Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Smile - Tara & Heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyJeu 19 Mai - 20:25

    La jeune femme était prête pour une nouvelle journée à Lima, elle espérait encore pouvoir croiser son ex au supermarché ou bien en promenant en ville mais toujours rien et pour tout vous dire, elle était entrain de croire qu’elle n’avait aucune chance de le retrouver… Elle n’avait pas envie de le suivre de partout ni encore de mener une enquête car elle ne souhaitait pas l’espionner. Eileen avait simplement envie de le revoir et de lui parler, de voir s’ils n’avaient pas changé et si il avait envie de recommencer une histoire avec elle. Miss Adams s’en voulait beaucoup d’avoir rompu avec lui seulement tout ça lui semblait à présent irréalisable. Elle ne savait pas si elle devait passer à autre chose ou si elle devait continuer à espérer. Elle se dirigea donc péniblement dans sa salle de bain après avoir frappé son réveil à deux ou trois reprises. Heureusement, elle avait prévu le coup la veille et avait préparé ses affaires ce qui lui permit de prendre une bonne douche pour se détendre avant de les enfiler. Une fois qu’elle eut fini de se brosser les dents et de se coiffer, elle prit son sac à main et se dirigea vers son lieu de travail.

    Tout était tout à fait normal et aucuns cas désespérés ne s’étaient présentée à l’infirmerie depuis une semaine ce qui était très bizarre. La jeune femme ne pouvait pas s’empêcher de s’embêter au travail ce qui était vraiment agaçant. Mais d’un autre côté, aucun élève n’était venu pour être dispensé de cours ce qui était pas mal ! Il fallait essayer de positiver. Elle profita donc des premières heures de la journée pour finir de compléter des dossiers et préparer des lettres à envoyer aux élèves qui n’avaient pas fait les photocopies de leur carnet de santé puis elle s’attaqua au rangement. C’était une vraie fée du logis et lorsque quelque chose la tracassait, elle rangeait tout ce qu’il lui passait sous la main.


Dernière édition par Eileen Adams le Sam 21 Mai - 8:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyJeu 19 Mai - 22:50

    Et une nuit blanche supplémentaire, à ajouter aux trois précédentes.. Si je continuais ainsi, j’allais réellement me ruiner la santé. Pour une fois, j’allais devoir mettre une sacré couche de maquillage pour camoufler les horribles cernes qui m’enlaidissaient.. Et oui, vous l’aurez compris, je redevenais insomniaque en puissance. Je n’étais pas spécialement stressée, pourtant. Je me demandais bien ce qui m’empêchait à ce point de profiter pleinement des bras de Morphée.. Tout le monde sait que je m’y sentais incroyablement bien, et que j’appréciais énormément le monde des songes, en plus.. Enfin, quoi qu’il en soit, j’avais du boulot avant même de me rendre au lycée, si je ne voulais pas être renvoyée directement chez moi, sans passer par la case ‘cours’. Je me dirigeai donc vers la salle de bains et, après avoir pris une bonne douche, me plantai devant le miroir. J’enfilai une chemise à carreaux rouge ainsi qu’un jean bleu marine, simple, mais passe partout. Bon, et maintenant ? J’avais vraiment une mine affreuse, ça faisait peine à voir. J’appliquai donc une crème hydratante sur mes cernes, attendis quelques secondes, le temps qu’elle pénètre ma peau, puis appliquai un correcteur adapté à mon teint. Pas le temps de prendre plus de mesures de dissimulation, j’allais encore être à la bourre.

    J’attrapai donc à toute vitesse mes affaires, que j’enfournai dans mon sac sans même prendre la peine d’organiser un peu tout ce foutoir, enfilai ma veste et sortis. J’avais froid. Terriblement froid. Non pas à cause de la température, mais plutôt parce que le manque de sommeil déréglait mes sens, et que je ressentais le moindre coup de vent beaucoup plus intensément que n’importe quelle personne en bonne santé. Je mis deux fois plus de temps que d’ordinaire à me rendre à McKinley, ce qui me mit inévitablement en retard. Déjà que je n’étais pas particulièrement en avance.. Par chance, le prof, dans un élan de bonté, m’accepta malgré tout, et je pus prendre place à ma table, comme d’habitude. Cependant, il ne me fallut pas bien longtemps pour que mes paupières décident de se fermer toutes seules. L’ennui est un somnifère des plus efficaces, apparemment.. Un coup de règle sur ma table à moitié bancale me réveilla une première fois. Suite à quoi je fus une nouvelle fois sortie de mes rêves, cette fois-ci par un bon éclat de voix. La troisième fois, c’en était trop.


