Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. The story of the impossible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyVen 3 Juin - 21:10

Everybody comes to Hollywood ...

Aaron avait fixé le rendez-vous à dix-sept heures dans l’amphithéâtre du lycée. Callie n’en avait même pas été surprise ! Ce matin-là, un incident s’était déroulé dans les couloirs de l’établissement … Un certain sportif s’était approché tout sourire d’une Awesome Voices et au moment où elle lui souriait, prête à engager la conversation, il l’avait inondée de glace pillée. L’humiliation avait été atroce mais le pire fut probablement que la fille ne s’y attendait pas du tout ! Peter était un gentil garçon avant d’entrer dans l’équipe de foot. Il s’était toujours montré sympathique avec tout le monde et n’avait aucune haine des Glee Club ! Son aînée faisait partie des New Direction, il aurait été ridicule qu’il s’attaque aux amis de sa sœur … Mais entre famille et réputation, Peter avait fait son choix. La première à en souffrir n’était autre que Callie, qui se demandait s’il oserait l’arroser de glace elle aussi ! Aaron était le petit-ami de la rouquine, ils étaient dans des Glee Clubs rivaux mais géraient parfaitement la situation. Mais aujourd’hui, tout était devenu différent.

Callie arriva dans l’amphithéâtre, elle aperçut la silhouette de son petit-ami en bas des marches. Elle le rejoignit rapidement, un sourire aux lèvres même si elle savait qu’ils allaient devoir régler un léger problème … La jeune fille voulut embrasser son petit-ami mais il l’en empêcha, la maintenant à distance en lui tenant les épaules. Callie sentit ses joues rougir de honte, il venait de faire une grave erreur. La demoiselle se recula et lança un regard interrogateur à Aaron. Faisant comme si elle ne savait pas très bien pourquoi il était en colère.


« Peter s’est attaqué à la mauvaise personne cette fois … »

Il lui expliqua la situation en quelques mots. La fille qui avait été arrosée traversait une très mauvaise période … Ses parents étaient au milieu d’un divorce douloureux. Callie baissa les yeux, honteuse pour les actes de son frère. Aaron décida que la gêne qu’il pouvait lire sur le visage de sa petite-amie ne suffisait pas, il lui expliqua que la pauvre fille n’osait même plus chanter au Glee Club et qu’elle avait pleuré toute la journée. La rouquine redressa la tête, que pouvait-elle y faire ? Elle trouvait le comportement de Peter idiot mais elle n’avait aucun moyen de le faire changer … Aaron n’était pas de cet avis, il argumenta : Callie était l’aînée et depuis qu’ils n’avaient plus leurs parents, c’était elle que Peter écoutait. Elle n’en pouvait plus de ses accusations et monta d’un ton :

« Tu crois que je n’ai pas essayé ? Tu crois que ça ne me fais rien quand mes amis se font humilier par mon frère ? Je lui en ai parlé mais ils l’obligent à le faire ! S’il ne suit pas le mouvement, il en paiera les conséquences ! »

Les sportifs vivaient dans leur univers ! Un lieu où les gens doivent absolument prouver leur supériorité en humiliant les autres. Callie ne s’était pas opposée à l’adhésion de son frère à l’équipe, elle ne lui avait pas demandé son avis pour intégrer le Glee Club … Il n’avait pas besoin du sien pour faire du sport ! Mais elle pouvait d’une certaine façon comprendre la situation d’Aaron qui devait probablement être accusé par certains des autres membres des Awesome Voices ! Le petit frère de sa petite-amie tyrannisait les leurs, Callie aussi s’était attirée les foudres de certains New Directions à cause des actes de Peter. La rouquine poussa un profond soupir, excédée par la méchanceté de son Aaron. Ils cessèrent de hurler, cela ne les menait à rien ! Ni l’un ni l’autre n’aurait le dernier mot et ils pouvaient continuer à se disputer jusqu’au lendemain … La situation ne changerait pas. Aaron lança alors un regard furieux à Callie tout en lançant une phrase qui la blessa profondément :

« Tu réalises ce que tu me fais subir ? »

Elle ne répondit rien, il s’en allait déjà. Dès qu’Aaron fut sorti, Callie s’écroula sur un siège et se prit la tête entre les mains. Comment pouvait-il la rendre responsable de cet incident ? Ce n’était pas juste ! La jeune fille ne pleurait pas, elle avait simplement besoin de faire le point. Se disputer avec Aaron était une chose dont elle avait horreur … Ils ne formaient pas un couple banal ! Entre eux, les discordes étaient rares et ils ne se disputaient presque jamais. Lorsque ça arrivait, il parvenait toujours à la faire culpabiliser d’une façon ou d’une autre ! Callie détestait ce don qu’il avait de la faire se remettre en question. Elle tenterait une nouvelle fois de parler à Peter lorsqu’elle rentrerait à la maison mais ça n’aboutirait à rien ! Elle le savait déjà. Un bruit survint tout à coup, faisant sursauter la rouquine qui se retourna brusquement …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptySam 4 Juin - 12:52

