Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Take your chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Take your chance Empty
MessageSujet: 01. Take your chance   01. Take your chance EmptyMar 25 Oct - 17:41


And raise your voice every single time they try and shut your mouth

.


Cameron était dans un état proche de la crise d'angoisse. Ses mains tremblaient, il avait du mal à respirer et son cœur semblait prit de folie. Aujourd'hui avait lieu son audition pour entrer dans le glee club et il regrettait déjà d'avoir ajouté son nom à cette satanée liste. Rien que l'idée de chanter devant Will Schuester le tétanisait de terreur alors s'imaginer devant un public ? C'était son pire cauchemar. Il n'était pas fait pour les projecteurs et il n'aurait jamais dû se laisser tenter même une seule seconde. Malheureusement, il s'était bel et bien inscrit pour passer l'audition et avait passé le week-end à préparer la chanson qui devait lui ouvrir les portes de la gloire, enfin de New Direction plutôt. Évidemment, le garçon aurait tout aussi bien pu ne pas se présenter du tout mais il savait qu'il se sentirait coupable d'avoir déranger son professeur pour rien. Il n'était pas du genre à se défiler, il avait été trop bien élevé et c'était bien ça le problème ! Tout ceci expliquait pour quoi il se trouvait dans les coulisse de l'auditorium, écoutant la prestation de l'élève précédant et attendant le fatidique "Suivant !" qui devait annoncer le début de sa performance. Ses yeux bleus étaient fixés sur le candidat, impressionné par toute la mise en scène. Une chose était sûre, cette jeune fille avait vraiment sortit le grand jeu. Elle dansait, tournoyait, prenant possession de la scène tout en chantant comme s'il n'y avait pas de lendemain. Cameron était loin d'être un expert, mais l'un dans l'autre, c'était une jolie performance et le trac commença à nouer le ventre du jeune homme. Lui n'avait préparé qu'une simple chanson, sans fioritures, et il était fort probable que ce ne serait pas assez, surtout après le show qu'il venait de voir.

Enfin, la jeune fille finit sa représentation et s'en fut après avoir échangé quelque mot avec Mr Schue. Dès qu'elle fut revenu dans les coulisses, le professeur appela le candidat suivant, soit Cameron lui même. Il prit une profonde inspiration et s'avança timidement sur la scène où il fut éblouit par les projecteurs braqués sur lui. Les mains dans les poches et le regard baissé, il s'approcha du micro, tendant sa partition à Brad, toujours fidèlement assis derrière son piano. Une fois devant le micro, il prit timidement la parole, répondant à son professeur.

-Bon ... bonjour. Je m'appelle Cameron Shynn et je vais vous interpréter Sing de My Chemical Romance.

A ces mots, le pianiste et les autres musiciens qui étaient présent entamèrent le célèbre morceau, qui ne raisonnait pas pour la première fois dans cette école. Cameron prit une profonde inspiration avant de se jeter à l'eau, sa voix hésitante s'élevant dans le bâtiment.

Sing it up
Boy you've got to see what tomorrow brings
Sing it up
Girl you've got to be what tomorrow needs
For every time that they want to count you out
You'll lose your voice every single time you open up your mouth

En arrivant au refrain, le jeune homme se détendit un peu, chantant avec plus de force et d'assurance.

Sing it for the boys
Sing it for the girls
Every time that you lose it sing it for the world
Sing it from the heart
Sing it till you’re nuts
Sing it out for the ones that’ll hate your guts
Sing it for the deaf
Sing it for the blind
Sing about everyone that you left behind
Sing it for the world
Sing it for the world

Il se laissa peu à peu envahir par la musique, ne faisant plus qu'un avec elle et oubliant le monde autour de lui. Tout ce qui importait était cette chanson et les mots qui sortaient de sa bouche, chaque fois un peu plus fort, jusqu'à ce que ce soit un véritable cri du cœur qui se fasse entendre dans l'amphithéâtre. La voix de Cameron s'accordait parfaitement avec la chanson, rendant un interprétation brillante tout en portant la marque de l'appropriation de celui qui la chantait. Mais plus que cela, sa voix exprimait parfaitement la souffrance, la solitude et le défi lancé à la face du monde que les paroles laissaient deviner. Parce que Cameron avait vécu tout ça et laissait enfin parler ses émotions, qu'il gardait habituellement soigneusement sous clé dans un coin de son cœur sans jamais les exprimer. Et c'était pour cette raison qu'il avait choisi cette chanson, elle lui parlait. Sans s'en rendre compte, il avait attiré sur lui tous les regards des personnes présentes, étonnées d'entendre une telle voix chez un garçon si discret.

