Choriste du mois


Partagez | 
 

 07. One cinema for two

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
07. One cinema for two Empty
MessageSujet: 07. One cinema for two   07. One cinema for two EmptyMar 2 Aoû - 10:49



    Le cinéma. Ah ! Quel endroit merveilleux tout de même. C’est ici qu’on pouvait aller regarder un bon film (comme si personne ne le savait, je vous apprends un truc n’est-ce pas ? #PAF#), que ce soit entre potes pour aller rigoler un bon coup et se jeter du pop corn en pleine face, déclenchant bien souvent une bataille générale dans la salle de ciné et provoquant les gueulades des autres citoyens ; ou même que ce soit avec une jolie fille et tenter la carte du « Oh ! Le film te fait peur, viens te blottir dans mes bras. » Et hop ! Un premier baiser. Technique typique du dragueur en herbe. Comment ça « ça sent le vécu » ? Bon, peut-être que Ryan y avait déjà eu recours quelquefois, certes, mais ne le prenait pas non plus comme le genre de mec à toutes les draguer car sinon vous seriez loin du compte, même très très loin en fait. Et puis, il n’allait sûrement pas tenter cette fameuse technique aujourd’hui, oh que non ! Ce jour-là c’était une soirée entre frère et sœur de cœur. Et ouais ! La famille aussi c’est important ne l’oublions pas. Vous l’aurez sans doute compris, il attendait la jeune Kahlan avec qui il avait formé un très fort lien. Au début, les choses n’avaient pas été ainsi, ils avaient appris à faire connaissance petit à petit et un jour vint où ils se rendirent compte qu’ils ressentaient tout deux la même chose, qu’ils avaient tout deux perdus un parent et qui plus est ; lui, son père et elle sa mère. Alors comment ne pas se rapprocher ? C’était évident, il s’y étaient attendus, peut-être pas autant, mais maintenant Ryan considère réellement Kahlan comme une petite sœur, comme celle qu’il n’a jamais eu. Hé oui ! Maintenant que vous connaissez ce qui unit les deux jeunes gens peut-être que nous pouvons enfin se concentrer sur ce fameux cinéma, non ? Sisi !

    Cela ne faisait que cinq minutes que Ryan attendait, cinq malheureuses petites minutes, rien de bien important ni trop long et pourtant le voilà déjà à allumer une cigarette. En même temps il avait une bonne dizaine de minutes d’avance à cause du bus, ou grâce, à vous de voir. Ce qui lui faisait donc encore cinq minutes à poiroter, si Kahlan respectait à la lettre près leur horaire. Que faire pendant cinq minutes ? Premier réflexe : s’en griller une ! « P*tain ! Tu vas t’allumer oui ? » Oui, il arrive quelquefois que Ryan parle tout seul, ou plutôt à sa cigarette. Exemple typique, là, il était en train de l’engueuler ! Ben oui, même s’il ne s’agissait que d’une cigarette, elle avait le droit de se faire engueuler tout de même. En réalité, je commence à partir en plein délire. Luttant avec son briquet tant qu’il le pouvait, le jeune Bradford insultait la météo de tous les noms possibles, c’était sûrement à cause de ce temps pourri qu’il n’avait pas réussit à allumer sa clope du premier coup. Le printemps approchait et pourtant le ciel restait d’un gris morose et sans réelle envie de sortir. D’ailleurs, c’était surtout pour cela que Ryan avait choisit le cinéma, abrité, une bonne heure et demi voir deux heures assis bien au chaud à se goinfrer de nourritures et boissons totalement caloriques. Et puis, il ne sortait pas tous les jours avec Kahlan, la dernière fois remontait d’assez longtemps. Il ne savait pas encore ce qu’ils allaient regarder, ce serait elle qui choisirait, il payait, elle choisissait ! Il avait trouvé cela comme étant une bonne idée, et puis de toute façon elle n’avait pas le choix, il avait bien l’intention de tout payer ! Il avait réussit à se procurer un peu d’argent la veille, nous ne dirons pas comment bien entendu, mais c’était assez pour s’offrir deux films, alors pourquoi pas en voir un et acheter plein de trucs à manger ! Oui, c’était surtout ça l’idée en fait.

