Choriste du mois


Partagez | 
 

 06.Forgive-me, please.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyMar 3 Mai - 22:20

06.Forgive-me, please. Tumblr_linzf94Rkl1qhq1aio1_500


    Le bal, le bal, il n’y avait plus que ce mot à la bouche de tous les étudiants. Madison en avait par-dessus la tête d’entendre tous ses ados pré-pubères parler de cela. Et pourquoi ? Parce la jeune femme n’avait pas été invité, non, aucun garçon ne voulait d’elle comme cavalière ? Quelle honte, oui, Madison se rendait peu à peu compte qu’elle n’avait vraiment plus la même réputation qu’avant. Il y a des mois de cela, elle n’avait pas besoin de demander, on se pressait pour l’invité à une fête ; et là voilà aujourd’hui seule, sans partenaire pour le bal le plus important de McKinley. Elle avait décidé qu’elle n’irait pas… non elle ne voulait aller à ce bal seule et voir les autres heureux en couple.

    La jolie blonde marchait dans les couloirs du lycée, elle tenait ses bouquins à la main. Les cours de la matinée étaient finis, et Madison allait déposer ses livres de cours dans son casier. Depuis la fameuse fête de Saphira, Mady avait des dizaines de questions qui se chamboulaient dans son esprit. Cette soirée n’avait pas été vraiment ce qu’elle espérait. Avoir été confronté à la vérité, celle qui l’éloignait d’Ezrael, mais aussi des autres garçons qu’elle avait aimé sans avoir eu le temps d’en profiter. Mais il y avait eu aussi Summer… Devait-elle redevenir amie avec elle ? La séparation de Greg et Abby à cause de cette peste de Joyce… Bref, le lendemain avait été difficile : mal de tête mais surtout remise en question !

    Voilà deux semaines que la fête était passée. Madison évitait soigneusement tous les invités de la soirée avec qui elle avait eu des « conversations ». Mais aujourd’hui elle n’eu pas vraiment le choix. Alors qu’elle s’approchait de son casier, elle remarqua qu’Ezrael était au siens. Leurs deux casiers étaient pratiquement cote à cote, d’ailleurs lorsqu’ils sortaient ensemble, ils se rejoignaient tous les matins ici même ! Mais tout cela appartenait au passé, et Madison devait s’y faire. Elle s’approcha et avant qu’Ezra ne parte… apparemment lui aussi l’évitait !

    « Ezrael, attend s’il te plait. »

    Madison s’approcha, ses livres posés contre sa poitrine comme un bouclier, elle s’arrêta à quelques mètres de lui. Intimidé, mais surtout gênée, la jeune femme baissa la tête. Puis elle sortit quelques mots :

    « Excuse-moi… excuse-moi pour la soirée de Saphira. J’ai merdé. »


    Oui, pourquoi lui avoir demandé si il tenait toujours à elle ? Pourquoi lui avoir demandé alors qu’elle connaissait la réponse et qu’elle savait que cela allait la blesser ! Il était amoureux de Christabelle, cela se voyait que le nez au milieu de la figure… mais Madison était têtu lorsqu’elle avait un peu trop bu.

    « Je ne voulais pas revenir sur la passé… je me sens pitoyable. »

    Ezrael allait-il enfin vouloir discuter avec elle, ou tout simplement partir. Madison n’avait pas que des bons cotés, même si aujourd’hui elle voulait aller de l’avant, elle devait mettre les choses du passé au clair !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyMer 4 Mai - 22:17

    Ezrael sortait tout juste d'une heure d'espagnol avec William Schuester. Autant dire qu'il venait de se morfondre joyeusement sur son bureau, à écouter ce qu'il savait parfaitement. C'était effectivement facile pour lui, ayant vécu sept ans à Cuba. Tout ce que son professeur était censé lui apprendre, il le connaissait déjà. Il ne pouvait pas vraiment se plaindre, c'était avant tout pour gagner des points à l'examen final qu'il avait choisi de garder l'espagnol dans ses matières, mais les trois heures par semaine qu'il devait subir était souvent ennuyeuses au possible, et même exaspérantes de voir à quel point ses camarades étaient à côté de la plaque. Quoi qu'il en soit, il était encore une fois le petit préféré de son professeur, à ses dépends...

