Choriste du mois


Partagez | 
 

 07.[Robertson's] Let's get loud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Age : 34 ans
Occupation : Directeur des Awesome Voices
Humeur : Conquérante
Statut : Célibataire
Etoiles : 6185

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Cee Lo - Forget You
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
07.[Robertson's] Let's get loud Empty
MessageSujet: 07.[Robertson's] Let's get loud   07.[Robertson's] Let's get loud EmptyMer 20 Juil - 23:43

05.59.
Bryan avait déjà ouvert l'oeil. Un peu comme si son organisme était réglé à la minute, influencé par les habitudes du quotidien, il s'était réveillé un instant tout pile avant que le son strident de son alarme ne vienne l'arracher de son sommeil. 6h du matin, c'était l'heure à laquelle il se levait tous les jours, que ce soit en semaine comme en week end, car on n'avait cessé depuis son enfance de lui répéter que " le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt".
Le matin, c'était un peu son instant à lui, au cours duquel il pouvait se retrouver seul face à lui même, et se préparer tranquillement pour la journée qu'il allait affronter. C'était son moment préféré de la journée, car c'était le seul où il pouvait être vraiment qui il était vraiment, loin des attaques, loin des insultes, loin des soucis.

Malgré tout aujourd'hui, il s'était levé avec dans la tête une idée bien précise : voir plusieurs des membres de son équipe de football pour un entraînement personnalisé en tête à tête. Voilà maintenant deux semaines que la compétition avait été lancée, et même si le petit groupe dont il avait hérité n'était pas le pire des quatre, il savait qu'il y avait encore beaucoup de travail s'il espérait acquérir la victoire.
Au fond, il n'y avait pas vraiment de gloire à remporter un simple tournoi de football sans réelle valeur. Mais les quatre coach l'avaient tous bien compris : l'enjeu de l'évènement allait bien au delà du sport. Shannon Beiste pouvait en témoigner, elle était la spectatrice quotidienne d'une bataille d'égo entre Will, Sue et lui même. Aussi, à ses yeux, la victoire était interdite, encore plus si le vainqueur était un de ses rivaux.

Pour choisir la première victime de la journée, il n'était pas allé chercher bien loin. Sans avoir à faire de recherches, il avait appris qu'une de ses équipières n'était autre que la colocataire d'Ecaterina Robertson, autrement dit, sa voisine. L'immeuble était assez particulier, en cela que chaque étage n'était composé que de quatre appartements. C'était donc au final dans un petit lotissement qu'une vingtaine de personne habitait, et par chance, les locataires du 316 et du 320 étaient absents jusqu'à la fin de la semaine : les Ryan et les Robertson étaient donc les seuls résidents du niveau.

Aussi, un plan avait germé dans l'esprit du jeune professeur, à la hauteur de son diabolisme : il allait profiter de cette proximité avec son élève, et cela allait commencer maintenant.
Alors que son réveil affichait désormais les 6 heures du matin, il se leva, cognant son poing contre l'engin pour le faire taire. Mais le silence ne fut cependant pas long : aussitôt que le bipbip infernal de l'horloge cessa de résonner, c'est un petit air festif qui envahit la pièce. Bryan tourna le tourna le volume, de manière à ce qu'il soit au maximum.

♫ If you wanna live your life
Live it all the way and don't you waste it
Every feelin' every beat
Can be so very sweet you gotta taste it
You gotta do it, you gotta do it your way
You gotta prove it ♫

Avec la voix acidulée de Jenifer Lopez en fond, il saisit ses vêtements pour s'habiller à la hâte. Au dehors, le soleil n'était pas encore levé ; le froid matinal glaçait encore le coin des fenêtres, et l'air de la fin de l'hiver soufflait violemment contre le verre. Ses lèvres se muaient au même rythme que celui de la chanson, il accompagnait la chanteuse dans sa récitation musicale.

