Choriste du mois

Partagez | 
 

 07. Une pour toutes et toutes pour une !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptyDim 3 Juil - 17:44

    Brittany arriva en avance sur l’heure du rendez-vous. Elle choisit la meilleure table, celle que Santana préférait, et s’installa confortablement sur la banquette. Elle déposa le sac de matériel à côté d’elle tout en prenant soin de ne pas froisser les banderoles encourageant la Team Sue. Elle contempla son restaurant préféré avec un sourire radieux. Un rendez-vous avec sa meilleure amie dans l’un de leur lieu préféré, que demander de mieux pour un dimanche midi ?! Cela faisait si longtemps qu’elles n’avaient pas eu l’un de ces moments à elles que Brittany ne pensait qu’à ça depuis qu’elles avaient confirmé le rendez-vous. Même Sevan était passé au second plan de ses préoccupations ces derniers jours.

    Elle héla une serveuse et commanda la boisson préférée de Santana ainsi qu’une limonade pour elle. Le déjeuner attendrait l’arrivée de son amie, sinon il allait refroidir et Santana détestait manger froid. Satisfaite que tout soit prêt, Brittany sortit son téléphone portable et vérifia ses messages pour s’assurer de n’avoir pas manqué un SMS. Elle était inhabituellement nerveuse. Elle l’avait senti dans la voix de Santana… cette légère irritabilité et cette tension… et puis il y avait eu la manière dont elle avait accepté le rendez-vous, prenant soin de souligner qu’elle était bien occupée et lui faisait une faveur en lui accordant de son temps libre.

    Brittany avait beau être naïve, elle connaissait sa meilleure amie aussi bien que son chat. Santana était mécontente qu’elles n’aient pas passé autant de temps ensemble que d’ordinaire. Il y avait même fort à parier qu’elle n’appréciait pas que Sevan accapare les pensées de sa blondinette préférée, vue la façon dont elle lui avait répondu la dernière fois qu’elle avait osé prononcer son prénom. C’était ce jour-là que Brittany avait noté la tension entre elles. Elle s’en était voulu de ne pas l’avoir remarqué auparavant. C’est vrai, quand elle y pensait, cela faisait si longtemps qu’elles n’avaient pas eu un moment entre filles, à parler de tout et de rien. Alors elle se l’était promis, aujourd’hui il n’y aurait que Santana dans ses pensées, Santana et seulement Santana. Même si elle avait utilisé leur rôle de supporters de la Team de foot de la Coach comme excuse pour ce rendez-vous, le tournoi organisé au lycée était bien loin de ses préoccupations ! Elle n’en parlerait que pour briser la glace, s’il le fallait.

    La serveuse déposa les boissons devant elle et Brittany la remercia distraitement en rangeant son portable. Elle jeta un coup d’œil au dehors. Le ciel était nuageux et le sol mouillé par les pluies de la nuit précédente, mais aucune goutte n’était prévue pour aujourd’hui. Avec un peu de chance elles pourraient aller se promener, profiter de l’air frais mais agréable. Le tintement caractéristique annonçant l’entrée d’un nouveau client résonna. Brittany se leva dès qu’elle reconnut son amie et l’accueillit avec un sourire radieux. Comme prévu, Santana ne le lui rendit pas, le visage sombre. Elle ne se laissa pas démonter pour autant.
    « Coucou ! Je suis si contente qu’on se voit aujourd’hui ! Ça faisait trop longtemps » déclara-t-elle avec enthousiasme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptySam 9 Juil - 2:07


Santana se glissa sur le siège conducteur de sa voiture et laissa échapper un juron lorsque que son genou rencontra le volant. Elle frotta vigoureusement la peau nue tout en maudissant l’univers, les dieux, et Brittany. Cette journée avait mal commencé, et Santana avait le pressentiment que se serait de mal en pis. De toutes façon, elle n’avait pas envie d’y aller, à ce rendez-vous. Voir Brittany ne l’enchantait pas plus que ça, surtout depuis que son réveil n’avait pas sonné, et qu’une brève coupure d’eau chaude l’avait obligée à prendre une douche glacée. Elle résista difficilement à l’envie d’envoyer un message à son amie pour annuler le rendez-vous. Mais bien qu’elle en veuille à Brittany pour tout un tas de raisons, Santana l’aimait trop pour lui faire de la peine ; et elle savait à quel point ne pas la rejoindre la ferait souffrir. De mauvaise grâce, elle mit le contact et sortit de l’allée en faisait crisser les pneus sur le gravier. Elle savait combien son père détestait cela, et l’idée de mettre quelqu’un en colère apaisa quelque peu la sienne.

