Choriste du mois


Partagez | 
 

 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota   Dim 21 Aoû - 15:48


Ce n'était qu'un matin de plus où je me réveillais pour aller en cours. La routine était mise en place maintenant et depuis le début de l'année scolaire. Je me levais, je me douchais, enfilais des vêtements propres que j'avais préparés en vitesse la veille avant de me coucher, je descendais dans la cuisine, je mangeais le repas que ma mère m'avait gentiment préparé bien que j'aurais pu faire cette tache moi-même, je discutais un peu avec la famille qui était présente autour de la table et je finissais par partir pour l'école. Dis comme cela, on dirait que ça sonne un peu triste et pourtant, je m'y étais habitué et je gardais un large sourire tout du long, comme j'en avais l'habitude. Pourtant, quelque chose n'alla pas comme d'ordinaire ce matin là. En effet, alors que j'étais dans le bus, une violente bagarre éclata. Je ne saurais pas dire comment celle-ci commença mais quoi qu'il en soit, je lisais tranquillement un roman alors que deux personnes tombèrent l'un sur l'autre à mes pieds. Je sursautais, pris de surprise, alors qu'ils se tapaient l'un sur l'autre, sans même se parler. Ils essayaient plus ou moins de crier des choses mais croyez-moi, c'était tout bonnement incompréhensible. Les gens autour commencèrent à paniquer à cause de cette violence de grande ampleur. En effet, les deux jeunes ne faisaient vraiment pas attention à la population environnante et une mamie se prit un coup de pied dans la jambe, alors qu'elle n'avait rien demandé. La pauvre se trouva juste au mauvais endroit, au mauvais moment.

Pris d'un réflexe, je me levais, et m'éloignais. Il devait bien y avoir un gardien dans ce métro non ? Les gens commencèrent à comprendre que pour leur bien, il valait mieux s'écarter et quelqu'un qui semblait habituer alla chercher le fameux vigile, ou je ne sais trop quelle fonction il occupe mais bon, celui qui allait arranger les choses quoi. J'eus à peine le temps de compter jusqu'à trente que ce grand homme arriva, faisant presque immédiatement cesser la bagarre. Ceci a été tellement vite que je ne saurais même pas capable de vous dire comment il s'y est pris. Néanmoins, quelques minutes plus tard, tout semblait revenir à la normale dans le wagon. A l'arrêt suivant du métro, la plupart des gens descendirent, certains parce qu'ils préféraient ne pas rester avec les deux énergumènes qui étaient désormais on ne sait où, d'autres parce que c'était tout simplement là qu'ils descendaient. Moi, je restais assis à la place que j'avais occupée pendant tout le trajet car le lycée était encore à quelques arrêts de là. Mais alors que tout était silencieux, je vis des policiers débarquer dans le wagon. Et bientôt, j'aperçus également le vigile qui se tenait derrière eux. Il leur expliqua ce qu'il savait de ce qu'il s'était passé avant de pointer son doigt vers moi. « Toi, tu étais là quand il y a eu la bagarre ! » Je levais la tête de mon livre, vu que jusqu'à maintenant j'avais fait mine de ne pas faire attention à eux.

Ils étaient deux hommes habillés aux couleurs de la police nationale, me fixant d'un regard presque mauvais alors que je n'avais rien à voir avec toutes ces histoires. Je me levais alors, m'avançant vers eux. Je hochais la tête en signe de réponse, même s'il ne m'avait pas vraiment posé une question. Il avait eu l'œil dis donc pour me repérer comme cela. Un des policiers commença alors à me parler alors que le métro continuait son trajet. Je devais les suivre au commissariat afin de faire une déposition. J'eus alors beau leur expliquer que je ne pourrais pas vraiment les aider, que j'étais mineur et que je devais aller au lycée, ils ne voulurent rien entendre et me firent les suivre, presque avec force. Je n'en comprenais presque plus la situation qui devenait complétement dingue. Au centre de police, ils appelèrent mes parents pour qu'ils viennent vu qu'un mineur ne peut pas faire de déclaration sans la présence de ses tuteurs et une heure plus tard, j'étais en train de faire une déposition, détaillant tout ce qui me revenait sur la bataille. Ce que je ne savais pas, c'est que les deux bagarreurs étaient des trafiquants de drogue recherchés depuis quelques mois déjà par la police locale mais cela, on ne le précisa qu'à mes parents bien sur.

