Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Thanks for everything !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
MessageSujet: 01. Thanks for everything !   Mar 20 Déc - 14:38

Journée de m*rde... Mais vraiment... Il y avait ces jours où plus rien n'allait et il faut avouer que ce jour avait particulièrement mal commencé. Son réveil n'avait pas sonné, il s'était mis en retard. Il eut un accrochage sur un piquet bas, récemment installé, en voulant se garer sur le parking du Lycée. Son aile droite était griffée de part en part. Il n'avait pas pris le temps de vérifier totalement les dégâts et se dépêcha d'aller en cours... Cours d'anglais qui avait déjà commencé. Il tenta d'entrer discrètement mais le professeur l'interpella, en lui rappelant que ce n'était pas la première fois qu'il était en retard à son cours et voulait le voir à la fin.

Suite ? Le professeur en question n'avait pas l'air de vouloir écouter Mutt, et l'avait informé qu'il préviendrait Figgins de ses nombreux retards et de ses notes peu encourageante. Il semblait bien au courant du dossier de Mutt et le garçon pouvait sentir qu'il se faisait un malin plaisir de lui faire comprendre sa supériorité.

Il avait été à tous ses cours de la mâtinée avant d'aller manger. A la sortie, le pauvre Mutt venait de goûter à la spécialité des lycéens de Lima: Les Slushies. Et bien qu'il savait éviter certains pièges posés par les élèves, dû à une expérience en la matière, celle-là, il ne la vit pas arriver. Il eut tout juste le temps de fermer les yeux alors qu'il sentit le liquide froid, collant et granuleux venir s'écraser contre son visage. Il avait entendu quelques rires et fut bousculé à l'épaule par un type qui devait faire au moins deux fois sa taille.

Génial ! Il s'était frotté les yeux afin de pouvoir les ouvrir et se retourna vers les types en blousons rouges, signe distinctif des Footballeurs du lycée. Un des mecs lui avait lancé un dernier regard provocateur et leva le gobelet qui devait contenir le Slushie en question avant de disparaître au coin. Mutt se retint de ne pas lui courir après pour lui faire bouffer son satané verre... Mais il allait éviter de créer déjà une rixe. Et puis, comme on dit: La vengeance est un plat qui se mange froid...

Il s'était dirigé vers les toilettes ensuite pour se nettoyer le visage et... les cheveux... C'est fou ce que cette saleté collait. Pour ce qui est de son T-Shirt, il ne tenta rien. Il risquait de faire pire que mieux. Retour aux cours... Encore... Puis la sonnerie de la libération se fit retentir. Mutt fut l'un des premiers à passer la porter pour s'en aller sur le parking. Il chercha ses clefs dans sa poche, et se souvint alors du carnage qu'il avait fait subir à sa voiture. Journée où il aurait dû rester coucher... Comme je vous dis...

Il entra sur le Parking, faisant tourner ses clefs dans sa main droite. Mais il vit une tête familière s'attarder autour de sa voiture et ruminer face à la griffe de son aile droite. Il se stoppa, ouvrit de grands yeux étonné. Son père... Mais qu'est-ce qu'il foutait là ? Il se rappela alors de son altercation avec son prof ce matin. Figgins et tout le reste... Il n'avait quand même pas osé pour une petite histoire de retard ? Crap.

Quand il vit le paternel tourner les talons pour passer par l'entrée du lycée, c'est à dire exactement là où il se trouvait. Mutt n'hésita pas et vint à plonger à l'abris sur le côté et derrière un gros pot en terre de fleurs. Il se mit à croupi et en passant la tête sur le côté, il vit une jeune femme blonde qui venait de le surprendre à se cacher. Il l'a reconnu tout de suite, c'était Miss Holliday. Une des professeurs remplaçantes du lycée et surtout la tante de sa petite copine, Hayley. Il y eut un échange de regards. Qu'allait-il se passer ? Il se tassa en entendant les pas de son père et le bougonnement qui lui était propre. Il l'entendit demander à la jeune femme:

« Bonjour mademoiselle. Je suis monsieur Witwicky et le directeur, monsieur Figgins m'a convoqué ce soir dans son bureau. Par la même occasion, je ne sais pas si vous connaissez mon fils, mais il s'appelle Henry... Henry Witwicky. Vous ne sauriez pas où je peux le trouver aussi par hasard ? A peu près ma taille, les cheveux bruns frisés, il les coiffe un arrière. Un air un peu benêt... »

Comment ca un air benêt ? Mutt fit la grimace en signe de protestation silencieuse, avant de fermer les yeux, se demandant si Holly allait le couvrir ou non, bien qu'elle soit réputée pour être la prof la plus cool de tout le lycée.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Sam 24 Déc - 16:39

    Ce matin-là, Holly n'avait pas eu du tout envie de se lever. Elle avait traîné pendant une bonne dizaine de minutes dans son lit, en ce motivant pour aller déjeuner. Ce jour-là, elle devait aller en remplacement au lycée McKinley. Elle allait retrouvé plusieurs amis, ses repères, elle aimait vraiment ce lycée, depuis déjà un moment. C'était ce qui a finalement motivé cette dernière à se sortir du lit. Elle s'était préparée, et elle finit par partir en direction du lycée. Elle remplaçait l'un des professeur d'anglais, elle avait donc pas mal de cours à assurer aujourd'hui. Toute ça mâtiné avait été prises par les cours, les élèves qui avait besoin d'aide, elle avait couru partout, sans arrivé à prendre une minutes de répit.

    A la pause de midi, elle avait fini par se poser dans la salle des professeurs afin de manger son déjeuner, et de prendre un café avant de reprendre ses cours. Elle mangea le contenu de sa boite, sa pomme et se servit un café et s'installa au calme. La salle n'était pas très remplie, du moins les personnes présentes n'était pas connues de la blonde. Des fois elle y trouvait William, Shannon ou encore Madeleine avec qui elle discutait avant de retourner vaquer à ses occupations. Elle termina sa tasse, et puis repartie à ses cours. Elle passa les deux heures qui suivirent à faire ce pourquoi elle était là, étudier l'anglais avec des élèves qui n'avait l'air d'y prêter la moindre importance. Comme si parlait la langue officiel de leur pays n'avait absolument pas plus d'importance que le nombre de caribou qui se trouvait au Canada. Elle essaya donc de les intéresser comme elle le pouvait à la biographie d'un pauvre gars mort dont il ne se souviendrait même pas le nom en sortant de cours.

