Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. I singing in the rain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. I singing in the rain ?  Empty
MessageSujet: 01. I singing in the rain ?    01. I singing in the rain ?  EmptyMar 25 Oct - 14:21

    La pluie tombait dehors. Loin d'être une pluie assez faible, celle-ci tombait en des trombes d'eau. S'il y avait pu avoir une inondation alors peut-être que cela aurait été à cause de cette pluie. Fort heureusement, la météorologie n'avait pas prévu d'inondations dans la journée ou dans les jours qui allaient suivre, ce qui au fond était assez rassurant. Ariel regarda la pluie tombait sur les fenêtres de la salle de cours. Comme à son habitude, elle n'écoutait en rien de ce que disait le professeur. Étant quelqu'un de très tête en l'air, il n'était pas rare qu'elle se mette à rêver en plein cours, de choses et d'autres, ou même de son monde féerique à elle - qui n'existait que dans ses rêves les plus profonds. Alors, quand le professeur l'interrogeait, elle ne pouvait pas savoir la réponse de la question qui lui posait. Sauf, qu'aujourd'hui, la jeune fille avait eu assez de chance, étant donné qu'elle ne fut pas interrogée pendant le cours. Quelquefois, elle relevait la tête et arrêtait de fixer la pluie pour écrire certaines choses, qui avait un rapport avec le cours ou non. De plus, en cette journée de cours morose, ses pensées vagabondaient ailleurs. Ariel ne cessait de pensé aux paroles d'une chanson qu'elle venait de composer. Cette chanson n'était pas encore terminée et c'était bien pour cela qu'elle n'arrêtait pas de réfléchir à d'autres paroles. Composer une chanson n'était pas quelque chose de facile et c'est donc pour cela qu'elle galérait un peu, même si elle essayait d'y arriver. D'ailleurs, ça ne faisait pas grandement longtemps qu'elle était dans la chorale, mais l'adolescente voulait déjà faire ses preuves dans les News Directions. Et, il n'y avait donc rien de mieux que de composer déjà une chanson, même si c'était encore le mois de septembre. Puis, la jeune fille aimait bien chanter. Quand elle était toute seule, ou pendant ses heures d'ennuis, ou même quand elle entendait une chanson hip-hop qu'elle adorait. C'était assez commun de voir ça, ou de la voir fredonner des chansons de dessins animés ou de chanteurs entendues à la radio. Quoiqu'elle était loin d'être une grande passionnée de musique, même si le fait d'appartenir à la chorale, faisait qu'elle essayait d'y prendre goût de plus en plus. Des mots écrits par-ci par là, la sonnerie retentit. Sortant de ses rêveries, Ariel sortit en hâte de la salle de cours. Elle avait vraiment hâte de finir d'écrire sa chanson et de la présenter au directeur de la chorale des New Directions. C'était plus que capital. Sans parler avec quelqu'un, elle alla à son casier pour y déposer quelques affaires et s'assit ensuite dans un coin pour terminer d'écrire. Elle parla avec certaines personnes qui lui demandaient ce qu'elle faisait ici, la lycéenne leur répondit, mais ne s'attarda pas à avoir une discussion avec les personnes qui lui adressaient la parole.

