Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyJeu 3 Nov - 23:21


01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? 1kuH7
by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?


« Allez on se bouge !!! Vous croyez quoi ? que la victoire est dans la poche ? Pas du tout, j'ai jamais vu un échauffement aussi mollasson ! Vous êtes des footballeurs ou des cheerios ? Et encore, elles mettent beaucoup plus de coeur à l'ouvrage que vous !! »

Ah le bonheur d'entraîner une équipe de football... Cela faisait quelques jours maintenant que la rentrée avait eu lieu à McKinley et la coach avait déjà laissé à Sam la liberté de s'occuper des Titans durant quelques heures, seul. Bon oui, il avait un peu stressé lorsqu'elle lui avait dit ça mais bien vite il avait reprit ses esprits en se disant que si Beiste lui avait laissé ce privilège, c'était qu'elle pensait qu'il en était capable et il n'avait pas l'intention de la décevoir. Il avait déjà fait ses preuves quelques années plus tôt en faisant partie de l'équipe et en contribuant à pas mal de victoires. Le sport et Sam, ça ne faisait qu'un. Depuis toujours il avait mit tout son coeur là-dedans, bien plus que dans la musique en premier lieu d'ailleurs et il avait toujours eu l'esprit d'équipe, le respect des coéquipiers, choses qui apparemment, n'étaient pas encore présentes entre les joueurs. Il était quand même clément, la plupart ne s'adressaient même pas la parole alors il fallait un temps d'adaptation seulement les vrais matchs approchaient à grands pas et il ne voulait pas voir les Titans perdre.

Enfin, la raison principale de son impatience du jour, c'était surtout qu'il devait aller faire des courses l'après-midi même et qu'il allait cuisiner pour le soir. En effet, Sam avait fait promettre à Quinn de ne pas rentrer avant 20h, heure à laquelle tout devait logiquement être prêt. Il avait toujours été débordant d'attention avec elle, même avant qu'ils ne soient mariés et heureusement d'ailleurs, il était un peu excessif dans tout ce qu'il faisait mais depuis la rentrée, il s'était involontairement montré moins attentionné avec Quinn. Enfin à ses yeux, car elle lui assurait que ça n'était pas le cas mais lorsqu'il était buté sur quelque chose, c'était pour un bon bout de temps.

Après l'entraînement, le blond s'était dépêché de rédiger son compte rendu qu'il avait laissé sur le bureau de la coach avant de prendre ses affaires et de partir. Il croisa quelques Cheerios et se rendit au gymnase afin d'aller chercher son bisou de la journée chez sa femme puisqu'ils ne s'étaient pas encore vus, ayant commencé à des heures différentes. Il lui rappela alors qu'elle ne devait pas rentrer trop tôt et prendre son temps puis il fila à sa voiture avant de se rendre au centre-ville pour ses courses.

Une bonne heure plus tard, Sam rentra chez lui, prit le courrier puis posa les sacs de courses dans la cuisine avant d'aller se doucher et de mettre quelque chose de plus confortable pour cuisiner. Fin prêt, il déballa ses courses et s'appliqua à la tâche, tout devait être parfait.


▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬


Dernières vérifications, tout semblait en ordre, la décoration était tout ce qu'il y avait de plus sobre, quelques lumières par ci par là allumées, provenant des guirlandes dont ils se servaient peu souvent, la table était mise et la table basse du salon était prête pour leur petit apéritif, il ne manquait plus que Quinn pour que la soirée soit parfaite. Ils n'avaient rien à fêter de particulier, mais pour le blond, qui était un romantique dans l'âme, il n'y avait pas besoin d'occasions spéciales pour se faire des petites soirées en amoureux c'est pour quoi il avait sorti les dvds des films préférés de Quinn afin qu'elle puisse celui qu'ils allaient regarder enfouis sous la couverture. D'ailleurs, il avait oublié la couverture. Il se dépêcha donc d'aller la chercher dans la chambre et frôla la crise cardiaque en ressortant de celle-ci, puisqu'il était nez-à-nez avec sa femme qu'il n'avait pas entendu rentrer. « Mets-toi à l'aise, fais comme chez toi, je t'attends au salon » lui dit-il avant de lui voler un baiser et de retourner dans le salon en souriant niaisement.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyDim 6 Nov - 22:45

