Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. What are you capable of ? Let me see.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. What are you capable of ? Let me see. Empty
MessageSujet: 06. What are you capable of ? Let me see.   06. What are you capable of ? Let me see. EmptyLun 23 Mai - 21:30

Episode 06
What are you capable of ? Let me see.


06. What are you capable of ? Let me see. Hollowart_fg062 06. What are you capable of ? Let me see. Rf049 06. What are you capable of ? Let me see. Iconjessicastroup
Naomie Carrel, James Sheffield & Tara K. O'Dwyer


    C’était un magnifique vendredi après-midi de février, ni particulièrement froid, ni particulièrement chaud. Il n’y avait pas trop de vent, juste une petite brise qui faisait onduler mes cheveux. En somme, c’était un temps absolument radieux pour une journée d’hiver. Le bal de la Saint-Valentin approchait, et l’humeur des étudiants s’en ressentait : la plupart ne parlaient plus que de ça. J’avais vraiment du mal à comprendre ces comportements que je jugeais on ne peut plus puérils. La source de cet enthousiasme disproportionné m’était complètement étrangère, je dois dire. Le 14 février n’était qu’une banale croix supplémentaire à faire sur le calendrier, pour ma part. Et pourtant, en plus de la fête des amoureux, il représentait aussi ma propre fête, puisque j’étais née en ce jour si particulier pour tous ces autres, obsédés par leur popularité. Enfin, peu importe. Je n’avais pas mangé depuis plusieurs heures, puisque j’avais dû sauter le repas de midi -les devoirs en retard, comme d’habitude-, et la faim commençait à se faire sentir.. Mon ventre se chargeait plutôt bien de me le faire comprendre.. Et de le faire comprendre à quiconque se trouvait dans un rayon de moins de trois mètres, d’ailleurs.

    Je venais tout juste de finir les cours, et la suite de ma journée s’imposa : je devais trouver quelque chose à me mettre sous la dent. L’ennui, c’est que j’en avais plus qu’assez des plats proposés à la Cafétéria. La grande surface la plus proche devait se trouver à quelques kilomètres de là, j’y serais dans plus ou moins vingt minutes.. Je n’étais plus à ça près, j’allais bien pouvoir patienter encore un peu avant de me remplir la panse. Je pris donc un taxi, direction le centre commercial de Lima. Après avoir prié le chauffeur de m’attendre quelques instants, j’entrai dans le magasin. J’y achetai de nombreux produits alimentaires, qui me permettraient de me préparer moi-même mes mets favoris. Je n’avais strictement aucune expérience en matière d’art culinaire, mais il y a un début à tout, comme on dit. Armée de fruits et légumes en tout genre, de steak hachés -fallait bien que je prenne quelque chose de simple à cuisiner, au cas-où-, d’œufs et de pâtes, je passai à la caisse, puis retrouvai mon conducteur de taxi, qui me reconduisis volontiers jusqu’au lycée. Je le remerciai chaleureusement pour sa patience en lui offrant un généreux pourboire, puis descendis de l’automobile.

    C’est là que j’aperçus cette fille.. Noellia.. Non, Naomie, je crois. Ne me demandez pas son nom, par contre, je serais bien incapable de vous répondre. Je n’étais même pas certaine de l’avoir déjà su. C’était le genre de fille sérieuse et discrète -que l’on ne remarque donc pas facilement-, toujours le nez fourré dans ses bouquins, et qui n’en sort que pour répondre aux questions des profs, de temps en temps. Elle était un peu moins âgée que moi, et je ne l’avais donc jamais croisée en cours, mais chaque fois que je la voyais dans les couloirs, dans la cour, ou peu importe le lieu, elle était toujours en train de bosser, toujours. Et cette fois-ci ne faisait pas exception à la règle. Sans faire de bruit, je m’approchai de la blondinette, et m’assis à ses côtés.


    « Bouh ! » lançai-je froidement, pour l’effrayer gentiment et la sortir de ses devoirs.
    Je n’avais rien contre les petites filles modèles, mais un peu de dévergondage n’avait jamais fait de mal à personne, et derrière ses airs de grande travailleuse, la fillette me paraissait bien trop innocente.. J’eus alors une vague idée.. Déposant mon sac près de moi, j’en sortis une boîte de huit œufs. Je regardai alors ma camarade, un sourire sournois aux lèvres.

    « Dis-moi.. Ca te dit de t’amuser un peu ? »
    Je lui tendis alors ce que j’avais dans les mains, de plus en plus excitée. Je m'attendais d'ores et déjà à une réponse négative, mais ne lâchai pas l'affaire pour autant. J’observai alors rapidement les environs. La cour n’était pas très loin du parking, dans lequel on distinguait aisément pas mal de voitures. J’en choisis alors une au hasard. Une voiture relativement bien entretenue. Je n’y connaissais strictement que dalle, et ne pouvais donc pas dire si elle avait dû coûter cher ou non, mais peu importe. Je la lui montrai du doigt, avant d’ajouter :

    « Je t’en prie, défoule-toi, montre-moi ce que tu as dans le ventre ! »
    J’allais probablement me prendre un magnifique stop, puisque ce n’était pas du tout le genre de ‘délire’ de la jeune femme, mais ça ne coûtait rien de tenter.. Et puis, j’avais bien l’intention de lui faire faire ce que j’attendais d’elle et de me détendre un peu. De toute façon, je réussissais généralement à faire faire aux gens ce que j’espérais d’eux, et ce par des moyens détournés et assez peu recommandés s’il le fallait. J’étais prête à utiliser la provoc’ jusqu’à obtenir l’effet escompté. Je ne lui laissai d’ailleurs même pas le temps de réagir que j’enchaînais déjà avec une petite remarque désobligeante censée réveiller son orgueil.

