Choriste du mois


Partagez | 
 

 01. Deux générations valent mieux qu'une

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyMar 20 Déc - 20:38

    « I don't even know my last name
    Oh my mama would be so ashamed
    It started off "Hey cutie, where ya from?"
    And then it turned in, "Oh no, what have I done?"
    And I don't even know my last name
    What have I done
    What have I done
    What have I done

    Oh, what have I done I don't even know my last name
    It turned into "Oh no, what have I done?"
    And I don't even know my last name
    It started off "Hey cutie, where ya from?"
    And then it turned into "Oh no, what have I done?"
    And I don't even know my last name
    Oh yeah »



    « Mlle Applebee, allez-vous enfin m'éteindre cette musique ? Sinon je serai contrainte d'appeler un de vos surveillants .. ». Les précédentes menaces n'avaient aucunement affecté l'activité à laquelle s'adonnait Rainbow en cette journée-ci dans la bibliothèque, regarder les vidéos sur le téléviseur n'avaient jamais été aussi amusant, et ludique à la fois. Car la vieille dame avait beau crié sur le brouhaha que produisait la vidéo, Rainbow n'étaitnullement entrain de passer son temps comme elle le pouvait, elle étudiaitvéritablement. Certes, cela n'avait rien à voir avec la chimie ou l'historie géographie, mais la chorale du lycée était une matière à temps plein pour l'ancienne Cheerio ! Regarder les performances, les vivre corporellement, c'est à dire à danser et profiter de chaque note, c'était ça son travail pour la chorale ! Mais elle interrompit sa chorégraphie et appuya sur le bouton arrêt du poste de télévision dès les dernières notes d'April Rhodes. Elle se retourna vers la bibliothécaire, les poings sur les hanches afin de mieux affronter la ménopausae. « Puisque je vous dis que j'étudie ! Et je n'arrête pas parce que vous me faîtes peur, mais parce que la vidéo est terminée, nuance ! » lança la rouquine avec un sourire de victoire sur le visage. La vieille dame s'esclaffa et quitta l'endroit en marmonnant dans sa barbe quelque chose qui sonnait comme: « Si elle savait le nombre de coups de pieds au derrière que j'ai fichu à d'April, elle ferait moins sa maligne, et y'a même encore 5 ans lorsqu'elle était revenue ! ». Le sourire de victoire que Rainbow arborait précédemment s'étira de plus bel pour laisser échapper un rire d'amusement: au moins, la bibliothécaire s'y connaissait en Glee Club ! Recouvrant son sérieux, Rainbow se saisit d'une chaise, s'asseya dessus et griffonna sur une feuille. Elle relatait l'année 2009, les numéros qu'avaient exécuté les New Directions de l'époque lors des Invitationals où cette fameuse April Rhodes avait performé. Last Name avait donc été un succès, elle le notifia dans la marge avant de retourné au téléviseur et de sortir la cassette. Elle la retourna et vit sur la phase B le nom "Somebody to Love" écrit en majuscule. C'est avec une continuité évidente qu'elle fourra la cassette dans le lecteur et qu'elle alluma la télévision.

    Et dès les premières notes, ce fut une Rainbow scotchée qui se trouvait face à l'écran, abasourdie sur sa chaise. Pas étonnant que Finn Hudson aitdécidé de crée une chorale avec la voix qu'il avait. Mais lui et Rachel n'étaient pas tellement ceux qu'elle attendait d'écouter. A l'époque, ils avaient été les têtes d'affiches de la chorale pendant un certain temps, cela avait contribué au succès de la chorale mais aussi à sa défaite, puisque dans l'année 2009-2010, ils étaient pratiquement les seuls à avoir chanter durant les compétitions. Et leur victoire avait donc paru presque normal lors des Regionals de 2010. Non, ce que Rainbow cherchait, c'était de la cohésion, des voix de choeurs singulières, quelque chose qui vous faisait frissonner rien qu'à entendre. Vers la fin de la performance, alors que la jeune hippie balançait la tête, l'avancée de cette jeune femme noire l'interpella. Non seulement elle était imposante mais .. quelle voix ! En effet, la chanson avait pris un tournant avec les dernières notes qui se démarquaient qu'effectuait cette jeune femme. Voilà, c'était ceci qu'elle cherchait: une chanteuse à voix ! Ce genre de chanteuse se faisait de plus en plus rare, la plupart des filles dans New Directions étaient principalement des voix douces, harmonieuses, d'autres comme Lisa plus émouvante et évoluée comme l'était Rachel. Rainbow, elle, ne savait vraiment où se placer, les places étaient presque toutes acquises, et comme tous le savait bien, elle ne voulait pas rentrer dans le moule et faire comme les autres. Elle se disait qu'avec un peu d'entraînement, elle pourrait arriver à adopter un même timbre de voix, moins black, moins soul, mais tout aussi troublant et captivant. Rainbow avait toujours ignoré quel genre de chanteuse avait été Mercedes, cette dernière était venue quelquefois à la chorale, mais elle avait rarement mêlé sa voix aux autres. Eh bien, c'était le moment d'aller lui faire une visite ! Rainbow ne prit pas le temps de ranger, prit son sac avec ses notes et quitta la bibliothèque au pas de course avant que la vieille ménopauséeau caractère Ô combien trempé ne surgisse à cause du "boucan" que faisait ses activités.

