Choriste du mois


Partagez | 
 

 08. Going out of my head !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
08. Going out of my head ! Empty
MessageSujet: 08. Going out of my head !   08. Going out of my head ! EmptyMar 23 Aoû - 14:41

    Erwan se sentait vraiment mal depuis quelques jours. Seul le football réussissait à le détendre un peu. Ses amis, sa mère, personne n'y arrivait, et tout le monde s'inquiétait de son état. Lui qui, sans cesse, riait, provoquait, s'était un peu plus renfermé sur lui-même. La cause de son mal-aise était une fille. Mais pas n'importe quelle fille, pas celle dont vous étiez éperdumment amoureux, et qui vient de vous larguer comme une vieille chaussette. Non, il s'agissait de Mademoiselle Dakota Evans, lycéenne, membre d'une des chorales, les Awesome Vioces, travaillant au McDonald de Lima. Bref, le genre de fille qu'Erwan adorait persécuter. Elle était la victime parfaite, elle ne répliquait jamais lorsqu'il l'insultait ou lui lançait un slushy à la figure. Jusqu'à ce que tout cela ne veuille plus rien dire lorsque les deux lycéens passe une heure ensemble, enfermés dans les toilettes des filles. Non non petit coquin, ne va pas t'imaginer des choses, ils n'ont pas fait de cochonneries. Figurez vous qu'ils ont discuté, ri et même chanté ensemble. Bref, tout cela pour dire qu'Erwan se sentait aujourd'hui perdu. Il ne savait plus du tout comment réagir, faire comme si de rien n'était, ou la considérer comme une personne appréciable en l'épargnant ? Car elle l'était, appréciable.

    Le beau brun marchait tranquillement dans les couloirs du lycée McKinley, en compagnie de deux de ses amis. Il portait fièrement le manteau rouge et blanc, réservé aux Footballeurs. Il tenait dans la main un gobelet, rempli de glace pilée, à laquelle il n'avait presque pas touché. Il feignit de le lancer sur un membre des New Directions. Ce dernier ferma les yeux, et fut surpris de ne pas se retrouver trempé la seconde d'après. Les couloirs étaient son repère à lui, et ses amis populaires. Il terrorisait tous les petits loosers et adorait cela. Un sourire triomphant flottait sur ses lèvres. Qui disparut lorsque Dakota Evans tourna à l'angle du couloir. Erwan se stoppa net, redécouvrant ses boucles brunes qu'il s'était amusé à mouiller. Ses amis s'arrêtèrent aussi, et en regardant le jeune homme, murmurèrent « Regarde qui arrive, Miss Soda ! On te la laisse, mec. ». Erwan leur offrit un sourire forcé, et s'avança, hésitant.

    « Salut. »

    En sentant le regard insistant de ses amis sur lui, il grimaça en lui lançant un regard désolé, et balança le bras avant de lancer sa glace pilée en visant son tee-shirt.

    ♠♠

    La journée de cours venait de se terminer, les élèves se pressaient tous vers la sortie du lycée, pressés de rentrer chez eux. Erwan lui avait dit à ses amis de rentrer sans lui. Il avait quelque chose à faire. Il se plaça au milieu du couloir, de là il ne pouvait rater personne. Il guetta la foule, à la recherche de la personne qu'il souhaitait voir. Dakota, bien sûr. Il voulait absolument s'expliquer. Elle allait le prendre pour un véritable con, et elle aurait raison. Il n'était même pas capable de défier ses amis. Il aurait au moins pu détourner l'attention d'elle en simulant une idée de génie. Elle aurait au moins échappé au slushy. Il fallait croire que Erwan n'était pas assez intelligent pour cela. Il se sentait stupide, impardonnable, était-il vraiment indigne de confiance ? Il passa la main dans ses cheveux, et pouffa en réalisant qu'il n'arriverait pas à faire en sorte qu'elle lui pardonne cela. Elle n'était pas idiote, elle savait très bien qu'Erwan était capable de recommencer, encore et encore, simplement pour sauver sa popularité. Il était de toute façon impossible de la trouver, peut-être était-elle même déjà partie. Il se décolla du mur auquel il s'était adossé, replaça son sac noir sur ses épaules, et commença à marcher jusqu'à la sortie.