    Ezrael sortit de la salle, puis bailla et s'étira le dos, de manière à se réveiller. Il devait rejoindre Roxy pour le déjeuner, avec probablement d'autres personnes, dont il ignorait encore la présence. Pour une fois, il disposait de deux heures complètes pour manger, donc aucune raison de se presser. Il passa alors à la fontaine à eau, puis se dirigea vers son casier, pour y déposer ses affaires. Il reviendrait les chercher lorsque les cours reprendront, il trouverait bien trois minutes pour le faire. Ezrael claqua alors la petite porte en ferraille, et remarqua la présence de Madison, à sa droite. Il jeta alors un rapide coup d'oeil dans sa direction, et fit en sorte de décoller avant qu'elle n'ait remarqué sa présence. Ils avaient assisté tous deux à la soirée entre Cheerios qu'avait donné Saphira, deux semaines plus tôt. La petite sauterie avait complètement débordé, ne réunissant plus seulement les cheerleaders du lycée, mais aussi les footballers, les choristes, les lycéens, et même un professeur... Autant dire qu'une petite soirée qui devait rassembler une dizaine de personnes s'était rapidement transformée en une géante fiesta d'une cinquantaine d'ados surexcités. Heureusement, Saphira avait su gérer la situation, et aucun dégât matériel et humain n'avait eu lieu. En ce qui concernait les dégâts sentimentaux, c'était une toute autre histoire...

    Tous avaient abusé de l'alcool, et quelqu'un y avait même apparemment ajouté quelques substances illicites... Ce qui avait, entre autre, mené Madison à organiser l'un de ces merveilleux jeux qui avait lieu dans ce genre de soirée : action ou vérité. Il est évident que les choses avaient mal tournées.

    Madison - « As-tu toujours des sentiments pour moi ? »
    Ezrael - « Non, Madison. Je t'apprécie pour ce que tu es,
    en tant qu'amie, mais ça s'arrête là... »
    Autant dire que cette vérité avait été difficile à accepter pour Madison, d'autant plus lorsque celle-ci est prononcée devant une audience, toute à l'écoute de sa réponse... Ils ne s'étaient pas adressés la parole depuis cet épisode, et Ezrael était vraiment gêné de ce qu'il s'était passé, et des mots, relativement blessants qu'il avait employé. Mais il n'était pas encore près à lui parler, et à s'excuser. Ils avaient vécus beaucoup de choses tous les deux, et chaque fois qu'ils se parlaient, de nombreux souvenirs ressortaient du placard...

    Pourtant, il semblait que Madison ne voyait pas ça sous le même angle. Et avant même qu'il ait pu filer à l'anglaise, elle l'avait déjà apostropher. Il se tourna alors vers elle, mimant un air légèrement surpris. Il ne voulait pas d'histoire, il y en vait déjà beaucoup trop entre eux deux.

      « Excuse-moi… excuse-moi pour la soirée de Saphira. J’ai merdé. Je ne voulais pas revenir sur la passé… je me sens pitoyable. »

    Ezrael fit un pas vers la jolie blonde. Il ne pouvait plus échapper à cette scène de condoléances, alors autant en profiter pour faire de même. Il lui prit les mains, et plongea son regard azur dans celui de Madison.

      « Tu n'es pas la plus fautive dans cette histoire. J'ai merdé tout autant que toi. Tu es quelqu'un d'exceptionnel, Madison, et tu le sais. On s'est aimé, on a partagé beaucoup de choses, peut-être pas suffisamment à tes yeux... Mais aujourd'hui on ne peut plus revenir là-dessus. Je ne tiens pas à te blesser. Et sache que je regrette vraiment la manière dont je t'ai dis les choses vendredi dernier. C'était pas fin. Et... je m'en excuse... »

    Ca n'était pas des mots faciles à dire. Même s'il essayait toujours d'être franc avec Madison, et qu'ils commençaient à se connaitre suffisamment pour ne pas prendre l'autre avec des pincettes, admettre que l'on a eu tort, est quelque chose de difficile.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyVen 6 Mai - 22:14