« Coach, est-ce que ça va ? » Quinn sentit une main empoigner son épaule, et ouvrit péniblement les yeux sur une Devon anxieuse. Elle marqua un léger sursaut, réalisant peu à peu qu’elle s’était assoupie en plein entraînement. En bas des gradins, les filles de l’équipe discutaient entre elles à voix basse, en lui lançant des regards interrogateurs. Depuis combien de temps dormait-elle ? Elle n’en avait aucune idée ; mais l’horloge lumineuse du gymnase marquait déjà la fin du cours. « Je vais bien Devon. Ne t’en fais pas. » intima-t-elle d’une voix léthargique à la capitaine des Cheerios, qui se trouvait à ses côtés. Puis, elle se racla la gorge, et reprit plus fortement. « C’est fini pour aujourd’hui ! Vous pouvez disposer ! ». Les adolescentes prirent la direction des vestiaires en silence, tandis que leur coach s’affairait à ranger le matériel.

Depuis quelques jours, Quinn se sentait très affaiblie. Elle avait du mal à rester concentrée dans ses activités quotidiennes, mais c’était bien la première fois qu’elle s’endormait pendant les entraînements. Elle devait aussi faire face à des nausées fréquentes et à un stress permanent. La jeune femme s’interrogeait sur les causes de son état d’épuisement général ; devait-elle l’imputer au choc de ses retrouvailles récentes avec Beth, ou bien était-il du à un problème de santé ? Elle n’en savait rien. Aussi, elle avait pris l’initiative de se rendre à l’hôpital le matin même pour y faire une prise de sang et être fixée. L’infirmière qui s’était occupée d’elle lui avait dit qu’elle devrait attendre le lendemain pour connaître les résultats, mais Quinn avait reçu un coup de fil un peu plus tôt dans l’après midi. Les analyses étaient terminées, et la secrétaire l’invitait à venir les récupérer dès que possible à l’hôpital.

Tandis qu’elle enroulait les tapis de sol en mousse - qui servaient pour les étirements - elle vit Sam faire irruption dans le gymnase et l’accueillit avec un sourire. Il lui rappela qu’elle ne devait pas rentrer à la maison avant vingt heures, et elle le soupçonna alors de manigancer quelque chose, dont lui seul avec le secret. A vrai dire, cette situation arrangeait Quinn. Elle n’avait pas informé son mari de ses petits soucis de santé parce qu’elle ne souhaitait pas l’inquiéter pour rien. Le fait qu’il lui demande de prendre son temps permettait à la jeune femme de ne pas avoir à se justifier sur son emploi du temps et donc, de lui cacher son petit aller-retour à l’hôpital. Sam lui vola un baiser avant de quitter les lieux, et Quinn termina son rangement avant de regagner sa voiture pour prendre la direction de Sainte-Rita, loin de se douter de ce qu’elle allait apprendre.

------------------------------------------------------------

Quinn gara sa voiture dans la contre-allée, et fit les quelques pas qui la séparaient de la porte d’entrée, d’une démarche vacillante. Elle avait l’horrible sensation que le sol se dérobait sous son poids, alors qu’elle franchissait le seuil de la maison. Depuis le vestibule, une odeur appétissante s’échappait de la cuisine, dans une ambiance feutrée. Elle sentit son cœur faire un bond dans sa poitrine lorsqu’elle se trouva nez à nez avec son mari. Elle n’avait aucune idée de la manière dont elle allait lui annoncer la chose, et elle n’était même pas certaine d’avoir envie de le faire. Quinn allait devoir prendre sur elle pour intérioriser ses émotions et d’avance, elle savait que cette tâche serait périlleuse. Elle se força à répondre au sourire de Sam qui, après l’avoir embrassée furtivement regagnait le salon.

La culpabilité opprimait ses épaules. Il s’était donné tellement de mal afin qu’ils passent une bonne soirée qu’elle se détestait déjà de ne pas savoir en profiter. La jeune femme se dirigea dans la salle de bain. Peut-être qu’une douche lui permettrait de se détendre et de lui donner assez de force pour affronter la situation. Elle se déshabilla et entra dans la cabine. L’eau ruisselait sur son visage et se confondait avec les larmes qui dévalaient ses joues. Quinn s’appuya contre le mur, et fit glisser lentement son échine le long du carrelage, jusqu’à se retrouver carrément assise dans le bac à douche. Toute l’angoisse qui l’avait habitée depuis son départ de l’hôpital était en train de resurgir, la faisant littéralement craquer. Elle se félicita intérieurement de ne pas avoir explosé devant Sam, et d’avoir réussi à le tenir à l’écart de son moment de faiblesse.