    Il jeta un regard derrière lui, afin de s'assurer qu'il ne l'avait pas ratée. C'est là qu'il la vit. Sans réfléchir une seconde, il fit demi-tour, et se mit à courir dans sa direction en poussant ceux qui le gênait.

    « Dakota ! »

    Il fit un geste vulgaire destiné à une fille qui le regardait un peu trop intensément à son goût. Elle se demandait sûrement pourquoi le jeune homme souhaitait à tout prix parler à Miss Soda. Lorsqu'il arriva à la hauteur de cette dernière, il la prit par les épaules. Il reprit sa respiration, et dit ;

    « Dakota, je suis vraiment trop con, je suis désolé ! Je te rachète un tee-shirt, si tu veux. »

    Il savait que l'humour n'allait sûrement pas être la bonne solution pour se faire pardonner. Mais au stade où il en était, autant tout tenter.


Dernière édition par Erwan A. Merry le Jeu 25 Aoû - 15:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
08. Going out of my head ! Empty
MessageSujet: Re: 08. Going out of my head !   08. Going out of my head ! EmptyMer 24 Aoû - 11:49

08. Going out of my head ! Tumblr_lpeltghsIV1qzhbz1o1_500

La matinée de cour, dut moins les trois première heures, surtout la dernière en faite, avait été éprouvante ! Dakota c’était retrouvé en compagnie de Sasha pour un tp qu’elle devait rattrapé car elle avait eut une note très médiocre… Il fallait qu’elle se retrouve avec la seule personne qu’elle évitait comme la peste… Il faut dire que le soir de leur rencontre elle c’était laissé allez à toutes les confidences possible et inimaginable bien loin de se douter qu’elle le retrouverait le lendemain dans son nouveau lycée… Pour une fille qui ne se confiait jamais… c’était la pire chose qu’il pouvait lui arriver… Pourtant l’heure qu’ils passèrent se passa bien, se fut même sympa contre toute attente et la jeune femme se sentait de moins en moins mal à l’aise. Sasha était quelqu’un de bien et garderait pour lui tout ces petits secrets. Ouf !

Grave à cette découverte Dakota marchait, avec un sourire ravis sur les lèvres, dans le couloir. Jusqu’à ce qu’elle tombe nez à nez sur Erwan et sa clique de sportif… Erwan… Il l’avait fuit toute la semaine autant qu’elle-même évitait Sasha… Le sportif et la jeune femme avaient vécus contre toute attente un merveilleux moment ensemble… Ils c’étaient retrouvés tous les deux enfermés dans les toilettes de filles… La jeune Evans y était venu pour éviter une nouvelle attaque de slushy et par la même occasion pleurer de peine et de frustration… Erwan quand à lui séchait son cour… c’est sur que personne viendrait le chercher là… Bref quand ils découvrirent qu’ils étaient enfermés dans cette cage tout les des, il était inévitable qu’ils s’entretuent… ils commençaient d’ailleurs à se faire des crasses… mais cela tourna vite à la rigolade… et cela pris vite la tournure d’un jeu complice… Ils finirent même pas chanter et danser ensemble… Pourtant comme on le dis si bien, les bonnes choses ont une fin. Ils finirent par être délivré… Ils n’en étaient pas vraiment heureux l’un et l’autre… Ils avaient fini par prendre le temps de se découvrir vraiment… voir ceux qu’ils étaient derrière leurs masques, et ses deux personnes là s’appréciaient vraiment. Pourtant ils savaient qu’un fois franchis cette porte tout redeviendrait comme avant. La jeune femme n’en avait vraiment pas envie mais avait elle le choix… tout reposait les mains d’Erwan maintenant…