    Parfois il y a des actes que l’on regrette, et parfois non. C’était le cas de Madison actuellement, elle regrettait ce qu’elle avait fait, et surtout ce qu’elle avait dit lors de la soirée de Saphira. Depuis qu’elle s’était levé le lendemain matin, avec certes un mal de tête indomptable, mais surtout avec en mémoire toutes les paroles qu’elle avait assimilé… elle regrettait. Elle aimerait avoir le pouvoir de remonter le temps, d’avoir le choix de ne pas poser cette question à Ezrael, et surtout de ne pas boire ! L’alcool ne lui avait jamais fait autant de mal, à croire qu’il y avait quelque chose de plus dans celle-ci ! Même si il fallait l’avouer, l’alcool était mauvais avec ou sans drogue à l’intérieur ! La jolie blonde l’avait bien comprit, et s’était promis de ne plus recommencer ! Espérons qu’elle tienne ses promesses.

    Madison hésita un moment, elle ne voulait pas encore une fois créer de problème à Ezrael… il était là, si proche d’elle et pourtant si loin ! Il l’a fuyait comme la peste, cela se voyait. Mais Mady avait un poids trop gros sur la conscience pour rester ainsi. Elle devait lui parler, s’excuser de son acte. Pourquoi toujours revenir sur la passé ? Alors que le présent pourrait si beau si Madison ouvrait les yeux, si elle essayait de voir en face que le bonheur n’est pas loin ! Pourquoi vouloir insister, quand on sait que le résultat sera un échec ! Elle franchit le pas, et interpella Ezrael. Elle s’excusa de son attitude, de ses mots. Il aurait très bien pu fuir, ou simplement ajouté « reste loin de moi »… Bref, la jolie Cheerio pensait vraiment que le jeune homme ne voulait plus avoir à faire à elle. Mais ce fut le contraire. Celui-ci s’avança ; et saisit les mains de la jeune femme. Madison eut comme un effet de recule, elle n’avait pas eu les mains d’Ezrael dans les siennes depuis très longtemps ; elle se détacha de lui… c’était encore un peu trop « tôt ». Intimidé, elle remit sa mèche en place et ajouta après son discours … assez touchant, oui c’est bien le mot.

    « Tu n’as pas à t’excuser Ezra’. Tu n’aurais pas eu à me répondre ainsi, si je n’avais pas posé cette question si idiote ! Enfin, je n’étais pas dans mon état normal. Je sais que tu n’es plus amoureux de moi, mais de Christabelle. Vous formez un très beau couple d’ailleurs… enfin si c’est officiel ? C’était juste le contre coup de ma lamentable vie amoureuse en ce moment, c’est tout. »

    Madison ne voulait pas se rapprocher plus d’Ezrael, elle ne voulait pas rompre ce cercle d’intimité… Parfois elle se demandait, si c’était raisonnable de rester ami avec lui. Mais comment résister à une âme si charitable ? Madison savait que le jeune homme était quelqu’un de bon, de généreux et surtout que l’on pouvait compter sur lui.

    « Tu sais, je te considère vraiment comme un très bon ami … je ne voudrais pas te perdre à cause de ce jeu stupide… »


    La jolie blonde leva la tête pour plonger son regard dans ceux d’Ezrael, un regard dans lequel on pourrait se noyer… ses paroles étaient sincères, elle ne voulait pas perdre son amitié avec le jeune homme.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyVen 13 Mai - 21:37

    Ezrael sentit les mains de Madison lui échapper soudainement. A cet instant, il comprit à quel point elle était toujours mal à l'aise en sa présence. Il ignorait s'il s'agissait d'un malaise dû à la relation amoureuse qu'ils avaient partagé, ou dû à cette fameuse soirée entre Cheerios. Dans tous les cas, Madison ne semblait pas rassurée, face à lui, et le coeur du garçon se serra. Il regrettait presque d'avoir vécu cette relation si courte avec elle, et d'avoir mis en périle toute leur amitié qui aurait pu durer toute une vie. Aujourd'hui, tout ce qu'ils pouvaient se dire ou faire, revenait à repenser à la façon dont leur histoire s'était terminée... Madison fit comme si rien ne s'était passé d'anormal, et remit simplement une mèche qui tombait légèrement derrière son oreille. Ce geste était semblable à toutes les filles qu'il connaissait, et signifiait étrangement qu'elles étaient gênées de quelque chose. Pourquoi pas, après tout... Ezrael imita Madison, estimant qu'il n'y avait rien à ajouter. Après tout, si elle ne voulait pas être en contact avec lui, elle avait tous les droits.

