Choriste du mois

anipassion.com
Partagez | 
 

 01. But all I need is cigarettes and alcohol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. But all I need is cigarettes and alcohol Empty
MessageSujet: 01. But all I need is cigarettes and alcohol   01. But all I need is cigarettes and alcohol EmptyMer 2 Nov - 20:18

Pourquoi avait-il accepté ce job ? Il ne cessait de se le demander. L'année passée, déjà, il regrettait d'avoir accepter la proposition de Figgins et à présent il se demandait comment il avait pu rempiler pour une année supplémentaire ! La place de l'art dans les lycées avait toujours laissé à désirer, les sportifs n'y comprenait rien et tout le monde sait que ce que Monsieur Muscle ne comprend pas, Monsieur Muscle détruit. Autrement dit, le lycée n'était qu'un champ de ruines croulant sous le slushie. Accepter ce poste relevait donc du suicide, mais fort heureusement le caractère bien trempé de Hugh lui avait permis de se faire respecter par la plupart des fortes têtes de McKinley. Mais quel ennui ! Les nouvelles têtes qui venaient de rejoindre son cours cette année étaient aussi inintéressantes et dénuées de talents que celles de l'année précédente. C'était en observant leurs faces boutonneuses et leur tenue disgracieuse qu'il se souvenait soudain pourquoi il n'avait jamais accepté de prendre ce genre d'option lorsqu'il était lui-même élève ici. Jamais il n'aurait supporté d'être mélangé à ces êtres que Dame Nature avait boudé et leur faire cours était pour ainsi dire une corvée. Aucun d'entre eux n'était doué pour la scène, c'en était affligeant. Non pas que Hugh soit un mauvais professeur, il refusait d'imaginer un tel scénario, mais simplement ils ne comprenaient rien à rien. Il avait face à lui Taylor Lautner essayant péniblement d'imiter Marlon Brando.

Au souvenir de ses deux heures de cours catastrophiques, il émit un profond soupir et alluma la cigarette qu'il tenait entre ses doigts. Il tira deux longues bouffées tout en affichant un air serein. Comme il l'avait attendu celle-ci ! En temps normal fumer était simplement une habitude qui avait fini par s'ancrer en lui, les cigarettes étaient peu à peu devenues le prolongement de son bras. Mais à McKinley c'était bien différent. Il fumait pour oublier un temps ce milieu de médiocrité dans lequel on lui demandait d'évoluer et surtout pour ne pas avoir à supporter ses gens assommants qu'il devait considérer comme des collègues. Fumer aussi près des élèves pouvait être mal vu, surtout si ce geste venait d'un professeur. Mais cela importait peu à Hugh qui ne se considérait même pas comme un membre du corps enseignant. Il se voyait plus comme un simple intervenant qui pouvait donc faire comme bon lui semblait sans que personne ne vienne lui demander des comptes. Et ce bon vieux Figgins n'était pas prêt de faire changer d'avis cet esprit têtu. Et puis de toutes façons, Hugh ne supportait pas la façon dont les adultes se voilaient la face en ce qui concerne la vie de leurs chers ados. A cet âge-là, les deux-tiers des élèves avaient déjà joué avec pas mal d'interdits et le tiers restant n'allait pas tarder à s'y mettre. Quant aux quelques réfractaires extrémistes, leur place au couvent les attendait bien sagement. Voilà sans aucun doute pourquoi Hugh n'était jamais accompagné par des professeurs lors des inter-cours. Son discours déplaisait et dérangeait et son attitude détachée et arrogante agaçait. Mais il ne s'en plaignait pas, il voyait ce moment comme un petit plaisir avant de retourner dans la fosse aux lions. La présence d'un inconnu aux discours mielleux l'aurait déprimé plus que tout autre chose.

Il tira une nouvelle bouffée quand une superbe blonde vint se poster non loin de lui. Il la suivit brièvement du regard et s'en détacha aussitôt. En célibataire endurci, Hugh n'en aimait pas moins les femmes, mais l'engagement ne l'intéressait en rien. Il aimait parfois engager la conversation avec une femme qui pourrait le combler une nuit ou deux, mais celle-ci ce n'était pas la peine d'y songer. Il l'avait très vite cernée. Cette jeune femme était une toute nouvelle enseignante à McKinley et il n'avait aucune envie de faire davantage connaissance avec elle pour cette seule et unique raison. Pour le reste, et bien il ne connaissait rien d'autre, mais à quoi cela pourrait bien servir ? Et puis de toutes façons ce n'était pas comme s'il était là tous les jours. Il chassa donc rapidement le visage de cette petite nouvelle de ses pensées et jeta nonchalamment son mégot à terre. Il avait fait en sorte de prendre sa pause avant la sonnerie libératrice et il avait donc encore de précieuses minutes devant lui. Machinalement, il plongea sa main dans la poche de son jean et en ressortit une nouvelle cigarette. Mais après trois tentatives son briquet refusait obstinément de s'allumer. Puis quatre...puis cinq...

