Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Singing with me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. Singing with me !  Empty
MessageSujet: 06. Singing with me !    06. Singing with me !  EmptyMar 31 Mai - 23:24

    J'attendais dans l'auditorium cette jeune fille du nom de Tara O'Dwyer. La raison était simple : Quelques jours auparavant, j'avais été appelé pour assuré les cours d'anglais, j'avais trouvé sur le bureau en arrivant le programme, malheureusement ce n'était pas la partie la plus simple. Le superlatif, je m'étais posée la question un bout de temps avant de trouver le moyen de leur faire comprendre. Puis l'idée me vînt de leur faire, faire une sorte d'exposer musical. L'idée n'avait pas eu l'air de leur déplaire, je leur avais donc dit de faire une chanson contenant cette tournure de phrase. Étant donné la période de l'année, je leur avais donné pour thème la saint Valentin, car les élèves on très vite fait de tomber dans des chansons qui parlent de leur consoles de jeux. Et si je me retrouvais dans l'auditorium à ce moment-là, c'était que la veille, l'une des chansons attira mon attention. Elle était bien écrite, bien que maladroite à certain endroit, mais c'est principalement la voix de la jeune lycéenne qui m'avait interpeller. Une voix, douce et mélodieuse, une voix qui ne correspondait pas forcément à l'image de celle-ci. A la fin du cours je lui avais demandé de venir me voir. Je lui avais posé une question qui me paraissais évidente : Pourquoi ne faisait-elle pas partie d'une Chorale ? Mais elle m'avait répondu que cela faisait partie de ses rêves, mais que malheureusement il n'y avait plus de place. J'avais trouvé ça quelque peu injuste pour elle. J'avais réfléchi quelques instants, puis pensant que moi aussi j'aimais bien chanter, je lui avais proposé qu'on ce retrouve quelques fois à l'auditorium pour pousser la chansonnette.

    J'étais donc arrivée un peu en avance, l'auditorium était vide et le bruit de mes talons résonnait dans toute la pièce. Je me dirigeai vers la scène, regardant les sièges vides autour de moi. La scène était déserte, pas même un musicien ne s'y trouvait. Je montai les quelques marches pour me retrouver sur le devant de la scène. Je regardai ma montre : j'avais dix minutes d'avances. J'allai chercher deux micros, que je plaçai au centre de la scène. Je n'étais pas comme je pouvais l'être d'habitude, joyeuse et enthousiaste. C'était la même chose tous les ans à cette période de l'année. La saint Valentin était certes, une fête romantique, mais je l'avais rarement passé accompagnée et voir tout ces couples autour de moi qui avaient l'air si heureux me déprimer. Mais tout cela était de ma faute, j'avais, comment dire... peur de m'engager, de blesser les gens et d'être blessée par la même occasion. Je regardai de nouveau ma montre, mais l'aiguille n'avait bougé que de deux minutes. Regardant de nouveau la salle, je me dis que je pouvais peut-être profiter de cet instant. Je me dirigeai donc vers la sono et regardai les nombreuses compilations d'instrumentales. Soudain je tombai sur une chanson que j'aimais beaucoup : After Tonight de Justin Nozuka. Moins entrainante que ce que je pouvais parfois écouter, mais je ne sais pas trop pour quelles raisons je l'aimais. Je mis le CD en route et me dirigeai vers l'un des micros. Les premières notes résonnèrent dans la salle. Chaque fois que j'écoutais cette chanson, je pensais à toutes les fois où j'avais fui, au lieu de faire face et de connaître, qui sais, connaître enfin un vrai amour. Je regardai la salle vide, d'un regard vide, plongée dans mes pensées. Je commençai à chanter les premières phrases.


    "There's something in your eyes 
    Is everything alright?
    You look up to the sky you long for something more 
    Darling give me your right hand I think I understand 
    Follow me and you will never have to wish again
    "


    J'attendis alors les notes suivantes avant d'enchaîner, essayant de ravaler mes larmes, qui je ne sais pourquoi montaient de plus en plus. Je baissai les yeux regardant à présent le sol.