      « Tu n’as pas à t’excuser Ezra’. Tu n’aurais pas eu à me répondre ainsi, si je n’avais pas posé cette question si idiote ! Enfin, je n’étais pas dans mon état normal. »

    Soit, elle n'était pas dans son état normal, mais après tout, si elle l'avait posé, c'est qu'elle désirait le savoir. L'alcool était connu comme étant un délieur de langues, et il savait qu'elle n'aurait jamais osé lui demandé s'il gardait des sentiments pour elle s'ils s'étaient trouvés dans un couloir, entourés d'une foule d'élèves. Mais le fait est qu'elle avait ingurgité plusieurs verres d'alcool ce soir là, et cette question lui était venu à l'esprit. Il n'y avait rien de plus à en dire... Ezrael ne lui en voulait pas, et elle semblait ne pas lui en vouloir. Même si les choses étaient difficiles à admettre pour l'un comme pour l'autre, et que beaucoup de souvenirs revenaient en mémoire, ils finiraient par s'y faire, et reprendre le cours de leurs vies.

      « Je sais que tu n’es plus amoureux de moi, mais de Christabella. Vous formez un très beau couple d’ailleurs… enfin si c’est officiel ? » continua-t-elle.

    Ezrael pensa directement que les nouvelles allaient très rapidement. Lui-même ne savait même pas encore comment il se plaçait face à ses nouveaux sentiments, et pourtant, bien des personnes commençaient déjà à parler du petit couple phare : Christael. Oui, oui, on les appelait ainsi, alors que rien ne les liait... Du moins pas encore. Il était vrai qu'il avait l'intention de lui déclarer sa flamme, et qu'il l'avait invité au bal, mais les choses s'érrêtaient ici. Et pourtant, les bruits de couloirs fusaient déjà. Il fallait croire que même les plus insignifiantes personnes de ce lycée pouvaient créer des jaloux. Qui aurait pu pensé que la petite catholique bien propre sur elle, et le petit élève studieux et lèche-botte finiraient par attirer l'oeil de ces mesdemoiselles les Cheerios ? Ezrael savait que Madison n'était pas comme ça, mais il comprenait qu'elle se pose des questions, elle en avait bien le droit, après ce qu'ils avaient vécus...

    Ezrael se contenta alors de répondre assez rapidement, en hochant la tête de gauche à droite.

      « Non, non, on n'est pas en couple du tout. Je ne sais pas qui t'a dit ça, mais ce ne sont que des rumeurs. »

    Il ne voulait pas que des rumeurs courent dans les couloirs, avant même qu'Ezrael parlent à Christabella. Ca serait manquer de respect à cette jeune fille si fragile, qu'il respectait au plus profond de son âme. Il préférait mentir à Madison, et garder ses sentiments pour lui, plutôt que de craindre que son secret n'atteigne les oreilles de Christa...

      « Tu sais, je te considère vraiment comme un très bon ami… je ne voudrais pas te perdre à cause de ce jeu stupide… » finit par ajouter Madison, plongeant son regard dans le sien.

    Ezrael afficha alors un léger sourire. Il comprenait tellement ce qu'elle venait de lui avouer là, puisque lui-même ressentait la même chose. Pour rien au monde il ne voudrait la perdre, et il regrettait vraiment les mots qu'il avait prononcé lors de leur petit jeu de mauvais goût.