Aujourd'hui n'avait pas été une bonne journée pour Mercedes. Dès son réveil, la Diva s'était levée en retard et donc avait raté son bus, ce qui l'avait fait rater son premier cours de la journée. Ensuite, à peine avait elle mit les pieds dans McKinley qu'elle avait assisté impuissante à un jet de slushy. Même si la victime était une Awesome Voices, ça faisait toujours de la peine à la choriste lorsqu'un de ses camarades se faisait lyncher aussi lâchement par ces imbéciles de footballeurs. De plus, le footballeur n'était pas n'importe lequel. C'était Peter Evans, le frère de Callie, une New Direction. Ce dernier était au cœur d'une polémique au sein des chorales. Depuis son entrée chez les Titans, il avait changé du tout au tout et était devenu un de ces footballeurs qui prenaient plaisir à humilier les choristes. Ensuite, alors qu'elle se dirigeait vers son cours de littérature, elle avait été elle aussi victime d'un footballeur, qui fier de lui avait ri à la face. Ce qui avait passablement énervé la jeune fille. Après, tout le monde ne parlait que de ce bal de Saint Valentin qui approchait à grands pas. Cependant, Mercedes s'en fichait royalement puisqu'elle n'avait personne pour l'accompagner.

Alors, la Diva avait décidé de se rendre dans l'amphithéâtre afin de se détendre avant de rentrer chez elle. La jeune fille espérait fortement que le lieu ne serait pas occupé pour qu'elle puisse enfin relâcher toute la colère qu'elle accumulait depuis le matin. La choriste n'attendait que cela et pourtant les minutes défilaient à une lenteur folle. Lorsque la sonnerie qui annonçait la fin du dernier cours retentit, Mercedes sauta sur ses pieds, son sac sur l'épaule et sortie rapidement de son cours de mathématiques. Elle marcha d'un pas décidait vers l'amphithéâtre. Mais alors qu'elle tourna au dans le couloir de l'amphi, elle manqua de tomber à de se faire bousculer par un jeune homme. Elle crut reconnaitre le garçon en question, Aaron quelque chose. Il semblait à la Diva que c'était le petit ami de Callie. Mais lorsqu'il disparut de son champ de vision, elle l'oublia rapidement et se dirigea vers son but premier : l'amphithéâtre.

Mercedes ouvrit enfin la porte de l'amphithéâtre et soupira de soulagement. Elle y entra et alors qu'elle s'apprêtait à descendre la première marche, la porte claqua ce qui la fit sursauter légèrement. Elle jura intérieurement contre cette maudite porte. Elle continua de descendre les escaliers et c'est seulement lorsqu'elle arriva à la moitié des marches qu'elle remarqua une personne assise au premier rang qui regardait dans sa direction. Cependant, elle ne distinguait pas vraiment qui s'était. Alors, elle s'approcha encore et découvrit enfin qui occupait le premier rang : Callie.

« - Callie ? Tu vas bien ? »

La Diva remarqua de suite que la jeune rousse n'était pas au mieux de sa forme. En effet, Callie regardait fixement le sol et elle en guise de réponse elle n'avait émit qu'un simple marmonnement. Mercedes s'assit alors à côté de la jeune fille et passa sa main derrière son dos. Durant quelques minutes, elle lui frotta le dos sans un mot. Elle ne voulait pas s'imposer auprès de la jeune fille. Elle ne savait pas trop comment réagir face à la tristesse de Callie. Elle n'avait échangé que quelques phrases avec cette dernière, elle ne la connaissait pas autant que Tina ou Kurt. Néanmoins, la Diva ne comptait pas la laisser se morfondre toute seule. Peut être que parler lui ferait du bien. Et puis, Mercedes n'était pas du genre à juger.

« - Qu’est ce qui ne va pas ? Tu peux m’en parler tu sais. »

Callie semblait toujours perdue dans ses pensées alors la jeune afro-américaine n'insista pas plus. Elle ne voulait pas la forcer à parler. Elle comprenait tout à fait après tout cela ne la regardait pas. Mais la Diva ressentait quand même un pincement au cœur en voyant ainsi sa camarde des New Directions. Même si elles ne s'étaient jamais réellement parler, Mercedes considérait chacun des membres du Glee Club comme un membre de sa famille. Les New Directions étaient une seconde famille pour la jeune fille. Ils pourraient toujours compter les uns sur les autres. Et aujourd'hui c'est Callie qui avait besoin d'aide, alors la Diva ne comptait pas partir avant que la jeune rousse aille mieux. Surtout qu’en ce moment, bien malgré elle, Callie se retrouvait au cœur d’une polémique à cause de son jeune frère. C’est à cet instant précis que Mercedes fit le lien. Peter avait encore fait une victime aujourd’hui et c’était un Awesome Voices, une camarade d’Aaron qui était sorti un peu plus tôt de l’amphithéâtre et il n’avait pas l’air de bonne humeur. La jeune afro-américaine sera sa camarade dans ses bras avant de lui demander :

« - C’est à cause de Peter c’est ça ? Aaron et toi vous vous êtes disputé à cause de ton frère ? »

Mercedes comprit de suite qu’elle avait tapé juste lorsque Callie se retourna vers elle les yeux tristes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyDim 5 Juin - 10:59