    La dernière sonnerie retentit, les élèves se sauvèrent comme si elle les avait séquestrer pour les torturer. Elle récupéra sa sacoche dans laquelle elle mit les copies d'un devoir maison que certains élèves lui avait remit. Elle ferma la salle à clef, puis se dirigea vers la sortie du lycée. Elle prit ses clef de voiture dans la poche de sa jupe noire, et une fois sur le parking chercha du regard cette dernière. Elle était stationnée à l'autre bout, à côté d'un arbre. Elle s'y rendit donc d'un pas rapide, ouvrit la porte passager, et y déposa son sac. Elle se rendit soudain compte qu'elle avait oublié les clef de sa maison, sûrement sur le bureau. Elle fit alors demi-tour, et se dirigea de nouveau vers l'entrée du lycée. Lorsqu'elle arriva aux abords de la porte, elle vit un adolescent se jeter derrière l'un des pots de fleurs disposé de part et d'autre de l'entrée. Elle s'arrêta alors, surprise, et chercha à voir qui se cachait derrière ce pot en terre cuite. Elle se pencha légèrement afin de voir mieux, et elle finit par reconnaître un visage plutôt familier. C'était Mutt, le petit ami de sa nièce. Elle l'avait vue assez souvent à la maison, ou pour venir chercher Hayley, elle l'avait également eu quelques fois en cours. Tout deux échangèrent un bref regard avant que la professeure ne fût interpeller par une voix grave. Elle se redressait et faisait face un homme aux cheveux gris et quelques rides bien marquées. « Bonjour mademoiselle. Je suis monsieur Witwicky et le directeur, monsieur Figgins m'a convoqué ce soir dans son bureau. » dit ce dernier. Tout s'expliquait alors, le plonger derrière le pot de fleur notamment. Qu'avait-il fait pour que Figgins convoque son père ? « Bonjour monsieur, euhm Figgins ? A cette heure si ? Vous êtes bien sûr car généralement il n'est plus là depuis un moment. Sinon pour trouver son bureau, vous rentrez et vous prenez le premier couloir à droite. » déclara la jeune femme. Non, tout était faux dans ce qu'elle avait dit. Figgins était là jusque tard le soir, à cause des restrictions budgétaire, il lui arrivait encore de bosser pour faire le ménage d'après les dires. Et ensuite l'indication du bureau n'était pas du tout juste, tout ce qu'il allait trouver de ce côté là, c'était un placard à balais avec un peu de chance. Elle lui sourit afin de paraître polie, puis ce dernier reprit « Par la même occasion, je ne sais pas si vous connaissez mon fils, mais il s'appelle Henry... Henry Witwicky. Vous ne sauriez pas où je peux le trouver aussi par hasard ? A peu près ma taille, les cheveux bruns frisés, il les coiffe un arrière. Un air un peu benêt... ». Elle fit mine de réfléchir. Bien évidemment qu'elle voyait qui s'était. La description était quelque peu péjorative de l'avis de la remplaçante. « Euhm... Non, je suis désolée, je ne vois pas de qui il s'agit. Mais la plupart des élèves sont partis, il a dût faire pareil. » finit-elle par répondre. Elle ne savait pas si elle était très crédible, mais d'après la plupart de ses amis, c'était une très bonne actrices, et par conséquent menteuse aussi. Elle ne savait pas non plus si monsieur Witwicky allait ou non se rendre chez Figgins, ou du moins dans la direction que la professeure lui avait indiquait. Si il était têtu, il chercherait à le trouver, mais le lycée était grand, et avant qu'il y parvienne, il ferait nuit et pour le coup Figgins serait sûrement parti.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Sam 24 Déc - 18:56

Mutt était la tête contre le pot de fleurs et priait pour que son père ne remarque pas sa présence. Des fois, Mutt se disait qu'il avait ce genre de don: Trouver où il était... Mais le garçon avait alors acquis par la force du temps un autre don: la fuite. Don qu'il commençait à utiliser à la perfection. Holly mentit à la perfection. Mutt eut un moment de perplexité quand elle lui indiqua le sens inverse de là où il devait aller. Bien joué ! Ensuite son père lui demanda si elle ne l'avait pas vu traîner quelque part. Elle a fait genre de ne pas le connaitre et émit l'hypothèse qu'il soit déjà parti. Il entendit son père rire jaune.

« Très bien. Ca ira. Merci. Bien que je pense qu'il doit encore se trouver ici, vu que sa voiture est encore là. »

Il avait alors tourné un regard circulaire sur le parking et avait arrêté un instant ses yeux sur le pot de fleurs. Le léger silence qui suivit, Mutt ne l'aimait pas. Il arrêta de respirer comme si celà pouvait changer quelque chose. Comme si celà pouvait le faire disparaitre de son radar. Puis il entendit un long soupir avant qu'il n'ajoute:

« Merci. Je vais essayer de trouver Figgins. Une chose à la fois. Bonne soirée ! "

Les pas reprirent et il entendit la porte s'ouvrir et enfin ses épaules s’affaissèrent et il se mit à respirer de nouveau. De toute manière, il savait qu'il allait devoir faire face à l'ancêtre un jour ou l'autre. Il passa sa tête de derrière le pot de fleurs pour s'assurer que la voie était libre et leva les yeux vers la jeune femme blonde. C'était bien la première fois qu'on le couvrait comme ca. D'habitude les professeurs ne prenaient pas la peine de le faire. Il le dénonçait purement et simplement. Il pouvait confirmer la rumeur que Miss Holliday était vraiment cool. Il eut un petit sourire en coin à son attention et lui dit tout en se levant:

« Il est parti ? En tout cas merci... Je ne sais pas ce qu'il fout là... Enfin si, j'ai une petite idée derrière la tête... »

Il se releva, réajusta sa veste en cuir et la capuche de son sweat bleue, et ramassa son sac. Il s'avança vers Holly, un léger sourire aux lèvres.

