Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Empty
MessageSujet: 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray   01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray EmptySam 4 Sep - 15:58

01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Gleemercedesicon 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Dianna-Agron-dianna-agron-14043612-100-100
Mercedes && Quinn
« And if... We Give 'em a little something?...

La guerre était déclarée dans le lycée McKinley. New Directions Vs Awsome Voices. Et Mercedes n'allait pas rester à l'écart de la bataille non. L'atmosphère qui régnait était toute fois pesante, mais peut importait. Elle savait que Rachel avait déjà commencé son espionnage de l'autre chorale. Ce n'était pas bien surprenant, puisqu'elle l'avait déjà fait lorsque leur rivaux avait été Vocal Adrenaline. C'était d'ailleurs comme ça qu'elle c'était rendu compte que sa mère biologique n'était autre que leur coach. Mais aujourd'hui cela n'avait pas d'importance. Aujourd'hui leurs rivaux était au sein même du lycée. Toute fois, c'était Vocal Adrenaline qui avait donné l'idée d'une offensive à Mercedes. Elle se rappelait bien la fois où ils étaient venu pour les impressionner, chantant dans leur amphithéâtre et couvrant leur salle de chant de papier toilette. Le choc avait été brut pour le glee club. Certainement par ce qu'ils c'étaient toujours sentit en sécurité dans leur salle de chant, que dans se lieu il n'y avait pas d'humiliation, que chacun s'acceptait tel qu'il était. Enfin, il y avait eu des accrochage, mais cela restait tout de même comme un sanctuaire pour le groupe. L'intrusion des Vocale Adrenaline avait été un choc. Elle était peut être la seule à le penser, mais elle, elle le voyait ainsi. Et puisque aujourd'hui Awsome Voices étaient leurs rivaux, il fallait les mettre au parfum de ce que la compétition pouvait parfois impliquer. Mais elle voulait mettre la barre un peu plus haut que du simple papier toilette. Il fallut donc un peu de temps pour que son idée murisse.

C'est sa nouvelle amie Quinn Fabray qui lui donna l'idée. Elle semblait d'ailleurs tout aussi excité qu'elle à l'idée de se plan machiavélique. Il était donc évident que Mercedes la prenne comme complice pour ce méfait. Enfin pas si évident que ça. Une année auparavant, cela ne se serait certainement pas produit ainsi. Si Quinn lui avait donné l'idée, cela aurait été par le biais d'une raillerie ou autre, certainement pas au court d'une discussion civilisée. Elles ne passèrent pas tout de suite à l'action. Cela demandait un peu de préparation. D'abord, il leur fallait quelques accessoires et une programmation. Vu qu'elles n'agissaient que toutes les deux, mieux valait agir lorsque le lycée serait vide. Cela impliquait un agissement de nuit. Le problème suivant se posant, était de rentrer en pleine lui dans le lycée. Il sembla donc plus facile de se faire enfermer dans le lycée. Mais elles ne pensèrent pas à la sortie. Du moins Mercedes n'y songea pas et n'en parla pas avec Quinn. C'était pourtant un élément essentiel si elles ne voulaient pas se faire prendre. Elles improviseraient sur place.

Mercedes était allé acheté ce qu'il leur fallait la veille. Il était certain que ces Awsome Voices auraient une sacré surprise en découvrant leur salle le lendemain matin. Mais après tout à la guerre, tous les coups sont permit. Mercedes donna rendez-vous à Quinn dans une salle de classe vide, où elles attendraient que le lycée se vide. Il y aurait certainement les mecs de l'entretiens qui resteraient un moment pour nettoyer, elles devraient donc faire en sorte de les éviter où de sortir une fois qu'ils le seraient aussi. Lorsque la sonnerie de fin de cours retenti, Mercedes se rendit le plus calmement possible à son casier, histoire de déposer ces affaires, mais surtout de récupéré ce qui était prévu pour le méfait. D'un pas légèrement plus rapide elle se rendit dans la fameuse salle. Entrant discrètement, elle referma la porte et s'installa sur une table. Elle espérait que personne n'entrerait et ne lui demanderait ce qu'elle faisait là. Quinn n'était pas encore arrivée et Mercy devait avouer que rester là, seule, en attendant que le lycée se vide lui foutait quelque peu la trouille. Et si Quinn se défilait et la laissait là toute seule? Pour faire passer un peu le temps et surtout oublier ces mauvaises pensée, elle mis son mp3 en route et ferma les yeux en fredonnant quelques paroles.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Empty
MessageSujet: Re: 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray   01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray EmptyDim 5 Sep - 14:19

La dernière heure de cours de l’après-midi fut pénible ! Très pénible ! Cours d’histoire avec Miss Graham ! D’ordinaire, Quinn aimait beaucoup cette matière et même si elle était programmée en fin de journée, elle se forçait à rester attentive aux paroles de la prof. Mais ce jour-là, elle n’avait pas arrêté de regarder sa montre toutes les deux minutes. Ne vous y méprenez pas, elle n’était pas impatiente de rentrer chez elle, non… mais plutôt pressée de rejoindre son amie Mercedes, afin de mettre à exécution leur plan de sabotage de la salle de chant des Awesome Voices. Les deux jeunes filles avaient tout prévu ; elles attendraient que le lycée se soit vidé de tous ses occupants, et pour se faire, elles allaient devoir s’y laisser enfermer pour la nuit.

