Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. You tell me something i did not expect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyDim 6 Nov - 18:19

« Oui Madame, nous avons les résultats de votre prise de sang de ce matin. Installez-vous dans la salle d’attente, une infirmière ne va pas tarder à venir vous chercher. » débita d’une traite la secrétaire de l’hôpital, sans lever les yeux de son carnet de rendez-vous. Visiblement, elle avait du mal à gérer le flux des patients et les appels téléphoniques. Quinn lui adressa un regard compatissant – décidément, cette jeune femme n’avait pas un métier de tout repos – puis tourna les talons. Elle s’installa sur une chaise libre, et fouilla dans la pile de magazines, disposés anarchiquement sur la table basse. Elle en attrapa un au hasard, et commença à le feuilleter. De toute évidence, elle avait piochée une revue people ; aussi, un petit sourire se dessina sur les lèvres lorsqu’elle tomba sur une double page consacrée à Rachel Berry. Quelques photos prises à son insu par des paparazzis, ainsi qu’un article évoquant son année sabbatique. Oui, la chanteuse du moment était de retour à Lima, et ce come-back faisait les gorges chaudes de la presse à scandale.

En tournant les pages du magazine sans prêter grande attention à son contenu, Quinn eut un haut le cœur. Elle se rappela soudain la raison pour laquelle elle s’était rendue à l’hôpital dans la matinée. Depuis plusieurs jours déjà, elle se sentait vraiment très affaiblie. Elle se réveillait régulièrement avec la nausée, elle avait du mal à rester concentrée en cours ou pendant les entraînements de ses Cheerios et le soir venu, elle rentrait chez elle complètement vidée et de mauvaise humeur. La jeune femme avait donc décidé d’aller faire une prise de sang, pour vérifier si elle n’était pas victime d’une infection quelconque ou d’une carence, ou bien si sa fatigue résultait du choc de ses retrouvailles avec Beth.

Quinn ne s’attendait pas à obtenir ses résultats aussi rapidement, mais elle avait reçu un coup de fil dans l’après-midi, l’invitant à venir récupérer ses analyses sanguines au plus tôt. De ce fait, elle avait directement rejoint l’hôpital après avoir quitté McKinley. Ce qui tombait très bien en un sens, puisque Sam lui avait demandé de ne pas rentrer à la maison avant vingt heures. Elle le soupçonnait de préparer quelque chose, et malgré son impatience de le retrouver, elle ne souhaitait pas le perturber dans ses préparatifs. Bien entendu, Quinn n’avait pas informé son mari de son état de santé, afin de ne pas l’inquiéter inutilement. Il avait tellement tendance à se tracasser pour elle…
La jeune femme prit une profonde inspiration, et essaya de focaliser son esprit sur autre chose que sur son envie de vomir. Elle espérait que l’infirmière ne tarderait pas trop à venir la chercher, pour qu’elle puisse éviter les bouchons de l’heure de pointe. Lima avait beau être une petite ville, elle était assez mal desservie, et pouvait facilement se retrouver engorgée le soir, à la sortie des bureaux.

Quelques minutes plus tard, une femme d’une quarantaine d’années s’installa près de Quinn et lui adressa un sourire avant d’engager la conversation. Elles eurent à peine le temps d’échanger quelques banalités, que l’étudiante en criminologie du s’excuser et courir aux toilettes. Accroupie au dessus de la cuvette, Quinn se remettait doucement de sa crise de vomissement, en se tenant le visage. Elle tira la chasse et se dirigea vers les lavabos pour se laver les mains. Elle observa furtivement son reflet dans le miroir, et trouva son teint particulièrement livide. Elle ignorait les causes d’un tel état d’épuisement, mais elle espérait pouvoir y remédier rapidement. Elle avait des responsabilités vis-à-vis des Cheerios, mais aussi envers elle-même. Elle ne pouvait pas se permettre de mettre en péril ses études universitaires. Alors qu’elle s’apprêtait à regagner la salle d’attente, une personne qu’elle connaissait très bien fit irruption dans les toilettes, ce qui eut pour effet de lui arracher un petit sourire. « Santana » s’écria-t-elle en serrant son amie dans ses bras. Visiblement, la dénommée Santana ne devait pas être de service, puisqu’elle arborait une tenue civile. « Tu es en pause, ou tu as finis journée ? » s’enquit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyMar 8 Nov - 15:52