Le temps s’était suspendu, si bien qu’elle ne réalisait pas les nombreuses minutes qui étaient en train de s’écouler, et que cette douche anormalement longue était susceptible d’inquiéter son mari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptySam 19 Nov - 16:47


01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_luvzqzCBdG1qzz5bwo2_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_luvzqzCBdG1qzz5bwo3_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_luvzqzCBdG1qzz5bwo4_250
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_luvzqzCBdG1qzz5bwo5_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_luvzqzCBdG1qzz5bwo7_r1_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_luvzqzCBdG1qzz5bwo8_r1_250
by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?


Tellement de choses s'étaient passées depuis que Sam était revenu à Lima et pourtant il se rappelait de chaque moment passé avec Quinn avec précision. Il se rappelait surtout de l'expression de son visage lorsqu'il s'était pointé à Colombus pour lui faire une surprise. Lui qui pensait la trouver à Lima dès son retour avait été un peu déçu d'apprendre qu'elle n'y était plus enfin, c'était surtout le fait que personne ne l'ait prévenu qui l'avait le plus dérangé, et non pas qu'elle ait continué ses études ailleurs puisque c'était son choix et qu'elle était libre de ses faits et gestes. Les jours qu'il avait passé loin d'elle, et loin de ses amis, avaient été horribles, puis le manque s'était un peu comblé par les nouvelles connaissances, les heures de cours et d'études interminables le soir lui avaient permit de ne plus trop penser à tout ça, mais dans son coeur, il y avait toujours ce trou qui s'était formé le soir où Quinn avait rompu. Il lui avait promit qu'il reviendrait, et c'est ce qu'il avait fait, après avoir mit de l'argent de côté pendant des mois, il avait fini par réunir assez d'argent pour lui permettre de se prendre un petit appartement et de survivre le temps de se trouver un emploi à Lima.

Depuis qu'il l'avait retrouvée, son seul but avait été de la rendre heureuse, de toutes les manières possibles et imaginables. Il l'avait déjà perdue une fois et n'avait pas du tout envie que cela se reproduise alors il multipliait les petites attentions. Les petits mots sur le frigo où devant sa tasse les matins où ils ne se levaient pas en même temps, les soirées dvd/câlins qu'ils faisaient régulièrement, tout ce qu'il y avait de plus gnan gnan en fait, mais il n'en n'avait rien à faire, il avait toujours été comme ça et n'avait pas l'intention de changer, à part si Quinn le lui demandait un jour, il pourrait "essayer" d'être moins romantique mais c'était quasiment improbable que ce trait de caractère s'estompe...

Le repas qu'il avait choisi de cuisiner était assez simple dans son ensemble, il n'avait pas voulu trop risquer, sachant qu'il n'était pas un chef étoilé, des pâtes au saumon avec une sauce au mascarpone lui avait semblé un choix judicieux et il avait apprécié ce mélange de saveurs plutôt surprenant puisque c'était un ingrédient dont on se servait surtout pour faire des tiramisus, et au final, cela avait plutôt bon goût, il n'y avait plus qu'à espérer que cela plaise à sa petite femme.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Dès lors que Quinn avait passé la porte d'entrée et lui avait flanqué la peur de sa vie, les choses s'accéléraient. Il lui avait dit de se détendre et de se mettre à l'aise mais lui, avait encore du pain sur la planche. La laissant aller dans la chambre, il fila dans la cuisine histoire de tout vérifier encore une fois. Il alluma alors la chaîne hi-fi et laissa une petite musique de fond avant de s'asseoir sur le fauteuil, attendant sa belle. Mais les minutes passaient et ne la voyant pas revenir, le blond commença à s'inquiéter. Il se dirigea vers la salle de bain et frappa à la porte doucement. « Quinn ? tout va bien ? ». Attendant une réponse et ne sachant pas quoi faire de plus, il se posa contre le mur. « J'espère que ça n'est pas une ruse pour m'attirer dans la salle de bain parce que sinon tout va brûler en cuisine » ajouta-t-il en riant.




Dernière édition par Sam Evans le Sam 10 Déc - 14:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptySam 10 Déc - 0:48

La vie de Quinn avait changée depuis que Sam était revenu vivre dans l’Ohio. Pendant les quelques années passées loin l’un de l’autre, elle avait éprouvé un sentiment d’abandon, et un manque qu’elle avait espéré combler en se laissant une nouvelle chance avec Noah Puckerman. Mais malgré tous les efforts fournis par ce dernier pour s’amender de ses erreurs passées, il n’était pas parvenu lui faire oublier Sam. Avant de partir, le blond lui avait pourtant fait la promesse de revenir un jour à Lima, mais elle n’en avait pas cru un mot. Beaucoup de garçons avaient promis des choses à Quinn mais en fin de compte, bien peu avaient tenu parole. Par la force des choses, elle avait appris à ne plus faire confiance à personne, et à ne pas se laisser bercer de faux espoirs. En outre, elle s’était persuadée que Sam finirait par rencontrer une fille mieux qu’elle, et qu’il ne reviendrait jamais. Elle s’était résignée à se faire à cette idée, tout en sachant qu’aucun autre ne pourrait le remplacer.

