Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Unexpected Family Portrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Unexpected Family Portrait Empty
MessageSujet: 01. Unexpected Family Portrait   01. Unexpected Family Portrait EmptyJeu 3 Nov - 6:00



unexpected family portrait
Can we work it out ?
Can we be a family ?

Assise derrière son bureau, Emma Pillsbury laissa un bâillement lui échapper tandis que son regard se dirigeait vers l’horloge murale. Dix-huit heures deux. Arquant un sourcil, la jeune femme esquissa un sourire puis reposa son stylo dans le pot à crayons. C’était l’heure de fermer la boutique… ou presque. Son sourire s’éternisa pendant quelques secondes supplémentaires tandis que ses grands yeux bruns balayaient son bureau. De part et d’autres de celui-ci se trouvaient des cadres contentant des photos de Will, Emily ou encore de son petit frère Wyatt. Elle avait hâte de retrouver les deux premiers ; qant au dernier, maintenant qu’il s’était installé à Lima et s’était de nouveau familiarisé avec la ville de son enfance, elle pourrait le voir plus régulièrement. Elle poussa un petit soupir de satisfaction puis se leva finalement de sa chaise. D’un geste presque automatique, elle attrapa les quelques dossiers présents sur son bureau qu’elle rangea dans le premier tiroir du bureau. S’emparant des stylos alignés correctement à côté de son agenda, elle les plongea dans le même tiroir avant de poser un regard réjoui sur son bureau qui était désormais en ordre et donc prêt à être délaissé pour la nuit. La conseillère attrapa son sac et quitta finalement la pièce, sans oublier de la fermer à double tour derrière elle. Ce bureau était très différent de celui qu’elle possédait à McKinley High, pour la simple et bonne raison qu’elle avait pu l’agencer selon ses goûts. C’était sûrement pour cette raison qu’elle se sentait aussi à l’aise à la LPA que chez elle, dans l’appartement qu’elle partageait avec son fiancé, sa fille et Ecaterina.

Un sourire redessinant ses lèvres, Emma traversa les couloirs des locaux de son association, se dirigeant vers la salle commune afin de vérifier qu’Heather était toujours là. L’apercevant au loin en train de jeter un coup d’œil à une pile de livres, elle l’interpella, lui annonça qu’elle quittait les lieux et lui demanda en conséquence de surveiller ces derniers en son absence – ou tout du moins jusqu’à ce qu’elle s’en aille à son tour. Emma veillait à ce que la LPA soit toujours ouverte, afin que les habitants de Lima puissent s’y rendre à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Cependant ses bénévoles ne pouvaient pas assurer un service permanent – ils en faisaient déjà bien assez comme ça - et la nuit c’était donc le concierge qui s’occupait de garder un œil sur l’association d’Emma. Cette dernière adressa un dernier signe de la main à Heather, puis quitta enfin les lieux. Fronçant le nez en découvrant l’obscurité qui régnait déjà à l’extérieur du bâtiment, elle resserra délicatement l’étreinte de son manteau autour d’elle puis se dirigea vers sa voiture.

En dépit de l’heure avancée de la journée, il lui restait énormément de choses à faire. Will avait invité Jesse St James à diner le soir même chez eux, et Emma avait promis d’être là et de tout préparer avant son arrivée. Elle savait que cette venue rendait son fiancé nerveux depuis qu’il avait reconnu en lui un demi-frère dont il n’avait jamais soupçonné l’existence. C’était la raison pour laquelle elle lui avait fait la promesse qu’elle serait là pour l’épauler, et l’aider à renouer contact avec ce frère inespéré. Allumant l’auto radio de la voiture, Emma ferma la portière et attacha sa ceinture. Un sourire apparut sur ses lèvres lorsqu’une chanson de Coldplay se fit entendre dans sa voiture, et qu’elle se souvint avoir emprunté le cd de son fiancé avant de partir pour le lycée, à huit heures du matin. Elle ne tarda pas à fredonner les paroles de la chanson, puis de la suivante, avant de pianoter sur l’écran de l’auto radio afin de retrouver l’une de ses préférées. « Ah, te voilà ! » S’exclama-t-elle, avant d’entonner joyeusement les paroles de Fix You, bien que les paroles de la chanson soient tout, sauf joyeuses. La circulation étant plutôt fluide à cette heure-là, elle ne mit qu’un quart d’heure pour rentrer chez elle. Reprenant son sac à main, elle quitta la voiture et se dirigea vers l’immeuble dans lequel elle vivait depuis désormais cinq ans.