    Étant concentrée dans l'écriture de sa chanson, elle ne faisait pas gaffe aux personnes qui pouvaient recevoir des slushies ou des personnes qui passaient à côté d'elle, ça lui importait peu. Profitant de cette heure de cours, elle pensa à diverses choses toutes positives et belles à ses yeux, pour composer cette chanson qui semblait tellement importante pour elle. Vingt minutes passa, quand elle eut enfin fini de composer sa chanson. Celle-ci était enfin terminée. Ça pouvait être vue comme un exploit pour Ariel, qui était fière d'elle, telle une petite-fille qui l'était après avoir réussi quelque chose. Un sourire ornant ses lèvres, elle se releva et se dirigea vers la salle des New Directions. Elle avait hâte de faire écouter sa chanson à Mr. Schuester, qui elle l'espérait aller apprécier la chanson qu'elle avait composée. Prenant soin de ne pas oublier son sac elle se rendit sans plus tarder au QG des New Directions. Ariel pensait qu'il n'y allait avoir personne, du moins elle espérait cela. Ce ne fut donc pas avec surprise, qu'elle ne vit personne dans la salle, mais plus avec un soulagement. Même si elle pensait que le professeur allait être déjà là, elle ne le vit pas et décida donc de l'attendre bien patiemment.C'était obligé qu'il allait arriver, étant donné que l'adolescente lui avait déjà parlé de son projet d'écrire une chanson et qu'elle voulait son avis. Sur le coup, c'était un peu avec une pointe d'appréhension qu'elle avait demandé cela. Mais, c'était parti aussi vite que c'était arrivé.

    Elle posa son sac sur une des chaises libres et posa sur le piano ses feuilles de partition. Ariel relut ce qu'elle avait écrit et était toujours aussi fière, même si c'était la première fois qu'elle composait une chanson et ne savait donc pas si cela était bien. La chose qui la faisait un peu peur c'était de devoir la chanter devant le professeur. Pourtant, ce n'était pas quelqu'un d'extrêmement timide, elle avait juste peur que cela ne lui plaise pas et qu'il lui dise quelque chose qu'elle ne voudrait pas entendre. En effet, la lycéenne était quelqu'un d'assez susceptible et c'était donc pour cette raison qu'elle redoutait ce que quelqu'un allait lui dire, parce que si cela n'était pas dit comme elle le pensait, alors il y avait de forte chance pour qu'elle le prenne mal. Mais, qui n'est pas susceptible, au point de ne pas accepter ce qu'on lui dit ? Chaque être est comme ça, même si certain le montre plus que d'autres. Se demandant quand est-ce que Mr Schuester allait arriver, l'adolescente fut rassurée quand elle entendit des pas qui venaient vers la salle. Elle savait bien évidemment que c'était lui, étant donné que cela était fort probable pour que ce soit quelqu'un d'autre. Alors, quand elle le vit entrer dans la salle, un sourire se dessina sur ses lèvres et elle s'exclama : « Bonjour Mr. Schuester ! Je me demandais quand est-ce que vous alliez arriver. Je m'impatientais pour vous faire découvrir ma chanson. » D'un petit signe de tête, elle désigna les feuilles posées sur le piano. Peut-être que ça ne se voyait pas, mais étant donné qu'elle venait de dire cela presque instinctivement, elle espérait qu'elle ne l'avait pas pris de cours, car quelquefois c'était ce qui arrivait avec certaines personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. I singing in the rain ?  Empty
MessageSujet: Re: 01. I singing in the rain ?    01. I singing in the rain ?  EmptyMar 25 Oct - 16:12


