Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. I was alone in a dark when I met U

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. I was alone in a dark when I met U Empty
MessageSujet: 01. I was alone in a dark when I met U   01. I was alone in a dark when I met U EmptyMer 2 Nov - 23:27

La journée c'était terminée sur une activité peinture, autant dire que Beth et son amie Emily étaient aussi colorées que leurs feuilles. Tout en rigolant ca avait commencé par un coup de pinceau sur le bras de Beth et la petite avait répondu par le même geste. Beth était d'ordinaire calme, mais avec Emily elle avait tendance à se laisser facilement enrôler dans ses bêtises. Après tout elle n'était que des enfants, un peu de peinture sur les bras et le visage ce n'était pas bien méchant. Pourtant elles eurent droit aux réprimandes de leur maitresse qui leur ordonna de nettoyer le bazar qu'elles avaient mis tout autour de leur table. La sonnerie retentit et tous les petits garnements étendirent leur dessins pour les laisser sécher cette nuit alors que le duo de choc se dirigeait vers les lavabos de l'école. « Vite il faut qu'on se nettoie, sinon nos parents vont nous gronder. » fit remarquer Beth, en faisant une petite moue. Les deux petites filles observèrent leur reflets dans le miroir avant de se mettre à rire. « Non je pense pas, regarde on est trop belle pleine de couleurs ! » S'exclama Emily en ouvrant tout de même les robinets. Beth observa minutieusement ses habits, en espérant qu'elle ne les avait pas trop taché, elle n'avait pas envie d'être réprimander à la seconde même ou elle rentrerait dans la voiture. La mission nettoyage aurait pu se transformer en bataille d'eau si les deux petites n'étaient pas aussi pressées de rentrer chez elle. « Attends Emily, il t'en reste encore là. » dit-elle en rattrapant son amie pour lui enlever le vert qu'elle avait vers l'oreille. « Allez vite dépêche toi sinon ils vont s'inquiéter et nous poser des questions. » La pressa-t-elle. Beth ferma son robinet, attrapa son manteau et se mit a courir derrière son amie. Essouflée elle s'arrêta pour chercher du regard sa mère dans le peu de voitures restantes mais comme ces derniers temps, sa mère n'était pas encore arrivée. Elle lâcha un soupire et regarda son amie qui semblait elle aussi chercher sa mère. Mais c'était Ecaterina qui l'attendait aujourd'hui, elle fit un signe à Emily et cette dernière partit la rejoindre. Une autre femme était également présente, mais son visage était inconnu à la petite Corcoran.

Beth s'assit sur une marche, le regard perdu et triste. Elle ne comprenait jamais le retard de sa mère, pourtant l'école finissait tous les jours à la même heure. Elle avait hâte que les jumeaux aillent à l'école maternelle d'à coté, au moins elle savait que là sa mère ne serait pas en retard pour venir les chercher. Malgré toute la jalousie qu'elle pouvait ressentir envers ses frères, cela ne l’empêchait pas de les aimer quand même. Bon, elle n'avait pas trop le droit de s'en approcher mais elle les aimait quand même et avait toujours hâte qu'ils grandissent pour qu'ils puissent jouer avec elle. Des bruits de pas la tira de ses pensées, et elle aperçut cette jeune femme qu'elle ne connaissait pas s'approcher d'elle. La petite fronça les sourcils, se demandant ce qu'elle pouvait bien lui vouloir. Elle la fixa de ses yeux dorés, se rendant compte que cette inconnue était vraiment belle. Etait-ce une princesse ? Intriguée, elle se redressa un peu ne la lâchant toujours pas du regard. Beth lui offrit un sourire, chose rare pour cette petite fille plutôt timide et renfermée. L'écolière n'était pas vraiment du genre à aller parler à tout le monde et souvent elle n'aimait pas que des grandes personnes qu'elle ne connaissait pas essayent de lui parler. C'était son côté introvertie, sans compter qu'elle n'était pas une grande bavarde de nature. Seuls ses proches et ses amis avaient le privilège de la voir comme une enfant ordinaire, le reste du temps elle avait toujours tendance à se méfier quelque peu et à rester muette. « Est ce que tu es une amie d'Emily et d'Ecaterina ? » Finit-elle par lui demander de sa petite voix douce et sucrée. La curiosité avait fini par l'emporter sur la timidité.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. I was alone in a dark when I met U Empty
MessageSujet: Re: 01. I was alone in a dark when I met U   01. I was alone in a dark when I met U EmptyJeu 3 Nov - 1:38