Cleaned up, corporation progress
Dying in the process
Children that can talk about it,
living on the railways
People moving sideways
Sell it till your last days
Buy yourself a motivation
Generation Nothing,
Nothing but a dead scene
Product of white dream
I am not the singer that you wanted
But a dancer
I refuse to answer
Talk about the passer
Ruling for the ones who want to get away

A ce stade, Cameron était presqu'en transe. Pour lui, il s'agissait du point le plus difficile de la chanson où il fallait exprimé le plus de chose, comme l'indignation et la révolte. Encore une fois, il y parvint parfaitement, vivant chaque note, chaque parole de la chanson, de l'hymne, qu'il était en train de chanter.

We’ve got to see what tomorrow brings
Sing it for the world
Sing it for the world
Girl you got to be what tomorrow needs
Sing it for the world
Sing it for the world

Lorsque les dernières notes de la chanson s'évanouir, Cameron reprit le contact avec la réalité et baissa automatiquement les yeux en attendant le verdict de son professeur. En une seconde, l'adolescent plein de colère, de tristesse et de révolte avait laissé place au garçon effacé, timide et sous estimé qu'il était d'habitude. Lequel était le véritable Cameron Shynn, nul ne pouvait le dire. Enfin, il reprit son souffle et osa regarder dans la direction de l'ombre qui était William Schuester.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Take your chance Empty
MessageSujet: Re: 01. Take your chance   01. Take your chance EmptyMar 25 Oct - 22:39

J’applaudissais la jeune élève qui venait de terminer sa performance sur ''Just the way you are'' de Bruno Mars qui devenait de plus en plus populaire auprès des jeunes et plus particulièrement auprès de la gente féminine. Ces auditions me rappelaient toujours le bon vieux temps, l'époque où les élèves qui passaient les auditions était Rachel Berry, Tina Cohen-Chang ou encore Kurt Hummel. Ils étaient les premiers a intégré le Glee Club lorsque j'ai pris ce dernier sous mon aile. J'avais encore quelques contacts avec certains d'entre eux. Après tout, il était normal que je sois proche d'eux, je les avais épauler et vu devenir les adultes qu'ils sont aujourd'hui. Je finissais de gribouiller sur ma feuille quelques mots concernant la performance que je venais de voir. « Bravo, c'était vraiment très beau. Je te contacte le plus tôt possible. » Je l'apercevais afficher un sourire et sortir de la scène éclairée de tous les côtés. « Suivant ! » A chaque fois que je criais ce mot, j'espérais qu'un élève se présente. Le Glee Club était toujours le refuge des exclus du lycée, rien n'avait changé. Si tu chantes et danses au Glee Club, tu es un moins que rien, un raté. Heureusement, chaque année, certains élèves comprenaient que la chorale était là pour exprimer sa passion de la musique et pour s'exprimer soi-même. Je pense même que cela permet aux élèves de se trouver eux-même, puisque tout le monde est plus ou moins accepté au Glee Club. On apprend à respecter les autres malgré les différences, et pour cela on passe par un respect total envers soi-même. Notre chorale est un refuge pour ceux qui sont rejetés par les autres. J'avais comme la sensation de les aider à avancer, à s'en sortir dans ce monde de brutes. Et je devais avouer que ce statut me plaisait. Tout le monde peut réussir et accomplir ses rêves, c'est ce que j'essaye d'inculper aux élèves. Certains professeurs trouvent ça idiot. Pas moi. « Don't stop believin' », la chanson phare de notre Glee Club depuis des années déjà, le prouvait. Peu importe votre couleur de peau, votre religion, votre orientation sexuelle ou encore votre handicap, vous avez votre place au Glee Club. « Par définition, Glee signifie s'ouvrir au bonheur »