    La plupart des anciens New Directions étaient partis rejoindre la chorale de Finn Hudson lors de sa création. Avec la chanteuse qu'était Mercedes, Rainbow l'imaginait très bien là-bas, en étant en quelque sorte l'arme secrète de l'équipe ! Et dire que peut-être, New Directions allait affronter Urbans Hymns .. Néanmoins, pour Rainbow, il ne faisait aucun doute qu'il fallait une chanteuse capable de pousser des notes au delà du possible, pour la victoire et pour l'harmonie d'une performance. Et sans vouloir se jeter des fleurs, Rainbow adorerait occupé ce poste ! Elle imaginait déjà un New Directions avec ses différents constituants ! Rainbow n'avait jamais demandé grand chose dans la chorale, si ce n'est une parfaite cohésion et un roulement pour les solos. C'était la base de tout groupe: être à égalité, ne négliger aucun membre. Bien que l'harmonie au sein du groupe n'était pas franchement au rendez-vous, des tensions se faisaient bien souvent ressentir, et Rainbow n'y était pas étrangère. Mais si au moins, le temps des performances il y avait un bel équilibre, cela ferait certainement avancé les choses. Et c'était notamment une autre raison de la visite que la jeune Applebee allait faire à Mercedes: elle voulait tout savoir sur les ND de l'époque afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs, savoir comment les conflits se sont arrêtés, pourquoi ils ont été crée et surtout, si lors des performances il y avait une harmonie propice à la camaraderie, et si chacun se soutenait lors des défaites ou si ils accusaient tous leur voisin. Décidément, une simple visite n'allait pas suffire ..

    Arrivée devant le local des Urbans Hymns, Rainbowfoula le pas de la porte et y pénétra. L'endroit lui était inconnu, ainsi elle demanda sa route à une jeune femme blonde qui devait sûrement être choriste ici. Apparemment Mercedes était ici, et même bien plus: présente dans l'auditorium ! Peut-être que Rainbow allait avoir la chance de l'écouter répété un solo ? Ou juste quelques lignes comme elle faisait au temps de New Directions ? Tout cela intriguait Rainbow et l'excitait en même temps, la petite hippie remercia le dieu Bob Marley pour l'occasion ! Discrètement, Rainbow pénétra dans la salle et s'installa sur le premier siège à sa droite. Elle était là, juste devant elle, la personne qu'elle cherchait et qu'elle commençait à admirer. Elle aurait du être plus attentive lors des répétitions, elle en aurait su davantage sur ce bon brin de femme !



Dernière édition par Rainbow Applebee le Lun 26 Déc - 16:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyJeu 22 Déc - 14:28

Dix minutes que Mercedes retournait la maison afin de retrouver ses clefs de voiture. C’était toujours dans les moments où on en avait le plus besoin qu’on ne trouvait jamais ce dont on avait besoin. Et son frère qui prenait un malin plaisir à se moquer d’elle n’arrangeait pas les choses. « Arrêtes de te moquer parce que si je ne retrouve pas ces foutues clefs tu vas devoir m’amener ! » dit-elle avec un immense sourire. Son plus jeune frère se décida alors à l’aider, non sans râler. « Je les ai trouvés » fini-t-il par crier à peine cinq minutes plus tard. « Merci tu es un amour » lui répondit la jeune femme tout en lui posant un baiser sur la joue. Après avoir récupéré ses clefs des mains de son frère, Mercedes se dépêcha d’enfiler son manteau et de grimper dans sa voiture. La jeune femme espéra fortement ne pas tomber dans les bouchons parce que cette histoire de clefs l’avait mit légèrement en retard, si en plus elle devait tomber dans les bouchons elle n’arriverait jamais à l’heure pour la répétition des Urban Hymns.

Par chance, Mercedes arriva juste à l’heure. Elle se dépêcha de rejoindre ses camarades à l’intérieur de l’auditorium. Elle s’excusa de son léger retard avant de les saluer tous chaleureusement. Finn annonça que la répétition pouvait alors commencer maintenant qu’ils étaient au complet. La répétition se passa plutôt bien et passa un peu trop vite au gout de la jeune femme. C’était toujours un plaisir pour la choriste de faire partie de cette chorale. Cela lui rappelait tous les bons moments qu’elle a passés à l’époque où elle faisait encore partie des New Directions. Alors qu’elle était encore qu’une lycéenne, la chorale de Mr Shue était une bouffée d’air frais pour elle. La bas, Mercedes avait fait la connaissance de personnes formidables et elle ne leur aurait surement jamais adressée la parole sans le Glee Club. C’était principalement pour cette raison que l’ex New Direction avait rejoint les Urban Hymns. De plus, c’est Finn qui avait créé cette chorale et elle était composée de nombreux anciens New Directions : Quinn, Artie, Brittany, Santana. Ils étaient tous là et à chaque fois cela donnait le sourire à Mercedes d’être avec des personnes qu’elle appréciait.

La répétition du jour était finie depuis quelques minutes. Tous les membres des Urban Hymns avaient quittés l’auditorium, à l’exception de Mercedes. Cette dernière souhaitait rester encore quelques temps afin de répéter la chanson qu’elle préparait pour la prochaine répétition. La jeune femme partie mettre le CD en route avant de prendre place au centre de la scène. Elle laissa les premières notes de « Wake Up Alone » d’Amy Winehouse résonner dans l’air. Son corps commença instantanément à se balancer, ses yeux se fermèrent puis sa voix s’éleva. Cette chanson elle la connaissait par cœur, elle l’avait tellement écouté après le départ de son ex petit ami qu’elle n’avait même pas eu besoin de rechercher les paroles. Elle avait vécu ces paroles, c’était surement pour ça que sa voix vibrer un peu plus que d’habitude. Cette chanson avait toujours un arrière gout amer pour les mêmes raisons, mais qu’est ce que Mercedes pouvait l’aimer. Aucune autre chanson n’avait jamais sonné aussi juste sortant de sa bouche. Et puis, Amy Winehouse a toujours été une source d’inspiration, un modèle pour la jeune femme. « And I wake up alone. » Mercedes sourit, fière de sa prestation. Elle n’avait plus qu’à reproduire ce qu’elle venait de faire devant ses camarades.