Je soupirais et posais mes mains sur le volant de la voiture. Je détestais ces journées pluvieuses qui ne vous donnent envie de rien faire à part rester au fond de votre canapé à regarder la télévision. Je détachais ma ceinture et me retournais vers Emily, qui elle, affichait un grand sourire. Cette dernière adorait la pluie et plus particulièrement sauter dans les flaques avec ses bottes préférées et rentrer trempée à la maison. Les rhumes ne l'effrayaient pas du tout. Je devais la déposer à l'école ce matin, puisque je commençais plus tard que d'habitude et plus tard que ma fiancée également. Je jetais un coup d’œil à ma montre : je devais me dépêcher, une élève du Glee Club, Ariel voulait mon avis sur une chanson composée par ses soins. J'ouvrais ma portière apercevant que la pluie s'était accélérée. Je me dépêchais de descendre, d'ouvrir la portière arrière de la voiture, de détacher et sortir Emily, de fermer la voiture et d'attraper la main de me fille avant de partir en direction de l'école. Je lui donnais son parapluie, qu'elle tenait avec sa main libre. Elle s'amusait à me ralentir en sautant dans toutes les flaques qui se trouvaient sur notre chemin. « Emy ! Papa est pressé ! Et trempé aussi .. » Je n'eus qu'un petit ricanement comme réponse. Sacrée Emily .. Elle n'avait pas finit de nous en faire voir de toutes les couleurs. Arrivés sous le hall, je lui dis ce que tous les parents disent à leur enfant avant de le laisser entrer en classe ou aller jouer avec ses amis. ''Sois sage, pas de bêtises ..'' Même si l'on sait que la plupart du temps -voir tout le temps- cela rentre par une oreille et cela ressort aussi par l'autre. Je déposais un léger baiser dans ses cheveux légèrement trempés avant de la laisser filer. Je soufflais doucement, sachant que j'allais devoir à nouveau affronter la pluie jusqu'à ma voiture. Mes mains plongées dans les poches de ma veste, je courais jusqu'à ma voiture et me dépêchais de monter dedans. J'étais trempé de la tête au pied, maintenant. Emily pouvait être fière d'elle. Je souriais doucement et démarrais en direction du lycée.

Je poussais la porte d'entrée de l'établissement et marchais rapidement en direction du QG des New Directions où devait déjà m'attendre Ariel, au vu de l'heure. Ce n'était pas dans mon caractère ni dans mes habitudes d'arriver en retard. J'arrivais en courant devant la salle. J'arrangeais un peu mes vêtements trempés, en vain. Je soupirais et entrer dans la salle en quittant ma veste trempée. Je lançais un sourire à Ariel, toujours enthousiaste qui prit la parole en première. « Bonjour Mr. Schuester ! Je me demandais quand est-ce que vous alliez arriver. Je m'impatientais pour vous faire découvrir ma chanson. » Mon sourire s'agrandissait un peu plus en l'entendant dire ça. Je défaisais les boutons de ma chemise, mouillée elle aussi, pour ne garder que mon t-shirt qui, Dieu merci, avait été épargné. « Bonjour Ariel. Désolé, mon rôle de parent m'a prit plus de temps que prévu ce matin et cette saleté de pluie n'a en rien arrangée les choses. » Je jetais un regard furtif vers la fenêtre et constatait qu'il pleuvait toujours avec la même force que tout à l'heure. Je posais ma veste et ma chemise sur le dossier d'une chaise, croisant les doigts pour qu'elles sèchent. Je me retournais ensuite vers Ariel, en croisant mes mains. « Je suis impatient de découvrir ça ! » Écrire et composée une chanson n'est pas une tâche simple du tout. Je n'avais jamais essayé pour ma part, mais ceux qui avaient tenté de le faire avaient dû s'y prendre à plusieurs fois avant d'arriver à un résultat satisfaisant. J'étais heureux et fier qu'Ariel vienne me demander mon avis sur sa composition. J'espérais juste réussir à lui donner des conseils percutants et utiles. Je haussais légèrement les épaules, puis passais une main dans mes cheveux trempée avant d'attraper une chaise et de m'asseoir. Je lançais mes mains en avant en déclarant à Ariel « C'est quand tu veux. Si tu as besoin du piano ou quoi que ce soit, vas-y, installe-toi. Mes oreilles n'écoutent plus que toi. » Je savais qu'elle avait du potentiel malgré sa passion musicale moins