Choriste du mois


Partagez | 
 

 08-La magie des livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 08-La magie des livres    Lun 29 Aoû - 18:10


Nina & Everleigh



La magie des livres



Les journées se suivent et ne se ressemblent pas à Lima. Everleigh en était venue à cette conclusion depuis qu'elle vivait en ville. Cela n'avait rien à voir avec sa vie d'avant au centre. D'un côté elle en était heureuse et de l'autre, elle ne savait pas toujours comment réagir à ce changement. L'année scolaire allait bientôt se terminer, les examens arrivaient à grands pas et dans quelques mois elle pourrait dire que cela faisait 1 ans qu'elle vivait ici. C'était une situation étrange à laquelle elle avait plutôt du mal à s'adapter. Mais c'était mieux, beaucoup mieux qu'avant.

Ce matin là (comme tous les jours de la semaine), son réveil sonna vers 6h00 du matin. Ever détestait sa sonnerie stridente qui lui perçait les tympans. Sans ouvrir les yeux, elle tâtonna puis empoigna l'objet qui finit sa course contre l'un des murs de la chambre pour la deuxième fois de la semaine. Nous étions mardi. Ce n'est pas qu'elle dormait beaucoup. La jeune fille n'aimait tout simplement pas être réveillée. Cela lui rappelait la cloche tout aussi pénible du dortoir où elle avait passé 18 années de sa vie. Néanmoins, elle avait gardé l'habitude de se lever tôt et il ne lui fallut pas longtemps avant de se retrouver dans la douche. Une bonne douche bien chaude pour entamer la journée. Elle enfila ensuite un jean troué, un t-shirt bleu et traça un fin trait de maquillage noir sous ses yeux. La dernière touche : deux petits bracelets argentés. Une fois fin prête, elle fourra pèle-mêle quelques affaires de cours, son baladeur et d'autres objets divers dans sa vieille sacoche et jeta un coup d’œil au réveil toujours sur le sol. 6h30. Son bus ne passait qu'à 7h. Elle avait donc encore une bonne demi-heure à tuer avant de se rendre à l'arrêt.

Trouver une occupation dans la solitude de sa chambre n'était pas un problème pour Ever. Mais elle se devait de faire une apparition dans la cuisine, où se trouvaient ses grands-parents (même si elle avait encore un peu de mal à les appeler comme cela). Ils exigeaient d'elle qu'elle prenne au moins un petit-déjeuné avant de partir au lycée. Bien sur, c'était pour sa santé. Ils la trouvaient toujours trop mince. Mais elle ne mangeait jamais le matin et ne prenait en général qu'un verre de jus d'orange histoire de leur montrer sa reconnaissance pour tout ce qu'ils faisaient pour elle. Ever descendit donc les escaliers pour rejoindre la cuisine, où elle entra avec un "Salut" embarrassé pour le couple qui dégustait un nombre incalculable de tartines de confiture trempées dans du café. Leur relation était toujours ainsi, même avec le temps. Les Harper faisaient tout pour mettre Ever à l'aise avec eux mais celle-ci ne pouvait s'empêcher d'être timide et gênée et ne parvenait pas à s'exprimer par autre chose que des phrases brèves, même si elle aurait aimé dire plus. Elle n'arrivait pas totalement encore à se faire à l'idée d'avoir une véritable famille. Tous les matins, c'était le même manège. Elle descendait boire un verre de jus d'orange, ils lui posaient des questions sur sa nuit, son humeur, sa journée à venir, si elle avait des examens ce jour-là et elle ne faisait que leur répondre par oui ou par non. Puis elle remontait, jouait un peu de guitare et partait attendre l'autocar. Il lui fallait marcher un peu, mais l'arrêt n'était pas bien loin.