Tout ça me rappelait ma propre audition pour intégrer le Glee Club de mon époque. J'avais interprété une chanson de Journey, qui était et demeure mon groupe favori. Je me souvenais n'avoir rien avaler de la journée tant la pression et le stress occupaient mon esprit ce jour-là. J'avais tellement répété que je pouvais réciter les paroles comme on le fait avec l'alphabet. Puis, arrivé sur scène devant le directeur de la chorale, lorsque les premières notes s'étaient élevées dans l'auditorium et que j'avais prononcé les premiers mots de la chanson, toutes mes craintes s'étaient envolées pour ne plus me concentrer que sur ma prestation. J'avais été pris et mes plus beaux moments passés au lycée avaient un rapport avec le Glee Club. Je savais donc que l'audition était un mauvais moment à passer, alors je faisais tout pour mettre les élèves a l'aise et en confiance. Pour qu'en fin de compte, ce mauvais quart d'heure se transforme en bon souvenir, comme ça l'était dans mon cas. Je relevais la tête en entendant des bruits de pas claquaient sur le sol de la scène.

Je reconnaissais Cameron, un jeune homme très discret que j'ai en cours d'espagnol. Je fronçais les sourcils en le voyant s'avancer sur la scène. J'étais étonné de voir un élève aussi timide se présentait en public pour chanter. En cours d'espagnol, je voyais bien que prendre la parole, devant ne serait-ce ses camarades, le mettait mal à l'aise. J'avais juste un peu de mal à concevoir qu'il soit là pour auditionner. Pourtant il était bien là posté devant et le nom inscrit sur ma feuille était bien le sien. Je toussotais et brisais le silence qui s'était lentement installé dans l'auditorium. « Bonjour Cameron. Que vas-tu nous chanter ? » « Bon ... bonjour. Je m'appelle Cameron Shynn et je vais vous interpréter Sing de My Chemical Romance. » Je hochais la tête, acquiesçant d'un geste rapide, avant de lui lancer. « Très bon choix. A toi de jouer, éblouis-nous ! » Je posais mon stylo sur mon cahier et me laissais tomber en arrière dans mon siège. Mon attention était braqué sur le jeune homme. Brad commençait alors à effleurer les touches du piano … « Sing it up, Boy you've got to see what tomorrow brings, Sing it up, Girl you've got to be what tomorrow needs. For every time that they want to count you out. You'll lose your voice every single time you open up your mouth » Sa voix m'intrigua malgré l'hésitation que l'on pouvait sentir, je pouvais dire que sa voix était vraie et puissante. Cela m'étonna venant de la part de Cameron. Tellement que je me relevais de mon siège ... « Sing it for the boys. Sing it for the girls. Every time that you lose it sing it for the world. Sing it from the heart. Sing it till you’re nuts. Sing it out for the ones that’ll hate your guts. Sing it for the deaf. Sing it for the blind. Sing about everyone that you left behind. Sing it for the world. Sing it for the world » Les quelques élèves qui étaient déjà passés commençaient à se lever dans les gradins derrière moi. On avait vraiment l'impression que Cameron vivait la chanson, que les paroles étaient des mots qui représentaient énormément pour lui. Ce garçon avait du talent, personne dans cette salle ne pouvait le nier à ce moment précis. Jamais je n'aurais cru le jeune homme d'une telle présence sur scène devant un public bien réel, qui avait l'air d'aimer la performance du garçon. Un sourire étirait mes lèvres alors que la voix de Cameron remplissait à nouveau l'auditorium. « Cleaned up, corporation progress Dying in the process. Children that can talk about it, living on the railways. People moving sideways. Sell it ill your last days. Buy yourself a motivation. Generation Nothing, Nothing but a dead scene. Product of white dream. I am not the singer that you wanted but a dancer, I refuse to answer. Talk about the passer. Ruling for the ones who want to get away » Je me levais devant l'incroyable performance du jeune homme, qui entamait la dernière partie de la chanson, alors que ses camarades applaudissaient déjà dans mon dos. « We’ve got to see what tomorrow brings. Sing it for the world. Sing it for the world. Girl you got to be what tomorrow needs. Sing it for the world. Sing it for the world » J'applaudissais généreusement alors que Cameron baissait la tête, comme si il redevenait le garçon timide que tout le monde connaît maintenant son audition terminée. Cameron m'intriguait à présent. Je demandais aux élèves de quitter l'auditorium pour pouvoir discuter avec le garçon en question. Je descendais les marches menant jusqu'à la scène après avoir vérifié que Cameron était le dernier à passer les auditions aujourd'hui. Je montais sur scène et tapotais légèrement l'épaule du jeune homme, qui s'était renfermé, semble t-il. « Ta performance était magnifique, Cameron. Tu m'as étonné et je peux te dire que c'est bon signe ! » Je rigolais doucement lui adressant un sourire franc avant de reprendre sur un ton un peu plus sérieux. « Dis-moi.. Pourquoi veux-tu faire partie du Glee Club ? » Je voulais connaître ses motivations.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Take your chance Empty
MessageSujet: Re: 01. Take your chance   01. Take your chance EmptySam 29 Oct - 18:55