A peine ouvrit-elle la porte de l’appartement que des pas se firent entendre sur le parquet. Levant le menton, Emma aperçut sa fille qui une seconde plus tard se retrouvait dans ses bras et s’accrochait à elle comme si sa vie en dépendait. La conseillère caressa les longues mèches brunes d'Emily avant de la prendre par la main et de faire quelques pas en direction de la salle à manger. Elle devait dresser la table, comme elle avait promis de le faire. Jetant un coup d’œil à sa montre, elle aperçut qu’il ne lui restait que treize pauvres minutes avant l’arrivée de Jesse, ce qui ne signifiait qu’une seule chose : elle allait avoir besoin d’aide. Et comme elle ne voulait pas déranger Will, et qu’Ecaterina était partie en ville, il ne lui restait que… Emma sourit et s’agenouilla devant la fillette qui l’observait de ses grands yeux verts. « Qu’en dis-tu d’aider maman à tout préparer pour le diner, Ems ? Nous avons un invité ce soir, et je suis sûre que tu vas l’adorer ! ».

Comme elle s’y attendait, Emily fut aussitôt enthousiaste à l’idée de l’aider et en huit minutes montre en main, la table était à la fois décorée et dressée. Souriant de plus belle, Emma leva la main en l’air, attendant que sa fille tape dedans comme elles avaient l’habitude de le faire. Se dirigeant toutes les deux vers le salon, Emma aperçut Will assis dans le canapé et ne tarda pas à le rejoindre. « Tout est prêt, mon chéri » Lui annonça-t-elle, une pointe d’enthousiasme dans la voix. Bien entendu, elle n’avait pas préparé le repas et au vu des deux pauvres minutes qui lui restait, elle se félicitait d’avoir eu l’idée de commander chez le traiteur à la place. Plongeant son regard dans celui de son fiancé, elle gomma le sourire de ses lèvres tandis que ses sourcils se fronçaient. Elle comprit aussitôt que Will était toujours anxieux à l’idée de la soirée qui s’annonçait et des retrouvailles qu’elle entrainerait inéluctablement. Elle pressa alors ses lèvres contre sa joue – à défaut de ses lèvres puisque leur fille se trouvait près d’eux et qu’elle grimaçait toujours lorsqu’ils faisaient ça, avant de se grimper sur eux pour qu’ils arrêtent de s’embrasser – et posa une main sur son épaule. « Ne t’en fais pas Will, tout se passera bien ».

Plusieurs minutes plus tard, la sonnette retentissait dans l'appartement.


Dernière édition par Emma Pillsbury le Sam 5 Nov - 21:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Unexpected Family Portrait Empty
MessageSujet: Re: 01. Unexpected Family Portrait   01. Unexpected Family Portrait EmptyJeu 3 Nov - 18:09