Like a broken arrow

Celle qui s’approcha n’était autre que Mercedes ! Callie était heureuse que ça soit elle qui arrive à cet instant. Elle ne faisait pas partie des amis proches de la diva mais cela ne les empêchait pas de s’apprécier ! Le Glee Club rapprochait ses membres les uns des autres, ils avaient appris à se soutenir et à se remonter le moral. Mercedes n’hésita pas à venir s’asseoir aux côtés de sa partenaire vocale et à lui frotter le dos, Callie aurait aimé relever la tête vers elle mais elle savait que si elle le faisait … Mercedes verrait les larmes qui commençaient à inonder ses yeux. La rouquine n’avait pas envie de pleurer, elle ne voulait pas laisser une histoire aussi insignifiante l’atteindre à ce point. Elle avait appris à se créer une carapace pour pouvoir endurer les épreuves, elle avait déjà eu sa dose d’émotion étant enfant et désormais, elle ne voulait plus revivre ça ! Callie essuya rapidement une larme qui s’était évadée de ses yeux et roulait sur sa joue. Son amie du Glee Club lui affirma qu’elle pouvait se confier à elle et la jeune fille se sentit tout de suite mise en confiance. Mercedes ne faisait pas partie de ces gens qui se rapprochent des autres pour pouvoir aller raconter leur malheur à toute l’école.

Mais Callie n’eut pas à expliquer le problème à la belle afro-américaine car elle fit le lien entre plusieurs évènements. Quand Mercedes la prit dans ses bras, la rouquine se mordit la lèvre inférieure pour ne pas éclater en sanglots sur son épaule. Elle détestait se disputer avec Aaron ! Leur couple était solide mais tout était déjà si compliqué entre eux ! Lui chez les Awesome Voice et elle chez les New Direction, cette Katie Summer qui tournait autour de lui … Et maintenant Peter qui venait à son tour en rajouter un peu plus. Callie commençait à se demander si elle allait pouvoir continuer comme ça, elle avait de plus en plus de mal à accepter toutes ces choses qui la séparait d’Aaron ! Quitter le Glee Club aurait été impossible, les seules personnes qui la comprenaient en faisaient partie et c’était sa seule échappatoire ! La rouquine luttait contre ses larmes, elle ne voulait pas mettre Mercedes dans l’embarras. La compréhension et la gentillesse de sa talentueuse camarade la soulageait, elle avait l’impression que quelqu’un pouvait comprendre ce qu’elle vivait ! Même si ce n’était pas totalement vrai …


« Il ne me comprend pas ! Je ne contrôle pas Peter, il prend ses décisions tout seul ! »

Callie ne voulait pas ennuyer Mercedes avec ses histoires de couple mais elle avait impérativement besoin d’en parler à quelqu’un ! Taylor ne comprendrait pas … Lucy était devenue une de ses amies les plus proches mais avant d’être son amie, elle était l’une des meilleures amies d’Aaron ! Si Callie allait lui raconter ce genre de chose, elle la mettrait dans une position extrêmement gênante. La rouquine détourna le regard, l’envie de pleurer la torturait mais elle ne pouvait se laisser aller. Elle se tourna à nouveau vers Mercedes lorsqu’elle parvint à repousser son assaut de larmes, ses yeux lui piquaient et son interlocutrice devait bien voir que Callie était au bord de l’effondrement.

« Je suis vraiment désolée … Je ne vais pas te déranger, tu es venue pour chanter pas pour m’entendre me plaindre ! Je vais te laisser. Merci de m’avoir écoutée Mercedes ! »

La rouquine se leva, elle savait que sa partenaire vocale serait là pour l’écouter et qu’elle se révèlerait être une oreille attentive mais Callie avait peur de la déranger, l’empêcher de chanter ! Car au Glee Club tout le monde savait que lorsque l’on se rend à l’amphithéâtre après les cours, c’est pour se libérer d’un poids qui nous oppresse. La jeune fille aurait aimé se montrer aussi attentive que Mercedes, elle aurait voulu lui demander ce qui n’allait pas de son côté mais Callie n’était pas en état d’entendre d’autres mauvaises nouvelles … Elle contenait déjà mal sa tristesse, elle n’en supporterait pas plus. La culpabilité et la honte se mélangèrent, elle s’en voulait d’être une aussi mauvaise personne ! Mercedes se montrait adorable avec elle et en retour, Callie n’était même pas capable de l’écouter à son tour …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyDim 5 Juin - 16:36