      « Je t'apprécie aussi beaucoup Madison, et je suis vraiment soulagé que tu n'ais pas pris mon message au pied de la lettre. J'étais moi-même éméché... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyLun 16 Mai - 22:26





Madison ne voulait pas s’éloigner d’Ezrael, elle avait besoin de lui et de son amitié. La jolie blonde l’avait appris à ses dépends mais l’amitié est quelque chose d’important dans la vie. Elle le savait parce qu’elle a souffert lorsqu’elle a découvert que Summer se servait plus d’elle comme une potiche à ses cotés, qu’une réelle amie. Depuis ce fameux jour, Madison avait vraiment compris que l’amitié qu’elle entretenait avec certaine personne était bien plus importante que les futilités de la vie. Parfois il arrive que l’amitié devienne amour, ou alors l’inverse… il faut simplement faire la part des choses. Ezrael était aujourd’hui un ami pour Madison, elle tenait autant à lui qu’à Zack, ou Saphira. Elle savait pertinemment que si elle avait un problème, il serait là pour elle. Alors si elle avait eu ce mouvement de recul lorsqu’il lui saisit les mains, ce n’est pas par peur… ou plutôt par attirance… juste parce qu’elle voulait se faire pardonner avant de retrouver leur geste amical ! Elle l’observa, et remarqua son mal être lorsque la jolie blonde parla de Christabelle. Madison l’a connaissait très bien, elle était assez copine mais pas confidente… mais elle n’était pas dupe, elle pourrait reconnaitre l’amour qu’il se portait entre mille. Le regard brillant, les mots incompréhensibles, et les mains que l’on ne sait pas où mettre ! Mais elle ne voulait pas insister, alors elle se montra délicate avec Ezrael :

« C’était juste une question ne t’affole pas ! » dit-elle en souriant. « Tu sais les rumeurs, je les connais aussi, je crois même en faire souvent les frais ! »

Madison retrouvait le sourire, et surtout son sens de l’humour. Elle n’aimait pas être « sensible » et à fleur de peau. Et puis, elle était bien plus belle lorsqu’elle avait le sourire, non ? Puis ils parlèrent à nouveau de la soirée, et de leur état commun.

« Cette soirée avait quelques bon points, mais j’avoue que j’ai eu mal de tête le lendemain ! Allez, ami ? »


Madison lui ouvrit les bras, afin de réaliser le « câlin de l’amitié » ! Qui pourrait refuser une offre aussi alléchante ? Les deux jeunes gens avaient des choses qu’ils n’oublieraient jamais, leur amitié en sera renforcé, et surtout plus de jalousie de la part de la jolie blonde. Elle finit par ajouter :

« Et tu sais quoi ? Je crois que j’ai finalement fait le point sur mes sentiments… et même si je vais te décevoir ... »

Elle se mit à rire, car elle aimait jouer le suspense, et surtout faire patienter Ezrael. Quelle annonce allait-elle lui faire ?

« Je ne suis plus amoureuse de toi Ezrael… je crois que j’ai trouvé la personne qu’il me faut. Je compte prendre le temps qu’il faut, mais je sais que ce sera lui et personne d’autre ! »

Un petit sourire en coin, la jolie blonde voulait rassurer son ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyDim 22 Mai - 20:16

    Les yeux de Madison s'adoucirent doucement, au moment où Ezrael réagit quelque peu brutalement. Il s'en était rendu compte légèrement trop tard, et il s'en serait presque voulu, jusqu'à ce qu'il voit ces yeux. Elle avait très bien cerné qu'il était fou amoureux de Christabella. Sans que cela puisse paraitre, tous les deux se connaissaient bien plus qu'ils ne voulaient le faire croire. Ils étaient, en quelques sortes, liés et même s'ils s'étaient complètement ignorés durant un long moment, ils gardaient ce petit quelque chose qui les attirait l'un vers l'autre. La jeune fille ne sembla pas mal prendre la réaction d'Ezrael, et ajouta qu'elle faisait-elle même les frais des rumeurs qui trainaient dans les venins de ces princesses les Cheerios.

