Choriste du mois


Partagez | 
 

 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   Dim 30 Oct - 19:14

Un après-midi pluvieux comme il commençait à en y en avoir de plus en plus souvent en ce mois de septembre. La matinée avait commencé avec la pluie et la journée semblait vouloir finir pareil. Le matin, avant de se rendre au lycée McKinley, Will Schuester avait déposé sa fille à l’école maternelle. C’était lui également qui l’avait récupérée à la sortie de l’école, Emma n’ayant pas encore fini sa journée de travail. Durant le trajet de retour en voiture, la fillette n’arrêta pas de babiller à l’arrière de la voiture, racontant à son père ce qu’elle avait fait de sa journée : les dessins, le sport, apprendre à compter, jouer avec ses amies, la vie d’une enfant de quatre ans était bien chargée malgré les apparences !

Une fois revenus à l’appartement familial, le père de famille avait fait goûter sa fille qui n’arrêta pas d’ailleurs de parler, même en ayant la bouche pleine. Elle en avait des choses à raconter et ne semblait plus vouloir s’arrêter. Will savait comment l’arrêter, il avait l’habitude à force. Il proposa à Emily de mettre un dessin animé. Les yeux verts de la fillette s’illuminèrent. Elle descendit en sautant de sa chaise et courut vers l’étagère où se trouvait tous les dessins animés. Sans hésitation, elle prit le roi lion 2 qu’elle ramena en courant à son père. Elle s’installa ensuite allongée sur le canapé et sa tête reposant sur un coussin. Will allait avoir la paix pour plus d’une heure, il pouvait enfin s’installer pour travailler aux prochaines chansons qu’interpréteraient les New Directions.

Emily plongea rapidement dans son dessin animé. Celui-ci était un de ses préférés car il y avait Kiara. Et Kiara était une fille tout comme elle. A peine quatre ans et demi et déjà elle s’identifiait aux héroïnes des dessins animés. Elle aimait regarder les Walt Disney, il y avait toujours plein de chansons dans les films et à force de les regarder, elle les connaissait par cœur. Il n’était pas rare de l’entendre fredonner un refrain ou une chanson en entière. Ce fut le cas cette fois-ci encore, Simba chantait une chanson avec sa fille. Quand la partie de Kiara arriva, Emily se mit à chanter en même temps qu’elle.


« If there’s so much I must be.. Can I still just be me, the way I am ? Can I trust in my own heart. Or am I just one part of some big plan ? »

La chanson se poursuivit avec Simba qui répondait à Kiara. La petite Schuester ne suivait plus le film. Elle s’était redressée, semblant réfléchir à quelque chose. Elle sauta du canapé et se dirigea vers son père, plongé dans ses feuilles. Il n’avait pas remarqué sa présence et pour la lui signaler, elle tira sur la manche de la chemise de Will. Une fois qu’elle eut attiré son attention, Emily se mit à parler.

« Dis papa, pourquoi Kiara ne peut pas être elle ? Et c’est quoi le truc donc elle fait partie ? Et moi, je dois faire pareil qu’elle ? »

Trois questions pour le prix d’une. La petite tornade Schuester venait de se mettre en route certainement pour le plus grand plaisir de son père qui allait devoir répondre à toutes ses questions. Le film continuait à tourner sur la télévision familiale mais il n’intéressait plus Emily. Ses préoccupations étaient toutes autres à présent. Ses grands yeux verts fixaient Will et attendaient patiemment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   Dim 30 Oct - 23:38


Je lançais une signe de la main à ma fille accompagné d'un sourire. Je prenais mon rôle de père très au sérieux. Depuis la naissance d'Emily, j'avais changé quelque part. Je m'affirmais plus, je ne doutais plus de mes choix ou des mes idées. J'aimais ma fille plus que tout. « Hey ma puce ! » Elle courait vers moi et je la soulevais dans les airs avant de déposer un baiser sur sa joue douce. Je tenais tellement à elle, je ferais n'importe quoi pour ses beaux yeux. J'avais conscience d'être parfois un papa un peu collant, mais c'était plus fort que moi. Je me sentais comme obligé de la protéger. Je la déposais et prenais sa main alors qu'elle commençait, comme chaque fois que j'allais la chercher à la sortie de l'école, tous les événements de sa journée. Emily était assez bavarde de caractère -cela devait être spécifique aux gênes féminins-, elle adorait tout me raconter en détails avec ses mots enfantins. Je l'écoutais attentivement alors que nous montions dans la voiture pour rentrer à la maison. Je l'attachais alors qu'elle continuait son récit à une vitesse folle. Je me mettais au volant en repensant à l'enfant que j'étais. J'étais hyperactif, je ne pouvais pas tenir en place, je devais toujours bouger dans tous les sens ce qui avait le don de mettre mes parents dans tous leurs états. Je souriais et démarrer en écoutant toujours d'une oreille ma fille qui semblait avoir beaucoup de choses à me raconter aujourd'hui.