La choriste rouvrit les yeux et elle se rendit alors compte de la présence d’une jeune fille inconnue. Cette dernière était simplement assise sur un siège du fond. Mercedes mit une main devant son visage afin de cacher la lumière du projecteur qui l’empêchée de mieux distinguer l’inconnue. Elle avait l’impression de l’avoir déjà croisé quelque part, mais elle ne se rappelait pas d’où. « Je peux t’aider ? Tu cherches quelque chose ou quelqu’un peut être ? » Finit par lâcher la jeune afro-américaine afin de briser le silence qui régnait jusque là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyMar 27 Déc - 13:35

    Sur son siège, la lycéenne ne s'était pas attendue à ce que la jeune femme soit seule sur la scène. Si elle recollait quelques morceaux, Rainbow pouvait facilement deviner qu'elle était arriver à temps, la répétition des Urban Hymns s'était achevée il y a peu donc, et la blondinette avec qui elle avait échangé quelques mots confirmait donc ses soupçons. Mercedes était donc présente sur le plateau, et une intuition venait souffler à Rainbow qu'elle allait assister à quelque chose de magistral, tout semblait le prédire: Mercedes seule, illuminée par les nombreux projecteurs qui étaient braqués sur elle, un CD à la main et le poste non loin de là. Elle ignorait tout de ce qui allait l'attendre, quelle chanson, quelle émotion allait la submerger. Fascinée par la beauté dans laquelle elle trouvait l'artiste sur la scène, la jeune Applebee préféra se murer dans le silence et d'apprécier la répétition privée de la jeune femme.

    Au milieu de la scène, les premières notes s'élevèrent dans les airs, flottèrent jusqu'à atteindre la native de Woodstock pour lui arracher ces quelques mots: Oh My God. Les yeux rivés sur Mercedes, elle se laissait aller à l'émotion qui berçait la chanson, Amy Winehouse était déjà une artiste d'exception, avec des chansons à textes incomparables et une voix à couper le souffle. Dès que la voix de l'ancienne New Directions se fit entendre dans la salle, Rainbow était comme hypnotisée. Elle se rendait à présent compte de la chance qu'elle avait, tout espion de chorale aurait tué pour être à sa place afin de pouvoir mesurer l'étendu du talent de l'arme secrète des Urban Hymns. Une interprétation époustouflante d'un titre majestueux de la reine de la Soul, Wake Up Alone venait réveiller toutes sortes d'émotions au sein de la lycéenne, une véritable valse des sentiments commença dans son coeur, ce dernier se serrait un peu plus à chaque note que chantait Mercedes. Incapable de bouger, littéralement troublée, l'ancienne Cheerio réussit tout de même à se rendre compte d'une chose: la voilà celle qu'elle était venue cherchée, dans toute sa splendeur, dans tout son talent. Rachel Berry avait eu raison de redouter Mercedes Jones, car l'univers musical de cette dernière était complètement hallucinant. Rainbow se sentit soudainement honteuse de penser à autre chose qu'à l'émotion de la chanson, elle cessa donc toute pensée et se laissa bercer par la voix puissante et jazzy de sa nouvelle idole.

    Même les dernières notes de la chanson laissèrent la rouquine sans voix. Elle aurait bien aimé applaudir telle une groupie mais elle avait bien trop de mal à sortir de la spirale envoûtante que Mercedes avait crée. Si la jeune femme présentait ce morceau aux Sectionals, le trophée irait immédiatement au Urban Hymns. Rainbow s'imaginait déjà perdre face à la diva qui lui faisait face, et bizarrement, la défaite ne lui aurait semblé que bien plus délicieuse car pour se consoler elle pourrait toujours se dire qu'elle avait perdu face à une pointure. Ce fut à nouveau la voix de la choriste qui vint libérer la jeune Applebee de son état presque létargique. Cette fois-ci elle ne chantait plus, c'était plus de la surprise qui venait harmoniser la voix de la black lady, et même aveuglée par la lumière, presque incapable de voir l'intrus, elle était toujours entourée de sa grâce. Encore assise, la lycéenne se trouva confuse et se leva précipitamment tout en se plaçant dans le couloir qui séparait les rangées de siège. Directement, elle se perdit en excuses de tous genres. « Je .. Hum .. Je m'excuse de mettre immiscée dans vos quartiers .. » fit-elle passablement gênée, elle n'avait cessé de tortiller ses mains dans tous les sens au fur et à mesure de ses paroles. Il fallait dire que c'était rare de trouver une Rainbow dénuée de son excentricité habituelle qu'elle arborait dans toutes les circonstances. Afin de meubler ce silence à peine installé, elle préféra passer à la présentation tout en s'avançant vers celle qu'elle avait recherché ce jour-ci. « Je m'appelle Rainbow Applebee et j'étudie au lycée McKinley .. On s'est croisé brièvement lors de la demande en mariage de Mr Schue, puisque je fais partie des New Directions » s'expliqua-t-elle alors en arrivant aux quelques marches qui permettaient de monter sur la scène. Ne sachant d'abord pas s'il fallait rejoindre son aînée sur scène ou non, elle se laissa aller et les monta une par une. Elle continua d'avancer jusqu'à ce qu'elle ne soit plus qu'à quelques mètres d'elle. « J'ai absolument adoré votre interprétation de Wake Up Alone, c'était vraiment .. bouleversant » souffla alors la jeune fille en croisant les mains, ses yeux brillaient d'eux-même, et on ne pouvait nier qu'il s'agissait ici d'un sincère compliment.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyMar 27 Déc - 22:12

La jeune fille se leva précipitamment après que Mercedes eut prit la parole. Ce qui fit d’ailleurs sourire cette dernière, on aurait presque dit qu’elle lui avait fait peur. L’inconnue s’excusa d’être présente dans les locaux. Le gène évident de la jeune fille ne fit qu’accentuer le sourire de la choriste. Elle avait vraiment l’impression d’être un de ces horribles professeurs qui tyrannise leurs élèves par pure plaisir. De plus, Mercedes ne savait pas quoi répondre ce n’est pas comme si elle avait retrouvée la jeune fille dans son salon, les locaux où les Urban Hymns répétaient restés souvent ouvert surtout pendant les répétitions. Finalement c’est la jeune fille, que Mercedes arrivait désormais mieux à distinguer à mesure qu’elle avançait vers la scène, qui reprit la parole pour se présenter. William McKinley, c’était donc la que la membre des Urban Hymns avait croisé le visage de cette jeune fille, Rainbow. Cette dernière faisait partie de la nouvelle génération des New Directions. Mercedes fit aussitôt le lien avec la gêne de la jeune fille : elle s’était fait on pourrait dire attraper dans les locaux d’une chorale adverse, cela pouvait passer pour de l’espionnage. Néanmoins, la jeune afro-américaine ne s’inquiétait pas vraiment, elle pouvait lire sur le visage de la New Direction qu’elle était vraiment désolée.

