Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Invité
Invité
06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth    06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth  - Page 2 EmptySam 28 Mai - 12:30

    Le malaise était palpable dans le petit bureau du père de Saphira. Chacun des participants regardait son voisin dans le blanc des yeux, à l’attente de la prochaine vacherie qui pourrait sortir. En s’engageant à participer à un tel jeu, jamais Ezrael n’aurait pu s’imaginer qu’ils finiraient par régler des comptes, avec certaines personnes qu’il préférait éviter en temps normal. Il ne serait probablement jamais entré dans cette salle s’il l’avait su plus tôt. Action ou vérité n’avait jamais été le jeu préféré du garçon, et après un moment comme celui-ci, il ne remonterait pas dans son estime… La prochaine victime sur la liste était Eléa, qui s’en tira d’ailleurs parfaitement, à boire son verre d’une seule traite. Elle était un peu le petit rayon de soleil d’Ezrael à cet instant, qui lui remontait le moral. Elle était complètement hors de tous ces regards assassins qu’ils se jetaient tous, à cause -ou grâce- à sa position de petite-française-mal-intégrée-et-un-peu-étrange-sur-les-bords. Lui, la connaissait depuis qu’il était arrivé à Lima, et pour cause, ils avaient emménagé le même weekend, mais les autres personnes présentes ici ne la connaissait que très peu pour la plupart. Ce qui était dommage, finalement. Eléa lui tendit son verre, après avoir bu son contenu, un large sourire aux lèvres, fière d’avoir réussi la mission qu’il lui avait attribué. Puis elle jeta son dévolu sur Madison.

    Une chanson. Il était bien rare d’entendre la voix de la jolie blonde sous cet angle. Ce qui était bien dommage, d’ailleurs ; elle avait une voix très mélodieuse, et charmante. Elle choisit Eternal Flame, des Bangles. Un léger sourire apparu sur le visage d’Ezrael, lorsqu’elle commença à chanter. Il connaissait les paroles par cœur, adorait ce morceau, et le connaissait parfaitement au piano. C’était presque une ode pour lui. Bercé par cette chanson, il sursauta quelque peu lorsque la porte s’ouvrit. Antoine Lockwood entra, un des membres de l’équipe de football. Ils avaient partagé de bons moments tous les deux, dans l’équipe, avant qu’Ezrael s’en aille. Antoine était un garçon bien, un peu narcissique et imbu de sa personne, mais il était très sympathique. Il était sorti avec Madison, quelques temps plus tôt, mais leur relation n’avait pas abouti. Dommage, ils étaient mignons tous les deux.

    Antoine s’approcha du groupe, avant qu’il ne soit interrogé à son tour. Il dû embrasser une personne de son choix, et ne se fit pas prier pour aller embrasser Madison. De nouveau, un sourire s’imprima sur le visage d’Ezrael, qui sentit instantanément que ce couple n’était peut-être pas aussi dépassé qu’on pouvait le croire. Tous les regards étaient fixés sur eux, sans gêne. Il ne fallait définitivement pas avoir honte pour participer à ce jeu. Le jeu continua, et Everleigh dû effectuer la danse des canards devant l’assistance. Ezrael côtoyait cette jeune fille à la chorale, et l’appréciait bien. Elle était la demi-sœur de Saphira, donc autant dire qu’ils n’avaient pas vraiment eu la possibilité de se passer à côté.

    Vint ensuite le tour de Duncan. Il avait décidé de jouer sa star, ce soir. Non, en réalité, il jouait ce rôle en permanence, il aimait être au centre de toutes les attentions, être le roi du monde. C’était affligeant. Il choisit vérité ; enfin, il réalisait qu’il n’y avait pas que des actions dans la vie, et qu’il fallait aussi prendre ses responsabilités. Everleigh eut le courage de lui poser une question osée, et concrète. Il semblait qu’eux deux ne se supportaient pas vraiment non plus. Intéressant. Duncan prit la posture, la voix, et le regard les plus ingrats et provocateurs possibles. Ha ça, il savait bien faire, c’était certain.

      « Et je pense que tous ceux qui s'opposent à une relation entre elle et moi, devraient se mêler de leurs affaires et se concentrer sur leurs propres relations amoureuses, elles en auraient bien besoin je pense, car si vous ressentez le besoin de vous introduire dans ce qui ne vous regarde pas, c'est sûrement car vous n'avez rien de plus intéressant à faire. »

    Mais de quel bois se chauffait-il celui-là ? Il avait vraiment le chic pour détourner les choses en sa faveur. Il fusillait du regard chaque personne concerné par ce discours, puis fit une œillade mielleuse à Saphira. Affligeant, vous dis-je. Cette déclaration fit quelques émules, et Madison directement la parole, se révoltant face à cet ultimatum aussi grotesque qu’improbable.

      « Je n’aurais pas à me mêler de ton couple si tu n’avais pas été un salaud avec moi. » déclara Madison.