Ses pensées voyagèrent vers celle qu’elle pouvait, par le passé, appeler sa meilleure amie. Brittany, celle qu’elle connaissait depuis sa plus tendre enfance, avec qui elle avait fait les quatre cent coups, vécu des choses magnifiques. Des milliers de souvenirs tous plus merveilleux les uns que les autres voguaient dans son esprit, et elle tenta de les repousser comme elle le faisait si bien ces derniers mois. Brittany était, ou avait été, sa meilleure amie depuis tellement d’années qu’elle avait arrêté de compter. Ensemble, elles avaient tout fait, ou presque, et jusqu’à il y avait quelques mois, elles passaient tout leur temps ensemble, que ce soit au lycée ou durant leur temps libre. Pour Santana, Brittany était tout : sa meilleure amie, cette sœur qu’elle n’avait jamais eu, son âme sœur au féminin. Elle aurait donné sa vie pour son amie, et pourtant…

Pourtant, un jour, tout avait changé. Un jour, Quinn Fabray avait mis son grain de sel, et Brittany s’était éloignée d’elle. Elles se faisaient encore de ponctuelles soirées entre filles, mais dès que la conversation dérivait sur Puck ou Quinn, Brittany se fermait instinctivement, et ne répondait plus que par monosyllabes. Et puis Sevan était arrivé. A partir de ce moment-là, Santana et Brittany ne se voyaient plus qu’en coups de vent, au détour d’un couloir, ou aux entraînements de cheerios. Santana s’était sentie abandonnée, seule avec cette sensation qu’on lui avait arraché une partie d’elle-même. Plus elle voyait Brittany rire et s’amuser sans elle, et plus la tristesse et la rancœur la faisaient pleurer de rage le soir. Elle détestait Brittany pour cela, même si Santana restait persuadée que son amie ne se rendait même pas compte qu’elle la faisait souffrir.

Elle se gara rapidement mais ne quitta pas sa voiture. Elle resta de longues minutes, le regard perdu dans le vide. Elle allait arriver en retard. Ensuite, elle lui parlerait de Lily en long, en large et en travers, juste pour lui montrer qu’elle avait continuer à vivre sans elle, et qu’elle l’avait remplacée. Elle avait envie que Brittany souffre elle aussi, qu’elle ressente cette jalousie, ce sentiment d’abandon, avec lequel Santana vivait depuis plusieurs semaines maintenant. Elle s’en voulait de vouloir se venger de Brittany, qui était la personne la plus douce, et la plus gentille qu’elle connaissait. Mais le ressentiment était bien trop fort, et c’est accompagnée de ce sentiment qu’elle entra dans le restaurant.

Brittany se leva dès qu’elle la vit, un sourire heureux aux lèvres. Elle trépignait comme un enfant devant son sapin de Noël, et Santana réalisa combien son amie était heureuse de la voir. Pourtant, elle garda un visage fermé et s’assit sur la banquette, ignorant les bras tendus de la jeune blonde.

« Je te préviens tout de suite, Brittany, je ne peux pas rester longtemps. Lily et moi avons une séance shopping de prévu, et je ne peux pas être en retard. »

D’un geste habile, elle attrapa la boisson que lui avait commandé Brittany et en but une gorgée sans même la remercier pour ce geste qui, pourtant, la touchait.
Dégageant ses cheveux de son visage, elle soupira tout en se laissant tomber contre le dossier de son siège. Elle croisa les bras sur sa poitrine et posa son regard sur le fond de la salle, attendant patiemment que Brittany reprenne la parole.
Revenir en haut Aller en bas
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptySam 16 Juil - 15:11

Le visage froid, l’absence de réponse, la façon dont elle ignora ses bras tendus… tout cela, Brittany s’y attendait, bien qu’elle espérait vainement le contraire. Elle fit donc de son mieux pour ne pas faiblir et garder le sourire, quoi que cela lui en coûte. Elle suivit l’exemple de Santana et s’assit sagement en face d’elle. Volontaire et déterminée, elle restait fixée sur son idée de faire disparaitre cette tension pesant entre elles deux, coûte que coûte. C’était optimiste et même naïf de croire qu’en quelques heures elle arriverait à casser la glace qui s’était accumulée entre elles en plusieurs semaines. Elle espérait néanmoins pouvoir compter sur leur longue amitié et leur grande complicité pour réaliser l’impossible.