« C'est quoi ce bordel à la fin ? »

Au bout de la sixième tentative infructueuse, le professeur de théâtre se sentait comme un gosse devant un cadeau de Noël qu'il était incapable d'ouvrir. Il ne pouvait pas repartir sans une dose suffisante de nicotine dans les veines. Il leva alors les yeux au ciel et se dirigea donc vers celle qu'il avait ignoré quelques instants plus tôt.

« Mon briquet vient de me lâcher, vous auriez pas du feu ? »

C'est fou ce qu'un petit incident majeur peut vous pousser à vous ouvrir. Hugh s'en serait bien passé...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. But all I need is cigarettes and alcohol Empty
MessageSujet: Re: 01. But all I need is cigarettes and alcohol   01. But all I need is cigarettes and alcohol EmptyDim 20 Nov - 12:13

Le soleil se levait de nouveau sur Lima. Une nouvelle journée qui commençait, une nouvelle journée de cours au milieu d’adolescent tous plus turbulents les uns que les autres pour Astride. Elle venait tout juste de déposer sa fille à l’école, et maintenant, c’était à son tour d’y aller. Elle était arrivée à McKinley il y avait tout juste une semaine, et avait un peu de mal à s’intégrer. Sa timidité avait toujours été un point faible, et elle savait qu’en devenant professeur dans un nouvel établissement scolaire, elle aurait du mal à trouver sa place. Mais elle s’en fichait. Après tout, même si elle était loin d’être associable, elle était là pour travailler et gagner de quoi se nourrir et nourrir sa petite fille, pas pour faire du copinage. Elle s’arrêta, et descendit de voiture devant une enseigne Starbuck. Elle n’y avait pas été depuis longtemps, et se disait qu’un petit café avant d’aller en cours ne lui ferait pas de mal. Elle entra donc dans sa voiture une seconde fois avec un cappuccino à la main cette fois-ci. Elle pensait qu’elle en aurait bien besoin aujourd’hui. Une fois arrivée devant la bâtisse, elle respira un grand coup, comme elle le faisait chaque matin, bu une gorgée de son café, et sortit de sa voiture. C’était parti pour une nouvelle journée de cours.

Contrairement à ce qu’elle pensait, ses deux premières heures de cours n’avaient pas été catastrophiques. Juste épuisante. C’était incroyable que des pré-adultes de seize ou dix-sept ans ne sachent pas se tenir en classe. Mais Astride n’avait pas assez d’autorité pour s’imposer face à eux, elle le savait. Alors elle laissait couler, et faisait cours à ceux qui voulaient bien l’écouter. Et puis, ce n’était que le début de l’année après tout. Alors pour l’instant, elle ne disait rien, mais savait qu’un jour, elle arrêterait de se faire marcher sur les pieds. Mais quand, c’était la grande question. Il fallait qu’elle arrive à avoir confiance en elle. Le fait qu’elle chante sur scène dans les bars l’avait aidé, mais ce n’était pas suffisant. Plusieurs fois, elle s’était dit qu’elle devrait se mettre au théâtre, car quand elle chantait, le bruit de la guitare la cachait quelques peux. Mais en se renseignant, elle avait appris que le professeur de théâtre du lycée n’était autre qu’un homme terne, et qui ne s’intéressait à rien. Elle doutait donc de pouvoir se fier à lui. C’est pourquoi elle avait abandonné cette idée.

Après ses deux heures de cours, et étant donné qu’elle n’en avait pas d’autres de la matinée, elle se disait qu’une pause serait bien méritée. Elle prit alors son sac, et s’en alla sur le parking. Il n’y avait personne. L’air était frais. L’hiver commençait à pointé le bout de son nez. L’hiver, c’était la saison préférée de son défunt mari. Elle aurait aimé ne pas y penser, mais elle ne pouvait pas s’en empêcher. Elle l’avait tant aimé que le moindre détail lui rappelé une partie de la personnalité de son époux. Elle prit alors une cigarette dans son sac à main, qu’elle alluma avec un briquet des plus simples. Puis, en la portant à ses lèvres, elle sentit une larme couler doucement sur sa joue. Elle regardait le vide. Elle ferma les yeux et prit une grande bouffée, et l’expirant en soupirant de tout son cœur.