      « Et je n’aurais pas à le faire si tu n’étais pas un connard avec toutes les filles ! Je ne vois pas pourquoi tu serais, du jour au lendemain, devenu un type fidèle et sincère. Ca me parait complètement incrédible. »

    Ezrael n’était pas le genre de personne à s’énerver pour un rien, ni même à faire usage de la force, loin de là. Il se fichait bien de ce que pouvait penser Duncan de sa vie amoureuse, il pouvait bien venir y mettre son nez si ça l’intéressait, il ne serait pas forcément accueilli de la meilleure manière, cela dit. Mais lorsqu’il s’agissait de Saphira, et de LUI, un véritable connard comme Duncan, il ne pouvait pas rester à l’écart. Il souhaitait le meilleur pour sa petite sœur, et même s’il avait vraiment confiance en Saphira, il ne se fiait pas du tout à Duncan. Il pouvait aller se rhabiller, au sens propre comme au figuré. Ezrael ne pouvait s’empêcher de fusiller Duncan du regard, il ressentait de la véritable haine envers lui, ils ne s’étaient jamais apprécier, mais là, il atteignait le summum de l’aversion.

    Brooklyn reçut à son tour la fameuse question ; elle se décida pour une vérité. Que fallait-il attendre de cette fille ? Elle était restée relativement silencieuse depuis le début du jeu, les observant tour à tour de cracher à la figure. Enfin, il allait pouvoir la cerner un peu plus en détails. Elle commença alors à répondre au défi proposé par Duncan. Ezrael ne fut pas déçu, ça non. Elle n'avait pas que le physique d’une garce, elle en était une.

      « Ezrael. Je ne te connais pas vraiment, mais je sais et je ne suis pas la seule dans cette pièce, que tu ressens bien plus que cette pseudo- « amitié » envers Saphira. Essaye de prendre ton courage à deux mains et avoue-lui tes réels sentiments ! Ça fera du mieux à tout le monde je pense... »

    Un sourire mêlant amusement et dédain s’inscrit sur le visage d’Ezrael. Mais qui était-elle pour se permettre de telles remarques ? Il connaissait les Cheerios comme étant de vraies pestes, mais Brooklyn touchait un plafond rarement atteint. Le garçon ne prit même pas la peine de lui répondre, tellement elle lui faisait pitié. Il avait la conscience tranquille, et même si les gens pensaient qu’il aimait Saphira, et qu’il voulait aboutir à une relation amoureuse avec elle, il en était bien content. La médisance est fille de l'amour-propre et de l'oisiveté, comme le dirait Voltaire.
    Ezrael leva les yeux au ciel, une fois qu’elle eut terminé. Encore une qui deviendrait une Sylvester en puissance. Il écouta le prénom de sa prochaine victime, non surpris d’entendre celui de leur hôtesse. Il fallait bien qu’elle commence déjà à préparer sa terrible vengeance.

      « Embrasse Ezrael. »

    Finalement, peut-être ne faisait-elle que commencer… Ezrael se retint de soupirer de mépris, face à cette action digne d’une gamine de huit ans. Il se tourna alors vers Saphira. Il n’avait pas le choix, mais après tout, il se fichait bien de devoir faire cette action. Ca lui était complètement égal. Et s’il se débrouillait bien, il pouvait rendre Baxter jaloux, et Jennings complètement folle. Elle deviendrait obsessionnelle à propos du couple phare Saphira/Ezrael. Il pouvait être très amusant de jouer avec les spectres de quelques Cheerios dérangées.

    Saphira s’approcha alors de son visage, avant de poser ses lèvres sur les siennes. Ce baiser aurait pu durer plusieurs secondes, mais Duncan se leva brutalement, pour attirer Saphira vers lui, l’attrapant vers le poignet. Ezrael, surpris, jeta à nouveau un regard mauvais sur lui. Il se leva à son tour, faisant face à lui, suivit de Madison.

      « Je n'ai pas à supporter ça. Le seul but de cette action est de me faire enrager, c'est d'ailleurs brillamment réussi. Bravo. » commença par déclarer Duncan. « Ca prouve que t’as une âme, c’est pas si mal ! » répondit Ezrael, sur un ton plus que provocateur et agressif. « J'assume aussi de vous dire que quand je vous regarde, je ne vois guère mieux que moi. La preuve : vous vous interposez dans quelque chose qui ne vous regarde pas, vous considérez que vous avez une place dans l'histoire, mais ce n'est pas le cas. Soit, Ezrael le fait, car il a d'évidents sentiments pour Saphira, bien plus que de l'amitié je dirais ... Vous dites faire ça, "protéger Saphira", "en ami", ça me donne envie de rire, vous ne faites que foutre en l'air des choses que vous ne connaissez pas, vous me dégoûtez. »

    Après que Madison et Antoine aient parlé tour à tour, un silence s’installa, puis Ezrael ne put s’empêcher de mettre lui aussi son grain de sel.