♫ Let's get loud, let's get loud
Turn the music up, let's do it
C'mon people let's get loud
Let's get loud
Turn the music up to hear that sound
Let's get loud, let's get loud
Ain't nobody gotta tell ya
What you gotta do ♫

Les paroles ne pouvaient pas mieux refléter la réalité : à cet instant, le but premier du jeune professeur n'était autre que de faire le maximum de bruit. Dans sa tête, l'image d'une Ecaterina et d'une Lynn réveillées de mauvais poil le faisait rire, et l'encourageait à en faire davantage. Emporté par le rythme, il rejoignit la cuisine, où il en profita pour taper sur toutes les casseroles en inox, tel un tapageur prenant bien à coeur sa mission. De l'autre côté de la paroi, il ne parvenait toujours pas à attendre quelque signe d’agacement, que ce soient des grognements ou des coups de balai contre le mur.
La chanson se termina. Se rendant compte que l'effet escompté n'avait pas été atteint, Bryan décida d'employer les grands moyens.
Appuyant sur replay, il saisit également son mégaphone, le même que Sue Sylvester, et rejoignit le couloir de l'immeuble.

Là, il se mit à frapper avec force sur la porte de ses voisines, avant d'employer son outil magique pour mieux se faire entendre.

"DEBOUT LYNN SAWYER! DEBOUT!!! ALLEZ ON SE REVEILLE!!! ON A UN CHAMPIONNAT A GAGNER!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn S. Sawyer
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
07.[Robertson's] Let's get loud Empty
MessageSujet: Re: 07.[Robertson's] Let's get loud   07.[Robertson's] Let's get loud EmptySam 23 Juil - 17:38

Dorian, Ecaterina et Lynn étaient sortis la veille au soir. Une fois n'était pas de coutume, ils avaient décidé d'aller manger au restaurant parce qu'aucun des trois n'avait eu le courage d'aller faire les courses et que le frigidaire était bien vide. Ils s'étaient rendus dans une pizzeria du quartier où ils n'avaient pas mangé pour bien cher. Une calzone... Rien de tel que pour remplir un estomac ! Après la pizzeria, ils étaient rentrés mais ils avaient bavardé un peu tous ensemble. C'était rare qu'ils soient tous les trois et qu'ils veillent un peu. Ils avaient beaucoup parlé de littérature et puis un peu de politique aussi. Rien de bien personnel, parce qu'il fallait le savoir, aucun des trois n'était très loquace lorsqu'il s'agissait de parler de soi. Enfin, tout ça avait fait qu'ils ne s'étaient pas couchés de bonne heure.

« Let's get loud.. Let's get loooud. ». La musique commença à se faire entendre de l'autre côté du mur des Robertson aux alentours de six heures, accompagnée de bruits d'ustensiles de cuisine. Leurs voisins n'étant pas là, les seuls responsables probables de ce chahut était seul en réalité et devait être Bryan Ryan. Professeur à McKinley. Du moins c'était ce qu'avait compris la miss des explications d'Ecaterina. Lynn ne savait pas bien ce que Bryan faisait dans la vie mais elle avait cru le voir donner des cours de chant. Enfouissant la tête sous son oreiller, Lynn maudit le professeur qu'elle ne connaissait pas.... Jusqu'à il y avait deux semaines où elle s'était vue assignée au groupe de Mr Ryan pour le championnat de foot. Alors qu'elle ne l'avait que vaguement croisé dans les couloirs de l'immeuble depuis qu'elle était sur Lima, Bryan Ryan était soudainement partout ! Comme s'il la pourchassait ! Certes ils devaient s'entrainer et Lynn faisait partie des deux filles de l'équipe mais quand même !...

« Turn the music up... ». La musique ne s'arrêta pas de retentir, devenant même de plus en plus forte, mais Lynn s'obstina à essayer de se rendormir. Pourquoi leur chambre devait-elle être adjacente à l'appartement de Bryan hein hein ? « Répète moi pourquoi t'as participé au tournois de foot déjà ? ». Lynn mhmmna la tête sous l'oreiller, pas décidée à se lever malgré les tambourinements et le mégaphone de Mr Ryan. Elle se posait de plus en plus cette question. La miss n'avait pas trop l'allure d'une joueuse de foot, elle n'aimait pas spécialement ce sport d'ailleurs. Elle s'était inscrite sur un coup de tête mais même si elle le regrettait maintenant qu'elle devait se lever à six heures, Lynn était quand même contente de s'être inscrite. Elle avait besoin de sortir de son quotidien en ce moment et jouer au foot en était un bon moyen. Elle avait envie de s'impliquer à Lima, ça ne lui était pas arrivé depuis bien longtemps... A vrai dire, elle ne s'était jamais impliquée dans quoique ce soit qui impliquait plus de trois autres personnes avant. En tous cas, elle espérait bien qu'ils gagneraient ce tournois !...