    « Dehors, mademoiselle O’Dwyer. On ne vient pas en cours pour dormir. »

    Je me devais de me justifier, d’expliquer à ce cher professeur que ce n’était pas son cours en lui-même qui me faisait m’écrouler de cette façon, mais simplement le fait que j’avais plusieurs nuit à rattraper.. Malheureusement, je n’en avais pas la force, et je fus mise à la porte sans avoir eu le temps de répliquer ne serait-ce qu’un mot. Tant pis, je me verrais une fois encore obligée de m’excuser par le biais d’une lettre. Ce n’était pas plus mal, après tout. J’avais toujours été bien plus douée pour l’écriture que pour la parole.

    J’étais épuisée. Je devais à tout prix me reposer, sans quoi j’étais sure et certaine de finir par faire un malaise. D’autant plus que je n’avais pas eu le temps de manger ce matin-là, et que mon corps commençait à ressentir toutes ces carences. C’est donc en titubant à moitié que je me rendis à l’infirmerie, mes yeux se fermant tout seuls. J’ouvris difficilement la porte et, en oubliant totalement que j’étais censée saluer, ou au moins prévenir l’infirmière de ma présence, je m’écroulai dans le premier lit que je trouvai. Quelques minutes plus tard, je me rendis subitement compte de mon comportement quelque peu maladroit et impoli.. Je me retournai donc, toujours allongée sur le lit et, lorsque j’aperçus l’infirmière.. Adams, il me semble, je lui lançai un léger :


    « Bonjour.. Je.. Je suis désolée. J’ai vraiment besoin de dormir. »
    Evidemment, je n’y parviendrais pas comme ça. Si je n’y arrivais pas la nuit, la lueur du jour ne me faciliterait pas la tâche.. D’autant plus qu’une troisième protagoniste ne tarda pas à faire son entrée..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyDim 22 Mai - 22:18

Entre Heather et Lima, nous étions encore très loin d'une belle histoire d'amour. Rien ne lui plaisait ici, et la grisaille de février n'arrangeait rien. Au contraire, ce temps humide et ce froid mordant ne faisait que l'enfoncer un peu plus dans sa mélancolie nostalgique. A Charlotte au moins le temps était plus sympa ! Ah, Charlotte ! Elle s'était pourtant promis d'arracher définitivement ce mot de ses pensées, mais c'était plus fort qu'elle. C'était donc le pas traînant que notre jolie rousse se dirigeait vers l'arrêt de bus qui devait la conduire jusqu'à McKinley High School. Elle s'installa discrètement à sa place habituelle, au milieu. La place idéal pour celui qui ne voulait pas trop se faire remarquer. Elle passa le trajet à dessiner distraitement sur la vitre embuée, soupirant d'ennui. Une fois arrivée, elle se précipita à l'intérieur en direction de son casier, la tête baissée et formant devant son visage un voile protecteur avec ses cheveux. Elle se saisit des quelques affaires qu'elle devait prendre pour son premier cours, essayant de son mieux d'oublier les regards qu'on lui jetait encore de temps à autre. Elle n'était ici que depuis un mois, l'effet "nouveauté" n'était pas encore tout à fait atténué. Elle savait que tôt ou tard tout le monde finirait par l'ignorer et elle se félicitait d'avoir réussi jusque là à ne pas se faire remarquer de manière stupide. Il lui restait encore cinq petites minutes avant de partir pour son cours d'anglais, elle profita donc pour filer rapidement aux toilettes, histoire de vérifier les petits détails de dernière minute. Les toilettes étaient bondées de filles occupées à bavarder tout en se pomponnant. Un sentiment de malaise envahi Heather, malgré tout ses efforts - infimes, il fallait bien l'avouer - elle se persuadait jour après jour qu'elle ne trouverait certainement jamais sa place ici.

Et il semblait que personne ne soit disposé à faire changer la situation. Certainement pas l'idiote qui venait de lui rentrer dedans en tout cas. Surprise, elle n'eut même pas le temps d'esquisser le moindre geste pour se retenir, mais le lavabo devant lequel elle se trouvait s'en était très bien chargé ! Elle émit un petit cri de douleur et sentit ses jambes se dérober sous l'effet de la douleur. Elle tenta de relever la tête du lavabo tant bien que mal, le goût métallique du sang sur les lèvres. Heather porta aussitôt la main à son nez et découvrit avec terreur qu'il était en sang. Celle qui venait de la bousculer, une grande blonde qui semblait être en dernière année se précipita vers elle pour savoir comment elle se sentait. Elle avait l'air désolée et un peu paniquée, ce qui calma légèrement la colère de la jeune rousse, mais ce qui n'estompait en rien la gêne et la douleur. Sa tête tournait de plus en plus, elle n'avait qu'une trouille c'était celle de s'évanouir au beau milieu des toilettes. Pourtant, elle prit le paquet de mouchoirs qu'elle glissait toujours au fond de son sac et appuya fermement sur son nez dans l'espoir de calmer le saignement. Elle assura ensuite que tout allait bien et sortit précipitamment des toilettes pour rejoindre sa salle de cours, rouge de honte.

