou. Et s’il était trop tard par la suite ? A certains moments, elle songeait carrément à entreprendre des démarches pour avoir un bébé sans passer par la case « papa ». Elle n’avait pas encore trouvé le courage, ou alors elle continuait à espérer qu’elle n’en aurait pas besoin. Mais pour l’heure, Jay ne connaissait pas assez Eileen pour lui faire autant de révélations, et le lycée n’était certainement pas l’endroit pour discuter de choses aussi personnelles. Si ça revenait aux oreilles de Gossip Glee…

« Je n’ai personne, du moins pas officiellement, » avoua-t-elle. « Il m’arrive de vivre quelques… aventures, » – elle se racla la gorge – « mais rien de plus. Je n’ai simplement pas encore trouvé le seul et unique ! » dit-elle finalement en riant, afin de détendre une atmosphère qui lui parut soudain bien lourde. « Bon alors, revenons à nos moutons : quand planifies-tu de revoir ce cher inconnu rencontré en vacances ? » Soudain revigorée, espérant qu’Eileen accepterait de reparler d’elle et n’insisterait pas sur le sujet de sa propre vie amoureuse, elle but une gorgée d’eau et se replongea dans son repas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptyLun 13 Juin - 11:32

    Eileen trouvait ça vraiment très amusant, elle ne pensait pas que son amie était une vraie enquêtrice concernant cette fameuse Gossip mais elle savait qu’elle ne la connaissait pas depuis assez longtemps pour la connaitre sur le bout des doigts. A vrai dire, la jeune femme aurait beaucoup aimé l’accompagner durant ses recherches car elle pensait que sans toutes ces rumeurs lancées sur le net qu’elles soient vraies ou non, la majorité des élèves se sentiraient mieux dans ce lycée. « Oui, c’est sûr qu’elle est très futée… Tu sais, avec toutes ces séries policières, c’est plus facile pour les adolescents de rester discrets aux yeux des autorités ce qui craint enfin selon moi. En tout cas, si je peux t’aider, tu n’as cas m’appeler ! » Elle ne put s’empêcher de lâcher un petit sourire dans le but de détendre l’atmosphère car elle sentait que Jaelynn était assez tendue. Elle la comprenait tout à fait car ce n’était jamais facile de voir des étudiants malheureux parce que quelqu’un de malintentionné s’amuse à divulguer leur vie sur les pages de son blog. D’ailleurs la blondinette espérait vraiment qu’ils allaient arriver à la coincer ou du moins à fermer son journal virtuel une bonne fois pour toute.

    Cependant son sourire s’effaça légèrement lorsque Jaelynn commença à parler de Liam, il fallait avouer que cette histoire était encore récente et que ça lui faisait mal. Le fait d’en parler n’était pas toujours chose facile pour elle mais elle savait qu’elle pouvait compter sur la jeune femme. Elle décida d’écouter la fin de toutes les questions de la jeune femme au lieu de répondre entre chaque. Cette dernière semblait très curieuse à propos de tout ça ce qui était totalement normal, à sa place, Eileen aurait posé exactement les mêmes questions. Elle regarda la blondinette avant de soupirer doucement, elle essayait de trouver la force qu’il lui fallait pour répondre à ses interrogations. « C’était il y a un moment, mais tout ce que je peux te dire c’est que dès que je l’ai aperçu, j’ai compris qu’il y avait quelque chose en lui qui était différent… » Elle souriait toujours lorsqu’elle repensait à leur première rencontre, il lui avait tapé dans l’œil même si sa meilleure amis ne le trouvait pas beau, la jeune femme l’avait trouvé très charmant et surtout très mignon. Dommage qu’elle ait tout fait foirer, elle en avait tellement honte que son sourire prit de nouveau la fuite, elle baissa la tête avant d’ajouter : « J’aurais du trouver un moyen de le garder à mes côtés mais, à vrai dire, je ne pensais pas être autant attaché à lui. Et depuis qu’on s’est séparé, c’est un peu comme si une partie de moi était partie… Je sais que ça fait fleur bleu de le dire comme ça mais c’est exactement ce que je ressens. » L’infirmière se concentra quelques instants sur sa fourchette histoire de penser un peu à autre chose car toute cette histoire la rendait triste, elle joua donc pendant quelques minutes avec cette dernière… Son prénom, jamais elle ne pourrait l’oublier : comment avait-elle pu le laisser partir de cette manière ? Elle n’en savait rien. « Il s’appelle Liam Hamilton et il adore l’informatique. C’est un vrai geek… Tu lui demandes tout ce que tu veux au niveau informatique et il le fait ! » Elle était partagée : si Jaelynn ne le connaissait pas elle risquait d’être déçue, en revanche, si elle l’avait déjà vu dans parages la jeune femme risquait de ressentir un énorme stress : qu’allait-elle faire si elle le croisait ? Est-ce qu’il allait l’ignorer ? Est-ce qu’il allait lui pardonner ? Car elle avait du lui faire beaucoup de peine et elle en était consciente ce qui rendait les choses encore plus difficile. « Je ne cesse de fréquenter les lieux les plus populaires et aussi toutes les salles d’informatiques mais je ne l’ai toujours pas croisé. Mais je t’avoue être un peu effrayée à l’idée de tomber sur lui… Je ne sais pas ce que je pourrais lui dire à part que je suis désolée et que je suis vraiment idiote. » Elle espérait vraiment que Jae’ allait lui donner quelques conseils utiles au cas où, c’était quelqu’un d’extérieur à la situation.