    Enfin ! La voici, la voilà ! Kahlan ! Applaudissez mesdames et messieurs ! Un sourire se vit sur les fines lèvres du fumeur qui jeta sa cigarette au loin la laissant se consumer d’elle-même pour ensuite s’éteindre à petites feux. D’un geste machinal, il replaça son col de chemise noir et remonta son jean tout aussi foncé à une hauteur dite de « respectable », puis il vint faire la bise à son amie. « Pile à l’heure ! Bien joué ! Moi j’ai mal calculé mon coup je suis arrivé en avance. C’est rare, alors profite ! » dit-il à l’aide d’un petit clin d’œil complice. « Bon ! Qu’est-ce que tu veux regarder dis-moi, tu as le choix. » Hop ! La couleur est annoncée. Et ouais, c’est à TOI de choisir le film, ma belle.




Dernière édition par Ryan Bradford le Mer 31 Aoû - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
07. One cinema for two Empty
MessageSujet: Re: 07. One cinema for two   07. One cinema for two EmptyMar 2 Aoû - 20:03

    Les minutes s'écoulaient dans un silence infini. Heaven - plus connue sous le nom de Kahlan - était assise sur la dernière marche de ses escaliers l'air pensive. Quel film regarder ? Quoi mettre ? Elle ne savait pas. Et la cause de toutes ces questions, c'était que la belle avait un rendez-vous avez Ryan Bradford au cinéma. Ce garçon était son grand-frère, pas de sang mais de cœur. Ils avaient tout deux perdus un proche, lui son père et elle sa mère. Son coude sur ses genoux, son poing sous son menton, elle soupirait. Se relevant enfin, elle scrutait rapidement l'heure, encore une heure pour se préparer. Montant en vitesse chacune des marches de l'escalier, elle se précipita vers la salle de bain pour se doucher avant d'enfiler une tenue simple. C'est vrai, elle aurait put mettre son uniforme mais celui-ci était dans la machine à laver en train de tourner et retourner. Et se promener dans les ruelles avec une jupe courte et avec un temps plutôt gris, c'était pour elle impensable. Coiffant ses cheveux qui partaient dans tout les sens, elle soufflait encore. Elle souffle presque toujours me direz vous. Se regardant longuement dans le miroir et souriait pourtant. Contrairement à d'autres filles qui n'arrêtaient pas de dire qu'elles étaient moches, Kahlan ne se trouvait pas si repoussante que cela. Et de toute façon, elle ne pensait pas que Sue Sylvester acceptait dans son équipe des filles moches. Elle est dure Sue !

    Prenant la route de sa chambre, elle regardait une nouvelle fois l'heure, elle allait bientôt devoir partir. Elle se posa alors dans son lit, attrapant l'un de ces livres à lire pour l'école. Elle avait encore une semaine pour le lire mais elle savait qu'elle n'aurait pas le courage de le lire dans deux jours alors il fallait bien qu'elle s'y mette. Passant une main dans ses cheveux, elle regardait combien de pages elle allait devoir se taper. Plus de 200... Cool... Jetant le fameux livre dans un coin de sa chambre, elle se dirigeait maintenant vers la porte d'entrée. Attrapant ses clés et son manteau, elle sortait enfin. Regardant furtivement le ciel, elle posa sa main sur son front. Encore un ciel gris. Enfilant son manteau, elle ouvra aussi sa voiture avant de monter dedans. Enfin, ce n'était pas vraiment sa voiture, plus celle de son père mais bon passons. Démarrant la fameuse voiture, elle fit marche arrière pour arriver sur la route et avancer vers le cinéma. Elle était toujours à l'heure, à chacun de ses rendez-vous. En même temps elle n'aimait pas faire attendre les gens. Arrivant non loin du cinéma, elle se gara près de celui-ci, où elle trouva une place enfaite. Prenant soin de refermer à clés la voiture, elle se dirigea à l'entrée du cinéma. Non loin, pile devant l'entrée, elle vit Ryan. Celui-ci jeta sa cigarette et arrangea ses vêtements. Kahlan s'approchait encore, et Ryan lui fit donc la bise. Un sourire vint se placer sur les lèvres de la jeune fille. « Pile à l’heure ! Bien joué ! Moi j’ai mal calculé mon coup je suis arrivé en avance. C’est rare, alors profite ! Bon ! Qu’est-ce que tu veux regarder dis-moi, tu as le choix. » Kahlan leva les yeux au ciel, elle n'avait pas d'idées mais avait en tout cas envi d'un bon film d'horreur ou d'action, car les films à l'eau de rose n'étaient pas son genre.