Lorsque la sonnerie retentit enfin, Quinn sortit de la classe d’histoire aussi vite qu’une fusée, sous les regards ahuris de ses camarades et de Delilah. Avec le sourire de quelqu’un qui prépare un mauvais coup, elle prit la direction des toilettes. Elle sortit son téléphone afin d’écrire un petit mot sur Twitter, puis observa son reflet dans la glace. Elle portait son uniforme de pompomgirl fraîchement retrouvé. Elle avait complètement retrouvé son corps d’antan, tous les kilos qu’elle avait pris pendant sa grossesse s’étaient volatilisés. Oui, elle était très fière d’arborer de nouveau cette mini jupe rouge, et le petit haut assorti. Mais il fallait qu’elle se change pour éviter de les abîmer, mais surtout pour ne pas se faire griller… car le projet qu’elle avait avec Mercedes risquait fortement de laisser des traces, et pas seulement dans la salle de leurs concurrents. Elle s’enferma dans une des cabines et se déshabilla. Elle plia proprement son uniforme de Cheerio et le rangea dans son sac… duquel elle avait déjà sorti une tenue plus basique. Un jean et un débardeur.
Une fois changée, elle prit une démarche tout à fait naturelle afin de rejoindre son amie dans la salle où elles s’étaient donné rendez-vous. Une salle non loin de celle que leurs concurrents occupaient pour répéter leurs chansons.

Le lycée se vidait progressivement… les bus scolaires stationnés devant le lycée commençaient à se remplir et ne tarderaient pas à reconduire les élèves chez eux. Quinn sentait l’excitation la gagner. Elle n’avait pas vécu des moments très heureux depuis la rentrée. Depuis qu’elle avait découvert l’identité de la personne qui avait adopté son bébé, elle avait beaucoup de mal à garder le moral. Cette opération commando avec Mercedes tombait à pic : d’une part, parce que Quinn avait appris à connaître cette dernière et la considérait aujourd’hui comme une amie très proche, mais aussi parce qu’elle avait besoin de remettre un peu de piquant dans sa vie. L’adrénaline lui permettait de canaliser son stress. Vouloir donner une bonne leçon aux Awesomes Voices, et leur montrer quelle chorale était la plus forte dans le lycée lui avait donné des idées. Elle en avait fait part à Mercedes qui avait accepté d’y participer !

Quinn arriva au point de rendez-vous. Elle tourna la poignée de la porte et pénétra discrètement dans la salle. Son amie était déjà là, de dos, avec son Ipod vissé sur les oreilles, à fredonner, comme d’habitude. Quinn était en totale admiration devant la voix de la diva. Elle la trouvait beaucoup plus méritante que Rachel, et ne comprenait pas pourquoi cette pimbêche récoltait la plupart des solos. Elle s’approcha de Mercedes, et retira ses écouteurs.

« Stresse pas Mercy, ce n’est que moi ! » gloussa-t-elle en s’asseyant juste à coté de son alliée. Quinn appuya sa tête contre l’épaule de Mercy, songeuse. « Le lycée est pratiquement vide, et en venant ici, j’ai vu que les agents d’entretien commençaient à frotter les sols. On n’a plus qu’à attendre bien sagement ici. Le seul truc qui m’inquiète, c’est comment nous allons faire pour sortir d’ici, une fois que ça sera fait. Je crois qu’on va devoir casser une vitre du rez-de-chaussée et passer par la fenêtre. Ah… et en échange d’un de mes sous-vêtements, j’ai demandé à un geek de dernière année de pirater le système de sécurité du bahut, donc l’alarme ne se déclenchera pas. » conclut-elle avec fierté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Empty
MessageSujet: Re: 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray   01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray EmptyDim 5 Sep - 19:49

