Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Don't make the same mistakes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyVen 16 Déc - 22:15

Fin des cours du matin, c'était l'heure de manger et Mutt avait une faim de loup... Comme à son habitude... Il avait rangé ses affaires dans son casier avant de se diriger vers le self. Encore une mâtinée longue et barbante... Il s'était même endormi pendant un cours... Enfin il avait eu une absence, celà devait être surement ca. Quoi qu'il en soit, vers la fin de la mâtinée, il pensa bien plus à remplir son estomac plutôt qu'aux problèmes mathématiques que son professeur de math lui avait donné. C'est d'un pas conquérant qu'il arriva à la queue qui menait vers les plateaux et les divers plats que leur proposait le self. Il faut avouer qu'il avait connu mieux comme cuisine, mais il se contentait de ce qu'on lui servait.

Quelques pommes sautés, du poulet et de la sauce. Quand il avait vu qu'il ne restait plus qu'une mousse au chocolat, il s'était dépêché, langue sorti, que quelqu'un ne vienne pas à lui prendre. Il vint presque à détendre son bras dans la file pour l'attraper et le poser sur son plateau. Alors qu'il avait attrapé un morceau de pain, il vit une main se glisser sur son plateau pour lui chiper son dessert. Mutt, qui gardait un oeil sur sa petite mine d'or et qui s'était déjà fait avoir par le passé et par un sacré réflexe dû à des années d’entraînements de ces vols à la sauvette, vint à attraper le dessert d'une main.

Il leva les yeux et ne fut pas surpris de voir un grand type qui portait la veste rouge typique des joueurs de football du lycée. Mutt tenait fermement son dessert, mais le gars n'avait pas l'air pour autant vouloir le lâcher et à vrai dire le type avait quand même plus de force que lui.

« Lâches microbe. C'est à moi ! » lui dit-il, un sourire aux lèvres mais le regard franc.

Mutt haussa les sourcils et ajouta:

« T'es pas tombé sur la bonne personne. Si je n'ai pas ce dessert alors...
- ... alors quoi ? »

Mutt n'ajouta rien et eu un léger sourire malin. Le gars tira et Mutt le retint d'une poigne de fer jusqu'à ce qu'il lâche d'un coup. La mousse fit un vol plâné qui attéri sur la veste du voisin.

« ...alors personne l'aura... »

Le type à côté, qui n'était pas moins musclé que l'autre qui avait cru bon de lui piquer sa mousse, se tourna vers son voisin et se mit à lui crier dessus comme du poisson pourri. Mutt attrapa son plateau et fila en douce pendant que les deux armoires à glace réglaient leur différent. Un dessert en moins pour ce midi mais au moins, il avait réglé le compte à un abruti de footballeur de classe 1. C'est à dire: Avec des muscles 10 fois plus développés que le cerveau.

Il s'avança entre les tables, faisant bien attention où il mettait les pieds. Il ne fut pas étonné de voir une jambe apparaître juste devant lui. Avec l'entrainement, il avait sût éviter certains pièges de lycéens peu scrupuleux, qui ne demandait qu'à mettre de l'animation dans le self... Et qui s'en prenait aux têtes nouvelles comme Mutt. Bien entendu cette technique s'est apprise après bien des chutes et des têtes recouvertes de sauces, et pommes de terre accrochées dans les cheveux... Il balaya du regard la salle en s'arrêtant et remarqua une petite tête blonde seule dans le coin de la pièce. Il se dit: pourquoi pas... Au moins, cette fille n'allait pas lui apporter d'embrouille et elle semblait bien seule... D'un côté, elle lui fit de la peine. Il se revoyait bien des années en arrière...

Il s'avança et allait poser son plateau près d'elle tout en lui demandant s'il pouvait quand une bande de Cherios vinrent à passer juste devant son nez en gloussant. Elles se postèrent autour de la jeune fille.

« Tu sais ce qui ne vas pas avec toi, Lisbeth ?... En fait... Tout ! Regardes toi dans une glace et tu verras que tes parents ont très mal fait leur travail... C'est pour ca que t'es toujours toute seule ! »

Oula... Ca, il n'aimait pas. Et c'était bien ce qu'il pensait... Mutt serra ses mains sur son plateau, si bien que ses phalanges devinrent blanches. Il ne réfléchit pas... Comme d'habitude vous allez me dire... Il bouscula deux des Cherios pour poser son plateau sur la table. La troisième qui s'était posté derrière la prénommée Lisbeth, le regarda en relevant les sourcils d'un air de dire mais il est pas bien ce type ?.

« Désolé pour l'attente, Lisbeth mais y'avait pas mal de monde au self. »

Une des deux filles se retourna et lui dit:

« T'es qui toi ?
- Le gars qui va bientôt te dire d'aller foutre tes jolies petites fesses de Cherios ailleurs si tu ne veux pas que je m'énerve...
- Tu sais à qui tu parles ?
- Non et j'en ai rien à foutre. Alors dégages ! »

Elle le regarda en chien de faillance pendant un petit moment et fini par se lever à contre coeur voyant que Mutt n'avait pas l'intention de bouger. Elle sortit un rapide : Allez on s'casse les filles, encore un gros loser qui veut faire ses preuves... Il le regrettera bientôt. Mutt rit doucement et s'assit à la place qu'il avait subtilisé. Il se tourna vers la jeune fille et lui dit:

« J'me suis un peu imposé mais j'espère que ca ne te gêne pas que je me mette là... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyJeu 22 Déc - 18:32

Lisbeth revenait de la choral où elle avait eu le droit de chanter en duo avec l'une de ces camarades. Cela l'avait pas vraiment enchantée fallait le dire ! D'ailleurs sa partenaire non plus. Pourtant, Lisbeth ne chante pas mal, mais vu qu'elle est timide c'est très dur de dépasser tout ça pour elle.

Quand elle en sortie c'était déjà leurs d'aller manger, en ce moment elle ne mangeait pas beaucoup. Non pas qu'elle n'aimait pas ça, mais elle n'avait pas vraiment le temps de finir son plateau avant qu'une brute ou une Cherios lui écrase ce qu'elle n'avait pas fini sur sa tête.

Comme à son habitude elle prenait des aliments solides et non liquides, c'était plus facile à enlever. Serte une perte de temps pour manger, car cela mettait plus longtemps, mais bon elle mangerait mieux le soir.

Quand elle arriva devant le choix des repas, elle prie des pommes de terres, un bout de poulet et un biscuit sec qui n'avait pas l'air très savoureux. Et elle laissait toute substance liquide derrière elle. Elle alla s'asseoir à une table seule, comme toujours et commença par la viande et le jus qui tachait le plus.

Dans la queue de pour les repas des gens se battaient pour un dessert au chocolat. Elle fit un petit soupir en regardant cette mousse au chocolat qui était son dessert préférer. Puis finalement elle décida de ne plus regarder ce bon dessert s'étaler sur la veste d'un gas. Elle replongeât dans ses pommes de terres qu'elle était en train de finir. Puis elle repensait à son duo, qui avait été pour elle une révélation. Oui au début elle avait été contre et quand elle avait commencé, elle avait tout de suite su imposer sa voix et c'était un grand pas pour elle.

Elle entendit un garçon lui demander, s'il pouvait s'asseoir à sa table. Ce qui lui fit totalement sortir de ces pensées.

"Eu... Oui bien sur" Dit-elle d'une voix timide.

C'était la première fois que quelqu'un venait à côté d'elle. Puis, elle entendit d'autre voie ricaner et se moquer d'elle et son apparence. Evidemment elle faisait mine que cela ne l'atteignait pas, mais à force de toujours entendre les mêmes choses, elle finissait par se poser de réelle questions. Sa vie n'avait jamais été très drôle niveau social et c'était encore pire depuis qu'elle était ici.

Le garçon qui avait l'air plus âgé qu'elle et qui venait de lui demander s'il pouvait manger à sa table, bouscula soudainement l'une des filles en faisant mine qu'il se connaissait. Lisbeth regardait la scène un peu gêné par toutça. Elle ne savait pas trop quoi pensée en regardant les filles qui l'avaient pris en grippe partir. C'était bien la première fois que Lisbeth ne recevait pas le reste de son repas sur la tête.

Elle regarda le garçon stupéfaite et gêné en même temps. Elle ne savait pas trop quoi pensée. C'est peut être l'un de ses sportifs qui se moquaient d'elle en lui faisant croire qu'il voulait être son ami ? Après avoir bien regardé il n'avait pas la carrure d'un sportif.