    Scrutant les affiches devant le cinéma, elle pointa du doigt un film d'action dont elle avait entendu parler, qui apparemment était bien. Même très. Encore fallait-il que ce soit vrai... « J'ai vu de bonnes critiques sur ce film là. J'aimerai bien le voir ! »... Elle prit le soin de regarder l'heure de la prochaine séance et scruta par la suite son portable. Il n'allait pas tarder à commencer alors les deux jeunes gens se dirigèrent à l'intérieur, prenant deux tickets pour ce fameux film. Étant très gourmande, Kahlan ne put s'empêcher de prendre un grand pop-corn pour elle et Ryan. Elle avait toujours était comme ça, dès qu'elle allait au cinéma c'était obligé qu'elle prenne des petites douceurs avec. Il était maintenant temps d'aller dans la salle et en arrivant dedans, elle était assez remplie. A croire que tout le monde souhaitaient voir ce film aussi. Deux places au milieu , à une bonne hauteur, que demander de mieux ? Se posant dans ces sièges moelleux et confortables, Kahlan souffla un bon coup. Tournant la tête vers Ryan, elle commençait à enlever son manteau, vu que dans la salle il faisait une bonne température. « Sinon, tu vas bien toi ? »... Posant son manteau sur ses jambes, elle passa une main dans ses cheveux attendant patiemment sa réponse...


Dernière édition par Kahlan H. Blackwell le Mer 17 Aoû - 19:02, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
07. One cinema for two Empty
MessageSujet: Re: 07. One cinema for two   07. One cinema for two EmptyVen 5 Aoû - 15:51



    Après avoir laissé le choix à Kahlan, Ryan ne put qu’esquisser un sourire lorsqu’elle lui annonça ce qu’elle désirait ; un film d’action ! Ce qui différenciait la rousse des autres filles était sûrement son originalité, elle n’était pas du genre à être froufrous à paillette ou même stras. Elle était unique. Alors ce choix de film n’était pas si étrange que cela en réalité, au contraire, si elle avait choisit un film d’amour ou un truc du genre, alors là ! Oui, là, on aurait put se poser des questions. Heureusement. Ce n’était pas le cas. Et tout aller bien ! Les deux amis s’empressèrent d’aller acheter deux places pour la prochaine séance ainsi qu’un bon paquet de pop corn, enfin, c’était plutôt la jeune femme qui s’était chargé de ce dernier détail, mais bon … Tel un vorace, Ryan s’était servit une bonne poignet de cette légère sucrerie avant même d’être entré dans la salle, c’était pour goûter. Ben oui, si les pop corn étaient mauvais, le film ne serait pas tip top classe, il fallait donc goûter AVANT que débute le « movie » (à l’américaine s’il vous plait !). Et sans tarder davantage, les deux jeunes gens s’installèrent au beau milieu de la salle de cinéma, super bien placés ! Et oui, car d’après un célèbre philosophe, la meilleure place pour un cinéma est celle située au milieu, son nom à ce philosophe ? Euh … Ryan Bradford, ça marche non ? Tut tut tut (musique d'humiliation) … Next ! Vous l’aurez compris, Ryan n’était pas du tout, mais alors pas du tout un philosophe, mais par contre ! Il était vrai qu’il partageait ce point de vue et que la place qu’il occupait lui convenait parfaitement. Mieux encore, il affectionnait particulièrement cet endroit. En plus, pour un tel film d’action, rien ne pouvait être mieux choisit. Et puis, c’est le cinéma ! C’est génial. Déjà, rien qu’avec l’image gigantesque où les visages des acteurs sont quelquefois vingt fois plus grands que la taille d’un être humain normal, on ne pouvait qu’apprécier le visuel. Et oui ! Je suis allé mesurer la différence de taille de moi-même, malheureusement, mon mètre n’avait pas été assez long et j’ai dût faire du rafistolage de différents mètres pour réussir à trouver la bonne mesure, le parcours du combattant ! Au moins, maintenant, j’ai des preuves à mes dires. Oh ! Et puis le son … N’est-il pas magnifique ? Avec son stéréo. Et là avec un film d’action, des coups de feu, des cris, des courses-poursuites. Adrénaline garantie, mes amis ! C’était ça le cinéma ! Une expérience à vivre.