Santana fouilla dans sa trousse à maquillage avant d'en sortir son mascara. Elle se pencha vers le minuscule miroir rond logé dans la porte de son casier et appliqua deux couches du rimmel, étirant ses cils au maximum. Observant son reflet dans la glace, elle soupira avant de se saisir de son correcteur et de tapoter pour la troisième fois la ligne marquée de ses cernes avec le petit stick. Elle venait de terminer une journée de seize heures de travail, enchaînant deux services pour pallier à l'absence de l'une de ses collègues. Sans grande surprise, c'était à elle qu'on avait demandé, ou plutôt intimé, de rester pour remplacer Alyssa sur sa ronde de journée. Bien que le mois de septembre venait à peine de commencer, une vague de froid avait vite enseveli Lima, laissant derrière elle rhumes, pneumonies et autres maladies hivernales. Les urgences étaient pleines de personnes geignardes, venues remplir les statistiques des gens se rendant à l'hôpital pour un simple nez bouché avec une vitesse plutôt fulgurante. Les infirmières et les médecins généralistes de l'établissement médical étaient débordés, exténués par la charge de travail et les plaintes de ces patients souvent imaginaires mais jamais satisfaits. Santana avait commencé son travail à minuit – elle aimait être de nuit : les visites aux urgences étaient bien moins nombreuses, et la plupart des patients dormaient ; de plus, cela lui permettait de pouvoir passer la journée qui suivait avec son fils et d'avoir un semblant de vie sociale – et l'ensemble de son service s'était déroulé sans encombres. Mais à peine avait-elle mis le pied dans la salle de repos à dix heures pour se changer et rentrer que l'infirmière en chef lui avait demandé sur un ton qui ne laissait aucune place à une réponse négative de pousser sa journée jusqu'à la fin de la journée. 'Bien sûr, nous vous accordons une pause de deux heures pour que vous puissiez vous reposer un peu. C'est la moindre des choses' Pause que la jeune femme avait utilisé pour appeler l'ensemble de ses amis afin de trouver une solution pour la garde le Liam. Il était à présent dix-huit heure passé, elle était épuisée et son corps ne supporterait pas une minute de plus debout. L'image que lui offrait le miroir était celle d'une fille qu'elle avait bien du mal à reconnaître et elle espérait que Porter saurait passer outre son teint pâle et ses yeux fatigués lors de leur petit rendez-vous en tête à tête dans quelques heures.

Santana ferma sa trousse à maquillage avant de se saisir de son sac à main et de son manteau. Elle referma la porte de son casier dans un soupir las et se dirigea vers la porte des vestiaires, offrant un semblant de sourire aux collègues qui croisaient son chemin. Quand est-ce que sa vie était devenue si difficile ? Lorsqu'elle avait quitté le lycée, elle n'avait pas imaginé finir un jour ici, se tuant à la tâche uniquement pour subvenir aux besoins d'un enfant qu'elle n'avait jamais voulu. Et pourtant elle était là, à Lima, sans argent de côté ni vêtement de créateur exceptés quelques vestiges de sa vie passée à Paris, perdue au milieu de cette masse de gens insignifiants qu'elle avait pourtant cherché à fuir. Résistant à l'envie de se frotter les yeux pour tenter de faire partir un peu de cette fatigue accumulée, Santana glissa sa main dans son sac pour en sortir son téléphone portable. Elle pianota sur l'écran quelques instants avant de se rendre compte de la trace de maquillage que ses doigts venaient de laisser derrière eux. Retenant un cri de désespoir, la jeune fille se dirigea vers les toilettes les plus proches. Elle ouvrit la porte et pénétra dans la pièce, les yeux rivés sur son téléphone maculé de vestiges de fond de teint. Une voix familière prononça alors son nom, et Santana se retrouva avec une Quinn Evans dans les bras avant même qu'elle n'ait le temps de réaliser. Serrant un instant son amie contre elle, Santana laissa un sourire affectueux étendre ses lèvres. « Je viens de terminer ma journée. » répondit-elle tout en espérant que la fatigue qu'elle éprouvait échapperait au regard de la blonde.

Se détachant légèrement de l'étreinte, Santana observa le visage défait de son amie. Quelque chose n'allait pas, c'était évident, et une certaine appréhension l'envahit. Quinn faisait partie de ces gens forts, sur lesquels vous pouviez compter en toutes circonstances, et la voir ainsi, les traits tirés et les yeux un peu trop brillants, créait en Santana un sentiment de malaise. « Et toi, Fabray, qu'est-ce que tu fais ici ? Tu as une petite mine, t'es malade ? »
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyMer 14 Déc - 23:18

Quinn et Santana se connaissaient depuis l’enfance. Malgré cette année de lycée durant laquelle leur relation avait été soumise à rude épreuve, elles étaient redevenues plus proches que jamais. La grossesse de la latino avait évidemment joué un grand rôle là dedans, et la naissance de Liam avait achevé de sceller leur amitié. C’était bien simple : en plus de se voir très régulièrement, il ne se passait pas un jour sans qu’elles ne discutent ensemble, d’une façon ou d’une autre. Désormais, Quinn considérait Santana comme l’une de ses meilleures amies. La blonde campait bien souvent le rôle de confidente auprès de la brune, et l’aidait à assumer son statut de mère. En outre, elle adorait baby-sitter Liam, puisque ça lui permettait de transférer sur un autre enfant tout l’amour et toute l’attention qu’elle n’avait jamais pu offrir à Beth. Aussi, Santana n’hésitait pas à la solliciter lorsqu’elle avait besoin d’une personne digne de confiance pour garder son fils, sûrement consciente que cela faisait énormément de bien à son amie.