« DEBOUT LYNN SAWYER !... ». Les tambourinements à la porte commencèrent. Le mince espoir de Lynn que ce raffut fut pour quelqu'un d'autre s'envolèrent. Qu'on la laisse en paaaix. Elle voulait dormir ! Lynn ne faisait que rarement la grasse matinée jusque tard dans la journée en plus. La miss s'efforçait de toujours se lever vers neuf ou dix heures au plus tard. Si jamais elle était debout vers quatorze heures, il fallait s'inquiéter car cela voulait dire que ça allait mal... Très mal. Toujours planquée sous la couette, la tête sous l'oreiller, Lynn senti un oreiller lui tomber encore par dessus elle. « Allezzzz Lynn. Debout. Assume tes bêtises et fais le taire ! ». Lynn soupira fortement avant de marmonner. « D'accord d'accord ça va... Je me lève. ». Bon, si son implication devait commencer à six heures du matin... Ainsi soit-il.

Lynn jeta l'oreiller sur le lit d'Ecat, avant de se lever en se frottant les yeux. Elle se leva en titubant, tentant de se frayer un chemin dans la pénombre de la chambre jusqu'à la porte. Elle traversa avec tant de bien que de mal l'appartement et arriva à la porte, ayant fait le moins de bruit possible pour ne pas réveiller Dorian mais doutant qu'il ne se soit pas réveillé avec le tintamarre de monsieur Ryan. Encore en pyjamas - qui consistait en un short malgré la température encore glaciale dehors, et un tee-shirt trop grand - elle ouvrit la porte en passant une main dans ses cheveux et baillant. Cette fois si, son tic était utile pour remettre ses cheveux en place vu qu'elle venait tout juste de se réveiller. Elle avait vraiment une sale tête mais il fallait qu'elle dise à Bryan de se taire - bien sur d'un autre ton - avant d'aller s'habiller. Il ne comptait pas l'entrainer alors qu'elle était encore en pyjamas quand même ?? Elle ouvrit la porte en faisant une grimace.

« C'est bon, c'est bon, je suis réveillée... ». Lynn bailla une nouvelle fois en sa cachant la bouche avant d'essayer de négocier. « On ne peut pas commencer l'entrainement dans une ou deux heures ? Vous savez qu'il n'est que six heuressss... Et quelques minutes ? ». Elle fit une autre grimace en attendant les autres cris. Elle doutait que Bryan ne veuille bien remettre l'entrainement à plus tard mais ça valait toujours le coup d'essayer non ? Ca ne pouvait pas faire de mal si ?... Lynn se dit soudainement qu'elle aurait peut être du se taire... Elle craignait fort des représailles maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Age : 34 ans
Occupation : Directeur des Awesome Voices
Humeur : Conquérante
Statut : Célibataire
Etoiles : 6185

Piece of Me
Chanson préférée du moment : Cee Lo - Forget You
Glee club favori : Awesome Voices
Vos relations:
07.[Robertson's] Let's get loud Empty
MessageSujet: Re: 07.[Robertson's] Let's get loud   07.[Robertson's] Let's get loud EmptyDim 7 Aoû - 17:58

Les vociférations durèrent bien une bonne minute, au cours de laquelle Bryan criait éhontément à gorge déployée contre la porte d'entrée en bois des Robertson. Cette dernière, pourtant impassible face à ce spectacle gênant, donnait l'impression qu'elle allait céder sous la pression du bruit tant le vacarme était puissant. Afin d'être sûr d'être bel et bien entendu, le jeune professeur n'hésita pas à toquer du revers de la main, même si vu la manière et l'intention avec laquelle il oeuvrait, le terme"toquer" semblait bien faible...

"Youhouu! Lynn, je ne partirai pas, je sais que tu es là, je t'ai entendue ricaner hier soir avec ta cousine!",beugla t-il sans vergogne.