    "I know that after tonight 
    You don't have to look up at the stars no
    I know by the end of tonight 
    You don't have to look up at the stars 
    I know that if the love is alright 
    You won't have to look up at the stars no
    I know by the end of tonight 
    You don't have to look up at the stars
    "


    Je relevai alors les yeux, passai une main sur mes joues pour vérifier qu'aucunes larmes n'étaient tombées. Je fus contente de constater que rien n'avait coulé. Au moment où j'allai reprendre la chanson, j'aperçus près de la porte une silhouette et je devinai alors que se devait être Tara. Je me dépêchai d'aller arrêter la musique et revins sur la scène affichant un sourire que j'espérai convainquant.

    Moi – Tara ! Te voilà, approche, la scène n'attend que toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Singing with me !  Empty
MessageSujet: Re: 06. Singing with me !    06. Singing with me !  EmptyJeu 2 Juin - 13:55

Episode 06
Singing with me !


06. Singing with me !  56254_1298490991_100_100 06. Singing with me !  Iconjessicastroup
Holly Holliday & Tara K. O'Dwyer


    La veille, Mademoiselle Holliday nous avait demandé d’écrire une chanson en employant le superlatif, sujet que nous étions en train d’aborder en cours, et que tout le monde redoutait. Etrangement, la ‘chose’ était beaucoup mieux passée sous forme d’exposé musical. Je dois dire que je n’y croyais pas des masses, au départ. Tous ces adolescents obnubilés par leur image, leur popularité au sein de l’établissement.. Je n’aurais jamais cru qu’un bon nombre de ces petits éphèbes superficiels joueraient l’jeu. Toujours est-il que le petit détour employé par la jeune remplaçante avait été relativement efficace. Son stratagème avait fait intégrer une notion plus ou moins difficile à la majorité de la classe..
    L’ennui, c’est que le thème -récurrent à ce moment-ci de l’année, et pourtant si futile à mes yeux- ne m’avait pas beaucoup inspirée. Du moins, pas dans le sens dans lequel les autres l’entendaient. Au lieu d’en faire quelque chose de romantique et passionné, j’en fis quelque chose de détaché, presque sombre. J’en avais plus qu’assez de n’entendre parler que de la Saint-Valentin.. Et même de voir tous ces couples supposément heureux se prélasser devant tout le monde. Qu’ils restent dans leurs illusions si ça leur chante, mais qu’ils n’en fassent pas profiter les autres.. Enfin, en tout cas, ma prestation, aussi décalée soit-elle, avait visiblement plu à Holly. Je ne savais pas trop si son intérêt tout particulier venait de mon interprétation de la fête en elle-même, ou de ma voix, mais peu importe. Elle m’avait proposé de la retrouver à l’auditorium de temps en temps, histoire de partager une passion commune : le chant. Et je n’allais évidemment pas refuser.


    Plutôt excitée, je m’habillai rapidement, enfilant une mini-jupe noire et un chemisier à carreaux rouges. J’avais encore un peu de temps devant moi. J’en profitai donc pour effectuer quelques vocalises et chauffer ma voix un minimum. Je n’avais pas envie de me ridiculiser, ou de perdre toute l’attention de mademoiselle Holliday dès notre première séance dans l’amphi. Pendant que je me maquillais -dans la mesure du raisonnable hein, j’étais loin d’être comme toutes ces barbies insupportables-, j’allumai la radio, et mêlai ma voix à celle que j’entendis. La mélodie était déjà bien entamée, et je décidai de me joindre au refrain.

    Always love
    Hate will get you everytime
    Always love
    Don't wait 'til the finish line
    J’écoutais gaiement l’air entrainant qui s’en suivit, remuant les cheveux comme une déjantée, en pure rockeuse. J’aimais beaucoup cette musique, quelques années auparavant. Bizarrement, je connaissais toujours les paroles par cœur, ce qui n’était pas pour me déplaire, puisque je m’en donnais à cœur joie. Je repris donc :[/i]

    Slow demands come round
    Squeeze the air and keep the rest out
    It helps to write it down
    Even when you then cross it out

    Une fois la musique terminée, j’éteignis la chaîne-hifi, et me dirigeai vers l’auditorium. Il ne fallait pas que j’arrive en retard. Arrivée devant la salle, j’entendis la voix mélodieuse et délicieuse de la jeune femme qui m’avait donné rendez-vous ici. Je l’écoutai, silencieusement. Au fur et à mesure que la musique avançait, Holly semblait de plus en plus hésitante.. Sentant le malaise grandir en elle, je préférai ne pas attendre la fin pour faire mon apparition, finalement. Dès qu’elle m’aperçut, la remplaçante s’empressa d’arrêter le CD, et m’invita à la rejoindre sur la scène, un grand sourire, peut-être un peu exagéré et feint sur les lèvres. Je n’allais toutefois pas me faire prier. Je lui rendis son sourire, et m’approchai d’elle, m’emparant au passage de l’un des micros. Lorsqu’il s’agissait de chanter, je n’étais absolument pas timide – déjà que je ne l’étais pas des masses en temps normal..