Lorsque Cameron entendit les applaudissements, bien plus nombreux que ce à quoi il s'attendait (bon, en même temps, il ne s'y attendait pas), il rougit comme une pivoine. Il avait cru que seuls Mr Schue et les musiciens seraient les témoins de sa performance. Comme il se trompait. Apparemment, les autres candidats étaient restés pour le voir et semblait avoir aimé sa chanson. Malgré tout, le brun était au bord de la panique, ne sachant pas quoi faire dans cette situation. Devait-il parler ou s'en aller ? Et saluer, est-ce qu'il devait saluer ? Il n'en savait absolument rien. Heureusement, le professeur d'espagnol lui sauva la mise. Il congédia les élèves restant avant de s'approcher de la scène où Cameron observait toute cette agitation, plus que perplexe, avant que ses mains ne se mettent à trembler quand l'homme s'arrêta devant lui.

« Ta performance était magnifique, Cameron. Tu m'as étonné et je peux te dire que c'est bon signe ! »

Encore une fois, Cameron rougit et resta muet bien qu'un mince sourire vint éclairer quelque peu son visage. Il gardait néanmoins les yeux baissés, incapable de regarder quelqu'un, surtout un adulte, dans les yeux. Les mains dans les poches, il attendit que son professeur ajoute quelque chose, ce qu'il ne tarda pas à faire.

« Dis-moi.. Pourquoi veux-tu faire partie du Glee Club ? »

Alors là, Mr Schuester venait de lui poser une colle. Bien sur, il savait les raison qui l'avait poussé à rejoindre le glee club, mais contrairement à la plupart des élèves qui désiraient évoluer sous les projecteurs ou se diriger vers Broadway, une fois leur diplôme en poche, Cameron, lui, avait des raisons très personnelles pour expliquer sa présence sur cette scène. Il ne voulait pas être en pleine lumière, tout ce qu'il voulait, c'était participer à quelque chose, rompre la solitude dans laquelle il vivait et peut-être, se faire des amis. Du point de vue du jeune homme, c'était des motifs très pathétiques et vaguement honteux. Franchement, y avait-il plus looser que lui dans le monde ? Il en doutait fortement. Il prit enfin la parole en bafouillant d'une voix timide.

-Hum ... Et bien ... J'aimerai faire partie du Glee Club parce que ... j'aime ... j'aime chanter. Je ne veux pas être au centre de la scène, juste ... j'aimerai faire partie de quelque chose, n'importe quoi. Oublier pendant une heure que je suis un looser handicapé social. Ce n'est pas grand chose, mais c'est tout ce que je demande en fait.