Le moins qu’on puisse dire, c’est que cela commençait mal. Les premiers mots de Santana lui firent l’effet d’une épée en plein cœur. Loin d’avoir prévu cela, elle ne put retenir son sourire, qui fondit comme neige au soleil. Outre le fait qu’elle pouvait désormais oublier son espoir de passer toute la journée avec sa meilleure amie, elle venait très clairement de se faire balancer au profit d’une quasi-inconnue. Oh, bien sûr, elle savait de qui il s’agissait, Lily Catright, une cheerleader, comme elles. Elle avait bien remarqué que Santana et elle s’étaient rapprochées ces derniers temps mais de là à penser… Si cette fille n’avait été qu’une copine de shopping avec qui elle avait eu un rendez-vous prévu de longue date, Santana aurait décommandé ou, éventuellement, vu comme elle était fâchée contre Brit’, elle n’aurait pas décommandé mais serait arrivée en retard et/ou aurait invité Brittany à les rejoindre. Santana avait clairement cherché à lui faire mal et elle avait réussi. Le message était passé : c’était plus qu’une simple contrariété passagère, elle était extrêmement fâchée.

Le souffle coupé, Brittany laissa le silence planer quelques instants avant de se racler la gorge pour tenter de reprendre contenance. Santana venait de lui couper l’herbe sous le pied et d’entamer son enthousiasme en seulement quelques mots. Elle était forte pour cela… « D’accord… » murmura vaguement Brittany avant de se redresser. Elle fit un signe à la serveuse. « On devrait commander notre repas alors… pour que tu ne sois pas en retard. » souligna-t-elle. Sans attendre, elle passa commande d’une assiette de spaghettis à la bolognaise et d’un moelleux au chocolat accompagné de chantilly. Il lui faudrait au moins ça pour lui remonter un peu le moral, et tant pis pour les quelques centaines de grammes qu’elle gagnerait pour la peine. La Coach était le dernier de ses soucis actuellement.

Lorsqu’elles eurent passé commande, le silence retomba entre elles. Tout ce à quoi Brittany avait pensé pour briser la glace et lancer la conversation, tous ses plans de ‘re-copignonage’, avait été emporté par l’entrée en matière de Santana. L’espoir de sortir de Breadstick comme si les derniers mois n’avaient jamais existé avait volé en éclats. Brittany fixait celle qu’elle considérait comme sa meilleure amie aussi tristement que si elle venait de lui annoncer qu’elle partait s’installer à l’étranger. Elle avait le cœur lourd et la langue collée au palais par le dépit.

Il lui fallut finalement détourner le regard et fixer les branches pliant sous le vent au dehors pour invoquer un brin de courage. Assez pour faire ce qu’elle faisait très rarement, encore moins avec Santana : faire front et jouer cartes sur table. « Tu es en colère parce qu’on ne s’est pas vu assez, parce que j’étais plus souvent avec Sevan qu’avec toi… n’est-ce pas ? » Elle n’attendit pas de réponse. « Et maintenant qu’on est ensemble, tu me renvoies la pareille. » Elle osa regarder Santana, sans pour autant pouvoir masquer sa peine. « Je suppose que c’est juste. » Si cela offrait une quelconque satisfaction à celle qu’elle avait blessée, alors comment pourrait-elle le lui refuser.

Prise d’une soudaine envie de se mettre à pleurer, Brittany renifla et se pinça le nez pour retenir ses larmes. Santana n’aimait pas les larmes. Et c’était nul si elle se mettait à pleurer le jour où elles étaient sensées s’amuser et se réconcilier. Très nul. Totalement nul. Déterminée à ne pas se laisser aller, elle baissa la tête pour essayer de reprendre contenance, se penchant pour attraper le sac de fournitures qu’elle avait apporté. Elle le souleva pour le montrer à Santana. « Regarde ce que j’ai apporté. J’ai fait ça à la maison, pour le prochain match. J’espère que la Coach et son équipe seront contents. Ma petite sœur m’a aidé pour les décos ! » expliqua-t-elle pour détourner la conversation des points qui fâchent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptyVen 22 Juil - 15:54


Santana resta silencieuse tout en savourant sa boisson. Si Brittany voulait parler, qu’elle le fasse. Après tout, c’était elle qui avait tenu à avoir ce rendez-vous, et Santana y était allée à contrecœur. Elle n’avait rien à dire de toute façon, car elle estimait n’avoir aucun tord dans cette histoire. Elle souhaitait plus que tout que leur amitié redevienne aussi forte qu’avant, mais un sourire, des bras tendus et une petite attention, cela n’était pas suffisant.
Lorsque Brittany reprit la parole, Santana perçut le tremblement de sa voix, mais elle l’ignora. Brittany avait toujours été très sensible, un peu trop parfois, et ce pour des raisons souvent vaines. La jeune fille se souvenait de cette fois où Brittany avait fondu en larmes tout en lui expliquant que son chat lui avait volé sa plus belle paire de bottes.

La serveuse qui se présenta à leur table était on ne peut plus jolie, et tout à fait au goût de Santana, qui lui adressa son plus beau sourire tout en battant des cils. Elle s’amusa du trouble flagrant qu’elle créa, et attendit que Brittany ait passé sa commande avant d’adresser la sienne d’une voix douce.
« Je vais prendre une salade végétarienne. Je ne peux pas rester, donc il me faut quelque chose de rapide à manger. Merci beaucoup, Lena. » ajouta-t-elle en penchant légèrement la tête.