      « Tu peux bien rire autant que tu veux Baxter ! Ca ne change pas la donne. Saphira, si tu l’aimes vraiment, ça fait quoi… Une semaine ? Deux, à tout casser ? Ouais, et bah moi je l’aime depuis trois ans ! T’as raison, j’ai des sentiments pour elle, mais pas ceux que tu penses. Mais vas-y, fais-toi plaisir, jalouse-moi, j’en serais enchanté ! » Ezrael fit une pause, puis posa son regard sur Saphira, toujours en retrait par rapport à Duncan. « Ecoute, je ne t’empêcherai jamais de vivre ta vie. J’ai compris le message que tu m’as fais passer à son sujet, et je suis sincèrement enchanté pour toi si tu es certaine de ton choix. Je veux que tu saches que je n’y adhère pas du tout, je ne veux pas en entendre parler, je ne veux pas le voir. Mais s’il y a le moindre souci avec lui, qu’il ne te respecte pas, rien qu’une seconde, je veux que tu m’en parles, que tu me le dises. Et que tu me promettes que tu seras honnête avec moi. Parce que je ne lui permettrais pas de te faire du mal. Et je ferais de sa vie un enfer. »

    Ezrael termina sa phrase en regardant Duncan. Il espérait que le message soit passé. Il observa chacune des personnes présentes dans la salle, contourna le groupe, et prit la porte. Il alla se servir d’un verre de punch, et se mêla à la foule.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth  - Page 2 Empty
MessageSujet: Re: 06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth    06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth  - Page 2 EmptyLun 12 Sep - 18:17

Saphira était complètement dépassée, elle avait beau regarder d’un côté à l’autre, elle ne savait plus où elle en était. Jamais son frère n’avait perdu patience comme il était en train de le faire. Jamais Duncan n’avait tant assumé de propos qu’en cet instant, et pourtant oui pourtant elle ne savait plus qui croire. Devait-elle écouter son cœur comme Greg le lui avait conseillé, devait-elle tenter de faire confiance à Duncan malgré tout ce qu’il était ? Elle ne savait plus. Mais ce n’était pas tout, parce qu’Ez était également remis en doute. Alors oui tous les deux partageaient quelque chose de privilégié. Un lien qui s’était tissé avec le temps et l’expérience. Un lien qu’ils ne voulaient pas, ni l’un ni l’autre, laissé s’abîmer. Il comptait énormément pour elle, elle l’aimait même d’un amour véritable, mais pas de cet amour dont elle aimait Duncan. C’était un amour plus calme, plus posée, la promesse d’un avenir commun mais pas vraiment partagé. Elle savait qu’Ezrael et elle ne se sépareraient jamais parce que ce qui ne les liait n’avait rien d’un élan du cœur ou du corps, c’était viscérale. S’était en eux, une amitié, un lien familial. Mais comment expliquer cela à un public qui n’a visiblement n’avait jamais connu cela… Alors elle s’était contenté d’écouter, priant le ciel pour qu’Isabella ne doute pas de son frère adoré. Parce qu’il était tout ce qu’il y avait de plus sincère avec elle. Il l’aimait, peut-être autant qu’elle pouvait aimer le grand sportif brun qui lui labourait pourtant le cœur ce soir-là.

Elle avait donc écouté chacun des protagonistes s’exprimer, lui laisser de la marge ou au contraire la prévenir du danger. Elle s’était sentie écartelée, écartelée au point de pleurer. Que dire à Madison pour la détrompée, après tout elle avait souffert de Duncan par le passé, que dire à ses amis qui ne voulaient que son bien mais qui ne connaissaient pas vraiment le sportif qu’elle aimait ? Que dire à Ez encore une fois ? Lui promettre de lui parler, c’était également accepter l’idée que tout pourrait mal tournée et elle n’était pas prête à se faire à cette vérité.

Aussi avait-elle regardé les deux hommes de sa vie sortir chacun à leur tour excédé, avant de décider de répondre à tout le monde et s’éloigner à son tour.

    -Je ne sais pas, je ne sais plus… Entre ce que je ressens et ce que je sais bien de faire il y a un gouffre. D’un côté je sais l’homme qu’il est, de l’autre je me dis que je passe peut-être à côté de quelque chose. Et s’il était vraiment amoureux de moi ? Et si c’était l’homme de ma vie ? Et si je me trompais ? Et s’il ne m’aimait pas… Je me pose tellement de questions… Je ne suis pas folle je sais qui est Duncan Baxter, mais ma tête me dit une chose et mon cœur une autre… Je ne sais pas ce que je ferais, je ne veux perdre aucun d’entre vous, mais c’est aussi et avant tout mon choix. J’espère simplement que quelque soit la décision que je prendrai à son sujet, vous me soutiendrez…

La vue troublée par les larmes, elle avait une dernière fois parcouru l’assemblée, avant d’à son tour, quitter le bureau de son père…
Revenir en haut Aller en bas
 

06. [Harper]Soirée entre Cherrios ; Action or Truth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-