Mais rapidement l'incident se transforma en véritable catastrophe ! Entre la douleur qui lui fracassait le crâne et la concentration dont elle faisait preuve pour arrêter le saignement avec le plus de discrétion possible, Heather était tout simplement incapable de suivre le cours ! Et elle venait d'utiliser son dernier mouchoir, déjà entièrement imbibé d'hémoglobine quand une goutte se répandit au beau milieu de son cours. La jeune fille jeta l'éponge et demanda dans un souffle l'autorisation de sortir. Son professeur la fixa avec une grande surprise, comme si il la voyait pour la première fois, et demanda aussitôt si tout allait bien. Son élève, malgré un nez en sang qui avait très certainement doublé de volume, lui assura qu'elle devait juste faire un petit tour à l'infirmerie mais qu'il n'y avait pas lieu de s'alarmer. Elle courut dans les couloirs pour rejoindre le plus rapidement possible l'infirmerie, ce qui aggrava un peu plus le saignement, s'arrêta aux toilettes pour récupérer du papier pour remplacer son dernier mouchoir et arriva enfin dans le bureau des infirmières.

    - Excusez-moi de vous déranger, mais j'ai un petit soucis.


"Petit" était un euphémisme dans ce cas-là, mais Heather préférait minimiser la chose. Inutile d'alarmer tout le lycée pour un petit saignement de nez. Tout ce qu'elle espérait c'est qu'elle n'avait rien de cassé et surtout que la jeune infirmière Adams et la jeune fille qui était allongé sur le lit ne la prennent pas pour une folle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyLun 23 Mai - 9:50

    Eileen ne trouvait pas son travail passionnant mais elle adorait être au contact des gens et les aider. D’ailleurs, elle pensait sérieusement travailler à l’hôpital de la ville pendant les week-ends et les vacances histoire de ne pas perdre la main. Elle rangea un livre sur une étagère et lorsqu’elle se retourna, elle vit une jeune fille allongés sur le lit. Au début, elle pensa qu’elle commençait à halluciner à force de ne pas voir d’étudiants entrer à l’infirmerie. La blondinette ferma les yeux et secoua doucement la tête comme pour se réveiller, et quand elle rouvrit les yeux, la brunette était toujours là, à moitié endormie… Cette fois-ci elle n’allait pas lui faire de sermon car elle avait vraiment l’air en manque de sommeil… Son but était de chercher ce qui l’empêchait de dormir, elle devait surement avoir un souci personnel ou autre : il fallait donc qu’elle creuse ça. Elle lui sourit en la regardant. « Bonjour… Ne t’en fais pas je comprends très bien. Et puis, j’arrive déjà à repérer quand un élève est sincère. » La jeune femme ne voulait pas se venter bien au contraire mais il était vrai qu’avec de l’expérience et le fait que les adolescents mentent très mal, tous les adultes pouvaient rapidement détecter le moindre mensonge. Et la règle numéro 1 quand on travaille avec des jeunes c’est de croire seulement ce que l’on voit et ce qui est détaillé sans changement de sujet. « Je pourrais savoir pourquoi tu n’es pas restée chez toi ? » D’accord cette question pouvait paraître totalement stupide mais elle aurait très bien pu rester dormir chez elle, se reposer tranquillement et aller chez le médecin pour se faire excuser. Est-ce que quelque chose la tracassait ou est-ce que ses parents ne faisaient pas attention à elle ? Est-ce qu’elle avait des parents ? Toutes ces questions étaient encore sans réponses mais elle comptait bien chercher des informations sur son dossier seulement pour avoir accès à tout ça, il fallait qu’elle connaisse le nom de cette dernière. « Quel est ton nom ? » L’étudiante n’eut pas le temps de lui répondre car une autre personne franchit le seuil de l’infirmerie…

    Décidément, cette journée s’annonçait moins monotone que la veille ! La jeune infirmière posa les yeux sur la jeune fille qui venait d’arriver. Apparemment il s’agissait d’un saignement de nez mais Eileen ne pouvait pas deviner de quoi il s’agissait. Même si un saignement n’était jamais anodin, l’infirmière se montra rassurante en souriant légèrement. « Bonjour. Il vaut mieux que tu sois assise si ça ne te dérange pas. » La blondinette n’avait pas l’air très inquiète ce qui était un bon point car les étudiants effrayés avaient toujours l’impression qu’ils allaient mourir dès qu’ils voyaient du sang sur eux : encore pire que des chochottes. Bref, elle se concentra sur le cas d’Heather et se dirigea vers l’armoire pour voir ce qu’elle avait. Pour calmer ce nez, elle avait pas mal de médicaments à sa disposition, maintenant, il fallait se renseigner sur les allergies de cette dernière. « J’ai une bonne nouvelle pour toi : nous avons plein de choses pour éviter que ton nez continue de saigner ! » Puis elle ajouta en souriant : « Je crois que tu peux tenter de gagner au loto ! » Bon d'accord, il n'y avait rien de marrant au fait qu'elle saignait du nez cependant, la jeune femme était toujours enthousiaste et adorait rassurer un peu ses malades. Parfois, c’était plus facile quand elle était avec des gens zen, en revanche, les gens de nature stressée finissaient toujours pas pleurer ou par l’engueuler, et oui, elle devait faire aussi du social car on doit tout d’abord faire en sorte de cerner le patient et de tout faire pour qu’il ne s’angoisse pas. Pour ce qui était des deux demoiselles, elle comptait bien regarder les deux dossiers en même temps et ‘est donc pour cela qu’elle lui posa la question suivante : « Est-ce que je pourrais avoir ton nom et ton prénom s’il te plait ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyMar 24 Mai - 10:55