Son petit cartable sur le dos, Emily était déjà prête à quitter la classe. Elle aimait l’école, elle pouvait y jouer, dessiner. Elle apprenait aussi des choses. Pourtant ce qu’elle préférait par-dessus tout dans l’école, c’était quand la cloche sonnait et que sa maitresse les accompagnait jusqu’au portail. La petite vivait la sortie comme une découverte car elle ne savait jamais qui serait là pour l’attendre. Souvent, c’était son père ou Ecaterina. Plus rarement sa mère. La cloche retentit enfin. Elle prit le dessin qu’elle avait fait dans l’après midi et elle suivit ses camarades de classe. Une fois dans la cour, Emily vit Beth qui sortait à son tour. Elles n’étaient pas dans la même classe, ce qui ne les empêchaient pas de passer tout leur temps ensemble durant les récréations. Après avoir souri à son amie, elle tourna ses grands yeux verts en direction des adultes qui attendaient. Et là, elle le vit. Comme à chaque fois, une lumière brilla dans ses prunelles. « Papa ! » Elle en oublia Beth qui était non loin d’elle et se précipita en courant vers son père, serrant son dessin dans sa petite main. « Regarde papa ce que j’ai fait. C’est maman, moi et toi. On pourra le mettre sur le placard ? » En même temps qu’elle parlait, ses mains déplièrent la feuille qu’elle tenait. Elle présenta le dessin à son père. Un gribouillis d’enfant ? Certainement mais c’était aussi une œuvre d’art du point de vue d’Emily Schuester ! Et celle-ci méritait d’être accrochée sur un placard de la cuisine ou sur le réfrigérateur. Comme toutes les autres d’ailleurs aux yeux de l’enfant…

Une fois qu’elle fut attachée à l’arrière de la voiture, Emily se pencha vers l’avant alors que son père s’installait derrière le volant. Elle vérifia bien qu’il posait le dessin à côté de lui sans l’oublier, on ne savait jamais que cela lui arrive… A peine avait-il démarré la voiture familiale que la fillette commença à parler. « On peut écouter Rachel ? » Sous entendu Rachel Berry, son idole. A chaque fois qu’elle la voyait à la télévision chanter, Emily était fascinée. Depuis qu’elle savait que Rachel avait été une New Direction, sa ferveur n’avait fait que grandir. Et entre les Walt Disney et Rachel, elle saoulait ses parents. Elle le pouvait bien de toute façon, ils écoutaient toujours la même chose en ce moment. Des chansons qu’elle ne comprenait pas et qu’elle ne cherchait pas à comprendre de toute façon. Ce n’était pas Disney ni Rachel donc la petite fille n’était pas intéressée pour le moment.

Un peu plus tard à la maison, la petite jouait tranquillement dans sa chambre. Une fois arrivés dans l’appartement familial, elle avait suivi son père jusqu’à ce qu’il se décide à accrocher son dessin. Une fois que ce fut fait, elle s’était précipitée dans sa chambre, ce qui était en soi un fait étrange car normalement elle ne lâchait jamais Will. Assise sur son lit, Emily jouait avec sa guitare d’enfant. Elle n’avait rien à voir avec les grandes et c’était au plus grand désespoir de la fillette. Sa guitare était de plusieurs couleurs ce qui ne la dérangeait pas en soi. Mais au lieu de corde, c’était des touches qu’il y avait, comme sur un piano. Et quand elle appuyait dessus, elles faisaient de la musique toute seule. Oh non, ça n’avait rien à voir avec la petite guitare de papa. La petite fille posa l’instrument sur son lit et sauta de celui-ci. Et si… Tout doucement, elle avança jusqu’au salon. Son père y était installé et avait l’air occupé. Elle avait une nouvelle fois envie d’aller prendre la petite guitare de papa pour en jouer. Elle l’avait déjà fait une fois au grand damne de Will. Emma lui avait repris l’instrument des mains en lui expliquant, sans vraiment la gronder, que son père tenait à cette guitare et qu’elle ne devait pas y toucher. C’était un Ukulé ou un nom du même genre, Emily n’arrivait pas à le prononcer.