Assise sur la table, la musique dans ces oreilles et les yeux fermé, Mercedes n'avait pas entendu Quinn entrer dans la salle. Son coeur battait légèrement plus vite qu'à la normale. Il fallait dire que la situation dans laquelle elle était, était légèrement dangereuse. Surtout si elles se faisaient prendre. Mais personne ne saurait que c'était elles qui l'avait fait. Bien sûr, tout le monde se douterait que cela venait des New Directions, mais de là à savoir que c'était l'oeuvre de Mercedes et Quinn, c'était une autre affaire. Elle était perdue dans ces pensées lorsqu'elle sentit que quelqu'un lui retira ses écouteurs. N'ayant pas entendu Quinn arriver, Mercedes ne pu empêcher le sursaut qui s'empara d'elle. Et si cela avait été un des agents d'entretiens, elle aurait eu l'air maligne. Quinn du prévoir que Mercedes paniquerait puisqu'elle signala tout de suite que c'était elle. Mercedes poussa un long soupire. Heureusement que Quinn avait été prévoyante, si Mercedes c'était mise à pousser un cri, leur planque aurait été tout de suite découverte. Mercedes jeta rapidement un coup d'oeil au sac qu'elle avait posé prés d'elle. Si on les trouvait là, avec ça, c'est sur que l'excuse de l'inattention ne marcherait pas.Mercedes vint poser sa tête sur celle de Quinn tout en l'écoutant. Elle eu un déclic d'ailleurs en l'entendant parler. Elles n'avaient pas évoqué le problème de la sortie du lycée une fois le méfaits fait. Comme quoi il était important de s'entourer de bonnes personnes pour accomplir des actes vils.

« J'y avais pas pensé... On aurait pu voler une clef à un des agents, en faire un double, mais bon on fera avec. Va pour le brisage de vitre. Et puis, le jeu en vaut bien la chandelle. Tu remerciera le Geek de ma part, il va sûrement nous éviter de gros ennuis. »
Si l'alarme se mettait à sonner alors qu'elles n'avaient plus qu'à ressortir, cela aurait été bien décevant. Tant de travaille et de préparation pour rien. Mais Quinn avait pensé à tout. Elles formaient une équipe de choc. Mercedes releva la tête, entendant marcher dans le couloir. Mais les pas s'éloignèrent doucement. Elle attrapa le sac qu'elle ouvrit et montra son contenu à Quinn. 5 bombes de peintures, chacune d'une couleur différente. Le papier toilette des Vocal Adrenaline faisait bien mauvaise allure à côté de ça. Elle eu un large sourire.

« Tu crois qu'on en aura assez? »
Elle n'était pas tellement une experte en peinture et ne savait pas tellement ce que pouvait contenir en tout une de ces bombes. Elle n'avait pas osé demander au vendeur, de peur qu'il lui demande pourquoi il lui fallait ça. Mettre le moins de personne dans la confidence était primordiale à la réussite. Si Mr Shuester avait eu vent de leurs intentions, où même Finn, ils auraient été bien capable de tout faire pour les en dissuader. Mercedes ne partageait pas leur point de vue sur l'attitude à adopter dans cette guerre. Bien sûr, elle savait qu'ils avaient bien plus de talent que les Awsome Voices, mais ils pensaient l'être plus que Vocal Adrenaline aussi, et ils n'avaient rien fait. Au final ils étaient arrivé troisième sur trois au Nationals. Cette fois, elle se jetterais dans la bataille corps et âme. Bien que tout cette tension pourrait amener les deux glee club à s'autodétruire et Sue Sylvester n'aurait pas un seul effort à faire pour les détruire. Mais présentement, elle ne pensait pas vraiment à tout ça. L'adrénaline parcourrait son corps et elle avait bien hâte de pouvoir passer à l'action. Car une chose était sûre...

« Ils s'en souviendront de l'état de leur salle! »
Même si elle avait voulu ajouter quelque chose, elle n'aurait pas pu. La poignet de la porte avait émit un bruit, signe que quelqu'un essayait de l'ouvrir. Elle avait pourtant vérifier, cette salle était nettoyée avant la fin des cours puisqu'elle n'était pas utilisée. Il n'y avait donc aucune raison pour que les agents d'entretiens y entre. Son coeur fit un bond dans sa poitrine. Si elle c'était plantée, elles seraient dans de beaux draps. Mais une voix retentit au loin, signalant à celui qui voulait entrer que la salle avait déjà été nettoyée, qu'ils en avaient finit pour se soir. La porte se referma et Mercedes laissa sortir un nouveau soupire de soulagement. Elle posa alors son regard sur Quinn.

« C'était moins une, mais je pense qu'on va pouvoir y aller. »
Ce petit incident n'avait pas troublé suffisamment Mercedes pour qu'elle renonce à leur plan. Awsome Voices allait l'avoir sa surprise, son humiliation.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Empty
MessageSujet: Re: 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray   01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray EmptyLun 13 Sep - 21:22