Rainbow était maintenant à quelques mètres de Mercedes, qui n’avait toujours pas ouvert la bouche depuis que la jeune fille s’était présentée. Cette dernière fit d’ailleurs un compliment sur la prestation que venait de faire la jeune femme. La membre put lire dans les yeux de la New Direction que c’était tout ce qu’il y’avait de plus sincère. « Merci beaucoup, ca me touche » déclara enfin Mercedes. Quand le regard de la jeune afro-américaine avait croisée celui de la rouquine, elle y avait vu qu’elle pensait et pesait chacun de ses mots et cela la touche énormément. Elle était fière de la prestation qu’elle avait fait il y’a quelques minutes mais l’entendre de la bouche de quelqu’un d’autre c’était un immense bonheur. Surtout que cette chanson et donc cette performance avait toujours un gout spécial pour Mercedes.

« J’en oublis complètement la politesse » ajouta elle en riant légèrement « d’abord tu peux, voir même doit me tutoyer ! » Se faire vouvoyer à 22 ans, même si c’était une marque de respect de la part de la jeune fille, cela faisait mal. On aurait dit que Mercedes avait au moins dix ans de plus que la rousse ce qui était loin d’être le cas. Et surtout parce que lorsque Rainbow la vouvoyer elle avait encore plus cette impression d’être ce tyran de professeur. « Ensuite, moi c’est Mercedes Jones et je suis ravie de pouvoir faire autre chose que les chœurs avec toi » continua-t-elle en référence à la demande en mariage de Mr Shue a laquelle elles avaient toutes deux participées. La jeune afro-américaine sourit chaleureusement à la New Direction, qui paraissait se détendre légèrement. « Mais je me demandais ce que tu venais faire ici ? Parce que si tu voulais espionner nos répétitions je crois que tu les as raté de peu, mais tu as du talent pour rester discrète alors tu pourras peut être venir à la prochaine répétition.» questionna-t-elle avec humour. Mercedes ne voulait pas paraitre mal polie et sous entendre que la lycéenne n’était pas la bien venue mais sa curiosité, qu’on pourrait presque qualifier de maladive, était piquée. Cela lui avait paru évident que Rainbow n’était pas la pour les espionner mais elle n’arrivait pas à deviner la raison de la venue de la New Direction. Mais la jeune fille allait certainement l’éclairer sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyLun 23 Jan - 18:17

    Le numéro de la fille gênée par Rainbow Applebee était une vraie première, elle qui d'ordinaire était la première à outrepasser les règles de bienséance. C'était donc quelque chose d'autre qui poussait la jeune hippie à se montrer si polie et réservée, avec tout de même une pointe de légèreté, à l'égard de Mercedes Jones. Rainbow imaginait facilement que c'était le respect qui la faisait agir ainsi, non pas qu'elle était irrespectueuse avec d'autres, quoi que c'était encore un sujet à débattre, mais elle était beaucoup plus directe et ne faisait pas forcément l'étalage de toutes les qualités vocales et scéniques d'une personne. Il fallait dire qu'après avoir visionné des cassettes des anciens New Directions, cela forçait le respect, surtout lorsque l'on voyait une petite adolescente afro-américaine en surpoid se dégager d'un groupe et pousser la note la plus fort du lot. C'était ça qui fascinait autant Rainbow, c'était ça qui l'avait fait venir ici et c'était ça qui allait lui donner l'impulsion de demander à cette jeune femme de devenir son alliée pour l'année à venir.

    Après les politesses d'usage, qui passèrent bien plus vite qu'on ne l'aurait pensé, la bonne humeur de Rainbow et son sourire s'éclipsèrent en une fraction de secondes lorsque Mercedes évoqua la carte de l'espionnage. Une espionne, Rainbow ? Jamais de la vie, car on pouvait tout lui reprocher, elle n'était pas déloyale. Enfin, son interlocutrice semblait l'avoir perçu car elle avait fini par mettre un nom sur ce visage encadré par une chevelure rousse. Une chance, car la jeune Applebee n'aura pas à jouer la fille confuse à souhait pour se détacher de cette étiquette. Finalement, l'atmosphère revint propice à la négociation et à la bonne entente, Mercedes ne devait même pas avoir remarqué la peur qui avait traversé rapidement l'esprit de l'excentrique lycéenne tellement la choriste était restée chaleureuse, bien que sans sourire et le regard un peu moins lumineux. Il le redevint à la minute qui suivit néanmoins.

    « Ce serait mentir de dire que je suis venue sans intention » commença Rainbow en prenant un air sérieux et une voix qui frisait l'imitation d'une dame politique, la jeune fille adorait faire dans le cinéma, on devinait aisément qu'elle le faisait exprès, pour amuser Mercedes mais aussi pour lui montrer qu'elle était une fille pleine de ressources. « alors je vais aller droit au but: New Directions a besoin de vous » termina-t-elle en abandonnant son air solennel et en adoptant une voix plus sérieuse. « Je veux dire, j'ai regardé les cassettes de vos premières représentations, et Somebody to Love m'a donné la conclusion suivante: nous ne sommes pas suffisamment compact en tant qu'équipe. Monsieur Schuester a beau nous le répéter, je sens bien qu'il y a de grandes tensions et que beaucoup d'hypocrisie se cachent derrière nos numéros. Vous, vous étiez si honnêtes avec les gens, et c'est cette honnêteté que j'espère voir naître au sein de notre groupe, et je me disais que peut-être vous pourriez nous aider » expliqua Rainbow d'une traite, ne reprenant son souffle qu'à la fin de sa longue tirade, une fois sûre d'avoir résumé la situation dans laquelle se plongeait sa chorale. Monsieur Schuester n'avait peut-être pas conscience de tous les problèmes qui régissait la chorale, il fallait dire qu'il était bien occupé en ce moment avec cette histoire de mariage, mais c'était là. La plupart n'apprécie guère la supériorité que se donne Devon, les problèmes de coeurs suffisaient à répandre une rivalité entre deux prétendantes à un même garçon, d'autres ne prenaient pas suffisamment confiance et à force de s'acharner sur ces points-ci on ne réglait nullement la question.