Emily s’avançait à petits pas dans le couloir de l’appartement quand soudain elle entendit la porte d’entrée s’ouvrir. L’idée de prendre une nouvelle fois le ukulélé de son père s’envola aussitôt. La fillette se précipita en courant vers l’entrée de l’appartement. « Maman ! » Elle se jeta dans les bras d’Emma et la serra très fort, enfouissant sa tête dans le cou de sa maman. La jeune femme la reposa au sol et prit sa main en avançant vers la salle à manger. Non, c’était à la cuisine qu’il fallait aller, Emily avait un dessin à montrer. « Qu’en dis-tu d’aider maman à tout préparer pour le diner, Ems’ ? Nous avons un invité ce soir, et je suis sûre que tu vas l’adorer ! » L’idée d’aider sa mère et de faire comme elle enthousiasma aussitôt Emily qui afficha un grand sourire sur les lèvres. Elle suivit sa mère et écouta ce qu’elle lui disait. A chaque fois qu’Emma lui donnait quelque chose pour les mettre sur la table du salon, elle se précipitait en courant vers celui-ci. Entre deux allers retours, la petite fit enfin voir à sa mère le dessin qu’elle avait fait plus tôt dans la journée. Elles continuèrent ensuite jusqu’à ce que tout soit prêt et qu’elles se félicitent mutuellement en se tapant dans la main. C’était un rituel entre la mère et la fille quand elles faisaient quelque chose ensemble et qu’elles en voyaient le bout, tout en étant fières d’elles.

Les deux Pillsbury se dirigèrent ensuite vers le salon, rejoignant Will. Emma lui annonça que tout était prêt et le rejoignit sur le canapé. Emily s’approcha également et, quand elle vit sa mère se rapprocher du visage de son père, elle était déjà prête à mettre sa main devant ses yeux. Et voilà, papa et maman allaient encore se faire un bisou pouah. Mais le bisou fut seulement sur la joue donc Emily ne grimaça pas. « Ne t’en fais pas Will, tout se passera bien. » La petite était bien loin des préoccupations de son père. Elle n’avait pas remarqué le comportement de celui-ci, son esprit étant tourné vers le visiteur qui devait venir manger avec eux. Elle s’approcha à son tour du canapé et grimpa sur les jambes de Will. Ses prunelles vertes observèrent durant un moment la conversation des grands sur l’invité surprise. Au bout d’un moment, Emily finit par interroger ses parents. « Qui vient ? Tonton Wyatt ? Tatie Shannie ? » Et à ce moment là, la sonnette se fit entendre à l’autre bout de l’appartement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Unexpected Family Portrait Empty
MessageSujet: Re: 01. Unexpected Family Portrait   01. Unexpected Family Portrait EmptySam 12 Nov - 22:16

Je prenais mon visage dans mes mains avant de lever les yeux et de soupirer. Cette nouvelle plus qu'étonnante m'était tomber dessus hier soir lorsque mon père était passé me voir à l'appartement. Il avait voulu voir Emily et Emma, pour prendre de nos nouvelles, mais surtout m'avouer quelque chose d'important au vu de mon mariage qui arrivait à grands pas. Il avait commencé comme ça …

« Je ne veux pas que tu fasses les mêmes erreurs que moi. Tu vas épouser Emma et je sais que tu tiens à elle. » Je fronçais les sourcils en secouant la tête, je ne voyais pas où voulait en venir ma figure paternelle. Depuis au moins cinq minutes, il me répétait la même chose, certes avec des mots différents, mais à mes yeux, cela revenait au même : il avait quelque chose à se reprocher. Quelque chose que j'ignorais et qu'il était difficile de me dire apparemment. « Quoi, Papa ? Dis-moi, parce que là, je ne comprends plus rien ! » Je levais mes paumes de main vers le plafond en haussant légèrement mes épaules, ne sachant quoi dire de plus pour que mon père se confie enfin. Un silence s'était installé pendant lequel on s'était tous les deux fixé dans le blanc des yeux. Mon père n'avait pas toujours été juste avec moi lorsque j'étais plus jeune, ne faisant que me rabaisser, ne me poussant jamais vers le haut. Il était également très souvent absent. Mais des années plus tard, je lui pardonnais tout. Pourtant ce qu'il avait à me dire m'effrayer. J'avais peur des erreurs qu'il avait pu faire. Et Dieu sait qu'il a pu en faire dans sa vie.. Il baissait les yeux vers le sol avant de me lancer sur un ton sec, presque froid. « Tu as un frère, William. »