Lorsque le véhicule se manifestait enfin, elle montait à l'intérieur et n'hésitait pas à prendre deux sièges en mettant ses pieds sur le deuxième. De toute manière il y avait bien assez de place pour tout le monde. Les gens n'avaient pas besoin de venir s'assoir près d'elle. Elle mettait également son baladeur en route, histoire de ne rien entendre d'autre que le son mélodieux de la musique. Certains la qualifiait d’asociale. Ce n'était pas vraiment ça. Ever préférait la solitude aux gens, voilà tout. Elle ne faisait pas confiance aux autres et se sentait plus à l'aise quand elle était seule. Rares étaient ceux qui arrivaient à l'approcher sans recevoir un regard noir ou une remarque bien sentie.

Le trajet jusqu'au lycée n'était pas bien long. Elle descendit du bus et se mis en route vers sa salle de cours, marchant presque au rythme de la musique et ne prêtant attention à rien ni personne. Son premier cours de la journée concernait les mathématiques. Ever n'était pas mauvaise mais cela ne l'intéressait tout simplement pas. Elle consentit à éteindre son appareil, mais seulement dans le but de s'installer au fond de la salle et de terminer tranquillement son livre cachée derrière ses camarades. Les examens approchaient. Elle aurait peut-être dû s'inquiéter, mais ce n'était pas son genre. La jolie Everleigh était une vraie tête de mule. Si quelque chose ne l'intéressait, il valait mieux ne pas insister. Son professeur l'avait bien compris et s'il remarquait son attitude, il ne lui disait plus rien depuis qu'elle avait quitté sa classe précipitamment après qu'il l'ait réprimandé. La situation s'était rapidement envenimé. Il la laissait donc tranquille et tout allait bien ainsi.

Finalement l'heure s'écoula plus vite que prévue et elle eut même le temps de finir son bouquin. Comme elle n'avait pas cours l'heure d'après, elle décida de se rendre à la bibliothèque pour le rendre et en prendre un autre. L'île au trésor de Robert Louis Stevenson. Elle l'avait emprunté vendredi soir, mais personne ne serait surpris de la voir le ramener si tôt. En fait, Ever fréquentait assidument la bibliothèque depuis son arrivée. Elle y allait presque tous les jours, appréciant le calme qui y régnait et se sentant apaisée par le peu de personne qui y allait. C'était certainement le lieu qu'elle aimait le plus au lycée. Ever pénétra donc dans la grande bibliothèque et se dirigea vers le comptoir où elle distinguait la silhouette de Nina Jane. Nina était une personne très gentille. Il était surprenant de voir à quel point elle mettait les gens à l'aise. Du moins il en était ainsi avec miss Harper. Comme elle venait ici presque tous les jours, la jeune fille aimait discuter des livres qu'elle lisait avec Nina, surtout que cette dernière s'y connaissait vraiment. La littérature, tout comme la musique, demeurait une véritable passion pour Ever. Elle s'était souvent réfugiée dans la lecture pour échapper au quotidien étant enfant et cette habitude était devenue indispensable.

Elle s'approcha et sourit timidement à Nina.

"Salut. Je viens rendre L'île au trésor."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 08-La magie des livres    Lun 29 Aoû - 20:35