Le mois de septembre venait tout juste de commencer et avec lui, la reprise d’un quotidien chargé. Entre ses cours de criminologie à Columbus, et ses séances d’entraînement des Cheerios, cela faisait plusieurs jours que Quinn n’avait pas eu l’occasion de voir Santana. Cette dernière, également très prise par son fils et par son boulot d’infirmière à Sainte-Rita, n’avait que peu de temps libre à accorder à la blonde. C’était tout juste si elles arrivaient à se croiser aux répétitions de la chorale. Aussi, Quinn fut surprise – mais agréablement – de croiser la brune dans les toilettes de l’hôpital. Elle manifesta sa joie en la serrant brusquement dans ses bras. Santana répondit à son étreinte, avant d’esquisser un sourire affectueux sur ses lèvres.

Elle intima à son amie qu’elle venait de terminer sa journée, sur un ton empreint de soulagement et de lassitude. Puis elle se détacha doucement de l’enlacement de Quinn. Les deux amies s’observèrent longuement, et s’attardèrent l’une et l’autre sur les signes de fatigue que dénotaient leurs visages respectifs. Santana fut la première à rompre le silence, questionnant la blonde sur la raison de sa présence à l’hôpital, lui faisant remarquer au passage qu’elle avait une petite mine, et l’air malade. « Oh non, ne t’en fais pas. Je suis simplement venue chercher les résultats de ma prise de sang. » répondit Quinn sur un ton innocent.

« Ca fait depuis quelques jours que je traîne la patte, je ne pensais pas que suivre des cours à l’université, et coacher les Cheerios du lycée s’avèrerait aussi fatiguant. Sans compter la chorale. ». C’était la vérité : en acceptant l’offre d’emploi de Sue Sylvester, Quinn ne s’imaginait pas la galère dans laquelle elle s’embarquait. Mais elle n’avait pas vraiment le choix, à vrai dire. Elle venait tout juste de se marier et de se mettre un crédit immobilier sur le dos. Aussi, elle ne pouvait pas se permettre de cracher sur une rentrée d’argent mensuelle assez conséquente. En outre, ce travail lui permettait de pouvoir poursuivre ses études, puisqu’elle avait organisé ses horaires d’entraînements en fonction de ceux de ses cours. « Et puis, je crois que le fait d’avoir retrouvé Beth dernièrement influe pas mal sur mon moral. Je me sens angoissée en permanence, et ça me donne la nausée... bref, »

Ne souhaitant pas s’étendre davantage sur ses états d’âmes, en bonne introvertie, elle décida de couper court à la conversation. Elle reporta alors son attention sur cette même fatigue, qu’elle décelait sur les traits de son amie. « Et toi alors ? Tu ne sembles pas plus en forme que moi. Qu’est ce qui t’arrive, Liam ne fait pas ses nuits ? » s’enquit-elle, en lançant un regard compatissant à Santana. « Tu sais que si tu as besoin de repos, tu peux me le confier sans problèmes. Sam et moi serions ravis de nous occuper de lui pendant quelques jours, le temps que tu récupères. » finit-elle par dire, un sourire aux lèvres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyDim 18 Déc - 15:29