La salle dans laquelle les deux amies s’étaient donné rendez-vous était une classe d’arts plastiques. Elle était accolée à celle qu’occupaient Bryan Ryan et les Awesome Voices ; et elles communiquaient entre elles par le biais d’une porte. Quinn, qui s’était dûment renseignée sur les emplois du temps, s’était rendue compte qu’aucun cours n’était donné dans cette pièce le vendredi après-midi. Ce qui voulait dire que les agents d’entretien l’auraient déjà nettoyée avant qu’elle n’y retrouve Mercedes pour leur petite mission commando.
Ainsi, une fois que le lycée serait complètement vide, elles n’auraient plus qu’à tourner la poignée de la porte commune aux deux salles, et arriveraient directement en territoire ennemi. Sans avoir à se promener dans les couloirs et risquer de se faire repérer !
La jeune blonde avait vraiment tout prévu pour limiter les risques de se faire prendre, mais sa complice semblait angoissée. Elle ne put réprimer un sursaut lorsque Quinn lui retira ses écouteurs. Par chance, elle se limita à cela et ne fit rien d’autre qui aurait pu trahir leur couverture, comme pousser un cri par exemple.
Mercedes écouta attentivement les paroles de son acolyte quant à leur sortie du lycée une fois leur méfait accompli. Elles avaient tout planifié de A à Z, mais dans l’excitation avaient omis ce détail. C’est vrai qu’il aurait été plus aisé de voler le jeu de clés de l’un des agents d’entretien et de le dupliquer. Mais il était trop tard pour faire machine arrière.

« Je sais bien Mercy. Mais nous n’avons pas vraiment le choix. Soit on brise une vitre, soit on reste enfermées ici jusqu’à lundi matin. Personnellement, j’ai d’autres projets pour occuper mon week-end que de le passer cloîtrée au bahut. » s’exclama-t-elle en riant, afin de détendre un peu l’atmosphère. « Oui, c’est clair. Et dire que j’ai été obligée de lui donner un de mes strings ! Il a intérêt à assurer ce crétin… la bonne marche de notre plan dépend en grande partie de lui ! » marmonna-t-elle sans dissimuler son dégoût.

Des bruits de pas se firent entendre dans le couloirs, et Mercedes releva la tête aux aguets. Quinn pouvait ressentir le stress de celle qui était devenue son amie très proche aux cours des derniers mois. Elles avaient cohabité pendant quelques temps, avant la naissance du bébé. Elles se connaissaient très bien désormais, et elle n’avait aucun mal à deviner l’angoisse de la diva. Mais la menace sonore s’éloigna, ce qui permis à Mercedes de montrer à Quinn l’objet de leur futur délit : cinq bombes de peintures de différentes teintes, rangées avec soin au fond d’un sac. Un sourire malicieux se dessina sur les lèvres de la cheerleader.

« Je pense qu’on en aura assez oui ! On va faire un massacre ! »

Rien qu’imaginer la tête que feraient leurs concurrents lorsqu’ils découvriraient l’état de leur salle était jouissif pour Quinn. Oh que oui, ils s’en souviendraient ! Ils auraient exactement la même expression dépitée que celle des New Directions lorsqu’ils avaient découvert des rouleaux de papier toilettes dans la leur. Mais la sentence de Mercedes et de Quinn serait beaucoup plus cruelle que celle des Vocal Adrenaline ! Elle voulait le faire pour son groupe, mais aussi pour Mr Schue. Même si elle était quasi-certaine que le professeur d’espagnol n’approuverait pas cela, elle voulait donner une bonne leçon à Bryan Ryan ! Pour qui se prenait-il celui-là après tout ?

De nouveau, des bruits de pas. Quinn posa son regard sur Mercedes, qui fixait la poignée de la porte. Quelqu’un était sur le point d’ouvrir et de rentrer. Que faire ? Quoi dire si elles se faisaient prendre la main dans le sac ? La jeune blonde agita ses neurones pour trouver une excuse crédible à fournir, lorsqu’elle entendit quelqu’un dire que cette salle avait déjà été nettoyée. Les pas s’éloignèrent dans le couloir, et Quinn poussa un soupir se soulagement. De son coté, Mercedes elle aussi se détendit. Elles n’étaient pas passées loin de la catastrophe.
A présent, le lycée était totalement vide, et la nuit commençait à tomber sur Lima. 19h… l’heure du crime avait sonné. Mais avant de rejoindre la salle des concurrents, Quinn jugea bon de parler à Mercedes :

« Ecoutes Mercy… si jamais on se fait prendre, j’assumerai l’entière responsabilité de cet acte. Je dirais à Figgins que je t’ai obligée à m’aider sous la menace. Parce que c’était avant tout mon idée, et que je ne peux pas te laisser gâcher ton avenir après tout ce que tu as fait pour moi l’année dernière… » elle marqua une pause, émue. « Je ne t’en remercierais jamais assez d’ailleurs. Alors promets moi de ne pas me contredire si jamais on se fait chopper. Autrement, je refuse de faire ça et surtout de t’entraîner là dedans… »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Empty
MessageSujet: Re: 01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray   01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Sabotage, such a funny game | Quinn Fabray

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 1 :: Episode 1
-