Callie finit par dire qu’Aaron ne comprenait pas qu’elle n’était pas responsable des actes de son frère, qu’il prenait ses décisions tout seul et qu’elle n’y pouvait rien. Mercedes aurait bien voulu lui dire qu’elle comprenait, qu’elle savait exactement ce que ça faisait d’être dans cette situation mais c’était loin d’être le cas. Elle ne savait pas ce que c’était d’avoir un petit ami qui ne la comprenait pas, non, elle ne savait même pas ce que c’était d’avoir un petit ami. Enfaite si, elle savait ce que c’était d’en avoir un. Mais le seul qu’elle avait eu c’était Puck et elle avait accepté seulement pour savoir ce que c’était d’être en couple et finalement leur relation avait tourné court. La Diva ne savait pas non plus ce que c’était d’avoir un petit frère qui devenait incontrôlable. Déjà parce qu’elle s’entendait très bien avec tous ses frères et surtout parce qu’ils étaient tous plus grand et donc que leurs décisions n’étaient pas répercutées sur elle. Alors, certes, elle aurait voulu lui dire qu’elle ne devait pas s’inquiéter qu’elle n’était pas seule dans ce cas là mais ça aurait été mentir. Donc la choriste se contenta de serrer à nouveau Callie dans ses bras. Comme pour lui signifier que même si Mercedes ne comprenait pas elle n’était pas seule dans cette épreuve. La jeune afro-américaine desserra son étreinte. Voir sa camarade ainsi ça brisait le cœur de la Diva. Callie était aux bords des larmes et elle ne pouvait rien faire.

Soudainement la jeune rousse s’excusa de déranger le programme de sa camarade. Elle se leva et la remercia d’avoir été aussi attentive. Mercedes resta sans voix quelques secondes devant cette réaction si soudaine, mais elle reprit vite le contrôle de ses pensées. Elle se leva et entreprit de rejoindre Callie qui était déjà en train de monter les escaliers afin de laisser l’amphithéâtre à sa camarade. Malheureusement elle avait déjà pas mal d’avance et la Diva n’était pas vraiment connue pour sa sportivité alors elle interpella la jeune fille :

« - Callie attends ! Tu ne crois quand même pas que je vais te laisser partir ainsi ? »

Callie s’était retournée et arrêtait pour le plus grand bonheur de la jeune afro-américaine. Cette dernière souffla et parcouru les derniers mètres qui la séparaient de la jeune fille. Mercedes plongea son regard dans les yeux azur de sa camarade. Des larmes coulaient encore timidement sur les joues de la rouquine. La Diva les essuya du revers de la main avant de dire :

« - Je ne sais pas ce que s’est d’être dans situation. D’avoir un frère qui fait que ta relation avec ton copain devient difficile. Mais tu sais tu peux me parler. Garder tout ça pour toi ne t’aidera pas. Au contraire tu ne feras que plus t’embrouiller. »

La jeune afro-américaine sentait que Callie allait protester. Elle devait se sentir coupable d’empêcher Mercedes de se défouler sur la scène de l’amphithéâtre. Même si la Diva ne l’avait pas mentionné, tous savait que lorsque l’un d’entre eux venait ici ce n’était pas pour compter le nombre de siège, mais plus pour faire sortir tout ce qu’ils avaient en eux. Et le meilleur moyen qu’ils connaissaient tous c’était le chant. Cependant, la choriste n’allait pas laisser partir Callie comme cela et ensuite enchainer par une chanson. Elle n’y arriverait tout simplement pas. Elle s’en voudrait plus qu’autre chose et n’arriverait pas à se concentrer.

« -Et si tu t’inquiètes parce que tu crois me déranger et m’empêcher de chanter. Oublies ça de suite. Je ne vais certainement pas te laisser partir dans cet état. »

Oui, quand Mercedes voulait quelque chose elle faisait tout pour l’obtenir. Comme le dicton le dit : elle est têtue comme une mule. Alors, Callie aurait beau sortir toutes les excuses qu’elle voulait : la Diva ne la laisserait pas partir. Sinon, la jeune afro-américaine le savait très bien elle le regretterait et ne pourrait plus regarder la jeune fille dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyVen 10 Juin - 15:22

It's loving that you want


Callie entendit la voix de Mercedes l’interpeller, son amie du Glee Club refusait de la voir partir seule dans cet état. La rouquine ne put réprimer un sourire, sentir que quelqu’un se souciait d’elle lui rappelait qu’elle ne devait pas porter le poids du monde sur ses épaules. La diva la rattrapa et lui expliqua qu’elle ne connaissait pas les épreuves qu’elle vivait en ce moment mais Mercedes était là pour la soutenir ! Callie réalisa soudain que les New Direction avaient quelque chose de plus que les autres Glee Club ! Ils s’entraidaient et ne se laissaient pas tomber. La rouquine baissa la tête, elle avait tellement envie de pleurer … Mercedes avait bien résumé la situation. La vie de Callie devenait ingérable et elle ne savait même plus vers qui se tourner ! Tous ses proches s’étaient ligués contre elle et s’ils continuaient à se comporter de cette façon, ils perdraient l’amour de la jeune fille. Elle ne supportait plus les moqueries que son petit-frère faisait endurer aux membres des Glee Club. Et Aaron qui aurait dû la soutenir, ne faisait qu’empirer les choses.