J'étais allé chercher Emily à l'école, n'écoutant que d'une oreille ce que me disait ma fille, bien trop préoccupé par la déclaration que m'avait fait mon père à propos d'un hypothétique frère. Je souriais doucement en voyant le dessin que me montrait ma fille en lui disant qu'il était très beau et en lui répondant que sa présence sur le placard était une évidence. Une fois dans la voiture, elle me demanda Rachel, ce qui m'arracha un sourire, mais aussi une pensée pour Jesse St James qui venait dîner chez nous ce soir, pour que je fasse plus ample connaissance avec celui qui apparemment était mon frère cadet. Je mis donc le cd de l'ancienne chanteuse vedette du Glee Club, à présent devenue grande star, pour le plus grand bonheur de ma fille. Je sortais du parking et roulais en direction de l'appartement familial, la voix de Rachel qui m'était si familière en fond.

Un frère. Comment était-ce possible que j'ai un frère ? Dans mon esprit, c'était si compliqué à expliquer, à comprendre, alors qu'en réalité c'était simple : mon père avait tout simplement trompé ma mère. Une erreur de plus à son palmarès. A cet instant précis, je détestais mon géniteur qui faisait du mal à ma mère depuis des années, et me faisait donc également du mal. Il ne voulait pas que je fasse les mêmes erreurs que lui ? Un rire nerveux traversait mes lèvres alors que je posais mon front sur le volant de ma voiture. Jamais je ne ferais ce genre d'erreurs, je n'étais pas comme lui. J'avais appelé Jesse et l'avait invité à venir dîner à la maison, après en avoir parler à Emma. Je me laissais tomber sur le canapé après avoir jeter ma veste un peu plus loin. Je n'avais pas arrêter de me torturer l'esprit avec ça, toute la journée. Je n'arrivais pas à m'ôter cette histoire de la tête, ce que je trouvais tout à fait normal. Emma m'avait dit qu'elle s'occupait du repas. J'avais ouvert ma sacoche et avait attrapé le tas de copies que j'avais à corriger. Peut-être que cela pourrait me changer les idées en attendant Jesse, qui était désormais très attendu. C'était bizarre, il était venu au Glee Club, avait été le petit-ami de Rachel, avait été perçu comme mon fils par Brittany .. En y repensant, elle n'avait pas tort sur toute la ligne. Je soupirais bruyamment. Et si ça se passait mal ? Je passais une main lasse dans mes cheveux. Et tirais la première feuille de la pile, attrapant mon stylo, jouant avec nerveusement, continuant de réfléchir, encore et encore …

« Tout est prêt, mon chéri » Je sursautais en entendant la voix de ma fiancée s'élevait dans le salon. Je posais mon regard sur la pile de copies, qui n'avait pas diminuée. Je soufflais doucement, vouloir me changer les idées était une peine perdue, je n'y arrivais pas, surtout que Jesse n'allait certainement pas tardé à arriver. Je levais les yeux vers le regard brun d'Emma, cherchant du soutien ou du réconfort. « D'accord. Merci. » Emma déposait sa main sur mon épaule et ses lèvres sur ma joue, légèrement mal rasée. Je savais pourquoi ses lèvres ne s'étaient pas pressées contre les miennes, Emy était dans les parages et elle détestait voir ses parents s'embrasser. Cela m'arracha un sourire furtif. Emily grimaçait puis courait vers nous pour nous séparer, ce qui avait le don de toujours me faire rire. « Ne t’en fais pas Will, tout se passera bien » Je hochais la tête sans grande conviction. « J'espère que tu as raison … » Je me levais et déposais à mon tour mes lèvres sur sa joue avant de lui murmurer à l'oreille. « Merci pour tout, Emma. » Puis mon regard se baissa et se posa sur Emily qui avait l'air aussi impatiente que nous. Je remettais une de ses mèches de cheveux derrière son oreille, alors qu'elle me demandait « Qui vient ? Tonton Wyatt ? Tatie Shannie ? » Heureusement ce n'était pas Wyatt et dommage, ce n'était pas Shannon. Je m'accroupissais à la hauteur de ma fille et lui répondait sur un ton doux. « Non, ce n'est pas Tatie Shannie, ni Tonton Wyatt » mon ton changea lorsque je prononça le prénom de ce dernier « mais Tonton Jesse, tu ne l'as jamais vu encore. » C'est alors que la sonnerie retentit.

