Choriste du mois


Partagez | 
 

 One bourbon, One scotch, One beer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
One bourbon, One scotch, One beer Empty
MessageSujet: One bourbon, One scotch, One beer   One bourbon, One scotch, One beer EmptyJeu 29 Sep - 14:19


La vie c’est comme une boîte de chocolats, on ne sait jamais sur quoi on va tomber. Voila une phrase qui ne voulait rien dire pour Ashton. Il n'y avait jamais vraiment prêté attention, regardant le film Forrest Gump comme un divertissement. Mais maintenant qu'il se retrouvait chez lui, un pot de glace entre les cuisses et une cuillère à soupe entre les doigts, il comprenait cette phrase des plus célèbre. Il mit une énième cuillère de crème glacée dans sa bouche, et remonta la couverture sur ses jambes. Il avait l'air d'une personne âgée en fin de vie, et d'un œil extérieur, ça faisait vraiment peur à voir. Il avait gardé une barbe de beaucoup plus de 3 jours, qui lui donnait vraiment l'air d'un ours grognon.

Il essayait de voir sa vie comme une boite de chocolat. Il avait eu pas mal de chocolat délicieux, comme sa rencontre avec Désirée, ses premiers jours au lycée, où même la moindre petite chose qui le rendait heureux ! Mais ensuite, il y a quelques temps, Ashton avait mordu dans un chocolat qu'il n'avait pas du tout aimé... Un chocolat horrible à la liqueur... Et le problème, c'est qu'une fois mordu, il est impossible de faire marche arrière. Et pour lui, le fameux chocolat avait été la rupture entre lui et Désirée Cravy, qui d'ailleurs avait quitté son poste au lycée McKinley. N'ayant toujours pas digéré la nouvelle, Ashton avait décidé de prendre quelques jours de congés, et pour ça, il avait rendu visite à un de ses ami médecin, qui lui avait accordé un arrêt de travail.

Une semaine. Cela faisait une semaine qu'il avait été arrêté, et qu'il passait ses journées à regarder la télévision, que ça soit des navets, ou des chefs-d'œuvres. Il avait prit deux bons kilos, et pourtant, ça ne le faisait pas réagir. Mais le déclic se fit devant une émission télé, où, alors qu'il avait une bière à la main, vit un film dont il ne se rappelait pas le nom. Le film de sa vie pour être précis. Un homme avait été largué, et s'était réfugié chez lui pour ne pas montrer sa peine à son entourage. Mais lorsqu'il vit un saut dans le temps de deux ans, il vit le même homme, toujours sur son canapé, mais l'homme était devenu une flaque. Avant, c'était un bel homme triste, et là, c'était devenu un homme étrange et qui faisait peur. Il avait doublé de volume, et semblait ne pas avoir bougé.

Immédiatement, Ashton eu un réflexe que beaucoup aurait eu. Il balança son pot de glace loin de lui, et prit la télécommande pour couper le film. Mais que lui arrivait il ? Il devait absolument faire quelque chose, afin de sortir de cette spirale infernale dans laquelle il s'était mis tout seul. Alors il se leva, se rendit dans sa salle de bain pour une bonne douche, et retourna dans sa chambre pour passer un jean, une chemise, et son casque de moto. Allez, il allait prendre l'air, il en avait besoin. Il chevaucha sa moto, et fonça jusqu'au bar le plus proche, afin d'y commander une vodka. Bon, d'accord... Si il voulait aller mieux, l'alcool n'était surement pas solution... Mais il était déjà sorti de chez lui, c'était un gros effort qui méritait récompense. Il s'adossa au bar, et bu son premier verre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
One bourbon, One scotch, One beer Empty
MessageSujet: Re: One bourbon, One scotch, One beer   One bourbon, One scotch, One beer EmptyVen 7 Oct - 21:22

    En cette fin de journée, j'étais plutôt de bonne humeur. Ma journée c'était plutôt bien passé dans l'ensemble et il faisait plutôt beau. Comme chaque fois que je rentrais chez moi après une longue journée, je ne savais jamais quoi faire, un gros dilemme ! Regarder la télé, lire un livre, appeler quelqu'un, certes j'avais l'embarra du choix, mais rien ne m'inspirait. Je faisais donc les cents pas à travers mon appartements, en quette d'une activité quelconque. Je décidai de prendre une douche et de me changer. En sortant de ma douche, je n'avais qu'une envie : Sortir ! Oui, j'étais de bonne humeur et j'avais envie de m'amuser. L'endroit idéal pour cela était certainement le Piano Bar. Depuis que j'y étais allée un mardi soir, lors d'une soirée country à laquelle j'avais rencontré la coach des Titans, Shannon Beiste, j'y étais retournée régulièrement. Je filai dans ma chambre rapidement, enfilai un jeans délavé et un un tee-shirt blanc avec quelques tâches de peinture – c'était pour le style. J'attrapai ma veste en cuire et filai vers l'entrée. Une fois dans la voiture, comme à mon habitude, je mis la radio à fond et celle-ci résonnait dans l'habitacle.

    J'arrivai rapidement devant le piano bar, et dés que je fus sortie, j'entendis la musique. C'était d'un pas assuré que je me dirigeai vers l'entrée. Une fois à l'intérieur, il y avait du monde, mais sans plus – enfin moins que la dernière fois que j'étais venue. J'avançai en direction du bar, afin de me désaltérer et peut-être même de trouver un partenaire pour discuter, ou plus si affinités ! Je m'assis à l'un des sièges qui se bordaient le bar et fis un signe au barman. Je lui demandai une bière qu'il m'apporta quasiment aussitôt. Une fois qu'elle fût décapsulée, j'en bu une gorgé puis me retournai, coudes sur le bar, face au reste de la salle. Je faisais le tour des gens dans la salle à la recherche d'une victime avec qui je squatterais pour la soirée. Un ivrogne seul à sa table, un couple qui dansait sur une vielle musique de country et quelques personnes qui, comme moi, étaient accoudé au bar. Mon regard fût attiré par un visage qui me semblait familier. Je cherchais dans ma mémoire afin de pouvoir remettre un nom sur ce visage. Mais bien sûr ! C'était le professeur de biologie de McKinley ! Comment s'appelait-il déjà … Ashton ! Ashton Kinney ! J'étais fière de moi pour avoir retrouvé ce nom. Je l'observais du coin de l'œil, lui qui se trouvait devant un verre, de ce qui me semblait de la vodka. J'empoignai ma bière et descendis de mon siège pour aller en direction de mon collègue. « Ça te dérange si je m'assois là cher collègue ? » Dis-je en montrant le siège à sa droite. « Je sais qu'on ne s'est jamais réellement parler, mais c'est l'occasion, non ? ». Il ne semblait pas au meilleur de sa forme et il me semblait ne pas l'avoir vu ces derniers temps au lycée. Il avait un air un peu déprimé, mais j'ignorais la raison de cet état. « Ça n'a pas l'air d'aller fort dis donc ! Quelque chose ne va pas ? » La question était peut-être déplacé de la part d'une personne qu'il connaissait à peine, mais quitte à passer la soirée, si je pouvais l'aider, je l'aurais fait sans hésiter !
Revenir en haut Aller en bas
 

One bourbon, One scotch, One beer

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 8
-