Elle ne se rendit pas compte qu’un homme était venu la rejoindre. Il avait lui aussi une certaine envie de fumer apparemment. Il pesta contre son briquet qui semblait refuser de s’allumer. C’est au son de sa voix roque qu’Astride comprit qui il était. Elle jeta un léger coup d’œil à sa personne, et aperçut un homme aux cheveux longs et ternes, et à l’allure nonchalante. C’était bien lui, le fameux professeur de théâtre. Celui qui était presque détesté des autres professeurs. Astride n’était pas du genre à juger les personnes sans les connaître, alors quand il lui demanda du feu, elle essuya la larme qui venait de se former au coin de son œil, et lui tendit son briquet. « Tenez. » Elle renvoya son regard dans le vide. Cet homme paraissait en effet différent des hommes classes qu’elle avait l’habitude de côtoyer. Il semblait très mystérieux, et renfermé. Et d’un naturel très curieux, Astride ne pouvait s’empêcher d’engager la discussion. « Alors c’est vous, le fameux professeur de théâtre n’est-ce pas ? J’ai beaucoup entendu parler de vous dans la salle des professeurs. Moi je m’appelle Astride Lewis, la nouveau enseignante d’histoire. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. But all I need is cigarettes and alcohol Empty
MessageSujet: Re: 01. But all I need is cigarettes and alcohol   01. But all I need is cigarettes and alcohol EmptyJeu 24 Nov - 19:30

En arrivant à la hauteur de la jeune femme, il regretta d'autant plus que son briquet l'ait lâché au moment où elle semblait être la seule à pouvoir le dépanner. Le regard focalisé dans le vide, elle semblait fuir le contact visuel, sans doute pour que personne ne remarque la larme qui courait le long de sa joue. En apercevant cette marque évidente de tristesse, Hugh détourna son regard vers le ciel. Le destin semblait lui jouer des tours ce matin; il n'avait déjà pas très envie d'engager la conversation, encore moins avec une dépressive. Et puis il n'avait jamais été très doué pour réagir face au chagrin, ça le mettait toujours un peu mal à l'aise. Il faisait généralement comme si de rien n'était, c'était à ses yeux le meilleur comportement à adopter. Il fut néanmoins soulagé de la voir essuyer discrètement cette larme et lui tendre simplement le briquet avant de reporter son regard vers le vide. Cette fille voulait donc qu'on la laisse en paix, parfait, il n'en demandait pas tant. L'espace d'un instant il avait bien cru qu'elle allait lui tomber dans les bras en sanglotant. Les scénari mélo-dramatique que peuvent parfois se faire les acteurs.

« Merci. Vous êtes cool » lui lança-t-il simplement en lui rendant le briquet, le visage toujours dénué d'émotions.

Il porta donc sa seconde cigarette à la bouche et tira quelques bouffées tout en prenant discrètement congé. Mieux valait laisser cette femme à sa déprime passagère. Encore une prof qui se rendait compte que sa vie était minable et qu'elle était vouée à finir ses jours dans cette ville misérable à tenter de faire rentrer un minimum de culture dans les esprits complètement vides de babouins de seize ans. Comme tant d'autres dans son cas. Et Hugh n'avait rien d'un psychologue, alors rien ne le forçait à lui tenir compagnie. Pourtant, ses envies de tranquillité furent réduites à néant lorsqu'il entendit la douce voix de la blonde derrière lui. Un rire s'échappa alors de sa bouche, un rire moqueur et suffisant qu'il ne prit pas la peine d'étouffer. Il porta alors son attention vers la petite nouvelle et lui adressa un simple sourire.

« Alors comme ça, on parle de moi ? Je me doute que ça ne doit pas être très élogieux. Mais en même temps, si on ne fait pas partie de leur petite bande il ne peut en être autrement. »

Il accompagna son discours d'un sourire volontairement arrogant avant de reprendre une bouffée de nicotine. Il avait une opinion tellement déplorable sur le milieu de l'enseignement. Il jugeait les personnes qui s'enfermaient dans ce métier comme des gens suffisants et étroits d'esprit et il était bien heureux de leur déplaire. Dans le cas contraire, il se serait même posé quelques questions. Il reporta ensuite son attention sur ce que venait de rajouter son interlocutrice. Ainsi, celle qu'il appelait la "petite nouvelle" était la nouvelle prof d'histoire. Comment pouvait-on s'épanouir en mémorisant tout un tas de dates inutiles et d'évènements dérisoires ? Hugh ne releva que cette unique information. Le reste l'importait peu, il n'avait l'intention de taper la causette pendant des heures.

« Ouais, j'ai entendu parler de vous. Et bien bienvenue à McKinley ! » ajouta-t-il sur un ton très ironique. « Sérieusement, je vous souhaite bien du courage, ce lycée craint tout autant que l'Etat dans lequel il est situé. C'est pas étonnant que ces abrutis qu'on appelle enseignants soient aussi aigris. »

Il avait lâché cette petite réflexion sur un ton plutôt détaché, un mince sourire étirant ses lèvres. Il était presque curieux de découvrir la réaction de l'enseignante devant cette réflexion des plus optimistes. Elle allait surement s'insurger devant un tel comportement, comme ils le faisaient tous. Bordel, c'est tellement beau de se voiler la face.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. But all I need is cigarettes and alcohol Empty
MessageSujet: Re: 01. But all I need is cigarettes and alcohol   01. But all I need is cigarettes and alcohol Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. But all I need is cigarettes and alcohol

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-