Je jetais mon manteau sur le dossier du sofa après être rentré dans notre appartement. Une fois les clés posées sur la table et ma sacoche posée sur une des chaises qui entouraient la table du salon, je me dirigeais vers la cuisine pour faire goûter ma fille. Je sortais des gâteaux que je disposais sur la table pour qu'Emily se serve comme d'habitude. Une fois qu'elle ai attrapé son gâteau et mordu dedans, Emy comme j'aimais la surnommer, continuait son récit avec toujours autant d'énergie, même en ayant la bouche pleine. Je posais mon index sur ses lèvres fines, lui adressant un sourire avant de lui rappeler « On ne parle pas la bouche pleine, jeune fille. Papa écoutera la suite de ton récit une fois ton goûter terminé. » Je commençais alors à sortir toutes les copies d'espagnol que j'avais a corriger en me souvenant que je devais choisir des chansons sur lesquelles travaillées au Glee Club. Les copies attendront un jour de plus pensais-je avec un sourire qui voulait en dire long sur mes pensées. Je m'installais donc sur la table du salon, l'endroit où je travaillais tout le temps. Souvent je suis à un bout et Emma à l'autre. J'entendis la petite voix que je connaissais tant s'élever à nouveau, alors je levais les yeux sur Emily qui reprenait la parole de plus belle. « Emy, tu ne veux pas regarder un dessin animé ? » Je vis les yeux de ma fille se mettre à briller alors qu'elle courait prendre la boite de son film préféré. Le film commençait alors qu'elle s'installait correctement sur le canapé. Je savais que j'allais être tranquille pendant toute la durée du film. Emily adorait ses dessins animés. Je retournais m'asseoir à la table, jetant un coup d’œil à ma fille de temps en temps.

« If there’s so much I must be.. Can I still just be me, the way I am ? Can I trust in my own heart. Or am I just one part of some big plan ? » J'entendis vaguement la voix légère de ma fille chanter ces paroles. Je souris. Ma fille adorait chanter et danser, un autre point commun que nous avions tous les deux, certainement le plus précieux à mes yeux. Je replongeais mon nez dans mes partitions avant de sentir quelqu'un tirer la manche de ma chemise. « Dis papa, pourquoi Kiara ne peut pas être elle ? Et c’est quoi le truc donc elle fait partie ? Et moi, je dois faire pareil qu’elle ? » Je fronçais les sourcils en jetant un bref regard à l'écran de télévision. Le Roi Lion. Cela faisait combien d'années que je n'avais pas vu ce film ? Je ne me souvenais pas de quoi pouvez parler ma fille. « Euh, Emy .. » Je secouais la tête perdue, ne m'étais pas attendu à ce qu'elle me pose tant de questions. « Je ne vois pas de quoi tu me parles, ma chérie. » Je haussais les épaules avant de reposer les yeux sur les nombreuses feuilles éparpillées devant moi. Je m'attendais bien sûr à de nouvelles questions. Emily, têtue comme elle l'était -comme son père à vrai dire- ne lâcherait pas si facilement le morceau. Parce qu'un papa c'est censé tout savoir, tout faire, tout connaître, je l'avais rapidement compris avec Emily. Je remontais mes manches en m'appuyant doucement sur la table. Pour elle, cela devait sonner comme une évidence dans son esprit d'enfant, je devais forcément avoir la réponse à toutes ses questions, j'étais la clé de ses interrogations. Malheureusement, son dessin animé me posait une réelle colle … Je grimaçais légèrement, essayant de me rappeler du film, en vain. Quel père indigne je faisais de ne pas connaître ce film par cœur ...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   Lun 31 Oct - 21:20