    « Bonjour mademoiselle ! Alors, qu’est-ce que vous m’avez préparé ? »
    J’étais peut-être un peu trop enjouée.. Mais j’aimais vraiment chanter. Ca me faisait oublier tous mes problèmes, me permettait de faire le vide autour de moi et d’en profiter, simplement pour moi-même. J’aurais tellement voulu faire partie d’une chorale.. Enfin peu importe, entre Bethany et Holly, j’avais tout de même souvent l’occasion d’en profiter..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. Singing with me !  Empty
MessageSujet: Re: 06. Singing with me !    06. Singing with me !  EmptyJeu 9 Juin - 19:25

    Lorsque je vis la silhouette de la jeune fille à la porte, je me dépêchai d'aller éteindre la musique pour revenir au centre de la scène, sourire aux lèvres, quoi qu'un peu faux. Elle s'avança alors légèrement dans l'allée et je la vis clairement. Elle était habillée sobrement, elle ressemblait à une petite écolière avec son chemisier rouge à carreaux qui ressortait à la lumière et sa petite jupe noire. Je baissai les yeux sur ma tenue. Pour une fois je ne m'étais pas vêtu d'un chemisier ou de quelques choses du genre, mais d'un grand tee-shirt blanc sur lequel ce trouvé des écritures et j'avais troqué ma jupe contre un jean noir, un peu délavé. Certes, ce n'était pas dans mon habitude de porter ce genre de vêtement au lycée, mais ce jour-là, j'avais eu envie de changer.

    Je l'invitai à me rejoindre sur scène toujours ce sourire aux lèvres. Je savais qu'il avait l'air exagéré, mais je n'allais pas laisser mes sentiments prendre le dessus, surtout devant une élève. Je ne savais pas depuis combien de temps elle était là, au fond de la salle, à me regarder chanter. La jeune fille avança dans l'allée pour venir me rejoindre sur scène d'un pas décidé en me souriant à son tour, elle prit un micro et vînt se poser à côté de moi.

    Tara - Bonjour mademoiselle ! Alors, qu'est-ce que vous m'avez préparé ?

    A vrais dire, je n'avais rien préparé, un peu comme à mon habitude j'allais improviser. Je réfléchis un instant pour trouver quelque chose que celle-ci apprécierait. J'écartai donc d'office les chansons en rapport avec l'amour, car comme j'avais pu le constater la veille, ça n'avait pas l'air de l'enchanté plus que ça. C'était un peu ça qui avait également retenu mon attention, ces paroles. Contrairement à la quasi totalité de la classe, elle avait écrite des paroles qui étaient plutôt sombres, ce qui d'après les autres n'avait pas lieu d'être. Je cherchai ce qu'on pouvait bien faire. Chanter évidemment, mais quoi ? Quelques idées me vinrent à l'esprit, mais peut-être que cette dernière avait une idée précise derrière la tête.

    Moi - Des idées, j'en ai des tas. Mais tu avais peut-être envie d'une chanson en particulier ?

    Non, je ne mentais pas, ou alors un tout petit peu. Mais j'avais des idées, peut-être pas des tas, comme je lui avais dit, mais j'en avais. Si je lui avais demandé, c'était tout simplement parce que les élèves aiment que les professeurs prennent leur avis en compte. Ils se sentent important à vos yeux après ça. C'était donc aussi la raison pour laquelle je lui avais demandé et puis peut-être allait-elle me faire découvrir du nouveau son, qui sait ? Je regardai cette dernière, qui réfléchissait, attendant une réponse de sa part, une réponse qui, je l'espérais, me permettrais de me changer les idées et d'oublier tous mes soucis, enfin tous, j'en espérais peut-être trop, mais au moins une partie. Je voulais passer un moment sans penser à autre chose qu'à la musique, chanté avec Tara, pour qu'elle aussi oublie les siens. Ça sert à ça chanter, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
06. Singing with me !  Empty
MessageSujet: Re: 06. Singing with me !    06. Singing with me !  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. Singing with me !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-