    On pourrait se demander en quoi Mercedes pourrait régler tout ça, car elle était étrangère à tous ces conflits d'intérêts. C'était vrai, mais la membrette de New Directions était persuadée d'une chose: l'étudiante et choriste qui se tenait debout en face d'elle ne l'avait pas toujours été. Elle était persuadée qu'il y avait eu suffisamment de dramas dans New Directions des années 2010, des disputes qui avaient fait que des tensions en avaient résulté, mais elle savait aussi que des solutions avaient été trouvé à chaque fois. « Parle-moi de tes années New Directions afin qu'on évite de répéter les mêmes erreurs, car nos problèmes risquent de nous emporter dans une mauvaise direction », étrangement, ce n'était pas une voix implorante qui suppliait Rainbow, mais belle et bien une fille motivée et qui voulait voir son groupe réussir. Son sourire et ses yeux presque remplis d'étoiles suffisaient à montrer que c'était la joie de vouloir connaître des années aussi belles que celles de Mercedes qui poussait Rainbow à se montrer ici. Et puis, cette dernière avait vite fait de tutoyer Mercedes, la pauvre étudiante, elle ne savait pas que c'était la limite qui retenait Rainbow de ne pas trop en faire, encore. « Enfin, je comprendrai que tu refuses .. » déclara-t-elle en jouant cette fois-ci la fille un peu dépitée, se tournant à moitié et faisant la moue. Cette image-ci ne pouvait que susciter l'envie d'aider, du moins c'était ce que se disait Rainbow dans sa tête. Comme dirait sa soeur et à peu près tous les gens qui l'ont rencontré « t'es un phénomène toi ! ».

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyJeu 26 Jan - 20:40

Rainbow répondit avec un sérieux digne d’un politique, mais légèrement exagéré. Mercedes dut se retenir d’exploser de rire lorsque la jeune fille lui expliqua, toujours sur le même ton, que les New Direction avaient besoin d’elle. La membre des Urban Hymns pensa immédiatement que la rousse en face d’elle avait l’air d’un sacré numéro. Cette dernière délaissa le ton qu’elle utilisait précédemment pour s’expliquer un peu plus précisément, mais cette fois si avec un réel sérieux. La New Direction s’était exprimée d’une seule traite, sans reprendre son souffle. La jeune afro-américaine prit quelques secondes pour analyser et enregistrer tout ce que venant de lancer Rainbow. « Je vois » finit-elle simplement par dire. L’eternel problème de cohésion. C’était quelque chose qu’elle avait aussi connu lorsqu’elle était dans les New Directions. Apparemment cela perdurait à travers les années. De toute manière dès qu’on réunissait un groupe de personnes, il était évident qu’il y’aurait des problèmes, des prises de tête. C’était normal, même chez les Urban Hymns alors que la plupart se connaissent depuis le lycée, ils leur arrivent de se disputer. Cependant, d’après ce que Mercedes avait comprit actuellement chez les New Direction les tensions étaient omniprésentes et cela les empêcher de progresser.

Rainbow lui demanda de lui parler de ses années parmi les New Direction afin que la nouvelle génération trouve leur voie. Mercedes aurait très bien pu simplement refuser, envoyer la jeune fille sur les roses, après tout elle rester une concurrente, mais la détermination que la rousse laissait paraitre empêcha la jeune afro-américaine de décliner l’offre au moment où son interlocutrice le lui proposait. « Je pense qu’on devrait s’asseoir » commença-t-elle en désignant la première rangée de sièges « parce qu’il y’a beaucoup à dire … » ajouta-t-elle en souriant. Mercedes descendit alors de scène et s’assit sur le siège le plus prêt. Elle attendit que Rainbow soit a son tour assise afin de prendre de nouveau le parole « Par ou commencer ?». La jeune femme se replongea dans ses années lycée et immédiatement un sourire apparut sur son visage. C’était vraiment une période de sa vie qu’elle avait adoré. Il y’avait eu les slushys, les moqueries, les humiliations publiques, les défaites, mais la jeune afro-américaine gardait seulement en mémoire les bons souvenirs. Ceux qui avaient fait qu’à chaque fois qu’elle évoquait cette période de sa vie, un sourire se dessinait sur son visage. « Un peu avant qu’on organise cette représentation, Rachel Berry, qui était notre meilleure chanteuse, avait quitté le Glee Club. On pensait être fini, qu’on allait se ridiculiser. Mais on a trouvé une solution en la personne d’April Rhodes. Elle a d’ailleurs chanté avec nous sur Last Name. Mais alors qu’on allait enchainer sur Somebody to Love, Mr Shue nous a annoncé qu’April nous avait lâché aussi. En y repensant, nos têtes devaient être à mourir de rire. » Continua-t-elle en rigolant légèrement en revoyant à la scène. « Alors qu’on croyait enfin s’en sortir on se retrouvait dans notre position initiale. Mais Rachel est revenue et on a pu faire ce que tu as vu. » conclu-t-elle en souriant. Ce jour là aurait pu tourner à la catastrophe, déjà qu’ils passaient pour des loosers si en plus ils n’avaient pas assuré, Mercedes n’osait même pas imaginée. « La où je veux en venir c’est qu’a notre époque aussi faire partie des New Directions n’était pas de tout repos. On a connu nos prises de tête, nos départs de membres et tous les drames qui vont avec. Mais la ou on était toujours d’accord c’était notre amour pour cette chorale. Même si ça arrachait la bouche de certain de l’avouer. » La membre des Urban Hymns pensait évidemment aux trois Cheerios qui avaient rejoint le Glee Club sous les ordres de Sue Sylvester, qui a l’époque était coach des cheerleaders de McKinley, mais plus précisément à Santana. Cette dernière leur avait avoué qu’aller à la chorale était la meilleure partie de sa journée, sans oublier de les menacer s’ils révéler a qui que ce soit ce qu’elle venait de dire. « Si tu es ici, je me doute c’est que tu aimes les New Direction. Je ne sais pas pour tes camarades, mais ils doivent aimer la chorale un minimum eux aussi. Je sais que c’est ce qui nous avait principalement unis. Le fait que c’était important pour nous nous obliger à nous dépasser et à faire passer l’intérêt du groupe en premier. » Finit elle par dire en espérant que Rainbow est comprit la où elle voulait en venir et que ce qu’elle venait de dire ai au moins servit à quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyDim 12 Fév - 17:08