Si on lui avait dit il y avait quelques années que Quinn Fabray deviendrait l'une de ses meilleures amie, et encore plus sa confidente, Santana aurait explosé d'un rire mauvais tout en rajoutant que si cela devait arriver, ce serait par pure sentiment de vengeance. Après tout, plus qu'une ennemie, Quinn avait été l'incarnation de la haine et de la jalousie pour la lycéenne qu'elle était à l'époque. Celle qui, avec son regard innocent et ses cheveux d'or avait réussi à éloigner Noah Puckerman de Santana qui, adolescente, l'aimait bien plus qu'elle ne voulait l'avouer encore maintenant. Les choses avaient changé, petit à petit. Santana avait rencontré Thomas qui lui avait fait oublier la trahison de Puck, et Quinn s'était mise en couple avec Sam. Les deux jeunes filles s'étaient rapprochées, gardant un contact régulier tandis que Santana se trouvait de l'autre côté de l'atlantique. Liam avait changé la donne. Santana et Quinn n'étaient plus de simples bonnes copines à présent, elles partageaient quelque chose que Santana ne pouvait trouver chez personne d'autre : une maternité non désirée et cet envie d'adoption qui leur avait coûté beaucoup à toutes les deux, et ce même ce qu'il en résultait était bien différent. Brittany et Quinn avaient été là lors de son accouchement, mais ce fut Quinn qui la convainquit de garder le bébé. Quinn et son expérience, Quinn et sa douleur, ses regrets de n'avoir pas su prendre la bonne décision. La souffrance que Santana avait lu dans les yeux de son amie avait suffit à la persuader de ne pas abandonner Liam, et pour cela elle lui en serait éternellement reconnaissante. Elle donnerait sa vie pour son enfant et l'idée de le perdre de n'importe quelle façon qu'il soit la laissait pétrifiée et au bord des larmes. Pas un jour ne passait donc sans que Santana ne remercie mentalement son amie pour ce que son aide lui avait apportée. Elles discutaient quotidiennement d'une façon ou d'une autre, faisant rire leur entourage parfois – Porter lui avait un jour dit qu'il avait l'impression qu'elles étaient reliées à la hanche, et que si Sam ne faisait pas partie du tableau, elles habiteraient probablement ensemble – et Santana savait que rien ni personne ne pouvait dorénavant les éloigner l'une de l'autre. Malgré les erreurs qu'elle avait pu faire par le passé, la jeune femme se battrait becs et ongles pour garder Quinn près d'elle, comme elle le ferait pour son fils et Brittany. Elle savait qu'elle ne disait pas suffisamment à son amie combien elle comptait – elle ne faisait pas partie de ses gens écoeurants au possible qui balançaient des 'je t'aime' et des 'je t'adore' avec autant de facilité qu'ils disaient bonjour. Les effusions enflammées et ridicules, très peu pour elle – mais elle espérait que Quinn savait combien elle comptait pour elle.

Lorsque son amie évoqua la raison de sa visite à l'hôpital, Santana retint difficilement de lui demander si elle n'était pas enceinte. Elle savait qu'avec n'importe quelle autre personne, la plaisanterie serait passée comme une lettre à la poste. Mais Quinn n'aurait pas levé les yeux au ciel si les mots avaient franchi ses lèvres ; elle l'aurait regardé de ses grands yeux teintés de douleur, comme elle le faisait chaque fois que Beth apparaissait d'une façon ou d'une autre dans la conversation. A la place de cela, elle se contenta de se mordre la langue tandis que Quinn cherchait vraisemblablement des excuses à son état de fatigue. Santana était infirmière, et fille de médecin, elle savait reconnaître certains symptômes plutôt équivoques, mais elle se tut. Après tout, Quinn pouvait juste souffrir d'une carence en fer ou un surmenage trop important, même si les nausées lui inspiraient une toute autre raison.

Comme à son habitude, Quinn coupa vite court à la conversation. La jeune femme n'avait jamais été trop à l'aise lorsqu'il s'agissait de parler d'elle-même, ce qui frustrait Santana au plus haut point – et ce même si elle faisait exactement la même chose la plupart du temps. À la différence près que Santana savait très bien cacher son mal être et ses états d'âme tandis que, malgré tous ses efforts, Quinn était tout le temps trahie par ses yeux bien trop expressifs. Cependant, Santana ne se faisait pas trop de soucis, elle savait pertinemment que son pouvoir de persuasion marchait plus que parfaitement avec Quinn Fabray. Elle finirait par la faire parler, elle la laissa donc orienter la conversation sur Liam.

« Non, il les fait. Bon, parfois, il se réveille en plein milieu de la nuit en pleurant, mais il se rendort dès que je le prends dans mes bras. Je crois que lui et Puckerman ont fait un pacte pour m'emmerder dès que je dors comme un bébé, puisque c'est toujours lorsque je passe une bonne nuit qu'il se met à hurler. Et c'est souvent lorsque l'autre imbécile est passé par chez moi plus tôt dans la journée. Je te jure, ces deux là vont me rendre folle. » ajouta-t-elle avec un sourire attendri avant de soupirer et de passer la main sur son visage fatigué. « Non, je viens juste d'enchaîner 16 heures de garde, je suis épuisée, tellement que je pense que je vais prendre le bus pour rentrer. Je suis sûre que je vais m'endormir au volant, et tu n'es vraiment pas belle quand tu pleures Fabray, alors je voudrais t'éviter de devoir te ridiculiser à mon enterrement. »