Une fois la serveuse partie, Santana se mura de nouveau dans le silence. Elle joua un instant avec sa paille avant de pousser un profond soupir. Elle détestait cette situation, mais elle n’était pas prête à faire des sacrifices. Elle souhaitait des excuses, elle voulait que Brittany pleure et la supplie. Elle savait que c’était égoïste de sa part, mais elle ne pouvait empêcher ce sentiment.
Du coin de l’œil, Santana vit son amie détourner le regard. Elle eut alors un espoir, celui que Brittany s’excuse de son comportement, et qu’elles puissent enfin bâtir de nouveau leur amitié sur des bases beaucoup plus solides.

Mais les excuses tant attendues ne vinrent pas. Brittany se contenta de dire qu’elle supposait que le comportement de Santana était juste. Elle supposait, ce qui signifiait qu’elle n’était pas d’accord, qu’elle estimait que Santana exagérait. La jeune fille était déçue, et blessée. Et les larmes qu’elle voyait dans les yeux de son amie n’y changeaient rien. Elle ne voulait plus de ses larmes, maintenant. Elle souhaitait juste partir, rentrer chez elle, et oublier tout ce drame inutile.
Pourtant, elle n’esquissa pas le moindre geste. Son plan d’amie blessée n’était pas fini, et dans peu de temps le coup de grâce allait être porté. Et dire que quelques minutes auparavant, elle avait été sur le point d’envoyer un texto pour tout annulé, espérant vainement que Brittany allait faire le bon choix et tenter de se faire pardonner.
Elle observa Brittany refouler ses larmes tant bien que mal avant de se pencher sur la banquette et d’en extraire un sac qui débordait d’affichettes et de rubans colorés.
Santana se rapprocha de la table tout en soupirant de nouveau et glissa sa main au milieu des fournitures.
« C’est gentil de sa part, » murmura-t-elle lorsque Brittany évoqua sa sœur. La plus jeune des Pierces était l’une des rares enfants que Santana supportait. Elle lui rappelait la Brittany qu’elle avait connu il y avait maintenant des années, la naïveté en moins.

Elle s’apprêtait à commenter les choix décoratifs de son amie lorsque la sonnerie son téléphone portable retentit. ‘Pile à l’heure’, se dit-elle en saisissant son iPhone. Elle fit glisser son doigt sur l’écran, mettant fin à Young Folks, chanson choisie par Lily.
« Salut Cartwright. Qu’est-ce qui se passe, tu t’es encore perdue ? »
Santana se désintéressa délibérément de Brittany et laissa un sourire chaleureux étendre ses lèvres. Elle avait demandé à Lily plus tôt dans la matinée de l’appeler à une heure précise, prétextant un rendez-vous chez le psy qu’elle voulait écourter. Elle détestait mentir à son amie, qui avait toujours été d’une franchise remarquable avec elle, mais elle savait pertinemment que Lily n’aurait jamais accepté de faire une chose pareille à Brittany, et ce malgré les supplications de Santana.
Elle éclata de rire face à la remarque sarcastique que Lily venait de proférer à l'égard de sa belle-mère. C’était ce qu’elle préférait chez la jeune fille : son franc-parler.
« Oui, j’y suis toujours, mais je ne vais pas trop tarder. Dans une heure au centre commercial, c’est bien ça ? Je me suis dit qu’après on pourrait squatter ton salon histoire d’embêter ta belle-mère et en profiter pour faire une partie de Guitar Hero. Tu me dois une revanche. »
Un petit rire s’échappa de ses lèvres. Elle avait mal aux joues à force de s’obliger à sourire, et elle fut presque soulagée lorsque Lily raccrocha après lui avoir promis d’être à l’heure au rendez-vous.

Santana jeta négligemment son téléphone dans son sac avant de se décaler légèrement pour permettre à la serveuse de poser son assiette.
Elle piqua une feuille de salade du bout de sa fourchette et joua un instant avec avant de reporter son attention sur Brittany. Elle n’arrivait pas à voir si l’appel de Lily avait touché ou non son amie, et Santana réalisa que Brittany avait bien changé, ces derniers mois.
« Alors, qu’est-ce que tu as fait pour l’équipe ? » s’enquit-elle sur ce même ton froid qu’elle employait depuis le début de leur rendez-vous.
Revenir en haut Aller en bas
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptyMar 2 Aoû - 22:08

Brittany, changée ? Probablement. Ne dit-on pas que l’amour change un Homme ? Au cours des dernières semaines, elle avait très certainement gagné en assurance et en joie de vivre. L’amour inconditionnel que lui portait Sevan l’avait convaincue de sa valeur et de cesser de se déprécier. Les yeux de son amoureux lui renvoyaient un tel reflet idéaliste d’elle-même qu’il lui poussait des ailes. Elle n’avait jamais eu de relation aussi sincère que celle dans laquelle elle était engagée aujourd’hui. Toutes ses liaisons précédentes n’étaient vraiment pas comparables. L’amour y avait été un mélange de tendresse et de désir, le sexe une finalité. Elle vivait aujourd’hui, enfin, une relation ‘normale’… et cela changeait beaucoup de choses.