    Elle ignorait si c'était parce qu'elle avait été convaincante dans son rôle de petite victime désespérée ou si Mercedes avait réellement un grand coeur, mais quand cette dernière accepta de la mettre sur la voie de la solution, Rainbow ne put s'empêcher de s'écrier et de tapoter dans ses mains, comme quand on le fait lorsque l'on est ultra excité. Néanmoins, le ton était donné dès les premières paroles de Mercedes: leur chorale en avait traversé des choses, ce qui nécessitait de prendre place sur les fauteuils afin de pouvoir entendre ces histoires. Subitement, la jeune Applebee se sentait presque revenir en enfance, quand sa soeur lui parlait de ses années lycée et de ses premiers flirts, sauf qu'ici Rainbow ne s'attendait absolument pas à ce que la jeune femme qu'elle venait de connaître lui étale sa vie sexuelle, il s'agissait ici d'une rencontre strictement professionelle ! Et c'était vraiment bon de se le dire dans ces termes, car la jeune lycéenne avait presque l'impression de se retrouver dans la peau d'une buissness woman ! L'adolescente suivit alors l'ancienne diva des New Directions, inutile de dire qu'elle ne traînait pas les pieds, ses sens étaient tous tournés vers la même chose: les paroles de Mercedes.

    Une fois installée, la choriste des New Directions se maudit intérieurement d'avoir omit d'emmener un calepin et un stylo, où elle aurait gribouillé quelques notes afin d'être sûr de ne pas oublier les détails les plus importants de cette discussion, mais à y réfléchir, il semblait qu'elle ai bien fait car cela aurait peut-être porté sur les nerfs de Mercedes, tout comme cela le faisait déjà sur la plupart des personnes qu'elle côtoyait. Il était évident que la choriste des Urban Hymns avait compris ce que voulait réellement Rainbow, elle semblait même avoir bien cerné le personnage qu'était la jeune fille car directement elle voyait qu'elle était très attachée aux New Directions. Finalement, c'est une histoire sur cette période des Invitationals que Mercedes décida de conter. Il était vrai qu'il y avait eu de nombreuses difficultés dans la chorale avec Rachel, et même cinq ans après, il y avait les mêmes chez les New Directions, en la personne de Devon Van de Roy qui s'auto-proclamait capitaine et chef de la chorale, et qui voyait en Rachel Berry une idole. Ecouter l'histoire de Mercedes sur cette période-ci de sa génération aidait réellement Rainbow à cerner d'où venait le problème, mais aussi la façon dont elle allait le régler. Car il était évident que Devon n'allait pas répéter ce qu'il s'était passé il y a quelques années, la chorale ne pourrait se le permettre. Très vite, la jeune Applebee décida de lui expliquer cette situation. « Est-ce que ça a été vraiment difficile d'être en arrière-plan devant Rachel ? Car personnellement, il y a beaucoup de plaintes concernant notre Rachel à nous, et je suis censée les régler de manière diplomate .. Car c'est aussi l'un des problèmes que l'on rencontre: la course aux solos. Certains membres sont nouveaux et j'estime qu'ils ont autant le droit que les anciens de chanter, mais on a quelques difficultés à leur faire comprendre .. Quand tu étais chez les New Directions, y'avait-il souvent des malentendus sur les solos et tout ? ». Plus Rainbow en saurait, et mieux New Directions se porterait selon elle. Il fallait absolument éviter de répéter les mêmes erreurs qu'autrefois, et l'éthique de Rainbow refusait qu'on laisse des individus dans le choeur sans jamais leur laisser l'opportunité de briller. Elle savait aussi qu'une chorale était généralement construite autour de quelques voix fortes et on modulait ensuite, mais cela semblait très injuste. Mercedes pourra certainement l'éclairer sur ce point-ci. C'était peut-être l'idée de transmettre le flambeau qui insufflait cette idée à la demoiselle Jones d'aider cette jeune lycéenne qui se présentait à elle, car en tant normal, elles seraient rivales et plus l'équipe adverse serait en difficulté, mieux cela serait. D'ailleurs, Rainbow ressentit le besoin de lui poser la question. « Dis .. Hum, comment gérez-vous l'adversité ? Je sais que les Awesome Voices sont à fond dessus, mais je pense qu'il faudrait être un peu plus conviviaux entre nous. Comme je ne sais pas, mais en te parlant j'ai pas l'impression de parler à une rivale, mais plutôt comme à une .. mentor, je dirais ». Et c'était vrai, Rainbow voyait beaucoup de ce côté là en Mercedes, elle se montrait si serviable et de bonne humeur, elle donnait de son temps pour aider les New Directions, elle était toujours très proche de Will Schuester, on pouvait donc la définir comme étant ceci, nan ?