    L’infirmière sembla croire à une hallucination. Elle secoua machinalement la tête, et me regarda comme si j’étais une extraterrestre. Et oui, j’étais bel et bien là, allongée dans l’un des lits de l’infirmerie. Je n’avais fait aucun bruit et, perdue dans ses pensées, la jeune femme ne m’avait pas aperçue tout de suite. J’avais tout de même fini par lui signifier ma présence, à travers une pitoyable excuse face à mon égoïsme et à mon impolitesse. Je fus assez surprise de ne pas me faire crier dessus. A la place, la jeune femme m’adressa un sourire magnifique, et compatit, sans me faire aucun reproche. J’étais à la fois soulagée et quelque peu agacée. Je sentais venir les questions récurrentes, dès lors que l’on a un petit problème de santé.. Touché. Celles-ci ne tardèrent pas à surgir.

    « Parce que j’ai cours, et que ce n’est pas un simple état de fatigue qui va me clouer au lit. »
    Honnêtement, je ne me serais jamais crue capable de sortir une phrase pareille. Ce n’était pas tout à fait un mensonge, puisque c’était sorti on ne peut plus naturellement, et que je n’avais pas montré l’once d’une hésitation en la prononçant. Seulement, je détestais que l’on tente de s’immiscer dans ma vie de sa propre initiative, médecin ou non, soumis au secret médical ou pas. Si je jugeais particulièrement poignant de donner telle ou telle information privée à quelqu’un, je prenais sur moi et parlais sans tabou. Simplement, en l’occurrence, il n’y avait pas grand-chose à dire. J’avais du mal à dormir, certes, mais je n’en connaissais pas moi-même les raisons. Je n’étais pas malheureuse, ne subissais aucune pression de la part de mes parents ni de qui que ce soit d’autre.. Non, j’étais juste insomniaque. Ca arrive, parfois.
    Il m’arrivait fréquemment de sécher les cours alors même que j’étais en pleine forme. Ce matin-là pourtant, j’avais décidé de tenter, malgré la fatigue. Je ne savais pas exactement pourquoi, d’ailleurs. Je m’étais levée, et n’avait rien trouvé de mieux à faire que d’aller me remuer les méninges dans une salle blindée d’étudiants tous moins motivés les uns que les autres.. Malheureusement pour moi, je m’étais fait exclure, et voilà que je me retrouvais ici. Pourquoi n’étais-je pas juste rentrée chez moi ? Aucune idée. J’aurais peut-être dû, pourtant. Trop tard.
    Mademoiselle Adams me demanda alors mon nom. Je savais très bien à quoi ma réponse lui servirait. Aller farfouiller dans mon dossier.. J’oscillai alors entre deux possibilités : lui donner un faux-nom, ou me présenter. Si j’optai pour la première, elle ne tarderait pas à découvrir que je lui avais menti, et je perdrais sa confiance à tout jamais avant même de l’avoir gagnée. Si je choisissais la seconde, la jeune femme trouverait tout ce qu’elle cherchait.. A savoir que dalle. Mon dossier devait se rapprocher de ce que l’on pourrait qualifier du néant. Dans tous les cas, cela ne la mènerait pas bien loin. Judicieusement, je sélectionnai donc la deuxième alternative.


    « Tara O’Dwyer. Tara Katelyn O’Dwyer. »
    Un troisième protagoniste fit alors on apparition : une jeune femme, rouquine, salement amochée. Je me décidai donc finalement à me redresser, et m’assis sur le lit, observant la scène. L’adolescente semblait calme, pas du tout alarmée par son saignement de nez. Je ne m’étais jamais sentie très à l’aise face au sang, peut-être une phobie cachée.. Toujours est-il que j’avais des hauts de cœur rien que de la regarder. Je me demandais bien comment l’éclopée réussissait à garder son sang-froid -sans vouloir faire de mauvais jeux de mots- et, surtout, comment elle s’était fait ça. A mon plus grand soulagement, l’infirmière délaissa mon cas pour s’occuper de celui de la nouvelle arrivante en priorité. Je haussai un sourcil à ce qui se voulait probablement être une blague. Ce n’était absolument pas drôle, et je ne voyais strictement aucun rapport entre un nez ensanglanté et le fait de gagner au loto, mais peu importe. De toute façon, j’étais bien trop épuisée pour espérer pouvoir aligner deux pensées tout à fait cohérentes. Toujours assise dans mon coin, j’attendais patiemment que le niveau sonore redescente, histoire de pouvoir espérer un peu de repos..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyJeu 26 Mai - 1:31