Jusqu’à ce fameux jour de décembre à Columbus. Leurs retrouvailles s’étaient gravées dans la mémoire de Quinn, si bien qu’elle se souvenait encore avec précision de certains détails, comme par exemple, des vêtements que le jeune homme portait ce jour-là. Du bond que son cœur avait fait dans sa poitrine quand elle avait entendu sa voix. Et des longues secondes dont elle avait eu besoin, avant de réaliser que Sam avait tenu sa promesse et qu’elle n’était pas en train de rêver. Depuis qu’il faisait de nouveau partie de sa vie, Quinn était sur un petit nuage. Mais la présence de Shelby à Lima, ainsi que la nouvelle qu’elle venait d’apprendre à l’hôpital avaient tout remis en question.

Rattrapée par les démons de son passé, l’étudiante en criminologie sentait les fondations fragiles de son bonheur menacer de s’effondrer. Le regard errant dans le vide, elle ne s’était pas rendue compte du temps qu’elle avait laissé défiler, et que sa lenteur à sortir de la douche allait finir par inquiéter son mari. Elle ne savait pas encore comment annoncer la chose à Sam et à vrai dire, elle redoutait sa réaction. Le couple évitait soigneusement d’aborder ce sujet, parce que pour la jeune femme en discuter la renvoyait aux blessures liées à l’adoption de Beth.

Lorsqu’elle entendit Sam frapper contre la porte de la salle de bains, Quinn ne put réprimer un sursaut. Il lui demanda si tout allait bien, et ajouta que si c’était une ruse pour l’attirer sous la douche, le dîner qu’il s’était donné tant de mal à préparer allait brûler. Dos au mur, la jeune femme se mit à paniquer. Elle voulut se redresser et couper l’eau, mais ses jambes refusèrent de coopérer. Elle savait que si elle ne répondait pas rapidement à la question de son mari, il finirait par rentrer dans la pièce et elle n’avait aucune envie qu’il la trouve un tel état de faiblesse. Aussi, elle prit une profonde inspiration.

« Ne t’inquiètes pas pour moi. » peina-t-elle a articuler, en essayant de ne pas laisser sa voix trahir ses émotions. « Ma journée a été fatigante, alors je n’ai pas vu le temps passer, une fois sous la douche. » Elle marqua une pause. La phrase qu’elle venait de prononcer était beaucoup trop longue, et conserver un ton calme avait nécessité de gros efforts. « Tu peux retourner surveiller ton dîner dans la cuisine. Je vais bientôt sortir et venir te rejoindre, d’accord ? » poursuivit-elle, tout en soulevant le bras à la recherche du robinet. Par chance, elle posa la main dessus assez rapidement, et coupa l’écoulement de l’eau. La jeune femme n’avait plus qu’à espérer que ses paroles aient convaincu Sam, et l’aient suffisamment rassuré pour qu’il regagne la cuisine sans faire d’histoires. Elle avait besoin d’un peu de temps pour reprendre ses esprits et pour trouver le courage de se confronter à la présence de son mari.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyMar 27 Déc - 23:08


01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lvymy81e5O1r0pnbfo1_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lvymy81e5O1r0pnbfo2_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lvymy81e5O1r0pnbfo3_250
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lvymy81e5O1r0pnbfo4_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lvymy81e5O1r0pnbfo5_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lvymy81e5O1r0pnbfo6_250
by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?

Adossé contre la porte de la salle de bain, Sam attendait une réponse de Quinn qui tardait à arriver, ce qui l'inquiétait de plus en plus. Même s'il était possible qu'elle ne l'ait pas entendu à cause de la pression, ça lui semblait un peu gros quand même, jusqu'à ce qu'elle réponde enfin qu'il ne devait pas s'inquiéter pour elle, elle n'avait tout simplement pas vu le temps passer sous la douche après sa journée fatiguante. Il la croyait, les journées de Quinn n'étaient pas de tout repos, mais ça n'était pas pour autant qu'il ne s'inquiétait pas. Il allait lui demander si elle était sûre quand elle reprit la parole, en lui disant qu'il pouvait retourner aux fourneaux et qu'elle allait le rejoindre. « Tu es sûre ? parce que tu m'as pas l'air très bien » répondit-il avant de soupirer. « Bon, je t'attend là-haut alors » ajouta-t-il avant de repartir vers la cuisine. « J'ai l'impression que tu me caches quelque chose Quinn Evans ! », il ne savait pas si elle l'avait entendu mais il avait plutôt pensé à voix forte.