      « Désolé, j'ai mal réagi. Mais je sais que tu comprends que les bruits de couloirs m'insupportent au plus haut point... » puis il baissa le ton de sa voix, de manière à ce que seule Madison ne cerne le contenu du message. « Et ça ne serait pas correct envers elle. »

    Puisque ses yeux en disaient tellement long, Ezrael jugea qu'il pouvait lui faire suffisamment confiance pour faire ce type de sous-entendus. Non pas qu'en tant normal il ne se fiait pas à elle, mais il l'avait révélé à tellement peu de personnes... Il avait encore énormément de doutes sur lui, sur elle, et surtout sur eux. Ezrael afficha un sourire lorsque Madison reprit la parole :

      « Cette soirée avait quelques bon points, mais j’avoue que j’ai eu un mal de tête le lendemain ! Allez, amis ? »

    Il était vrai que le lendemain de cette soirée fut difficile à récupérer. D'ordinaire, Ezrael buvait très raisonnablement, s'arrêtant au deuxième verre d'alcool. Il craignait toujours aux débordements, et préféraient rire des sottises des autres plutôt que de celles qu'il pourrait faire s'il allait jusqu'à ses limites. Il ne lui était jamais arrivé d'être vraiment ivre, il n'avait jamais vomi et ne s'était encore moins évanoui. Autrement dit, il était raisonnable, comme dans beaucoup de choses qu'il faisait. Certains diront qu'il est braucoup trop prude pour se saouler, lui dira qu'il est simplement conscient. Bref, à la soirée de Saphira, il s'était extraordinairement laissé aller, et avait bu plusieurs verres de ce cocktail qui avait trôné toute la soirée sur la table du salon. C'était frais, sucré, doux, et pourtant tellement ennivrant et addictif. Ezrael n'avait pas perdu pied pour autant, mais sa tête avait tourné durant un long moment, et il s'était vu faire certaines choses qu'il n'aurait jamais pu s'autoriser en temps normal. La migraine lui était restée tout le weekend, et même les comprimés n'en étaient pas venus à bout. Autant dire qu'il saurait s'abstenir de boire lors de la prochaine orgie de ce type.

    Madison s'approcha de lui, lui livrant une charmante étreinte de l'amitié. Il sourit et la prit dans ses bras. Il eut quelques souvenirs qui lui remontèrent à la mémoire, lorsque le parfum sucré de Madison vint lui titiller les narines. Encore un de ces minuscules détails qui faisaient qu'il ne pourrait oublier ce qu'ils avaient vécu tous les deux. Ca ne le dérangeait pas, mais c'était inévitable pour lui...

      « Amis. » ajouta-t-il dans un souffle, avant de desserrer son étreinte.

    Puis Madison reprit le cours de ses paroles, avouant qu'elle s'était mise en accord avec elle-même, et que ses sentiments pour lui étaient révolus.

      « Je ne suis plus amoureuse de toi Ezrael… je crois que j’ai trouvé la personne qu’il me faut. Je compte prendre le temps qu’il faut, mais je sais que ce sera lui et personne d’autre ! »

    Ezrael eut un petit pincement au coeur lorsqu'elle avoua qu'elle n'était plus amoureuse de lui. Et il en était enchanté. Leur rupture avait été un véritable coup dur pour elle, autant que pour lui, et jamais ils n'avaient reparlé de leurs sentiments respectifs. Le fait qu'elle ait enfin trouvé un garçon qui lui convenait le mettait vraiment en joie. Elle le méritait vraiment. Madison était une fille extraordinaire, qui avait besoin qu'on s'occupe d'elle comme il se devait. Ce garçon devait être le fameux Antoine qui s'était inséré dans l'Action ou Vérité, auquel ils avaient joué tous ensemble. Ezrael ne le connaissait que de vue, mais il avait très bien compris, lui aussi, qu'elle en était amoureuse. Les regards qu'elle lui avait lancé, et le baiser qu'ils avaient échangé ne trompaient pas.

      « Je peux savoir de qui il s'agit ? » demanda-t-il poliment, ne souhaitant pas s'interposer dans les relations amoureuses de la blondinette.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyMer 25 Mai - 16:07





Parfois on dit que l’amitié fille/garçon n’est pas possible parce qu’on développe rapidement des sentiments plus intense pour l’autre … mais si l’on prendre la situation dans l’autre sens ? Oui, Madison et Ezrael ont formé une couple durant quelques semaines, mais ils se sont très vite aperçut qu’ils n’étaient pas fait l’un pour l’autre ! Ils n’étaient peut être pas compatible pour une longue histoire d’amour, mais une histoire d’amitié ? Maddy savait qu’Ezrael était quelqu’un de bien et elle ne voulait pas gâcher leur amitié pour un jeu stupide. A l’inverse des personnes qui passe d’amitié à l’amour, eux deux savaient que ça ne fonctionnait pas, alors pourquoi insister ! Bien sur, chacun d’entre eux gardait ses souvenirs heureux et les moments agréables passer dans les bras de l’autre.