C'est donc à 10h30 que j'arrivais enfin en classe, avec plus de deux heures de retard, deux heures que je devrais rattraper sur le programme, comme si celui-ci n'était pas assez difficile comme cela à suivre. Je passais donc chez le directeur pour qu'il me fasse un mot d'absence et me rendis ensuite en cours de chimie, l'interrompant en plein milieu. Le professeur me regarda avec un air furieux, comme si c'était de ma faute si je n'avais pas été là plus tôt. Je me dirigeais vers son bureau après m'être excusé, lui tendant le papier qui expliquait la situation. Il m'indiqua alors. « Allez vous asseoir à côté de mademoiselle Evans monsieur Sallin puisque vous êtes en retard. » Je ne pris pas la peine de lui demander pourquoi et je fis ce qu'il me demanda. C'est en tournant la tête que je vis au tableau que c'était aujourd'hui les préparations pour un TP. A priori, les bons élèves avaient pu choisir leur partenaire alors que ceux qui avaient de moins bonnes notes avaient été contraints de prendre le partenaire qu'on leur attribuait. Et moi dans tout ça, j'étais en retard donc je n'avais plus le choix.

Néanmoins, je n'allais pas m'en plaindre car je connaissais la jeune femme et lorsque je fus à sa hauteur, je m'assis sur le fauteuil libre avant de lui dire. « Je crois qu'on est ensemble du coup. » J'avais passé plusieurs mois plus tôt une nuit entière avec la jeune femme, même si ce n'est pas du tout ce que vous croyez, et sans comprendre pourquoi, depuis elle me fuyait comme la peste. « J'espère que ça ne te gène pas. » En même temps, ce n'est pas trop comme si elle avait le choix, et moi non plus vu que c'était l'ordre du professeur. Je ne tenais cependant pas à mettre mal à l'aise la demoiselle ou à la déranger. Je pris le parti de lancer le sujet sur le tp que l'on devait réaliser de ce fait. « On doit travailler sur quoi ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota   Mar 23 Aoû - 21:09


« - Jack… oh Jack tu as toujours été l’amour de ma vie, ma source d’inspiration. Je t’aimais bien avant de t’avoir connu. C’est le destin qui t’a amené vers moi… »

Dakota, debout à côté de sa mère endormi, se mit à pencher la tête sur le coté en regardant les images se succéder sur l’écran de télévision… Sa mère était une véritable lève tôt… Il n’était pas rare de la voir déambuler avec son fauteuil autour de la table de cuisine aménagé vers les 5h du matin… Il faut bien dire que son sommeil n’était pas vraiment des plus idyllique… Cela faisait pourtant des années… Mais madame Evans était toujours réveillé par ses affreux cauchemar qui relataient encore et encore ce fameux accident dont elle paya le prix de ne plus jamais se poster sur ses deux jambes et continuer à avancer et parcourir sa vie… dans un fauteuil roulant.

Alors que les deux jeunes amants de ce film à l’eau de rose s’embrassait passionnément la jeune femme lâcha un « eurk » dégouté qui fit sursauter sa mère. Il faut dire que la jeune Evans avait le don de se faufiler avec une discrétion hors du commun et cela c’était le lycée qui le lui avait enseigné… plus tu te faisait discret et plus tu avais de chance d’éviter le lancé de slushy… Sa mère maugréa et lui donna l’ordre bougon de se taire.

- Mais c’est totalement dégoutant, c’est un film d’horreur que tu visionne, regarde il est en train de l’étouffer avec sa grosse langue qu’il a mit dans sa gorge… C’est pas des gémissements qu’elle pousse mais bel et bien des cri de terreur…

Sa mère s’apprêtait à sermonner Dakota car elle ne pouvait jamais regarder ses feuilletons tranquillement mais quand elle pivota la tête vers elle et qu’elle découvrit l’expression horrifier sur son visage elle ne put retenir un rire sonore. La lycéenne ne se priva pas pour l’accompagner. Se qui fit rapidement suivit par l’entrée de son père dans le salon, quelque peu ensommeillé. Les deux femmes ne purent s’empêcher de rire de plus bel en voyant cet homme aux allures de zombie débarquer.
Dakota leva son poignée pour regarder l’heure à sa montre… Comme d’habitude elle allait devoir courir pour ne pas rater le bus et le prendre comme à chaque fois de justesse…
La matinée commença assez bien, pendant deux heures elle n’eut ni remarque, ni slushy… deux heures au paradis… pas pour longtemps quand le professeur de Chimie lui mit son devoir sous le nez : D-
La pauvre jeune femme faillit bien s’étrangler, elle n’était pas un génie mais elle n’était pas non plus abonné à ce genre de note, loin de la… Le professeur lui annonça donc que leur libre qu’elle avait ensuite elle la passerait dans cette même salle pour rattraper sa note. Un autre tp… une chance inouïe de repartir avec une note moins pittoresque ! a la fin du cour, elle ne quitta donc pas sa place et regarda les élèves entrer un à un… tous fuyaient la jeune femme, la gleek pestiférée… au moins elle pourrait travailler tranquillement sur se tp… le professeur ne tarda pas à en énoncer le sujet et ces consignes. « l’acide sous ses formes multiples »…