Si Sam avait écouté sa femme, il n'en demeurait pas moins inquiet. Il ne lui fallait pas grand chose pour se poser des questions, il avait certes gagné de l'assurance dans la vie de tous les jours, mais dès lors que cela concernait Quinn... Elle était sa grande faiblesse et tous leurs amis proches le savait. Il n'y avait qu'au lycée qu'il faisait attention à ne pas réagir trop brutalement lorsqu'il entendait tel ou tel membre de l'équipe baver sur elle, comme ils disaient, et cela arrivait assez souvent. Bon en même temps il pouvait le comprendre, il aurait peut-être fait pareil si à l'époque les Cheerios avaient été entraînées par quelqu'un d'autre que par Sylvester mais ça n'était pas le cas. Enfin, ne pas réagir trop brutalement ne voulait pas dire laisser couler au contraire, il avait déjà freiné les ardeurs des footballeurs à plusieurs reprises, concernant Quinn mais aussi ses Cheerios, en leur sommant de se concentrer sur le football car ils avaient pas mal de pain sur la planche cette année pour être au top.


Le blond avait fait son mari obéissant et remuait le contenu de ses casseroles afin que rien ne brûle, seulement les minutes passaient et sa femme n'était toujours pas de retour, et là, il n'allait pas rester les bras croisés dans la cuisine. Il éteignit les plaques électriques puis se dirigea vers la salle de bain où il toqua encore une fois. « Quinn là tu m'inquiètes vraiment et je te préviens, si tu n'ouvres pas, je rentre », pas sûr que les menaces allaient marcher mais il ne savait plus quoi faire pour avoir un signe qu'elle allait vraiment bien. Comme il s'en était douté, la blonde ne lui avait pas ouvert, c'est donc d'un pas décidé qu'il ouvrit la porte et qu'il entra dans la salle de bain, les yeux fermés. « A trois, j'ouvre les yeux et tu me dis ce qu'il se passe, d'accord ? » Il avait beau avoir vu sa femme en tenue d'Eve un sacré nombre de fois et avoir l'air bête comme ça, il ne voulait pas gêner Quinn qui avait l'air assez mal comme ça. Il espérait seulement qu'il était en train de se monter la tête et qu'elle allait lui dire qu'elle avait mal au ventre, ou qu'elle avait eu un problème avec le shampoing ou un truc tout bête, qu'il se montait la tête en s'inquiétant trop.
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyVen 30 Déc - 22:57

Quinn attendait la réaction de Sam avec anxiété. En proie à une panique incommensurable, elle ne pouvait détacher son regard de la porte, redoutant de voir la poignée s’abaisser. Un silence de plomb s’était insinué dans la salle de bain, si bien qu’elle pouvait entendre les battements effrénés de son cœur. L’hypothèse que Sam entre dans la pièce et la découvre dans cet état la tétanisait. Elle connaissait bien son mari, et savait qu’il ne lâcherait pas le morceau tant qu’elle ne lui aurait pas avoué ce qui la tracassait. Et c’était bien ça, le problème ! Elle n’avait aucune envie de lui en parler maintenant ; elle voulait simplement profiter du dîner qu’il lui avait préparé, puis s’installer sur le canapé pour regarder un film, blottie contre lui. Elle s’endormirait alors dans ses bras et avec un peu de chance, se réveillerait le lendemain en réalisant que tout ceci n’était qu’un affreux cauchemar.

Après un court silence, Sam lui demanda une nouvelle fois si tout allait bien, avant de l’informer qu’il l’attendrait dans la cuisine. La jeune femme lâcha un soupir de soulagement, puis tenta tant bien que mal de se redresser, mais ses jambes étaient secouées de tremblements. Aussi elle du s’aider de la force de ses bras pour ne pas trébucher en sortant de la douche. Elle prit une profonde inspiration, puis s’approcha timidement du miroir au dessus du lavabo, qui était recouvert de buée. Elle attrapa un gant de toilette et essuya la vitre, découvrant ainsi don reflet. Elle faisait peur à voir. Son teint était livide, comme si sa peau n’avait pas vu un rayon de soleil depuis des mois. Mais ce qui trahissait le plus ses émotions, c’était son regard. Ses yeux gonflés de larmes, prêtes à s’écouler au moindre moment, témoignaient de la situation dans laquelle elle se trouvait. Quinn était perdue. Anéantie.

