Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Do it like a dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Do it like a dude. Empty
MessageSujet: 01. Do it like a dude.   01. Do it like a dude. EmptyLun 7 Nov - 14:18

Dimanche matin, sept heure du matin. Beth était réveillée depuis déjà un quart d'heure. Sa mère lui avait promis en début de semaine une sortie au parc ce jour même, la petite était excitée comme une puce à l'idée de cette balade en famille. Elle espérait que ça serait l'occasion pour elle de pouvoir passer un peu plus de temps avec sa mère et de rattraper le temps perdu. En effet la petite fille avait été mise de coté depuis l'arrivée de ses petits frères dans leur vie. Habituellement Shelby ne quittait que très peu Beth et la petite en faisait autant. Elle avait été habituée à être chouchoutée à temps pleins alors forcément la différence avait été de taille, et peut être que tout ne se jouait pas uniquement dans la tête de la petite fille comme lui disait sa mère lorsque Beth osait effleurer le sujet. La petite blonde quitta son lit bien chaud d'un bon et se mit a courir en direction de la chambre parental. Elle ouvrit la porte avec délicatesse ne souhaitant pas réveiller ni sa mère ni les bambins qui dormaient encore. Elle se glissa délicatement sous la couette avant de se coller à sa mère, histoire de la réveiller en douceur et surtout de lui dire qu'elle était réveillée et qu'elle avait hâte d'aller au parc. « Beth, qu'est ce que... mais il n'est que sept heure ma puce, rendors toi un peu... » lui recommanda Shelby alors qu'elle ne semblait pas vraiment vouloir se tirer des bras de Morphée dans l'immédiat. Ce n'était pas un soucis, Beth comme tous les enfants n'étaient pas vraiment du genre à faire des grasses matinées, elle attendrait que sa mère se réveille à son rythme. Et puis elle préférait attendre ici plutôt que seule dans sa chambre, certes pleins de jouets. Mais ce n'était pas ses jouets qu'elle voulait mais la présence de sa famille. Impatience mais respectueuse elle se releva tout doucement pour s'approcher des deux petits lits de ses frères. Elle se mit sur la pointe des pieds et s'appuya sur les barrières des lits des jumeaux silencieusement pour les observer dormir. Quand ils étaient encore plus petits que ça, souvent il ne dormait pas beaucoup et pleuraient tout le temps. Maintenant ils étaient devenus plus agréables pour la fillette, sa mère la laissait jouer un peu avec eux, gros progrès sachant que pendant longtemps elle n'avait même pas l'autorisation pour les approcher. Elle sourit tout en les observant, ils ressemblaient un peu au bébé avec lesquels elle jouait dans sa chambre, enfin ses poupons étaient moins pénibles que ses frères.

Sa mère quitta la chaleur du lit pour venir la rejoindre, attrapant la petite pour la porter. « Il ne faut pas faire de bruit pour une fois qu'ils dorment le matin, allez viens je vais nous préparer le petit-déjeuner. » Déclara Shelby avant d'enclencher le babyphone qui l'alerterait si les jumeaux se réveilleraient pendant qu'elle serait dans la cuisine. Pendant que Beth dévorait les pancakes de sa mère cette dernière retourna dans la chambre quand les garçons se mirent à pleurer en duo. « Après avoir fini de manger tu iras te laver et te préparer je m'occupe des garçons et on partira. » Elle se contenta d'acquiescer les dires de sa mère dans un hochement de tête, la bouche trop pleine pour parler. Une fois la famille Corcoran prête, ils prirent tous la direction de parc Lincoln, c'était le plus grand et le plus beau de Lima. Beth pourrait y passer des heures dedans. Et puis elle était toujours sure de croiser un de ses camarades et c'était l'occasion pour elle d'essayer de s'ouvrir un peu plus à ses petits camarades, car à l'école il fallait bien avouer qu'elle et Emily ne cherchaient pas forcément à aller vers les autres une fois qu'elles étaient ensemble. Un sourire s'installa sur le visage de la blondinette, les yeux pétillants de joie. « Maman je vais jouer là bas. » Dit elle en pointant du doigt le toboggan ou dejà quelques enfants jouaient. « D'accord je vais m'assoir là tu ne t'éloignes pas. » Shelby poussa les jumeaux jusqu'au banc qui faisait face à l'air de jeux pour s'y poser. Les garçons étaient encore trop petits pour apprécier le parc à la même valeur que Beth, à part manger, dormir et pleurer ils ne faisaient pas grand chose d’intéressant selon le point de vue de leur grande sœur. Beth arriva au pied du toboggan et reconnut quelques élèves de son école primaire auxquels elle adressa un sourire avant de grimper. La plupart des enfants présents étaient des garçons mais cela ne la dérangeait pas vraiment, fille ou garçon pour elle ça revenait au même bien qu'ils ne jouaient pas toujours aux mêmes jeux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Do it like a dude. Empty
MessageSujet: Re: 01. Do it like a dude.   01. Do it like a dude. EmptyJeu 10 Nov - 11:45

Pour Edena Penelope Miller, rien dans tout l’univers n’était plus agréable que de se faire réveiller par son fils qui venait se glisser dans les couvertures de son lit. Elle en avait souvent eu l’habitude. Petit, quand il faisait un cauchemar, il se levait de son lit – situé dans la pièce alternante à la chambre de sa mère. Sur la pointe des pieds, il se glissait jusqu’au lit de sa mère. Les yeux encore trempés de larmes. Il murmurait qu’il avait peur et qu’il s’était réveillé. Edena ouvrait doucement un œil. Elle se tassait légèrement dans son lit et Ethan grimpait dans son lit. Edena lui donnait un rapide baiser sur le front et le laissait s’endormir contre elle. Souvent, quand il venait la rejoindre, la jeune demoiselle regarda son fils se rendormir dans son lit. Son cœur de mère souffrait quand son fils avait de la misère à dormir. Elle n’avait jamais vraiment avoué qu’elle trouvait rassurant d’être aussi proche de son fils. C’était pour cette raison que la jeune mère s’était proposé à titre de présidente du conseil des parents de l’école. Trop souvent, elle avait eu à se battre pour que son âge ne pose pas d’obstacle à l’inscription de son fils dans des écoles ou des garderies. Aux yeux de beaucoup de personne, Edena était bien trop jeune pour être une bonne mère responsable. Et c’était pourtant ainsi que la jeune demoiselle se considérait.