    [Désolée mais j’ai pas trop eu de temps pour te répondre avec un beau RP]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptySam 18 Juin - 17:18

Jaelynn était une jeune femme sociable, ouverte d’esprit et très facilement abordable. Beaucoup de personnes – habitants de Lima ou autres – la considéraient comme une amie. Au fil des ans, elle avait su s’imposer comme autre chose qu’une simple membre des autorités. Sa sympathie allait à tous ceux qui savaient au minimum lui sourire et lui dire bonjour en la croisant dans la rue. Elle était même connue pour sa générosité et son altruisme hors du commun. Cependant, il y avait deux choses que Jay ne donnait pas facilement : sa confiance, et sa propre personne. Pas dans le sens physique, mais disons plutôt que la blondinette détestait parler de sa vie privée – sauf exceptions, et il n’y en avait pas beaucoup sur cette Terre. Pour la connaître réellement elle, son passé, et la façon dont elle voyait son avenir, il fallait que Jaelynn l’ait décidé. Cela ne mettait rarement qu’une semaine : son amie la plus proche avait attendu plusieurs années avant d’être mise au courant de son plus lourd secret. C’était ainsi une façon pour la jeune femme de se protéger, d’éviter les déceptions qui la feraient forcément souffrir.

Par conséquent, et comme le sujet du conjoint était relativement glissant, Jay fut heureuse de constater que son interlocutrice avait mordu à l’hameçon : la discussion vira de nouveau sur sa rencontre avec le bel inconnu pendant les vacances, et on ne parla plus de la vie amoureuse de Mademoiselle Forbes. Si cela n’avait pas paru louche, Jay aurait carrément pu se passer la main sur le front en guise de soulagement. Elle préférait qu’Eileen parle d’elle, non seulement pour éviter d’être le centre de l’attention, mais aussi et surtout car elle avait envie de la connaître mieux. Après tout, la nouvelle infirmière de McKinley lui avait immédiatement paru sympathique et pleine d’énergie : deux atouts qui lui plaisaient énormément chez elle. Qui sait, peut-être que d’ici quelques temps elles se rapprocheraient, et alors Jay se sentirait assez en confiance pour revenir sur l’histoire de cette famille qu’elle souhaitait, mais qu’elle n’avait pas encore…