« Merci Mercedes ! »

La rouquine n’hésita pas à enlacer son amie du Glee Club, elle réalisait la chance qu’elle avait de faire partie de cette seconde famille ! Callie avait besoin que quelqu’un se soucie d’elle ! Pour la plupart des jeunes, les parents ne sont là que pour les empêcher de vivre et de respirer librement mais la rouquine aurait aimé avoir les siens auprès d’elle ! En plus d’être privée de leur amour et de leur soutien, c’était à elle que revenait la responsabilité de Peter … Aaron n’avait pas tords lorsqu’il rejetait la faute sur elle. Callie s’était occupée de son petit-frère depuis l’incendie, ils étaient toujours restés ensemble et elle avait une influence remarquable sur lui. Mais cette fois, elle n’y pouvait rien ! Les discussions ne menaient à rien et elle ne voulait pas prendre le risque de se disputer avec lui aussi car si elle le faisait, la New Direction se retrouverait seule au monde. Mercedes était une amie exceptionnelle ! Kurt et Tina avaient beaucoup de chance.

« Aaron ne s’énerve jamais … Il n’est pas comme les autres. Je crois qu’un jour, il ne supportera plus les moqueries de mon frère et là, je devrais faire un choix ! »

Raconter sa vie n’était pas dans ses habitudes, Callie ne se confiait qu’aux personnes dont elle était proche et en qui elle savait qu’elle pouvait avoir confiance. Mais cette fois, elle devait se débarrasser de tous ces sentiments qui l’étouffaient. La rouquine espérait ne jamais devoir faire un choix, elle n’osait même pas y penser … La perspective lui faisait trop peur. Callie poussa un profond soupir, elle avait envie de revenir au temps où tout était facile. Elle leva les yeux vers son amie des New Direction et tenta de changer de sujet, elle avait besoin de penser à autre chose qu’à ses conflits personnels. Mercedes était venue, elle devait avoir de la tristesse ou de la colère au fond d’elle, elle aussi ! Callie ne la forcerait pas à se confier mais elle devait lui prouver que la confiance était mutuelle, la diva aussi pouvait se confier sans avoir peur des conséquences.

« Tu m’as écoutée et ça m’a fait du bien ! Si tu veux … Je peux m’asseoir là et t’écouter toi aussi … »

Mercedes était l’une des meilleures chanteuses des New Direction, elle avait une voix hors du commun et Callie serait ravie de l’entendre chanter. La rouquine avait déjà eu l’occasion de l’entendre chanter lors de quelques cours au Glee Club, elle savait déjà que sa collègue vocale était douée et n’avait aucun problème avec la scène. Mais Callie ignorait ce que Mercedes avait à dire, ce dont elle avait envie de se débarrasser en venant dans l’amphithéâtre. Il y avait bien une raison ? Et avant que le couple ne vienne interrompre ses plans, Mercedes s’apprêtait à chanter. Callie avait envie de connaître la chanson que son amie avait choisie … Elle était très impatiente de l’entendre chanter parce qu’à chaque fois, elle en restait sans voix.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyJeu 16 Juin - 17:07

Callie remercia et prit Mercedes dans ses bras. La Diva fut touchée par ce geste. Certes ça pouvait paraître dérisoire, mais ça ne l’était pas pour la jeune fille. Bien que les deux choristes n’aient jamais vraiment parlé, Callie lui accordait sa confiance et ça lui faisait extrêmement plaisir. Et la jeune rousse expliqua à sa camarade que son petit ami ne servait jamais, qu’il était différent des autres. Mais qu’un jour il en aurait assez des moqueries de Peter et que quand ce jour arrivera elle devrait faire un choix. La jeune afro-américaine pouvait lire dans les yeux de son amie qu’elle n’était pas prête et qu’elle ne voulait pas faire un choix.

« - Aaron ne devrait pas te mettre face à ce choix, il devrait savoir que pour toi aussi c’est compliqué à vivre. Néanmoins, je le comprends. Pourquoi n’en parles-tu pas avec ton frère ? Pas de son attitude, mais plus des conséquences que cela a sur ton couple. Explique-lui qu’à force Aaron et toi risquaient de vous séparer. Il a beau être devenu un de ces footballeurs qui nous terrorisent, je suis certaine qu’il t’aime. Tu es sa sœur. »

En guise de réponse, Callie soupira. Elle n’avait vraiment pas la vie facile et toutes ces histoires ne l’aidaient vraiment pas. Cela attristait Mercedes, qui ne savait pas trop quoi faire pour l’aider et lui remonter le moral. Elle ne savait pas quels mots utiliser pour que son amie des New Directions retrouve le sourire même si ce n’était que pour quelques secondes. Voir un sourire illuminer son visage même pour une dizaine de secondes ce serait déjà une victoire.

Callie proposa à Mercedes de s’asseoir et de l’écouter elle aussi. La Diva sourit en notant ce subtil changement de sujet. Néanmoins, elle n’allait pas insister la jeune rousse venait de lui dire que ça lui avait fait du bien alors elle n’allait pas remuer le couteau dans la plaie. Cependant, en y réfléchissant ses problèmes paraissaient dérisoires face à ceux de Callie. La jeune afro-américaine n’avait passé qu’une sale journée, elle se doutait que demain serait meilleur : Kurt et elle avait déjà prévus une virée shopping. Alors qu’au contraire les problèmes de la rouquine ne s’arrangeraient pas de jour au lendemain.