En particulier sa relation avec Santana, apparemment. Accaparée par son bonheur et son petit-ami, la blondinette s’était éloignée de son amie sans même s’en rendre compte et le payait aujourd’hui au prix fort. L’impassibilité et le silence buté de l’hispanique lui donnait froid dans le dos. Elle aurait largement préféré la voir énervée, l’entendre l’insulter… La colère, elle aurait su gérer, ayant des années d’expérience dans le domaine. Mais ça… ça, elle ne savait pas, elle ne pouvait pas. Santana ne lui avait jamais administré ce traitement. Elle n’avait jamais eu assez de rancœur pour : leur relation était si intense, si vibrante d’émotions, que le caractère volcanique de sa meilleure amie n’avait jamais pu gronder en silence. Qu’elles en soient arrivées là aujourd’hui était révélateur d’un malaise, d’une distance s’étant construite peu à peu, jusqu’à transformer la lave en braises.

Il paraissait désormais évident qu’elle ne serait pas pardonnée facilement. Pire, alors que Brittany abordait le sujet de la team pour se donner un peu de temps pour se reprendre, elles furent coupées par une sonnerie. En la voyant sortir son portable, Brittany eut un mauvais pressentiment. Retenant une violente impulsion la poussant à attraper l’appareil et à le jeter loin d’elles, elle s’enfonça un peu plus dans la banquette. Le nom de l’appelant et le sourire extra-large de Santana suffirent à vérifier ses craintes. Ayant soudainement bien du mal à avaler sa propre salive, Brittany détourna le regard. Elle aurait bien voulu se boucher les oreilles également, si seulement sa mère ne lui avait pas inculqué un minimum de manières sur la façon de se comporter en public.

Lily Catwrite… La haine était un sentiment étranger à la plus naïve créature de Lima, mais en cet instant, elle en goûta presque l’amer fumet. Elle l’aurait savouré plus amplement si le chagrin n’avait pas recouvert le moindre recoin de son cœur. Elle se sentait glacée, malgré son pull en cachemire et sa veste en jean. Elle se sentait molle, malgré les légères courbatures persistant suite à l’entrainement de la veille. Et par-dessus tout, elle se sentait nauséeuse au possible.
La torture venait de se terminer sur un éclat de rires lorsque leurs commandes arrivèrent. Brittany baissa les yeux sur le plat de spaghettis qui fut posé devant elle. Il y a dix minutes, cela paraissait une brillante idée pour se remonter le moral… maintenant que son estomac semblait décider à se rebeller… l’idée n’était plus aussi bonne.

L’expression vide, le visage moins expressif qu’une sculpture classique, Brittany releva les yeux en entendant Santana lui parler. Elle ne comprit pas de quoi il était question, ne prêta pas attention aux mots passant d’une oreille à l’autre… tout était dans le ton glacial qui lui était adressé. Elle craqua.

« Pardon ! » s’écria-t-elle soudainement. La serveuse qui s’était éloignée se retourna et Brittany lui montra son assiette, intouchée. « Pardon, mais je n’ai plus faim… je crois que je vais vomir… en fait… »
Soit Lena était naturellement fort accommodante et patiente, soit elle eut pitié du visage plus banc qu’un linge qui était tourné vers elle. Toujours est-il qu’elle reprit l’assiette sans broncher et lui demanda si elle pouvait lui servir quelque chose de plus léger à la place. Brittany agita la tête de droite à gauche, certaine qu’elle rendrait tout ce qu’elle avalerait.

Lorsqu’elle reposa les yeux sur Santana, se furent finalement les larmes qui remontèrent. Elle laissa échapper un premier sanglot et tâtonna dans ses poches à la recherche d’un mouchoir pour faire barrage aux torrents qui s’apprêtaient à dévaler les pentes du Brittany. Lorsque le mont en sucre se mettait à pleurer, c’était toujours une déferlante cyclonique. Il fallait attendre que la première rafale passe avant de pouvoir en tirer quelque chose.
« Santanaaaaaaaaa. » arriva-t-elle finalement à prononcer entre deux lamentations larmoyantes. Les mots qui suivirent furent incompréhensibles et ne servirent qu’à attirer l’attention des personnes présentes autour d’elles. « … veux pas… te perdre… » Furent tout ce qui put être compris lors du deuxième essai. « Dis-moi ce que je dois faire pour ne pas te perdre. » fut une traduction à peu près correcte de la dernière vague.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptyDim 21 Aoû - 15:45