A ce stade, Cameron s'était complètement détourné de Will, refusant que l'adulte ne voit son embarras qu'il savait écrit sur son visage. Il n'en revenait déjà pas d'avoir avouer la vérité quand il avait voulu lui mentir et sortir une excuse complètement bidon. C'était un autre problème chez lui, il ne savait pas mentir et il ne savait pas dissimuler ses émotions. Une des raisons qui le poussaient à les garder enfermées en lui. Tout ce qu'il désirait, c'était de s'enfuir de là en vitesse mais ça aurait été très impoli. Il attendit donc la réaction de son professeur.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Take your chance Empty
MessageSujet: Re: 01. Take your chance   01. Take your chance EmptyMer 14 Déc - 11:11


Le Glee Club était une expérience inoubliable pour moi. Pendant mes années de lycée à McKinley, j'avais fait partie de cette chorale. Pas en tant que membre phare, non j'étais bien trop impressionné par Bryan Ryan qui me faisait de l'ombre à l'époque, pour décider de le concurrencer. Mais même en étant un simple choriste, j'avais vécut des moments si précieux à mes yeux qu'aujourd'hui encore je m'en souvenais dans les moindres détails. Tout ce que je voulais, c'est que les élèves qui font partie de la chorale se rappellent, tout comme moi, de tout ce que le Glee Club à pu leur apporter. En tant que lycéen, la vie n'est pas facile, bien au contraire, et sûrement bon nombre d'épreuves et de moments difficiles seul n'arrange en rien les choses. Les choses sont tellement plus simples lorsque l'on sait que l'on a une dizaine de personnes, une dizaine d'amis qui nous attendent au Glee Club pour nous remonter le moral et nous aider. Être seul et se renfermer n'est pas une solution, loin de là. En tant que professeur, je sais qu'au lycée, il y a deux camps : les populaires, tels que les footballeurs ou les cheerios et de l'autre côté il y a les ''ratés'' ceux qui font partie du Glee Club ou d'autres clubs qui ne concernent pas le cheerleading ou le football. Il y a toujours cette distinction entre les élèves, mais je me rends compte qu'aujourd'hui elle est encore plus prononcée que quelques années auparavant. Et encore, il a y des années de cela, faire partie du Glee Club était quelque chose de populaire, ce n'est malheureusement plus le cas. Aujourd'hui, seulement les plus courageux écrivent leur nom sur la feuille d'inscription en début d'année, avant ce n'était pas une honte. Je soupirais ; les choses ont bien changées.