poussée que d'autres élèves du Glee Club. Elle avait une très jolie voix et à force de travaille, elle pourrait atteindre un niveau inespéré. Je croyais toujours en mes élèves du Glee Club, comme avant avec les prédécesseurs des membres de cette année. Je levais rapidement mon index comme un élève le ferait en classe pour poser une question à son professeur. « Oh, et si tu pouvais m'expliquer l'histoire de ta chanson, ça m'intéresse. Tu sais, pourquoi ces paroles ? Pourquoi ce titre ? Pourquoi avoir écrit une chanson sur ça ? » Je pouvais lui paraître embêtant -pour rester poli- avec toutes mes questions, mais j'étais curieux de savoir pourquoi l'envie d'écrire une chanson l'avait prise. Je lui adressais un sourire sincère avant de m'appuyer sur mes genoux avec mes coudes et croiser mes mains sous mon menton, l'observant attentivement attendant qu'elle me réponde.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. I singing in the rain ?  Empty
MessageSujet: Re: 01. I singing in the rain ?    01. I singing in the rain ?  EmptySam 29 Oct - 1:23

    Quand Ariel vit arriver Will, elle était enthousiaste à l'idée de lui faire partager sa chanson. Cette merveilleuse chanson où elle avait passé beaucoup de temps et où il avait fallut qu'elle se concentre, en évitant toutes les distractions possibles. Ça avait était un peu difficile étant donné qu'elle voulait toujours s'amuser, même ses chiens n'avaient pas eu le droit aux caresses qu'elle pouvait leur donner habituellement. Mais, dans son être, il se mêlait aussi une certaine appréhension comme-ci elle s'apprêtait à monter sur scène devant une foule impressionnantes de personnes. Sauf, que ce n'était pas le cas. Il y avait juste qu'une seule personne devant elle, qui était William Schuester. Mais, aussi imaginant que cela pouvait être, la jeune fille trouvait qu'à lui seul, le professeur était impressionnant. Il avait toutes les caractéristiques pour l'être, ainsi que le côté drôle qui allait avec ; et le fait que c'était le directeur de la chorale New Directions ne pouvait qu'approuver cela. Alors, Ariel qui n'était pas de nature timide, avait un peur du moment où elle allait chanter. Telle une enfant, elle ne cessait de se poser des questions stupides dans son esprit. Des questions telles que : « Et si il n'aimait pas ? Est-ce que j'ai bien fait de composer une chanson ? », ainsi que d'autres questions de ce genre où il n'y avait bien évidemment aucune réponse probable pour le moment. Tandis que le professeur enleva sa veste qui était trempé, l'adolescente essaya de chasser toutes ces questions de son esprit ; c'était tellement stupide, puis cela la mettait encore plus en stress qu'elle ne pouvait déjà l'être. Elle entendit Will lui dire qu'il était impatient de découvrir cela. Ce qui tombait bien vu que Ariel l'était aussi. Un enthousiasme aussi complet ne pouvait qu'être parfait ! « C'est quand tu veux. Si tu as besoin du piano ou quoi que ce soit, vas-y, installe-toi. Mes oreilles n'écoutent plus que toi. » C'était le signal pour commencer. Quoique le mot signal n'est peut-être pas adapté à cela. Dans tous les cas, il était temps pour Ariel de « rentrer en scène » avec la joie de vivre qui ne la quittait pas. Le fait qu'il lui dise qu'elle pouvait se servir du piano était une bonne chose, sauf qu'elle ne savait pas en jouer. Cet instrument ne l'avait jamais branché plus que ça. A vrai dire, aucun instrument n'avait su encore l'adopter ou plutôt l'inverse. Puis, la jeune fille trouvait que cela ne lui serait pas d'une grande utilité, chanter à cappella était une bonne chose à vrai dire. C'était – certes – pas pareil qu'avec des instruments de musique en fond, mais c'était toujours agréable ; de cette manière il était plus facile d'entendre plus précisément la douce mélodie d'une voix.