01. I was alone in a dark when I met U 2quinnbaby

Noah Puckerman a écrit:
Retrouve moi sur le parking de l’école primaire ce soir. Je termine mes cours à 17h30. J’ai quelque chose à te dire. C’est important.

Trois ans qu’ils avaient rompus. Trois ans qu’il l’avait laissée sans nouvelles. Trois ans qu’il lui avait fait comprendre qu’il souhaitait couper les ponts avec elle. Quinn fixa un bon moment l’écran de son Iphone - complètement décontenancée - avant de prendre son courage à deux mains et finalement ouvrir le message que Noah Puckerman lui avait destiné. Qu’avait-il de si important à lui annoncer, pour consentir à briser la glace après autant d’années ? La jeune femme n’en avait pas la moindre idée, mais elle avait un mauvais pressentiment. Elle connaissait Puck mieux que quiconque ; aussi, elle se doutait qu’il devait avoir une excellente raison pour revenir sur sa parole et mettre sa fierté de côté. De longues minutes s’égrainèrent… Quinn lâcha un profond soupir, puis confirma sa présence en renvoyant un message à celui qui fut pendant longtemps son petit-ami. La journée promettait d’être longue.

C’était avec la boule au ventre qu’elle quitta Columbus en ce milieu d’après-midi, pour se rendre à l’école primaire Lima. Ce trajet, qu’elle avait pourtant l’habitude d’emprunter plusieurs fois par semaine sembla durer une éternité. La jeune étudiante ne parvenait pas à faire abstraction du message qu’elle avait reçu dans la matinée ; toutes ses pensées étaient tournées vers les quelques mots que Noah lui avait adressés. Distraite sur sa conduite, elle manqua de provoquer un accident à la sortie de l’autoroute, en brûlant un feu rouge par inadvertance, ce qui lui valu de se faire copieusement insulter par une automobiliste mécontente. D’un geste de la main, elle s’excusa de son étourderie, et s’engagea sur la route qui conduisait à la Roosevelt Elementary School.

Elle arriva sur le parking un peu après dix sept heures. Elle fut surprise, mais agréablement, de constater qu’Ecaterina Robertson se tenait devant les grilles de l’établissement scolaire, parmi la foule compacte des parents d’élèves. Comme tous les jours ou presque, c’était elle qui était chargée de récupérer la petite Emily Schuester, Emma et Will étant très occupés par leurs activités professionnelles. Quinn sortit de sa voiture et alla à la rencontre de son amie qui l’accueillit d’un sourire. Elles engagèrent la conversation, mais furent rapidement interrompues par l’effervescence de la sortie des classes. L’étudiante en criminologie ne put réprimer une certaine amertume en assistant à ces scènes de retrouvailles entre les parents et leurs enfants.

Beth devait avoir six ans aujourd’hui. Si Quinn ne l’avait pas confiée à une agence d’adoption à la naissance, la fillette se serait jetée dans ses bras, comme le faisaient toutes les petites écolières de son âge en retrouvant leur maman, après une longue journée de séparation. Le parking se vida progressivement ; mais Emily n’était toujours pas sortie du bâtiment. Les deux amies commencèrent à s’inquiéter, puis elles finirent par l’apercevoir, traverser la cour de l’école en compagnie d’une autre petite fille. Emily se pressa à leur rencontre, et Ecaterina pris congés, non sans lancer un regard inquiet à Quinn, qui lui avait fait part du message envoyé par Puckerman. Cat lui fit promettre de lui passer un coup de fil un peu plus tard dans la soirée, afin qu’elle lui explique les raisons de cette entrevue.