Je me relevais et fis quelques pas vers la porte d'entrée. Je me retournais et croisais le regard d'Emma. Je soufflais un bon coup et ouvrais la porte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Unexpected Family Portrait Empty
MessageSujet: Re: 01. Unexpected Family Portrait   01. Unexpected Family Portrait EmptySam 3 Déc - 22:24

William Shuester avait demandé à me voir, et autant dire que le simple fait qu’il m’invite chez lui pour discuter m’avait quelque peu intrigué je devais l’admettre. Qu’il s’agisse du temps de mes années lycée ou encore de celui des compétitions qui opposaient désormais nos chorales respectives, je ne me souvenais pas qu’il y ai eu entre nous, plus qu’une relation polie et superficielle. Bien entendu j’avais accepté son invitation et ce sans broncher, mais l’angoisse me tiraillait, comme si mes membres avaient voulu m’avertir de la dangerosité de la situation. Quelque chose se tramait et mon instinct ne m’avait jamais vraiment fait défaut. Habillé décontracté je m’apprêtais donc à rejoindre le centre de Lima à l’adresse qu’il m’avait indiqué, ne cessant de répéter en boucle les interrogations que je pouvais me poser depuis quelques heures déjà. Son message facebook était assez clair, il s’agissait de quelque chose d’important qui n’avait aucun rapport avec la compétition, et cette close en elle même annonçait le pire. Écartant la faible probabilité qu’il ait pu ravaler sa fierté, pour me demander de l’aider à trouver un soliste digne de ce nom pour sa chorale et tout cela en offrant une compensation financière, j’étais là face à une constatation alarmante, il n’y avait absolument rien de rassurant dans cette entrevue.

J’enclenchai la radio pour tenter de me détendre et de ne pas penser aux répétitions que j’avais du annuler ce soir là afin de pouvoir me rendre à ce dîner. Chez les Vocal Adrenaline, le crédo était assez simple, la seule façon de gagner une compétition était de la préparer et de travailler toujours plus. Les soirées télé étaient à proscrire, les devoirs à faire en journée, pour le reste il n’y avait pas mastercard mais bien une réunion des troupes à vingts heures et pas de pause avant minuit, heure qui signait la fin des répétitions. Le rythme était bien évidemment éprouvant, mais les moins motivés abandonnaient dès les premières semaines, laissant leur places aux plus acharnés et aux véritables passionnés. Les méthodes de Vocal Adrenaline étaient bien entendu fortement critiquées, mais elles avaient eu pour habitude de leur apporter régulièrement la victoire. Moins de contestations en somme, beaucoup plus de concentration. Seulement ce jour là, j’avais perdu quatre heures et personne n’allait me les rembourser celles là.

Arrivé à l’heure devant la demeure des Schuester, je m’arrêtai une seconde pour jeter un regard à mon Iphone. Si j’avais eu la présence d’esprit d’en parler à Rachel, j’aurais très certainement trouvé quelqu’un pour me remplacer ce soir là. Je devais me calmer, ou j’allais probablement finir comme tout ces malades mariés à leur jobs, cliché dans lequel je pouvais me reconnaître facilement, maintenant que ma vie était réglée comme du papier à musique. Si Shelby me voyait, elle rirait sûrement. Elle, avait réussi à décrocher, faire sa vie, élever des gosses, je me demandais sincèrement si je pourrais en faire autant un jour. Ma famille n’avait jamais tellement compté pour moi, inutile de dire que je m’imaginais mal changer ce qui semblait être inscrit dans mes gênes. Ma mère ne m’appelait plus que pour réclamer de l’argent, et mes frères et sœurs suivaient le même schéma, en particulier depuis qu’ils avaient eu le grand plaisir de découvrir que leur frère détesté avait bel et bien fini sur leur écrans télés dans une retransmission d’une comédie musicale de Broadway diffusée pour Noël. Jesse St James était devenu enfin quelqu’un à leurs yeux, je n’avais seulement aucune envie de me perdre en hypocrisies aberrantes. Mon esprit divaguait complètement et je risquai un regard sur ma montre. Il fallait y aller maintenant.