Aussitôt la jeune infirmière s'intéressa au cas d'Heather. Elle faisait de son mieux pour la rassurer, mais la jeune fille n'écoutait qu'à moitié. La douleur était vraiment insupportable et ne cessait de la lancer. Tout ce qu'elle espérait c'est qu'il n'y ait aucune fracture, elle aurait l'air maligne avec le nez cassé ! Elle la fit s'asseoir sur une chaise près de son bureau et commença à fouiller dans son armoire à pharmacie à la recherche d'un médicament quelconque. Une fois de plus, les efforts d'Heather pour stopper l'hémorragie ne servait à rien. La misérable feuille de papier toilette qu'elle avait récupéré faisait réellement pitié. Elle avait les mains poisseuses de sang, ce qui n'avait rien d'agréable et n'avait qu'une envie, celle de renifler. Mais elle devait à tout prix ne pas céder à cette tentation, en plus de ne pas être très distinguée comme attitude, sa douleur allait très certainement décupler après ça. Fort heureusement l'infirmière, dont elle ignorait encore le nom, lui annonça alors qu'elle avait un sa disposition un bon nombre de trucs pouvant arrêter son saignement. "Plein de choses" n'étaient pas nécessaires, il fallait juste qu'elle trouve LE truc, et vite ! Cette envie de renifler devenait insurmontable. Mais Heather se décida à prendre son mal en patience, c'était de sa faute en même temps, elle n'avait qu'à venir plus tôt.

L'infirmière, avec certainement la volonté de détendre l'atmosphère, laissa échapper une plaisanterie qui laissa la jeune fille perplexe. En même temps si ce n'était qu'un simple saignement de nez, oui elle tenterait peut-être de jouer au loto, parce que ce serait miraculeux ! Ne sachant quoi répondre Heather lui adressa un sourire gêné et lâcha simplement un petit

    - Si vous le dites...


Son regard s'attarda brièvement sur la jeune femme qui se trouvait sur le lit. Elle était arrivée au moment où celle-ci donnait son nom et malgré la douleur intense qui occupait l'intégralité de son esprit elle ne put s'empêcher d'avoir un léger pincement au cœur. Quand sa Tara aurait vent de toute l'histoire elle n'allait pas s'en remettre ! Moqueuse comme elle était ça devrait lui tenir un bon bout de temps. Mais Heather pensa avec une certaine mélancolie que si sa meilleure amie avait été là elle n'aurait pas attendu plus de vingt minutes pour se rendre à l'infirmerie. Tara aurait même été capable d'angoisser plus qu'elle ! En tout cas, cette Tara là avait l'air plutôt amorphe, les yeux à moitié clos et les traits tirés, elle semblait au bout du rouleau. Heather lui adressa un sourire désolé à travers son mouchoir ensanglanté et reporta une nouvelle fois son attention vers l'infirmière blonde qui venait de lui demander son nom.

    - Swan, Heather. En première année.


Elle ignorait si cette information était réellement nécessaire mais si elle devait aller chercher des dossiers Heather préférait lui donner un maximum de renseignement. Plus vite elle reviendrait, plus vite elle serait sortie d'affaire. Enfin ça restait encore à démontrer, car elle ne connaissait toujours pas l'étendu des dégâts. Son angoisse enflait de plus en plus, au même titre que la douleur qui ne semblait pas décidée à la quitter.

    - Vous...vous pensez qu'il peut être cassé ? finit-elle par lâcher avec une voix légèrement inquiète.


Elle espérait que la réponse soit négative, bien qu'elle en doute.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyVen 27 Mai - 10:48

    Voyant que Tara n’était pas d’une très bonne humeur ce qui était tout à fait normal après avoir peu dormi, la jeune infirmière se contenta de rentrer le nom de l’étudiante dans la base de données afin de sortir son dossier médical. Il n’y avait rien d’alarmant dans ce dernier ce qui la rassura car son boulot était de faire en sorte que leur scolarité se passe pour le mieux et non pas de leur permettre de sécher les cours. Eileen était quelqu’un de très compréhensif parce qu’elle arrivait à se mettre à la place des personnes qui venaient la voir. Et dans ce cas là, ce n’était pas du tout difficile car elle-même avait beaucoup de mal à dormir ces temps-ci notamment à cause de toute cette histoire avec Liam qu’elle n’arrivait pas à retrouver. C’était dingue quand même qu’il n’aille pas au supermarché le vendredi soir après le boulot comme tout le monde ! La blondinette décida de se concentrer à nouveau sur mademoiselle O’Dwyer et sur Heather. « Bien Tara, il n’y a aucun soucis, je sais à quel point c’est difficile d’être en forme la journée quand on a presque pas dormi de la nuit voir pas du tout. Si ça ne te dérange pas, je vais m’occuper d’Heather, je te prépare un lit dans la pièce d’à côté et tu pourras te reposer. » Elle trouvait Heather vraiment patiente car certaines filles auraient protestées qu’on ne s’occupe pas d’elle sur le champ et oui, beaucoup de gens ont certaines exigences quand ils viennent à l’infirmerie. Bref, l’infirmière ouvrit le dossier de cette jeune femme afin de savoir si elle n’était pas allergique à quelque chose avant de lui donner un médicament.