A quoi se résumer la vie d’un enfant allant à la maternelle ? Le matin, on le réveillait difficilement car il ne dormait pas assez pour son cycle naturel de sommeil et il devait aller à l’école. Encore à moitié dans les bras de Morphée, l’enfant se levait les yeux encore embués de sommeil. Il prenait son déjeuner en silence, trainait devant son bol car son esprit ne s’était pas encore réveillé. Quand il trainait trop à se réveiller, il fallait commencer à le bousculer pour l’aider à s’habiller et à se laver rapidement.
L’emploi du temps ne souffrait pas de dérogation sinon c’était toute la famille que cela mettait en péril dans son temps si précieux. Il fallait ensuite vaquer à ses occupations, revenir le chercher sur le temps du déjeuner si l’emploi du temps le permettait puis le remettre à l’école. L’après-midi, si l’enfant était consentant, il faisait la sieste pour tenir jusqu’à la fin de l’école. Et une fois celle-ci finit, avec de la chance, l’enfant s’endormait jusqu’à l’heure du diner, laissant ses parents profiter un peu de leur temps pour faire ce qu’il n’avait pas eu le temps de faire avant dans la journée. Voilà à quoi ressembler en gros la vie d’un bambin allant à la maternelle.

A présent, la journée de Emily Schuester. La petite fille ne dérogeait pas à la règle du réveil. Il lui fallait un peu de temps avant de se mettre en route. Une fois son petit déjeuner pris, c’était bon, les yeux n’étaient plus endormis, on pouvait lui parler sans craindre en retour le grognement d’un enfant à moitié éveillé, ou sans craindre tout simplement un silence. La journée se poursuivait et quand l’heure de la sieste venait pour une partie de ses camarades, la petite Schuester faisait partie des enfants qui ne dormaient pas l’après midi. Véritable petite pile électrique, il lui était impossible de rester à ne rien faire durant une heure ou deux l’après midi.
On pouvait mettre également ce comportement sur le fait qu’elle n’avait plus son ours polaire pour dormir. Celui-ci était rassurant, lui tenait compagnie et l’aidait à mieux supporter sa peur du noir. La salle de sieste n’était de toute façon pas rassurante comme sa chambre. Il n’y avait pas de veilleuse qu’elle pouvait laisser allumer. Pas de paillettes en forme d’étoiles collées au plafond et qui s’illuminaient quand la lumière était éteinte. Et surtout, il n’y avait pas la chambre de ses parents à côté, lieu où elle pouvait se réfugier en cas de cauchemar en se glissant dans le grand lit parental entre son père et sa mère. Alors, à cause de ces différences, la journée d’Emily se poursuivait jusqu’à ce qu’on vienne la chercher à la maternelle.

Une fois à la maison, elle ne se reposait pas, bien au contraire. Son hyperactivité se poursuivait et elle demandait ainsi de l’attention. Souvent, Will résolvait le problème en l’installant devant un dessin animé qui l’occupait un long moment. Suffisamment pour qu’il vaque à ses occupations sans avoir ses responsabilités de père qui prennent le dessus. Cette méthode fonctionnait souvent mais cette fois-ci, ce fut un échec. Emily s’était attardé sur un passage du film qu’elle ne comprenait pas. Elle voulait une explication et elle finirait par l’avoir. Tout simplement car ses questions étaient pour son père, son héros, celui qui savait tout et qui avait toute son admiration du haut de ses quatre ans.  « Euh, Emy… » Le père de la fillette marqua une hésitation. Depuis quand un héros hésitait dans ses réponses ? Et depuis quand il secouait la tête comme s’il ne comprenait pas ce dont elle parlait.

Les grands yeux verts étaient fixés sur son père, elle attendait les réponses. « Je ne vois pas de quoi tu me parles, ma chérie. » Si la petite fille était suffisamment grande, l’image du héros se serait à ce moment là effritée. Pourtant, sa foi en son père ne faiblissait pas, elle savait qu’elle l’aurait sa réponse. Il ne pouvait pas en être autrement, papa trouvait toujours des explications pour qu’elle comprenne. « Mais si papa, le film ! » Il devait forcément voir de quoi elle parlait. Du dessin animé sinon de quoi d’autre ? Will remonta ses manches. La petite fille agrippa celle qui était de son côté pour la tirer de nouveau. « La chanson papa. Pourquoi Kiara n’est pas elle ? Je dois faire pareil qu’elle parce que je suis une petite fille ? » Son père allait-il comprendre de quoi elle parlait cette fois, ce n’était pas certain voir même improbable. La petite main ne lâchait pas la manche de la chemise. « Viens voir papa. » Finalement, elle se décida à lâcher la manche qu’elle tenait pour glisser sa petite main dans celle de son père, ses grands yeux suppliants son père de se lever pour remettre le film en arrière.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   Dim 6 Nov - 18:20