Remontant l’allée, je débouchai sur la porte de la maison, et après une longue inspiration, je me décidai enfin à frapper contre la porte. Celle-ci s’ouvrit assez naturellement et déboucha sur le visage de William Schuester qui semblait contrarié. Il me laissa entrer et mes yeux se perdirent sur la décoration proprette et symétrique de l’endroit. Décidant qu’il valait mieux en finir avec les gênes et les non dits, je pris la sage décision de prendre la parole. « Bonsoir Mr Schuester, je dois avouer que je ne m’attendais pas vraiment à une telle invitation de votre part. » Et c’était le moins qu’on puisse dire. Je me tournai à présent vers Miss Pillsbury pour lui tendre le bouquet de fleurs que la politesse m’avait sonné d’apporter malgré les circonstances plus qu’obscures de cette soirée. « Ce sont des Hortensias. » Ajoutai-je en haussant les épaules, tentant de cacher du mieux possible mon appréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Unexpected Family Portrait Empty
MessageSujet: Re: 01. Unexpected Family Portrait   01. Unexpected Family Portrait EmptyJeu 9 Fév - 12:32

Lorsque la sonnette retentit dans l’appartement, Emma jeta un coup d’œil anxieux à son fiancé dont les sourcils froncés soulignaient la nervosité. En dépit de tous les efforts qu’elle pourrait fournir, elle ne pourrait jamais comprendre ce que Will ressentait à cet instant précis. Apprendre à l’âge de trente-sept ans que l’on a un frère ne devait pas être évident à gérer, et elle se demandait sincèrement ce qui traversait l’esprit du principal intéressé alors qu’il se dirigeait lentement vers la porte d’entrée. Etait-il en train d’haïr son père pour lui avoir menti depuis tant d’années, ou son attention n’était portée que sur Jesse, qui apparaitrait inéluctablement derrière la porte dans quelques secondes ? Emma ne pouvait faire que des hypothèses, mais se fit néanmoins la promesse d’être à ses côtés ce soir-là : elle ne pouvait peut-être pas se mettre à sa place, elle qui avait toujours connu son propre frère et qui n’avait jamais découvert l’infidélité d’un père, mais elle pouvait quand même apporter son soutien de par sa seule présence. Après tout, on disait toujours d’elle qu’elle faisait une excellente hôte. A elle donc de prouver ce soir-là qu’elle pourrait éviter de laisser le silence planer, en ponctuant la soirée de ses multiples sourires et conversations enjouées.

Will ne tarda pas à atteindre la porte d’entrée qu’il ouvrit rapidement. Lorsque le regard de la jeune femme rencontra celui de Jesse St James, un sourire se posa automatiquement sur ses lèvres et elle s’avança à son tour vers la porte pour l’accueillir. Il était étonnant de voir à quel point la ressemblance entre Will et Jesse était encore plus frappante maintenant que celle-ci connaissait une explication. Emma ne connaissait pas beaucoup Jesse –son séjour à McKinley en tant qu’élève avait été de courte durée, et lorsqu’il avait par la suite décidé de devenir bibliothécaire, elle ne l’avait pas beaucoup fréquenté. Pourtant, si elle pouvait difficilement comparer les caractères de Will et Jesse, elle pouvait juger de par le physique qu’ils partageaient le même air familier. Emma qui n’avait pas vu le dernier depuis des années, ne pouvait que s’émerveiller en constatant qu’avec l’âge, il ressemblait de plus en plus à son fiancé. Et passé la seconde d’étonnement, elle se demanda comment elle avait pu ne pas faire le rapprochement avant, elle qui était pourtant si observatrice.