Les élèves n’eurent pas le temps d’avoir plus de précision quand la porte de la classe s’entrebâilla… Dakota sentit ses joues s’empourprer et des frissons de gênes lui parcourir l’échine quand elle vit qui l’avait poussé… Sasha ! Un jeune homme qu’elle avait rentré lors de son arrivé… il lui avait offert un secoure inattendu alors qu’elle se faisait agresser dans la rue à la nuit. Malheureusement c’est le héro qui eut plus de mal mais l’énergumène avait tout de même prit la fuite et la jeune femme était hors de danger… pourtant le jeune homme avait l’arcade salement amoché maintenant, aussi Dakota l’accompagna aux urgences. Allez savoir pourquoi, cette nouvelle ville, cette nouvelle vie… elle avait eut besoin de se confier à quelqu’un et puis il faut dire que le jeune homme était si gentil… alors ils parlèrent de tout et de rien… elle lui parla même de choses intimes dont seul son journal était au courant… bon si elle en avait eut un ! Si elle avait su qu’elle retrouverait ce garçon dés le lendemain dans son nouveau lycée elle se serait abstenu… depuis elle fait tout pour l’éviter…

Le professeur lui annonça qu’il allait faire équipe avec … Elle ! bah voyons la salle note qu’il lui avait mis n’était pas assez joïssif à ces yeux… il préférait qu’elle meurt lentement de honte devant ses yeux. Il s’exécuta et pris place à côté d’une miss Evans qui fixait son stylo posé sur sa feuille. 0 ses premiers mot elle fit oui de la tête sans le regarder, aux seconds elle lui dit un « non » timide. Aux derniers elle eut le courage de relever la tête et de le regarder… C’était étrange… Avec tout ce qu’il savait sur elle il aurait pu lui glisser une petite anecdote moqueuse à ce sujet mais rien… c’est comme si rien ne c’était passé. D’ailleurs en y réfléchissant bien, il aurait pu lui coller la honte de sa vie à plusieurs reprise avec tout ses petits secrets pourtant… jamais il n’avait rien dit, ni même fait courir de rumeur… Elle n’y avait même pas réfléchit plus tôt…

- Hum, les acides sous toutes ses formes… pour le moment je n’en sais pas plus… et

Et elle grimaça avant de poursuivre en regardant quelques élèves ricaner en les regardant Sasha et elle…

- J’espère plutôt que TOI ça ne te gêne pas d’être avec moi…

Et oui faire équipe avec une looseuse de choriste… on s’en passerait bien !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota   Dim 28 Aoû - 23:25


Je fus soulagé quand la jeune femme émit un non. Je ne compris pas trop pourquoi ses paroles me semblaient si timide, elle avait pourtant été assez bavarde lors de cette fameuse nuit à l'hôpital. Enfin bon, vu que le professeur avait les yeux rivés vers un peu partout, je me dis qu'elle avait peut-être peur de se prendre une remarque si on la surprenait à discuter avec moi. Je lui adressais un sourire et elle releva la tête pile à ce moment là. Je pus alors voir ces merveilleux yeux qui m'avaient tant plu la première fois. Je n'avais pas fait trop attention au fait qu'elle était belle ou non mais ses yeux, ils m'avait tout de suite ébloui. C'était peut-être cela qui m'avait poussé à jouer au prince charmant en volant à son secours d'ailleurs, peut-être... A vrai dire, je ne me rappelais plus vraiment de tous les détails car la soirée commençait à dater. Nous n'avions pas eu l'occasion de nous parler depuis, nous contentant de nous croiser. J'avais beau eu l'appeler pour attirer son attention à plusieurs reprises, elle s'était contentée de poursuivre son chemin sans que je ne comprennes pourquoi. Enfin, depuis le temps, j'avais arrêté de chercher, même si ce TP me faisait me reposer un bon tas de questions à ce sujet. J'aurais bien ma réponse d'ici la fin de l'heure avec un peu de chance.