Emily semblait être à la fois perplexe et étonnée face à mon manque de réponse. Lorsqu'on est enfant, tous nos espoirs reposent sur les adultes qui représentent un modèle pour nous. On pense qu'ils savent tout sur tout, et que dès que l'on a besoin d'aide, on peut se tourner vers eux sans une seconde d'hésitation. Je posais un regard doux sur Emy qui semblait ne pas avoir dit son dernier mot. Elle est aussi têtue que moi, c'est fou … « Mais si papa, le film ! » Je reposais à nouveau mon regard sur l'écran. Je n'avais pas vu ce film depuis un décennie -non pas que je sois vieux- et je ne voyais pas du tout de quoi parler ma fille avec ses questions d'enfant. Je m'étais préparé pendant longtemps à être père et c'est souvent qu'Emma me dit qu'elle me trouve tellement à l'aise avec Emily. J'avais toujours voulu avoir des enfants. Oui, des, mais pour l'instant, un me suffit. Je soupirais doucement. Il fallait que je sois un modèle pour ma fille, ce qui était déjà le cas lorsqu'elle jouait du ukulélé, chantait ou dansait comme papa. Je remontais mes manches expliquant à Emy que je ne comprenais pas, je devais continuer de travailler. C'était sans compter sur l'acharnement de ma fille qui tira à nouveau sur ma manche. « La chanson papa. Pourquoi Kiara n’est pas elle ? Je dois faire pareil qu’elle parce que je suis une petite fille ? » J'ouvrais la bouche mais aucun son ne parvint à sortir. Que répondre, je ne comprenais vraiment pas ce qu'elle voulait que je lui explique. Je haussais les épaules, impuissant devant le regard vert de ma fille qui me fixait, si ressemblant au mien.

Elle tirait toujours ma manche, son regard rempli d'incompréhension posé sur moi. Elle prit alors ma main et me lançait sur un ton déterminé. « Viens voir papa. » Je me levais et suivais Emy jusque devant le poste télé. Elle me tendit la télécommande que j'attrapais, supposant qu'elle voulait que je retourne en arrière pour qu'elle me montre et peut-être que je comprenne enfin ce qu'elle voulait me dire. Je regardais les images défilaient en fronçant doucement les sourcils. Je penchais la tête et demandais d'une voix légère : « Qu'est ce que tu veux me dire par ''faire pareil'' que Kiara, Ems ? Que fait Kiara ? » J'espérais secrètement qu'elle comprenne ma question. C'était souvent qu'elle me disait qu'elle ne comprenait pas tout le temps les mots et phrases de grands. Je comprenais qu'à son âge elle ait beaucoup de questions qui se bousculent dans son esprit d'enfant et je voulais vraiment répondre à ses nombreux questionnements. A son âge, ma curiosité avait été grande aussi, mais la réponse de mes parents ne me plaisait pas. ''Tu comprendras quand tu seras plus grand''. Cette réponse ne m'avait jamais convaincu, donc je reposais une cinquantaine de fois la même question, jusqu'à ce que mes parents me répondent. Je pense que c'est important pour un enfant de savoir les réponses des questions qu'il se pose, même si il ne les comprend pas forcément. De plus, Emy était une petite fille intelligente pour son âge et percevait certaines choses. On partageait énormément de moments ensembles, nous étions proches et je l'aimais tellement, que je pourrais tout faire pour elle.

Je me reconnaissais un peu en Emy, elle était curieuse comme je l'étais, elle était fasciné par mon ukulélé -qu'elle appelait ukulé, ce qui me faisait rire- et par la musique en général, elle était bornée, par contre elle était calme et posée comme Emma. D'ailleurs, durant sa grossesse cette dernière m'avait dit qu'elle voulait que notre enfant me ressemble. Emy avait hérité de mes yeux verts et ses cheveux étaient légèrement ondulés. Puis une chose qui calmait et qu'adorait Emy était que je lui chante une chanson accompagné de mon ukulélé. Étant enfant, mon père faisait de même pour moi avec sa guitare. Je souriais doucement en y repensant... Ma fille aimait la musique autant que moi, que demandait de plus ? Autant dire qu'elle avait prit un peu de chaque chez ses parents. Je soupirais doucement. Le temps passait si vite … Emy me dit d'arrêter de faire marche arrière et je remettais le film en marche, écoutant et observant avec une grande attention. J'attendais une réaction ou un geste d'Emy, posant mes coudes sur mes genoux, ne lâchant plus l'écran du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   Mer 9 Nov - 18:37