Encore une longue journée de cours à donner pour Nina. Finalement, le métier s'avérait plus difficile qu'il n'en avait l'air. Entre trier ranger classer et gérer les élèves. Gérer les expositions. Gérer les conférences sur les livres. Elle avait l'aide de son assistant mais ça n'était pas de tout repos. Après tout c'était son assistant, il n'avait fait aucune étude pour devenir bibliothécaire, c'était elle qui faisait le plus gros du travail. Surtout que ce jour là, elle devait passer dans les classes pour parler de l'impact de la littérature sur le travail scolaire et professionnel. Vu l'attention que lui portait la plupart, il fallait parler de l'impact des jeux vidéos sur l'activité des zombies. Mais peut être que ces regards vides et ces cernes sous les yeux venaient de leurs nuits blanches à travailler pour avoir leur bac. Nina se rappela cette période avec nostalgie. Elle avait travailler dur, et elle avait été récompensée. Quelle chance. Mais ici, à Lima, bac ou pas, études ou pas, n'espère par exceller un jour. Elle continua sa conférence et lorsqu'un élève de terminale complètement débile lui lança son crayon, elle se retint de ne pas le ramasser et lui planter dans l'œil. La jeune femme décida plutôt de l'exclure dans le couloir. C'était tellement peu comme punition, elle aurait préféré le balancer par la fenêtre. Oui, Nina est quelqu'un de rancunier. Manquer lui de respect, elle vous fera payer vos crasses aux centuple. Soyez gentille elle sera reconnaissante et sera autant adorable avec vous si ce n'est plus. Quand la cloche sonna, elle rangea ses affaires avec plus de rapidité que les élèves et sortit avant tout le monde.Tout ça parce qu'elle était parfaitement bien réveillée et un peu puérile aussi. Nina était une adulte, mais elle sortait tout juste de l'adolescence et elle n'avait pas fini de vieillir. Elle se rendit à sa bibliothèque en courant, non sans protestation du pion qui passait par là. Malgré tout on ne peut pas dire qu'elle était stricte avec elle-même, pour elle le règlement était un peu bidon, ce qui était important c'était le respect des autres et le respect du matériel. Si on ne respectait pas cela, a quoi bon instaurer toute ces autres règles inutiles. Un élève lui lançait des crayons et on s'inquiétait de savoir si tout le monde marchait bien lentement dans le couloir. Et puis après on se permets de demander des billets de retard... Décidément. La jeune femme rouvrit la bibliothèque et découvrait, non sans surprise, la queue de plus d'une dizaine de mètres qui s'était formée devant le portail. D'accord il ne faisait pas très chaud. Oui, c'était bientôt les examens. Mais... Tout de même... Tout le lycée s'était donner rendez vous ou quoi ? Non mais n'importe quoi. Toute cette année, Nina avait bien glander à la bibliothèque. Il n'y avait presque personne. Mais maintenant, elle avait même assez de monde pour ne pas tous les accepter. C'était assez étrange. En tout cas, fini la glandouille pour Nina. Maintenant c'était boulot boulot. Elle les fit rentrer en prenant soin de les compter un par un. Par chance, la bibliothèque était grande et tout le monde pouvait rentrer. La brune alla s'installer derrière son bureau et nota le nom des élèves. D'ordinaire ça n'était pas nécessaire, mais étrangement le principale était plus a cran sur les tentatives de séchage des élèves. Elle s'exécutait donc docilement non sans donner quelques ordres à son assistant. Il fallait bien l'occuper le jeune homme. Elle pensa un moment à lui demander le salaire qu'il touchait par mois. Déjà que bibliothécaire n'était pas bien payer ; mais alors assistant ? Elle préféra se taire, après tout ça n'était pas très polie de demander ça. La porte grinça et Nina leva la tête. Une belle jeune fille apparut, c'était miss Harper ou plutôt Ever' comme ses amis la surnommait. Elle l'aimait beaucoup et se sentait très proche d'elle mais ne se sentait pas lui donner un surnom. La jeune fille s'approcha du bureau et lui souri d'un air timide. C'était quelqu'un d'assez réservé.

"Salut. Je viens rendre L'île au trésor."

Nina lui rendit son sourire et prit le livre pour regarder la couverture. Elle l'avait lu quand elle était au collège et il lui avait bien plus. Enfin, elle l'avait d'abord regarder en film étant petite. C'était un classique de la littérature et un des meilleurs livres d'aventure. Nina le connaissait tellement bien qu'elle était même capable de lui réciter des passages entiers. La jeune femme se leva et le posa dans la pile des livres à ranger. "Tu as aimer ? demanda-t-elle.
Elle avait certainement aimer, toute cette année elle était venu lui rendre des livres qui était généralement assez variés. En tout cas, elle pouvait en déduire qu'elle lisait énormément, certainement plus que la plupart des élèves de ce lycée. Elle continua "Si oui, tu as du voir l'adaptation cinématographique de 1931"
La jeune femme lui avait dit ça avec un sourire enjoué, c'était toujours agréable de parler d'un de ses livres préférés. Même si on ne pouvait pas dire "livres préférés" tant elle les aimaient presque tous. Nina ; une vraie bavarde quand elle s'y mets. Et puis ce film elle l'avait en cassette chez elle donc elle pourrait toujours lui prêter pour lui faire découvrir.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 08-La magie des livres    Mar 30 Aoû - 13:59

