Choriste du mois


Partagez | 
 

 06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy] Empty
MessageSujet: 06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy]   06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy] EmptyLun 13 Juin - 3:32

06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy] 110613041010378645 06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy] 110613041138395463
What goes around,

Always comes back around




Ashley était assise au bord de la fontaine, avec pour compagnon ses chaussures à coté d’elle. Ses pieds trempaient dans l’eau alors que la blonde était pensive. Elle avait encore du mal à y croire. Elle ne voulait pas y croire. Elle était encore sonnée par le choc de la nouvelle.

Depuis plusieurs semaines, elle ne disait rien. N’en parler pas comme pour nier ce fait. Elle était devenue froide avec sa mère refusant de l’affronter sur ce qui la gênait. Car tant qu’elle n’en parlait pas, l’idée était encore réfutable. L’imagination avait encore de la place pour trouver toutes sortes d’explications.

Comme toujours elle gardait tout pour elle, refusant de se confier. Elle encaissait jusqu’à exploser. Exploser comme quelques heures plutôt avec sa mère dont le moindre geste, la moindre parole, avait fait naître en elle une animosité résultant d’une blessure infectée par la tromperie qu’on lui servait quotidiennement. Marcus Sainclair n’était pas son père. Elle le savait depuis un moment, à cause d’un cours stupide de biologie qui démontrait qu’il était biologiquement impossible qu’elle soit sa fille. Elle avait voulut dissiper le doute en fouillant un peu partout chez elle. Finalement elle était tombée sur un vieux journal de sa mère qu’elle s’empressa de fermer et jeter au loin… Trop tard.

Le petit monde de Barbie Sunshine s’écroula. Son « vrai » père ? Rien de glamour, juste un type ramassé dans un bar. Un musicien dont la première lettre de son prénom était un « L ». Elle avait aussitôt tenté d’enterrer cette malheureuse découverte. Seulement elle n’arrêtait pas de revenir. Et aujourd’hui fut le coup de grâce.

En apprenant que Ash était invitée à la fameuse cérémonie de Lima, sa mère s’était fermement opposé à la participation de sa fille alors qu’elle était déjà sur le départ. Ashley avait en effet reçut une invitation grâce à Glenn, qu’elle avait aidé pour la préparation des costumes pour les mariés. James Sheffield, prof de math à McKinnley, et Logan Quincy, ex-rock star. Et voilà que tout d’un coup, sa mère avait « insisté » pour qu’elle n’y aille pas. Alors que M. Sainclair avait donné son accord. Certes plus par commodité professionnel que par réel conviction pour un mariage qu’il considérait contre-nature, et de toute façon caduc en vertu de la loi. Mais l’accord restait là tout de même.

Diane Sainclair avait fait barrage à sa fille qui ne l’entendait pas de cette oreille. S’en était suivis une longue dispute en plusieurs rounds jusqu’à ce que la vérité éclate de nouveau. Tout était encore confus sur le déroulement exact. Un brouillard dont les mots se bousculaient. Est-ce que c’était elle qui avait finit par lâcher qu’elle n’écouterai pas quelqu’un qui écume les bar à se taper des inconnus, ou bien sa mère qui avait finit par dire ou laisser deviner que Logan Quincy était cet inconnu ?

Le résultat restait ce long moment de silence où Ashley fixa Diane, avant de prendre la porte et s’enfuir en courant alors que sa mère avait tenté une approche vivement repoussée. Elle avait courut jusqu'à ce que son genoux s’échauffe trop et l’arrête. Claudiquant dans les rues de Lima, elle s’était retrouvait pied nu devant cette fontaine cherchant ce qu’elle pourrait bien faire. Comme s’il existait une marche à suivre. Un livre « Gérer l’apparition d’un père biologique, en 10 étapes pour les idiots ».

Son mascara avait eut le temps de couler et sécher sur ses joues. Son portable indiquait déjà 27 appels en absence. Elle avait erré dans la ville, si bien que la cérémonie était déjà finit. Que Logan Quincy était marié à un autre homme. Est-ce qu’elle devait aller voir l’homme et tout lui dire ? Ou se taire à jamais ? La peur de l’inconnu et la curiosité naturelle dans ce genre de situation la tiraillaient.

C’est noyé dans ses réflexions qu’elle finit par apercevoir un homme. Ashley le reconnue immédiatement. Son cœur s’emballa. Sans s’en rendre compte elle se leva et se dirigea vers lui, pied nu, chaussure en main, sans cesser de le fixer. Elle portait une robe blanche moulante qui lui arrivait à mi-cuisse, avec un beau dos nu. Une belle pièce de la part de Glenn. Sa gorge s’assécha. C'était maintenant ou jamais. Mue par une emprise inconnu, inconsciente, un premier son s'échappa de sa bouche, écoutant cette voix si familière s'exprimer en son nom.

-Logan Quincy ? S’adressa-elle à lui s’assurant de capter son attention, on aurait dit une fan émue de rencontrer son idol… et non une fille sur le point de tout chambouler. Je… Ashley Sainclair…Je crois qu’il y a 18 ans de ça vous avez couché avec ma mère… elle se pinça les lèvres un instant avant de continuer sans ambages, vous êtes mon père.

Ca pour être direct sans tourner autour du pot, Ashley l’était. Peut-être même un peu trop. Elle-même était assommée par sa propre nouvelle et son culot. Zéro finesse. Elle ne prenait pas de gant, encore moins le temps de parler à l’homme en privée. Non, non la place déserte en raison des festivités et de l'heure, était suffisante pour elle, qui avait perdu toute notion spatio-temporelle depuis que les derniers décombre de son monde n’aient été pulvérisé un peu plus tôt. Il n’y avait après tout aucune raison qu’elle soit la seule à en souffrir. Aucune répétition, aucun calcul. Juste une fille pommée qui avait besoin de réponses, mais surtout de valider son existence. Egoïste et sans considération ? Et pas qu’un peu.

Ses yeux cobalt n’avaient de cesse de dévisageait son père qu’elle venait d’aborder pour la première fois. Elle recherchait des traits communs aux siens dans sa physionomie. Une ressemblance, n’importe quoi. Quelque chose qui disait qu'elle était bien "Ashley Sainclair, 18 ans, lycéenne, fille illégitime de rockstar". A croire qu'elle sortait tout droit d'une série tv de mauvais genre...
Revenir en haut Aller en bas
 

06. Sweet Child O' Yours [L. Quincy]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 6
-