Puis il lui demanda si cela ne la dérangeait pas qu'il soit ici, même s'il s'était imposé. Une nouvelle fois elle fut sortie de ces pensées. Elle mit un petit moment avant de répondre, ne sachant absolument qu'il était et ce qu'il voulait, peut être voulait-il son biscuit ? Elle eu un petit sourire idiot. Non, personne ne voudrait lui piquer ce truc.

" Non, non va s'y fait comme chez toi." Elle eu un petit moment d'hésitation et repris :
" Merci, d'avoir fait partir, ses filles".

Puis elle rougit brusquement en voyant qu'elle était dans une situation inconfortable pour elle. C'était lui qui avait fait voler la mousse au chocolat. Soudain elle le regarda d'un autre oeil, peut être voulait-il se venger sur elle ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyVen 23 Déc - 12:23

La demoiselle qui lui faisait face semblait gêné. Elle resta un peu en retrait par rapport à lui. Elle lui faisait penser à un oisillon perdu dans le repaire des vautours. Et oui... Rien qu'en posant ses yeux sur elle, il ne pouvait s'empêcher de se revoir à ses 13 années. Il était perdu à cette époque là et n'avait absolument personne pour l'écouter ou le réconforter. Peut être que si celà avait été autrement, la donne aurait changé et il ne serait pas devenu le cancre qu'il est aujourd'hui. Son dossier scolaire était une vraie mine à retardement pour la suite. Un souvenir lui revint en mémoire malgré lui.

Le petit Henry était venu s'asseoir sur un des bancs de la cours de récréation. Il avait posé son petit sac en tissu sur ses genoux pour en sortir son contenu, qui n'était autre que son repas. Il était seul. Comme d'habitude. Il sorti son sandwitch que lui avait préparé son père ce matin, avec une pomme. Il allait retirer le cellophane qu'il y avait autour, lorsqu'on l'alpagua. Il vit que quelqu'un s'était posé juste en face de lui. Il releva les yeux et vit la stature imposante et graisseuse de Curtis Porter. Il avait les bras croisés et souriait de manière mauvaise. Henry n'avait pas besoin qu'il dise quoi que soit. Il comprit très bien ce qu'il voulait. Comme tous les jours... Et tous les jours, il espérait qu'il ne vienne pas lui demander de lui donner son déjeuner.

« Qu'est ce que tu as à m'offrir aujourd'hui ? »

Henry avait trop peur, il ne répondit rien. Il tendit le sandwitch et la pomme. Il espérait que celà suffise pour calmer le molosse et qu'il ne lui vienne pas l'envie de venir le frapper... Comme il le faisait certaines fois. Juste comme ca... Pour passer le temps... Le gars attrapa le repas du jeune garçon et le mis dans son propre sac. Un sac déjà bien rempli.

« Et... ? »

Henry fronça les sourcils.

« J'ai rien d'autre. »

Curtis ne répondit rien et le détailla. Il fit craquer ses doigts et ajouta:

« Ok... On verra ca plus tard... En tête à tête... »

Henry le regarda avec de grands yeux apeurés mais ne répondit rien. Il savait que ca pouvait être pire quand il faisait ca. Et il ne voulait pas de bagarre... Non... Ce n'était pas son genre. Il se disait que s'il le laissait faire, au bout d'un moment, il finirait par en avoir marre... Mais il savait au fond de lui que c'était faux. Qu'il continuerai encore et encore... Qu'il passerait de longues journées affamé et qu'il risquait de temps à autre de se prendre une dérouillée. Et personne ne disait rien... car personne ne voyait rien...

Henry n'était plus. Il avait un surnom maintenant, qu'il considéré comme sa nouvelle identité, et sa nouvelle personnalité. Il ne laissait plus personne profiter de son déjeuner... Plus jamais... Il ne laisserait plus une tragédie comme celle qu'il a vécu se reproduire. Il ne connaissait pas encore cette jeune Lisbeth mais voulait sincèrement lui apporter au moins un réconfort pour la journée. En la voyant gênée de la sorte, il eut un léger sourire amical. Elle lui dit qu'il pouvait rester et elle le remercia pour les filles. Il la sentait hésitante. Elle ne faisait pas facilement confiance. Il la comprenait. Il était pareil qu'elle. Il voulait qu'elle soit un peu plus à l'aise et tenta d'entamer une petite conversation pour mieux la connaitre et surtout mieux se présenter. Il lui répondit alors:

« Ne t'inquiètes pas. Ca m'a fait plaisir de calmer ses pimbêches... C'est le genre de comportement que je ne supporte pas. Saches que tu vaux mieux qu'elle et que tu es bien plus jolie que ce qu'elles peuvent être... Au fait, je sais ton prénom mais tu ne connais pas le mien. Je m'appelle Mutt... Mutt Witwicky. Je viens d’emménager à Lima depuis peu avec mon père... Je suis de New-York. »

Il prit sa fourchette et commença à entamer son assiette. Il regrettait un peu sa mousse au chocolat, mais ce dit que le contrecoup qu'il avait lancé sur le type était bien mérité quand même.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyVen 23 Déc - 18:01

Mutt ... ? Ce nom lui disait vaguement quelque chose, mais elle ne savait plus où elle l'avait entendue et ne savait pas si ce garçon lui voulait du bien ou du mal. Etant mal à l'aise, elle se tortilla sur sa chaise inconfortable.
Quand il décida de se présenter, elle se dit qu'elle allait surement faire de même. Mais elle avait aussi une forte envie de partir rapidement de cette situation. Surtout quand il lui dit qu'elle valait mieux que les filles qui l'avaient pris en grippe.

"Mutt ... Moi c'est Lisbeth... Lisbeth Underwood." Elle s'arrêta hésita à continuer. New-York elle avait toujours voulu y aller.
" Moi aussi je suis nouvelle ici."
Soudain l'envie de lui demander comment était New-York, pris le dessus.
" Comment ça se fait que tu as déménagé ?" C'était la seule phrase qu'elle n'avait pas prononcé en bégaient.

Elle se dit qu'elle était surement trop curieuse et qu'elle allait aussi regretter sa question indiscrète.
Une vilaine manie se fit voir, comme à chaque fois qu'elle était stressée. Elle tripotait ses cheveux d'une manière perturbante. Quand elle vit qu'il la regardait interloqué elle décida de manger son biscuit pour éviter qu'il pense qu'elle est vraiment bizarre.
Avec un peu de chance il ne connaissait pas sa réputation et c'était surement pour ça qu'il était à côté d'elle. Il allait vite déchanter, en plus si on le voyait avec elle il allait surement avoir une mauvaise réputation lui aussi. Puis elle se dit qu'il valait mieux pour lui qu'elle part, juste après qu'il lui est parlé de New-York. Soudain, le nom de Mutt lui revient à l'esprit. L'une de ces camarades de chorale avait parlé vaguement de lui une fois. C'était un nouveau qui voulait déjà s'imposer. Elle fut prise, soudain d'une vague de stress immense.
Mince, c'est un nouveau brutal, faut que je part d'ici rapidement. Se dit-elle. Il avait surement vue le stresse montée rapidement en elle, car il avait un air surprit, en fin on aurait dit en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyVen 23 Déc - 23:53

La jeune fille était vraiment nerveuse. Comme un chaton qu'on devait apprivoiser doucement... Chaton... Non, il n'aimait pas la comparaison et préféra se la retirer de la tête. Elle lui dit alors comment elle s'appelait. Elle lui expliqua qu'elle était elle aussi nouvelle ici. Mutt eut un sourire en coin amical. Alors ils étaient deux. Il remarqua qu'elle bégayait un peu. Surement dû à la nervosité. Pourtant, elle n'avait pas à avoir peur de lui... Bien que ces dernières aventures dans le self pouvait faire qu'on se mette à douter de ses intentions.

Elle lui demanda alors pourquoi il venait de déménager. Cette question était à la fois saugrenue et inattendue. On ne lui avait encore jamais posé avant. Il eut d'abord une mine perplexe sous la surprise, alors qu'elle se dépêcha à manger son gâteau. Attitude qui pouvait sembler étrange mais qui ne l'était pas totalement face au garçon. Qu'est ce qui peut sembler étrange ? Juste des attitudes qu'on ne comprenait pas... Mais derrière, il y avait toujours une explication logique à donner. Il avait alors posé sa fourchette et réfléchit à ce qu'il allait répondre. Il vit alors une drôle de lueur dans son regard, du genre: Je sais qui tu es... Il la sentit se crisper plus qu'avant.