« C'est moi ou vous lui avez délibérément montré le sens inverse du bureau de Figgins ? Vous savez, c'est un coriace, il va pas se laisser démonter... Enfin bon... Pendant ce temps ca lui fait une occupation, et avec beaucoup de chance il aura oublié pourquoi il devait me gueuler dessus ce soir... Et là ca serait croire un miracle qu'il devienne indulgent. Surtout qu'en plus j'ai cabossé la voiture et je crois qu'il l'a vu. Quand il verra l'état de mes fringues ca sera encore autre chose. »

Oui, car ses fringues étaient encore collantes de Slushie. Il fronça un peu les sourcils. Il l'avait reconnu comme la tante d'Hayley, sa petite copine. Il l'avait déjà croisée plusieurs fois mais n'avait jamais réellement pris le temps de parler avec elle. Il ajouta:

« Au fait, vous êtes la tante d'Hayley, c'est ca ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Ven 20 Jan - 20:49

    Holly ne savait pas exactement pour quelles raisons elle avait plus ou moins menti pour défendre le jeune garçon. Après tout elle ne le connaissait pas plus que ça, à vrai dire elle ne l'avait vue que quelques fois, lorsque ce dernier venait voir ou chercher Hayley. Mais au fond, il ne méritait certainement pas de se faire remonter les bretelles -car c'était sûrement la raison pour laquelle était venu son père. Elle lui indiqua donc un chemin complètement faux et opposé quand ce dernier lui demanda où se trouvait le bureau de Figgins et mentit de nouveau en affirmant ne pas savoir où se pouvait se trouver son fils. « Très bien. Ça ira. Merci. Bien que je pense qu'il doit encore se trouver ici, vu que sa voiture est encore là. » dit le vieil homme. La jeune femme blonde posa un regard sur les différentes voitures du parking, et aperçus celle de Mutt. Elle la connaissait peut-être mieux que le jeune homme en lui même, l'ayant vue garée plusieurs fois devant la maison. Elle avait envie de se donner des baffes. Elle n'avait pas pensé à la voiture, donc il savait forcément qu'il était là, dans l'établissement. Elle vit le regard du père se poser derrière elle, et crut un instant qu'il avait vue le jeune Mutt. Elle brisa le silence afin de détourner son attention « Ah ! Et bien il est peut-être du côté du stade, ou quelque chose comme ça ! » dit-elle. Mais finalement, Monsieur Witwicky passa à autre chose et ne prêta pas plus d'attention que ça au parole de la professeur.« Merci. Je vais essayer de trouver Figgins. Une chose à la fois. Bonne soirée ! ». Elle souffla discrètement, étant soulager de voir qu'il ne l'avait pas vu. « De rien Monsieur, bonne chance à vous ! Bonne soirée également.  » déclara t-elle. L'homme repartit en direction de l'entrée, la professeure entendit la porte claquer derrière ses pas. Elle souffla finalement, et regarda sa montre.

    Elle se retourna vers les pots de fleurs, où se cacher toujours le jeune garçon. Elle s'avança vers lui, et se pencha afin de l'apercevoir. Il eut un léger sourire « Il est parti ? En tout cas merci... Je ne sais pas ce qu'il fout là... Enfin si, j'ai une petite idée derrière la tête...  » dit-il alors qu'il se levait puis, réajustait ses vêtements avant de récupérer son sac de cours. « Je dirais qu'il est venu sur demande de Figgins.  » dit la remplaçante en rigolant légèrement. L'élève eut un autre sourire et enchaîna « C'est moi ou vous lui avez délibérément montré le sens inverse du bureau de Figgins ? Vous savez, c'est un coriace, il va pas se laisser démonter... Enfin bon... Pendant ce temps ca lui fait une occupation, et avec beaucoup de chance il aura oublié pourquoi il devait me gueuler dessus ce soir... Et là ca serait croire un miracle qu'il devienne indulgent. Surtout qu'en plus j'ai cabossé la voiture et je crois qu'il l'a vu. Quand il verra l'état de mes fringues ca sera encore autre chose. ». Un sourire se dessina sur ses lèvres, laissant apparaître toutes ses dents blanches. Il était vrai que si elle avait agit comme un professeur normal, elle n'aurait pas fait ça. Mais tout le monde le savait, elle n'était pas conventionnelle, et cette fois là n'échappait pas à la règle. « En effet, je ne l'ai pas vraiment aidé sur ce coup-là. » elle leva les yeux d'un air innocent avant de reprendre « Mais que ça reste entre nous, pour le reste du monde, j'ai un très mauvais sens de l'orientation hein ! Ne t'en fait pas pour ton père, à mon avis après avoir fait dix fois le tour du lycée, et loupé Figgins, il sera en rogne contre lui et ton cas passera à la trappe. ». Elle lui tapota sur l'épaule en guise d'encouragement.

    « Au fait, vous êtes la tante d'Hayley, c'est ca ? » demanda t-il. Holly mit ses mains dans les poches de sa jupe grise avant de lui répondre « Oui, c'est ça ! Et toi tu es Mutt, Hayley me parle souvent de toi. ». Il y avait déjà quelques temps qu'elle voulait lui parler, histoire de voir qui il était réellement, s'était son rôle. Elle devait remplacer Cameron, le père de cette dernière, ce n'était pas aussi facile qu'il n'y paraît, surtout pour Holly qui n'était pas comme ça normalement. Mais il le fallait, au moins une fois.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Sam 21 Jan - 16:14

Holly l'avait aidé à ne pas subir le courroux de son père et il espérait qu'il oublie ce pourquoi Figgins l'avait convoqué d'ici ce soir... Peine perdu car son père semblait avoir une très bonne mémoire en ce qui concerne ses punitions. Bien entendu, car sinon ca ne serait pas drôle ! En tout cas, la tempête avait été retardée, ce qui n'était pas un mal. En tout cas, il avait le temps de préparer sa défense pour ce soir. Il sourit quand elle lui demanda à ce que ca reste entre eux. Ho Mutt n'était pas une cafteuse et s'en garderait d'aller dire qu'elle avait fait exprès de mentir à son père. Elle lui dit que son cas risquait de passer à la trappe et qu'il finirait par être en rogne contre Figgins. Mutt fit de gros yeux et eu un rire nerveux.