    Alors, que Ariel allait dire quelque chose, elle fut interrompu par Will qui leva le doigt tel un enfant pour dire : « Oh, et si tu pouvais m'expliquer l'histoire de ta chanson, ça m'intéresse. Tu sais, pourquoi ces paroles ? Pourquoi ce titre ? Pourquoi avoir écrit une chanson sur ça ? » Face à ces questions, la jeune fille eu un moment de surprise. En aucun cas, elle ne s'était attendu à ce genre de questions, pas du tout même. Quand l'idée de composer une chanson lui était venue, elle s'était tout de suite attelé à la tâche, sans se demander pourquoi tels paroles, pourquoi ce titre. Bref, elle était quasiment incapable de répondre aux questions du professeur. Néanmoins il fallait qu'elle y réponde, c'était peut-être préférable. Quelques minutes passèrent où Ariel réfléchissait avec la concentration extrême dont elle pouvait faire preuve. Puis, elle finit enfin par parler, les réponses ayant en quelque sorte jaillit de son cerveau. « Alors, euh... en fait j'ai choisi d'écrire une chanson sur moi et la petite sirène. Plus précisément, ça parle de moi et peut-être un peu d'un autre monde assez romantique. Je me suis inspiré d'une chanson du dessin animé de la petite sirène, et j'ai inséré quelques paroles de cette chanson dans la mienne. » Elle marqua un temps de pause, avant de reprendre, la main posé sur sa partition. « A vrai dire Mr. Schuester je ne m'étais pas attendu à ce que vous me posiez ce genre de questions et je n'avais donc pas réfléchi à tout cela. J'espère tout de même que vous avez compris l'histoire de ma chanson, enfin la petite histoire de celle-ci » Ariel regarda le professeur avec une mine tellement innocente, que c'était difficile de voir qu'au fond de son être, elle était partagé entre le stress – toujours présent, aussi bizarre soit-il – et l'impatience. Après ces quelques explications assez fluides sur sa chanson, la jeune fille se décida enfin à chanter. Toujours debout, elle se plaça derrière le piano – qui était fermé – et posa les yeux sur sa partition pour commencer à chanter. « It is so childish, so easy to know what you feel.
    Birds sing, flowers are so beautiful, you are not more missing than.
    And I there was sat hair in winds there, I look at you.
    You are not more missing than
    Ain't that sad
    it's such a shame.


    The hand in hair, I know him.
    I want to kiss you, casually.
    But, you is not there.
    I miss you.
    Shalalalala
    My oh my
    Shalalalala »
    Ariel qui était à fond dans sa chanson, rouvrit enfin les yeux pour voir la réaction de Will. La chanson n'était pas terminée, mais la suite n'était que répétitif. Après avoir chanté d'une façon aussi sérieuse, concentrée, mature ; la jeune fille voulait à tout pris savoir ce qu'en pensait le professeur. A ses yeux, elle avait très bien chanté, mais l'adolescente n'aimait pas beaucoup se faire des fleurs toute seule, c'était bien trop prétentieux à son goût. De plus, elle avait encore l'air de la chanson dont elle s'était inspirée dans la tête. Le titre de la chanson était « Kiss the girl » de Ashley Tisdale. Reproduire une telle chanson était agréable pour Ariel, qui ne refusait jamais à interpréter une chanson du dessin animé de sa sirène préférée. Puis, avec l'air dans la tête, elle avait sut parfaitement gérer le tempo, selon elle, en étant dans le rythme, bien que cela soit à cappella. La jeune fille avait essayé aussi de ne pas regarder ses paroles, elle s'était laissé petit à petit bercé par sa propre musique. Et à présent, elle trépignait de patience à l'idée de savoir ce que Will en pensait. « Alors, Mr. Schuester vous en pensez quoi ? » Son avis était plus qu'important à ses yeux, il était même primordiale. Les yeux bruns de la lycéenne, ne quittèrent pas ceux du professeur, comme-ci elle guettait la moindre de ses réactions face à ce qu'elle venait de chanter.