Choriste du mois


Partagez | 
 

 o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth Empty
MessageSujet: o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth   o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth EmptyDim 2 Oct - 22:23

Il y avait quelques personnes dehors, quelques fous qui osaient braver le froid du mois d'avril. Cela n'intéressait guère Sarah. Elle ne voulait pas se risquer dehors, à se les geler, et à regarder quelques idiots parler d'une éventuelle chute de neige, un sourire enfantin et abruti sur les lèvres. Autant ce n'était pas cela qui énervait le plus la jeune adolescente. Ce qui l'embêtait au plus haut point, ce sont ces prostipu*es qui se plaignent qu'avec ce temps froid et humide, leurs cheveux vont refriser, que leur maquillage va couler, que leur peau va être peut-être trop sèche. Si elle le pouvait, elle leur collerait deux baffes et voir peut-être une lingette démaquillante sur le visage. Mais, elle ne voulait pas s'attirer d'ennuis pour sa première année à McKinley. Elle avait alors préféré s'isoler dans l'amphithéâtre. On avait tenté de la persuader de venir à l'extérieur, mais toutes les tentatives avaient essuyé des échecs. Quand elle avait des idées en tête, c'était impossible de la faire changer d'avis. A moins que vous sortiez des arguments en béton. Auquel cas elle viendra vous rejoindre.
Pourtant, tous les arguments sortis n'avaient pas eu d'effets sur elle. Sarah prétextait une chanson à répéter. Bien qu'elle la fredonne de temps à autre, lors d'une fête familiale, elle avait l'impression qu'après chaque démonstration, sa performance était minable. C'était juste qu'autrefois, elle n'avait pas tant confiance en elle que ça. Elle était morte de trouille avant de se trouver devant le micro, encore plus lorsque les premières notes s'élevaient hors des enceintes et que le moment fatidique s'égrenait de seconde en seconde. Pourtant, il avait bien fallu qu'elle prenne ses responsabilités en main et qu'elle affronte ses propres chimères. Elle s'était forcée à s'offrir en spectacle à la vue de tous, lors de cérémonies caritatives ou de fêtes scolaires. Elle avait même appris à prendre du plaisir à user de sa voix, et se réjouissait d'avance d'un nouvel événement. Maintenant, son trac s'était largement diminué, quasiment disparu, et la scène n'était plus un problème pour elle. C'était son territoire, ses traces tendaient à s'inscrire éternellement sur les planches de bois polies. Ses pas résonnaient dans l'amphithéâtre, tandis qu'elle tournait en rond, à la recherche d'une idée génialissime pour améliorer une chanson. Sarah inséra le cd dans la chaîne audio et le lança. Elle partit s'installer au milieu de la scène, tandis qu'elle plaquait les premières paroles.
« If I should stay, I would only be in your way ! So I'll go, and I know, I think of you every step of the way... And I will always love you...
Sa voix était douce et puissante, d'une de ces voix qui captent votre attention dès la première écoute. Elle sentait son cœur s'emballer au rythme des notes et des intonations de sa voix. Dans sa tête se tramait déjà un film. Elle à la place de Whitney Houston. Un homme, au visage incertain, qui viendrait la cueillir dans ses bras, au sortir d'un avion. Elle esquissa un sourire. Tout cela était d'une absurdité sans pareille. Elle amorça les ultimes notes de la chanson. Comme toujours, elle l'avait transporté ailleurs. Plusieurs fois, la jeune adolescente répéta cette chanson, dans l'ultime but de trouver la version qui lui correspondait. Après plusieurs tentatives, elle fit une pause et but au goulot de la bouteille d'eau posée en marge de la scène. C'est en relevant la tête qu'elle vit une personne, debout dans l'amphi.
« Oh, si t'as besoin de l'amphi, je te le laisse, j'ai fini !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth Empty
MessageSujet: Re: o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth   o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth EmptySam 8 Oct - 10:44

    Candice voyait le temps avancer à une allure folle, sans toutefois qu’elle n’ait l’impression de vivre en même temps. Celui-ci passait trop vite, filant sous son nez sans qu’elle ne puisse y toucher, et c’est alors qu’une triste vérité s’afficha à elle lorsqu’elle croisa le calendrier ce jour-là. Aujourd’hui, cela faisait jour pour jour deux ans et demi que sa mère était décédée, soit déjà deux anniversaires passés sans elle. Elle était donc d’humeur morose et elle arriva une demi-heure en retard au lycée, prenant son temps pour déjeuner, se préparer, conduire … Elle aurait préféré passer toute la journée avec son père, qui ne travaillait pas ce jour-là, ce pourquoi il faisait la grâce matinée – le chanceux. Malheureusement, un cours de science l’attendait et elle quitta leur maison une demi-heure trop tard. Elle n’était plus à ça près … C’est donc sans la moindre excuse qu’elle arriva en classe … et se fit immédiatement renvoyer chez le proviseur. La journée commençait bien ! Une demi-heure plus tard, elle sortait de cette leçon de morale la tête remplie de serment qu’elle ne tiendrait pas.

    Sa journée de fut pas mieux : entraînement chaotique des Cheerios suivit d’une petite entrevue avec l’une de ses souffre-douleurs qui ne la calma pas, bien au contraire. En réalité, Candice n’était pas en colère, juste profondément triste, comme désarmée. Frapper des jeunes filles était le seul moyen de lui vider la tête et de lui donner l’impression d’être plus forte. Pourtant, arrivé à la mi-journée, elle ne fut toujours pas d’humeur, et la vue d’un déjeuner lui donnait envie de rendre. De plus, comme si cela ne suffisait pas, il faisait un fois inhabituel pour un mois d’avril et les lycéens étaient tous excités en parlant de la neige comme d’un cadeau de noël en retard. Candice espérait bien qu’ils se trompaient, car elle ne désirait que rentrer au plus vite chez elle à la fin de la journée. Ne sachant où elle pour se retrouver seule, elle choisit l’amphithéâtre. Elle n’y allait presque jamais, néanmoins elle éprouvait un besoin irrésistible de chanter, comme à chaque fois qu’elle se sentait triste et qu’elle pensait à sa mère. Elle poussa donc la porte épaisse de la salle insonorisée lorsque les premières paroles de « I will always love you » s’élevèrent d’une voix qui lui était inconnue mais agréable à entendre. Elle faillit rebrousser chemin, gênée de déranger celle qui semblait être une des membres des chorales du lycée, cependant cette voix l’envoûta et elle ne put s’empêcher d’attendre la fin du morceau. Elle s’avança lorsque les dernières notes de la mélodie s’envolèrent, sifflant d’un air impressionné – et elle l’était. A côté, elle ne se sentait pas vraiment à la hauteur.

    « Oh, si t'as besoin de l'amphi, je te le laisse, j'ai fini ! » s’exclama la jeune fille.

    Cette jolie brunette qui devait faire sa première année à McKinley était tout à fait le genre de fille que la Cheerio martyrisait. Pourtant, elle n’était pas d’humeur à taper cette demoiselle dont la voix restait toujours dans l’air, comme si elle était imprimée sur les murs. S’approchant doucement, un petit sourire triste aux lèvres, elle lui répondit sans cacher sa sincérité.

    « Ta voix est vraiment magnifique. Tu fais partie de quelle chorale ? »
Revenir en haut Aller en bas
 

o8. And raise your voice every single time they try and shut your mouth

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 8
-