Une foule de souvenirs se bousculaient dans son esprit. Des pensées, qu’elle avait enfouies au plus profond d’elle parce que les ressasser lui faisait beaucoup trop de mal. Cet air de déjà-vu. Elle pensait à sa fille. La culpabilité de l’avoir abandonnée à la naissance lui comprimait la poitrine depuis de nombreuses années. Comment pouvait-elle se regarder dans une glace après ce qu’elle avait fait ? Elle était un monstre. Quinn baissa finalement les yeux, puis posa une main sur son ventre. Elle resta un long moment ainsi, à fixer le sol de la salle de bain, sans se douter qu’elle laissait une nouvelle fois de longues minutes s’égrainer, et que dans la cuisine son mari commençait à trouver son comportement louche.

Elle l’entendit frapper une nouvelle fois à la porte, la menaçant de rentrer si elle ne lui ouvrait pas immédiatement. La jeune femme observa avec impuissance la poignée s’abaisser lentement, et Sam apparaître dans l’entrebâillement de la porte. Réalisant peu à peu qu’elle était dos au mur, et qu’elle n’avait aucune chance de se sortir de cette situation, elle sentit le sol se dérober sous son poids. Elle se laissa glisser sur le sol, en s’accrochant désespérément au rebord du lavabo. Des larmes coulaient le long de ses joues, silencieusement, inexorablement. Sam avait les yeux fermés, mais la prévint qu’il les ouvrirait après avoir compté jusqu’à trois, et qu’il attendait des explications de la part de sa femme. Cette dernière appuya son visage contre ses cuisses, comme si elle voulait le cacher. Quinn n’avait jamais été une femme pudique. Du moins, elle ne l’était pas envers son mari. Mais pour la première fois de sa vie, elle était embarrassée à l’idée qu’il puisse la voir nue. De toute façon, elle n’avait pas le temps d’attraper une serviette de toilette pour dissimuler sa nudité.

Elle entendit son mari compter à voix haute, jusqu’à trois. Il devait certainement avoir les yeux ouverts, à présent. Et découvrir sa femme, nue, assise sur le carrelage, se tenant au rebord du lavabo comme un naufragé peut s’accrocher à une bouée de sauvetage. Quinn, qui n’osait pas affronter son regard, gardait le visage enfoui entre ses jambes. « Sam… » commença-t-elle, sur un ton faible. L’étudiante en criminologie tentait de contrôler les tremblements dans sa voix, causés par les larmes qui coulaient sans discontinuité. « Je t’en prie. Vas-t-en. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyJeu 26 Jan - 15:29


01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_ly9o4lFr8E1ro26fwo1_500
by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?

Sam commençait vraiment à avoir peur et le fait que Quinn ne réponde plus ne faisait rien pour arranger les choses. Le seul moyen pour lui de savoir ce qu'il se passait était d'entrer dans la salle de bain et c'est ce qu'il fit, les yeux fermés. D'un point de vue extérieur, la situation pouvait paraître complètement dingue. Il était là, dans une salle de bain, face à sa femme qu'il ne regardait même pas et il l'entendait pleurer, il y avait de quoi les prendre pour des déséquilibrés...

« Un... Deux... Trois... ». Lentement, le blond ouvrit les yeux et ce qu'il vit le laissa sans voix. Quinn était à terre, nue et visiblement terrifiée. Des milliers de choses lui passèrent alors par la tête. Est-ce qu'elle avait voulu mettre fin à ses jours ? Non... Sam attrapa un peignoir et s'empressa de la couvrir avec, alors qu'elle lui demandait de partir. Il était hors de question qu'il obéisse. Ne sachant pas trop quoi faire, il s'assit à ses côtés et doucement la prit contre lui pour la calmer. Il ferma les yeux et la berça lentement en lui murmurant des « Sssshhh... ça va aller... je suis là... ». Pour le coup, savoir ce qu'elle avait était devenu secondaire, il voulait simplement la calmer, même s'il sentait le stress monter en lui.