Vu comme ça, il donnait certainement l'impression d'être un vieux détraqué qui espionne ses voisins. Il n'en était pas moins qu'hier soir, il avait véritablement entendu Lynn et Ecaterina discuter jusqu'à pas d'heure. Quant à savoir de quoi était faite la conversation, il ne pouvait pas le dire, mais ce dont il était sûr, c'est que le débat avait été passionné, étant donné les nombreux gloussements et ricanements qu'il avait pu entendre incessamment entre de longues tirades enflammées. D'ailleurs, ce boucan nocturne l'avait empêché de s'endormir pendant un moment, ayant même réussi à gagner sa colère sous les coups de deux heures du matin.
C'était aussi pour cela qu'en cette heure si matinale, il n'avait aucun scrupule à jouer à son tour avec les décibels.

" Je te préviens, si tu ne m'ouvres pas, je raconterai quelques histoires inavouables à travers la porte concernant la petite Ecaterina. Je ne suis pas certain qu'elle apprécie",lâcha t-il dans un rire sadique à peine dissimulé.

Finalement, la porte s'ouvrit, tout doucement. Cela signifiait pour sûr que la personne qui se trouvait derrière n'avait pas encore retrouvé toute la vivacité de son corps, et rien que d'imaginer la tête de déterrée d'Ecaterina Robertson en pyjama, Bryan ne put réprimer un sourire. Mais au lieu d'une grande blonde, c'est nez à nez avec une petite brune qu'il se retrouva.
C'était la première fois qu'il voyait Lynn Sawyer, et par chance, elle n'était pas trop moche.

" C'est toi Lynn Sawyer? On ne t'a jamais dit que tu avais un petit air de Selena Gomez?"


Soufflant dans son mégaphone, il désactiva l'instrument, et sans attendre qu'on ne l'invite, pénétra dans l'appartement. C'était la deuxième fois qu'il venait, mais étrangement, il se sentait familier avec les lieux. Pas tant parce que la disposition des pièces était la même que chez lui, que parce qu'il avait vécu ici une expérience improbable. En regardant le canapé, il se revoyait lui, la chemise entrouverte, et Ecaterina, à califourchon sur ses cuisses en train d'essayer de le violer. Rien que de repenser à cet épisode, Bryan avait envie d'exploser de rire. D'ailleurs...

"Ecaterina n'est pas là?"

Il balaya le séjour du regard, comme pour s'assurer que la demoiselle n'était pas cachée quelque part entre deux meubles ou derrière un rideau. Il rejoignit la cuisine, mais réalisa vite que la jeune blonde n'était soit pas là, soit pas encore levée. Heureusement pour elle, il lui restait encore un peu de décence pour l'empêcher d'aller fouiller dans les chambres.
Mais malheureusement pas assez pour l'empêcher de fouiller les placards.
Ouvrant et refermant les portes à sa guise, il tomba sur une boîte de céréales allégées qu'il déposa sur le comptoir, puis chercha dans le frigo un peu de lait.

" Viens t'asseoir, il faut que tu sois en forme pour le petit entraînement que je t'ai concocté. On profitera de ce petit déjeuner pour parler un peu, allez viens."

Il avait tout ignoré des supplications de Lynn qui ne demandait qu'à retourner dans son lit. Hors de question qu'elle ne s'habitue à jouer les fainéantes. Si elle désirait gagner le tournoi, elle devait s'en donner les moyens, et Bryan était là pour l'aider. Et même si au fond il se doutait bien qu'elle n'en avait pas grand chose à faire des matchs de football, lui n'avait en tête qu 'un seul objectif, celui de gagner. Il se devait de remporter ce foutu trophée pour montrer à Will et Sue que c'était lui le meilleur. Même si pour ça, il devait en venir à maltraiter de pauvres adolescents qui au fond n'avaient rien demandé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lynn S. Sawyer
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
Age : vingt-quatre ans • née le vingt-et-un décembre.
Occupation : a travaillé pendant cinq ans au hummel's garage. vient de demander des congés d'un ans pour aller étudier à new york la littérature. elle vient juste de passer son 'bac' en candidat libre. a étudié deux ans à new york. vient de se faire transférer à l'université de lima pour terminer son cursus. littérature, option cinéma. elle a fait quelques stages dans un journal en tant que pigiste.
Humeur : motivée pour avancer et prendre un nouveau départ (encore). in the end everything will be okay; if it's not okay, it's not the end.
Statut : célibataire depuis peu.
Etoiles : 1070

Piece of Me
Chanson préférée du moment : astronaut • simple plan
Glee club favori : New Directions
Vos relations:
Staring at the bottom of your glass hoping one day you'll make a dream last
07.[Robertson's] Let's get loud Empty
MessageSujet: Re: 07.[Robertson's] Let's get loud   07.[Robertson's] Let's get loud EmptyLun 29 Aoû - 22:49

(Mon dieu désolée du retard !)