    Pour ce qui était de cette dernière, son nez avait l’air de se calmer, elle préféra donc utiliser tout d’abord la manière douce en penchant doucement la jeune femme en avant. Elle ne savait pas trop si elle était au courant de ce qu’il fallait faire si ça se reproduisait, elle lança donc en souriant : « En premier lieu, quand on saigne du nez, il ne faut pas pencher la tête en arrière mais en avant et pincer cinq minutes ses narines. » Parfois, tout cela pouvait être effrayant et alarmant mais il ne fallait surtout pas paniquer même si sur le coup, on a tendance à courir de partout et se sentir mal en voyant tout ce sang couler. Mais à présent, une autre question lui parcouru l’esprit : était-elle souvent dans cet état là ? Heather ne semblait pas avoir envie de plaisanter, elle l’avait très bien vu lorsqu’elle avait parlé de la loterie donc elle opta pour un ton rassurant et sérieux : « Et, est-ce que ça t’arrive souvent de saigner du nez ? Parce que si c’est le cas, je pourrais de donner le nom d’un produit qui pourrait t’aider. Au fait, je suis désolée mais je ne t’ai même pas demandé comment c’est arrivé… » Saigner du nez assez souvent n’était pas une partie de plaisir, ça pouvait même être un cauchemar mais elle se rendit compte que son discours ne servait pas à grand-chose en entendant la suite : cassé ? Elle avait du prendre un mauvais coup alors. Une fois que la jeune étudiante se pinça les narines, elle ajouta : « Pendant ces cinq minutes, je vais aller installer la jeune fille et après on reparlera de tout ça. »

    Eileen sourit et se dirigea vers la pièce d’à côté, elle en profita pour fermer tous les stores pour que la jeune femme soit à l’aise pour se reposer. Tout d’abord, elle souhaitait essayer de la faire dormir sans rien lui donner. Après, si elle ne trouvait toujours pas le sommeil, et bien les deux jeunes femmes trouveraient sûrement une bonne solution. Elle revint chercher Tara : « Voilà, tu peux aller t’installer. J’espère que l’endroit te conviendra, fais comme chez toi et essaye de te détendre. » Elle savait très bien que ce n’était pas en la stressant et/ou en la jugeant que la blondinette allait arriver à l’aider. Lorsqu’elle vit que l’étudiante s’était confortablement installée, elle se retourna ver Heather pour regardait si son nez saigné encore. « Il saigne encore légèrement mais ça devrait être bientôt terminé. Pour savoir s’il est cassé, il faudrait faire une radio. Sur une échelle de 0 à 10, tu situes ta douleur à quel niveau ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyDim 29 Mai - 10:17

    Après avoir feuilleté rapidement mon dossier, l’infirmière revint vers moi et compatit plus ou moins à mon manque de sommeil. Elle avait l’air sincère, mais j’y décelai tout de même une once d’hypocrisie.. Qui devait être de la paranoïa plus qu’autre chose, mais passons. Faut dire qu’on a tendance à se faire pas mal de films, quand on a si peu dormi. Toute vision du monde extérieur est altérée, bien que ce ne soit pas grand-chose. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la jeune femme était multifonctions. Elle s’occupait de mon cas -assez peu intéressant- en même temps que de celui de ma camarade qui, elle, avait l’air bien plus mal en point.

    « Pas de soucis, prenez votre temps » me contentai-je de répondre.
    A vrai dire, je n’aimais pas beaucoup que l’on s’occupe de moi. Je préférais prendre soin de ma petite personne moi-même. En l’occurrence, ce n’était pas la peine de me préparer quoi que ce soit dans la salle voisine, puisqu’il y avait déjà des lits tout prêts dans celle-ci.. D’autant plus que j’étais assise sur l’un d’eux, et que j’avais un peu la flemme de bouger mes fesses du coussin mou sur lequel j’étais. Enfin, j’allais bien devoir m’y contraindre. L’infirmière était pavée de bonnes intentions, dont je n’avais pas forcément besoin, mais je n’allais pas les lui reprocher.
    J’appris alors que l’autre jeune femme se prénommait Heather, et qu’elle était en première année. Elle avait donc deux ans de moins que moi, mais semblait pourtant beaucoup plus à l’aise avec ce genre de bobos. Mademoiselle Adams commença par lui donner quelques conseils, notamment sur l’attitude à avoir en cas de saignement de nez, comme actuellement. La fillette s’exécuta alors, puis demanda s’il y avait des risques pour que son nez soit cassé. Cette question ne pouvait signifier que deux choses : soit on lui avait littéralement cassé la figure, soit elle s’était cognée assez méchamment, mais ce n’était qu’un accident. Ce sont les deux seules possibilités qui me vinrent en tête, en tout cas, mais il est vrai que j’avais beaucoup de mal à réfléchir.