Mutt réfléchit et lui sourit amicalement. Il aurait posé une main sur son bras volontiers pour la calmer, mais dans cet état là, elle pouvait refuser un contact physique. Il lui dit de manière douce et calme:

« Tu as peur de moi, Lisbeth ? Je parie que tu as entendu des trucs traîner sur mon dos. Écoutes moi... Je ne suis pas là pour te faire du mal, compris ? Je veux juste être gentil avec toi. Calmes toi, je n'ai pas l'intention de te faire du mal. »

C'est à ce moment-là qu'il tenta de poser une main sur son avant bras, pour l'apaiser.

« Je n'ai jamais maltraité personne et ce n'est pas maintenant que ca va commencer. Tu sais, je suis un peu comme toi sauf que... j'ai fini par ne plus me laisser faire... Maintenant je vais répondre à ta question... »

Il se redressa et continua:

« Pourquoi j'ai déménagé ? je pourrai dire que mon père a été muté, mais disons que j'ai eu pas mal de problèmes à NYC et que plus aucuns lycées ne veulent de moi là bas. Pour mon père, ici, je serai plus tranquille et beaucoup moins influencé par des mauvaises ondes... Mais je crois qu'il a tord, car je vais t'avouer quelque chose: Quand je te vois, je me revois, il y a bien des années de celà. Et je sais qu'à cette époque, ce qu'il m'a manqué, c'est une épaule secourable sur qui me reposer. J'étais seul. Totalement seul. Je sais, c'est idiot... On se connait à peine, mais je veux te donner ta chance. »

Il lâcha un léger soupir.

« Surtout n'oublies pas qui tu es, d'accord ? »

Et ce fut à ce moment précis qu'il sentit quelque chose s'écraser sur le haut de son crâne. Mutt se leva d'un bon et se passa une main dans les cheveux, venant retirer un pot de yaourt. La subtence coula le long de ses tempes et sur son front. Il chercha du regard, qui avait fait ca, et vit un groupe qui riait juste derrière eux. Il y avait le type de la file qui voulait sa mousse au chocolat et les autres Cherios qui avaient embêté Lisbeth quelques minutes plus tôt. Mutt leur lança un regard haineux et leur fit un geste particulièrement provocateur. Voyant un surveillant quelques mètres plus loin, il ne tenta pas le diable. Il allait se rasseoir alors que le liquide vint à entrer dans le col de son T-Shirt, ce qui lui fit avoir un frisson et le fit sursauter. Il se retourna vers Lisbeth en pestant.

« Ils ne perdent rien pour attendre... Attends de voir que je récupère leur numéro de casier... Que je leur bourre de fumier. Ils feront moins les malins. »

Il attrapa sa serviette et commença à tenter de ressuyer la mixture de ses cheveux set sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptySam 24 Déc - 12:50

Visiblement son inquiétude n'était pas dissimulée. Il lui demanda si elle avait peur de lui et effectivement c'était le cas, après avoir repensé aux choses qu'elle avait entendus sur lui, qui n'était pas vraiment pour le flatter. Il essaya de la rassurer sur le fait qu'il n'était pas méchant et qu'il ne lui voulait rien de mal. Malgré tout elle avait quand même des doutes qui restaient. Lisbeth avait depuis le temps su se méfier des gens qui lui voulaient du mal et encore plus ceux qui disaient qu'il lui voulait du bien. Elle en avait trop fait l'expérience dans cette orphelinat. A chaque fois qu'une nouvelle arrivait elle faisait souvent amie amie avec Lisbeth, jusqu'au jour ou sois elle devenait son bouc émissaire préféré ou qu'elle partait. Quand elle senti qu'il posait sa main sur son bras, elle écarquilla les yeux, d'un air très gêné et ne savent pas trop quoi faire. Quand il enchaîna sur son déménagement elle se re-concentra et oublia sa main.

Il lui dit que plus aucun lycée voulait de lui maintenant, visiblement il avait fait pas mal de bêtises là-bas. Elle eue un léger soupir et quand il lui dit qu'avant, il était comme elle, elle eue du mal à le croire, car il avait l'air bien sûr de lui. Visiblement il voulait l'aider. Quand un pot de yaourt vient s'écraser brutalement sur sa tête. C'était les filles et le gars qui voulait la mousse au chocolat, qui avaient décidé de se venger. Quand il lui dit qu'il se vengerait, elle rigola discrètement. Lisbeth était mal à l'aise c'était en partie à cause d'elle qu'il s'était prit ce yaourt. De plus il avait l'air d'avoir du mal à l'enlever. Elle l'aiderait bien car il n'y arriverait pas tout seul et puis elle était devenue une pro' dans ce domaine. Mais elle avait peur que ce geste soit déplacé. Quand il eu un autre frisson le yaourt continuait sa décente sur son T-shirt. Puis il grommela, quelque chose qu'elle ne comprit pas. Elle eue un soupir puis lui dit :

" Attend, tu ne vas pas y arriver comme ça."

Elle se leva et alla vers lui, elle lui prit sa serviette et lui dit :

" Ils ne t'on pas loupé, tu en as de partout."

Puis elle eue un petit rire sarcastique, en pensent que d'habitude c'était elle qui en avait partout, sauf qu'elle n'avait pas une âme charitable qui l'aida en enlever toute cette nourriture. Elle avait donc plusieurs hauts, dans son casier pour se changer. Il la regarda amusée, puis elle se rendit compte qu'elle était vraiment dans une situation, très bizarre. C'était vraiment pas son jour. Elle fu soudain très gêné et elle eue un geste de recule.

" Ah ! Non désolé c'était ... pas ..."

Elle savait pas quoi dire en plus le yaourt faisait de la résistance sur son T-shirt.
Sa craint ! Se dit-elle.
Visiblement il avait envie de rigolé, mais faisait un effort pour ne pas le faire. Elle devait surement être rouge comme une écrevisse, cette idée la mit encore plus dans un sentiment honteux.

A ce moment-là, elle sentit une substance liquide et froide sur elle. Apparamment ils voulaient aussi se venger sur elle...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptySam 24 Déc - 16:38

Mutt se dépêtrait comme il pouvait avec le yaourt qui lui dégoulinait sur le visage et dans le cou. Il détestait ca, c'était particulièrement... désagréable. En le voyant galérer à enlever tout ca, Lisbeth se leva pour venir l'aider à tout enlever. Elle commença à lui retirer le yaourt qui lui restait et qu'il n'arrivait pas à atteindre. Il l'entendit rire légèrement. Mutt eu un sourire en coin. Enfin un sourire. Il la sentait un peu plus détendue. Elle remarqua alors rapidement son sourire et fit un pas en arrière, assez confuse. Elle rougit de nouveau. Mutt hocha la tête, toujours ce sourire en coin et répondit:

« Ho non... C'est gentil, ne t'inquiètes pas... »

En la voyant tenter de l'aider, Mutt avait oublié sa colère contre les péquenauds qui se trouvaient un peu plus loin derrière. Quand d'un seul coup, il vit un nouveau projectile voler en direction de Lisbeth et venir s'écraser sur sa joue. Mutt se leva alors d'un bond. La colère était revenue en flèche. Il ne réfléchit pas... Se tourna vers la table des enquiquineurs et s'y dirigea. Il passa au dessus d'une table d'un geste fluide et attrapa le plateau de l'autre abruti de Footeux pour le lui retourner entièrement sur lui. Le mec se recula d'un bond alors que toute la nourriture vint à s'écraser sur lui.

Le jeune homme fut plus agile que le type qui devait être encore sous la surprise d'avoir eu une contre attaque si virulente. Il l'attrapa par le col et le tira au dessus de la table. Dans un bruit de verres brisés, le plateau fini sa course sur le sol. Mutt avait la mâchoire serrée à s'en faire mal aux molaires. Il lui dit alors dans un sifflement rageur:

« Ok... Tu t'en prends à moi... T'as tes raisons... Mais s'en prendre à une jeune fille comme ca, juste pour m'emmerder ou plutôt, juste pour faire ton pacha devant ces demoiselles, ce me met hors de moi. Alors écoutes moi bien... Je te vois encore faire le mariole autour de Lisbeth et je te jure que tu vas le payer très cher, compris ? »

Le gars attrapa le poignet de Mutt et l'arracha de sa veste. Le garçon recula et vit un surveillant arriver. Mutt leva les bras en l'air tout en montrant ses cheveux, il dit:

« C'est lui qui a commencé ! Mais vous inquiétez pas ! J'vais m'calmer... »

Il lança un dernier regard noir au garçon et se mit à reculer pour retourner voir la jeune fille et s'assurer qu'elle allait bien.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptySam 24 Déc - 18:36

Quand Mutt, vit le projectile sur Lisbeth, une colère noire, s'empara soudainement de lui. Quand Lisbeth vit la scène elle se demanda vraiment pourquoi il faisait ça. Il avait écrasé le plateaux sur le sportif et le plaqua sur l'une des tables. Lisbeth avait la bouche grande ouverte et était en même temps perplexe. Un surveillant le regarda de loin et finit par aller vers eux. Mutt leur dit qu'il allait se calmer.