J'observais à présent Cameron, qui restait planté au milieu de la salle, ne sachant apparemment pas où se mettre. Voyant la gène du jeune homme, je demandais aux autres élèves de quitter l'amphithéâtre. Il n'avait pas l'air à l'aise, comme si son seul souhait était de quitter la salle en courant. Je descendais les marches qui nous séparait puis montais sur scène à ses côtés. Les mains plongées dans mes poches, je lui demandais pourquoi il souhaitait faire partie du Glee Club. J'avais déjà entendu des tonnes de raisons de la part de plusieurs élèves, mais je voulais la sienne. On en apprend beaucoup sur les élèves lorsqu'ils vous expliquent pourquoi ils veulent faire partie de la chorale. Une certaine Rachel Berry m'avait dit que c'était pour briller, tout comme un certain Kurt Hummel qui en plus de cela souhaitait trouver un endroit où on l'accepterait et l'aimerait tel qu'il était. Mike Chang m'avait répondu que c'était pour danser, mais plus seulement dans sa chambre et d'autres encore. La première génération des New Directions … J'en parlais souvent aux nouveaux membres de la chorale, je leur raconte toutes les compétitions auxquelles nous avons participé, nos victoires, nos défaites ; les rires, les pleurs ; les joies, les déceptions … Je pense qu'ils leur servent de modèle, d'inspiration, et je ne peux qu'en être fier. Je posais mon regard sur Cameron alors que sa voix légère et timide s'élevait pour me répondre en bafouillant. Il me répondit qu'il voulait faire partie du Glee Club tout d'abord car il aimait chanter, mais il ajouta rapidement qu'il ne voulait pas forcément se retrouver au centre de la scène et être sous les feux des projecteurs. Non, il voudrait juste faire partie de quelque chose. Un mince sourire étirait mes lèvres. Il avait bien fait de venir passer cette audition. Je comprenais tout à fait ses motivations, pour cause j'avais eu en quelques sortes les mêmes lorsque je m'étais inscris au Glee Club. Je fronçais doucement les sourcils lorsqu'il se considéra comme un ''looser handicapé social''. Peu à peu, Cameron s'était détourné pour finalement se retrouvait dos à moi. Je baissais les yeux sur mes chaussures … J'avais tout de suite vu que Cameron était un garçon timide et réservé qui passait le plus clair de son temps à se faire discret pour éviter le contact avec les autres. Je l'avais en cours et j'avais tout suite compris que ce n'était pas le genre de garçon à faire du bruit autour de lui. Je relevais la tête et reposait mon regard sur lui avant de descendre de scène et de m'asseoir sur un des sièges du premier rang. Je joignais mes mains et pris enfin la parole, ayant bien réfléchit à ce que je pouvais dire au jeune homme après ses explications. « Et si tu n'étais pas un ''looser handicapé social'', mais juste différent ? » Je passais ma langue sur ma lèvre inférieure dans un geste furtif avant d'inviter Cameron à s'asseoir à mes côtés. « Tu sais, j'ai connu une élève qui te ressemblait un peu … Elle était timide, très timide. » terminais-je avec un sourire léger flottant sur les lèvres. « Tellement timide qu'au début de sa première année, elle faisait exprès de bégayer pour ne pas présenter d'exposés et pour convaincre les autres élèves de ne pas venir lui parler. » Je pensais bien sûr à Tina. En fin de compte, chaque année, de nouveaux élèves arrivent, mais ne sont pas si différents que les anciens qui sont partis. « Bon, je t'avoue que le bégaiement était une très bonne idée pour éviter les exposés, mais elle avait par conséquent du mal à s'adapter en étant seule tout le temps ... » Je riais doucement en remontant les manches de ma chemise avant de reprendre sur un ton plus sérieux. « Puis elle s'est inscrite au Glee Club et quand elle a passé son audition, j'ai découvert une nouvelle personne. Lorsqu'elle chantait, on pouvait voir qui elle était réellement. Tout comme toi. Quand je t'ai vu chanté, j'ai été littéralement surpris, Cameron. Tu as du potentiel. Puis la scène nous fait faire des choses que l'on ne ferait jamais en temps normal. La scène nous libère ... » Je me souvenais très bien de sa prestation sur ''I kissed a girl'' de Katy Perry et je me souviens très nettement de la surprise que j'avais éprouvée à ce moment précis. Je me tournais vers lui lui adressant un regard réconfortant. « Tout ça pour te dire qu'être timide, discret, réservé, ou tout ce que tu veux d'autre, n'est pas forcément un tort. C'est une partie de toi qui est comme ça et tu n'as rien a changé, ce sont les autres qui doivent t'accepter tel que tu es. » Je levais les yeux au ciel avant d'ajouter sur un ton ironique. « Même si je sais que dans ce lycée, les élèves ne sont pas très compréhensifs .. » Je soupirais doucement. Je savais très bien que mon discours ne changerait en rien les choses, mais je pense que parler pourrait lui faire du bien. Je lui donnais une légère tape sur l'épaule en lui lançant un léger sourire. « Tu es le bienvenue au Glee Club, Cameron. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Take your chance Empty
MessageSujet: Re: 01. Take your chance   01. Take your chance EmptyDim 18 Déc - 1:09

« Et si tu n'étais pas un ''looser handicapé social'', mais juste différent ? »

Intéressé par ce que son professeur avait à dire, Cameron se retourna une nouvelle fois et porta son regard sur Schuester qui lui fit signe de s'assoir près de lui. Après quelques hésitations à l'idée d'être aussi près d'un autre être humain, le garçon se décida enfin à le rejoindre. Il s'assit avec précaution gardant les mains sagement croisées sur ses genoux et les yeux rivés sur celles-ci.