Santana adorait Brittany plus que n’importe quelle autre personne, plus que sa propre famille. Elle était bien plus que sa meilleure amie, Brittany était celle qu’elle avait toujours imaginé à ses côtés. Pour Santana, peu importait ce que la vie leur réservait, Britt serait la seule constante. La trahison n’avait jamais été une option, la souffrance n’avait jamais fait partie de ses projets. L’amitié qui les unissait était bien trop puissante, et Santana était persuadée qu’elle résisterait à tout. Mais elle s’était trompée. Il avait suffit qu’un garçon lambda entre dans leur vie pour que tout ce que en quoi Santana croyait s’effondre brutalement. Brittany s’était servie de ce qui s’était passé avec Quinn pour s’éloigner d’elle et offrir chaque seconde de son temps libre à ce garçon dont elle avait oublié le nom. La blonde n’avait même pas pris la peine de présenter son nouveau petit ami à celle qu’elle appelait sa meilleure amie, se contentant de l’ignorer et de l’oublier, toute à son bonheur. Cela avait profondément blessée Santana, qui cachait à présent son mal être sous des remarques acerbes, un ton froid et des coups bas. Elle se détestait de faire cela à Brittany, mais celle-ci l’avait malheureusement méritée. Elle l’avait trahie. Et c’était pour cette raison que la situation la faisait autant souffrir, et qu’elle ne céderait pas si facilement. Si Brittany voulait être pardonnée, elle allait devoir travailler dur. Santana n’était pas prête à la serrer contre elle et lui proposer soirée une manucure devant leur film préféré.

Santana pouvait lire sur le visage de Brittany comme dans un livre ouvert, et elle voyait combien la situation blessait son amie. Elle repoussa la culpabilité qui commençait à lui serrer la gorge et mit une bouchée de salade dans sa bouche avant de mâcher méticuleusement. Elle attendait une réponse à sa question, somme toute simple, mais du coin de l’œil, elle vit Brittany pâlir dangereusement et la regarda renvoyer son plat, les sourcils froncés. Lorsque les yeux de son amie croisèrent les siens de nouveau, ils brillaient un peu trop, et avant même que Santana n’ait le temps de tenter de l’empêcher, de grosses larmes glissèrent sur les joues rosies de Brittany.

La brune détestait voir son amie pleurer. Non pas, comme tout le monde, ainsi que la principale intéressée, le pensait, parce qu’elle détestait les larmes, mais bel et bien parce qu’elle ne supportait pas de voir Brittany triste, qu’elle qu’en soit la raison. Lorsque son amie fondait en larmes, son joli visage se tordait de douleur, comme si son petit monde s’effondrait, et cela fendait le cœur de Santana à chaque fois. Et aujourd’hui n’échappait pas à la règle. Une avalanche de larmes souillait à présent la peau parfaite de la jolie blonde, et tandis qu’elle tentait de stopper le flot débordant en pressant son mouchoir sur ses yeux humides, de gros sanglots déchirants s’échappèrent de ses lèvres tremblantes. Entre deux hoquets, Santana percevait quelques mots, mais elle ne parvenait pas à saisir le sens de ses paroles. Elle n’esquissa pas le moindre geste, ne montra aucune émotion, et ce même au fond d’elle la honte d’être la cause de ces pleurs se mêlait à la douleur de voir son amie souffrir de la sorte, lui enserrant le cœur.
La voix de Brittany se faisait de plus en plus aiguë, attirant les regards curieux des gens qui les entouraient, en Santana ne put empêcher la grimace qui tordit ses lèvres. Elle aimait attirer l’attention, mais certainement pas de cette façon.
Jetant des coups d’œil à droite à gauche, Santana se pencha vers Brittany, et alors qu’elle s’apprêtait à lui lancer une remarque bien sentie sur son comportement d’enfant gâté, un timide “Dis-moi ce que je dois faire pour ne pas te perdre.” parvint à ses oreilles, et durant un instant, la cheerio ne sut quoi répondre. Ravalant son envie de la prendre dans ses bras, Santana fouilla dans son sac avant de lui jeter un mouchoir en papier.

“Si tu veux avoir une chance que je ne parte pas maintenant en te laissant te ridiculiser toute seule, commence par sécher tes larmes, et cesse de pleurer comme si Charles Manson avait décimé toute ta famille. Tout le monde nous regarde, et tu sais combien je déteste ça.”