Bientôt, elle m'expliqua que le sujet était les acides sous toutes ses formes. J'avais déjà fait un TP de ce genre l'année précédente, alors que je vivais encore en France alors si le sujet ressemblait, je n'aurais sans doute aucun mal à décrocher la moyenne ou plus, car oui, autant dire que je me débrouilles en chimie mais que ce n'est pas pour autant une matière dans laquelle j'excelle. Je souris de nouveau à l'annonce de cette nouvelle, ayant presque envie de faire un petit geste de victoire, mais je me retins, histoire de ne pas me faire honte à moi-même. Le professeur n'avait visiblement pas distribuer les feuilles pour l'instant, ce qui expliquait le fait que la jeune femme n'en savait pas plus. Je tournais la tête vers le tableau. L'enseignant reprit la parole, donnant plus de détails sur le travail à faire. J'écoutais d'une oreille tout en répondant à ma partenaire de quelques heures. « Je crois que j'ai déjà fait ce TP en France donc si c'est le même, on devrait bien s'en sortir. » J'espérais juste qu'elle accepterait mon aide pour ce travail, même si elle avait déjà dit que ça ne la gênait pas d'être avec moi.

Je vis la brune regarder partout autour et j'en fis bientôt autant pour voir ce qu'il y avait de si intéressant à regarder. Néanmoins, je ne remarquai rien. Et c'est là qu'elle me précisa qu'elle espérait que ça ne me gênait pas d'être avec elle, en insistant sur le « toi », enfin moi pour le coup. Là, j'étais absolument et complétement perdu. Pourquoi une telle question ? C'était elle qui m'évitait depuis ces nombreux mois alors pourquoi est-ce que c'est moi qui serait gêné ? Je décidais de lui poser la question afin qu'elle éclaircisse la situation. « Non pas du tout, pourquoi tu penses ça ? Je suis même content à vrai dire, depuis le temps que j'essaye de te parler. » Ce n'était sans doute pas la situation la plus idéale vu qu'il y avait un travail à faire en même temps mais au moins, j'étais sûr qu'elle ne s'en irait pas pour une fois car elle n'avait aucun échappatoire pour le coup et j'aspirais également à ce qu'elle m'explique pourquoi elle me fuyait tant alors que notre rencontre avait été des plus sympathiques.

« Enfin... Je veux dire que j'aurais bien aimé qu'on garde contact après l'hôpital. J'avais passé un bon moment en ta compagnie et du coup... » Non, je n'étais pas en train de lui déclarer ma flamme, juste une petite déclaration purement amicale. Et oui, ma vie avait beau être bien chargée depuis mon arrivée en ville, je n'avais pas pour autant un tas d'amis. Les filles défilaient pas mal mais en général, cela ne se passait pas au lycée donc personne n'était au courant de ma petite vie privée. Pour le reste, je pouvais compter mes vrais amis sur les doigts d'une main et j'avais longtemps pensé que la jeune femme pourrait en faire partie vu que nous avions beaucoup échangé sur nos vies privées. Enfin, ce n'était à priori pas ce qu'elle avait voulu et je ne pouvais pas lui en vouloir. Je ne suis qu'un simple lycéen qui se la joue discret afin qu'on ne l'embête pas.

C'est ce moment que le professeur choisit pour faire passer les feuilles qu'il donna au premier rang pour qu'ils le fassent ensuite passer de table en table après s'être servi. Je pris une feuille une fois le paquet en main, avant d'en tendre une à Dakota et de donner le tas à la personne située derrière moi. Je jetais alors un œil sur le sujet et un sourire apparut immédiatement sur mon visage. A première vue, c'était à quelques choses près le TP que j'avais fait l'année précédente. J'allais avoir une bonne note !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota   Jeu 8 Sep - 20:12



Le jeune homme était à côté d’elle et venait de lui demander si cela de la dérangeait pas s’ils travaillaient ensemble… de toute façon avait elle le choix… Pourtant si elle avait pu se cacher dans un petit trou de souris elle l’aurait fait… Rien de méchant à l’égard du beau lycéen… Juste que le soir ou elle l’avait vu, elle c’était totalement lacher en ne croyant jamais le revoir aussi c’était mise à nue… et en le revoyant en ses lieux elle avait l’impression d’y être toujours. Il connaissait tout d’elle… de sa vie, de ses rêves… tout… Lui-même c’était pas mal confier mais cela ne semblait pas le gêner. Il faut comprendre que ce n’était pas dans la nature de Dakota aussi se sentait elle vraiment perdu…

Grâce à dieu le professeur repris la parole en leur donnant un peu plus de détail sur le sujet… Oui… bon… pas vraiment passionnant… Dakota commençait vraiment à tiquer… Quand quelque chose ne l’intéressait pas elle avait beaucoup plus de mal à l’assimiler comme un corps rejetait un corps étranger… Elle avait beau y mettre tout son cœur… seul la moitié des donner restait gravé dans sa mémoire interne.