Lisbeth avait une soudaine envie de pleurer, d'ailleurs elle pleurait souvent chez elle. C'était à cause de tout ce qu'on lui faisait dans la journée et qu'elle entendait sur son compte. C'était pas très réjouissant. Quand elle vu qu'il se dirigea vers elle, elle eue envie de partir, de toute façon elle allait entraîner que des ennuie pour ce garçon et c'était pas ce qu'elle voulait. Il lui demanda si elle allait bien. Elle ne répondit rien et regardait ses pieds. Lisbeth était vraiment trop émotif et elle renfermait trop de sentiments en elle.

" Je ... merci..."

Elle n'avait pas décroché son regard de ses chaussures. Puis d'un air moqueur il lui demandait si elle avait vu quelque chose d'intéressant sur ses basket. Elle releva la tête et lui dit :

"Pourquoi tu as fait ça ?"

Peut être avait-il vraiment été dans la même situation qu'elle. Mais elle trouvait ça peu probable en le voyant cette énervé contre se sportif. Elle était perdue et ne savait pas quoi penser de ce Mutt. Pourtant, son radar à éviter les problèmes marchait toujours, mais là, c'était différent...
Puis elle repensa qu'elle avait de la nourriture liquide sur sa tête. Elle eue un frisson, les cheerios qui la prenaient en grippe, savait qu'elle détestait les aliments liquide.

Je vais encore louper mon cours pour enlever tout ça. Se dit-elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyLun 26 Déc - 17:37

Mutt était revenu vers Lisbeth et lui demanda si ca allait. Elle baissa alors les yeux dans un geste de gêne. Elle resta silencieuse un petit moment. Peut être n'avait elle pas l'habitude que l'on prenne sa défense comme ca ? Et celà pouvait être compréhensible. Les gens préféraient s'occuper de leurs fesses plutôt que celle des autres. Il attendit une réponse, jusqu'à ce qu'elle vienne le remercier. Mutt eut un léger sourire en coin, avant d'attraper à son tour une serviette pour commencer à l'aider à retirer la sauce qu'elle avait reçu. Tout en essuyant sa joue et il répondit dans un sourire:

« Y'a pas de quoi. J'ai juste fait ce qui me semblait juste. »

Un nouveau léger silence, puis d'un seul coup, elle lui demanda pourquoi il avait fait ca. Mutt prit un air surpris, sans pour autant défaire son sourire sur ses lèvres. Elle était vraiment à part cette fille. Il finit d'essuyer sa joue, balança la serviette sur la table avant de répondre:

« Je te l'ai déjà dit, je pense... Je sais ce que c'est d'être pris en grippe par des idiots d'élèves et je ne supporte pas ca. Je n'aime pas l'injustice tout court. Et puis, j'étais comme toi, il y a bien longtemps... Je sais ca parait bizarre mais... disons qu'à force de se prendre des claques dans la gueule, au bout d'un moment on finit par ne plus digérer les coups que l'on vous donne... »

Il eut un regard triste se rappelant le jour où tout commença à basculer. Le jour où ne s'en pris plus simplement à lui mais à un être cher. Le jour où il ne fit confiance en personne d'autre qu'à lui-même, alors que même les adultes l'avaient abandonné... Même son père... Personne ne l'avait écouté ce jour là et il en avait payé les frais.

« Personne pour m'aider. J'étais totalement seul et puis un jour ca a été la goutte d'eau qui a fait déborder le vase. J'ai disjoncté totalement... Ce qui a fait de moi un type plutôt ingrat au final. Ce qui n'est pas forcément très cool. »

Il se recula un peu et ajouta:

« On devrait aller faire un tour du côté des toilettes pour retirer le reste. Et puis, je ne supporte plus d'être dans le radar de ces pauvres ploucs. Allez viens. »

Il ramassa son sac et laissa Lisbeth faire de même. Il l'accompagna dans un geste pour l'emmener vers la sortie, tout en n'oubliant pas de lancer un regard noir aux barges de l'autre table.

« Tu m'as dit que tu étais nouvelle ici, c'est ca ? Tu venais d'où avant... Enfin si c'est pas indiscret. »

Il tenta d'en connaitre un peu plus sur la demoiselle, voyant qu'elle lui accordait un peu plus sa confiance. En espérant qu'elle ne se braque pas. S'il le fallait, il allait faire une approche en douceur avec elle. Ne pas la brusquer et lui tendre la main. Après ce qu'il venait de voir, Mutt avait vraiment envie de l'aider, de la protéger. Elle était comme un oisillon blessé. Il ne savait rien d'elle, mais sentait qu'elle cachait certaines de ses douleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMar 27 Déc - 15:05

Mutt l'aida à son tour à enlever la nourriture sur elle. Elle le laissa faire sans broncher. Puis quand il répondit à sa question, elle l'écouta attentivement. Il avait réellement lui aussi subit, ce qu'elle subissait, malgré que cela était surprennent elle le crue, car il était sincère. Elle vue une pointe de tristesse dans son regard, surement de mauvais souvenirs remonta à la surfasse. Elle eue soudain de la compassion pour lui. Et puis il lui dit cas cette période, il avait personne pour l'aider, comme Lisbeth. Même si ses parents adoptifs l'aidaient du mieux qu'ils pouvaient, c'était malheureusement pas suffisant. Comme elle ne se plaignait jamais c'était plutôt difficile à l'aider réellement. Puis il lui dit qu'il avait complètement disjoncté à cause de tout cela et avait décidé de ne plus se laisser faire. Voilà pourquoi il était comme ça maintenant. Elle le regarda gentiment, elle lui faisait plus confiance maintenant. Puis il eu la brillante idée de lui proposer d'aller au toilette pour se débarrasser de tout ça. Elle ramassa son sac, et il la guida vers la sortie.

Sur le trajet il lui demanda d'où elle venait. Elle eue un petit moment d'hésitation et finit par dire :

" J'ai été dans un orphelinat catholique pendant un long moment et j'ai fini par être adopté par une famille charmante. C'est ma première année dans ce Lycée, avant, j'était dans un collège où les bonnes soeurs m'avait placé. Il était un peu loin, mais mes parents adoptifs n'ont pas voulu me faire changer."

Elle lui fit un petit sourire, il avait l'ai perplexe ou alors était il intéressé par tout ça.

" En fait j'ai toujours été dans l'Ohio, mais j'aimerais bien faire un petit voyage. Cela a dû te changer ici par rapport à New-York ?"

Lisbeth lui dit rapidement qu'elle allait à son casier pour chercher un truc. Elle prit, dedans un T-shirt et lui dit en rigolent qu'elle n'en avait pas pour lui, sauf si le rose lui plaisait bien. Ils étaient arrivés vers les toilettes et Lisbeth eu un lèger frisson en pensant à cette sauce lui dégoulinant dessus. Visiblement les aliments liquides la révulsait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMar 27 Déc - 21:42

Ils partirent tous les deux en direction des toilettes. Sur la route, Mutt lui demanda d'où elle venait. Il fut heureux de retrouver le calme environnant des couloirs pendant l'heure de déjeuner. Il passa son sac sur l'épaule alors que Lisbeth commença à répondre à sa question. Elle lui expliqua qu'elle venait d'un orphelinat et qu'elle a été dans un collège assez loin d'ici. Mutt eut un léger froncement de sourcils en l'écoutant. Il se plaignait de sa vie, mais à vrai dire, en entendant ca, il se disait qu'il avait été chanceux d'avoir encore son père dans l'histoire. Il lui répondit alors:

« Un orphelinat ? Tu ne connais pas tes parents ? Ca n'a pas dû être cool tous les jours... Ce qui est super c'est que t'ais trouvé une famille qui compte pour toi et qui prend soin de toi. Et ca, c'est important. »

Souvent ce qu'il disait n'allait pas forcément avec son comportement. Ses pensées venaient à être étouffés par son amour propre qui prenait le dessus. Être fort, cacher ses faiblesses... Oui... Mais des fois, certaines situations venaient à faire tomber les masques. Et malgré tout, Mutt restait un garçon incroyablement sensible.