Elle ne releva pas la proposition de Quinn volontairement. Elle savait qu'elle pouvait compter sur elle, comme sur Brittany ou Madeleine et Lexie pour garder son fils. Cependant, elle avait déjà l'impression d'être la pire mère qu'il soit, abandonnant Liam bien trop souvent pour son travail ou sortir en ville comme la fille libre qu'elle n'était plus. Il fallait qu'elle arrête de vivre une vie qui n'était plus la sienne, mais elle ne pouvait s'en empêcher. C'était plus fort qu'elle, et elle savait qu'elle serait incapable de tenir si elle ne partait pas oublier ses soucis dans la musique, le flirt et l'alcool. Liam n'avait pas besoin d'une mère dépressive. Mais il n'avait pas besoin non plus d'une maman aux mœurs légères. Et Santana n'arrivait pas à trouver le juste milieu, celui qui lui permettrait d'être enfin pleinement heureuse et surtout de ne plus être au bord des larmes approximativement 20 heures sur 24.

Le silence qui s'était établi entre Quinn et elle la heurta de plein fouet et elle lui offrit un sourire qu'elle voulait insolent et sûr de soi. Elle enroula son bras autour des épaules frêles de son amie avant de la pousser doucement vers la sortie. « On va tranquillement aller attendre tes résultats, okay ? Je n'ai pas envie de rentrer tout de suite, et on n'a pas encore eu le temps de gossiper. »
Revenir en haut Aller en bas
Dylan Brentwood
ADMIN ; when things don't go right, go left.
Age : Twenty yo
Occupation : Etudiante (freshman) - Tient un blog
Humeur : Bonne
Statut : Le célibat... what else ?
Etoiles : 5730

Piece of Me
Chanson préférée du moment : talk talk - it's my life
Glee club favori : Urban Hymns
Vos relations:
ADMIN ; when things don't go right, go left.
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyVen 30 Déc - 16:59

Si Quinn n’avait pas une vie facile, celle de Santana n’était sûrement pas de tout repos non plus. Son travail d’infirmière à l’hôpital pouvait s’avérer très contraignant, avec des plannings bien souvent inadaptés à son rôle de mère. Pour autant, la latino s’efforçait d’agir en adulte responsable, et le plus possible d’être présente pour son fils. Quinn n’avait jamais pris le temps d’en discuter avec la principale intéressée, mais elle l’admirait beaucoup. Elle était fière de la personne que son amie était devenue. Bien entendu, Santana restait Santana. Elle avait toujours cette réputation volage qui lui collait à la peau, et elle ne semblait pas encore disposée à se ranger de ce côté-là ; mais en ce qui concernait ses responsabilités vis-à-vis de son fils, il n’y avait franchement rien à lui reprocher. Elle faisait son maximum pour Liam, et l’amour qu’elle lui portait crevait les yeux. Quinn était soulagée de l’avoir convaincue de ne pas le confier à une agence d’adoption après sa naissance. Santana était une personne qui comptait beaucoup pour elle, et même si la plupart des gens la prenaient pour une pimbêche insensible, la blonde savait que son amie dissimulait ses émotions sous une épaisse carapace. Se séparer de Liam l’aurait anéantie, de la même façon que l’abandon de Beth l’avait brisée à l’intérieur. Quinn avait voulu épargner à Santana ce genre de souffrance, qui s’inscrit en profondeur et de manière indélébile.

A chaque fois que Santana parlait de Liam, son regard s’illuminait et un sourire attendri prenait possession de ses lèvres. L’espace d’un instant toute trace visible de fatigue avait disparu de son visage. Elle expliqua à Quinn que son fils faisait ses nuits mais qu’il lui arrivait parfois de pleurer, souvent après des visites de Noah à la maison. En entendant cela, la blonde baissa les yeux. Elle n’avait aucun problème avec le fait que Santana passe du temps avec le jeune homme, mais elle ne pouvait s’empêcher de se remémorer la manière dont s’était conclue leur relation. Après la rupture que Quinn avait elle-même provoquée, Puckerman avait décidé de couper les ponts ; en plus d’avoir perdu un ami, elle avait aussi perdu un confident. En effet, Noah était le seul avec qui elle acceptait de parler de Beth. Et depuis qu’il était sorti de sa vie, elle n’avait plus personne avec qui partager cette douleur.