Quand Sasha lui appris qu’il avait déjà fait un tp sur ce sujet dans son ancienne école elle fut vraiment soulagé, vu qu’ils devaient le faire ensemble elle aurait plus de chance d’avoir une bonne note.

La France, Dakota se surprit à rêvasser quand elle entendit ce mot dans la bouche du jeune homme. Qui ne rêvait pas d’ailleurs… Que n’aurait elle pas donné pour visiter Paris, oui Paris la ville de l’amour… Etait-ce aussi beau qu’on le prétendait ? Quitter Lima… voyager… un fantasme à l’état brut… Elle n’avait pas à se plaindre cependant. Certes cette ville était le t**u du c** du monde mais elle l’appréciait de par sa beauté et sa simplicité.

Alors que le jeune homme laissait posé son regard sur elle en attendant un signe de vie elle regarda tout autour d’elle et vit quelques élève qui faisait partie de l’équipe de foot se retourner et rigoler sur eux. Elle en entendit même un dire à son voisin « vraiment pas de bol ce mec, devoir rattraper sa note c’est chiant… mais le faire avec miss soda… c’est à se donner l’envie de se pendre… ». Elle se retourna vers lui et lui retourna sa question en insistant sur le faite, qu’après tout, c’était bel et bien lui qui devrait subir la situation… Le jeune homme afficha un air très étonné sur son visage… Il lui annonça même qu’il était plutôt content d’être à cette place avec elle depuis le temps qu’elle le fuyait… La jeune femme piqua son phare… « arf… touché ! ». Aucune possibilité de recule… pas moyen de rapatrier les troupes… Au moment ou il poursuivit les rougit deux fois plus… « coulé…et noyé pour de bon »… Puis alors qu’elle s’enfonçait dans le vide abyssale de la gêne et de la honte, il y eut une petite lueur au bout du tunnel. Ne venait-il pas de dire qu’il avait un bon souvenir de leur rencontre… elle en eut les yeux grand ouvert tel une chouette.

Dakota fut distraite par la feuille qu’elle reçu et posa les yeux dessus. A vrai dire elle ne portait aucune attention à ce qu’elle lisait. Elle reposa son regard sur le jeune homme et ne fit même pas attention à la joie qui était pourtant visible sur son visage en découvrant le contenu du tp.

- Tu… as passé un on moment en mas compagnie toi ?
Elle fit une courte pose tellement abasourdie par ce qu’elle venait d’entendre. Puis elle sursauta en prenant conscience que ce qu’elle venait de dire pouvait être mal interprété…

- Je veux pas dire par la que j’ai pas passé un bon moment mais il était inhabituel… Bizarre…

C’était elle ou elle s’enfouissait vraiment toute seule là ?!

- Bizarre, oui enfin pas bizarre, bizarre hein mais je croyais que j’allais pas te revoir alors…

Quelqu’un pourrait-il composé le numéro des secours pour venir en aide à cette imbécile… S’il ne lui avait pas jeté le rp au visage cela relevait du grand miracle. Il fallait bien avouer qu’elle se débrouillait comme un manche…

- Je suis désolé dans ma tête c’était très clair mais de mon cerveau à ma tête il y a vraiment tout un monde… Je voulais dire que je me suis montré vraiment très ouverte parce que je ne pensais pas te revoir… je me suis confier sur beaucoup de chose… oui enfin je crois que je t’ai tout dis… et ce n’est pas du tout dans mes habitudes, je suis plutôt quelqu’un de très réservé… Je me suis senti… perdu…

Son cœur avait parlé… il était beaucoup explicite que sa tête il fallait bien le reconnaitre… Il devait s’en doute la croire folle à l’heure qu’il était !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota   

Revenir en haut Aller en bas
 

08. Un TP peut finalement se révéler intéressant PV Dakota

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 8
-