Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. L'amitié résiste à tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. L'amitié résiste à tout Empty
MessageSujet: 01. L'amitié résiste à tout   01. L'amitié résiste à tout EmptySam 5 Nov - 11:51

01. L'amitié résiste à tout Tumblr_loyjru4P2h1qlrfl7


    Abby avait enfin quelques jours de repos. Elle avait passé plus de quatre jours entre Paris, Milan et New York. De retour à Lima, elle fut heureuse de pouvoir se reposer un peu. La première journée elle l'avait passé à dormir pour se refaire au fuseau horaire actuel. Le deuxième jour, elle l'avait passé à ranger un maximum de choses dans le petit chez soi que Gregory et elle, partageaient ensemble. Le soir venu elle lui avait préparé un diner aux chandelles surprise. Dès son arrivée, Gregory fut très surpris et très heureux à la fois de cette petite attention. Malgré tout Abby remarqua bien vite qu'il semblait vraiment très fatigué de sa journé en et c'était bien normal. Malgré tout elle tenait profiter de ce petit temps avec son amoureux. La soirée se passa à merveille, mais elle finit bien trop tôt. Gregory alla se coucher alors qu'Abby resta devant la télévision pendant une petite heure en plus. Elle envoya un message sur le portable de son amie Hallie avec qui elle était restée en très bon terme depuis la fin du lycée. Personne n'aurait pu croire à leur amitié qui avait bien trop mal commencé. Elle lui proposa de se voir le lendemain et pourquoi pas faire une petite balade au parc Lincoln. Cette dernière accepta de suite. Il faut dire qu'elles appréciaient passer du temps ensemble dès que possible même si l'une comme l'autre ne supportait pas le petit ami mutuel de l'autre. Mais bon Abby préférait ne rien dire à ce sujet devant Hallie pour ne pas causer une énième dispute inutile entre elles. Elles avaient eu beaucoup de mal à en arriver jusque là où elles en étaient à présent. Rien qu'au lycée rien n'avait été évident entres les deux filles, l'une était qualifiée de populaire, car elle faisait partie des cheerios de Sue Sylvester et l'autre était une gleek comme les nommés les autres lycéens, car elle faisait partie d'une des deux chorale du lycée McKinley. Abby avait été odieuse leur de son année de seconde envers son amie. Officiellement au lycée elles ne pouvaient se parler de craintes de représailles des autres populaires et de remarques désobligeantes. Mais une fois en première Abby se métamorphosa et devint l'exemple à suivre en assumant sa popularité et en côtoyant tout de même les gleeks. Elle ne cachait plus à personne son attirance pour le chant et quoiqu'on en dise elle assumait toute critique à son égard. C'est ainsi que les deux jeunes femmes devinrent des amies sincères.

    Le lendemain matin, Abby se réveilla et elle était déjà seule à la maison. Sur le frigo de la cuisine, Gregory lui avait laissé un petit mot tendre lui disant qu'il serait tôt à la maison le soir même. Elle regarda la montre et vit qu'elle risquait d'être en retard au rendez-vous avec Hallie si elle ne se dépéchait pas. Elle passa furtivement sous la douche et elle s'habilla à la hâte. Elle prit son sac et sortit de chez elle pour se rendre jusqu'à sa voiture. Elle roula environ un quart d'heure et arriva enfin au parc. Elle vit de suite le vélo d'Hallie, elle se gara juste à côté et se dirigea à leur point de rencontre préféré, un banc au bord de l'étang.

    « Coucou Miss Halloway »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. L'amitié résiste à tout Empty
MessageSujet: Re: 01. L'amitié résiste à tout   01. L'amitié résiste à tout EmptyMer 7 Déc - 19:55

    A chaque fois qu'un rendez-vous était fixé avec Abby Summer, on pouvait être sûr de trouver une Hallie stressée. Ce n'était pas tant que les deux jeunes femmes ne s'appréciaient pas, bien le contraire, elles étaient de très bonnes amies, mais il fallait tout de même avouer que chacune de leur discussion se devait d'être pensée. Bien qu'amies, l'une comme l'autre ne pouvait pas supporter le petit ami de l'autre. Une situation assez drôle en apparence, mais bien plus conflictuelle qu'on ne pourrait le penser. Chacune aimait son petit ami et à chaque fois que l'une parlait du chenapan qui servait de copain à l'autre, elles en venaient toujours à les défendre coûte que coûte, le coeur parlant, et cela dérapait parfois dans les critiques acerbes et autres attentions malhonnêtes.