Mais elle se ressaisit bien vite lorsque Santana lui parla des seize longues heures de garde qu’elle avait enchaînées. Quinn comprenait mieux la raison pour laquelle son amie affichait une mine éreintée. Elle se trouvait ridicule de s’être plainte quelques minutes plus tôt, à propos de ses difficultés à concilier son emploi de coach avec ses cours à l’université. Elle se mordilla la lèvre inférieure, sentant ses joues s’empourprer. Ce ne fut que lorsque Santana l’appela par son nom de jeune fille – cette vieille manie avait tendance à beaucoup amuser Quinn – que cette dernière finit par éclater de rire. « Combien de fois je t’ai dit de ne plus m’appeler comme ça ? ». Elle marqua une pause, avant de reprendre « Je comprends que tu sois épuisée, je me trouve tellement ridicule de me plaindre alors que je n’en fais pas la moitié. Et le pire, c’est que je te retiens ici alors que j’imagine que tu es impatiente de rentrer chez toi…»

Quinn lança un regard compatissant à son amie, qui semblait absorbée dans ses pensées. Cette dernière n’avait pas relevé la proposition de baby-sitting de Liam, et la blonde pouvait aisément le comprendre : même si cela partait d’un bon sentiment, Santana devait sans doute culpabiliser de ne pas pouvoir s’occuper de son fils aussi souvent qu’elle le voulait. Elle venait de passer seize heures dans cet hôpital, loin de son bébé qu’elle avait sûrement laissé chez Brittany ou sous la surveillance de ses colocataires. Il était tout à fait normal qu’elle veuille profiter de lui, malgré la fatigue qu’elle pouvait ressentir. Un silence assez gênant s’était installé entre les deux amies.

Quinn s’apprêtait à le briser mais Santana fut plus rapide. La latino lui adressa un sourire narquois avant d’enrouler un bras autour de ses épaules. Elle lui proposait d’attendre les résultats de la prise de sang en sa compagnie, ce qui leur laisserait le temps de s’adonner à l’une de leurs activités favorites : le commérage. « Tu es sûre que tu ne veux pas rentrer chez toi et te reposer, plutôt ? » répondit Quinn en franchissant la porte des toilettes qui donnait directement dans le grand hall. « Je crois que j’en ai plus pour très longtemps de toute façon, et ça ne me dérange pas d'attendre toute seule tu sais. » Les deux amies firent quelques pas en direction de la salle d’attente, et aperçurent Ashley Sainclair, qui semblait rechercher quelqu’un, une feuille d’analyse entre ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyDim 29 Jan - 17:19

Ashley se réveilla d’un coup lorsque la porte s’ouvrit. Sa mère se tenait dans l’encadrement avec une part de gâteau.

-Pot de départ, se contenta-t-elle d’expliquer. Par contre va pas dire que c’est moi qui te l’ai donné où ça va finir en débat politique infirmières/docteur et autre jalousie. Honnêtement parfois j'ai l'impression de tenir un garderie, plaisanta-t-elle. Ashley acquiesça et s'empara de la part de fraisier. Tout va bien ?

Ashley leva la tête un peu interloquée par la question de sa mère, avant de plisser les yeux et froncer légèrement les sourcilles de manière suspicieuse.

-Oui...ça va... Pourquoi ?

-Oh non juste comme ça... Et ton amie, mmm San... Santiaga c'est ça ? Comment elle va ?

-Santana. Fait pas comme si tu te souvenais pas de son nom. Incroyable. Je savais que c'était suspect ce gâteau.

-C'est juste qu'elle était de nuit et quand je suis arrivé ce midi, elle était encore là à cause de Suzie. C'était trop tard pour que je la renvoie chez elle, sans qu'on crie au favoritisme alors qu'on croule de patients toute la journée et que je suis en effectif réduit. Je suis sure que Suzie l'a fait exprès, juste pour tester mon autorité. J'aurais jamais dû la promouvoir la petite ingrate. C'est la guerre.

-Whoa, à ce point ? Peut-être qu'elle avait pas le choix.

-Ooooooh
, s'exclama Mme Sainclair d'une voix excessivement attendrit. Ashley chérie, tu sais que je t'adore mais mange ton gâteau. Dans quel service tu es aujourd'hui ?

-Là je vais finir par celui avec les enrhumés et les cas les moins intéressants
, soupira-t-elle en faisant la moue. Quand est-ce que les gens comprendront qu'on se rend pas à l'hôpital pour un rhume.

Ne pas être dans un service de chirurgie était frustrant, la blonde avait l'impression de rater quelque chose à chaque fois qu'elle se retrouvait ailleurs. Mais pour valider son année, même si elle avait déjà décidé de sa spécialité, elle devait effectuer un certains nombres d'heure dans d'autre services. En cette période, ça permettait à l'hôpital de palier à l'absence des titulaires malade et alléger le travail de ceux qui étaient présent, en donnant aux internes la tâche de diagnostiquer les cas les moins importants soit 90% des cas, ou tout simplement donner des résultats de testes médicaux.