Elle lui dit qu'elle aimerait faire un petit voyage hors des frontières de l'Ohio. Le garçon eut un sourire amusé. Lui, il connaissait bien le pays et voir plus. Il avait déjà voyagé avec son père qui adorait ca. Des vacances en France, Grèce, Espagne, Amérique du Sud, Australie... Ils n'était pas riches mais l'homme avait fait en sorte de faire des économies pour pouvoir leur donner ce petit plaisir. Il avait aussi profité du jeune âge de Mutt à l'époque, qui payait les billets à un prix réduit. Devant ce regard pleins d'innocence, le jeune garçon ne put s'empêcher un léger sourire tout en répondant:

« Hum... Oui et non... Disons que c'est la même petite vie: Metro, boulot, dodo... Mais disons qu'à New-York les gens sont plus... durs... Certains plus agressif. Il y a beaucoup de monde, on vous écoute moins... C'est la grande ville pour résumer. Lima est bien plus calme... Des fois trop calme pour moi qui ait besoin de bouger. »

Ils arrivèrent près des toilettes, il ouvrit la porte des toilettes des filles à Lisbeth et y entra. Il dit avant qu'elle ne lui fasse une remarque, il dit:

« Je sais, c'est les toilettes des filles, j'ai rien à faire là. Mais tu sais moi et les règlements... »

Il rit doucement et s'avança près des lavabos pour constater les dégâts. Ouais, il lui restait pas mal de Yaourt dans les cheveux et son T-Shirt avait pas mal morflé. Il décida de se passer la tête sous l'eau pour se rincer les cheveux et attrapa plusieurs papiers pour se ressuyer le visage. Il jeta les papiers dans la poubelle. Il regarda un instant la demoiselle. Il se tourna vers Lisbeth et continua:

« Si t'as un problème, faut pas hésiter à en parler Lisbeth. Au moins à moi... A force de ne rien dire, ca risque de te porter préjudice... Tu sais ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMer 28 Déc - 10:58

Effectivement Lisbeth ne connaissaient pas ces parents et elle en avait pas mal souffert à l'orphelinat. Maintenant elle se posait un peu moins de questions et essayait de profiter de sa vie actuel.

" Non je n'ai pas connu mes parents..."
Elle eue un regard triste, suivi de se fameux petit sourire si mignon.
" Mais maintenant, je suis heureuse avec les Underwood."

Il avait l'air touché par son histoire, il n'était peut-être pas si dur que ce qu'il voulait laisser croire. Mais elle le comprit tellement, elle aussi aimerait être plus forte pour pouvoir se défendre, sauf que son petit gabarit la trahissait. Elle paraissait beaucoup trop fragile.
Elle commençait à apprécier ce garçon et elle imaginait un peu ce qu'il avait dû endurer. Elle le regardait amicalement. Il lui dit que finalement sa vie n'avait pas tellement changé. Mais que NYC lui manquait quand même, car il était un garçon actif. Lisbeth aussi était quelqu'un d'actif, elle détestait ne rien faire et aimait bouger.

Quand ils arrivèrent vers les toilettes, il rentrait avec elle, avant même qu'elle est pue dire quoi que ce soit il lui dit qu'il savait que c'était des toilettes pour fille, mais que les règles et lui faisait deux. Elle eu un petit rire et avait parfaitement compris que le règlement n'était pas fait pour lui. Lisbeth était devant la glace et elle aussi ils ne l'avaient pas loupé, Mutt se passa la tête sous l'eau au moins c'était radical. Lisbeth entrepris de nettoyer ce qu'elle avait dans ses cheveux blonds. Elle avait quasiment plus grand-chose dans les cheveux, elle alla dans un des toilettes pour changer de haut, l'autre elle le lavera à la maison. Elle en ressortie avec un T-shirt bleu clair. Et fourra l'autre dans un sac plastique et puis dans son sac de cours. Mutt se tourna vers Lisbeth en la regardant pendant un petit instant et finit par lui dire, que si elle voulait parler à quelqu'un qu'il était là.

" Oui je sais..."

Mais Lisbeth n'était pas du genre à se morfondre sur ces problèmes et encore moins à en parler. Jusque là elle avait que ces parents et la conseillère de l'école à qui elle pouvait en parler. Sa grande soeur, n'était jamais là et de plus elle s'en fichait de Lisbeth. Elle eue un petit soupir.

" Finalement tu n'es pas si méchant que ça."

Elle eue un rire léger et lui dit qu'elle le remerciait pour tout ça. Et pour éviter qu'il s'inquiète trop lui dit que tout allait bien et qu'elle avait des amis au Glee club. Evidemment c'était faux, appart cette Ariel qui lui tournait un peu au tour sans qu'elle sache pourquoi. Visiblement il voulait faire de son mieux pour l'aider et la mettre à l'aise. Lisbeth était en confiance, mais évitait de trop lui montrer pour pas retomber de trop haut. Jusque là personne n'avait prit sa défense et ceux qui ne la martyrisait pas, se fichait totalement d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMer 28 Déc - 14:19

HJ: j'espère que mes RPs te vont... Wink Parce qu'il m'arrive de partir dans mes délires imaginatifs xD

Lisbeth avait pris des affaires pour se changer. Elle alla dans une cabine pour mettre un nouveau haut propre. Pas bête comme idée. Il se tourna vers la glace de nouveau et constata une fois de plus les dégâts. Le yaourt était une vraie plaie... Et il avait eut l'idée de mettre un T-Shirt bleue marine du matin... Du coup, on pouvait bien voir les traces blanchâtres sur l'avant de son col et dans son dos. Il savait que cela risquait de lui coûter quelques moqueries. Il se demanda si le nettoyer tout de suite ne serait pas une meilleure idée. Bon avec un T-Shirt mouillé, il risquait de s'attraper la crève... Même s'il faisait encore bon dehors et que l'atmosphère estivale était encore là. On était en septembre et le petit vent frais d'automne se faisait ressentir. Bon ben... Soit... Il s'en fichait un peu de toute manière. Avec beaucoup de chance, il serait fort malade et il devrait rester coucher au lit pendant plusieurs jours avec une ordonnance du médecin.

Il passa son T-Shirt par la tête et commença à le passer sous l'eau et frotta pour retirer les tâches. Pendant ce temps, il dit à Lisbeth qui était dans la cabine:

« Pour t'avouer, je suis à demi orphelin moi aussi. Je n'ai jamais connu ma mère. Elle est morte en me mettant au monde. »

Quand elle sortit, elle vint lui avouer qu'il n'était pas si méchant que ca. Mutt se tourna vers elle, un sourire large. Il releva les sourcils, faisant de grands yeux. La tête souvent qu'il faisait quand il se préparer à lancer une de ses répliques épiques. Il dit:

« Ho... C'est ce qui traine dans les couloirs ? Que je suis méchant ? Disons que je suis plutôt mauvais avec les sales cons et les pétasses du lycée. En gros, je viens à frapper les Vilains... Un peu comme un Super Héro... Mais au rayon de Dieu, ils ont oublié de me donner ce qui permet de mieux les combattre... Un super pouvoir ! Donc je fais ce que je peux... Hey ! Faudrait me trouver un surnom alors. »

Il finit sa tirade en riant et en secouant la tête, amusé. Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas parlé ouvertement et en étant presque totalement lui-même avec quelqu'un. Il sait qu'avec Lisbeth, il pouvait se le permettre. Il finit de frotter son T-Shirt et le releva devant ses yeux. Plus de tâches mais il était trempé. Il commença alors à l'essorer sans délicatesse. C'est alors qu'une fille entra dans les toilettes à ce moment-là et débloqua sur Mutt qui tenait de nouveau son T-Shirt à bout de bras, torse nu... C'est à ce moment précis qui se rendit compte de la situation embarrassante dans laquelle il venait de mettre Lisbeth. Lui, il s'en foutait, mais il ne voulait pas engager Lisbeth dans des ragots de couloir. Elle devait déjà en avoir assez la pauvre... Il regarda la fille qui le fixait avec de gros yeux et dit simplement:

« M*rde ! »

Il baissa les bras et ajouta:

« Pour tout expliquer, je devais faire ma lessive... Étrangement les lavabos des toilettes des filles sont plus grands pour faire ce genre de choses. Mais je comprends tout à fait la surprise. Je sais... J'ai un corps d'Apollon... Et je vais avouer que c'est mon second prénom... »

Sarcasme quand tu nous tiens... Il ne pouvait pas s'en empêcher et pouvait rapidement avoir une imagination débordante. Il se tourna et fit semblant d'être étonné de voir Lisbeth.