« Ca ne fait pas fleur bleue du tout, » la rassura-t-elle en rangeant sa boîte en plastique désormais vide. « Au contraire, je trouve ça plutôt romantique et… touchant. Comme quoi, en un seul regard, il peut se passer énormément de choses ! Ca permet à des gens comme moi de ne pas perdre espoir, » lâcha-t-elle sans réellement le vouloir. Quand elle réalisa quels étaient ses mots, elle se mit à légèrement rougir et se sentit dans l’obligation d’embrayer pour éviter qu’Eileen n’en profite. « C’est dommage que tu n’aies pas eu l’occasion de le revoir avant. Mais mieux vaut tard que jamais, n’est-ce pas ? Et puis, maintenant que tu es là où lui-même vit, tu peux être sûre que tu le croiseras très vite ! Alors dis-moi, je meurs d’impatience : quel est son nom ? Si ça se trouve, je le connais… Après tout, je suis le sous-shérif de Lima, les citoyens de cette ville sont comme mes petits protégés. » Elle lâcha un rire amusé – mais ses dires étaient sincères – et entreprit de ramasser les miettes qu’elle avait faites sur la table en dévorant son déjeuner.

Lorsque son amie lui évoqua le nom de ce fameux inconnu – qui n’en était plus un – elle écarquilla les yeux de stupeur. Si elle avait encore eu un morceau de nourriture dans la bouche, elle se serait probablement étouffée avec tellement elle était surprise. « Liam !? C’est LIAM ? » dit-elle un peu trop fort. Elle se racla la gorge, mais personne autour des deux jeunes femmes ne semblait faire attention à leur petite discussion. « J’en reviens pas ! Evidemment qu’il connaît parfaitement bien le domaine informatique, il enseigne cette matière ici-même… ! En tout cas si tu n’as pas encore réussi à le rencontrer, c’est normal. Il est en stage pour le moment, mais il est sensé revenir dans quelques jours… » Elle écouta Eileen et ses doutes quant à la façon dont elle devrait l’aborder s’ils se croisaient. « Je ne pense pas que ce soit la bonne manière de présenter les choses. Fais-lui ton plus beau sourire et invite-le simplement à boire un café. Vous aurez ensuite tout le temps de discuter. Tu sais, Liam est une personne vraiment géniale. Il comprendra, j’en suis certaine. Ne laisse pas ta peur prendre le dessus une fois que tu l’apercevras, et fonce simplement ! Ca marchera, parole de Forbes ! »

Eileen, en un sens, avait de la chance. Liam était célibataire – depuis peu mais quand même – et totalement disponible. De plus, si l’infirmière lui avait plu autant qu’il semblait plaire à Eileen, les choses s’arrangeraient d’elles-mêmes et ils finiraient forcément par apprendre à mieux se connaître. Pour, peut-être, se mettre enfin ensemble… Liam méritait une personne qui saurait l’aimer et l’apprécier pour ce qu’il était : Eileen n’avait rien à voir avec cette « garce » qu’il avait suivie jusqu’ici, bien au contraire. Jay pouvait avoir confiance à ce niveau-là, même si elle ne connaissait pas Eileen depuis très longtemps. Quelque chose en elle lui disait que son amie n’avait rien d’une charmeuse invétérée qui passait son temps à briser des cœurs, et que quand elle aimait, elle aimait vraiment.

[Ne t'en fais pas, ton RP était très bien ! <3]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen EmptyDim 19 Juin - 9:54

    Eileen fut rassurée de savoir qu’elle ne faisait pas top cul-cul. A vrai dire, elle n’avait jamais autant aimé quelqu’un… L’amour n’avait jamais fait partie de ses priorités, du moins avant qu’elle rencontre Liam. C’est vrai qu’il avait bousculé sa vie en un sens même si malheureusement, elle avait opté pour continuer son projet professionnel tout en essayant de poursuivre une histoire à longue distance. Elle avait toujours pensé qu’elle resterait vielle fille, car toutes ses amies avaient été malheureuses et elle ne voulait pas finir comme ça ! D’ailleurs, elle avait vraiment souffert lorsqu’elle avait du rompre avec lui parce que la relation longue distance n’est pas une chose aussi facile… Avec qui parlait-il ? Avec qui était-il quand elle n’était pas là ? Toutes ses questions étaient trop difficiles. L’infirmière sortit brusquement de ses pensées quand Jaelynn parla de ne pas perdre espoir. « Oui, je sais que tu connais beaucoup de monde… Et c’est pour ça que tu ne dois pas perdre espoir. On se connait depuis peu c’est sûr mais je sais que tu es vraiment quelqu’un d’adorable et je ne vois pas comment un garçon charmant ne pourrait pas s’intéresser à toi. » Elle avait vraiment envie de lui faire comprendre que même si elle mettait du temps à rencontrer un bel apollon, elle allait en trouver un et un bien. Il ne fallait pas qu’elle désespère et comme on dit, c’est quand on cherche le moins qu’on trouve ! Jae avait l’air d’avoir une vie professionnelle bien remplie cependant, elle savait garder un peu de temps pour ses amis alors elle en trouverait bien pour son futur copain.