    L’infirmière en revint alors à mon petit problème.. Elle se rendit donc dans la salle d’à côté, et ferma les stores, puis m’invita à m’y installer et à me reposer. Je la remerciai d’un hochement de tête, puis pris place dans le lit qu’elle m’avait désigné. Le moins que l’on puisse dire, c’est que les conditions idéales à une bonne nuit de sommeil étaient réunies : la pièce était totalement plongée dans la pénombre, et il y avait très peu de bruit. Les seuls qui me parvenaient à l’oreille étaient les paroles des deux jeunes femmes, que j’entendais à travers la porte entre-ouverte. En oubliant presque l’endroit où j’étais, et m’imaginant dans ma chambre, je fermai les yeux et m’enroulai dans la couverture. Je n’avais plus qu’à patienter, et à espérer trouver le sommeil.. Chose qui ne serait probablement pas très aisée. Je m’imprégnai du calme environnant, une oreille tout de même toujours attentive à ce qui se passait dans la pièce voisine. J’étais vraiment bien, allongée dans un lit plutôt confortable pour un lit d’infirmerie.. L’ennui, c’est que je l’étais aussi dans mon propre lit, et que je n’arrivais pas à dormir pour autant.. J’étais donc sûre et certaine de ne pas y parvenir ici non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyMer 6 Juil - 21:33

La douleur était toujours aussi insupportable et laissait Heather presque dans le cirage. Elle essayait tant bien que mal d'écouter les conseils avisés de l'infirmière mais sa concentration était de plus en plus réduite. Elle devait vraiment avoir une sale tronche, mais elle préférait ne pas penser à l'allure de son nez qui ne devait pourtant être pas très beau à voir. Miss Adams lui conseilla alors de se boucher les narines et de pencher la tête en avant pendant...cinq minutes ? Heather était une fille patiente, mais de là à rester planté cinq minutes avec les doigts bouchant ses narines ensanglantées, ça lui semblait un tout petit peu exagéré. Généralement travailleuse et motivée, elle avait pourtant espéré pendant quelques minutes que l'infirmière la renvoie chez elle avec pour seule recommandation celle d'aller passer une radio. Mais elle était au départ venu ici pour que ce maudit nez arrête de saigner, ce n'est pas ce que l'infirmière essayait de faire justement ? Consciente qu'elle ne pourrait pas échapper au bouchage de nez disgracieux elle commença à porter sa main droite vers ses narines quand Miss Adams lui posa une autre question. Si elle saignait beaucoup du nez ? Pas à sa connaissance... Enfin ça lui était déjà arrivé évidemment, mais c'était assez rare. D'ailleurs en y repensant, elle s'étonnait d'être restée si calme tout ce temps. La simple crainte de se montrer avec le nez aussi énorme qu'une balle de tennis l'avait forcé à se débrouiller seule pendant un petit moment, pour une fois sa réserve n'était peut-être pas un mal, même si elle avait été stupide de ne pas venir aussitôt ici. L'infirmière voulait également savoir comment elle avait réussi à s'amocher, ce qui ne faisait pas tellement rire Heather. Évidemment elle faisait son boulot, et elle devait savoir comment c'était arrivée, mais la jeune rousse trouvait qu'il y avait suffisamment de monde présent dans les toilettes lors de l'incident, inutile d'en rajouter. L'infirmière était soumise au secret professionnel certes, mais la dénommée Tare n'était absolument pas obligée de garder cet accident humiliant pour elle.

- En fait non, ça ne m'arrive presque jamais en fait... Et j'ai fait ça en...en...en fait j'ignore comment c'est arrivé !

Ce n'était pas le mensonge le plus convaincant auquel quiconque ait pu assister, mais c'était la seule option qu'elle avait trouvé. La seconde d'après elle se sentait encore plus stupide, parce que quelqu'un qui saignait du nez sans raison et qui s'inquiétait qu'il puisse être cassé était le dernier des abrutis ! Elle se mordit les lèvres pour cacher sa gêne et se dépêcha d'exécuter les conseils de l'infirmière tandis que celle-ci allait installer l'autre fille dans la salle voisine. Heather commençait à trouver le temps encore plus long qu'elle ne l'aurait cru, il venait de se passer, quoi...deux minutes et elle en avait déjà marre. D'autant plus qu'elle sentait déjà la douleur s'atténuer légèrement. Mais elle ne bronchait pas et restait tranquillement dans cette position qui devait lui donner un air plus que cocasse. Quand l'infirmière revint à elle, elle se hâta de déboucher son nez et posa un regard exaspéré vers ses doigts poisseux.