Une fois son amie partie, Quinn jeta un rapide coup d’œil à sa montre, avec nervosité. Noah était sensé la retrouver dans dix minutes, mais la ponctualité ne faisait pas partie de ses qualités. Elle en était réduite à l’attendre pendant au moins une demi heure. Aussi, elle décida d’aller s’asseoir sur les marches, en se disant que ce serait sans doute plus confortable. Une fillette blonde – celle qu’elle avait vue avec Emily quelques minutes auparavant – se tenait là toute seule, visiblement attristée. En voyant Quinn s’approcher d’elle, elle lui adressa un sourire, auquel la jeune femme répondit. Puis elle lui demanda si elle était une amie de la petite Schuester et d’Ecaterina.
« Oui. Je connais très bien les parents d’Emily. Je travaille avec eux au lycée McKinley. Quant à Ecaterina, c’est une amie de longue date. » Quinn marqua une pause, puis attarda son regard pendant quelques secondes sur le visage de son interlocutrice. Ses traits avaient quelque chose de familier, pourtant elle était certaine de ne jamais l’avoir vue auparavant. « Tu attends que ta maman vienne te chercher, c’est bien ça ? Ne t’inquiètes pas, elle va arriver. Elle a sûrement due être retardée. Ca t’embête si je m’assois à côté de toi ? » s’enquit-elle, ne souhaitant pas mettre la petite fille mal à l’aise. « Il se trouve que moi aussi j’attends quelqu’un… » finit-elle par dire, dans un murmure à peine audible. La boule d’angoisse qu’elle avait à l’estomac venait de se resserrer un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. I was alone in a dark when I met U Empty
MessageSujet: Re: 01. I was alone in a dark when I met U   01. I was alone in a dark when I met U EmptyJeu 3 Nov - 18:46

« Oui. Je connais très bien les parents d’Emily. Je travaille avec eux au lycée McKinley. Quant à Ecaterina, c’est une amie de longue date. » Lui répondit la jeune femme. Beth continuait d'observer son interlocutrice, comme si elle ne pouvait porter son regard ailleurs. Emily lui parlait souvent du lycée ou son père travaillait et de la chorale qu'il gérait. Et de cette chorale, la petite Schuester en parlait sans arrêt avec des yeux brillants d'envie. « Est ce que toi aussi tu chantes dans la chorale de monsieur Schuester ? » demanda-t-elle, intriguée. Avec Emily, elles s'étaient jurées qu'elles aussi elles intégreraient cette chorale quand elles auraient l'âge d'être au lycée. Mais tout ça était encore bien loin, mais cette idée lui plaisait, elle espérait juste qu'elle aura une assez belle voix pour y entrer. « Tu attends que ta maman vienne te chercher, c’est bien ça ? Ne t’inquiètes pas, elle va arriver. Elle a sûrement due être retardée. Ca t’embête si je m’assois à côté de toi ? » l'interrogea-t-elle. Beth prit une moue triste et ses yeux s'assombrirent en repensant au retard de sa mère, qui n'était d'ailleurs toujours pas arrivée. « Oh, de toute façon j'ai l'habitude ce n'est pas la première fois qu'elle m'oublie. » Lâcha la petite, une pointe d'amertume dans la voix. Elle n'en avait jamais parlé à sa mère et bien qu'elle ne le montrait pas, ce changement de relation l'affectait énormément. Rien de plus normal après tout, quand on a six ans, notre monde c'est nos parents et nos amis. Beth se décala légèrement pour laisser de la place à la jeune femme, avant de lui donner son accord : « Non ça ne me dérange pas, c'est pas souvent qu'il y a quelqu'un à cette heure là. » Enfin tout était relatif, la fillette n'avait pas trop la notion de l'heure encore, mais quand elle voyait que tous ses camarades étaient déjà partis cela lui donnait une bonne idée sur le temps qui s'écoulait.