Avec toute la détermination qu’elle pouvait avoir du haut de ses quatre ans et demi, Emily venait de prendre la main de son père. Comparée à la sienne, la main de Will paraissait immense. Cela n’avait pas d’importance. La fillette riait quand elle posait sa paume contre celle de son père et qu’elle voyait ainsi la différence. Les mains de papa étaient plus grandes, peut être pour cette raison qu’il était plus doué qu’elle pour faire des chatouilles. Emy n’avait pas le temps de le toucher qu’elle riait déjà aux éclats à chaque fois, le suppliant à la fin d’arrêter de la chatouiller. Elle attendait qu’il se lève pour venir voir, même si en quelque sorte, c’était comme un mini ordre qu’elle lui avait donné. Enfin, il quitta sa chaise pour la suivre. Emily lui lâcha la main quand ils arrivèrent devant la télévision. Elle se précipita sur la table basse pour prendre la télécommande qu’elle tendit à son père. « Qu’est-ce que tu veux me dire par faire pareil que Kiara, Ems ? Que fait Kiara ? »

Le film revenait en arrière alors que Will posait des questions à sa fille. Celle-ci fixait l’écran, ne le quittant pas du regard. Emily haussa les épaules, comme si la réponse paraissait évidente sans l’être pour autant. Mais papa ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire et cela frustrait l’enfant. Elle voulait s’exprimer, essayait souvent de le faire. Mais parfois, soit elle ne comprenait pas les phrases des grands, soit c’était eux qui ne comprenaient pas ce qu’elle disait. Pourtant elle n’avait pas un vocabulaire aussi soutenu que les adultes alors pourquoi ne comprenaient-ils pas tout… «  Pourquoi Kiara ne peut pas être elle papa ? » Ce fut la même question posée un instant auparavant, quand elle était venue déranger son père dans son travail. Le film revint au même moment à la partie qu’Emily ne comprenait pas. « Stop papa. » La fillette attendit que son père remette la bande sur lecture, puis elle grimpa sur le canapé pour s’asseoir à côté de lui.

Spoiler:
 

Elle adopta la même position que lui, l’imitant avec ses coudes sur les genoux. Le passage défilait sur l’écran et quand ce fut le tour de Kiara de chanter, elle connaissait si bien cette partie qu’elle ne put s’empêcher une nouvelle fois de la fredonner. « If there’s so much I must be.. Can I still just be me, the way I am ? Can I trust in my own heart. Or am I just one part of some big plan ? » Revenu à la partie de Simba, Emily se tut, laissant défiler la suite de la chanson. Ses grands yeux verts se levèrent vers son père. Allait-il comprendre ses interrogations qui étaient en fait celles que se posait Kiara ? Lui expliquer ne devait pas être plus dur que son travail de grand, si ? La chanson se terminait sur l’écran, avec Simba qui disait à Kiara ‘You’ll understand someday’. C’était la phrase typique de beaucoup de grands, que les enfants comprendraient un de ces jours. Mais quand, et ce jour dont-ils parlaient viendrait-il seulement ? « Tu m’expliques papa ? » Oui, il fallait que papa lui explique ces phrases de Kiara, toute la chanson même. Emily était décidée à comprendre et ce n’était pas pour un jour futur mais celui qui était en cours. Elle avait confiance en son père, souvent il avait réussi à lui expliquer des choses qu’elle ne comprenait pas, et que même Emma et Ecaterina n’arrivaient pas à lui expliquer. Pourtant elles étaient des filles, elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   Mer 14 Déc - 15:16