« Faut pas y compter dessus. Je le connais bien. De toute manière, tout ce que je fais, tout ce que je dis, c'est de ma faute. Si il loupe Figgins ca sera aussi de ma faute. C'est comme ca et ca a toujours été comme ca... Je n'espère plus de changements à ce niveau là. »

Oui, c'était bien ca leur problème. Que Mutt soit le coupable ou non, il était toujours le fautif. Un point c'est tout... Son père était obtus, Mutt l'était aussi et chacun se cantonnait sur sa position. Une bataille qui dure depuis l'adolescence, qui se poursuit et qui n'a pas l'air de vouloir s'arrêter jusqu'à la mort d'un des deux partis. Bien qu'il le reniait, le garçon lui ressemblait bien plus que ce qu'il le voulait. Deux caractères chauds et bornés qui doivent cohabiter ensemble... Ce n'est pas facile. Son père avait essayé de se remettre avec quelqu'un dans dans cette maison de fous, elle n'avait pas sû rester plus d'une semaine après l'emménagement chez eux. Même si la présence d'une mère manquait cruellement. Mutt savait au fond de lui que leur relation n'aurait pas été aussi chaotique si sa mère était encore de ce monde.

Holly lui avoua qu'Hayley lui parlait beaucoup de lui. Mutt eut un léger sourire charmeur et continua:

« Oui, c'est moi. Hayley parle beaucoup de moi ? En bien, j'espère ? »

Il rit doucement et secoua la tête pour ajouter:

« Enfin... Ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas non plus un modèle qu'on aimerait fréquenter. »

Mutt se surpris à parler librement à Holly. Pourtant une voix dans sa tête lui disait qu'elle était prof quand même... Mais après ce qu'elle avait fait, elle avait gagné beaucoup de respect face à Mutt voir plus. Peut être un brin de confiance qui commençait à s'installer. En plus, Hay' lui avait aussi beaucoup parlé de sa "tante cool", et Mutt était surpris par la complicité qui pouvait s'installer entre deux parents de la même famille. Mutt n'avait jamais réellement connu celà. Ni chez lui, ni ailleurs. Il ne pouvait pas espérer en créer un avec son père... Pour lui, c'était impensable à l'heure actuelle.

« Pour tout vous dire, Hayley m'a aussi beaucoup parlé de vous. Elle a de la chance de vous avoir. Vous êtes vraiment ouverte d'esprit et vous n'êtes pas quelqu'un qui se cantonne sur ses idées. Quand je pense que je dois supporter mon père... Un vrai rabat-joie... Après les autres me disent que j'ai de la chance de sortir si librement quand même mais c'est surtout parce que je prenais mes autorisations sans les demander. Au début ca bardait mais je crois que maintenant, il s'est braqué et ne veut même plus savoir où je vais... Et là, je me demande si je compte vraiment pour lui... »

Il eut un froncement de sourcils et ajouta dans un léger rire nerveux:

« Je ne sais même pas pourquoi j'vous raconte ca. Après tout, vous devez avoir vos lots d'ennuies et mes problèmes d'ado ne doivent pas vous intéresser. »

Il se retourna vers la porte de l'entrée.

« Par contre, je pense ne pas rester trop longtemps devant cette porte, si vous voyez ce que je veux dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Mer 8 Fév - 17:15

    Holly savait très bien ce que pensait les élèves à son sujet. Ils pensaient tous que s'était une professeure super cool. Elle pouvait s'en venter, car c'était un peu son but, sa façon de faire. Pour elle les élèves apprenaient mieux en s'amusant et avec un professeur qu'ils appréciaient, plutôt qu'en les forçant avec des méthodes sois disant pédagogiques. Au moins quand elle arrivait dans un cours, les adolescents paraissait plutôt content de la voir. Certains de ses collègues n'appréciaient guère sa façon de faire, mais elle s'en fichait. Elle aidait souvent les jeunes, pour leurs devoirs ou leurs déboires personnels, et ce jour-là c'est ce qu'elle avait fait.

    Le jeune garçon était venu à sa rencontre après que son père sois parti, pour remercier la remplaçante et demander si c'était volontairement qu'elle lui avait indiquait le mauvais chemin. Elle avait répondu positivement, demandant toute fois de garder sa entre eux deux. Elle tenta de le rassurer sur son cas, mais le jeune homme rigola n'ayant pas l'air convaincu. « Faut pas y compter dessus. Je le connais bien. De toute manière, tout ce que je fais, tout ce que je dis, c'est de ma faute. Si il loupe Figgins ca sera aussi de ma faute. C'est comme ca et ca a toujours été comme ca... Je n'espère plus de changements à ce niveau là. » déclara t-il. Cette déclaration laissa penser que la relation entre les deux individus était loin d'être simple. C'était souvent ainsi à cet âge là, les parents et les enfants ne s'entende généralement pas beaucoup. « Si il loupe Figgins, je pense que je serais plus en tort que toi » répondit la jeune femme, en laissant échapper un léger rire « Tu sais, peut-être qu'un jour ça lui passera, et puis c'est aussi la période qui veut ça. ».

    Mutt lui demanda si elle était bien la tante d'Hayley, ce à quoi elle répondit une nouvelle fois positivement et demanda si il était bien le fameux Mutt, tout en enfonçant ses mains dans les poches de sa jupe. Elle ajouta que sa nièce lui parlait souvent du jeune lycéen, ce qui le fit sourire. « Oui, c'est moi. Hayley parle beaucoup de moi ? En bien, j'espère ? ». Holly rigola. Il semblait beaucoup se préoccuper de ce que pensait la jeune lycéenne. Il rigola à son tour, puis finit par ajouter « Enfin... Ce que je veux dire, c'est que je ne suis pas non plus un modèle qu'on aimerait fréquenter. ». La professeure sourit « Ne t'en fait, elle parle de toi en bien, je n'en dirais pas plus. » elle tapota sur l'épaule du garçon comme pour l'encourager. « Pour ma part, je ne que depuis quelques minutes réellement, mais tu n'as pas l'air si méchant que ça. Et puis je n'attend pas de toi que tu sois un modèle, t'es un ado, il faut bien que tu vives. » termina t-elle.