C’était un matin chaud du début du mois de septembre. Un beau dimanche. Le soleil qui brillait de mille feu perçait doucement à travers les rideaux de la chambre d’Edena P. Miller. Cette dernière dormait à point fermés profitant d’une de ces trop rares journées où elle pouvait dormir et s’occuper de son fils. La vie d’interne en chirurgie en plus de celle de super-maman était assez dure à faire cohabiter ensemble. Soudainement, le matelas grinça légèrement et Edena ouvrit les yeux. Son petit garçon, dans son pyjama, la regardait de son regard si enjoué. Edena ne put s’empêcher de constater à quel point son fils ressemblait à son père avec ces grands yeux et ces cheveux blonds en batailles.
Ethan A. MillerZut! J’ai raté mon attaque de chatouillis
Edena P. MillerJe m’excuse d’avoir contrecarré tes plans mon chou. Je peux faire semblant.
Ethan A. MillerOui!
Edena ferma donc les yeux et attendit l’attaque. Ethan se précipita sur sa mère en l’inondant de chatouillis et de câlin. Edena rigola et se débattit faussement en implorant pour la pitié de son fils. Ce dernier riait aux éclats quand sa mère renversa la vapeur se mettant à son tour à le chatouiller. Le prenant par-dessus son épaule, elle fila dans la cuisine de l’appartement qu’elle partageait avec Glenn McAllistair, son meilleur ami et le parrain de son fils. Elle était ravie de constater qu’elle n’avait pas réveillé son colocataire. Attablé avec son fils dans la salle à manger, la jeune demoiselle cuisina un léger déjeuner pendant que son fils babillait avec une vitesse folle ce qu’il avait l’intention de faire de cette journée. Oui, Ethan n’avait beau avoir que cinq ans, il savait parfaitement ce qu’il voulait faire de cette journée.
Ethan A. MillerOn va aller au parc, hein, maman?
Edena P. MillerAh! Oui? J’ai promis ça?
Ethan A. MillerEt des sandwichs! [/b] –
Edena P. MillerAh! Je ne me rappelle pas d’avoir promis des sandwichs?
Ethan marmonna un truc que sa mère n’entendit pas, mais qui ressemblait vaguement à « je veux passer toute la journée au parc, moi! ». Edena sourit. Enfant, elle lui ressemblait trop sur ce point-là. Quand sa mère, une infirmière en néonatalité, avait congé, elle avait tendance à se l’accaparer à elle toute seule. Mais Ethan était enfant unique contrairement à Edena qui avait hérité de quatre grands frères – tous plus têtus les uns que les autres. Edena se plia donc à la demande de son fils et prépara les sandwichs après avoir dévorer son bol de céréales et sa pomme. Elle poussa ensuite son fils à aller s’habiller en mettant en jeu une course où l’on devait être silencieux – encore là dans le souci de ne pas réveiller le colocataire qui dormait encore avec raison dans les coins de huit heures du matin. Edena finit par descendre les escaliers, chargée de stock comme un cheval de trait. Le grand sac à dos qu’elle portait sur son dos contenait non seulement de la nourriture mais aussi une petite trousse de secours et un livre de médecine (ainsi que le devoir qu’elle devait remettre le lendemain). Elle trainait le vélo de son fils sous une main et le sien dans l’autre. Il fallait comprendre qu’Edena vivait au centre de la ville de Lima et que le parc en était situé dans la banlieue. Il était donc plus sécuritaire d’y aller en vélo quand on avait un enfant qui avait autant d’énergie qu’Ethan Alexander Miller. Casque sur leurs têtes, mère et fils partirent en direction du parc où ils mirent les pieds une dizaine de minute plus tard. Edena attacha les vélos.
Edena P. MillerT’éloignes pas trop mon chéri!
Ethan A. MillerMaman! Je suis un grand garçon!
Edena P. MillerJe sais… tu as encore grandi!
Ethan A. MillerJe vais être au toboggan!
Son côté surprotectrice l’avait encore une fois dépassé. Son garçonnet se précipitait en courant vers le parc saluant de vive voir plusieurs de ces camarades d’école. Edena souriait doucement en s’assoyant sur le bord de la section du toboggan sans quitter pour autant la surveillance de son fils. Elle accordait une grande importance à ces journées dans le parc. En plus, nous n’étions guère loin de la maison de ses propres parents qu’elle pourrait peut-être passé voir en cours de journée. Elle voyait souvent sa mère dans son internat. Mais elle ne voyait que très rarement son père et ces deux frères qui vivaient aussi à Lima. La jeune maman sortit de son sac son livre et sa plume et repris l’écriture de son devoir tout en jetant des coups d’œil sur le terrain de jeu pour voir ce que faisait son fils de temps à autre.
Revenir en haut Aller en bas
 

01. Do it like a dude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-