    Ce matin-là alors, après s'être levée, la jeune Halloway s'était fait la bonne résolution de ne pas aborder le sujet qui fâche et se montrer sous un jour meilleur. L'éternelle associable allait se montrer prévenante envers son amie et passer une agréable journée. Cette pensée se renforçait de plus en plus au fur et à mesure qu'elle se dirigeait dans le salon de l'appartement. Hallie était restée dormir chez Robbie cette nuit, elle s'était littéralement endormi dans les bras de son bel homme. Elle vint s'y blottir une fois de plus lorsqu'elle le vit, assis sur une chaise, prenant son petit déjeuner. De façon naturel, elle vint s'asseoir sur ses genoux, lui essuya la bouche avec son index et vint poser ses lèvres contre les siennes. Ce fameux rituel matinal avait toujours le don de la mettre de bonne humeur, et c'était d'autant plus important pour cette journée-ci.
    Elle se releva au bout de quelques minutes à s'être cajolé, et prit place en face de lui, attrapant le pot de confiture d'une main et la biscotte de l'autre. Les deux étaient bien calmes, l'effet du réveil certainement. Hallie, en bonne petite amie, devrait confier à son copain qu'elle sortait au parc aujourd'hui et qu'elle passerait la journée avec Abby, mais connaissant les sentiments qu'ils partageaient à l'égard de l'autre, elle préférait donc se taire. Pour rien au monde elle voulait risquer de mettre Robbie dans son état le plus grincheux, insupportable fallait-il le préciser. Mais d'un côté, elle savait pertinemment que pour Robbie, ce n'était pas un problème de ne pas être apprécié, cool comme il était, cela ne l'empêcherait pas de vivre. La blondinette combla donc ce blanc sympathique en annonçant à son élu: « Je vais passer à la maison après, on se voit ce soir ? ». Son petit ami hocha la tête. Non, il n'était vraiment pas réveillé celui-là.

    Il devait bien être 12h30 lorsque Hallie quitta l'appartement de sa mère. Elle s'était pomponnée, préparée à être regarder dans la rue. C'était d'ailleurs l'un des nombreux changements qu'avait subi Hallie depuis la fin du lycée: elle s'était peut-être remurée dans un mystère apparent, elle en avait finalement convenu qu'il fallait être présentable en toute situation. Elle était une petite-amie maintenant, des gens la connaissaient et la croisaient, ce n'était plus le moment de paraître négligée. Son fidèle vélo en main, elle se mit en selle et pédala sur le chemin menant au Parc Lincoln, lieu convenu au rendez-vous. La jeune femme était vraiment excitée à l'idée de revoir Abby, elles ne s'étaient pas vues depuis quelques semaines, c'était donc un excellent moment pour passer du temps entre filles. Et une autre fille que Savannah de surcroit. Alors qu'elle prenait à gauche après l'intersection, un phénomène plutôt incroyable se produisit: un sourire vint s'afficher sur le visage de la jeune femme, affichant une certaine harmonisation qui n'était presque jamais affiché. Tous les éléments étaient donc présents pour indiquer que cette journée ne serait pas comme les autres, déjà, elle sentait une ambiance calme s'installer sur la ville.

    Arrivée au parc, l'étudiante descendit de son vélo et continua sur le sentir à pied, le tenant près d'elle. Un marchand de glace était installé en face d'un banc, lui-même placé à proximité d'un étang, où verdure et canards s'entendaient. C'était donc tout naturellement que la jeune femme s'installa ici, non pas pour les enfants, mais pour s'acheter une glace lorsque sa gourmandise se manifestera, et elle le manifestera. Elle déposée son vélo contre un arbre massif qui jouxtait le banc, et se posa sur le large rectangle en bois. Quelques minutes à peine, et déjà elle n'était plus seule. Elle voyait déjà la silhouette fine de son amie. Le sourire ne fit que s'écarter, laissant entrevoir des dents parfaitement blanches. Son amie la saluait déjà. Hallie en fit de même. « Salut toi ! Tu vas bien ? » répondit la blondinette en accueillant chaleureusement sa copine en s'avançant vers elle afin de lui faire la bise. Au contact de la peau d'Abby, Hallie ne sentait rien de réticent, aucun mauvais pressentiment ne la gagna. C'était bon signe. Un très très bon signe même. Aucune raison de se fâcher aujourd'hui donc !

Revenir en haut Aller en bas
 

01. L'amitié résiste à tout

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-