    La blondinette termina doucement son déjeuner tout en écoutant la surprise de la jeune femme. Heureusement qu’elle venait de le finir sinon elle se serait elle aussi étranglée avec la nourriture ! Elle écarquilla les yeux lorsque son amie parla plus fort, elle aurait aimée un peu plus de discrétion mais ça n’était pas si grave que ça vu qu’il n’y avait personne dans la salle… Et encore une fois heureusement vu qu’il était professeur ici ! Au début elle pensait à une blague mais connaissant le professeur, elle savait qu’elle ne s’amuserait pas à lui créer de faux espoirs. A présent, Eileen avait le cœur qui battait à toute vitesse, elle n’arrivait pas à le croire ! Elle allait bientôt enfin le revoir et cette idée la faisait sourire rien qu’en y pensant. Elle était néanmoins contente qu’il soit en stage au moins elle avait un peu de temps pour se préparer à leur rencontre. Evidement, elle n’avait pas envie que ça fasse trop préparer mais elle ne souhaitait pas non plus se retrouver en face de lui et ne rien dire, voir même partir en courant pour aller se cacher dans un placard !

    C’est à ce moment là, qu’elle commença à stresser et c’est pour cela qu’elle resta silencieuse un moment : être partagée entre la joie et l’angoisse était tout à fait normal étant donnée la situation qu’elle s’apprêtait à vivre. Mais c’était à cause d’elle s’ils avaient rompu et elle voulait tout faire pour arranger la situation. Comme tout le monde, elle avait peur de se prendre « un vent » mais il fallait qu’elle soit fixée sur les sentiments de Liam… Lorsqu’elle avait mis fin à leur relation, il avait l’air de beaucoup tenir à elle mais le fait qu’elle ait « brisé son cœur » pouvait avoir remis en question tout ça, ce qu’elle comprendrait. Elle écouta attentivement les conseils de Jae, elle avait l’air de bien le connaitre… Elle fit alors un grand sourire à son amie et lança : « Comme ça ? En tout cas je te remercie pour tous ces conseils, c’est vraiment très gentil à toi de m’aider. J’en reviens pas, je travaille dans le même établissement que lui ! » Cette journée était donc une bonne journée, elle savait que Liam était encore à Lima et qu’ils allaient se croiser dans quelques jours.

    Avec tout ce bonheur qui semblait si proche, elle en avait complètement oublié le désespoir de la jeune femme. L’infirmière se concentra de nouveau sur Jaelynn, elle avait l’air heureuse et un peu excitée, comme si elle aurait aimé vivre la même histoire en quelque sorte. Elle trouvait ça mignon et elle ne s’en faisait pas du tout pour elle bien au contraire ! « Tu sais, on dit mieux vaut être seule que mal accompagnée… Et je suis sûre que lorsque tu trouveras une personne qui t’accompagnera bien, tu se seras plus seule et tu comprendras que tu auras bien fait de l’attendre. » Elle lui sourit, elle voulait être rassurante et lui montrer qu’il fallait qu’elle garde espoir et que tout pouvait arriver dans la vie. Elle ne devait pas se sentir seule face à tout ça, Eileen était là pour la soutenir. C’est une amie, voir même une très bonne amie. Jae était toujours là quand la jeune femme avait besoin d'elle et elle souhaitait lui faire comprendre que c'était réciproque.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
06. Lima is the right place to be | Eileen Empty
MessageSujet: Re: 06. Lima is the right place to be | Eileen   06. Lima is the right place to be | Eileen Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. Lima is the right place to be | Eileen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-