    Il avoua à Holly que sa nièce lui avait également parlé d'elle. Le garçon avait une idée assez idéalisé de ce qu'était la professeure. Si ce qu'avait dit Hayley, elle pouvait n'être que flatter, et au moins elle avait le mérite de lui rendre la vie un peu plus simple après tout ces problèmes qui étaient survenue les mois passés. « Tu sais, j'essaye juste d'être une adulte responsable, mais sympa. Ce n'est pas facile tout les jours je dois bien l'avouer, mais mon boulot m'a beaucoup aider. Tu sais pour ton père, je suis sûr qu'il tient à toi, mais peut-être qu'il ne sait tout simplement pas comment faire. Je ne sais pas comment s'est chez toi, donc je ne peux pas m'avancer, mais des fois, gérer un ado peut s'avérer plus compliquer qu'il n'y paraît. » lui répondit la blonde. Il fronça un peu les sourcils avant d'ajouter « Je ne sais même pas pourquoi j'vous raconte ca. Après tout, vous devez avoir vos lots d'ennuis et mes problèmes d'ado ne doivent pas vous intéresser. ». « Je suis aussi là pour ça, je ne suis pas que là pour vous apprendre des choses qui vous serviront plus ou moins dans l'avenir. Et ne crois pas que tu ne m'intéresses pas parce que tu as des problèmes. Il faut pas hésiter. » elle sourit pour accompagner ses paroles et le rassurer. Quelques choses la pousser à aider en quelque sorte ce jeune. Était-ce parce qu'il connaissait sa nièce ? Ça avait peut-être eut un rapport au début, mais au final, plus tant que ça. Non, même si elle ne le connaissait que depuis peu de temps, elle l'appréciait, ce n'était pas un jeune superficiel, comme elle en croisait beaucoup. Et bien qu'elle avait dut entendre quelques échos à son sujet, comme quoi il n'était pas vraiment le premier de la classe, elle s'en fichait également.

    Soudain, il se retourna vers la porte d'entrée du lycée et déclara qu'il n'allait pas rester trop longtemps, pour ne pas tenter le diable. « Oui, je comprend, si tu as besoins n'hésites pas surtout, même si jamais il fallait parler à ton père. » répondit la professeure. Elle jeta elle aussi un coup d'œil à la porte. Figgins n'avait pas intérêt d'apprendre qu'elle avait volontairement envoyer un parent d'élève dans la mauvaise direction, mais après tout, comment le saurait-il ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Jeu 9 Fév - 13:55

Oui, il ne fallait pas trop compter sur son père pour être indulgent sur son compte. A croire qu'il n'arrivait pas à faire autre chose que lui faire des reproches. Et celà avait toujours été comme ca... Toujours... Mutt se demandait des fois si il lui mettait pas sur le dos la tristesse de la mort de sa mère. Mutt haussa les épaules quand elle lui dit que c'était surement la période qui faisait ca. Ouais et bien il n'avait jamais connu d'autres périodes à vrai dire... Il ne put s'empêcher de répondre à la professeure.

« Ouais... Et bien cette période dure depuis ma naissance alors. Mon père est du genre super exigeant. Quand j'étais gosse, je me laissais faire... mais quand celui-ci vient à ne même plus m'écouter... Je ne crois pas que ca s'arrangera après l'âge dit ingrat. »

Il savait très bien de quoi il parlait. Et Mutt était bien plus mature qu'il aimait le faire croire à la majorité des étudiants de Lima. Quand il parla d'Hayley, elle lui lança une petite accroche sympathique tout en lui tapotant l'épaule. Mutt eut un léger sourire à ca. Il se rendait compte que ca faisait longtemps qu'il n'avait pas rencontré une personne aussi ouverte et sympathique et surtout... Elle l'avait aidé à échapper à son père, ce qui était un grand indice de confiance sur l'échelle de Mutt.

La discussion tourna de nouveau autour de son père et Mutt ne put s'empêcher une exclamation ironique tout en roulant des yeux. Lui ? Tenir à lui ? Il se demandait des fois... Si Miss Holliday savait, elle ne dirait pas ca comme ca... Peu de gens connaissent le réel passé de Mutt. Disons qu'il avait pu être un adolescent type il y a quelques années de celà. Il était devenu comme ca, en partie à cause de son père. Il secoua la tête et lui répondit:

« Si vous saviez... Vous ne diriez pas ca... »

Elle lui proposa alors de l'aide de sa part. Ce qui n'étonna qu'à moitié Mutt. Après tout, elle n'était pas des plus ordinaires même si elle est prof... Holly fut de l'avis de Mutt quant il s'agissait de quitter les lieux, mais le garçon restait sur sa faim. Il aurait voulu continuer à discuter avec Holly... Et profiter que ca soit en dehors des visites pour Hayley. Il faut dire que des fois Mutt en avait gros sur la patate et vider son sac ne lui ferait pas de mal. Il pouvait avoir confiance en elle... Il le sentait... C'était même étrange. Alors qu'ils allaient quitter le Parking, Mutt dit:

« Miss Holliday ? Hum... Ca vous dirait de... » Il s'arrêta en levant les yeux aux ciels tout en aillant un petit sourire gêné. « Ouais... Je sais ca se fait ptet pas, je suis étudiant et vous professeur. Mais si ca vous dit d'aller prendre un verre. En tout bien tout honneur ! Bien entendu ! »

Ouais, il ne voulait pas non plus qu'elle croit qu'il ait le crush pour elle. Ca serait idiot. Il avait juste envie de parler à quelqu'un avant de finir totalement maboule. Surtout qu'en plus de tout ca, il fallait ajouter qu'il venait de déménager, loin de son ancienne vie et de ses amis. Tout en se passant une main dans la nuque, il ajouta:

« Disons que j'ai pas mal de trucs... que je ne dis pas et je... sais pas... »

A l'évidence c'était très nul comme phrase et ca ne voulait rien dire... ou plutôt ca sous-entendait J'ai besoin de parler, et je vous trouve sympa. J'ai envie de me confier à vous. Mais jamais il ne pourrait dire cette phrase ouvertement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Sam 17 Mar - 16:53

    Après avoir discuté d'Hayley, et même si c'était que sous-entendu, de leur relation, la conversation revînt au père de Mutt. Il lui avait raconté tout ce que sa nièce avait raconté sur la professeure, elle lui avait répondu, disant qu'elle essayait juste d'être cool, et que son père tenait certainement à lui, même si il le montrait pas. Une fois de plus, il ne semblait pas convaincu, roulant les yeux au ciel après une petite exclamation ironique. Leur relation ne semblait vraiment pas être simple, bien loin de ce qu'on pouvait imaginer. La vie était souvent compliqué, particulièrement pour ce qui est de la famille. « Si vous saviez... Vous ne diriez pas ca... » déclara t-il. Elle le regarda, un mince sourire sur les lèvres. « Je veux bien te croire. »

    Finalement, il déclara qu'il ne devrait y aller avant que son père ne revienne bredouille, et certainement agacé si on en croyait comment était l'homme. Il commença à se diriger vers sa voiture, puis s'arrêta un instant. Elle le suivait du regard, se demandant se qui lui arrivait. « Miss Holliday ? Hum... Ca vous dirait de... » Il marqua un arrêt, regardant de nouveau vers le ciel, légèrement gêné « Ouais... Je sais ca se fait ptet pas, je suis étudiant et vous professeur. Mais si ca vous dit d'aller prendre un verre. En tout bien tout honneur ! Bien entendu ! ». Holly eut un sourire après cette demande aussi inattendu que sympathique. Elle avait déjà eut à faire à des demandes de ce genre, mais la plupart n'étaient pas innocente, tandis qu'ici, elle le savait c'était juste pour passer un moment, parler, sans aucunes attentes autres qui ne seraient de toute façon, pas possible.

    « Et bien j'irais bien prendre un café. Je t'emmène ? » demanda t-elle. De toute façon, elle n'avait aucuns projets pour la soirée, Jessica travaillant tard, et Hayley étant chez une amie. Donc personne n'allait l'attendre. « Disons que j'ai pas mal de trucs... que je ne dis pas et je... sais pas... » dit-il. Elle avait donc bien raison pour le fait qu'il avait besoin de parler. « On peut y aller à pied si tu veux, c'est à quelques rues d'ici. » déclara cette dernière. Elle s'approcha de lui, qui était à quelques mètres d'elle. C'était un gentil garçon, ça se voyait même si il ne voulait peut-être pas forcément que ça se sache. Elle ne savait pas son histoire, elle ne le connaissait vraiment que depuis une petite dizaine de minutes à peine, mais tout laissé croire qu'il avait vraiment bon fond. Il avait besoin d'elle maintenant, et ce n'était peut-être pas une chose à faire pour une professeure de s'attacher à ses élèves, surtout pour elle en tant que remplaçante, mais elle ne pouvait pas lui dire non et le laisser ainsi, elle l'aurait sur la conscience. Si tout les élèves étaient comme lui, ça serait bien plus simple, même si aux dires, il n'était pas des plus simples en cours, elle était sûre qu'il y avait une raison à cela, et que les cours conventionnels ne lui convenaient certainement pas, comme à la plupart des lycéens. « Allez viens ! » elle passa son bras autours de ses épaules afin de l'entrainer dans la direction du café. « Ne t'en fait pas pour ta voiture, on dira que tu avais décidé de rentrer à pied. » dit-elle en rigolant. Elle ne savait pas où il habitait, peut-être trop loin pour que cette excuse soit valable, mais bon, tant pis !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Sam 17 Mar - 19:44

Mutt hésita à poser sa question et même... Il se demandait si ca se faisait de demander ca à un professeur. C'était peut être un jeune branleur, mais il était quand même bien élevé. -Il lui faut au moins ca. xD- Il attendit la réponse de la jeune professeure. Elle sourit d'abord et quand elle accepta, ce fut au tour de Mutt de sourire. Il aimait vraiment bien Miss Holliday. Elle lui proposa d'y aller à pied. Mutt acquiesça. Il ne connaissait pas encore bien la ville, donc il allait se laisser guider par la jeune femme. Il redressa son sac sur l'épaule et enfonça ses mains dans ses poches. Elle passa un bras autour de ses épaules pour l'emmener alors. Mutt eut un nouveau sourire en coin. Ce n'était pas un de ses professeurs à New-York qui aurait eu un contact si familier avec un de leurs élèves.

New-York, c'est la grande ville, la jungle. Le tu marches ou tu crèves. Trop de monde. Trop de stress. Trop d'agressivité. Avec un garçon comme Mutt qui se laisse facilement embarquer... Peut être qu'au final, Mutt se sentirait enfin chez lui à Lima. Holly trouva une excuse toute trouvée pour sa voiture qui allait rester sur le parking. Car oui, il se demandait ce que son père allait dire là dessus. Ho et puis zut... Pourquoi y penser maintenant ? Le vieux grincheux n'était pas là après tout ?