« Ho il y avait quelqu'un ! Je comprends mieux maintenant ! »

Il feinta un rire. Alors que la fille continuait de le fixer et doucement un air dubitatif vint à s'afficher sur son visage. Elle continua à le regarder jusqu'à prendre une cabine. Le garçon la suivit du regard jusqu'à ce qu'elle vienne à s'enfermer. Mutt enfila son T-Shirt trempé rapidement et attrapa la main de Lisbeth afin de les faire sortir.

« On s'casse ! »

Avez-vous déjà tenté de porter un T-Shirt humide et glacé ? C'est ce que Mutt était en train de tester à ce moment précis. C'est clair, il allait être malade. Arrivé dans le couloir, il dit à Lisbeth:

« Je suis désolé. Des fois, je pense pas aux conséquences et... c'est ca le problème... J'ai arrêté de penser aux conséquences... De toute manière, que j'y pense ou pas, elles ont toujours été les mêmes avec moi. Tu sais quand on t'accuse de faire des trucs que t'as pas fait et que tu te fais mettre à pied à cause de ca... Moi, j'ai pris le gauche depuis... Autant qu'on m'accuse pour un truc que je fais vraiment, hein ? Mais ne t'en vas pas croire que c'est la bonne méthode non plus. »

Il lâcha un long soupir et ajouta:

« J'espère en tout cas que cette gonzesse n'est pas une ragoteuse... J'espère que je parle pas trop mal. Que tu comprends tout ce que je dis. J'ai gardé un peu l'accent de New-York et comme mon père dit: Arrêtes de bouffer la moitié de tes mots et parles plus doucement... On dirait ton grand père ! Et désolé, si je parai un peu speed aussi... »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMer 28 Déc - 18:46

Hors RP : Non tes rp's sont très bien, surtout lui j'ai bien rigolé lol

Quand Lisbeth sortie de la cabine elle le trouva torse nu en train d'essayer d'enlever les tâches. Elle fut surprise et failli lâcher un petit cri. Elle n'avait jamais vue un homme torse nu avant, enfin pas en vrai. Elle le fixa quelques secondes et puis rougit.

Ah ! Non mais c'est pas possible. Se dit-elle.

Puis elle fit mine qu'elle n'avait rien vue et que c'était totalement normal pour elle. Visiblement il n'avait pas l'air gêné le moins dû monde. Dans la cabine il lui avait avoué qu'il lui restait plus que son père et que sa mère était morte à sa naissance. Ca ne devait pas être drôle tous les jours pour lui non plus. Il avait l'air plus détendu aussi, il avait un peu enlevé sa carapace qu'il s'était surement forgé à cause de son passé. Elle en était ravie et décida de se laisser aller un peu elle aussi, malgré que la situation était gênante de son point de vue.

" Et bien... J'ai juste entendu dire que tu étais nouveau et que tu avais du caractère."
Elle rigolât
" Et c'est vrai."

Il lui montra son T-shirt qui était quasiment nickel, fière de lui. Elle se demandait s'il allait vraiment le porter comme ça. Il allait être malade.

La porte s'ouvrit et une fille en sortie, elle tomba sur une situation pas du tout douteuse. Mutt était torse nu et Lisbeth était devant lui comme si elle attendait quelque chose. Non cette situation n'était pas douteuse. Lisbeth compris rapidement que ça n'allait pas tourner en sa faveur. Il rigolât sur son "corps de rêve" et Lisbeth se dit qu'il n'était pas obligé d'en rajouter, même si elle avait envie de rigoler.
Quand il fit mine de ne pas savoir qu'elle était là, elle se dit que c'était un peu gros et que si la fille en question le croyait, elle avait surement un grain dans la tête. Lisbeth fit ses yeux de fille choquée comme quand elle était sortie de la cabine, pour faire mine qu'elle venait de le voir. La fille question les regarda un petit moment d'un air douteux et finit par prendre une cabine. Puis il lui prit la main pour partir de cet endroit, elle trouva que c'était une très bonne idée. Quand elle réalisa que dans les couloirs il ne faisait pas bien chaud, elle vit Mutt avec son T-shit complètement mouillé.

" Attend, tu n'es pas sérieux tu ne vas rester avec ça ? Tu vas être malade comme un chien !"

Elle ne voulait pas qu'il soit malade à cause d'elle, même si elle pensait que cela ne le dérangerait pas de louper un ou deux cours. Il s'était arrêté dans un couloir calme.
En rigolant et lui dit.

" Drôle de situation, elle a dû se poser des questions. Je ne sais pas si elle va croire se que tu as dit, mais bon..."

Puis il s'excusa de la situation dans la qu'elle il l'avait mise, en lui disant qu'il ne réfléchissait pas vraiment avant d'agir, comme des sortes de pulsions peut-être. Puis il s'inquiéta de son accent qui était quand même prononcé. C'est vrai qu'il parlait vite, mais Lisbeth le comprenait quand même.

" C'est bon ne t'en fais pas, je comprends ce que tu dis. Se serait bête quand même que depuis tout à l'heure tu parles pour rien."

Elle eue un petit rire.

" Il va falloir trouver une solution pour ton T-shirt, hein ! En fait je ne t'ai pas fait louper un cours ?"

Elle le regarda en coin pour voir sa réaction et sa thèse se confirma les cours et lui c'était comme le règlement.


Dernière édition par Lisbeth Underwood le Mer 28 Déc - 19:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMer 28 Déc - 19:35

Mutt l'imprévisible. Ouais, on pouvait le surnommer comme ca... Il faisait ce qu'il avait de faire, quand il en avait envie. Un point c'est tout. Bon, il restait quand même un minimum responsable. Et gardait un peu de jugeote... Mais comme se retrouver torse nue devant une fille ne le dérangeait pas du tout. Était-ce parce qu'à New-York, on était moins sur la défensive ou alors parce qu'il avait l'habitude de traîner avec des gens plus âgés que lui ? Quoi qu'il en soit, se retrouver dans cette tenue ne l'avait pas déranger... Jusqu'à ce que la situation vienne à changer... Lui ? Il s'en foutait mais pas de Lisbeth. Il n'était pas là pour salir sa réputation... Il avait promis de l'aider. Néanmoins quand elle lui dit qu'il avait un fort caractère, il ne put s'empêcher d'être amusé par cette remarque. Ca... C'est vrai... Bien qu'il n'avait pas toujours été ainsi. Certains évènements peuvent changer les gens et celà en fait parti !

Il tenta de rétablir la situation comme il pouvait et emmena Lisbeth en dehors des toilettes, juste après avoir revêtu son T-Shirt trempé. La demoiselle vint à lui faire la remarque qu'il risquait d'être malade si il se promenait comme ca. Mutt se mit à rire et dit amusé:

« Ouais... C'est l'but ! »

Quand il parla de la fille qui l'avait surpris torse nu dans les toilettes des filles avec Lisbeth, la demoiselle lui fit la remarque qu'elle a vraiment dû se poser des questions. Mutt lui fit un clin d'oeil amical avant de répondre:

« Espérons juste qu'elle ne soit pas bavarde. Heureusement que ce n'était pas Sunny... »

Sunny qui était la journaliste de l'école. Mutt l'avait déjà rencontré plusieurs fois et s'entendait bien avec... Mais il connaissait les journalistes et ils adoraient les scoops... A voir si ce petit malentendu peut en faire parti. Il parla de son accent et Lisbeth lui fait une remarque en retour qui a eu pour but de le faire sourire. Elle semblait bien plus à l'aise maintenant, ce qui lui faisait plaisir. C'est bien mieux comme ca...