« - Mes problèmes sont ridicules à côté des tiens. Mais si tu veux vraiment m’entendre, je peux toujours chanter quelque chose. »

Son amie des New Directions approuva presque immédiatement pour le plus grand bonheur de Mercedes. Elle allait pouvoir enfin évacuer toutes ces mauvaises ondes qu’elle avait en elle. Non pas qu’écouter Callie l’avait embêté, loin de là, mais c’est juste qu’être sur scène lui faisait toujours plaisir. De plus, la chanson qu’elle allait chanter était déjà toute trouvée. La chanson elle la connaissait sur le bout des doigts depuis des mois, même des années. Alicia Keys a toujours été une inspiration pour la Diva. Elle connait sa discographie quasiment par cœur et cette chanson lui tenait a cœur. Les paroles l’avaient touché dès la première écoute. Cependant, chez les New Directions, elle n’avait jamais eu l’occasion de la chanter. Alors, aujourd’hui était un jour parfait pour la chanter. La choriste souhaitait que Callie comprenne qu’elle ne devait pas baisser les bras, qu’elle devait continuer de ses battre parce qu’elle était quelqu’un d’exceptionnel.

Mercedes était donc plantée la devant son amie des New Directions. Elle attendait que la chanson démarre. Les premières notes de « Superwoman » d’Alicia Keys retentirent dans l’amphithéâtre vide à l’exception des deux choristes. La Diva commença à chanter doucement puis au refrain elle poussa sur sa voix. La jeune fille donnait son maximum non pas pour épater Callie, mais plutôt pour lui faire passer un message. Certes son quotidien était loin d’être facile, mais elle ne devait pas abandonner et elle devait savoir que quoi qu’elle vive, quoi qu’elle traverse, Mercedes serait toujours la pour l’écouter et la soutenir. La jeune afro-américaine finit sa chanson du jour et elle se sentait déjà mieux. Elle espérait fortement que Callie avait capté le message et qu’elle retrouverait le sourire peu à peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyJeu 30 Juin - 20:27


Can you hear the horses
Cause here they come

Callie se demandait quelle chanson allait choisir Mercedes ! Elle savait déjà que son amie du Glee Club allait trouver la meilleure chanson à interpréter pour ce moment. Et elle ne se trompait pas car Mercedes entama « Superwoman » d’Alicia Keys. Elle avait à peine commencé à chanter mais Callie était déjà convaincue, elle était impressionnée par la voix de l’afro-américaine qui n’hésitait pas à pousser sur sa voix lors du refrain. Mais le plus important était le sens des paroles et le message caché sous ce choix de titre. Mercedes parvenait à faire comprendre ce qu’elle pensait et ses paroles étaient émouvantes. Callie attendit la fin de la chanson pour bondir de son siège et applaudir et sourire à son amie du Glee Club. Elle avait trouvé les mots pour la rassurer et l’aider à relever la tête. La rouquine alla rejoindre Mercedes sur la scène, c’était l’endroit où elle se sentait le plus elle-même. Elles pouvaient partager ce sentiment étant toutes deux des New Directions, Callie ne savait pas comment remercier son amie pour l’avoir aidée !

« Merci pour tout ce que tu as dit Mercedes … »

D’autres personnes auraient pu aider Callie mais jamais ils n’auraient pu lui redonner le sourire comme l’avait fait Mercedes ! Elle avait aussi partagé une bonne idée avec l’unique rousse du Glee Club, une discussion avec Peter s’imposait. Elle devait lui expliquer que ses actes cruels et immatures affectaient sa relation avec Aaron. Comme le disait la talentueuse choriste, si le sportif aimait sa sœur, il comprendrait qu’il devait cesser de harceler les membres des Glee Club. Callie doutait que son petit frère puisse comprendre sa situation, il ne se mettrait jamais à sa place ! Il n’imaginait pas que les conséquences de ses slushys retombaient sur sa sœur. Callie n’avait pas envie de le mettre dans une situation délicate ! Choisir entre le sport et elle. Mais si elle ne prenait pas cette décision, elle risquait de perdre Aaron et de se mettre tous les autres choristes à dos. Elle devait trouver le courage d’aller lui expliquer.

Callie s’était débarrassée de son chagrin en versant une larme, sa conversation avec Mercedes avait eu l’effet immédiat de lui redonner le sourire et elle allait pouvoir retrouver Aaron et parler avec lui. Elle devait lui expliquer qu’elle n’y était pour rien et que les actes de Peter ne concernaient que lui, elle se sentait capable de l’affronter et elle savait qu’il comprendrait. Callie ne pensait pas qu’une chanson puisse autant la toucher ! Elle se sentait remplie d’une bonne énergie et elle avait envie de remercier son amie. Elle réfléchit à la meilleure façon de lui prouver son amitié car même si elles ne se connaissaient pas énormément, elles s’appréciaient beaucoup ! La solution lui paraissait simple, Mercedes avait chanté pour elle alors Callie allait lui montrer qu’elle pouvait aussi chanter pour elle ! Même si elles ne partageaient pas les mêmes styles musicaux ou si elles ne traversaient pas les mêmes épreuves, elles parvenaient à se comprendre par la chanson.