Sa mère s'en alla aussi vite qu'elle était apparut. Un coup d'oeil à sa montre lui indiqua qu'elle avait dormi à peine 1h. Elle préféra reprendre sa garde de suite, on lui avait imposé 2h de battement avant de changer de service mais elle se sentait déjà fraiche comme une rose... ou presque.

L'avantage quand on faisait des gardes de 24h, c'est qu'on avait vraiment pas besoin de faire attention à ce que l'on mangeait. On pouvait manger n'importe quoi, n'importe quand avec un métabolisme toujours en mouvement, il valait mieux si on voulait pas faire une syncope. Ainsi la part de fraisier fût mangé sans le moindre état d'âme. Un apport en sucre nécessaire quand Ash' réalisa qu'une fin de soirée promettait toujours quelques cas dans les consultations...

Entre le mari qui ne comprenait pas comment sa femme était enceinte quand il était stérile, et la femme qui réinventait l'immaculé conception pour expliquer logiquement comment était-ce possible. Sans oublier les annonces de MST aux parents de jeunes vierge effarouchée. Autant dire que le Dr Sainclair fût servit en terme de drama, patients mécontent, scandale fâcheux, et disputes agitées demandant l'intervention de la sécurité...

C'était bien l'une des principales différences avec les services de chirurgie, au moins là les patients étaient bien trop drogués lors des opérations pour faire un scandale et vous donnez un horrible mal de crâne.

-Tout ça pour moi, je suis trop flatté là, déclara Ashley en voyant la pile de dossier de patient qu'elle devait traiter. La blonde avait l'impression qu'elle n'allait jamais en voir le bout, vu que toutes les 10 minutes on lui rajoutait encore d'autres patients. Elle fut bien heureuse de finir par constater qu'il restait plus qu'un seul dossier. Qu'un seul patient. Amen.

Le Dr Sainclair l'ouvrit et se dirigea vers les patients qui attendaient leur tour. Elle arqua un sourcille en reconnaissant le nom de sa patiente...Puis arqua le second en lisant le diagnostique. Elle chercha une tête blonde dans la salle d'attente, avant de finalement la retrouver en compagnie de Santana.

Et dire que ces deux là ne pouvaient plus se sentir au lycée. Et maintenant elles étaient de nouveaux amies certainement à discuter de tout et n'importe quoi, aux problèmes de coeur ou de lit à... Durant une seconde effroyable, Ashley réalisa qu'elle pouvait être un sujet de conversation pour les deux demoiselles. Une prise de conscience étrange et peu confortable. La blonde chassa ses soudaines frayeurs et se concentra sur sa nouvelle patiente. *Pro Ash, sois Pro. Pas la peine de s'emballer pour du vent ! Le jour où Quinn avouera quoi ce soit n'est pas encore arrivée. Et puis c'est pas comme si y avait un séminaire ou convention "Spécial Ex d'Ashley Sainclair". Ah ah il manquerait plus que Summer et Brittany, et le tableau dans la catégorie Cheerios serait complet... Oh mon dieu ça peut vraiment arriver !*

-Quinn Evans, salutation, déclara Ashley avec son sourire des plus brillant *Salutation ? Vraiment ?! Non mais qui dit "Salutation" ?!! Qui ?! Ok diversion, changement de sujet !* Santana, tu fais encore des heures supp' ? Tu ferais mieux de filer avant que t'hérite d'un troisième tour. A moins que tu veuille également une consultation avec moi, rajouta-t-elle le plus naturellement du monde, comme si de rien n'était. Santana n'aurait pas de mal à extrapoler... Tout comme Quinn.

Oui voilà c'était mieux... Bon pas aussi pro que le souhaitait initialement Ashley, mais mieux. Inutile de stresser pour rien. Pendant un instant le cerveau de la blonde en hyperactivité avait voulu initialiser un voyage égocentriquement paranoïaque. Fin de garde. Premier signe de fatigue.

-En attendant c'est le tour de Quinn. Donc Quinn si tu veux bien me suivre, j'ai tes résultats d'analyse, indiqua Ashley avec un sourire aimable avant de guider la blonde vers une salle de consultation.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect EmptyDim 19 Fév - 13:05

« Je suis sûre, Fabray. » se contenta de dire Santana tout en entraînant son amie dans la salle d'attente – encore bondée à cette heure. La jeune femme ne l'avouerait jamais, et surtout pas à Quinn, mais elle ne voulait pas rentrer chez elle et affronter Liam, Porter, et tous ses autres problèmes qui faisaient de sa vie quelque chose de perpétuellement compliqué. Elle voulait profiter de son amie, d'une certaine liberté aussi, avant de devoir assumer ses responsabilités. Elle aimait son fils, mais une simple conversation avec une amie loin des pleurs, des cris, et des couches sales lui manquait. Sa vie insouciante lui manquait plus que de raison et qui mieux que Quinn pouvait lui donner l'impression que le temps n'avait pas fait de ravages ? Son amie la connaissait probablement mieux que quiconque, et Santana savait qu'elle saurait faire la part des choses entre ce qui était à dire et les sujets à éviter rien qu'en la regardant. Donc si elle pouvait éviter les soucis pendant une petite heure, Santana n'allait pas s'en priver. De plus, si ses suppositions se trouvaient être justes, Quinn aurait probablement besoin d'elle lorsque le médecin reviendrait avec ses résultats.