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. I singing in the rain ?  Empty
MessageSujet: Re: 01. I singing in the rain ?    01. I singing in the rain ?  EmptyMar 1 Nov - 14:22


Je pouvais comprendre que ma présence face à elle pouvait quelque peu l'intimider. J'avais été à Broadway pendant un mois et demi, et je peux dire avec certitude que chanter devant une salle pleine et une salle à moitié vide, c'est très différent. Vous avez cette boule qui vous tiraille le ventre, la gorge nouée alors que vous en avez plus que jamais besoin pour chanter et vos mains qui deviennent moites. Puis une fois que vous êtes lancé, plus rien ne peut vous arrêter. Cette sensation si plaisante qui vous envahie … Rien n'est aussi spécial que cette émotion à mes yeux. Je savais que la plupart de mes élèves du Glee Club rêvait de Broadway, que certains étaient plus talentueux que d'autres, mais j'agissais exactement de la même façon avec chacun d'entre eux. Malgré les années qui s'étaient écoulées depuis la première génération de New Directions, je gardais les mêmes valeurs et le même comportement et discours face aux membres de la chorale. Je voulais que même dans dix ans, ils se souviennent de tous ces moments passés au Glee Club, des solos qu'ils ont obtenus ou pas d'ailleurs, de nos victoires comme de nos défaites, de nos peines comme de nos joies … Je savais de mon coté que jamais je n'oublierais l'un d'entre eux, car ils auront tous été une étoile à mes yeux dans notre chorale, qui était vite devenue une seconde famille pour certains. J'observais donc Ariel, véritable étoile brillante, attendant qu'elle m'explique l'histoire de sa récente composition, ce qu'elle ne tarda pas a faire. « Alors, euh... en fait j'ai choisi d'écrire une chanson sur moi et la petite sirène. Plus précisément, ça parle de moi et peut-être un peu d'un autre monde assez romantique. Je me suis inspiré d'une chanson du dessin animé de la petite sirène, et j'ai inséré quelques paroles de cette chanson dans la mienne. » Je connaissais Ariel à force de la côtoyer à chaque répétitions et même parfois en cours d'espagnol. Elle était de ses adolescents qui voyaient le monde très différemment, mieux certainement. J'avais compris qu'elle admirait la petite sirène, à ce qu'il paraît elle avait même changer son nom e famille pour se sentir plus proche d'elle. Je n'ai rien contre cela, si cela lui permet de se sentir bien et heureuse qu'on l'appelle ''Ariel Marin'', je n'y vois aucun inconvénient. Elle s'arrêta quelques secondes avant de reprendre. « A vrai dire Mr. Schuester je ne m'étais pas attendu à ce que vous me posiez ce genre de questions et je n'avais donc pas réfléchi à tout cela. J'espère tout de même que vous avez compris l'histoire de ma chanson, enfin la petite histoire de celle-ci » Je hochais vivement la tête pour lui faire comprendre que j'avais compris où elle voulait en venir. Je la regardais se déplacer derrière le piano, avant que sa voix ne s'élève dans la salle.