« Il se trouve que moi aussi j’attends quelqu’un… » lui avoua-t-elle tout doucement. L'écolière fronça les sourcils, se demandant qui elle pouvait bien attendre à l'école primaire. Elle ignorait son âge mais elle semblait trop jeune pour avoir un enfant, et puis du coup elle l'aurait déjà vu attendre auparavant. La seule réponse qu'elle envisageait c'était certainement une amie ou son amoureux. « J'espère que c'est une grande personne que tu attends parce qu'avec Emily on était les dernières à sortir de l'école. » lui expliqua-t-elle. Beth se sentait étrangement à l'aise et d'humeur à parler pour une fois. C'était rare, la plupart du temps elle restait muette comme une tombe avec les inconnues, mais les allures de princesses de la jeune femme lui donnaient l'impression d'être en confiance. De toute façon ne cherchez pas à comprendre, le cerveau d'un enfant fonctionne bizarrement. D'ordinaire les adultes étaient toujours là, à l'observer et à lui poser tout un tas de questions qu'elle ne comprenait pas ou qu'elle n'avait pas envie de répondre. C'est vrai, qu'est ce qu'ils peuvent être pénibles à toujours tout vouloir savoir alors qu'elle ne les connait pas. L'appréhension se lisait sur le visage de l'adulte, même Beth le perçut. Chose qui accentuait sa curiosité sur l'identité de la personne qu'elle attendait. Un bruit de voiture se fit entendre, aussitôt Beth releva la tête, pleine d'espoir de voir la voiture familiale se rapprocher du parking. Ce fut une fausse alerte, déçue elle posait sa tête entre ses mains, jaugeant le paysage de yeux dorés avant de se reporter sur l'inconnue. « La personne que tu attends, elle aussi elle est en retard ? » s'enquit-elle, bien qu'au vu de l'impatience et l'appréhension de la jeune femme, elle pensait déjà connaître la réponse. La petite Corcoran se demandait ce que pouvait bien faire sa maman, discuter ne la dérangeait pas, mais plus elle attendait plus elle avait cette désagréable impression de ne plus exister dans la famille. Plus personne ne lui prêtait attention, elle n'avait déjà pas de papa alors si elle perdait sa maman qu'allait-elle bien pouvoir devenir ? Ce qui ne semblait pas être une affaire d'état pour Shelby, s'apparentait à la fin du monde pour Beth, peut être que la sensibilité des enfants était plus aiguisée que celle des adultes. Mais le rôle des parents n'était-il pas de veiller et s'occuper au mieux de leurs enfants ?
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. I was alone in a dark when I met U Empty
MessageSujet: Re: 01. I was alone in a dark when I met U   01. I was alone in a dark when I met U EmptyJeu 3 Nov - 22:23

Pendant plusieurs années, Quinn avait été contrainte de trouver un emploi pour pouvoir financer ses études en criminologie. En froid avec ses parents depuis que son père était revenu vivre à la maison, la jeune femme ne souhaitait pas lui être redevable de quoi que ce soit. Elle avait alors choisi de travailler comme baby-sitter, car elle avait un contact facile avec les enfants. En outre, leur présence lui faisait beaucoup de bien, et s’occuper d’eux l’aidait à se sentir utile. Souvent, Quinn avait pensé à Beth en gardant des petites filles, et elle avait tendance à transférer l’affection qu’elle n’avait pas pu lui offrir sur les enfants des autres. Liam, Emily, ses cousins et ses cousines… Quinn adorait les bambins et en général, ils le lui rendaient bien.

Aussi, elle ne s’étonna pas d’attirer l’attention de la jeune écolière, qui avait engagé la conversation. Cette dernière devait être une bonne amie d’Emily Schuester ou du moins, elle l’était suffisamment pour savoir que son père dirigeait la chorale du lycée. Lorsque la fillette demanda à Quinn si elle en faisait partie, un mince sourire s’esquissa sur ses lèvres. « Plus maintenant. Je suis une ancienne New Direction, mais j’y étais au moment de sa création. » répondit-elle en se remémorant le jour de son audition. Elle avait réussi à convaincre Santana et Brittany de l’accompagner sur une vieille chanson d’Aretha Franklin. Si au départ elle avait décidé de rejoindre le glee-club uniquement pour pouvoir garder un œil sur Finn et sur Rachel, elle y avait finalement pris goût. Et elle s’y était aussi fait de véritables amis, qui l’avaient soutenue dans la plus dure des épreuves de son existence. Elle était tellement reconnaissante envers William Schuester et tout ce que sa chorale lui avait apporté qu’elle n’aurait pas assez de toute sa vie pour le remercier.