Santana se demandait comment allait réagir son amie. Avec tous les soucis qu'elle avait en ce moment – les entrainements de Cheerios, ses études, et l'absence de Beth qui la faisait de plus en plus souffrir – Quinn n'allait peut-être pas sauter de joie comme toute jeune mariée l'aurait fait à sa place. Santana savait combien son amie et Sam s'aimaient, elle avait rarement vu un couple aussi amoureux de sa vie, si on excluait M. Schue et sa rouquine de fiancée. Mais Santana connaissait suffisamment Quinn pour savoir que l'annonce d'une nouvelle grossesse rouvrirait d'anciennes blessures pas tout à fait cicatrisées et ferait revenir de vieux démons qui ne l'avaient jamais vraiment quittée. Inconsciemment, Santana resserra sa prise autour des épaules de Quinn. Si jamais il s'avérait qu'elle avait raison à propos de l'état de santé de son amie, Santana était persuadée que cela allait être dur, mais elle serait là, comme Quinn l'avait été pour elle à la fin de sa grossesse. Après tout, malgré leurs divergences au lycée, malgré les éclats de colère et les coups bas, Quinn restait l'une de ses meilleures amies, et surtout celle à qui elle devait la présence de Liam à ses côtés. Et rien que pour cela, Santana lui en serait éternellement reconnaissante.

La jeune infirmière s'apprêtait à répondre à une question de Quinn sur son travail – ou peut-être était-ce sur Liam, elle n'avait pas vraiment écouté – lorsqu'une voix s'éleva, celle d'Ashley Sainclair.
La blonde longiligne un peu folle mais surtout physiquement avantagée avec qui Santana avait eu une relation courte mais intense au lycée. Depuis son retour à Lima, mais surtout depuis qu'elle travaillait à St Rita, Ashley et elle avaient repris contact et se voyaient régulièrement en dehors du travail. Elles n'avaient jamais repris leurs précédentes activités – qui incluaient principalement un contact physique certain et très souvent une position allongée – mais elles flirtaient presque en permanence, s'amusant des réactions des autres devant leur comportement. De plus, Santana était sous les ordres de la mère d'Ashley, et cette dernière l'adorait pour une raison obscure, ce qui alimentait les rumeurs et amusait fortement Ashley et Santana qui en jouaient encore et encore.

Santana se tourna vers la médecin tandis que ses lèvres s'étendaient en un sourire amusée. Ashley était très certainement aussi fatiguée qu'elle mais cela ne l'empêchait jamais de mettre un peu d'humour dans chacune de ses phrases, ce que Santana adorait tout particulièrement chez elle. « Après notre dernière... consultation... j'aimerai effectivement une autre auscultation. Pour être sûr que tout fonctionne bien chez moi. Si tu vois ce que je veux dire... » répondit-elle avant d'éclater de rire et d'emboiter le pas à Ashley. Elle ne prit pas la peine de demander si elle pouvait se joindre à la consultation. Premièrement parce qu'elle était Santana Lopez, et qu'elle ne demandait jamais l'autorisation pour faire ce qui lui plaisait, mais surtout parce qu'elle savait que Quinn ne voulait pas être seule. Elle s'engouffra donc dans la salle de consultation à la suite d'Ashley et poussa gentiment Quinn sur l'une des chaises avant de prendre place à côté d'elle. Santana commençait à stresser, et avant de commencer à jouer nerveusement avec ses doigts, elle attrapa la main de Quinn et la posa sur ses cuisse. Reportant son attention sur Ashley, elle serra la main de Quinn afin de la rassurer avant de s'exclamer : « Alors, Sainclair ? Arrête de faire durer le suspens, t'es pas la présentatrice d'American Idol en pleine annonce des résultats de la finale, alors accouche. » Elle se rendit compte du mauvais choix de mot après que ce dernier ait franchi ses lèvres. Elle tenta de garder un visage impassible, évitant tout contact visuel avec Quinn.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. You tell me something i did not expect Empty
MessageSujet: Re: 01. You tell me something i did not expect   01. You tell me something i did not expect Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. You tell me something i did not expect

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-