Il se laissa guider par Holly jusqu'au café qui se trouvait à quelques rues à peine d'ici. Ils entrèrent et il s'installa en face de la jeune femme. Lorsque le barman leur demanda ce qu'ils voulaient. Mutt se commanda un simple Coca. Il n'allait pas commencer à se montrer sous son mauvais jour en commandant une bière... Surtout qu'il est mineur et normalement, je dis bien normalement, il n'a pas le droit de consommer de l'alcool avant ses vingt et un ans. Dans un sourire à la jeune femme il lui dit:

« En tout cas, encore merci. Vous êtes vraiment gentille. Il faut dire aussi que je viens de New-York et les professeurs là bas sont beaucoup moins... amicaux qu'à Lima. Je sais pas si vous connaissez, mais là bas c'est un peu la jungle. Le marche ou crève. Déjà qu'à McKinley, il a de fortes rivalités... Je ne vous parle pas de New-York. »

Le serveur vint à déposer leur commande. Tout en s'appropriant le verre, Mutt continua:

« Je n'ai jamais rien dit à Hayley et je ne sais pas si je lui dirai un jour... Tout ca... »

Il s'arrêta. Bien sûr qu'il voulait parler, mais ce n'était pas si évident que celà et Holly, pour l'instant, restait quand même une personne encore un peu inconnue à ses yeux.

« J'ai un père prof et autoritaire. J'ai dû souvent me débrouiller seul et surtout je n'ai jamais eu personne pour m'écouter. C'est facile d'être la victime puis le moins que rien. Bien plus facile que de se dire qu'on est quelqu'un de différent et de bien. J'ai fini par trouver ma propre alternative. Je ne voulais plus être la victime donc je suis devenu le rebelle. Faire n'importe quoi. Se moquer des adultes, ca vous donne une carte blanche contre les moqueries et les Slushies. Les populaires s'y prennent à deux fois avant de vous balancer de la m*rde à la figure. Est-ce que c'est un mal de vouloir s'en protéger ? »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Lun 9 Avr - 15:21

    Après avoir trouvé l'excuse pour la voiture du jeune garçon, le chemin jusqu'au café fût plutôt silencieux. Le vent frais soufflait dans les cheveux de la professeure, qui remonta le col de son manteaux. Les rues n'étaient pas très rempli à cette heure de la journée, enfin comme un peu toute les heures. Lima c'était une petite ville tranquille, un peu trop tranquille parfois, mais on trouvait généralement toujours un truc à faire pour tuer l'ennuie. L'avantage, c'est qu'on était à peu près toujours sûr de trouver de la place dans un petit café ou bistrot, et ce, à n'importe quelle heure, enfin ça dépendait des endroits bien entendu. Et ce fût le cas pour l'endroit que les deux choisirent de s'installer.

    La salle principale était presque déserte, à l'exception d'un couple de retraités et un homme en costard gris. C'était assez simple, mais avec une certaine classe. Ils s'installèrent face à face, à côté de la grande vitre qui donnait sur le rue. Le serveur de tarda pas à arriver pour prendre la commande des nouveaux clients, c'était un autre avantage, vue le peu de monde, on était toujours sûr d'être servit rapidement. Elle laissa Mutt commander en premier, qui choisit un coca. Le barman se tourna ensuite vers elle, et la jeune femme lui demanda un thé. Le café et le thé étaient les deux choses que la jeune femme buvait le plus, donc ce n'était pas cette fois là qu'elle allait changer ses habitudes. Commandes en mains, le serveur repartit vers le comptoir et le jeune lycéen reprit la parole. Il remercia encore une fois la remplaçante, et évoqua New York et tout ce que cette ville engendre pour les adolescents. Il était vrai qu'à côté de la grosse pomme, Lima était presque une ville de Bisounours. « Je connais un peu NY en effet. Pour tout dire, j'y ai même enseigné pendant quelques temps, et je comprend ce que tu veux dire. En même temps, dans chaque ville et chaque lycée il y a toujours ses difficultés. Surtout les rivalités, on retrouve ça un peu partout. » répondit la blonde avant d'être interrompu par le serveur qui ramenait leurs commandes. Elle remercia ce dernier et paya l'addition « C'est moi qui invite. » dit-elle à l'intention du lycéen.

    Il commença une phrase concernant Hayley, puis s'interrompit comme si quelque chose l'empêchait de parler. « Lui dire quoi ? » demanda Holly avant de boire une gorgé de son thé. Il finit par continuer sur un autre sujet, comme pour ce justifier. Il expliqua alors à la professeure pourquoi il se comportait ainsi, en classe et au lycée notamment. Il termina alors en demandant si ce protéger de tout ça était un mal. La blonde jeta un coup d'œil dehors, et suivit du regard une jeune femme qui promenait son chien, puis revînt à Mutt. « Non, ce n'est pas un mal. Tout le monde trouve un moyen de se protéger, d'une façon ou d'une autre du regard, des insultes et des slushies. Certains tentent de devenir populaires pendant toutes leurs années de lycée, quelques uns y arrivent, et d'autres non. Il y a ceux qui se font oublier, ceux qui malgré seront toujours des boucs émissaire quoiqu'ils fassent. Et il y a ceux qui font comme toi. Ce n'est qu'un moyen parmi tant d'autre après tout. » dit-elle en regardant le jeune homme avant de continuer. « Mais ce que la plupart ne pense pas, c'est que le lycée ce n'est que trois années dans votre vie entière. Vous pensez qu'un slushie, une insulte ou une mauvaise réputation c'est la fin du monde. Mais ce n'est pas le cas, ce n'est que le début pour vous. » termina t-elle. La remplaçante parlait en connaissance de cause, elle avait vécu bon nombre de mauvaise expérience pendant sa période de lycéenne. A cette époque, elle pensait exactement la même chose que Mutt ou n'importe quel autre adolescents : Que le lycée déterminait ce qu'on était par la suite. Sauf que ça c'était avéré faux. La jeune lycéenne timide et introvertie était devenue une jeune femme sûre d'elle, et qui allait vers les autres sans aucunes difficultés. Si elle avait su cela à l'époque, tout aurait était plus facile bien entendu, mais le lycée n'est finalement qu'une petite étape dans la vie. « Je sais que tout ça est facile à dire, mais je suis passée moi aussi par-là malgré ce que vous pouvez penser, et je sais à quel point ça peut être compliqué. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Mar 17 Avr - 18:10