« It is so childish, so easy to know what you feel. Birds sing, flowers are so beautiful, you are not more missing than. And I there was sat hair in winds there, I look at you. You are not more missing than Ain't that sad it's such a shame. » Je fronçais légèrement les sourcils me concentrant sur les paroles et sur la voix douce de la jeune femme. « The hand in hair, I know him. I want to kiss you, casually. But, you is not there. I miss you. Shalalalala My oh my Shalalalala » Je levais un sourcil dubitatif en voyant Ariel jetait un coup d’œil en ma direction. Les paroles se répétèrent et la chanson se termina. Je souriais doucement alors qu'en tant que bon spectateur, j'applaudissais la performance, loin d'être mauvaise, de la jeune fille. « Alors, Mr. Schuester vous en pensez quoi ? » Je ne pouvais pas lui dire que c'était parfait, cela ne l'était pas, mais ce n'était pas mauvais non plus. Pour une première composition, Ariel pouvait être fière de son travail. Composer un morceau était d'une telle complicité que j'admirais ce qu'elle venait de me montrer, ou plutôt de me faire écouter. Les yeux rivés sur moi, la jeune fille attendait impatiemment que je réponde. « C'est pas mal du tout, Ariel. Je sais à quel point composer est difficile, j'admire ton travail. » J'avais cependant une question à lui poser. « Tu as pensé à quel instrument pour l'accompagnement ? » Je me levais et m'approchais d'elle, toujours derrière le piano. Elle savait gérer sa voix en accapella, mais j'aimerais bien voir ce que donnerait sa performance avec un instrument pour l'accompagner, également savoir lequel elle choisirait. Le choix des paroles me paraissait bien, la voix d'Ariel également, je n'avais rien à redire. Si elle a des questions à me poser ou des conseils a me demander, j'étais là pour l'aider et la guider du mieux que je le pouvais. Seulement, je n'étais pas un grand artiste non plus, mes compétences et mes conseils sont limités …
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. I singing in the rain ?  Empty
MessageSujet: Re: 01. I singing in the rain ?    01. I singing in the rain ?  EmptyMer 7 Déc - 17:23

    Ariel ne quittait pas le regard de Will. Beaucoup de questions se bousculaient dans sa tête, telless que : Et si il avait pas aimé ? Si ça se trouve j'ai mal chanté ? Ma chanson lui a plut ? Et encore bien d'autres questions, dont elle n'avait pas les réponses, du moins pas totalement. Mais, cela pouvait être normal. En effet, c'était la première fois que la jeune fille écrivait une chanson complète ; d'habitude elle ne chantait que des chansons déjà écrites ou recomposés, mais rare était les fois où elle la composait elle-même. Cela était plus pour son désir personnel qu'autre chose. Ce qui expliquait le fait qu'elle attendait avec une certaine impatience la réponse de son professeur. D'ailleurs, cette impatience, le stress qu'elle ressentait pouvait clairement se lire sur son visage. Elle avait beau essayé de faire quelques sourire, rien n'y faisait, ça ne changeait rien, son cœur battait toujours un peu trop vite, son impatience était toujours trop à son comble. C'était insupportable comme sensation. Alors, quand l'adolescente entendit Will applaudir, elle fut un peu rassurée. Cela voulait donc dire qu'il avait apprécié sa performance, c'était sur. Un petit sourire se dessina sur son visage, tellement elle était enchanté et persuadé que ça lui avait plu. Être récompensé ou simplement félicité de son travail, de sa performance, était quelque chose de bénéfique, quelque chose de sympathique. Ariel se détendit peu à peu, voyant que le directeur des New Directions était loin d'être insatisfait de cette prestation à capela. Quand elle l'entendit dire que ce n'était pas mal, qu'il savait que composer était difficile et admirer donc le travail qui avait été effectué ; l'adolescente fut complètement rassurée. L'étape qui avait été de composer une chanson et d'être capable de la chanter à la perfection devant le professeur, et que cela lui plaise ; avait été enfin faite. Ce n'était pas certes une grande victoire, ça pouvait paraître simple. Mais, pas pour Ariel. Non pas pour cette adolescente de seize-ans qui est purement infantile dans son esprit, et qui ne s'intéressait pas particulièrement au chant avant d'entrer dans le Glee Club. Auparavant, elle ne vivait pas pour le chant, elle chantait certes comme toutes les autres personnes, sous sa douche, ou quand elle s'ennuyait, mais cela était plus pour s'amuser que pour son réel plaisir personnel et peut-être professionnel. A présent, le chant était quelque chose dans sa vie, qu'elle adorait et elle n'hésitait jamais à chanter dans les couloirs ou dans un karaoké. En fait, le Glee Club, ou peut-être plus particulièrement les New Directions, ça l'avait un peu changé, juste une infime partie d'elle même avait peut-être changé. Même si elle ne s'en rendait compte. Même si elle continuait à être vu comme l'adolescente fan d'un conte pour enfant, qui se nomme La Petite Sirène. Oui, mais au fond qu'importe. C'est pas grave. Pas du tout.

