Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Need a coffee here. |Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. Need a coffee here. |Libre Empty
MessageSujet: 06. Need a coffee here. |Libre   06. Need a coffee here. |Libre EmptySam 11 Juin - 1:23

Tout se passait bien, à Lima, comme dans le meilleur des mondes, s'en était même assez cocasse, surtout quand on vient d'un autre pays que les Etats-Unis. Depuis qu'elle était arrivée en ville, depuis maintenant quelques semaines, Alexiane avait pris énormément de plaisir à vagabonder dans les rues, pour découvrir ce nouveau monde. On pouvait croire que faire une formation très longue dans la capitale française pouvait user à ce train de vie si particulier. Les gens pressés, les klaxons, les injures, vivre vite, trop vite pour avoir le temps de la regarder s'écouler... Mais non, ce n'était rien, comparé à celui des villes américaines. Mais contrairement aux autres gens qu'elle pouvait observer, ce n'est que de l'émerveillement qui est suscité lors de ses marches. Evidemment, Lima n'a pas la carrure de New York ou de Los Angeles.

Que ce soit dans le centre ville ou dans la banlieue, la jeune femme se plait à remarquer tous ces détails qu'elle n'avait jamais pris la peine de regarder lorsqu'elle courait jusqu'à Henri IV quand le métro avait du retard. Elle aimait ces petites maisons de la banlieue, qui se ressemblent toutes, comme autant de maisons de poupées, parfaitement vernies par leur propriétaire, entretenues et choyées, presque... Presque vivantes. Oui, derrière ces murs, les larges baies vitrées donnent sur une vie fourmillante, que la jeune femme se donnait à coeur joie d'imaginer, procédant comme Baudelaire, des décennies avant elle, mais sans son cynisme.

La jeune femme perdait donc ses heures de temps libre à vagabonder ainsi, laissant ses pieds la mener là où ils le souhaitaient, tandis que son esprit s'envolait ailleurs.

Cela dit, ce n'était pas en se baladant ainsi que l'on parvenait à corriger des copies en temps et en heure. Elle était en plein milieu d'une rue piétonne et fendait la foule, sans réellement y faire attention. Elle portait son complet sombre, et une cravate noire venait agrémenter sa chemise blanche bien coupée. Sur son épaule, elle portait en bandoulière une serviette en cuir. Le tout lui donnait l'allure d'un jeune homme fringant, le pas vif, le nez en l'air, élégant comme s'il se rendait à une cérémonie de mariage, peut-être même le sien. Mais non, dans sa serviette n'était pas renfermé un précieux contrat, mais bien une vingtaine de copies qu'elle avait encore à corriger.

Son regard clair d'une couleur étonnante se fixa sur l'enseigne avenante d'un starbucks, non loin. Elle se décida à y entrer. Tandis qu'elle faisait patiemment la queue, en tapotant du pied, elle dressa un rapide bilan de ses semaines passées à Lima. Il y avait une introduction sympathique dans le corps enseignant, bien que la jeune femme préfère pour l'instant rester un peu discrète, notamment avec l'autre enseignant de français, qui avait plus d'expérience qu'elle. Patrick Freeman. Elle craignait que leurs deux méthodes, bien différentes, soient sujet à controverse, mais en réalité, tout se passait bien, en tout cas pour le moment. Puis les rencontres avec certains élèves. Très intéressants. Voire surprenants. Elle esquissa un sourire.

La serveuse : - Bonjour, mons... mad... Je... Bonjour, que puis-je vous servir?

La jeune femme adressa à la serveuse un sourire aimable, en faisant semblant de ne pas avoir entendu son léger cafouillage. Elle posa sur le rebord du comptoir sa serviette de cuir, et consulta les panneaux lumineux qui présentaient les différentes boissons aux clients.

Alexiane : - Hum. Un double latte caramel, s'il vous plaît, mademoiselle.

Elle lui offrit de nouveau un sourire charmant, séduisant par son calme et son innocence. Puis, son regard se promena sur la vitrine qui proposait les pâtisseries. Elle tapa de l'ongle sur la vitre.

Alexiane : - Et je vous prendrai aussi des pancakes, avec sauce chocolat.

La serveuse encaissa, bien appliquée. Alexiane ne put s'empêcher de la détailler du regard, un sourire esquissé.

La serveuse : - Et votre nom?

Interloquée, la jeune femme fronça les sourcils.

Alexiane : - Mon nom? Pour?

La serveuse : - Eh bien pour que vous puissiez aller chercher votre gobelet, c'est comme ça, ici.

Alexiane : - Ah ! Euh... Alex. Ca ira. Alex.

Elle lui sourit une dernière fois, récupéra sa monnaie, et attendit un instant. La jeune serveuse alla elle-même lui livrer ses pancakes. Gênée, Alexiane baissa légèrement la tête. C'était il y a quelques minutes. Maintenant, elle est assise à une table, tranquille, en dégustant ses pancakes. Jusqu'à ce qu'elle renverse quelques gouttes de café sur la feuille blanche qui lui servait à prendre des notes sur les copies qu'elle était en train de corriger.

Alexiane (en français) : - Ah mais m***e !
Revenir en haut Aller en bas
 

06. Need a coffee here. |Libre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-