- Excusez-moi, mais vous n'auriez pas un mouchoir s'il vous plaît ? Demanda-t-elle d'une petite voix. J'ai utilisé mon dernier juste avant de venir ici...

Miss Adams observa avant toute chose l'état de son nez qui visiblement saignait toujours. Mais en entendant son ton rassurant , la jolie rousse ne put s'empêcher de se sentir soulagée. Finalement elle allait peut-être s'en tirer mieux qu'elle ne l'aurait cru. Mais visiblement la fracture n'était pas à exclure et une radio semblait nécessaire. Sa mère va péter un câble à l'idée que sa petite fille chérie ait pu avoir du mal, pour elle aussi ce sera donc la version du banal "je sais pas ce qui s'est passé". Mais la réaction potentielle de sa mère passa alors au second plan que Heather réalisa qu'elle allait devoir répondre à une question qu'elle détestait : le fameux degré de douleur ! En vérité elle n'avait jamais du répondre à cette question mais l'avait déjà suffisamment entendu dans les séries médicales qui passaient à la télévision, et à chaque fois elle se demandait à quoi se rattachaient les patients pour répondre. Tout le monde a envie de répondre dix, c'est évident, et pour éviter de passer pour une victime ils finissent toujours pas choisir un numéro au hasard. Voilà exactement la méthode qu'Heather allait utiliser, parce que de toutes façons elle ne pouvait pas répondre très sérieusement à cette question.

- Je ne sais pas...je dirais...heu...sept.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather EmptyMar 12 Juil - 11:09

    L’infirmière était vraiment surprise de voir quelqu’un d’aussi gentil, c’est vrai, d’habitude les jeunes filles voulaient qu’on s’occupe d’elle le plus rapidement possible sans qu’elles aient à attendre trop longtemps. Elle alla donc s’occuper d’Heather qui semblait avoir un problème un peu plus prioritaire que celui de Tara. Une fois qu’elle eut terminé, elle se dirigea de nouveau vers la fille brune qui attendait patiemment son tour. Elle la regarda lorsqu’elle s’allongea sur lit, elle espérait vraiment qu’elle allait pouvoir un peu se reposer et reprendre du poil de la bête.

    Elle retourna auprès d’Heather qui semblait mentir. Elle ne semblait pas le faire, elle le faisait ! Ce mensonge était le pire qu’elle ait jamais entendu depuis le début de sa carrière. Mais si elle ne voulait pas le lui dire, c’était son choix même si elle était sûre qu’elle pouvait l’aider. Certes, Eileen était là depuis peu mais elle avait pas mal de connaissance au lycée… Notamment le proviseur qui avait l’air de bien l’aimer, cela ne l’étonnait pas, car en général, on aime toujours la jeune femme : en effet, elle était tout ce qu’il y avait de plus gentil et souriant. Elle essayait de chercher la vraie raison de ce saignement de nez car il fallait dire qu’elle était très curieuse. Si curieuse, qu’elle avait complètement oublié le fait que la jeune femme n’avait plus de mouchoirs. Heureusement, cette dernière n’était pas muette ni d’une timidité absolue puisqu’elle ne tarda pas à lui en demander. Elle sursauta légèrement, sortant de ses pensées. A vrai dire, elle était assez confuse car elle aurait du y « Oui bien sûr ! Désolée, je peux être tête en l’air parfois. » Elle lui posa la boite de mouchoirs juste à côté d’Heather. Miss Adams lui lança un petit sourire lorsqu’elle répondit à la question avant d’ajouter « Sept, c’est pas mal… Ne t’en fais pas, on va essayer d’arrêter ça… Et si un jour tu te rappelles de ce qui s’est passé, tu sais que tu peux venir me voir. » Elle savait qu’il ne fallait pas brusquer les adolescents surtout quand ils ne souhaitaient pas dire quelque chose. Les braquer, ne servirait à rien bien au contraire. Elle alla vers son congélateur et sortit quelques glaçons qu’elle enroula à l’intérieur d’un mouchoir. Elle déposa ensuite ce dernier à la racine du nez de la jeune fille. « Voilà, ça devrait arrêter ça, sinon ne t’en fais pas, j’ai un autre plan d’attaque. »

    Elle abandonna donc Heather pour aller retrouver Tara qui était allongée sur le lit, elle était dos à elle donc elle n’arrivait pas à voir si elle était éveillée ou non. Elle s’avança doucement vers le lit, faisant attention à ne pas faire de bruit et murmura le plus doucement possible : « Tu es réveillée ? » L’infirmière était assez inquiète pour elle-même si elle essayait de se montrer rassurante.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
06. Smile - Tara & Heather Empty
MessageSujet: Re: 06. Smile - Tara & Heather   06. Smile - Tara & Heather Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. Smile - Tara & Heather

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-