    Perdu dans ses pensées, suite à ce petit compliment, Ariel revenu vite à la réalité quand elle entendit le professeur lui demandait à quel instrument elle avait pensé pour l'accompagnement. Un instant. Une hésitation. La jeune fille réfléchissait sérieusement. C'était une bonne question que son professeur lui posait. Il fallait seulement qu'elle sache y répondre. Ce qui n'était pas aussi simple qu'il ne pouvait y paraître. A vrai dire, elle n'avait pas du tout réfléchi à l'accompagnement, se basant plus sur les paroles et sur le son qu'elle allait chanter. C'était une chose difficile à trouver, et elle ne savait donc si allait vraiment l'instrument qui allait accompagner sa composition. Quelques instants passèrent. Les minutes s'écoulèrent. Un silence régna. Puis Ariel répondit enfin. « Euh... » Elle hésita. Elle ne savait pas si elle l'instrument à laquelle elle pensa, était adapté pour sa chanson. Après, quelques minutes, la jeune fille reprit la parole. « J'avais pensé à peut-être du violon, de la guitare ou du piano. Enfin.. un instrument qui accompagnerait bien la chanson et qui ferait ressentir le côté romantique de celle-ci. » Ariel n'était pas totalement décidé, et cela pouvait clairement se percevoir dans son jugement. D'un côté, elle se disait que le violon serait super romantique, mais elle savait que certaines personnes n'apprécierait peut-être pas cela et donc que la guitare était peut-être mieux. Elle ne savait pas sur instrument choisir, ça pouvait paraître complètement insensé. « En fait pour tout vous dire Mr . Schuester, je n'arrive pas à me décider sur l'instrument à choisir. Enfin.. c'est pas quelque chose dont j'ai pensé. J'ai plus pensé aux paroles, et à la façon dont les phrases pouvaient se correspondre. » finit-elle par dire. En y réfléchissant plus amplement, Ariel avait vraiment l'impression qu'elle n'avait presque rien sur sa composition. Enfin,elle restait tout de même fière d'elle; n'étant pas quelqu'un de pessimiste envers soi-même, et privilégiant plutôt le travail qu'elle venait de fournir.

    Elle regarda les feuilles, qu'elle posa sur le piano face à Will, qui avait changé de place. Elle remit une mèche de ses cheveux en place, avant de oser regarder un regard au professeur ; ne sachant pas si il était toujours autant fière de sa prestation. Quoiqu'elle n'avait pas besoin d'avoir un quelconque sentiment de peur, étant donné qu'elle se doutait un peu que le directeur des New Directions ne pouvait qu'être un peu fière quand un des membres de sa chorale interpréter ou composer une chanson. Et c'était exactement ce qu'elle venait de faire. N'était-ce pas une bonne chose alors ? Parfaitement. Néanmoins, elle esquissa un petit sourire sincère, son enthousiasme ne semblait pas l'avoir quittée. Fort heureusement. Ariel tapota des doigts sur ses feuilles, non pour montrer un quiconque signe d’indifférence, mais plus pour une raison qui n'avait pas lieu d'être. « Dites Mr Schuester, vous pensez qu'un jour j'arriverais à être une grande artiste, un peu comme vous ? » Elle leva les yeux vers lui pour voir sa réaction. Ça pouvait presque faire penser à une question qu'un enfant pourrait poser, mais qu'importe, puis non un enfant ne poserait pas ce genre de question, pas du tout. Mais, cela était une chose, que la jeune file se demandait par simple curiosité, car elle n'était pas sur que la chanson soit totalement sa voie, elle n'avait pas encore trouvé l'intégral de son chemin. Ce qui était peut-être quelque chose dont elle allait arriver un jour, oui peut-être.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. I singing in the rain ?  Empty
MessageSujet: Re: 01. I singing in the rain ?    01. I singing in the rain ?  Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. I singing in the rain ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-