Depuis qu'ils étaient ensembles, Sam s'était souvent retrouvé la nuit à consoler sa femme qui pleurait. Au début, elle mettait ça sur le dos des cauchemars mais au fur et à mesure elle s'était ouverte à lui et il connaissait les vraies raisons de ses pleurs nocturnes. La principale restait tout de même Beth. Le blond lui avait alors juré qu'un jour elle la récupèrerait et qu'il l'aiderait pour ça. Il lui avait dit qu'il s'en occuperait sans pour autant prendre la place de son père et qu'il fallait qu'elle soit patiente. En y réfléchissant bien, c'était les seules fois où il l'avait vue dans un tel état. Mais est-ce que cela concernait sa fille ? Il imaginait déjà le pire. Cela n'avait peut-être rien à voir mais il fallait qu'elle le lui dise, il n'allait pas la laisser comme ça.

Petit à petit, il la sentait se relaxer, même si relaxer n'était pas vraiment le mot, se détendre plutôt et il relâcha un peu son emprise avant de caresser ses cheveux tendrement. « Tu peux tout me dire tu sais Quinn... » Doucement mais sûrement, il ne voulait pas la brusquer mais la voir dans cet état lui brisait le coeur. « Quinn... ». Il se tourna vers elle, espérant capter son attention. En fait, il espérait qu'elle lui parle et qu'elle ne se braque pas comme elle le faisait au tout début de leur relation. « Parle-moi »
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyVen 27 Jan - 0:25

Rares étaient les fois où Quinn avait ressenti un tel malaise, au cours de sa jeune vie. A vrai dire, si elle avait pu creuser un trou pour s’y enterrer, elle l’aurait fait sans hésiter. Elle se sentait honteuse de s’afficher de manière aussi pitoyable devant son mari. Sur un ton résigné, elle lui avait alors demandé de sortir de la salle de bain, en sachant par avance qu’il n’allait pas l’écouter. Elle était tétanisée rien qu’à l’idée de l’entendre lui poser tout un tas de questions, et d’avoir à se justifier sur les raisons de son état. Sam avait beau être la personne qui comptait le plus à ses yeux, se confier à lui était toujours aussi difficile. Toutefois, cela n’avait rien à voir avec la confiance qu’elle pouvait lui porter. Leur mariage prouvait au jeune homme qu’il l’avait acquise.

Sans grande surprise, Sam avait choisi d’aller à l’encontre de la requête de sa femme. Aussi, il s’était assis à ses côtés, après avoir camouflé sa nudité à l’aide d’un peignoir. Quinn avait senti les bras de son mari s’enrouler autour de ses épaules, tandis qu’il lui susurrait des mots rassurants à l’oreille. Elle devait admettre que ce contact lui faisait du bien, et réalisait qu’elle avait beaucoup de chance que Sam fasse partie de sa vie. Parfois, elle en arrivait à se demander ce qu’il pouvait bien lui trouver. Elle ne lui rendait même pas le centième de ce qu’il lui donnait.

De plus, ce n’était pas la première fois que jeune homme était contraint de consoler sa femme. Quinn craquait souvent le soir, quand elle laissait Beth traverser les frontières de ses pensées. Pendant longtemps, elle avait caché à son mari la véritable raison de ses crises de larmes, en les imputant à des cauchemars ou en se cherchant des excuses bidons. Mais face à l’insistance de Sam, elle s’était sentie obligée de lui avouer la vérité. Que Beth lui manquait et que sa décision de la faire adopter était la plus grosse erreur de sa vie. La jeune femme s’était bien gardée de rajouter que depuis que Puckerman et elle avaient coupé les ponts, elle se retrouvait toute seule dans sa souffrance et n’avait plus personne avec qui la partager. Quinn aimait son mari, indéniablement et ce, même si elle ne passait pas ses journées à le rabâcher comme une idiote. Elle préférait lui prouver son amour autrement que par des mots. Seulement, Sam n’était pas le mieux placé pour la comprendre dans ce qu’elle ressentait, vis-à-vis de l’abandon de Beth.

Mais pour le moment, Beth n’était pas à l’origine de l’angoisse qui oppressait la poitrine de Quinn. Bien entendu, elle était étroitement liée au problème, mais les choses étaient beaucoup plus complexes en réalité. Grâce à la présence de Sam, Quinn commençait à se détendre légèrement, mais de manière assez significative pour que son mari le remarque. Aussi, ce dernier desserra légèrement son étreinte puis fit glisser ses doigts dans les cheveux de la blonde. Il lui intima finalement qu’elle pouvait tout lui dire, et l’invitait d’ailleurs à se confier à lui.