Comme à chaque fois, Nina lui rendit son sourire et s'empara du livre. Pendant qu'elle le mettait sur la pile des livres à ranger, Ever ne put s'empêcher de jeter un coup d’œil autour d'elle, les mains dans les poches. Elle fut assez surprise et ouvrit des yeux ronds en constatant que la bibliothèque était bondée. Était-ce si choquant que cela ? Oui, sans conteste. C'était d'habitude le lieu le moins fréquenté de l'école. Il y régnait toujours un calme apaisant. C'était la deuxième raison avec les livres qui l'attirait souvent ici. Pourtant aujourd'hui elle n'aurait pas pu trouver de siège et les bavardages allaient bon train. Il est vrai que les examens approchaient mais de là à faire de tous les élèves du lycée des adolescent sérieux et impliqués dans leurs études ... C'était un peu soudain, il fallait bien l'avouer. Ever n'y croyait pas une seconde et si elle avait jeté un coup d’œil par une fenêtre, elle aurait vite compris qu'un orage se profilait à l'horizon, invitant tout le monde à se trouver une place au sec.

"On dirait que certaines personnes ont découvert que le lycée possédait une bibliothèque." Dit-elle d'un ton amer.

Elle visait notamment un groupe de cheerleader assise à une table ronde et qui -Ever l'aurait parié- n'avaient sans doute jamais mis les pieds ici. Si elles avaient lu un livre dans leur misérable vie de miss parfaite, elle était prête à aller faire un brûler un cierge à l’Église. Elle secoua la tête en se persuadant de ne pas penser à ces pestes. Elles n'en valaient pas la peine. La brunette reporta donc son attention vers le jeune femme qui lui demandait son avis sur le livre en question. Elle acquiesçât.

"Oui. Je l'avais déjà lu quand j'étais petite et j'avais déjà beaucoup aimé. Alors j'ai eu envie de refaire un petit tour dans le monde de la piraterie et de l'aventure. Et je n'ai pas été déçue. C'est un classique."

Nina lui parla d'une adaptation cinématographique datant de 1931. Everleigh réfléchit et en arriva vite à la conclusion qu'elle n'en avait jamais entendu parler. Il faut dire qu'il datait d'il y a un petit moment.Cependant il s'agissait certes d'un vieux film, il n'en était pas moins intéressant de voir comment un réalisateur tentait de s'approprier un classique tout en essayant de garder l'esprit du livre.

"Non. Je ne savais pas qu'il y en avait une. J’essaierai de la trouver."

Mais elles furent coupées dans leur conversation ô combien passionnante (puisque toutes les deux se trouvaient dans leur élément) par un groupe de lycéen qui se chamaillait. Des affaires scolaires volèrent dans tous les sens et un compas termina sa course sur le comptoir, juste entre elles deux. Ever regarda Nina qui, elle le savait, ne tarderait pas à se mettre en colère, et sourit d'un air cruel à la bande en question. De toute manière si la bibliothécaire ne le faisait pas, ce serait elle qui leur montrerait sa façon de voir les choses. On ne se comportait pas ainsi dans une bibliothèque et ils allaient vite le comprendre. Everleigh pouvait se montrer très calme et réservée, mais elle n'hésitait pas non plus à se battre à la moindre occasion. La plupart des gens la trouvaient assez étrange comme fille. Elle pouvait être une véritable petit ange et l'instant d'après se transformer en un démon féroce. Mais au fond elle ne s'énervait que si cela en valait la peine, et la bibliothèque était un lieu sacré à ses yeux.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 08-La magie des livres    

Revenir en haut Aller en bas
 

08-La magie des livres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 8
-