« Ouais, ca serait con en effet ! Mais c'est vrai que j'dois avouer que j'ai un sacré débit de paroles... Avec mon père qui est prof de langues, il s'arrache les cheveux quand il m'entend. Pauvre de lui... Tu sais que je préfère quand tu souris comme ca ? Ca fait plaisir... »

Puis elle s'attarda de nouveau sur son T-Shirt. Et c'est vrai qu'il avait vraiment froid. Mais en même temps... Il s'en fichait un peu... Il avait déjà connu pire alors... Un T-Shirt mouillé ! Elle lui demanda aussi si elle ne lui faisait pas louper un cours. Mutt répondit tout en baissant la tête sur son maillot mouillé:

« Les... quoi ? Han tu parles de ces trucs qui se déroule dans un lycée pourri et dont personne ne veut en entendre parler ? Ca existe ? Ca se mange ? Non, sérieusement... Est-ce que j'ai une tête à aller en cours ? C'est pas comme si c'était vital d'y aller. Regardes moi ! J'ai froid et je risque le rhume ! C'est une bonne excuse pour pas y aller non ? De plus... Tu as raison... Il faut trouver une solution... »

Il s'arrêta et réfléchi.

« J'ai que l'infirmerie en tête... Mais je pense qu'il faut que je sois malade pour ca. Si je me mettais à la porte de sortie de secours en pleins courant d'air, ca devrait faire effet plus vite. Ca me fait une semaine de vacances. Tout bénéf' ! Quoi que je suis presque sûr que papounet peut venir à me faire des cours à domicile pour ca... Il l'a déjà fait... Il en est bien capable. Je parle... Je parle... Et toi, t'as pas un cours ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyJeu 29 Déc - 12:15

C'est vrai qu'il avait un sacré débit de parole, c'était étonnant. Et c'était totalement en désaccord avec la jeune fille, qui elle ne parlait pas beaucoup. Même si elle s'était détendue se n'était pas encore ça.
Il lui dit qu'il aimait mieux quand elle souriait et c'était pas tous les jours qu'elle le faisait. Lisbeth eu un peu de peine pour lui après l'avoir écouté. Il avait vraiment du souffrir plus jeune ou alors il n'avait jamais aimé les cours ? Il parait que cela arrive quand tes parents sont professeurs. D'ailleurs Witwicky lui disait effectivement quelque chose, il travaillait surement ici.

" Ton père est professeur ? Il travail où ?"

Lisbeth eu envie de l'aider aussi à son tour après ce qu'il avait fait c'était normal. Elle ne voulait pas qu'il rate son cours, mais il ne pouvait pas y aller avec ce T-shirt, c'était pas possible, il allait mourir de froid. Il lui suggéra plusieurs idées pour pouvoir bien tomber malade, elle le regarda d'un air méchant.

" Non ce n'est pas une bonne idée. Par contre, on peut aller voir l'infirmerie elle aura peut-être quelque chose à te passer."

Il n'était pas vraiment convainque par sa démarche, elle allait devoir ruser un peu.

" Imagine que tu es malade et que ton père te donne cours tous les jours dans ton lit. Je n'aimerais pas être à ta place. Alors qu'ici tu es quand même relativement "libre"."

Cela avait l'air de plus l'enchanter ou alors il sentit qu'il y avait un truc louche derrière. Lisbeth fut prise de panique et s'il s'énervait ? Ce garçon était relativement gentil, mais complètement impulsive, elle ne savait pas trop comment si prendre et ça devait surement être pareil de son côté. La situation était plutôt drôle en fait. Elle étouffa un rire qu'elle fit passer pour un toussotement.
Pourquoi je veux aider ce garçon alors que je ne le connais pas ? C'est vrai il m'a aidé et même prit ma défense.

Lisbeth était partagé entre deux sentiments, aider à son tour Mutt qui en avait visiblement autant besoin qu'elle ou lui dire qu'elle avait un cours, malgré qu'elle en avait pas. Finalement elle décida de l'aider .

" Aller viens on va voir si l'infirmière peut te donner quelque chose."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyJeu 29 Déc - 19:19

Mutt avait laissé trainé que son professeur était professeur, ce qui n'échappa pas à Lisbeth. Avoir un père prof ce n'était pas tous les jours facile... Enfin en ce qui concerne Mutt qui n'écoutait jamais rien et qui pouvait devenir un cancre parfait ! Tout pour exaspérer son père... Ce qui était le but, et il ne le cachait pas ! Elle lui demanda où il travaillait. Mutt se tourna vers elle, un sourire en coin et répondit:

« Ouais... C'est un vieux grinchon. Il m'énerve parce qu'il croit savoir tout sur tout... Obstiné comme pas deux. Sinon, il bosse à l'université de Lima. Ca lui est déjà arrivé de faire des cours au lycée. Mais il a préféré changé quand je suis rentrée moi-même là-dedans. Il ne voulait pas m'avoir en cours... »

Il rit un instant, amusé par cette idée.

« Je pense qu'il ne préférait pas constater le désastre qu'était son fils... »

Alors qu'il vint à suggérer plusieurs idées pour en rajouter et être sûr de tomber malade, le comportement de Lisbeth changea. Sur le coup, il fut étonné qu'elle vienne à parler comme ca. Comme quoi... Elle pouvait rapidement se mettre sur la défensive et répliquer. Elle lui fit une remarque intéressante sur le fait qu'il risquait après ca, d'avoir son père sur le dos. Il se demanda si dans un sens ce n'était pas ce qu'il cherchait... Il se surprit à penser qu'il ferait surement la joie d'un psychologue. Après la surprise passé. Il se mit alors à rire à ce que vint de dire Lisbeth et remarqua qu'elle même retint son propre rire derrière une toux. Non, il n'était pas méchant... Enfin il ne l'était pas quand celà n'était pas la peine. Et il n'avait aucune raison d'en vouloir à la jeune Lisbeth qui voulait simplement l'éviter un gros rhume et qui avait usé d'une ruse pour y arriver. Il s'arrêta et posa une main sur l'épaule de la jeune fille avant de lui répondre:

« T'as p'tet raison dans un sens. Avoir grincheux sur le dos toute la journée, avec une boite de mouchoir à la main... C'est p'tet pas très judicieux. »

Elle prit alors les devants avant qu'il ne puisse suggérer autre chose. Elle se proposa pour le conduire à aller voir l'infirmière... Bon note que si elle avait eu cours de son côté... Il aurait volontiers esquiver cette case là. Mutt lui emboita le pas... Bon pas sûr qu'il se trouve très coopératif avec la pauvre infirmière mais bon... Ils arrivèrent à la porte de l'infirmerie. Il se posta à côté de l'entrée sans pour autant frapper. Il laissa Lisbeth faire. Bon, Ok, il faisait son garçon capricieux là...

L'infirmière les invita, et elle remarqua rapidement l'état de Mutt. Elle s'exclama:

« Mon Dieu ! Mon garçon ! Vous allez attraper la mort comme ca ! »

Mutt haussa les épaules en faisant la moue. Il passa une main dans ses cheveux, qui avait commencé à sécher et dont quelques boucles folles venaient à faire leur apparition. Il profita de celà pour faire un trait d'humour:

« Ouais... J'ai oublié mon peigne à la maison. Vous en auriez pas un par hasard ? »

Il accompagna le geste à la parole en tentant de plaquer quelques unes de ses mèches rebelles qui faisaient fureur. L'infirmière le regarda en fronçant les sourcils. Mutt se rendit compte qu'elle ne devait pas encore connaitre le phénomène qu'il était.

« Ha oui, j'ai oublié de me présenter: Mutt Witwicky. Je suis nouveau dans le coin. Vous risquez de me voir souvent débarquer ici. »

Elle n'avait pas l'air de rire. Elle dit avant de partir derrière un rideau:

« Retirez moi ce T-Shirt ! »

Mutt se tourna vers Lisbeth dans un large sourire avant de retirer son maillot.

« Désolé, ca fait deux fois en une journée que tu me vois comme ca. »

L'infirmière revint avec un T-Shirt rouge de l'équipe de football du lycée. Il regarda le bout de tissus à bout de bras et répondit en faisant la grimace:

« Plutôt crever que de porter ca ! En plus c'est trop grand... »

Il rebalanca le T-Shirt aux mains de l'infirmière, qui le lui relança... Il eut des échanges comme ca, alors que les deux interlocuteurs s'envoyaient des remarques en même temps...

« C'est ca ou rien !
- Alors je préfère rien !
- Mais vous... Vous n'êtes pas bien ou quoi ? De toute manière, vous n'avez pas la choix !
- Vous venez de me dire que c'était ca ou rien...
- Monsieur Witwicky vous allez me mettre ce T-Shirt tout de suite !
- Et si je piquais pas plutôt un roupillon ici, en attendant que mon T-Shirt sèche...
- Pour que vous ratiez vous cours ... ?
- Hey mais on se comprend, vous voyez !
- Hors de question ! Vous allez aller bosser et plus vite que ca ! »

Mutt attrapa en dernier le T-Shirt, ouvrit et ferma la bouche plusieurs fois. Elle l'avait bien eu ! Il grogna en enfilant le T-Shirt rouge trop large. Il ajouta:

« Je vous avez dit que le rouge me va très mal ? Quand est-ce que je peux récupérer mon T-Shirt ? Parce que je peux pas rester comme ca toute la journée non plus... »

Mais l'infirmière était déjà retourné à son bureau.