Lynn n'avait jamais vraiment pensé que le fait d'avoir un professeur dans l'appartement adjacent au sien pouvait être un problème. Après tout, ils ne se connaissaient pas et elle n'était pas en cours avec lui, alors c'était comme si ils étaient de simples voisins. C'était vrai que parfois les voisins pouvaient déranger lorsqu'ils parlaient trop fort et que l'épaisseur des murs ne permettait pas d'isoler correctement les voix ou bruits. Ce n'était cependant pas une raison suffisante pour avoir un problème avec eux car si on pouvait entendre ce qui se passait dans l'autre appartement, ça marchait aussi dans l'autre sens. Pourtant, le fait d'avoir Bryan en tant que neighboor était très dérangeant pour Lynnette soudainement. Maintenant qu'il était son « coach », elle avait peur de le croiser au détour du couloir ou bien qu'il la réprimande sur le bruit éventuel que les Robertson et elle pouvaient faire en la faisant travailler deux fois plus. Et visiblement, il ne comptait pas s'en priver. Raaaah. Ecat lui avait bien dit qu'il était un peu sadique parfois.

Lorsque Bryan émit l'hypothèse de raconter des histoires sur Ecat', Lynn pinça les lèvres d'un faux air de réflexion, comme si elle allait le laisser raconter les histoires. Qu'est-ce que Bryan pouvait bien savoir sur Ecat qui puisse éventuellement la compromettre ? Bien entendu, ce n'était pas le genre de la jeune brune que de chercher les potins inavouables sus les gens. Elle détestait les gens qui le faisaient et n'était pas prête à le faire du coup. Alors ni une ni deux, elle ouvrit la porte de son air ensommeillée.

Lynn se retrouva muette lorsque Mr Ryan l'attaqua dès cette heure matinale avec une pique qu'on ne lui avait jamais faite encore il fallait avouer. Punaise, comment il pouvait être aussi réveillé à cette heure là ? A croire qu'il était déjà parti courir et qu'il avait déjà fait cinquante tours du bloc. « Euh.. Je... » Lynn plissa les yeux en passant une main dans ses cheveux pour les remettre en ordre. Allez, il fallait qu'elle se réveille parce qu'elle sentait que ça allait tourner mal sinon. « Je ne sors pas avec Justin Bieber en tous cas. ». Au moment où elle prononça ses paroles, elle voulu se frapper intérieurement. Elle venait vraiment de dire ça à mr Ryan ? Décidément, elle n'était vraiment pas assez réveillée ! Elle souffla légèrement avant d'ajouter d'un hochement de tête : « Mais, oui, c'est bien moi Lynn ».

Alors qu'elle s'était à peine remise de sa bourde, Bryan entra dans l'appartement sans même y avoir été invité. Lynn ne connaissait rien des aventures de mr Ryan et Ecat, mais à voir l'air bizarre que celui ci avait sur son visage, elle n'était pas rassurée. Lynn tourna instinctivement la tête vers la porte de la chambre lorsque le professeur lui demanda si Ecat n'était pas là. « Euh. Non, elle est partie faire un jogging. » Qu'elle idée de dire ça. Non mais vraiment, Lynn se serait bien tapée la tête contre un mur. Maintenant c'était sur qu'il allait prendre pour exemple Cat' pour forcer Lynn a s'entrainer encore plus. Parce que Cat n'était même pas dans une équipe !

Ne cherchant même pas à discuter, Lynn s'assit au bar et attendit le baratin du coach. Ohlala, dans quoi elle s'était embarquée vraiment. ca lui apprendrait à vouloir faire dans l'intégration hein. « Je ne sais pas si manger avant de faire du sport est une bonne idée pour mon estomac », lui avoua Lynnette d'une touuute petite voix de peur de se prendre des remarques. « Les autres membres de l'équipe ne sont pas là ? » ajouta-t-elle rapidement pour effacer son affront précédent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
07.[Robertson's] Let's get loud Empty
MessageSujet: Re: 07.[Robertson's] Let's get loud   07.[Robertson's] Let's get loud Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

07.[Robertson's] Let's get loud

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 7
-