    « Oui ça va, un peu crevé par le rythme de la chorale, mais ça va. Mais je trouve que le prof nous en demande beaucoup quelquefois. Surtout que chanter, ce n’est pas pour moi quelque chose de quotidien alors je galère un peu à ce niveau lors des répétitions. En fait, je galère même beaucoup ! Mais bon, faut savoir tout gérer. - Affirma-t-il avec un regard complice – Et toi alors ? Comment tu vas ? » Ben oui ? Il n’allait tout de même pas être le seul à parler voyons. En plus, ils avaient sans doute pleins de choses à se raconter. Plus Kahlan que lui, elle était une fille, elle avait donc cette faculté à parler davantage que Ryan. « Passe voir ton manteau je vais le poser là, tu ne vas quand même pas rester avec tout le long du film ! » Et sans même attendre la réponse de son amie il s’empara du manteau et le posa à ses côtés, sur un des fauteuils inoccupés. Il y avait beau avoir du monde, une place demeurait toujours disponible pour poser ses affaires personnelles : sac à main, manteaux, magazines, toutes choses pouvant être utiles ou non. Et cela, à chaque fois que vous allez dans un cinéma ! Ne vous arrive-t-il pas de poser vos affaires vous aussi ? « En fait, Silvester est pas trop sévère avec toi ? J’ai entendu dire qu’elle avait donné un régime spécifique à certaines de vos membres pour qu’elles perdent une bonne dizaine de kilos. Genre, comme si elles avaient besoin de ça. N’imp c’te bonne femme. »




Dernière édition par Ryan Bradford le Mer 31 Aoû - 18:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
07. One cinema for two Empty
MessageSujet: Re: 07. One cinema for two   07. One cinema for two EmptySam 13 Aoû - 18:07

    « Oui ça va, un peu crevé par le rythme de la chorale, mais ça va. Mais je trouve que le prof nous en demande beaucoup quelquefois. Surtout que chanter, ce n’est pas pour moi quelque chose de quotidien alors je galère un peu à ce niveau lors des répétitions. En fait, je galère même beaucoup ! Mais bon, faut savoir tout gérer. Et toi alors ? Comment tu vas ? » « Je suis sûre que tu as une belle voix - Elle lui lança un regard amusé - Sinon moi je vais bien, en même temps pouvoir enfin souffler, ça fait du bien ! » Il est vrai que la coach était assez stricte en ce moment, Kahlan se demandait si elle n'avait pas encore foiré quelque chose dans sa vie pour être comme ça. Heureusement, elle avait échappé à une convocation pour une raison qu'elle ne connaissait pas. Surement encore un savon pour un petit détail de rien du tout, comme par exemple le fait qu'une cheerios aurait prit un kilos ou une petite tache presque invisible sur l’ensemble trop court de ses filles. « Passe voir ton manteau je vais le poser là, tu ne vas quand même pas rester avec tout le long du film ! » Sans qu'elle n'eut le temps de répondre, son manteau était déjà sur le siège à côté de Ryan et elle souriait, débarrassée de celui-ci. Elle espérait que le film n'allait pas tarder à commencer, car elle détestait l'attente pendant les nombreuses pubs qui passaient à l'écran. Après tout, personne ne va au cinéma pour se taper au moins cinq minutes de pub et avant cela, une musique classique complètement nulle. Le remède de Kahlan contre cette attente, c'était soit de parler à son ami, soit de manger du popcorn ou d'envoyer des sms à ceux qui voulait lui parler. « En fait, Silvester est pas trop sévère avec toi ? J’ai entendu dire qu’elle avait donné un régime spécifique à certaines de vos membres pour qu’elles perdent une bonne dizaine de kilos. Genre, comme si elles avaient besoin de ça. N’imp c’te bonne femme. » Elle souffla, c'est vrai que la coach avait aussi ordonné à certaines filles de se mettre au régime alors qu'elles avaient la peau sur les os. Tout le monde devait se demander si quand une cheerios dépassait les 50 kilos, Sue ne faisait pas une crise cardiaque et un scandale. Se redressant doucement, elle posa une main sur sa joue en souriant, car Ryan devait se douter un peu de la réponse de la jeune fille...