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyDim 12 Fév - 21:37

Après avoir écouté patiemment, ce fut au tour de la New Direction de s’exprimer. Mercedes écouta alors attentivement les paroles de la jeune fille. L’ex New Direction sourit à l’évocation d’une Rachel nouvelle génération. Elle qui croyait que celle qui était désormais une star nationale était unique, mais apparemment une mini Rachel avait vu le jour dans la nouvelle promo des New Directions. L’Urban Hymns ne put que comprendre ce que lui racontait Rainbow l’ayant elle-même vécue. La course aux solos comme l’a très bien nommé l’actuelle New Direction était quelque chose qui posait déjà problème à l’époque. En réalité, Mercedes avait presque l’impression de se reconnaitre dans Rainbow. Elle s’était aussi battue auprès de Mr Shue pour que les solos soient mieux repartis. « A mon époque la course aux solos rythmait nos répétitions et compétitions d’ailleurs. Rachel recevait toujours les solos. Tout comme toi, je ne voyais pas de quel droit elle recevait les solos alors que j’étais certaine que certains étaient capables de mieux les chanter qu’elle. Je me suis battue auprès de Mr Shue de nombreuses fois pour lui faire entendre raison.» Mercedes marqua une pause en se souvenant de toutes les fois où elle s’était opposée au directeur des New Directeur et à Rachel. Et surtout la première fois où elles se sont affrontées lors de ce que Mr avait appelé un Diva Off. « Et de la est né le Diva Off : compétition où s’affrontent tous les prétendants à un solo. Pour nous ça a permis déjà de nous pousser a donner les meilleurs de nous même pour obtenir ce fameux solo, mais aussi à nous rendre compte qu’on avait tous notre place dans la chorale et pas seulement pour faire les chœurs. Et ça même la Rachel Berry originale l’a compris donc Rachel nouvelle génération devrait le comprendre aussi.» Du moins c’est ce que Mercedes espérait, car elle ne connaissait pas cette mini Rachel. Car bien que leur Rachel ait toujours eu la folie des grandeurs et cette manie de récupérer tous les solos, au moins elle avait du respect pour ses camarades. Les deux Divas de la première génération des New Directions s’étaient opposées à plusieurs reprises, mais jamais elles n’avaient renié le talent de l’autre. C’est pour cela que si la Rachel nouvelle génération n’avait pas un minimum de respect et de considération pour les autres New Directions, il était évident que la tache allait être plus dure. Néanmoins, l’Urban Hymns ne doutait aucunement de la jeune fille, qui se trouvait à ses cotés. En effet, l’ancienne New Direction était certaine que la jeune rousse mettrait toutes les chances de son coté pour faire comprendre à cette Rachel nouvelle génération qu’elle n’avait pas plus de droit que les autres.

Rainbow posa une nouvelle question sur la manière dont ils géraient l’adversité et qualifiant Mercedes de mentor. Cette dernière laissa échapper un rire discret à ce qualificatif. Non pas qu’elle trouvait ça ridicule, au contraire elle trouvait cela très flatteur, bien qu’elle ne se voyait pas de la sorte. « C’est gentil » répondit-elle poliment. « Si je peux t’aider seulement en te racontant mes années chez les New Directions, je ne vois pas où serait le problème. Ca me fait même plaisir » En effet, cela lui faisait plaisir de pouvoir aider Rainbow, qui avait l’air d’une jeune fille intelligente et sympathique. De plus, elle semblait réellement concernée par la situation des New Directions, qui ressemblait fortement à celle qu’avait vécu Mercedes il y’a quelques années, alors elle se voyait mal l’envoyer bouler. Evidement, la rousse restait toujours une concurrente, mais elle n’allait pas non plus l’étriper vivante sous ce prétexte. « Après Bryan Ryan a toujours était un grand compétiteur dans l’âme, alors ça ne m’étonne pas vraiment que les Awesome Voices soient à fond de ce coté là. Personnellement, oui la compétition reste de la compétition. Il est évident que je donnerais tout pour voir les Urban Hymns gagner. Mais cela reste dans une certaine limite, je ne vais pas non plus cracher sur mes adversaires. » Aider Rainbow ne posait aucun problème à Mercedes, comme elle venait de lui dire c’était mémé un plaisir. Cependant, l’intérêt des Urban Hymns passerait toujours en premier, elle donnerait tout son possible pour battre les autres chorales y comprit Rainbow et les New Directions.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptyVen 24 Fév - 18:12

    Parler avec une ancienne choriste de New Directions était d'un réconfort certain, un avis extérieur à ce qu'il se passait actuellement dans la chorale était généralement le meilleur à prendre. Rainbow sentait son affection pour sa chorale grandir de plus en plus, une conversation avec Mercedes avait réussi à lui en persuader plus que d'ordinaire. Même si bientôt elles seront rivales, il était vraiment reposant de savoir que l'Urban Hymns était là pour conseiller. Et chose anormale, ou pas d'ailleurs, mais c'était réellement étrange la façon dont cette rencontre réussissait à calmer davantage Rainbow, elle qui normalement était intenable et parlait comme une véritable piplette. C'était très certainement la grande considération qu'elle plaçait en sa nouvelle mentor qui la calmait, il fallait aouer à chaque fois qu'elle posait les yeux sur la peau black de son interlocutrice, elle revoyait ce petit brun de femme qui beltait grand et fort les notes si fracassantes et émouvantes de Somebody to Love. C'était carrément une admiration sans limites qui alimentait cette discussion. Heureusement pour l'afro-américaine, la jeune hippie s'était rendue compte de sa "fana attitude", sinon le téléphone de la belle noire n'aurait cessé de sonner à toutes heures du jour comme de la nuit ! « A t'écouter c'est presque plus simple que ce que je m'étais imaginée, j'avais toujours pensé que la compétition suffisait à créer des conflits, mais je t'avoue que je suis en train d'avoir un tout nouveau regard là, avec le système de diva-off » expliqua alors Rainbow. Il était vrai que ce qu'elle favorisait en général était la bonne entente et la camaraderie, mais si mettre en compétitions de fortes personnalités suffisaient à les rapprocher, alors New Directions 2.0 allait devoir songer à ce système.