Madison lui ouvrit les bras afin de celer cette amitié nouvelle, mais surement durable. Le mot « ami » est parfois plus important que le mot « famille ». Comme on dit, on ne choisit pas sa famille, mais ses amis si ! Et la jolie blonde afficha un sourire confiant lorsqu’Ezrael ajouta à son tour « ami ».

« J’espère que tu sais que tu peux avoir confiance en moi. Un secret ? Je serais une tombe ! Je connais les conséquences des révélations de GossipGlee, et ne voudrait pas que tu fasses partit des prochains potins ! Mais soit gentil avec moi … Tu me le diras si entre toi et Christabelle, ça marche ? »

La jolie blonde avait baissé le ton de sa voix sur la dernière phrase. Les oreilles du lycée de McKinley traînent toujours trop ! Puis vint l’heure des confidences de Mlle Sullivan. Car effectivement la soirée c’était plutôt bien terminer pour elle. A la fin du jeu action/vérité, la jolie blonde était resté en compagnie d’Antoine dans le bureau … après tout elle lui devait une explication sur leur rupture expéditive. Chacun s’était évité soigneusement depuis des mois… mais apparemment aucun d’entre eux n’avait réellement tiré un trait sur leur relation commune.

Ezrael sembla curieux de savoir qui était l’heureux élu, mais Maddy savait très bien qu’il savait de qui elle parlait… Elle lui sourit puis lui glissa à l’oreille.

« Je pense que nous pensons à la même personne ! Nous avons eu une petite discussion Antoine et moi à la soirée… »

Madison avait retrouvé un équilibre dans sa vie sentimentale, ce qui était loin d’être gagné au départ. La jeune femme s’était enfermé dans un cercle vicieux où elle ne broyait que du noir et pensait que personne ne l’aimerait pur ce qu’elle était réellement, et non cette Cheerio populaire. Mais la patience est toujours la meilleure solution, non ?

Curieuse, et toujours soucieuse du bonheur de ses amis, Maddy ne put s’empêcher d’interroger son ami…

« Mais au fait le bal de la St Valentin approche ! Tu as invité quelqu’un ? »

Non pas que la jeune femme ne savait pas avec qui y aller, mais plutôt pour savoir si le jeune avait enfin fait le premier pas envers la jolie brune du club de chasteté !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptySam 25 Juin - 21:47

    Il y avait bien longtemps qu'un tel moment de complicité n'avait pas eu lieu entre Madison et Ezrael. C'était une longue histoire qu'ils vivaient ensemble, aussi compliquée qu'agréable. Et après mûre réflexion, il semblait qu'il n'irait échanger ce lien qu'ils partagent, contre rien au monde. Ils s'y étaient fait tous les deux, et avaient finalement réussi à l'apprécier. Après tout, qui avait dit que l'amour et l'amitié étaient choses faciles ? Il ne fallait pas y croire, ce sont deux choses qui se cultivent et se conservent avec beaucoup de soin, une amitié ne se construit pas en un claquement de doigts. Il est parfois même très compliqué d'en bâtir une...

      « Mais soit gentil avec moi… Tu me le diras si entre toi et Christabella, ça marche ? »

    Ezrael sourit, lorsque Madison prononça cette phrase. Il se demanda soudainement pourquoi n'avait-il pas eu confiance en elle, lorsqu'elle lui posa sa précédente question à propos de Christabella. Peut-être était-il resté sur l'appréhension de la soirée qu'ils avaient passé chez Saphira, après tout, il avait eu tellement de répulsion envers ce jeu, lorsqu'il y repensait, que cette hypothèse ne serait pas complètement hors de propos. Peut-être avait-il aussi oublié à quel point Madison n'était pas comme toutes les pestes en jupettes rouges qu'il pouvait croiser dans les couloirs, elle était douce et toujours à l'écoute, jamais elle ne pourrait lancer une quelconque rumeur -qui n'en serait pas une finalement- sur Christabella et Ezrael. D'autant plus qu'il lui arrivait d'en souffrir aussi, du blog de cette chère Gossip Glee...