Soudain, la voix douce de la petite fille se mua en amertume, ce qui eut pour effet d’arracher Quinn de ses songes. La fillette lui intima qu’elle avait l’habitude d’attendre sa mère devant les grilles de l’école le soir, et que ce n’était pas la première fois qu'elle oubliait de venir la chercher à l’heure. Le joli visage de son interlocutrice arborait une expression triste, qui souleva le cœur de la jeune femme. Aussi, après avoir obtenu son consentement, Quinn s’installa près d’elle et passa un bras autour de ses épaules pour la réconforter. « Je suis sûre qu’elle doit être coincée dans les embouteillages. Il y a beaucoup de circulation en ville à ce moment de la journée, tu sais.. » finit-elle par dire, en plongeant son regard dans le sien. Une fois encore, Quinn eut l’impression de déceler quelque chose de spécial dans les yeux de la fillette. Cette découverte la laissa pantoise, mais elle poursuivit, en essayant de faire abstraction de ce fait « Comment est-ce que ta maman peut oublier une petite fille aussi mignonne que toi ? ». Elle lui adressa un sourire, et fit affectueusement glisser sa main le long de la chevelure blonde de l’écolière.

Le parking était complètement désert. Les deux mères qui discutaient depuis la sortie des classes étaient montées dans leur voitures respectives et venaient de quitter les lieux. Quinn observa discrètement sa montre, et se rendit compte qu’à présent, Noah était en retard. L’angoisse qui ne l’avait pas quittée de la journée décupla ; la jeune femme n’était pas certaine d’être prête à revoir son ex petit ami, au bout de tant d’années, mais surtout à entendre ce qu’il avait à lui annoncer. Elle détacha le regard de son interlocutrice, mais cette dernière sembla déceler la nervosité de l’adulte. « Oui, il s’agit bien d’une grande personne. Tu le connais peut-être, il enseigne le sport dans cette école. Et il est en retard, comme ta maman.»

Quinn était en proie à une dualité d’émotions ; d’un certain côté elle était impatiente que Puck la rejoigne, parce qu’elle avait envie de mettre un terme à la torture morale qui la tiraillait depuis qu’elle avait reçu son message. Mais d’un autre, elle espérait gagner du temps, afin de repousser l’échéance d’une situation qui, elle en tait convaincue, allait lui faire du mal. Depuis que Sam avait refait surface dans sa vie et qu’elle l’avait épousé, elle vivait sur son petit nuage et se sentait enfin heureuse. Et elle craignait plus que tout qu’on lui arrache ce qu’elle avait mis beaucoup de temps à reconstruire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. I was alone in a dark when I met U Empty
MessageSujet: Re: 01. I was alone in a dark when I met U   01. I was alone in a dark when I met U EmptyVen 4 Nov - 20:59