    « Bah quoi ? T’as la trouille ? Y’a personne, tu peux y aller. A moins que tu ne préfères que ce soit moi qui t’en explose une demi-douzaine sur le crane ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. What are you capable of ? Let me see. Empty
MessageSujet: Re: 06. What are you capable of ? Let me see.   06. What are you capable of ? Let me see. EmptyMar 24 Mai - 19:37

C’était un vendredi. Enfin le vendredi ! Naomie attendait ce jour avec la plus grande impatience ! Bien qu’elle fût une excellente élève, elle commençait à en avoir un peu assez des cours. Mais le week-end arrivait. Et encore, la journée avait été assez allégée. Mais en sortant de son cours de onze heures, elle avait faim. Personne ne mangerait avec elle, ce qui faisait qu’elle pouvait prendre sa pause déjeuner, et prendre le temps qu’elle voulait. Et après avoir engloutit un poisson à peine cuit et des petits pois presque surgelés, ainsi qu’une gelée jaunâtre, elle sortit alors, à la recherche d’une occupation.

Il était midi, et la jeune fille ne savait vraiment pas quoi faire. Si bien qu’elle alla sur le parking du lycée. C’était un endroit désert, calme, bien loin des bruits agaçants de la cour. Alors, elle s’assit sur une table, y posa son sac, et en sortit son agenda. Mais elle ne s’attendait pas à ce qu’elle allait voir. En effet, elle se souvint juste qu’elle avait une page de leçon à apprendre en mathématiques. Elle ne s’était que très mal organisée. Alors elle sortit son livre, et se plongea dedans, si bien qu’elle ne vit même pas le taxi qui venait de se garer près d’elle, ni d’ailleurs la jeune fille qui en sortait. Elle s’appelait Tara, et était plus âgée que Naomie.

Celle-ci vint s’asseoir aux côtés de la blondinette. « Bouh ! » Sortit-elle. « Salut… » Répondit Naomie sans aucune intonation de voix, en espérant juste que la brunette assise près d’elle ne resterait pas l’ennuyer. « Dis-moi... Ca te dit de t’amuser un peu ? » Demanda alors Tara. Naomie lâcha un soupir avant de répondre « Je suis un peu occupée en fait là… ». Elle-même trouvait qu’elle répondait froidement, mais elle se devait d’apprendre sa leçon. Les gens comme ça l’exaspéraient. Tout le monde voyait Naomie comme une petite vierge, une sainte ni touche, une jeune fille sans défense. Et ça l’énervait au plus haut point. Mais c’est alors que la brunette lui tendit une boîte d’œufs et pointa une des voitures qui se trouvaient non loin d’elles « Je t’en prie, défoule-toi, montre-moi ce que tu as dans le ventre ! ». Naomie trouvait ça d’une stupidité. Quel était l’intérêt de lancer des œufs frais sur une voiture ? Si ce n’était envoyer son propriétaire la nettoyer ?

Elle préférait donc ignorer la proposition de Tara, jusqu’à ce que celle-ci sorte LA phrase à ne pas prononcer. « Bah quoi ? T’as la trouille ? Y’a personne, tu peux y aller. A moins que tu ne préfères que ce soit moi qui t’en explose une demi-douzaine sur le crane ? » Pardon ? Naomie ? Avoir la trouille ? Jamais de la vie ! Elle avait beau être une petite fille modèle, cela ne voulait certainement pas dire qu’elle était une trouillarde, une looseuse sans répartie. Elle regarda alors Tara droit dans le blanc des yeux, posa son livre de mathématiques sur la table et prit deux œufs, un dans chaque main. « Moi ? Avoir la trouille ? Certainement pas ! » Elle se retourna alors vers la voiture que la brunette lui avait montré auparavant. Elle n’avait jamais fait ça de sa vie. D’un côté, lancer des œufs sur des voitures ne devait pas être le passe temps de beaucoup de personne ! Alors, dans un geste d’élan intensif, elle lança le premier œuf qui s’écrasa littéralement sur la voiture. Et contre toute attente, cela la fit rire. Alors elle regarda le deuxième œuf, mais au moment où elle prenait son élan pour le lancer. Elle entendit quelqu’un hurler derrière elle. « Pourvu que ce ne soit pas le propriétaire de la voiture ! » pensait-elle alors. Elle se retourna alors, tout en cachant le deuxième œuf qu’elle avait dans la main derrière son dos.
Revenir en haut Aller en bas
 

06. What are you capable of ? Let me see.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-