La New Direction n’eut aucun mal à trouver une chanson car elle en avait une en tête, Callie tourna la tête vers Mercedes en souriant avant que les premières notes de « Dog Days are over » de Florence & the machine ne résonnent dans l’amphithéâtre. Chanter pour les membres des Glee Club était une façon de se libérer et Callie se débarrassa de toute la colère et de la douleur qu’elle contenait au fond d’elle, refusant de la laisser sortir. Tous ses problèmes s’envolaient lorsqu’elle occupait la scène, lorsqu’elle chantait pour un public. Cette fois, elle ne s’adressait qu’à son amie mais un jour, elle remplirait des salles ! C’était un de ses rêves secrets, Callie aurait aimé vivre de sa musique mais beaucoup de gens la décourageaient dans cette idée. Ses grands-parents étaient ravis qu’elle ait intégré le Glee Club mais ils refusaient de la laisser poursuivre cette route. La choriste continuait d’espérer qu’un jour sa voix serait remarquée et qu’on la choisirait parmi tous les autres !

La chanson prit fin, Callie était heureuse de s’être libérée de ce poids qui l’oppressait. Elle ne pouvait que remercier son amie et espérer que celle-ci ait aimé sa chanson ! La rouquine était émue, elle en avait les larmes aux yeux. Ce n’était pas rare pour des membres de Glee Club de s’affronter vocalement mais elles n’avaient pas mesuré leurs voix, elles avaient chantés l’une pour l’autre et c’était beaucoup mieux ! Callie parvenait à trouver un point positif à sa dispute avec Aaron, elle lui avait donné l’occasion de croiser la route d’une excellente chanteuse. Mercedes était une amie précieuse et Callie espérait qu’elles pourraient lier une amitié sincère, sans que cela ne déplaise à Kurt ou à Tina. L’amphithéâtre était le refuge idéale pour tous les choristes.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptySam 2 Juil - 17:36

A peine la chanson de Mercedes fut fini, que Callie était déjà debout entrain de d’applaudir cette prestation. La Diva fut énormément touchée, elle avait réussit à faire passer le message qu’elle voulait. Sa camarade l’avait très bien reçu, elle souriait à nouveau. C’était une petite victoire en soit. Le sourire présent sur le visage de la rouquine était communicatif, la jeune afro-américaine souriait elle aussi. Quand, les choristes disaient que la musique avait un réel impact sur leur vie, ce n’était pas des paroles en l’air. Chanter les aider à aller mieux, et aujourd’hui Callie en était l’exemple parfait. Certes ça ne restait qu’un exemple parmi tant d’autre mais la, de suite c’est celui qui comptait le plus.

Callie arriva sur scène et remercia simplement Mercedes pour tout ce qu’elle avait dit.

« - C’est normal, je ne pouvais pas te laisser comme ça. »

La Diva était ravie de voir le visage de son amie ainsi illuminé. Ca faisait du bien de la voir sourire plutôt que pleurer. La rouquine souhaita rentre l’appareil à sa camarade des New Directions. Elle souhaitait la remercier d’avoir était la pour elle et d’avoir réussit à lui redonner le sourire. Bien entendu, elle comptait le faire en chanson donc Mercedes descendit de la scène et s’installa au premier rang, pile en face de son amie. Cette dernière avait l’air d’avoir déjà trouver la chanson adéquate. Cela ne surprit même pas la Diva. C’était monnaie courante que les membres des chorales aient une chanson déjà prête. Ils attendaient juste le moment idéal pour la chanter.

Juste avant que les premières notes de « Dog Days are over » commencent, Callie se tourna vers son unique spectatrice et lui sourit. Pas un sourire forcé juste pour qu’elle la laisse tranquille. Non, un vrai et franc sourire. Puis la rouquine se lança dans son interprétation de la chanson de Florence and the Machine. La jeune fille chanta parfaitement la chanson, sa voix douce et mélodieuse se mariait parfaitement avec le rythme de la chanson. Mercedes savait que son amie avait une belle voix, mais la c’était vraiment sublime. Même Rachel, n’aurait pas pu faire mieux et c’était dire.

La chanson prit fin et la Diva se leva directement tout en applaudissant Callie. Cette dernière avait vraiment fait une prestation magnifique. Et ça lui avait vraiment fait du bien de pouvoir se lâcher ainsi sur scène. Avec une simple chanson, elle avait réussit à évacuer toute la pression, toute la colère qu’elle ressentait. C’est ce qu’on pouvait appeler la magie de la musique.

La jeune afro-américaine regrettait de ne pas avoir prêté attention à la rouquine plus tôt. Ce moment qu’elles venaient de partager était magique. Elles ne s’étaient pas confronter ou mesurer l’une a l’autre. Non, elles avaient partagé et donner à l’autre. Callie avait l’air d’une fille censée et tout ce qu’il y’a de plus adorable. Pourtant la vie ne l’avait pas gâtée, elle aurait pu simplement lâcher prise et se droguer ou finir bourrer tous les soirs. Mais non, elle avait tenue prise et maintenant elle s’occupait d’elle et en plus de son petit frère. Callie était vraiment quelqu’un d’admirable.