« Plus maintenant. Je suis une ancienne New Direction, mais j’y étais au moment de sa création. » lui expliqua-t-elle, un sourire aux lèvres. Visiblement elle semblait contente d'avoir fait partie de cette chorale, Emily devait donc avoir raison, ce devait être géniale. Les deux petites baignaient dans la musique depuis toujours, cela avait été un de leur premier point commun. Et pourtant la jeune Beth était loin d'imaginer que sa mère aussi, avait été à la tête d'une chorale. Pas n'importe laquelle en plus, celle qui avait souvent été en compétition avec les New Directions. A vrai dire, sa mère ne lui avait jamais vraiment parlé de sa vie à Lima, la seule chose qu'elle savait c'était le fait que c'était ici, dans cette petite ville qu'elle était née il y a déjà six ans. D'ailleurs elle n'avait pas bien compris pourquoi elles avaient du déménager, bon bien sur ce n'était pas Broadway mais la petite s'y plaisait bien. La ville était tranquille et les gens plutôt aimable. « Waaah trop cool, nous aussi quand on sera grande on fera partie de la chorale avec Emily si on chante bien. » Lui déclara-t-elle en se redressant. Alors que la jeune femme prit place à coté d'elle, elle passa son bras autour de Beth dans un élan de réconfort que l'écolière perçut et apprécia sur le coup. « Je suis sûre qu’elle doit être coincée dans les embouteillages. Il y a beaucoup de circulation en ville à ce moment de la journée, tu sais.. » Elle soupira, suspicieuse comme la moue qui s'était installée sur son visage pouvait le prouver. Elle n'était peut être qu'une enfant qui ne pouvait pas toujours tout comprendre mais la possibilité que lui présentait la jeune femme ne lui paraissait pas vraiment être l'excuse qu'on pourrait donner pour la situation. Trente bonnes minutes avaient déjà dues passer depuis la fin des cours. Certes elle voulait bien concevoir qu'elle aurait pu être retenue dans les embouteillages mais bon, elle aurait déjà du arriver depuis le temps. « Pourquoi les autres mamans elles sont pas prises dans les embouteillages, elles aussi alors ? » Demanda-t-elle, le regard terne, sachant pertinemment qu'elle pouvait être partout sauf dans les embouteillages, connaissant la situation actuelle de la famille.

« Comment est-ce que ta maman peut oublier une petite fille aussi mignonne que toi ? » la questionna-t-elle dans un sourire. Sa remarque eut le don de lui redonner un petit sourire sur son visage triste. Elle haussa les épaules sur le coup avant de répondre automatiquement : « Peut être la naissance de deux petits frères ? » finit-elle, tentant de garder son sourire. Elle préférait penser à autre chose, la situation et les accumulations de retard commençaient à la contrarier. « Oui, il s’agit bien d’une grande personne. Tu le connais peut-être, il enseigne le sport dans cette école. Et il est en retard, comme ta maman.» Effectivement Beth le connaissait puisqu'il s'agissait de son professeur de sport, elle l'appréciait il s'était toujours montré très gentil et patient avec elle. C'était lui qui entrainait également la petite équipe de football de l'école qu'elle avait rejoint il y a peu de temps .Le feeling était bien passé entre eux, et ce dès le début. Il devait surement ranger le matériel à l'heure qu'il était. « Ah oui, Monsieur Puckerman ? Oui je le connais c'est mon professeur et mon entraineur il est très gentil, c'est ton chéri ? » Demanda-t-elle, les yeux pleins de malice en observant la jeune femme à coté d'elle qui semblait toujours tendue. Perdue dans ses pensées, la fillette finit par se dire qu'elle aurait plutôt préféré avoir un grand frère ou une grande sœur, parce qu'en réalité être la plus grande ce n'était pas aussi cool que ce que lui avait promis sa mère lorsqu'elle était enceinte et que toutes les deux, étaient excitées à l'idée de la venue des nouveaux enfants. Beth ne savait même pas qui était le papa de ses petits frères, comme elle ignorait l'identité de son propre père. Shelby n'avait jamais été très bavarde sur ce point là, bien qu'elle fut sollicitée à de nombreuses reprises par sa fille pour en savoir un peu plus. Et Beth ignorait encore à quel point elle ne savait absolument rien sur elle, ses origines, sur son histoire. Et peut être que leur retour à Lima n'était pas la meilleure des idées qu'avait eu sa mère. Même si elle lui en avait voulu de l'avoir arracher à son train train familier, Beth se n'était pas trop mal adapter aux changements que le déménagement avait amenés. Elle avait même réussi à se faire des amis et à sympathiser avec ses professeurs, elle n'aurait pas pu faire mieux, enfin c'est ce qu'elle pensait...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. I was alone in a dark when I met U Empty
MessageSujet: Re: 01. I was alone in a dark when I met U   01. I was alone in a dark when I met U Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. I was alone in a dark when I met U

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-