      « Oui, c'est promis, je te tiens au courant. » répondit-il, un léger sourire sur le coin des lèvres.

    Puis un prénom qui lui était familié entra soudainement dans la conversation. Antoine. Ce garçon de l'équipe de football avec qui elle échangeait de rapides coups d'oeil, de légers sourires gênés, ainsi qu'un baiser, durant le jeu auquel ils avaient joué. Antoine semblait être quelqu'un d'équilibré et charmant ; exactement le genre de garçon qui convenait à la jolie blonde qu'il considérait à cet instant. Il ne savait pas si elle était officiellement avec lui, mais les étoiles qu'elle avait à cet instant dans les yeux, en disaient long.

      « On pense effectivement à la même personne. Il s'est passé quoi, alors ? Parce qu'après l'Action ou Vérité, j'ai complètement perdu le file des évènements. »

    Ezrael aimait être au courant de ces choses là. Pas qu'il soit du genre comère, loin de là, mais il trouvait toujours intéressant de se mettre à jour sur les relations amoureuses de ses amis, et savoir ce qu'il en est. Après tout, si elle ne voulait pas en parler, elle pouvait bien, c'était tout à fait son droit, mais il savait qu'elle ne serait pas contre l'idée de parler quelques instants de plus avec lui.
    D'ailleurs, il semblait qu'Ezrael n'était pas le seul à être du genre curieux. Madison s'empressa de s'informer sur la cavalière de ce dernier.

      « Mais au fait le bal de la St Valentin approche ! Tu as invité quelqu’un ? »

      « Oui, j'ai invité quelqu'un. Mais là, ma crédibilité va en prendre un coup, si je dis encore que je ne suis pas amoureux... » avoua-t-il avec humour, tout en gardant la voix faible qu'il avait adopté précédemment. « J'y vais avec Christa. » dit-il enfin, faisant apparaitre l'inévitable sourire, qu'il arborait chaque fois que ce prénom entrait dans la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. EmptyDim 21 Aoû - 21:34





La sonnerie du lycée retentit alors que Madison était en compagnie d’Ezrael ; il était temps de retourner en cours. Si la jolie blonde avait été mal à l’aise d’aborder le jeune homme il y a quelques instants, à ce moment précis elle remerciait le ciel qu’il ne lui en voulait pas ! Elle avait été si proche de lui, qu’elle avait vraiment peur que cette soirée est brisée leur amitié. D’ailleurs depuis cette soirée, elle s’était juré de ne plus boire, cela l’a m’était dans un état de déprime inimaginable !

Elle regarda son ami da ns les yeux, elle était heureuse pour lui et espérait que ça fonctionne entre lui et Christabella. Après tout, ils allaient plutôt bien ensemble, non ? Madison croisait les doigts pour qu’entre elle et Antoine cela fonctionne… elle avait vraiment besoin de cela. Même si aujourd’hui elle ne pouvait pas se plaindre de ne pas avoir d’ami sincère. Saphira et Ezrael étaient devenue ce qui était de plus cher au monde pour elle… et elle espérait réellement que leurs amitiés tiendra, même après le lycée.

Madison s’avança vers le jeune homme, et le prit dans ses bras. Elle lui chuchota à l’oreille :

« Et bien on se retrouve au bal ? Tu m’accorderas une danse comme même ? En espérant que Christabella ne soit pas jalouse ! »

Elle s’écarta avec le sourire aux lèvres ; cela faisait plaisir à voir. Elle saisit les livres dans son casier, et puis après avoir déposer un bisou sur la joue d’Ezrael, elle partit en direction de la salle de cours, en ajoutant :

« Dépêche-toi, tu vas être en retard ! »

Ezrael était encore planté là au milieu du couloir qui s’était vidé rapidement. Madison se dirigea vers son prochain cours, sautillant presque de s’être réconcilier avec Ezra.




RP TERMINER
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
06.Forgive-me, please. Empty
MessageSujet: Re: 06.Forgive-me, please.   06.Forgive-me, please. Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06.Forgive-me, please.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-