Quinn croisa son regard durant quelques secondes, avant de baisser les yeux. Elle était tentée de lui mentir, de s’inventer une fausse excuse, mais elle culpabilisait rien qu’à l’idée d’envisager cette solution. L’autre alternative était de se braquer, comme elle le faisait au tout début de leur relation. Après tout, Sam connaissait les défauts de sa femme. Il savait qu’elle était introvertie, et qu’elle se montrait peu loquace lorsqu’il s’agissait de parler d’elle. Il ne serait pas étonné si Quinn optait pour ce choix. Cette dernière resta silencieuse un long moment, en proie a un dilemme intérieur. Que devait-elle faire ? Comment allait-elle réagir ?

« Sam, je ne veux… » Son ton était hésitant. Elle releva la tête, et croisa une nouvelle fois le regard de son mari. Ce qu’elle avait appris, un peu plus tôt à l’hôpital, le concernait aussi. Elle n’avait pas le droit de lui cacher quelque chose d’aussi important et en outre, il ne le méritait pas. Quinn ravala les mots « pas en parler », qui s’apprêtaient à franchir ses lèvres. Ils restèrent bloqués, au fond de sa gorge. Silence. « Je suis… je veux dire... J’attends un bébé. Je… » La jeune femme éprouvait une dualité d’émotions, partagée entre le soulagement et la peur. Soulagée d’être enfin arrivée à cracher le morceau, tétanisée par la réaction que Sam pourrait avoir. «...suis désolée. Ce n’était pas prévu ou sensé nous arriver avant longtemps. Et ça me fait peur.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? EmptyLun 30 Jan - 11:12


01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lykyun1lPw1qegiuao1_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lykyun1lPw1qegiuao2_250
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lykyun1lPw1qegiuao3_250 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Tumblr_lykyun1lPw1qegiuao4_250
by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?

Comprendre les filles, c'était quelque chose que Sam avait toujours eu beaucoup de mal à faire et ça n'était pas allé en s'arrangeant. Au lycée, il fallait qu'il aille chigner des informations sur Quinn afin de ne pas paraître inintéressant devant elle et en y repensant, il avait un peu honte maintenant mais au final, cela avait porté ses fruits. Il ne s'était pas vraiment servi de tout ce qu'on lui avait dit, juste quelques bribes par-ci par-là.

Sam n'était peut-être pas le mari idéal et n'avait sûrement pas été parfait durant ses relations passées seulement il y avait une chose qu'on ne pourrait jamais lui reprocher, c'était d'avoir essayé. Parfois cela s'était retourné contre lui mais cela lui avait aussi été bénéfique. La preuve avec Quinn, à force de persévérance, il avait réussi à percer cette énorme carapace qu'elle s'était fabriquée mais il savait qu'elle ne lui confiait pas tout, ce qui était normal au fond.

Lui aussi ne lui disait, ou ne lui avait pas tout dit sur lui. Il y avait des choses dont il avait bien trop honte, rien de grave cela dit, ça n'étaitpas comme si il avait braqué des banques ou autre. Seulement dans un couple il était de toute façon mieux que chacun ait son jardin secret, cela aidait au bon fonctionnement de la relation mais il ne fallait pas que les secrets justement, soient beaucoup trop lourds à porter seuls.

Le blond était assit par terre, aux côtés de sa femme et attendait un signe, une parole venant d'elle et sa patience finit par payer. Elle commençait à lui parler mais s'arrêta presque aussitôt. Ces quelques mots ne présageaient rien de bon puisqu'elle avait commencé par la négative et le silence qui suivit fut pesant.

« J'attends un bébé. Je... »

Sam n'en croyait pas ses oreilles, il ne comprenait même plus ce qu'elle lui disait après. Quinn était enceinte, ils allaient avoir un enfant ! Il n'y croyait pas, il bouillonnait de joie à l'intérieur et ne put s'empêcher de la serrer contre lui. « Quinn mais... c'est super c'est... j'y crois pas ! On va avoir un bébé ! » Une multitude de sentiments, d'émotions s'étaient emparés de lui jusqu'à ce qu'il réalise que si Quinn était dans cet état, c'était qu'elle ne devait pas être aussi heureuse que lui. « Il faut que tu saches que je ne vous abandonnerais pas et que c'est ce que j'ai toujours voulu, que tu sois la mère de mes enfants » Le blond prit le visage de la jeune femme entre ses mains et déposa tendrement ses lèvres sur les siennes. « On va y arriver, on construit une famille, on construit notre avenir ». Une vraie phrase de philosophe mais c'est tout ce qui lui était venu. Instinctivement, il laissa sa main glisser le long de son bras jusqu'à se poser doucement sur son ventre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty
MessageSujet: Re: 01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?   01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. [Evans's] by pregnant you mean.. we're gonna have a baby ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-