Je fixais Emily en lui posant des questions pour ne serait-ce avoir une seule réponse qui pourrait m'aider à lui expliquer ce qu'elle voulait comprendre. Je connaissais bien sûr le dessin animé, avec ma fille, je n'avais pas vraiment eu le choix à vrai dire. Elle aimait passer des après-midi entière sur le canapé contre moi à regarder ce dessin animé qui était un de ses favoris. Passer des moments avec elle était devenu l'instant de la semaine à ne pas louper. Emma ne cessait de me répéter que j'étais un bon père, pourtant j'avais douter pendant longtemps avant de m'en convaincre. Seulement, quand je voyais la petite fille adorable qu'était devenue ma fille, je ne pouvais nier que nous étions de bons parents, et donc pour ma part, un bon père. Je souriais doucement : j'avais toujours eu l'envie de fonder une famille et maintenant que c'était chose faite, je prenais mon rôle de père très au sérieux. Ecaterina en jouait d'ailleurs souvent en me demandant ce que je ferais lorsqu'elle me ramènerait des garçons à la maison ou qu'elle commencerait à se maquiller et à faire tomber ces derniers comme des mouches. Le film continuait de défiler devant nos yeux, alors qu'Ems se contentait de me donner comme réponse à mes questions, un simple haussement d'épaules, comme si pour elle la question semblait évidente. Je comprenais qu'elle ai du mal à m'expliquer avec ses mots d'enfants, j'attendais donc impatiemment que le moment en question apparaisse à l'écran. Souvent les gens parlent aux enfants comme si ils étaient idiots, je n'agis jamais de la sorte avec ma fille, en utilisant des mots simples. Emily était rusée pour son âge, elle comprenait très bien certaines histoires de grands. Je souriais légèrement avant de tourner mon visage vers elle ; et elle me reposait la même question. Qu'avais-je à lui répondre ? Strictement rien, je ne savais pas quoi lui dire, mais je devais trouver. Lorsqu'on est enfant, on croit aveuglement en ses parents, ils peuvent tout faire, tout expliquer, tout comprendre. Ce sont les personnes que l'on admire le plus et à qui l'on veut ressembler. J'appuyais rapidement sur le bouton ''stop'' de la télécommande lorsque Emily me le demanda. Elle grimpa sur le canapé, avec un peu de difficulté, puis s'installa correctement à côté de moi. Je relançais alors le film, observant attentivement les images qui défilaient à l'écran et écoutant chaque mot prononcé.

Je prenais mon visage entre mes mains, appuyant mes coudes sur mes genoux ne lâchant pas l'écran du regard. Je tournais doucement la tête vers Emily le temps de quelques secondes lorsque je l'entendis fredonner à nouveau les paroles chantées par Kiara. Puis Simba, si mes souvenirs sont bons, terminait par dire à Kiara qu'un jour elle comprendrait. La phrase que tous les parents répétaient à leurs enfants lorsqu'une chose était difficile à expliquer à leur âge. Je recroisais le regard vert d'Ems qui me demandait à nouveau de lui expliquer. Je pensais avoir compris, il ne me restait plus qu'à trouver les mots justes pour qu'Emily comprenne, ce qui n'était pas gagné. « La chose dont fait partie Kiara, c'est une famille, tout comme toi. Tu as maman, tonton Wyatt, moi .. » Le nom de Wyatt me resta en travers de la gorge. Les choses étaient compliquées et tendues entre nous, mais Emily adorait son oncle et je faisais souvent tout mon possible pour ne pas répondre aux attaques verbales de Wyatt lorsqu'il venait à la maison et qu'elle était là. Je secouais ma tête de gauche à droite, chassant ces pensées de mon esprit, pour me concentrer sur mes explications pour Emily. Je m'asseyais en me tournant plus vers elle, lui adressant un léger sourire. « La famille est une chose très importante, Ems, ne l'oublie surtout pas. Ta famille sera toujours là pour toi, dans les bons et mauvais moments. La famille c'est comme l'or, c'est très précieux … » Je l'avais compris. La famille ce sont les personnes toujours présentes pour vous -normalement, malheureusement, ce n'est pas toujours le cas-, c'était l'image que j'avais de la famille. « Kiara peut-être elle-même, tout comme toi, mais sans sa famille et d'autres personnes elle n'est rien. Regarde, moi, je suis professeur d'espagnol grâce à mes élèves et si je suis heureux c'est grâce à toi et à ta maman. Seul, on est rien, Emily. » Je haussais les épaules, pensant avoir tout dit. Je m'attendais à l'arrivée d'une vague de questions suite à mes paroles. Cela devait fuser dans l'esprit de la fillette et c'était normal de se poser des questions, à son âge. « Par exemple, qu'est-ce que tu ferais si Ecaterina n'était pas là pour te garder quand papa et maman travaillent ? » Certes, elle ferait sûrement moins de bêtises sans la jeune femme, mais je savais que Emily la considérait comme une grande sœur et qu'elle était important pour elle. C'était donc l'exemple parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester   

Revenir en haut Aller en bas
 

01 • Disney & The Circle of Life • Emily & Will Schuester

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-