A ses côtés, Emily s’immobilisa légèrement et la conseillère sentit sa main se raidir dans la sienne. La jeune fille n’avait jamais rencontré « tonton Jesse » et était toujours plus ou moins timide devant les inconnus. Emma lui pressa légèrement la paume de sa main, puis décida enfin d’accueillir Jesse. Après avoir salué Will, ce dernier se retourna vers elle et lui tendit un bouquet d’hortensias. Le sourire de la jeune femme s’élargit légèrement tandis que son regard se posa sur les fleurs qu’elle ne tarda pas à récupérer, appréciant à la fois la politesse de Jesse et la petite attention à son égard. Humant légèrement les fleurs, Emma poussa un petit soupir de satisfaction puis plongea de nouveau son regard brun dans le sien, plus clair. « Bonsoir Jesse, et merci beaucoup pour ces fleurs » Souffla-t-elle d’une voix posée, les traits de son visage ne trahissant pas le moindre malaise. Après tout, elle était heureuse d’avoir un invité ce soir-là, et était bien décidée à tout faire pour mettre tout le monde à l’aise. En parcourant le regard de Jesse, elle se souvint toutefois qu’il ne connaissait pas les raisons qui avaient poussées Will à l’inviter ce soir-là, et il ne faisait aucun doute que cette ignorance le mettait mal à l’aise. Décidément, Emma risquait d’avoir beaucoup de travail ce soir-là pour rendre l’atmosphère apaisante.

S’écartant légèrement de Jesse, la conseillère se pencha vers Emily et lui adressa un petit sourire. « Il s’agit de tonton Jesse, un ami de papa et maman. Si tu veux, tu peux lui faire un petit câlin avant d’aller au dodo » lui murmura-t-elle. La fillette haussa les sourcils et l’observa un moment sans mot dire avant de se diriger timidement vers l’invité de la soirée. Elle lui adressa quelques mots polis mais ne s’attarda néanmoins pas auprès de ce dernier. Emma la félicita d’un hochement de la tête, puis prit de nouveau sa main et se tourna vers Jesse. « Veuillez m’excuser une minute, je reviens dans un instant ». Emily lâcha une seconde sa paume et partit embrasser son père avant de revenir à sa place initiale. D’ordinaire, elle n’était jamais très enthousiaste à l’idée d’aller dormir, mais ce soir-là, elle semblait avoir été plongée dans un mutisme entrainé par l’arrivé d’une nouvelle personne dans le foyer. Emma regretta un moment l’absence d’Ecaterina ce soir-là, qui aurait pu probablement passer un peu de temps avec la petite fille. Elle se dirigea néanmoins vers la salle de bain avec sa fille, et après le brossage des dents en règle, elles retournèrent dans la chambre de l’enfant. Emily lui posa quelques questions à propos de « tonton Jesse » et après une petite histoire de son livre de conte préféré, elle déposa un petit baiser humide sur la joue d’Emma. La conseillère quitta finalement la chambre plongée dans le noir et retourna dans l’entrée où l’attendaient les deux frères. Retrouvant son sourire, elle s’adressa au cadet. « Eh bien, Jesse, je pense que ma fille vous aime déjà » Annonça-t-elle d’un air un peu trop enthousiaste. Elle se tourna légèrement vers le salon qu’elle désigna de la main. « Si vous voulez, nous pouvons nous diriger vers le salon pour nous installer » Proposa-t-elle, tout en espérant que tout se passerait pour le mieux.



HJ: je sais que je me suis déjà excusée, mais je m'excuse quand même encore une fois pour le temps que j'ai mis pour répondre, deux mois, c'est inexcusable. Mon RP n'est pas terrible, mais je me rattraperai la prochaine fois, il fallait juste que je me remette dans le bain :)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. Unexpected Family Portrait Empty
MessageSujet: Re: 01. Unexpected Family Portrait   01. Unexpected Family Portrait Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Unexpected Family Portrait

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-