    « Tu ne peux pas savoir à quel point elle me tape sur le système ! J'ai du mal à tenir lors de la fameuse pyramide car je n'ai pas encore des jambes d'acier et j'ai bien faillis y passer. Pour le régime, je me demande pourquoi je n'ai pas était envoyée dans son bureau car on ne voit pas mes os à moi ! Tu verrais certaines filles, c'est horrible. Ce sont de véritables squelettes et je n'ai pas envie de ressembler à ça dans quelques temps ! Mais bon, gourmande comme je suis, ça risque pas ! » A la suite de sa phrase, elle prit une grosse poignée de pop-corn avant de la manger à une vitesse folle. Par la suite, la jeune demoiselle se mit à rire. Les sucreries étaient son petit bonheur et elle ne pouvait pas s'en passer. Le bon point avec Kahlan, c'est qu'elle pouvait en manger pleins, elle ne prendrait que maximum deux kilogrammes. Et elle n'était pas maigre comme la plupart des filles, alors elle se demandait encore combien de temps elle allait mettre avant de passer dans le bureau de Sylvester pour son remède miracle contre la cellulite. Tournant sa tête vers l'écran, les pubs étaient en train de passer. Elle soufflait doucement, pour qu'on ne l'entende pas mais un sourire se dessina sur ses lèvres quand enfin le film commença. Prenant du pop-corn, elle scrutait alors l'écran géant, les yeux pétillants à l'idée de regarder le film qu'elle voulait voir depuis quelques temps.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
07. One cinema for two Empty
MessageSujet: Re: 07. One cinema for two   07. One cinema for two EmptyMer 31 Aoû - 17:59



    « J’espère que tu n’es pas en train de te moquer de moi … » Dit-il en plissant les yeux tel un accusateur se devant de découvrir la vérité sur une de ses nombreuses enquêtes de policier. S’il avait eu une petite lampe de poche à portée de main, il l’aurait probablement braqué d’un geste sec en plein dans le visage de son amie, gardons toujours le spectaculaire en réserve ! Qui sait ? Peut-être qu’un jour cela sera utile. Même si je l’avoue, dans cette précise situation, cette technique n’aurait été d’aucune utilité. Répliquant, Ryan ne comptait pas accepter un compliment sur sa voix, oui, car il s’agissait là d’un détail chez lui qu’il n’affectionnait pas plus que ça, à vrai dire. « En plus, tu ne m’a jamais entendu chanter, si ça se trouve, je chante comme une vraie casserole ! » Argumenta-t-il d’un air amusé. En fait, maintenant que j’y pense, c’est une étrange expression que cela. Une casserole, ça ne chante pas ! Mais alors, pourquoi est-ce qu’on dit ça ? Vraiment très bizarre … Si je connaissais l’inventeur de ce truc j’irais lui demander le plus vite possible, car dorénavant règne une grande interrogation sur ce problème ! Ok, ce n’est pas un problème, mais je n’ai pas trouvé d’autre mot (oui, je me cache !) Mais revenons à notre admirable scène de cinéma … (et non scène de ménage) « Oui, c’est sûr que lorsqu’on peut enfin faire autre chose que bosser, ça va toujours mieux. Et Mister Ryan est toujours là pour te changer les idées » dit-il en adressant un clin d’œil complice à Kahlan en riant à moitié. A moitié, histoire d’éviter de ne pas alerter toutes les personnes présentes dans la salle de cinéma. Parce que, un fou rire dans une salle de cinéma ça ne passe pas inaperçu et en plus ! Tout le monde se met à vous haïr dans les trente secondes qui suivent votre éclat de rire, et pour accompagner cela, il vous adresse des regards signifiants tous la même chose « Toi ! Tu vas mourir ! » Et là, vous regrettez amèrement d’avoir rie pour une si légère broutille. Mais heureusement ! Ryan avait été intelligent, non, que dis-je !? Il avait été atteint d’une illumination en ne riant qu’à moitié. « Ouais j’en ai vu certaines … Ca fait même carrément bizarre de les voir aussi maigres. Je n’ai pas du tout envie de te voir dans cet état si tu veux savoir, tu ne ressemblerais plus à rien, et comment ferais-je pour te taquiner sur tes kilos superflus ? Hein ? Non de non, tu es très bien comme tu es ! » Voyant Kahlan dévorait les pop-corn comme s’il ne s’agissait que d’une chose banale, il ne put s’empêcher de sourire. « C’est vrai que tu es une gourmande, peut-être un peu trop d’ailleurs, t’es en train de dévorer les pop-corn toute seule, gardes-en pour moi ! » Et ne se gênant pas, il piocha à son tour dans la boîte en carton que tenait son amie. Héhé ! Il n’allait pas la laisser s’empiffrer de délicieuses sucreries toute seule. A peine avait-il introduit les légères petites friandises dans sa bouche que les spots de lumière s’éteignirent, les pubs se stoppèrent et le film débuta ! Enfin ! Il était temps ! Pas que Ryan n’aimait pas parler avec son amie, bien au contraire ! Mais quand on vient au cinéma, il s’agit aussi et surtout de voir un film. Et pour l’heure, en avant l’action !

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
07. One cinema for two Empty
MessageSujet: Re: 07. One cinema for two   07. One cinema for two Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

07. One cinema for two

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 7
-