Le garçon fut vraiment choqué de se retrouver nez à nez avec elle. Il la salua… Il était vraiment gêné… Cette salutation fit naître une lueur d’espoir dans le regard de la jeune femme. Elle n’était pas sur le même ton que ces sarcasmes habituelle. Elle voulu ouvrir la bouche pour lui dire… pour lui dire… en faite elle ne savait pas trop, elle espérait seulement qu’un son sortirait de sa gorge… Pourtant elle resserra les lèvres en découvrant le verre de slushy qu’il avait dans les mains. Elle releva le regard sur lui et vit son air désolé et elle comprit. Aussi ferma tel les yeux pour accueillir la vague qui n’allait pas tarder s’abattre sur elle… Elle ouvrit de grand yeux étonné quand elle sentit le liquide glacé sur son tee-shirt. Avait-il loupé son coup où lui avait il épargnée le visage ? quoi qu’il en soit il lui avait lancé tout de même et s’il avait effectivement eut la pitié de l’épargner un peu cela était encore plus dure… Ce ne fut pas un regard de colère qu’elle lui offrait mais bel et bien un regard de déception… Puis elle s’enfuit alors qu’elle sentait des larmes brouiller sa vue.

Elle se dirigea vers le toilette pour éponger un peu le désastre… Elle se posta devant le miroir. La jeune femme se mordillait la lèvre pour ne pas tomber en sanglot. Elle détourna les yeux et prit du papier pour éponger son tee-shirt. Une fois fait elle se replaça devant le lavabo pour se laver ses mains collantes. Elle tendit la main vers le distributeur de savon quand elle se stoppa net… Tout ce qui c’était passé se jour la lui revint en mémoire… oh bien sur elle n’avait pas cessé dit penser depuis que ça c’était produit aussi ne peinait elle pas à se remémorer chaque détail. Une nouvelle vague de tristesse se mouvait en elle. C’est alors qu’elle fronça les sourcils et un petit grognement sortit de sa gorge alors qu’elle appuya violement sur le distributeur. Pourquoi se rendre malade alors qu’il venait de lui montrer de ce qu’il préférait être même si ce n’était pas réellement lui. Erwan préférait vivre de par le regard des autres même si cela voilait dire devenir celui qu’ils veulent qu’on soit et payer le prix de laisser loin derrière celui que l’on ai vraiment et qui vaux cent fois mieux que le clown que l’on joue au final… Il avait fait son choix… Une fois ces mains lavés elle quitta les lieux et partit en cour. Elle s’efforçait d’oublier se lancer de slushy… Mais il faisait mille fois plus mal que tout les autres…

La journée se terminait enfin. Il était temps la jeune femme était épuisé, physiquement et émotionnellement parlant. Du repos lui ferait le plus grand bien… Elle sortit de la classe quand elle entendit son prénom… Elle écarquilla les yeux et se stoppa net quand elle reconnu la voix. Quand elle releva le regard elle vit Erwan se frayer un chemin et même allonger son majeur pour une fille qui le regardait avec instance… qu’est-ce qui la choquait le plus… le prénom qu’il avait prononcé ou le fait qu’il cours ainsi vers la personne cité… Elle n’eut pas le temps d’y réfléchir d’avantage qu’elle sentit les mains du jeune homme se poser sur ses épaules., il se mit à s’insulter et lui présenter ses excuses, il lui proposa même de lui racheté un tee-shirt tout ceci sur le ton de l’humour. Malheureusement la jeune femme avait été profondément blessé et n’avait pas du tout envie de rire. Elle se pencha sur la droite… puis la gauche pour voir s’il n’y avait pas ses « amis » derrière lui… Pour qu’il agisse avec elle comme cela, bien sur qu’il n’était pas là… Mais il y avait encore quelques élèves… Elle se recula pour se dégager de ses mains…

- Oui tu es vraiment trop con et tu ne t’imagine même pas à quel point…

Si la jeune femme ne lui avait envoyé qu’un regard déçu un peu plus tôt, c’était la colère qui lui emboitait le pas maintenant.

- Ne t’excuse pas Erwan tu as fait ton choix… mais sache une chose… Combien de tes supers amis aurait accepté sans broncher de se ramasser se verre de slushy et de disparaître pour ne pas casser ta sois disant popularité… combien aurait accepté de se faire humilier pour toi !

Dakota serra le poing.