« Vous et la pitié ca fait deux ? »

Elle leva les yeux.

« Je vous empêche une pneumonie mon garçon... Et n'essayez pas de m'avoir par les sentiments. Dehors maintenant ! »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyDim 1 Jan - 12:21

Lisbeth appris que le père de Mutt avait déjà enseigné ici, mais qu'il avait préféré partir quand son fils y était rentré. Cela devait être dur pour Mutt de le savoir.

Lisbeth y réfléchit pendant un petit moment lorsqu'il approuva son idée de ne pas tomber malade pour cette fois. Elle en était ravie, mais pensait bien qu'il se doutait que se n'était pas bien claire.

Quand elle lui dit de la suivre pour pas qu'il trouve une autre super idée pour éviter les cours, il ne broncha pas et lui emboîta le pas. Quand elle arriva devant l'infirmerie, elle le regarda sur le côté et vit qu'il ne voulait pas le faire, alors elle frappa à la porte. Quel garçon têtu ! Pensât elle.

Lisbeth nu même pas le temps de dire quoi que ce soit que l'infirmière avait déjà remarqué la chose qui clochait. Mutt n'y mettait vraiment pas du siens, il faisait la moue et ne s'en cachait pas. Puis il fit un trait d'humour sur ses cheveux, Lisbeth remarqua que l'infirmière n'était pas commode et qu'elle allait vite le re-cadrer. Lisbeth sourit à cette idée. Elle lui demanda d'enlever son T-shirt pour lui en donner un autre. Mutt s'excusa d'être dans cette situation pour la deuxième fois, visiblement lui ça ne le gênait pas du tout. C'était surement pas la première fois pour lui, elle se demanda soudainement qu'elle âge pouvait-il avoir. Des moments il paraissait vachement mature et d'autre beaucoup moins, c'était compliqué à deviner. Quand elle entendit Mutt dire à l'infirmière que c'était pas possible qu'il porte le maillot de l'équipe de football du lycée, elle rigolât et cela ne l'étonna même pas. Ils eurent plusieurs échange des remarques, jusqu'au moment ou il ne trouva plus rien à redire. L'infirmière l'avait bien eu ! Puis elle, les chassas, car Mutt essayait de récupérer son T-shirt.

" Allé vient, tu as un T-shirt maintenant"

Il faisait la tête et n'était pas contente de le porter. Elle eue un petit rire et lui dit :

" Tu sais, c'est pas la mort, par contre si tu avais gardé ton T-shirt mouillé tu l'aurais attrapé."

Mutt essayait de cacher son T-shirt comme il le pouvait et elle comprenait, car si un joueur le voyait avec ce haut, sa risquait de mal tourner.

" Tu n'as pas une veste ?" Il haussa les épaules
" Tu risques d'avoir des ennuis si un des joueurs te tombe dessus. Je ne doute pas de ta capacité à te défendre, loin de là, mais si tu peux l'éviter c'est bien aussi" Elle eue un sourire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes EmptyMar 3 Jan - 14:05

Mutt dû se faire à l'évidence: il allait devoir rester comme ca. Il détestait ca. Rouge en plus ! Non la couleur ne pouvait pas être plus passe partout... Non, il a fallu que ca soit ROUGE ! Pourquoi la couleur de l'équipe des Titans, c'est le ROUGE... En plus, il détestait le ROUGE... Non mais ca ne lui allait pas du tout en plus... Non mais il allait se faire repérer par un joueur dès la première heure. Arpenter les couloirs du lycée comme ca, c'était signer son arrêt de mort. Il aurait été quelqu'un d'autre, peut être s'en serait-il sorti mieux, mais il avait déjà réussi à se mettre à dos une bonne partie de l'équipe des Titans sur le dos. Et quand Mutt s'y met, il peut rapidement s'attirer les foudres de bons nombres d'étudiants, rien que par sa façon d'être, son manque de tact et son éloquence. S'il se faisait attrapé... Le pire serait Jared Suarez... Il l'avait tellement cherché. En même temps, Mutt et lui se disputait le territoire de McKinley et comme Mutt est nouveau, il avait intérêt à bien se la jouer... Mais là ca serait directement fin d'arrêt de jeu et surement la tête dans la première cuvette des chiottes qui passait... Et par pitié, celle dont la chasse avait été tirée... Mais avec beaucoup de chance, il s'en tirait avec juste un Slushie en pleine face.

Le garçon vint à plaquer son sac de cours, en grommelant une bordures d'injures fleuries pour l'infirmière, contre son ventre, tentant de cacher comme il pouvait son nouveau soucis de taille. Mais c'était vain car il lui aurai fallu un passe montagne pour cacher ce truc ROUGE. Il avait l'air plus que renfrogné. Hors de question qu'il subisse une humiliation publique. Lisbeth lui fit une remarque sur le fait qu'il aurait pu attraper la mort avec son ancien T-Shirt... Il lui dit sèchement:

« Là, tout de suite, j'aurai préféré ca... »

Il se rendit compte de ses propos brutaux envers la demoiselle. Il fit une nouvelle moue et ajouta:

« Désolé. C'est pas de ta faute, tu veux bien faire. »

Quel type serait tellement insensé pour préférer une réputation à une bonne santé ? Et bien vous l'avez devant vous: Mutt. Lisbeth lui demanda si il avait une veste. A vrai dire, on était encore en début Septembre et comme le temps était encore sec, il n'avait pas pensé à en prendre une. Lui qui, d'ordinaire ne sort jamais sans veste. Il prit une mine faussement perplexe alors qu'il dit:

« Ca t'arrive des jours comme ca où tu prends un truc tous les matins... C'est à dire une veste et que le seul jour où tu te dis que ce n'est pas la peine vu le temps qu'il fait dehors... Tu viens à en avoir RÉELLEMENT besoin... ??? »

Bien entendu, il sous entendait là qu'il n'avait pas sa veste. C'est alors qu'il entendit des voix dans le couloir adjacent. Il attrapa Lisbeth par les épaules pour se cacher derrière. Un groupe de lycéens passa alors devant eux... Mutt accompagnant Lisbeth des épaules afin que la vision du T-Shirt ne vienne pas à apparaître. Quand ils disparurent au coin d'un couloir, Mutt vint à prendre une décision.

« Je fais le mur. J'me casse... C'est pas possible, je peux pas rester toute la journée comme ca et quand bien même j'arrive à y passer la journée... La sortie des cours est le pire moment pour se faire chopper et envoyé dans la benne à ordure... »

Il savait que Lisbeth ne serait pas pour qu'il vienne à faire ca. Surtout que ca lui apporterai de gros ennuies. Sécher les cours était une chose mais se faire la malle du lycée en était une autre. Ou alors... Il se mit à fixer son regard sur les cheveux de la jeune fille et y approcha sa main jusqu'à une de ses mèches. Il eut alors un sourire en coin et vint à attraper ce qui ressemblait à une petite barrette à cheveux. Il la lui détacha délicatement et lui dit:

« Je te l'emprein... Bon je vais être franc, je ne suis pas sûr de son état après mais pour la peine, je vais te rachèterai une corbeille de barrettes. Promis. Mais là, c'est capital. »

Qu'allait-il faire avec cette barrette ? Il fit demi-tour, tout en jetant des regards furtifs en direction des couloirs où contenait des casiers... Non, ce qu'il s’apprêtait à faire n'était pas bien du tout et il risquait à renvoi pour ca. Mais ce n'est pas comme si c'était la première fois. Il se tourna vers Lisbeth et lui dit:

« Je ne veux pas que tu sois complice de mes conneries, alors je vais t'inviter à aller faire un petit tour... Le temps que je... me trouve un truc... Non mais... T'inquiètes, je suis pas un voleur... Pas un vrai, je lui rendrai demain... Il retrouvera sa veste ou son... gilet ou autre demain... »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. Don't make the same mistakes Empty
MessageSujet: Re: 01. Don't make the same mistakes   01. Don't make the same mistakes Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Don't make the same mistakes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-