Elle évita le regard de Brittany, sachant pertinemment que si elle voyait le visage ravagé par les pleurs de son amie, si elle plongeait dans les yeux trop bleus de la jolie blonde, elle céderait et chasserait immédiatement les larmes des joues trop rouges de Brittany. Elle devait être forte et s’en tenir à son plan initial.

“Tout ça, Brittany, c’est de ta faute. J’ai essayé de te parler, de passer du temps avec toi, mais tu m’as ignorée et évitée. Pourquoi est-ce que je devrais te pardonner aussi facilement ? Parce que tu pleures mieux que ma nièce de six ans ? C’est trop facile, Brittany. Et cette fois-ci je ne vais pas tomber dans le piège.”

Elle avait envie de partir, de tout laisser tomber. Mais elle ne bougea pas, et attendit la réponse de Brittany. Peut-être que tout pouvait redevenir comme avant, après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Brittany S. Pierce
MODO ; Don't worry, be happy !
Age : 26 ans
Occupation : Gérante et professeur de Duo Dance
Humeur : Excitée
Statut : Célibataire
Etoiles : 7835

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Happy - Pharrell Williams
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptyVen 26 Aoû - 12:32

Brittany était une jeune fille docile et soumise. Elle n’avait pas un gramme de leadership en elle. Alors, depuis toute petite, elle suivait sagement l’exemple des figures qu’elle s’était érigée en guides. Son père et sa mère en étaient bien sûr les premiers représentants, toujours fidèles au poste. Les professeurs avaient suivi mais ils se succédaient tant et si bien que la pauvre Brit’brit’ n’avait plus su à qui se fier à une époque… c’est à ce moment qu’il y eut Santana. Toujours confiante et sachant parfaitement ce qui doit être fait dans chaque situation, elle avait été un phare dans la nuit noire. Depuis leur première rencontre, Brittany l’avait suivi aveuglément, dans toutes les circonstances… Et puis, Quinn était apparue, et entre ces deux phares, Brittany avait fini par suivre la ligne médiane. Et puis Sevan était apparu, étoile scintillante dans un ciel orageux… et elle avait trouvé cette nouvelle lumière si jolie et unique en son genre, qu’elle avait gardé les yeux rivés dessus et oublié tout le reste. Seulement, aujourd’hui, elle détournait les yeux un court instant et réalisait qu’elle s’était éloignée de son guide suprême jusque dans les ténèbres. Et la peur l’engloutit sous une déferlante… Même à la lueur des étoiles, sans un phare, un navire est assuré de rencontrer les récifs.

Ainsi, bien que le ton de Santana fut dur et son visage froid, Brittany se sentit extrêmement soulagée lorsque son amie lui donna des ordres. C’était le fondement de leur relation, et cela la rassura légèrement : tout n’était pas englouti, elle apercevait une lueur d’espoir. Elle s’empressa donc d’obéir. Elle chercha à tâtons le mouchoir que lui avait lancé Santana et se l’étala sur la figure pour cacher son visage ravagé et endiguer les flots. Elle se moucha ensuite à fond, plia le carré en deux, et le tint contre son nez jusqu’à ce que ses sanglots se soient relativement apaisés. La voix exigeante de Santana pouvait faire des miracles sur ses pauvres nerfs.

Elle leva des yeux brillants en écoutant les remontrances qui lui étaient faites. Malheureusement, cette fois-ci, ce n’était pas pour la rassurer, et Brittany fut donc de nouveau submergée par une vague de larmes. Une vague contre laquelle elle tenta vaillamment de lutter afin de ne pas décevoir son commandant. Les chefs d'accusation qui étaient portés contre elles lui firent, de plus, l'effet d'un coup en plein cœur. Elle esquissa une horrible grimace pour faire barrage aux flots salés et elle baissa la tête pour cacher sa frimousse déformée. Lorsqu’elle fut à peu près sûre qu’elle ne craquerait pas de nouveau, elle releva les yeux avec quelques reniflements prudents.

« Je ne voulais pas Santana, je ne l’ai pas fait exprès ! » assura-t-elle avec force et sincérité. Si elle s’était rendue compte à quel point son comportement de ces dernières semaines avait blessé son amie, elle aurait réagi bien plus tôt. Malheureusement, elle avait vécu cette période sur un petit nuage, loin de ses préoccupations ordinaires, aveuglée par l’éclat stellaire de l’Amour. « Je suis désolééééééééééée !!! Pardon ! Pardon ! »

Ce cri du cœur fit à nouveau remonter les larmes et elle se tamponna les coins des yeux pour tenter de cacher les quelques sauvageonnes ayant réussi à lui échapper. Elle renifla à nouveau avant de continuer : « S’il te plait, dis-moi que tu peux me pardonner ! Aujourd’hui ou demain, » Parce que plus longtemps serait beaucoup trop pour son pauvre petit cœur. Vivre en sachant que Santana la détestait : elle ne tiendrait pas. « mais je ne veux pas te perdre. »