Ensuite, Will commença à lui raconter l'histoire d'une des premières New Direction, Tina Cohen-Chang. Comment elle avait fait semblant d'être bègue pour qu'on la laisse tranquille tant elle était timide. Wahoo, si il pensait être un cas, il était encore loin de cette fille. Jamais il n'avait pensé à avoir recours au bégaiement pour éviter de parler aux autres. Maintenant qu'il en entendait parler, il trouvait que c'était une excellente idée mais il ne pouvait plus la mettre en place. Tout le monde savait déjà qu'il ne bégayait pas (sans compter que ses parents seraient horrifiés par une pratique aussi peu polie). Le professeur continua en parlant de son intégration au glee club et de comment cela lui avait permis de passer outre sa timidité au point qu'elle abandonne son tic de langage. Si seulement il était lui même assez fort pour surpasser cette timidité qui le tenait si loin des autres.

« Puis elle s'est inscrite au Glee Club et quand elle a passé son audition, j'ai découvert une nouvelle personne. Lorsqu'elle chantait, on pouvait voir qui elle était réellement. Tout comme toi. Quand je t'ai vu chanté, j'ai été littéralement surpris, Cameron. Tu as du potentiel. Puis la scène nous fait faire des choses que l'on ne ferait jamais en temps normal. La scène nous libère ... »

A ces mots, Cameron rougit et bredouilla un merci timide. C'était la première fois que quelqu'un d'autre que sa famille l'entendait chanter et savoir qu'il n'avait pas été trop horrible lui mettait du baume au cœur. Il aimait chanter, comme il aimait dessiné, et aurait été dévasté si on lui avait dit de se trouver une autre passion. Pour la première fois, un sourire sincère éclaira son visage et ses yeux bleus quand Mr Schue lui dit qu'être timide n'était rien un handicap et que, au contraire, ça le rendait unique. C'était le genre de chose que le jeune homme avait besoin d'entendre pour gagner un peu de confiance en lui. Peut-être qu'en l'entendant assez souvent, il finirait par y croire. Il était tellement détendu qu'il lâcha un petit rire face à la remarque sarcastique de son professeur. "Pas très compréhensifs", quel euphémisme ! Les élèves de ce lycée étaient tout simplement cruels avec ceux qui ne correspondaient pas à leur idée du monde; Si tu étais différent, tu étais un loser, aussi simple que ça.

« Tu es le bienvenue au Glee Club, Cameron. »

Cameron eut presque les larmes aux yeux entendant qu'il était accepté. Pour la première fois de sa vie, il allait faire partie de quelque chose et peut-être, se faire des amis. Il leva les yeux sur son professeur et prit la parole, se décidant à lui confier une chose qui le rongeait depuis longtemps.

-Merci Mr Schue, merci, merci, merci. Vous en savez pas ce que ça signifie pour moi. D'aussi loin que je me souvienne, j'ai toujours été éloigné des autres, seul, à cause de ma timidité. Même mes professeurs ne savent pas qui je suis pour la plupart. Une fois, il y a quelques années, j'ai même cessé de venir en cours pendant une semaine pour voir ce qui allait se passer. Et rien, je n'ai eu aucun problème parce que personne ne s'était aperçu de mon absence. Ça fait mal vous savez de savoir que si vous disparaissez, personne ne le remarquerait. Alors faire partie du glee club représente énormément pour moi. Enfin, désolé de vous ennuyez avec ça. Merci encore.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Take your chance Empty
MessageSujet: Re: 01. Take your chance   01. Take your chance EmptyMar 31 Jan - 17:15