    Une réelle complicité se créait entre les deux jeunes femmes, cela se voyait nettement au fur et à mesure que la rencontre s'étalait. Mercedes ne semblait pas vraiment prendre sa position de conseillère comme un titre royal, elle restait si simple et douce que cela renforçait le bon sentiment qu'avait la jeune Applebee à son égard. Finalement New Directions n'était pas aussi en désordre que ce qu'elle avait imaginé, dramatiser était généralement une activité à laquelle elle s'adonnait parfaitement bien, mais ici cela semblait vraiment prendre plus de sens: les problèmes de chorales étaient communes à toutes et n'appartenait pas qu'à une minorité. « Je te remercie vraiment Mercedes » fut la plus simple conclusion à tout cet échange que la lycéenne pouvait trouver. Commencer à critiquer les autres chorales n'allaient peut-être pas aider New Directions, même si Rainbow aurait adoré clarifier ce qu'elle pensait du système Awesome Voices. Cela serait peut-être pour un prochain entretien, mais elle était grandement ravie de compter Mercedes parmi ses alliées et non ses adversaires. Peut-être que réunir Urban Hymns et New Directions sur le thème de l'entraide ne serait pas une mauvaise idée, sachant que la plupart des fondateurs de Urban Hymns étaient des anciens de New Directions. Sentant un espèce de silence apaisant se manifester dans les airs, une envie particulière articula Rainbow jusque sur la scène de la chorale adverse. Elle s'y était rendue sans un mot, mais avec toute son énergie habituelle. En analysant le sourire de la rouquine, on ne pouvait que deviner ce qu'elle allait lui demander. « Je t'ai entendu juste avant, et je suis vraiment fan de ce que tu chantes » commença Rainbow en faisant mine de jouer la fille gênée, alors qu'elle ne l'était absolument pas. Sa demande n'en serait que plus amusante ainsi de toute manière. « Mais j'adorerais qu'on se quitte en chantant une chanson ensemble .. ». Elle croisait déjà les doigts derrière son dos, chanter avec Mercedes serait comme être à ses côtés pendant Somebody to Love, un rêve vraiment devenu réalité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une EmptySam 3 Mar - 11:16

Rainbow expliqua qu’en écoutant Mercedes toute la situation paressait plus simple et qu’elle envisageait même de mettre en place le système du Diva-Off. La jeune afro-américaine était enchantée de voir que ses conseils étaient utiles à la jeune fille. « Ca va certainement créer des conflits » nota l’Urban Hymns. Après tout cela resté une compétition et il y avait toujours des gens qui veulent gagner à tout prix « Mais l’avantage d’une compétition c’est que tout le monde part sur un pied d’égalité. Personne n’a de passe droit, tout le monde à sa chance » continua-t-elle. C’est en grande partie pour cela qu’elle avait tant été marqué par cette petite compétition crée par Mr Shue. Le fait que tout le monde soit sur un pied d’égalité, que personne, et dans personne elle sous entendait évidemment Rachel, n’avait de priorité. C’était seulement une question de voix et de qui interprétait le mieux la chanson. « Par contre si ça ne marche pas, je n’assure pas le service après vente hein ! » plaisanta-t-elle. Après tout ça avait marché pour eux, mais il était possible que cela ne marche pas du tout avec la nouvelle génération des New Direction et qu’au contraire cela exacerbe les tentions déjà présente au sein de la chorale. Il était évident que Mercedes ne souhaitait pas du tout cela. Même si l’éventualité d’une chorale désunie et incapable de se produire ensemble était un avantage pour les Urban Hymns. Cependant, dans l’esprit de l’étudiante en commerce les chorales ne devaient pas seulement être à propos de cette éternelle compétition qui les liait, cela devait être surtout un plaisir.

La jeune rousse termina leur discussion en remercia Mercedes. Cette dernière lui sourit chaleureusement avant de lui répondre : « Je t’en pris, ce fut un plaisir ». La jeune femme était sincère, ça avait été un réel plaisir de pouvoir échanger avec Rainbow. La jeune fille était quelqu’un d’intelligent et de vraiment passionnée par la chorale. Ca faisait vraiment plaisir de savoir que la chorale de Will Shuester comptait des élèves investis. Bien que la jeune afro-américaine soit désormais une Urban Hymns, les New Directions auront toujours une place spéciale dans sa vie. De plus, le Glee Club a toujours été la grande passion du professeur d’espagnol alors savoir qu’il pouvait compter sur des membres tels que Rainbow c’était vraiment une bonne chose.
Un silence s’était installé sans que Mercedes s’en rende compte. Alors qu’elle s’apprêtait à se lever pour partir, Rainbow la devança. Cependant, cette dernière ne partie pas en direction de la sortie, mais de la scène. Une fois au centre de la scène c’est avec un grand sourire qu’elle complimenta son ainé. L’Urban Hymns la remercia d’un sourire tentant toujours de voir où tout cela aboutirait. Rapidement, la jeune fille formula sa demande de manière gênait. C’était donc cela qu’elle souhaitait : un duo. L’étudiante laissa échappée un rire. La New Direction était vraiment un sacré numéro. Mercedes laissa planée un silence, prenant plaisir à faire poireauter la jeune fille. L’ex New Direction avait déjà prit sa décision, elle voulait entendre chanter Rainbow. Elle était certaine que la rousse lui réservait encore pleins de surprise. L’étudiante se dirigea vers la scène, toujours sans un mot. Une fois qu’elle se trouva aux cotés de l’actuelle New Direction elle finit par ouvrir la bouche même si sa présence sur scène avait déjà répondu pour elle. « Tu as déjà une idée ? » demanda-t-elle-même si elle se doutait presque que Rainbow ait déjà préparé quelque chose. Et cela ne l’étonnerait même pas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
01. Deux générations valent mieux qu'une Empty
MessageSujet: Re: 01. Deux générations valent mieux qu'une   01. Deux générations valent mieux qu'une Empty

Revenir en haut Aller en bas
 

01. Deux générations valent mieux qu'une

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Glee RPG :: 
Archives
 :: Archives Saison 2 :: Episode 1
-