- Pourtant tu as choisi leur compagnie alors ne perd pas ton temps à faire des excuses à une looser de choriste cela ternirait ta popularité…

Malgré toute la colère qu’elle venait de déversé se fut pourtant la tristesse qui fut la plus forte en venant lui nouer la gorge l’empêchant d’en dire d’avantage. Elle tourna donc les talons et commença à partir.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
08. Going out of my head ! Empty
MessageSujet: Re: 08. Going out of my head !   08. Going out of my head ! EmptyJeu 1 Sep - 16:31

    Erwan ne s'attendait pas à ce qu'elle saute de joie, l'enlace amicalement un grand sourire aux lèvres et réplique qu'il n'y avait aucun problèmes, qu'il pouvait continuer à la slusher, mais à être son amie lorsque les autres, ses amis footballeurs, fermaient les yeux. Il aurait vraiment été surpris. Dakota aurait été idiote. Mais elle ne le fut pas, et régit exactement comme Erwan s'y attendait. Il était con, ça, c'est sûr. Il ne s'était jamais senti aussi idiot. Il était désolé mais ne savait pas comment lui montrer. Elle refusait de discuter plus longtemps avec lui, et c'était normal. Lorsqu'elle se dégagea, il ne résista pas et ses mains tombèrent mollement le long de son corps. Il se mit à contempler ses chaussures, comme si il avait été un gamin prit en train de voler des gâteaux dans le placard interdit. Lorsqu'il releva la tête et qu'il vit la colère dans ses yeux, de la vraie colère, il comprit que ce n'était plus une plaisanterie, Dakota ne riait plus, plus du tout.

    « Je sais, je ... »

    C'était peine perdue, elle ne voulait plus l'écouter. Elle enchaîna, et Erwan et compris qu'il ne servait à rien de la couper. Si il s'était complètement lâché, il aurait éclaté en sanglots, et l'aurait supplié de façon ridicule de le pardonner. Mais il n'avait plus envie de dire des paroles en l'air. Il ne voulait pas lui promettre de faire des efforts si il ne s'en sentait pas capable. La question était ; était-il prêt à changer. Deux petites voix dans sa tête influençaient son raisonnement. L'une lui disait de laisser tomber, et lui conseillait de ne pas faire attention à elle, de faire comme si rien ne s'était passé. L'autre lui ordonnait d'être un peu mature, de se rappeler la complicité qui s'était installée entre eux lors de leur moment passé ensemble dans les toilettes. Bref, ses pensées étaient confuses, impossible de réfléchir correctement. Déjà qu'Erwan n'était pas du genre très futé ... Il l'écouta sans l'interrompre, regarda la tristesse envahir son regard, alors qu'il se sentait impuissant. Il réagit tout de suite lorsqu'elle tourna les talons, prête à s'en aller.


    « Attends, Dakota, s'il te plait ! Je te demande de m'accorder deux minutes, juste deux minutes. »

    Avec douceur, il attrapa son bras et l'obligea à lui faire face. Il ne savait absolument pas quoi lui dire pour qu'elle comprenne dans quelle situation il se trouvait. Beaucoup aurait réglé le problème en la laissant partir. Mais Erwan ne voulait pas qu'elle s'en aille. Une Cheerleader passa à côté des deux lycéens, en jetant un regard interrogateur au Footballeur. Il l'ignora, plongeant ses yeux dans ceux de Dakota. Seule elle était importante.

    « Tu vois tous ces gens là ? Tu vois ce mec avec son manteau de Footballeur ? Ils viennent tous de voir que je me suis excusée devant toi. Je suis désolé, Dakota. Je sais que ça ne suffira pas, mais je te promet de faire des efforts, tu peux dire adieu aux slushys, de moins aux miens, je te le jure. »

    Il reprit sa respiration alors qu'il avait dit tout cela sans prendre la peine d'inspirer et d'expirer, de peur qu'elle lui file entre les doigts. Il lâcha son bras. Il lui avait déballé ce qu'il avait à dire, elle allait sûrement l'ignorer. Il était allé trop loin, c'était certain. Au moins il avait essayé.