J'affichais un sourire en entendant Cameron me remerciait plusieurs fois à la suite, ayant l'impression qu'il ne pouvait plus s'arrêter. Il me lança que je ne me rendais pas compte de tout ce que mes mots signifiaient pour lui. Il continua en me racontant qu'il avait toujours été seul, en tout cas aussi loin que remontaient ses souvenirs. Je connaissais Cameron depuis peu de temps, mais sa timidité était facilement visible : le jeune homme était toujours seul dans son coin, évitant le dialogue avec qui que ce soit. En cours d'espagnol, il était très rare d'entendre sa voix, sauf bien sûr quand je l'interrogeais, le sortant de ses rêveries, ne voulant pas qu'il se renferme sur lui-même. Je ne fus donc pas plus étonné que ça lorsqu'il me dit que la plupart de ses professeurs ne savent pas qui il est ou même que son absence d'une semaine était passée inaperçue aux yeux de tous. Personne n'avait remarqué qu'il manquait à l'appel. Je posais mon regard sur le jeune homme. J'imaginais ce qu'il avait pu ressentir après ça. Cela devait être réellement démoralisant de savoir que personne ne fait attention à toi, tous les jours, que tu pourrais disparaître car personne ne s'en rendrait compte. Personne ne se préoccupait de Cameron et ceci m'arracha un pincement au cœur. Se savoir seul comme ça devait vraiment être difficile à supporter et à vivre tous les jours. Il n'y avait qu'à se mettre à sa place quelques secondes pour le comprendre. Je réalisais maintenant à quel point il devait être important pour lui de faire partie du Glee Club, surtout qu'il avait largement le potentiel de s'y faire une place. On pouvait voir dans son regard à quel point cette nouvelle le rendait heureux et fier. Il me remercia une fois de plus, ce qui m'arracha un nouveau sourire.

Je savais à quel point le lycée pouvait être une période difficile à vivre et à passer. J'en avais vu des adolescents qui se retrouvaient dans de mauvais draps, de mauvaises passes et le plus dur dans ces histoires c'est souvent de sortir la tête de l'eau. Un soupir traversait mes lèvres. Les élèves de ce lycée et leur loi de la jungle n'arrangeaient en rien les choses et malheureusement, malgré les années qui se sont écoulées, les choses sont restées inchangées. En étant professeur, on voit tellement de choses.. En tout cas, pour ma part, j'étais proche des élèves et je vivais leur quotidien. J'étais au courant de presque toutes les histoires de cœur, les disputes, les réconciliations. On devait mener la vie dure à Cameron, il devait tout simplement se sentir comme un étanger ici, parmi toutes ces brutes. De plus, à mon avis, les choses ne sont pas prêtes de changer dans cet établissement. En tout cas, pas de si tôt.

« Tu n'as pas à me remercier, Cameron. Tu le mérites, tout simplement. » Il avait du talent, j'en étais certain. Il fallait juste qu'il s'en persuade et qu'il croit davantage en lui. « Et je compte sur toi. » Comme chaque année, j'étais prêt à tout pour faire gagner les New Directions. Bien sûr, la concurrence était rude avec les nouvelles chorales qui s'étaient formées, mais je croyais en mes élèves et n'avais aucun doute sur leurs capacités. Depuis la première génération de New Directions, je consacrais énormément de temps à la chorale et à ses membres. Selon Emma, je me préoccupais parfois même plus de la chorale que de moi-même. Revenant soudainement à la réalité, je m'empressais de regarder l'heure qu'affichait ma montre. J'allais bientôt être en retard pour mon prochain cours d'espagnol. Je me tournais vers Cameron, après m'être levé de mon fauteuil. « Je dois y aller. Les auditions sont terminées pour aujourd'hui et je dois assurer un cours dans une dizaine de minutes. » J'adressais un sourire réconfortant au jeune homme qui me suivait dans les escaliers, montant en direction de la sorte de l'amphithéâtre. « Passe me voir dans mon bureau cette semaine, je te donnerais les horaires de répétitions et toutes les informations qui vont avec. » Je fermais la porte derrière nous avant d'adresser un dernière signe de tête au nouveau membre des New Directions.

[HJ : Je suis désolé du temps de réponse, déjà. J'ai eu quelques soucis de santé qui m'ont empêcher de rp autant que je le voulais. Puis désolé que ce soit court.. :/ Si tu souhaitais continuer un peu plus, fais-moi signe j'éditerais]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. Take your chance Empty
MessageSujet: Re: 01. Take your chance   01. Take your chance Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Take your chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-