La Diva se leva et rejoignit sa camarade sur scène. Cette dernière avait les larmes aux yeux alors Mercedes ne put s’empêcher de l’étreindre. C’était plus fort qu’elle, voir quelqu’un pleurer lui briser le cœur. Encore plus quand c’était quelqu’un qui faisait partie des New Directions. C’était comme une seconde famille, ils étaient tous ensembles, ils se serraient les coudes dans les bons comme les mauvais moments. Même si la jeune afro-américaine ne connaissait pas vraiment Callie, elle ne pouvait pas la laisser pleurer ainsi. C’était contre sa nature.

Mercedes se rendit compte qu’elle n’avait toujours pas félicité son amie pour sa prestation.

« - C’était vraiment sublime. Je n’ai jamais eu l’occasion de te le dire mais tu as une voix magnifique. C’était vraiment parfait avec cette chanson. J’ai adoré.»
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible EmptyVen 8 Juil - 17:21

We had the story of the impossible.

Callie avait terminé sa chanson, elle restait sur la scène et profitait de ce petit moment de bonheur ! Elle s’était libérée de ses ressentiments et grâce à Mercedes, elle se sentait beaucoup mieux. Elle posa le regard sur son amie, sa seule spectatrice qui se dirigeait déjà vers elle. Les yeux de Callie étaient embués de larmes mais ce n’était plus la tristesse qui les faisait couler ! La New Direction était heureuse d’avoir pu extérioriser ses sentiments et elle enlaça la talentueuse afro-américaine. Elle lui avait été d’une grande aide ! Qui aurait pu dire qu’un jour, elles se retrouveraient toutes les deux dans l’amphithéâtre du lycée McKinley pour partager des chansons. Callie savait que Mercedes était une bonne personne mais elle n’imaginait pas qu’elle se révèlerait être une oreille attentive et une si bonne amie ! Elle aurait pu tout simplement se détourner des problèmes de la rousse des New Directions et voguer à sa vie. Mais elle avait préféré rester et ce geste prouvait que la choriste avait un cœur en or et ne se souciait pas que d’elle-même.

Leurs interprétations n’étaient pas passées inaperçues ! Les deux jeunes filles étaient encore sur scène, un grand sourire aux lèvres lorsque la porte de l’amphithéâtre s’ouvrit. Le temps était passé si vite en la présence de Mercedes ! Le lycée devait être désert à cette heure et il ne restait plus que le concierge qui passait vérifier chacune des pièces de l’établissement. En voyant les deux choristes encore présentes dans la pièce, il comprit qu’elles ne suivaient aucun cours mais étaient présentes de leur propre initiative. Il leur demanda avec une impolitesse exemplaire de quitter les lieux, Callie détestait être mise à la porte aussi froidement et elle s’en alla avec son amie Mercedes. Les couloirs du lycée étaient sombres et vides ce qui choqua la rouquine qui était habituée à voir des élèves un peu partout ! Elles étaient les dernières à quitter le lycée, Callie ne pouvait partir comme ça … Sans remercier une toute dernière fois Mercedes. Elle se retourna et enlaça son amie, elle savait que la New Direction comprendrait que ce câlin était sa façon de lui dire merci.

Mercedes avait eu raison depuis le début ! Elle avait compris ce qui n’allait pas sans connaître tous les détails de l’histoire ! Elle était même parvenue à faire comprendre à Callie qui la solution n’était ni de se morfondre ni de fuir. La rouquine était ravie que pour une fois, elle se soit trompée et qu’une personne bienveillante soit venue l’aider. La New Direction avait pris l’habitude d’endosser toutes les responsabilités à la maison, surprotégeant son petit-frère et tentant d’épargner le moindre problème à ses grands-parents. C’était reposant de pouvoir faire des erreurs et de ne pas se faire tout de suite blâmer, elle avait même la possibilité de réparer et de revenir sur son échec ! Callie avait du mal à croire que tout ça se produisait bien. Sa dispute avec Aaron était loin derrière elle et désormais, elle voyait déjà la réconciliation approcher à grands pas. Il pouvait se montrer énervant mais il finissait toujours par comprendre Callie ! Elle ne manquerait pas d’avoir une conversation à cœur ouvert avec Peter, comme le lui avait sagement suggéré Mercedes.

Callie s’éloigna ensuite, les yeux encore plein de larmes mais le sourire lui était revenu et elle était persuadée qu’elle pourrait gérer la situation. Chanter était un véritable remède mais avoir une amie pour être entendue était la clé du mystère ! Faire partie des New Directions était un choix difficile à prendre, il fallait ne pas avoir peur des slushys et des humiliations en tout genre mais c’était aussi intégrer une seconde famille ! Callie y avait trouvé des amis, des gens qui partageaient sa passion pour la musique et qui connaissaient pour certains les mêmes épreuves qu’elle. Mercedes faisait partie de ceux qui seraient toujours là pour consoler et épauler parce que c’était dans sa nature ! Et Callie l’admirait beaucoup pour ça. Elle venait de quitter le lycée McKinley et dehors il faisait nuit. Elle observa cinq minutes les étoiles puis monta dans sa voiture. Derrière le volant, elle inspira profondément et démarra, il était largement temps de rentrer.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
06. The story of the impossible Empty
MessageSujet: Re: 06. The story of the impossible   06. The story of the impossible Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

06. The story of the impossible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-