    [Excuse moi pour le retard, pour la qualité, et pour la longueur. Pour tout quoi, c'est vraiment minable !]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
08. Going out of my head ! Empty
MessageSujet: Re: 08. Going out of my head !   08. Going out of my head ! EmptySam 3 Sep - 15:08

08. Going out of my head ! Tumblr_lpvkaf95oF1qcf9c4o1_r1_500

La colère, la tristesse, la déception tous se mélangeait en elle. Pourtant certain aurait pu trouver un tel chamboulement exagéré… Personne aime se faire prendre pour un imbécile certes mais cela tourne rarement en tragédie mélo-dramatique… Pourtant Dakota avait vécu, pour elle, un moment si spéciale avec Erwan. Elle qui n’était pas du genre à se confier, à mettre un mur entre elle et les autres, surtout avec ceux qui se comportaient comme lui… Elle avait fini par ce mettre à nue devant lui. Elle avait baissé toutes gardes et en avait apprécié chaque seconde…

Si elle en voulait à Erwan elle s’en voulait encore plus… d’être tombé sous son charme… En effet autant elle détestait ce garçon imbue de sa personne, nombriliste, égoïste, sans cœur… autant le jeune homme qui était renfermé avec elle lui avait beaucoup plus, drôle, sociable, gentil, doux… Mais qu’est-ce qui lui prenait… devenait elle totalement idiote… Erwan n’arrivait déjà pas à l’entrevoir comme une amie potentiel ce qui aurait déjà été inespéré alors plus… Mieux vaux ne pas y penser, laisser de côté et oublier…
Alors qu’elle partait, le jeune homme se saisit de son bras. Elle en fut surprise, elle pensait vraiment qu’il l’aurait laissé partir car tout aurait été plus facile, elle serrait sortit de sa vie et tout serait redevenu comme avant. Pourtant la main virile sur son bras l’attira vers lui pour qu’elle lui fasse face.

Elle posa deux petite seconde son regard dans celui d’Erwan avant de le baisser vers ses chaussures quand elle vit un Cheerios dans le côté de son champ de vision. Elle s’attendait à ce que le footballeur recule, donne une explication à la noix… Pourtant il ne lui accorda aucun regard… peut être ne l’avait-il pas vu… pourtant le discoure qu’il entama lui fit relever la tête.

Elle regarda autour d’elle. Beaucoup d’élèves étaient restés figé sur leur conversation… certains murmuraient… d’autres se contentaient de les regarder avec des yeux ronds d’étonnement… D’autres encore étaient beaucoup moins sympathique comme celui de cette Cheerios posé sur elle… Elle revint enfin sur Erwan… Oui il aurait pu la laisser partir et reprendre sa vie et pourtant il l’avait retenu… Pour elle il venait de quelque uns de ses amis, tous n’étant pas la… Mais même ! Il n’y en aurait eut même un seul… Dakota était profondément touché par son geste… Elle n’était pas franchement très à l’aise avec toutes ses paires d’yeux braqués sur eux aussi prit elle le bras d’Erwan et l’attira un peu plus loin. On les observait toujours mais au moins elle ne les entendait plus chuchoter. Elle se posta devant le jeune homme.

- Merci… Je sais quels efforts tu as du fournir pour faire ce que tu as fait… cela me touche beaucoup tu sais… vraiment…

L’esquisse d’un sourire se dessina sur ces lèvres. Le jeune homme était blanc comme un cahier. Il s’en voulait beaucoup de son geste de ce matin, cela se voyait… Et puis il venait de le lui prouver. Il avait été sincère dans le lieu clos où ils avaient passé deux bonnes heures…

- Et maintenant…

Elle redevint sérieuse, soucieuse…

- Quand l’un de tes amis te demandera d’en lancer un… seras-tu capable de lui refuser ?… Je pense maintenant que oui tu me l’as promis et je veux croire en tes promesses… Mais… et toi dans tout ça…

Elle se mordilla la lèvre nerveusement…

- Je ne veux pas qu’en refusant de me lancer des slushys se soit toi qui les prennent…

Elle baissa la tête, effectivement elle ne voulait pas qu’il devienne la nouvelle cible parce qu’il avait sympathisé avec… l’ennemis ?!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
08. Going out of my head ! Empty
MessageSujet: Re: 08. Going out of my head !   08. Going out of my head ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

08. Going out of my head !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 8
-