Elle tendit la main, espérant ne serait-ce que frôler la peau douce et chaude de celle qui faisait partie intégrante de sa vie et de son être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! EmptyDim 4 Sep - 16:22

Santana sentait bien malgré elle son cœur fondre face à la tristesse de Brittany. Tout ce que qui se disait dans les couloirs du lycée était vrai : elle était un tyran doublé d'une furie ; elle était jalouse, vindicative, cruelle et souvent sans cœur. Mais elle ne supportait pas voir les gens qu'elle aimait souffrir. Et même si elle détestait les larmes et les cris plus que tout, elle acceptait difficilement la vision d'une Brittany aussi désespérée. Elle tenta cependant de garder un visage impassible, parce qu'elle savait que si elle montrait le moindre signe de faiblesse, Brittany penserait que cette dispute était finie, et ce n'était pas le cas. Santana avait besoin de plus que quelques pleurs et des excuses larmoyantes. Brittany allait devoir redoubler d'efforts si elle voulait vraiment se racheter, et ce même si, quoi qu'il arrive, elle ne la perdrait jamais. Bien entendu, Santana ne lui dirait jamais cela, elle préférait la laisser penser que leur amitié était sur la sellette. De toute façon, la brune ne se sentait pas prête à pardonner Brittany si rapidement. Santana avait beau être une des filles les plus méchantes de McKinley, elle n'avait jamais rien fait qui aurait pu faire souffrir sa meilleure amie, et si jamais elle avait était la cause de larmes chez Brittany, ça avait été pour des raisons superficielles pour lesquelles Brittany n'avait pas vraiment la notion d'importance. Son amie était quelqu'un de très sensible, et un rien pouvait la faire sombrer dans un état de profonde tristesse, mais Santana avait toujours tout fait pour éviter de la rendre triste pour de vraies raisons. Et ce que Santana s'était appliquée à faire pendant des années, Brittany l'avait fait avec une facilité déconcertante, brisant en quelques semaines une amitié sans faille, ainsi que le cœur de Santana que, pourtant, rien n'affectait. Elle avait souffert comme jamais, bien plus que lorsque Puck l'avait trahie, et cela l'avait mise dans un état qu'elle n'avait jamais ressenti, et que du coup elle ne savait pas gérer.

Elle resta un instant immobile, le regard figé sur la main tendue de Brittany. Ses propres doigts fourmillaient d'envie de retrouver cette chaleur si familière, si rassurante, mais elle fit aucun geste de rapprochement. Elle attrapa son téléphone portable et pianota dessus en silence, sans jamais regarder le visage défait de Brittany. Une fois qu'elle eut envoyé son message, elle se tourna vers la salle et héla la serveuse, ordonnant l'addition. Elle fouilla dans son sac à la recherche de son portefeuille avant de jeter un billet de 50 dollars sur la nappe blanche.
Elle se doutait que Brittany ne devait pas comprendre ce qui se passait, et Santana elle-même n'était pas sûr de ce qu'elle s'apprêtait à faire. Elle ne voulait pas faire de bêtise, et l'espace d'un instant elle fut pris d'un doute. Avant d'avoir la possibilité de changer d'avis, la jeune fille releva les yeux et posa son regard toujours glacial sur la jolie blonde aux yeux encore remplis de larmes, qui, Santana le savait, tentait tant bien que mal de ravaler quelques sanglots incontrôlables.

« Prends tes affaires, Brittany, on y va. »


La cheerio attrapa son sac et se leva prestement. Elle se dirigea vers la sortie du restaurant, et passa la porte sans même se retourner pour vérifier si son amie la suivait, sachant pertinemment que Brittany ferait tout ce qu'elle lui demanderait pour ainsi espérer se faire pardonner. Elle s'installa au volant de sa voiture et attendit que Brittany la rejoigne pour reprendre la parole.

« Nous allons aller chez moi, et tu vas t'expliquer sur ton comportement. C'est ta seule et unique chance, Brittany. Si tu te plantes, s'en est fini de notre amitié, et ce à tout jamais. Je ne plaisante pas, alors tu n'as pas intérêt à te planter cette fois-ci. »

Malgré ce que la situation pouvait laisser paraître, ce qu'offrait Santana était un pas de plus vers la réconciliation, la possibilité d'effacer ces derniers mois et de retrouver cette amitié si forte avec laquelle elles ne faisaient plus qu'une. Elle espérait juste que Brittany avait compris le message. Santana avait besoin de Brittany pour se sentir complète, et elle ne supporterait plus cette situation un jours de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty
MessageSujet: Re: 07. Une pour toutes et toutes pour une !   07. Une pour toutes et toutes pour une ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

07. Une pour toutes et toutes pour une !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 7
-