Mutt ne pensait pas qu'un jour prendre un verre avec un prof pouvait lui arriver. Holly était vraiment sympathique, à n'en plus douter. Et il sentait qu'il pouvait avoir confiance en elle. Etait-ce parce qu'elle venait de le couvrir face à son père ? Surement. En tout cas, ils marchèrent jusqu'à ce café très tranquille et posèrent à une table. Mutt entama la conversation et parla de New-York et des professeurs là-bas. Elle lui avoua avoir déjà travaillé là bas. Elle devait très bien connaitre alors. Dans un sourire, il dit:

« C'est dommage que je ne vous ai pas rencontré là bas. Faut dire que j'ai fait pas mal d'établissements... Je suis le type qui passe son temps à se faire virer. »

Il ne savait pas si elle connaissait ses antécédents scolaires. Mais il faut avouer que Mutt aimait s'en vanter près de ses camarades. A savoir si certains profs étaient eux aussi au courant. Hayley a même peut être pu lui raconter. Ses pensées se tournèrent vers elle. Et il pensa à voix haute. La professeure remplaçante le nota et lui posa une question. Il enchaîna sur autre chose. Elle lui expliqua que ce n'était pas un mal de vouloir se protéger. Qu'ils étaient tous différents. Elle lui parla avec des paroles sages. Il baissa les yeux vers son Coca. Il dit ironiquement.

« Trois ans mais vivement que ca se termine... Pour moi ca a commencé bien avant... Quand j'étais gosse j'étais le bouc émissaire vous savez. Loin de ce que je suis aujourd'hui. Un type qui ne répondait pas. Trop intelligent. Trop gentil. Certains m'ont vraiment fait la misère... Et c'est peu de le dire. Vous ne savez pas ce que j'ai vécu personnellement. Et au final, n'avoir personne pour vous croire et vous enfoncer de plus en plus. Pas de mains secourables à l'horizon. Même mon père a réussit à m'enfoncer. Je ne sais pas ce qu'il s'est passé... Oui et même si vous dites que vous êtes passé par là. »

Il soupira. Son regard et sa posture venait de prendre un sacré coup de vieux. Il n'était plus dans les murs du lycée et il venait à prendre cette allure qui faisait tromper bon nombre de gens sur son âge.

« Je ne veux juste pas retomber là dedans. L'humiliation publique... La violence... J'en passe et des meilleures. J'ai décidé de ne plus me laisser faire. »

Il porta son verre à ses lèvres et but quelques gorgés.

« Je suis désolé de vous avoir dit ca comme ca... Et... merci pour le verre au fait... C'est très sympa. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   Mar 1 Mai - 13:42

    Mutt était un gosse bien, il ne méritait pas forcément ce qui lui arrivait. Elle l'avait couvert comme elle aurait couvert un membre de sa famille. Pourtant elle ne le connaissait pas plus que ça. Par le biais de sa nièce, et du lycée également, bien qu'elle ne l'ai jamais eut en cours. Mais il n'avait pas l'air méchant, et il ne semblait pas comme tout les lycéens qu'on pouvait trouver dans les couloirs de McKinley High. Si elle avait accepté de prendre un verre avec lui, c'était bien entendu en tout bien tout honneur, et surtout parce-qu'elle avait vue qu'il avait besoin de parler. Si elle l'avait laissé pour rentrer chez elle, la blonde l'aurait eu sur la conscience. Elle n'aimait pas laisser les élèves dans l'embarra, ce n'était que des enfants au fond, il fallait bien des gens pour les guider à travers ce monde de fou. Beaucoup disent que ce n'est pas le travail des professeurs, ils sont juste là pour inculquer des notions philosophiques ou des formules mathématiques qu'ils oublieront forcément en sortant du lycée. Pour tout les lycéens et lycéennes qui ont des parents qui s'occupent très bien d'eux, c'est parfait, mais pour les autres ? D'après tout ces professeurs, il faudrait les laisser en plan ? Holly se refusait à croire ça, et surtout à le faire. Peut-être s'attachait-elle trop à ses élèves des fois, mais au moins elle savait qu'elle faisait quelques choses de bien pour eux.

    Une fois installés, le jeune garçon parla de New York et de tout les professeurs qu'on pouvait trouver là-bas. Lorsqu'elle lui dit qu'elle avait elle même enseigné dans la ville qui ne dort jamais, il déclara que c'était bien dommage qu'il ne l'ai pas rencontré là-bas, mais qu'en même temps il faisait pas mal d'établissement. Elle savait à peu près le passé scolaire de Mutt, et avait vue la plupart des établissement où il était passé. « Ne t'en fait pas, moi aussi je fais pas mal d'établissement. » dit-elle en laissant échapper un petit rire. Ce n'était pas pour les mêmes raisons, certes, mais c'était la vérité. En tant que professeure remplaçante, elle était passée par un bon nombre d'établissement différents.

    Elle l'écouta attentivement quand il évoqua son passé, notamment celui qu'il était avant. Elle but quelques gorgés de son thé en écoutant les paroles du jeune lycéen. Effectivement, tout cela ne semblait pas simple du tout, mais ce qu'il disait lui rappelait un tant soi peu des événements qu'elle avait elle même vécue, pas tout certes, et puis elle avait sa famille derrière elle, contrairement à Mutt à priori. « Non, en effet je ne sais rien de ce que tu as vécu. On a chacun ses expériences personnelle et je ne peux pas prétendre savoir ce que c'est. C'est toujours plus ou moins simples, mais même ceux qui paraissent les plus heureux ne le sont pas forcément. Et si tu as décidé de ne plus te laisser faire, c'est que tu te bas pour t'en sortir, et je ne peux que te féliciter pour ça. » lui dit-elle d'une voix douce et réconfortante. Il s'excusa d'avoir dit les choses comme il venait de le faire et remercia la professeure pour le verre qu'elle lui avait offert. « Tu n'as pas à t'excuser pour ça, je comprend ne t'en fait pas. Et c'est plaisir pour le verre. » répondit elle au jeune garçon. Elle termina sa dernière gorgé de thé et reposa la tasse sur la table. Elle regarda l'heure à sa montre avant de détourner son regard vers le lycéen. « Tu souhaites que je te raccompagne, vue l'heure il ne faudrait pas tenter le diable non plus. »[/color] »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: 01. Thanks for everything !   

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Thanks for everything !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-